Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Dieu des athées.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Gab aux citrons
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3666
Age : 44
Localisation : Gers
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Le Dieu des athées.   Dim 4 Nov 2012 - 15:48

Aucune idée, je n'ai pas de Dieu(x).
Si Dieu était si intelligent, il ramènerait ses fesses dans un gros nuages avec une grosse voix pour dire "j'existe!". Cela aurait au moins le mérite de mettre tout le monde d'accord!
Néanmoins, même si "Dieu" existait, il n'est pas dit que l'on soit d'accord avec lui...
Alors, dans la majorité des cas on doit fournir un packtage: croire en Dieu implique de croire aussi au diable, aux anges, aux djinns, et tout un tas de connerie.

Bref... Si Dieu existe c'est un gros "con"!
Le proprio n'habites pas l’immeuble! Chacun ira par de ses propres rumeurs, ses inventions, ses commérages, sur qui il est, ce qu'il veut, etc... Chacun attends, qu'il point son bout de nez pour faire le ménage et les réparations.

L'athée lui dit que la maison fut construite par les hommes, tout comme toutes les religions, sociétés et cultures. C'est donc à nous de nous prendre en charge. Les problèmes de plomberie ne se règle pas en levant les mains au ciel, avec quelques versets tirés du chapeau. Mais en faisant appel à un plombier!



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Dieu des athées.   Dim 4 Nov 2012 - 21:14

toujours ces bagarres entre athées et croyants. Bien sûr ils ont pris des aiguillages différents, mais comme le décrit Tatonga dans un autre fil, les athées sont aussi logiques, aussi intelligents que les croyants, et au moins ils sont moins influencés par de mauvaises, interprétations de la religion ou des superstitions, des croyances puériles.
Ils peuvent aussi être aussi cons, bien sûr Wink

Grâce à eux, les religions peuvent se débarrasser des scories accumulées au cours des siècles, et retrouver leur pureté, leur langage universel qui... surprise ! rejoint tout à fait les discours des athée humanistes.

Je pense que l'athéisme est une étape indispensable, mais ils se retrouvent tôt ou tard dans une impasse, parce que la science n'a pas résolu les questions métaphysiques. Ou alors ils vivent des expériences qui les obligent à remettre en question leurs "croyances", et c'est très bien ainsi. Les croyants deviennent moins naïfs, et les athées plus souples et plus tolérants...

Ils détruisent le dieu des religions, et c'est un travail nécessaire, mais ils ne peuvent pas écorner la spiritualité, parce qu'elle est au-delà des croyances.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Dieu des athées.   Dim 4 Nov 2012 - 22:40







Tu savais pas qu'il s'appelait Personne ? mais si , il sait tout c'est lui le patron qui faut suivre t'as pas compris ... Dieu personne tout puissant
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Dieu des athées.   Dim 4 Nov 2012 - 22:54

Tatonga
Citation :
et c'est encore là une entourloupe de croyants et je dirais même une tentative de ravaler l'athée au rang de l'animal
heu... sorry, mais je suis athée/agnostique, donc aussi très "animale". Wink
Je considère simplement que croire en une "cause première" est tout aussi logique et intelligent que de décider qu'il n'y en a pas du tout et que "la science" finira par tout expliquer. Elle en est encore suffisamment loin pour qu'on puisse en douter très sérieusement.
Citation :
Il suffit d'écouter ce qu'ils racontent et de lire ce qu'ils écrivent. Ah, mon Dieu
le problème est de n'écouter que des extrémistes, bornés, superstitieux. Ils ne représentent pas toutes les formes de "spiritualité".
Si je faisait pareil, et n'écoutais que les athées primaires, bornés, et que je mettais dans le même panier tous les athées, tu ne serais pas content, et à juste titre.
Citation :
Je sais Triskèle qu'en écrivant ce que tu écris tu essaie de ménager un peu une sorte de susceptibilité de croyants.
non, non, tu te trompes; je n'ai pas l'habitude de mettre des gants, d'ailleurs on me le reproche assez souvent (notamment hier et aujourd'hui, ici même ! lol). Je suis convaincue qu'un athée lucide honnête ne peut pas être 100% sûr en affirmant qu'une cause première n'existe pas, tout comme un croyant lucide et honnête ne peut pas être 100% sûr que les dogmes auxquels il croit sont fondés. Quand on remet ses croyances ou non-croyances en question, en utilisant une logique froide, on ne peut qu'aboutir à l'agnosticisme. On ne peut pas être sûr ni dans un sens, ni dans l'autre.
Alors on a le choix: rester là, avec des questions non résolues (c'est mon choix, et je m'y sens bien), ou prendre position, sans doute parce qu'on en a besoin, et aller soit vers l'athéisme "matérialiste", soit vers la croyance en un Dieu (peu importe sa forme).
Certains parleront "d'expérience" divine ou mystique, qui leur donne une certitude. Mais cela est aussi très discutable et peut être expliqué par des facteurs psychologiques (j'ai aussi vécu cela, et trouvé l'explication).
Par contre, je me démarque des athées "matérialistes "(=scientistes?) en ayant la conviction que notre nature n'est pas que solide, liquide, gazeuze ou électrique. Nous avons aussi une "dimension" énergétique, et spirituelle.

Je discute beaucoup de tout cela avec mon frère moine, depuis très longtemps. Ma famille très catho, déplore mon "incroyance", sauf lui. Il dit: "entre un moine et un athée, il n'y a qu'une feuille de papier."
Il a raison. Quand on a compris cela, il n'est plus question de "vouloir ménager les susceptibilités", mais la tolérance pour les différentes voies devient évidente, naturelle.
Revenir en haut Aller en bas
Gab aux citrons
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3666
Age : 44
Localisation : Gers
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Le Dieu des athées.   Dim 4 Nov 2012 - 23:42

Citation :
Je suis convaincue qu'un athée lucide honnête ne peut pas être 100% sûr en affirmant qu'une cause première n'existe pas
Ouvrons les perspectives, si tu le veux bien.
Je suis convaincu que l'infini existe.
Notre univers s'étendrait d'une limite d'une quinzaine de milliards de kilomètres.
Prenons une limite imaginaire qui formerait une barrière. Elle serait aussi la barrière pour ce qui se trouverait derrière. Et ainsi de suite.
Si cela est possible dans l'espace pourquoi pas le temps...
Notre univers avec un petit u ne serait qu'un élément limité dans un Univers infini.
L'infini n'a pas de cause première.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Dieu des athées.   Lun 5 Nov 2012 - 0:42

JE crois en DIEU et je pourrais tres bien vivre sans LUI, ce que font d'ailleurs les gens athee qui s'en passent tres bien. Rien a redire.
La ou le bat blesse est ce qui entoure DIEU, saints et autres inepties religieuses et que l'on relie a DIEU obligatoirement ou presque.
il ne faut pas mettre dans le meme panier DIEU et religions, DIEU est celui qui aurait cree l'univers, pas les religions, qui sont des constructions humaines tordues, bancales et mal foutues.
JE comprend fort bien les athee et j'ai deja examine leurs dires de long en large.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Dieu des athées.   Lun 5 Nov 2012 - 6:52

Gab visiblement tu n'as pas réfléchi assez profondément mais tu vas y arriver. Là tu m'as fait sourire Very Happy

Tu dis que tu crois à l'infini, l'Infini n'a pas de cause, mais l'infini c'est Dieu ! on ne cesse de le répéter. Dieu est appelé l'Eternel, or l'Eternel ne peut être que l'Infini. Il ne peut pas y avoir 2 infinis, donc l'infini immuable est l'UN. D'ailleurs "Ananta" l'infini, est un des noms de Dieu au cas ou tu ne le saurais pas. Merci d'affirmer ici ta croyance, je savais bien que tu n'étais pas un de ces affreux matérialistes. Very Happy

Décidément, les athées vous manquez de réflexion.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Dieu des athées.   Lun 5 Nov 2012 - 8:19

JR
Citation :
Décidément, les athées vous manquez de réflexion.
je suis très très souvent en harmonie avec tes pensées, mais aujourd'hui, cela fait le second sujet où on s'oppose. C'est bon pour l'audimat du forum Wink
Là je trouve que tu es très injuste, et même franchement coupable de "racisme religieux".

Gab parle au conditionnel. Il envisage une possibilité, sauf dans sa dernière phrase, qui m'intrigue:
Citation :
L'infini n'a pas de cause première.
C'est une affirmation. Gab, sur quoi te bases tu ?
Pour ma part, plus je réfléchis, moins je suis sûre que nous soyons capables de saisir des notions comme "cause première", "infini", "éternité", "absolu", "dieu" et même "bien/mal". En sciences moderne, idem avec les notions de matière, temps...
Notre époque est celles de "La fin des certitudes*", comme le titre Prigogine
Tout cela nous dépasse tellement, mais partir à leur recherche est tellement passionnant...
Citation :
La Fin des certitudes est un livre de Ilya Prigogine (prix Nobel de chimie en 1977) et subsidiairement Isabelle Stengers1, édité en 1996.

Le livre traite et rejette le déterminisme qui, jusqu'à présent, est considéré comme une règle dans tous les processus physiques. A la place, Ilya Prigogine plaide pour une représentation probabiliste, et donc une refonte complète de la vision du monde. Il indique dans son essai les théories et expériences dans lesquelles la connaissance complète des éléments constitutifs ne permet pas de prévoir leurs évolution (problème des n corps, systèmes instables, etc). Les sujets de libre arbitre et de flèche du temps, liés à la question du déterminisme des systèmes, y sont aussi traités.

« Ces lois sont incomplètes, aussi incomplètes que si elles ignoraient la gravitation ou l'électricité. » (Il s’agit bien entendu des lois de la nature supposées universelles, éternelles et indépassables). « Le déterminisme ne met pas seulement en cause la liberté humaine. Il rend impossible la rencontre de la réalité qui est la vocation même de notre connaissance. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Dieu des athées.   Lun 5 Nov 2012 - 8:36

Heureusement que nous ne sommes pas d'accord car tu ne crois pas en Dieu et moi si.

Pour moi il est évident qu'on ne peut saisir l'absolu avec le mental et l'ego, tous les Réalisés et les éveillés le confirment, mais tu peux toujours essayer.

Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Dieu des athées.   Lun 5 Nov 2012 - 13:14

La Cause première est sa propre vérité, elle ne dépend de rien, elle EST, mais tout vient à l'existence à cause d'elle, perso je l'appelle Dieu n'en déplaise aux grincheux.


Revenir en haut Aller en bas
Gab aux citrons
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3666
Age : 44
Localisation : Gers
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Le Dieu des athées.   Lun 5 Nov 2012 - 13:22

Citation :
Tu dis que tu crois à l'infini, l'Infini n'a pas de cause, mais l'infini c'est Dieu ! on ne cesse de le répéter.
Et c'est moi qui manque de réflexion!
Je viens de te prouver pourquoi l'infini existe et ce sans Dieu.
Mets une limite à notre univers, une étendue reprendra le relais derrière et ainsi de suite.
L'univers avec un grand U n'a pas de limite, car a chaque nouvelle limite, on passera derrière celle ci.
C'est pas compliqué de comprendre cela?
Ce que je rajoute, c'est que cela n'a pas de cause. L'infini n'a pas de début. C'est une étendue fragmenté à l’infini.

Sinon pour faire simple, l'infini a été pensé en mathématique.
Or, On utilise les mathématiques tout les jours comme outils de mesure pour appréhender notre univers.
Compter de 1 à l’infini Quand l’enfant apprend à compter il commence par 1 ; 2 ; 4 ; 4 ; … 100 ; … 1000 ; … 1 000 000 ; … Quand on a prononcé le dernier nombre il y a toujours un suivant. Je peux dire n’importe quel nombre mais je ne peux pas les dire tous ! C’est ce que nous affirmons quand nous déclarons « il y a une infinité de nombres ».
Il est aussi possible de diviser à l'infini.

Il n'y a pas que Dieu qui est détenteur de l’infini.
Citation :
Il ne peut pas y avoir 2 infinis, donc l'infini immuable est l'UN
Cette affirmation est donc fausse.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Dieu des athées.   Lun 5 Nov 2012 - 17:44

Il n'y a pas Dieu et l'infini, Dieu est l'infini et l'infini est Dieu, une seule et même essence.
j'avoue que ne te suis pas.

Es-tu d'accord qu'il ne peut y avoir deux infinis ? Quand je dis que l'infini est UN ça ne signifie pas le nombre 1 qui est déjà une différenciation, une distinction dans l'infini. L'infini est sans limite, sans distinction, il ne peut pas être divisé, à partir de quoi ? il est absolu. Il n'a pas de commencement et donc pas de fin, il est donc éternel et immuable car dans l'infini il ne peut pas y avoir mouvement car qui dit mouvement dit déplacement dans le temps et l'espace. Pour moi ça correspond à la définition de Dieu, l'Eternel, Cela qui Est, sans début et sans fin. On ne parle pas ici du dieu créateur qui lui est le 1 qui devient 2 et se manifeste dans le 3.
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9757
Age : 66
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Le Dieu des athées.   Lun 5 Nov 2012 - 18:00

Gab aux citrons a écrit:
Bref... Si Dieu existe c'est un gros "con"!
Teoma a écrit:

Tu savais pas qu'il s'appelait Personne ? mais si , il sait tout c'est lui le patron qui faut suivre t'as pas compris ...
Dieu personne tout puissant
Personne avec majuscule s.v.p.

Par magnanimité je ne puis sanctionner l'insulte.
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Dieu des athées.   Lun 5 Nov 2012 - 18:22







Bin ouais , chacun dit ce qu'il veut après tout ... tant que nous savons l'importance de nos échanges fructueux . Dommage que F.Y fuit D26 , ? , peut=être pas mais j'en doute .
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 10734
Age : 89
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Le Dieu des athées.   Lun 5 Nov 2012 - 18:32

"a-thée" = "pas de dieu ; alors parler d'un dieu des a-thées, c'est, pour le moins, paradoxal.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Gab aux citrons
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3666
Age : 44
Localisation : Gers
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Le Dieu des athées.   Mar 6 Nov 2012 - 14:48

Quand je dis que Dieu est une abstraction de l'esprit humain! Very Happy
On aurait faire la même démonstration sur Zeus. Zeus positif/zeus negatif
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Dieu des athées.   Mar 6 Nov 2012 - 15:39

Le dieu o ou infini, ne peut pas être appréhendé par le mental donc pour nous c'est comme s'il n'existait pas, c'est peut être celui des non théistes, mais au niveau immédiatement inférieur, le dieu 1 en 3 peut être connu, c'est celui des croyants Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Dieu des athées.   Mar 6 Nov 2012 - 17:29

Imagine que sous l'effet du froid, un iceberg se forme au milieu d'une étendue d'eau eh bien sous l'effet de l'Amour, le dieu des croyants apparaît hors de l'absolu tout en étant non différent. Inversement on a l'image de la poupée de sel qui voulait connaître l'océan...tout est Un en essence.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Gab aux citrons
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3666
Age : 44
Localisation : Gers
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Le Dieu des athées.   Mer 7 Nov 2012 - 0:29

Si Dieu a un but, c'est pour lui même et nous sommes des pions.
Le but atteint, les pions n'ont plus raison d'être.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Dieu des athées.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Dieu des athées.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le faux dieu des athées demasqué
» Athées, pourquoi ne croyez vous pas en Dieu ? -2 -
» Le Dieu des athées.
» La religion, c'est la chaise roulante de l'esprit.
» Trouver Dieu en ce temps d'athéisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Croire ou ne pas croire :: La foi en questions-
Sauter vers: