Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le père Noël est-il une ordure ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le père Noël est-il une ordure ?   Dim 11 Nov 2012 - 7:32

Ca doit-être le patron de la Whachich Tower . Yves Mourousi et sa bande de serpents, réincarnation d'adolphe hitler voilà qui est compris .
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 50
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Le père Noël est-il une ordure ?   Dim 11 Nov 2012 - 8:18

lhirondelle a écrit:
zarzou a écrit:
@ Hirondelle : Ma fille avait deux ans et six mois lorsque je lui présentais le père noël sans penser un instant qu'elle réagirait comme ça bien sûr. Je pensais lui faire plaisir et en fait elle en avait très peur.
Sa réaction était tout à fait normale pour son âge. Je ne comprends pas pourquoi tu ne t'es pas éloignée immédiatement au lieu de forcer le père Nono à se déplumer.
Ceci dit, je suis pour la vérité.
Enfin, chez nous, ce n'est pas le père Noël mais saint Nicolas qui apporte les bonbons et les jouets.

Comme ma mère a essayé de m'y faire croire le plus tard possible, j'ai eu ma dose. A neuf ans, je lui ai dit qu'elle pouvait me raconter tout ce qu'elle voulait mais que je n'y croyais plus. Elle a compris que c'était fichu et elle m'a dit la vérité et raconté tous les subterfuges qu'elle avait employé pour prolonger la magie qui s'étiolait.
A moins d'un miracle, je n'aurai jamais d'enfants, mais si j'en avais eu, je ne leur aurais pas raconté pas des craques. Des cadeaux comme tout le monde au bon moment mais pas faire croire à des calembredaines.
Ceci dit, je connais une famille où l'on a raconté la vérité aux enfants, et où l'un d'eux a reproché à ses parents de l'avoir privé de sa part de rêve.

Oui, je ne suis pas étonnée qu'un enfant puisse reprocher à ses parents de l'avoir privé de sa part de rêve, mais à bien y réfléchir, je pense qu'il est préférable de voir nos enfants nous reprocher la vérité plutôt que le mensonge. Et nous pouvons autant reprocher la vérité que le mensonge mais à choisir je préfère quand même la vérité. Cela m'attriste que tu n'ais pas eu d'enfant, as-tu songé à l'adoption ? Je comprendrais que tu ne veuille pas me répondre sur cette question mais je me sens un peu forcée de te le demander parceque j'éprouve le sentiment que c'est un désir que tu ressens encore. J'ai eu ma fille à quarante ans et aujourd'hui il n'est pas rare qu'une grossesse se fasse en frisant la cinquantaine, mais c'est un âge sensible pour être mère.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le père Noël est-il une ordure ?   Dim 11 Nov 2012 - 8:30


la part de rêve peut aussi se développer dans d'autres domaines. Par exemple montrer les merveilles de la Nature, en racontant des histoires de fées et de lutins. Les enfants savent que les contes ne sont pas "réels" mais il se laissent prendre avec délice, et par ce biais, on peut leur ouvrir les yeux vers le merveilleux qui nous entoure. Libre à eux de croire que les esprits de la nature sont réels ou non. Pour moi, ils le sont, mais je n'oserais pas les présenter comme tels à quelqu'un d'autre qui ne les voit pas ou ne les sent pas.

Un exemple merveilleux, un livre illustré que j'aime beaucoup: "les gnomes" lien Des illustrations époustouflantes, des histoires merveilleuses, une poésie, et un message profond ....

Si vous cherchez un cadeau à glisser dans la hotte du père Noël ou de Saint Nicolas, aussi bien pour les parents que pour les enfants, je vous le recommande.
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 50
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Le père Noël est-il une ordure ?   Dim 11 Nov 2012 - 8:47

Triskèle a écrit:
un beau jour de mars, mon fils est revenu de l'école maternelle en me disant "aujourd'hui on a appris que les parents, c'étaient les cloches" !

J'ai bien ri.

Je pense que si on n'exagère pas, qu'on présente gentiment la chose (pas avec des menaces...) et qu'on explique assez vite que c'est un conte, cela ne pose pas de problème.

Peut-être est-ce mieux de ne pas en parler du tout, comme dit l'hirondelle? Je n'y ai jamais réfléchi...
En effet, devoir dire un jour à ses enfants qu'on leur a menti est sans doute mauvais pour la confiance ?


Des cloches? C'est une métaphore interessante, hahaha! Tiens j'en parlerais à ma fille pour voir ce qu'elle en pense... Les enfants parlent du père-noël à toute les sauces, à son âge les discussions commencent à avoir un sens interessant et l'enfant saisit bien les analogies, c'est un exercice auquel je me livre souvent avec elle ce qui à le mérite d'élargir non seulement son vocabulaire mais sa perception en général. La confiance, est un thème que j'aborde assez souvent comme étant un pilier de l'amour, ce qui conduit à des reflexions philosophiques assez intenses. Par exemple, elle s'étonnait d'éprouver le sentiment parfois de ne plus m'aimer alors que je lui affirme l'aimer toujours même quand elle est pas sage du tout et la sagesse est encore loin devant nous compte tenu de son jeune âge.

Alors la semaine dernière elle me disait d'une toute petite voix tout à fait navrée parceque je venais de la gronder sèchement sur la question de se coucher maintenant parceque c'est l'heure et que non je ne discuterais pas: Tu vois, quand tu es comme ça, je ne t'aime plus du tout... Ce à quoi je lui répondais: Ha, c'est ça que tu veux dire lorsque des fois tu ne m'aimes plus du tout ? C'est quand on est pas d'accord quoi, quand maman te contrarie... Mais tu te trompes, en fait je vais t'expliquer pourquoi tu crois que tu ne m'aimes plus: c'est parceque tu es en colère, la colère c'est comme une couverture qui se jette sur l'amour et le recouvre et alors, parcequ'on ne sent plus l'amour qui est recouvert on croit qu'on aime plus, mais c'est pas vrai l'amour est là au même endroit et tu verras lorsqu'il sera découvert de la couverture de la colère et bien il sera là comme d'habitude. On le retrouvera demain crois moi...

De ce fait, elle ne tarde plus maintenant de me mettre en garde lorsqu'arrive les oppositions mère fille, pour me dire: Si tu continues tu vas me coucher l'amour sous la colère, alors arrête... Il va de soi que je ne lache pas mon affaire pour devenir une mère mal aimée. Hahaha! Mais comme le dit Hirondelle l'enfant reproche à ses parents tout ce dont il sera privé àcause de ce bien que nous concevons et qu'il est nécessaire de ne pas lui donner. On ne doit pas mentir pour faire plaisir bien que parfois le mensonge trouvera son utillité dans des cas particuliers qui viseront à protéger ou à éviter une peine inutile. Bref, à utiliser modérément et avec beaucoup de discernement.



Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 6781
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Le père Noël est-il une ordure ?   Dim 11 Nov 2012 - 15:10

zarzou a écrit:
Cela m'attriste que tu n'ais pas eu d'enfant, as-tu songé à l'adoption ? Je comprendrais que tu ne veuille pas me répondre sur cette question mais je me sens un peu forcée de te le demander parceque j'éprouve le sentiment que c'est un désir que tu ressens encore. J'ai eu ma fille à quarante ans et aujourd'hui il n'est pas rare qu'une grossesse se fasse en frisant la cinquantaine, mais c'est un âge sensible pour être mère.
Ne t'en fais pas pour moi, je n'ai pas de regret. Pour avoir des enfants, il faut être deux et ce n'est pas le cas.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
moi
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 1730
Age : 44
Localisation : ici
Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Le père Noël est-il une ordure ?   Dim 11 Nov 2012 - 15:34

J'en profite pour te faire un bisous alors
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le père Noël est-il une ordure ?   Lun 12 Nov 2012 - 5:10

C'est quand même paradoxal ça, des parents méchants ou hypocrites qui veulent empêcher leurs enfants de croire au père Noël, les priver de cette joie, alors qu'eux mêmes sont à fond dedans ! Je veux dire qu'ils ont leur père Noël qu'ils appellent Jésus et si jamais on dit à Zarzou : "voyons tu es une grande fille maintenant, Dieu où Jésus n'existe pas. C'est juste une histoire qu'on nous raconte depuis 2000 ans pour nous émerveiller...il est temps que tu regardes la vérité en face".

Hé bien Zarzou va nous faire un caca nerveux à se rouler par terre : "C'est pas vrai ! Dieu existe ! je le sais, je l'ai vu, et personne ne pourra jamais m'enlever cela" Oh, je ne vais pas lui reprocher, j'ai moi même mon père Noël. Very Happy

étonnant non ?

Je me souviens de Noëls exceptionnels. Pas les miens, mais ceux de mes enfants. L'entreprise avait les moyens et on ne lésinait pas sur cette fête, on mettait les grands moyens. Nous avions une cinquantaine d'enfants, disons entre 4 et 10 ans. L'après-midi on organisait un grand goûter avec projection d'un film, un conte de Noël de préférence pour les mettre dans l'ambiance Wink .
Et à la tombée de la nuit, on rassemblait les enfants tout excités dans la cour. On les faisait attendre une vingtaine de minutes, pour faire monter la pression, hé hé ! et peu avant 18h tous se mettait à appeler en criant "Père Noël! Père Noël !" (le scénario était bien huilé) la ferveur était à son comble, et alors les portes s'ouvraient et le père Noël arrivait dans un véhicule très spécial, avec un grand concert de klaxon, et plein de lumières (chaque année on changeait, une fois il est arrivé sur un âne, une autre année on l'a fait descendre des airs !) Hé bien il fallait voir à ce moment là, l'émerveillement et la ferveur de tous les enfants, les yeux brillants d'une joie non contenue, un grand moment de pureté, inoubliable, au point que nous les parents on était aussi émus qu'eux et beaucoup avaient les larmes aux yeux. Pourquoi se priver d'une si belle joie ? N'est-ce pas finalement ce qui compte ?

Maintenant je vous demande de comparer le père Noël des enfants et celui des adultes, que certains appellent Jésus ou autre. Le parallèle est en effet saisissant, ce qui compte c'est la joie qu'il procure.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le père Noël est-il une ordure ?   Lun 12 Nov 2012 - 7:37


tout cela est possible en restant dans le mode "conte" et pas en le présentant comme vrai.

Egalement pour Jésus-Dieu, d'ailleurs...

C'est une question de mesure...

Pour ma part, je ne me souviens pas avoir été traumatisée quand on m'a expliqué la supercherie, c'était présenté comme "tu es une grande fille maintenant, tu peux le savoir, mais ne le dis pas à tes petits frères". J'étais donc fière d'être dans le secret.

Mais je comprends qu'on puisse réagir autrement, surtout si on l'apprend à l'école par exemple: cela déforce l'autorité des parents, ce qui est le message qui se cache derrière "les parents c'est les cloches", qui m'a fait rire un peu jaune aussi... J'aurais préféré l'expliquer moi-même...
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 50
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Le père Noël est-il une ordure ?   Lun 12 Nov 2012 - 10:41

JR a écrit:
C'est quand même paradoxal ça, des parents méchants ou hypocrites qui veulent empêcher leurs enfants de croire au père Noël, les priver de cette joie, alors qu'eux mêmes sont à fond dedans ! Je veux dire qu'ils ont leur père Noël qu'ils appellent Jésus et si jamais on dit à Zarzou : "voyons tu es une grande fille maintenant, Dieu où Jésus n'existe pas. C'est juste une histoire qu'on nous raconte depuis 2000 ans pour nous émerveiller...il est temps que tu regardes la vérité en face".

Hé bien Zarzou va nous faire un caca nerveux à se rouler par terre : "C'est pas vrai ! Dieu existe ! je le sais, je l'ai vu, et personne ne pourra jamais m'enlever cela".

Bof, tu sais, confidence pour confidence je pense sincèrement que nous sommes tous un peu givré. L'idéal, soit que l'on se trouve individuellement apte à prendre la mesure de sa propre folie et de pouvoir la justifier ne serait ce que pour se consoler, voire même de soigner et ça ce n'est pas le père-noël qui me l'a enseigné.

Vois-tu, j'ai passé des années à me demander dans quelle mesure il pouvait exister une autre réalité dissimulé dans notre réalité pour avoir eu le privilège de le voir dans ce qui nous caractérise d'être en soi aussi vivant que nous le sommes de l'extérieur... Et bien, il en résultait que quel que soit l'angle d'attaque dans lequel je me positionnais pour remettre vigoureusement en question cette incroyable réalité, il n'y avait rien à faire. Ce que tu perçois comme une obstination, ne l'est pas. Je ne suis pas d'une nature à prendre ce que l'on me donne sans regarder attentivement ce que je reçois. J'aime rencontrer le intentions de celui qui me donne afin de considérer son geste comme il convient, sans commettre l'erreur de me faire acheter par exemple.

Ce qui m'a convaincu de la véracité de cette rencontre, quand bien même sa réalité était-elle compromise pour apparaître seulement dans ma tête et nulle part ailleurs. C'est qu'il procédait à un échange défiant tout entendement pour ne l'avoir jamais vu se faire, j'entends que nos échanges à nous mortels se fassent dans l'enrichissement et non la pauvreté; entendu que l'on ne procède pas par exemple à échanger ce que l'autre a de pire contre ce que nous avons de meilleur mais à valeurs égales. Bien pour bien en somme, résume nos intérêts.

C'est ainsi aussi que procède le père-noël qui ne fait de cadeau qu'aux enfants sages pas aux vilains. Bien pour bien, ne germe que dans l'idée des hommes pour nous faire un beau sapin. Nous serions bien mal avisé, avouons le, de faire des cadeaux à celui qui ne le mérite pas selon la sagesse que nous concevons. Mais lui, auquel tu n'aimes pas me voir agripper comme une bouée de sauvetage défiait ce principe qui consiste à gratifier qui fait bien et non qui fait mal.

C'est que j'ai bien saisi vois-tu en quoi il voulait me soumettre: une nouveauté toute nouvelle. Faite de biens-divin contre biens-humain. C'est pourquoi lorsque j'ai pu saisir que je n'avais rien en moi qui puisse satisfaire cet échange, je me suis effondrée concevant alors que je ne pouvais pas lui vendre pour n'avoir rien d'égal à ce qu'il me montrait en marchandise de son royaume. Marchand avisé, il m'a contrainte à lui remettre tout ce que je possédais et que je tenais comme une richesse et se comptait sous forme d'orgueil, de vanité, de fautes diverses et variées, bon sang tout ce dont je ne manquais pas pour en avoir le coffre plein.

Alors, bien sûr entre Iéshoua' et le père-noël, je serais bien mal avisée de faire commerce avec ce dernier qui n'en perdra pas une pour me faire rêver sur cette sagesse qu'il convient de fournir pour voir tomber du ciel la rétribution promise. On se tricotera bien quelque chose de bon selon ce que nous concevons mais il n'empêche qu'au fond, l'ignorance s'agite, l'erreur se fonde, la faute vient au monde de l'intérieur pour se rendre à l'extérieur avec autant d'efficience qu'un nouveau-né. Pourquoi serais-je differente de toi ? En quoi serais-je plus fautive que tu ne l'est ? A t'entendre, ton accomplissement est tel que pour te satisfaire je devrais commercer avec le diable que nous sommes pour s'élever ( oh, pas bien haut) à la limite de tout ce qui te fait rêver; parcequ'il n'y a pas plus de père-noël en ce monde qu'il n'y a de super-man-christifié ou de super-woman qui nous remplit d'amour et de sucrerie pour nous féliciter d'un bien que nous ne pouvons pas concevoir mais auquel nous rêvons furieusement.

Iéshoua' avait raison, dieu seul est bon. Peut-être verras-tu un jour descendre mon père-tout-court qui me fait des richesses en place des pauvretés. Rétribue "gratuitement" les enfants que nous sommes pour n'être pas sage du tout en toute honnêteté et tu comprendras alors ce dont je t'ai parlé. Et ce ne sera pas sans émerveillement bien sûr, ni sans douleur... Parceque avoir tout contre rien est formateur pour être efficace. Ce que j'aime avec lui : c'est qu'il fait toujours ce qu'il dit. Pas comme le père-noël de ce monde qui fait semblant de ne pas voir que les petits enfants ne sont pas sages du tout et j'aime entendre ma fille reconnaître que la sagesse c'est une chose dure qu'on ne peut pas faire parcequ'on n'y arrive pas. Même quand je suis en colère, alors je pense à lui mon père qui ne se fache jamais pour obtenir de moi ce que je ne peux pas faire parceque je n'y arrive pas et me remet simplement ce qu'il convient que je reçoive pour m'apaiser tout simplement.

Je te souhaite une bonne journée.

(PS: Comme chaque année, moi aussi j'ai faite une lettre au père-tout-court avec toujours ce même désir de recevoir ce que j'espère et se résume en deux mots: Viens vite! Bien sûr, tu ne manqueras pas d'être avisé s'il tombait du ciel la seule chose qui pourrait enfin me combler bien sûr tout à fait. C'est donc avec plein d'envies, d'espérance et les yeux remplis d'étoiles que j'espère recevoir mon cadeau comme ma fille attend impatiemment d'ouvrir ses paquets pour y trouver la console de ses rêves et bien que je ne lui parle jamais de dieu, j'espère qu'un jour elle le recevra comme je l'ai reçu afin d'être déssaisie de toute autre envie que celle de rester près de lui. )


Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 50
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Le père Noël est-il une ordure ?   Lun 12 Nov 2012 - 10:48

JR a écrit:
Maintenant je vous demande de comparer le père Noël des enfants et celui des adultes, que certains appellent Jésus ou autre. Le parallèle est en effet saisissant, ce qui compte c'est la joie qu'il procure

L'avantage de tout cela, c'est que des pères noël on peut en faire des tonnes qu'ils seront tous bon à recevoir pour les petits enfants mais de Jésus, il n'y en a qu'un seul ce qui n'empêche pas nombre d' hommes de revêtir le manteau rouge pour se-faire-passer-pour.

Finalement, je n'aime plus le rouge! C'est trop voyant pour faire du matuvu...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le père Noël est-il une ordure ?   Lun 12 Nov 2012 - 11:10

on est dans la croyance et rien d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 50
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Le père Noël est-il une ordure ?   Lun 12 Nov 2012 - 11:11


Cela va de soi.. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 50
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Le père Noël est-il une ordure ?   Lun 12 Nov 2012 - 11:14

moi a écrit:
J'en profite pour te faire un bisous alors

Echange de bon procédé...

( )
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le père Noël est-il une ordure ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le père Noël est-il une ordure ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Le père Noël est-il une ordure ?
» Notre Père!!!
» Prière au Père ! Que Dieu te bénisse toi qui lit cette prière !
» Saint Anne et Saint Joachim Père et Mère de la très Sainte Vierge, commentaire du jour "La parabole du levain"
» LUCIFER (Père Lamy)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: FORUM LAÏQUE :: Ouvrons le débat :: La famille-
Sauter vers: