Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 "Ma" vision du bouddhisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: "Ma" vision du bouddhisme   Sam 17 Nov 2012 - 19:18

J'ouvre ce fil à la demande de sfi et Janot
Citation :
Si triskele nous parle de ce qu'il connait du boudhisme, j'ecoute.

Le sujet est vaste, et je ne pourrai donner que ma vision personnelle, limitée, mais d'autres pourront compléter bien sûr.

Je me contenterai donc de répondre aux questions.


Dernière édition par Triskèle le Sam 17 Nov 2012 - 19:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Ma" vision du bouddhisme   Sam 17 Nov 2012 - 19:21

sfi
Citation :
Je connaîs juste des fragments sur le bouddhisme, et je serai preneur d'une éventuelle présentation de ta part. Pour ce que j'en connaîs, les moines sont des experts de la réthorique et de la logique. Je les ai déjà vu se prêter à cet excercie, c'est impressionnant.
oui, du moins les moines tibétains.
J'aime analyser les interviews des lamas, notamment le Dalaï-Lama. Parfois on dirait qu'il répond à côté mais en fait il répond à la question qui est derrière la question.


Moine bouddhiste: tout le monde peut l'être, pour une durée limitée, même pour quelques mois. Cela ne demande pas de formation spéciale.

Lama: un formation très stricte pendant des années, notamment la fameuse retraite de 3 ans, 3 mois, 3 jours où ils ne font à peu près que méditer et faire du yoga, sous la direction d'un lama médecin.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Ma" vision du bouddhisme   Sam 17 Nov 2012 - 23:23

ce dont tu parles est le Satori ou l'illumination.

Je vais te décevoir: je n'y crois pas, et je ne la recherche pas. A mon avis, ce n'est qu'une carotte pour faire avancer l'âne, parce que l'humain a besoin qu'on lui fasse miroiter une récompense pour arriver à le faire bouger un peu. C'est comme la promesse de Paradis: même niveau puéril.

La méditation ?
C'est si simple qu'un enfant de 5 ans peut la comprendre, et si difficile qu'un vieillard de 80 ans n'y arrive pas encore, comme le disait un sage.

A mon stade, c'est juste une façon d'observer son esprit, et d'apprendre à se détacher de ses émotions. Une psychothérapie puisque des émotions surgissent et qu'on a l'occasion de les gérer, de s'en libérer. Une façon efficace de se rendre compte à quel point nos émotions déforment notre vision des choses.

Celui qui est emporté dans le flot de la vie est comme emporté par un fleuve.
Le méditant est assis sur la rive et voit le fleuve passer. Il peut l'observer avec plus de lucidité, et augmenter son niveau de conscience. Le but, pour moi, est de pouvoir m'améliorer et être plus efficace pour "aider les autres", humains, animaux... bref pour respecter la Vie sous toutes ses formes.
Pour moi il est encore plus important d'intégrer cette conscience du moment présent aux actes de la vie quotidienne.

Cela se fait petit à petit. C'est un travail de fourmi.

C'est tout, c'est très banal, et c'est beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Ma" vision du bouddhisme   Sam 17 Nov 2012 - 23:33






Milles bouddhas n'ont pas la même vision intérieure . Chacun à son petit univers sacré.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Ma" vision du bouddhisme   Dim 18 Nov 2012 - 9:17

Sur un autre fil: ici : je n'ai pas eu de réponse pouvant m'éclairer réellement sur la relation entre le bouddhisme, la méditation et le besoin de défoulement sur les forums.
Peut-être aurais-je plus de chance sur ce fil. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
tchar
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1415
Age : 65
Localisation : France sud-est
Date d'inscription : 12/10/2012

MessageSujet: Re: "Ma" vision du bouddhisme   Dim 18 Nov 2012 - 9:37

Triskèle a écrit:
ce dont tu parles est le Satori ou l'illumination.

Je vais te décevoir: je n'y crois pas, et je ne la recherche pas.
Ce peut être, dans un tout autre système de références, l'insight de la psychanalyse, on voit brutalement ce qu'on ne voulait ou ne pouvait pas voir, c'est à la fois terrifiant et merveilleux ("numineux", comme dit Jung, résumant les deux aspects en un seul terme). La méditation zen, avec le relâchement qu'elle suppose (mais pas seulement...) n'est pas forcément loin de l'association spontanée d'idées...

L'illumination est présente dans toutes les mystiques, il me semble...

Mais elle peut avoir ses effets pervers...

à+
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Ma" vision du bouddhisme   Dim 18 Nov 2012 - 10:01

@Juju
la réponse est très simple, et je la donne déjà dans le premier post quand je parle du travail de fourmi.

Ce n'est pas parce qu'on fait de la méditation ou qu'on se dit bouddhiste que par magie on est devenu des sur-hommes libérés de tous ses traumatismes. C'est vraiment étrange cette réaction assez fréquente: "tu es bouddhiste, tu ne devrais pas réagir ainsi". Qu'est-ce que cela change, d'être bouddhiste ? D'abord c'est quoi, "être bouddhiste" ? De quel bouddhisme parle-t-on: celui de Nichiren (sectaire et dogmatique), tibétain, Böhn ou zen (minimaliste) ?

On reste des humains comme tout le monde, avec ses "valises", ses émotions, ses réactions, et ses défauts: rassure toi Wink

La seule différence est qu'on en devient très progressivement plus conscient et donc qu'on peut mieux y travailler.

Il y a autre chose: si on médite mal, on peut même arriver à l'effet inverse, qui est de renforcer l'emprise de l'ego.
Donc méditer, peu ou beaucoup, n'est pas du tout synonyme de sainteté absolue.


@ tchar
oui, j'espérais avoir cette réponse de quelqu'un.
Ta contribution à ce fil sera précieuse parce que tu as les connaissances que je n'ai pas.

Je prends le contrepied du "Satori" parce que cela devient trop vite un but. Or ce n'est qu'un résultat. Il faut se concentrer sur le présent et pas sur une possibilité future, qui justement va nous distraire et aller dans le sens de l'ego, qui veut "acquérir" des pouvoirs.

Bien sûr il y a des cas d'illumination rapide, comme les EMI, mais la pluspart du temps, cela se passe par petites touches: on comprend une chose, puis l'autre. On se sent moins affecté par le bruit des motos, ou par une parole blessante, on imagine mieux les conséquences de ses actes parce qu'on en comprend mieux les répercussions possibles, notre façon d'aimer se détache petit à petit de la "possession" ou du "besoin"...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Ma" vision du bouddhisme   Dim 18 Nov 2012 - 10:24

Triskèle a écrit:
@Juju
la réponse est très simple, et je la donne déjà dans le premier post quand je parle du travail de fourmi.

Ce n'est pas parce qu'on fait de la méditation ou qu'on se dit bouddhiste que par magie on est devenu des sur-hommes libérés de tous ses traumatismes. C'est vraiment étrange cette réaction assez fréquente: "tu es bouddhiste, tu ne devrais pas réagir ainsi". Qu'est-ce que cela change, d'être bouddhiste ? D'abord c'est quoi, "être bouddhiste" ? De quel bouddhisme parle-t-on: celui de Nichiren (sectaire et dogmatique), tibétain, Böhn ou zen (minimaliste) ?

On reste des humains comme tout le monde, avec ses "valises", ses émotions, ses réactions, et ses défauts: rassure toi Wink

La seule différence est qu'on en devient très progressivement plus conscient et donc qu'on peut mieux y travailler.

Il y a autre chose: si on médite mal, on peut même arriver à l'effet inverse, qui est de renforcer l'emprise de l'ego.
Donc méditer, peu ou beaucoup, n'est pas du tout synonyme de sainteté absolue.
Merci pour ta réponse Very Happy

Il me semble que j'ai lu que ça fait plusieurs décennies que tu es branchée bouddhisme, mais à lire ta réponse je ne vois pas de trace de bouddhisme dans ton comportement.
Il me semble que tu te dis bouddhiste de manière un peu pompeuse, ou parce que ça fait style "je m'efforce d'être cool", alors que ton besoin de te défouler sur les forums, montre le contraire.
Tout le monde au cours de sa vie essaye de devenir plus conscient de ses réactions émotionnelles, surtout lorsqu'elles sont handicapantes, trop fortes, trop envahissantes.
Je ne pense pas qu'il y ait besoin de se dire bouddhiste, surtout lorsque tout montre que c'est l'inverse, mais dire plutôt qu'on opte pour une prise de conscience de ce qui nous gêne et qu'on emploie diverses méthodes pour apporter des améliorations.
Etre bouddhiste me semble beaucoup plus contraignant et relève d'une discipline au quotidien que peu de personnes pratiquent en réalité en occident. Ce terme de bouddhiste est trop facilement utilisé, même galvaudé par la génération des "soixante-huitards" nostalgiques, qui sont dans le regret de l'époque "baba cool".

Avoir envie d'être bouddhiste est une chose, être bouddhiste en est une autre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Ma" vision du bouddhisme   Dim 18 Nov 2012 - 11:09

Je suis d'accord avec toi sur le fond, Juju, mais pas sur certains détails.

Citation :
il me semble que tu te dis bouddhiste de manière un peu pompeuse
c'est ton interprétation, et si tu le comprends comme cela, c'est sans doute en fonction du point de vue que tu as adopté.
Je me dis "bouddhiste"
- parce qu'on me demande ici quelle est "ma religion" et
- que je suis effectivement cette Voie.

Bien ou mal, c'est une autre affaire, et c'est d'ailleurs plus la mienne, que la tienne, n'est-ce-pas ? Wink

Citation :
Tout le monde au cours de sa vie essaye de devenir plus conscient de ses réactions émotionnelles
Toutes les spiritualités et philosophies y poussent, sauf certains aspects de certaines religion qui au contraire encouragent l'émotivité.

Tu soulèves aussi le problème de ce que signifie d'être bouddhiste, j'ai posé la question dans mon post précédent. Il n'y a pas de définition "officielle".

Je répondrais "être bouddhiste, c'est avoir emprunté la voie bouddhiste". Un peu ou beaucoup (moi, c'est "un peu": ce n'est pas ma source principale d'apprentissage). C'est donc un cheminement et non pas un état. J'essaie d'expliquer cela depuis le début de ce fil, mais il semble que ce soit si difficile à comprendre ?
Un des rares repères est le texte de la prise de refuge du bouddhisme tibétain. C'est un engagement à suivre la Voie, une courte cérémonie au cours de laquelle on reçoit un nom, un genre de "totem" comme chez les scouts, qui représente un aspect qu'on doit mettre en valeur chez soi.
"Je prends refuge dans le Dharma, le Shanga et le Bouddha".
Dharma = Voie, enseignement et mise en pratique au quotidien
Shanga = communauté, lignée: on est aidé par les anciens, et on aide les nouveaux
Bouddha= esprit clairvoyant (Bouddha est une qualité: l'"éveillé", ce n'est pas une personne physique)

Il s'agit donc bien d'un chemin à suivre, et non pas d'une grâce soudaine qui ferait de nous des êtres accomplis du jour au lendemain.
Si je suis si imparfaite actuellement, eh bien, c'est peut-être parce que je pars d'un niveau plus bas encore ?
Revenir en haut Aller en bas
tchar
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1415
Age : 65
Localisation : France sud-est
Date d'inscription : 12/10/2012

MessageSujet: Re: "Ma" vision du bouddhisme   Dim 18 Nov 2012 - 11:38

Triskèle a écrit:
Je prends le contrepied du "Satori" parce que cela devient trop vite un but. Or ce n'est qu'un résultat. Il faut se concentrer sur le présent et pas sur une possibilité future, qui justement va nous distraire et aller dans le sens de l'ego, qui veut "acquérir" des pouvoirs.
Il y a d'ailleurs l'anecdote célèbre, peut-être caricaturale, du disciple qui, à force de compter ses respirations, technique classique, a une illumination. Il a vu un sublime Bouddha en or, etc., il le rapporte fièrement à son maitre... qui l'engueule parce qu'il en a oublié de compter ses respirations...

à+
Revenir en haut Aller en bas
tchar
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1415
Age : 65
Localisation : France sud-est
Date d'inscription : 12/10/2012

MessageSujet: Re: "Ma" vision du bouddhisme   Dim 18 Nov 2012 - 11:42

Au passage, pour ceux qui voient le Zen comme purement "zen", pacifique, béat, etc., les ouvrages de maitres zen (Deshimaru par exemple) abondent de cas de maitres zen qui ont amené des disciples au Satori... en les tabassant.

à+
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Ma" vision du bouddhisme   Dim 18 Nov 2012 - 11:46


en effet: la combattivité, ou "secouer" l'autre peut lui être tout à fait bénéfique, mais il ne faut pas en faire une règle, bien sûr !

On ne peut pas empêcher les événements de se produire, mais on peut travailler sur notre réaction à ces événements.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Ma" vision du bouddhisme   Dim 18 Nov 2012 - 22:08








Bien sûr , on peut très bien avoir atteint le nirvana tout en étant au bord de son champ à contempler ses cultures .
Tatonga , ce n'est pas un état où l'on devient subordonné à une lumière , contemplatif et transformé en bisounours tu as tord de dire cela .
L'état d'ananda n'est pas différent mais unique pour tout un chacun , tout ce qui va avec toi se cristallise après que la substance des klescha a été éliminé de nos habitudes.
Chaque méditant s'élève selon sa compréhension du milieu où il vit , si bien que son choix de la pratique se divise en trois degrés : la relaxation ; le zen au quotidien ; la voie abrupte pour le troisième degré ( voir ma thèse inachevée Very Happy ) celui qui s'élève au plus haut degré n'a pas les contraintes matérielles d'une personne qui travaille en industrie cela va sans dire .
Enfin , tatonga , le zen apporte en soi un bien-être exeptionnel , une plus grande réactivité des réflexes améliorés une mémoire qui performe prodigieusement , la faculté de demeurer indifférent aux aléas de la vie tout en gardant sa vigilance .
Certains dons surnaturels peuvent aussi se développer , car l'esprit éveillé pleinement et supersonscient prend les rènes en toutes situations là où l'homme non évéillé perd souvent ses moyens de faire face à tout évènement .
Vous parliez de violence dans les dialogues forumiques mais ça c'est normal car nous communiquons ensembles d'une manière quasiment incontrôlée à travers un écran sur un fil qui perd souvent la trame il faut également le souligner . Alors bouddhiste ou pas le fait de dialoguer ainsi n'entre pas dans le domaine de la quête personnelle nous débattons sur un terrain parfois glissant .
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Ma" vision du bouddhisme   Dim 25 Nov 2012 - 17:17

Citation :
Bien sûr , on peut très bien avoir atteint le nirvana tout en étant au bord de son champ à contempler ses cultures .

surtout s'il contemple ses cultures de cannabis. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Ma" vision du bouddhisme   Dim 25 Nov 2012 - 17:40


excusez moi, mais j'avais créé de sujet à la demande de certains, pour répondre aux questions qu'ils me posaient.

Si vous voulez exposer votre vision, merci d'ouvrir un autre fil.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Ma" vision du bouddhisme   Dim 25 Nov 2012 - 17:53





Ma question à Triskèle :

Pourquoi l'éveil est-il maudit par 2/3 des forumeurs en général je n'entends que des plaintes à ce sujet , c'est très déstabilisant pour ceux qui veulent en parler avec sérieux ?

Merki .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Ma" vision du bouddhisme   Dim 25 Nov 2012 - 18:02

Teoma, il y a dan26 qui va t'enseigner le zen !

Toujours la logique du pourrissement , de la pollution quel que soit le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Ma" vision du bouddhisme   Dim 25 Nov 2012 - 18:22





Ok , j'ai compris Jayram , déstabilisant est le terme exact tu le sais bien . cheers
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Ma" vision du bouddhisme   Dim 25 Nov 2012 - 18:27

[quote="dan 26"]
Citation :
Teoma a écrit:

Bien sûr , on peut très bien avoir atteint le nirvana tout en étant au bord de son champ à contempler ses cultures .
Attention de ne pas confondre Nirvana et eveil!!!!
Amicalement

Non je ne sais pas, mais tu vas nous faire un exposé précis et détaillé, j'espère (et pas de copié-collé). Tu ne peux pas te défiler.. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Ma" vision du bouddhisme   Dim 25 Nov 2012 - 23:05




J'aimerai bien aussi qu'il donne la différence ; " éveil / nirvana " s'il y en a une ?

Tatonga va l'aider

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Ma" vision du bouddhisme   Lun 26 Nov 2012 - 8:26

On attend son explication, on va se marrer. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Ma" vision du bouddhisme   Lun 26 Nov 2012 - 9:32

Teoma a écrit:


Ma question à Triskèle :

Pourquoi l'éveil est-il maudit par 2/3 des forumeurs en général je n'entends que des plaintes à ce sujet , c'est très déstabilisant pour ceux qui veulent en parler avec sérieux ?

Merki .
parce qu'ils ont peur de voir clair, ils préfèrent rester dans l'illusion ?
(je ne me suis jamais posé la question)

En effet, voir les choses comme elles sont implique une modification de ses certitudes... et de sa façon de vivre (même si ce n'est que progressif)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Ma" vision du bouddhisme   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Ma" vision du bouddhisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» "Ma" vision du bouddhisme
» BOUDDHISME ET REVOLUTION SOCIALE
» Vu à la télé: bouddhisme de pacotille
» La libération par la vision nue de la nature de l'esprit
» Comment dois-je enseigner le Bouddhisme à mes enfants?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Religions orientales :: Bouddhisme-
Sauter vers: