Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'interprétation d'un texte appartient à celui qui le lit

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L'interprétation d'un texte appartient à celui qui le lit   Dim 18 Nov 2012 - 10:43

J'en ai un peu marre d'entendre les croyants de diverses religions considérer qu'ils sont les seuls à détenir LA bonne façon d'interpréter Leur Livre Sacré.

Un texte bien écrit est compris par presque tout le monde, même s'il est traduit en d'autres langues.

Par exemple, si on dit "tu seras fidèle à ton conjoint", c'est clair, net et sans ambiguïté.

Si un texte est interprété différemment par les lecteurs, c'est soit qu'il est très mal écrit, soit qu'il est de la poésie, de l'humour, ou tout ce qu'on veut, mais il ne pourra pas être considéré comme un règle de vie ou servir de base à des lois. S'il est si mal écrit, il est difficile de croire qu'il aurait été écrit par un Dieu omnipotent et omniscient.

Bien sûr il faut nuancer.
Un texte peut avoir plusieurs niveaux de lecture: littéral, symbolique, ésotérique (sens caché).
Mais quand on écrit qu'il faut "tuer ses ennemis", ça veut dire "tuer ses ennemis" et rien d'autre.

Evidemment, cela est gênant dans un texte sacré qui se veut basé sur l'amour et la tolérance. Alors les "pacifistes" de cette religion diront "mais il faut le prendre au niveau symbolique: tuer ses ennemis intérieurs".
Trop facile !

Si le texte avait été bien écrit, le rédacteur aurait dit directement "tuer ses ennemis intérieurs", comme cela personne n'aurait pu prendre le texte dans son sens littéral et condamner à mort quelqu'un qui aurait dessiné une caricature vexante.

Pour moi un des plus beaux textes pour réguler la vie quotidienne est la Convention des droits de l'Homme de Genève. Malgré qu'il soit le plus clair qu'il soit possible, il prête encore à de nombreuses discussions sur l'interprétation des mots et les limites d'application. Par exemple le mot "liberté": où s'arrête-t-elle ?

Alors que dire des textes sacrés: Bhagavad Gita, Bible, Coran ? Ce sont des livres historiques, poétiques, des récits légendaires, qui contiennent, certes, des pistes spirituelles, un symbolisme, des archétypes, mais ils devraient rester dans ce cadre là, et ne pas servir pour fabriquer des lois séculières.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'interprétation d'un texte appartient à celui qui le lit   Dim 18 Nov 2012 - 12:32

@Dan
cela fait des années qu'on "est d'accord" sur ce point et que je l'écris, c'est génial que tu le remarques enfin.
Comme quoi il ne faut pas désespérer.


@Si Mansour
tu poses le problème, réel, de la définition des mots.
Normalement, dans un texte de loi, les mots sont définis si le dictionnaire n'est pas assez précis.
Dans les textes "sacrés", on peut juste essayer de les deviner... ou de les inventer, chacun à sa façon.

Il est évident que quand on parle de fidélité conjugale, il s'agit du respect de son engagement, de l'affection et du soutient et de l'exclusivité de relation sexuelle.
J'ai pris cela comme exemple de texte, pas pour discuter de cette règle.

Tu ne fais donc que rejoindre ce que je dis plus haut: même bien écrit, un texte reste difficile à mettre en pratique dans tous les cas. Raison de plus pour l'écrire correctement de façon à être le moins ambigu possible.
Un exemple de texte extrêmement ambigu, où les contradictions sont si nombreuses que les miliers de commentaires qui ont été écrits par les savants n'arrivent pas à les dépatouiller, c'est bien le Coran.
A exclure donc comme base de lois séculières.

Mais libre à chacun d'y puiser une inspiration d'ordre spirituel.
Même les non musulmans peuvent le faire, comme moi je m'inspire aussi beaucoup des Evangiles, qui sont, à mes yeux, le meilleur "livre sacré" écrit dans le cadre des grandes religions.

Conclusion: il faut séparer pouvoir spirituel du pouvoir temporel. Ce qui n'empêche pas d'essayer d'avoir des "sages" comme gouvernants, plutôt que les singes qu'on a actuellement.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'interprétation d'un texte appartient à celui qui le lit   Dim 18 Nov 2012 - 13:43

D26 a écrit:
Pour moi un des plus beaux textes pour réguler la vie quotidienne est la Convention des droits de l'Homme de Genève.
Si on ne le détache pas des devoirs de l'homme, écrits à la même époque mais ignorés . D'accord avec toi, limpide, et clair.





Dan26
Limpide , ça m'étonnerait , puisque tu avances que les droits de l'homme sont une ignominie je peux retrouver ta citation elle est claire hélas toi tu ne l'es pas car tu avais dis cela :" ces P....N de droits de l'homme etc" j'ai les preuves si tu veux ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'interprétation d'un texte appartient à celui qui le lit   Dim 18 Nov 2012 - 14:03

Citation :
C'est tout à fait normal. Un lecteur n'est jamais neutre. Il lit et interprète son livre selon son propre système de valeurs, système de valeurs d'ailleurs forgé par ce même livre.
voilà, tu dis toi même que c'est normal.
Donc il n'y a pas à critiquer le fait qu'on le lise autrement.
Tout le reste que tu dis est réversible: nous pourrions aussi nous plaindre de ce que les musulmans vivant chez nous veulent qu'on change les lois pour eux.
On est dans un phénomène relativement nouveau dans l'Histoire: la mise à disposition de textes pour tous.
Il faut donc être capables d'accepter les critiques, dans tous les sens.

Si Mansour: c'est parole de Dieu POUR TOI, mais pas pour moi, et cela, tu ne pourras pas le changer. C'est une croyance, et c'est justement parce que les croyances sont personnelles qu'on ne peut pas les imposer à tous.


Merci de rester dans le sujet du fil, qui traite de la difficulté d'utiliser des textes religieux pour en faire des lois applicables à "tous", c'est à dire même à ceux qui ne partagent pas cette foi.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'interprétation d'un texte appartient à celui qui le lit   Dim 18 Nov 2012 - 19:06

Oui parfois il faut tuer ses ennemis, l'histoire nous le démontre, c'est évident. Même les bouddhistes, s'ils ont à choisir entre tuer des ennemis nuisibles qui incarnent les forces du mal, pour le plus grand bien de tous, pour la sauvegarde du dharma et de l'humanité, ne se poseront pas ces questions. Il y a des moments dans l'histoire de l'humanité où de telles épreuves s'imposent et où il faut choisir son camp. La seconde guerre mondiale est un exemple clair sans ambiguïté, parfois c'est moins clair, je le concède.

Gandhi lui-même, l'apôtre de la non violence, a dit que s'il avait à choisir il préférerait la violence légitime à la lâcheté.

Mon maître qui est aussi un apôtre de la non violence reconnaît que la guerre est parfois nécessaire pour régénérer l'humanité.
C'est ainsi, quand elle vient il faut y faire face, c'est une occasion de monter ce que l'on est réellement, un héros ou un lâche, un esprit désintéressé ou égoïste.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Gab aux citrons
Exégète
Exégète
Gab aux citrons

Masculin Nombre de messages : 3666
Age : 45
Localisation : Gers
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: L'interprétation d'un texte appartient à celui qui le lit   Dim 18 Nov 2012 - 23:38

Pour les moi, les boudhistes qui s'immolent avec de l'essence comme un suicide spirituel et politique va à l'encontre des droits de l'homme.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'interprétation d'un texte appartient à celui qui le lit   Dim 18 Nov 2012 - 23:58

merci, Tatonga, d'être revenu au sujet.
Tu touches un point sensible avec beaucoup de justesse.

Mais la laïcité est tellement plus simple, permet la liberté de pensée, de religion, de culte, sans en favoriser aucun... mais dans la sphère privée seulement.

Dès qu'une religion prédomine, que ce soit l'Islam, la chrétienté, le bouddhisme (comme au Boutant), la tentation est grande d'écraser les autres religions.

Les musulmans on été, dans l'histoire, bien plus tolérants envers les autres religions que les chrétiens à la même époque à beaucoup d'endroits. Pour le moment, ce serait bien difficile à dire ! En Europe, on construit des mosquées, mais qu'en est-il des églises dans les pays musulmans ? On présente des repas halal dans les écoles, mais un non musulman n'a pas le droit de boire un verre d'eau en public au Maroc ?
La tendance s'inverse nettement.

Je pense que la laïcité du gouvernement est la SEULE solution à ce problème.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Gab aux citrons
Exégète
Exégète
Gab aux citrons

Masculin Nombre de messages : 3666
Age : 45
Localisation : Gers
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: L'interprétation d'un texte appartient à celui qui le lit   Lun 19 Nov 2012 - 0:33

Tiens! j'ai envie devenir végétarien et bio.
J'exige que les repas à école le soi.

Bizarre, je ne vais pas être très écouté par les pouvoirs publiques laic, es ce parce que je ne suis pas religieux?
Pourtant, j'ai une position laic...
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'interprétation d'un texte appartient à celui qui le lit   Lun 19 Nov 2012 - 0:38

dan 26 a écrit:
(...) c'est ce que je m’évertue à vous dire à tous.
amicalement [/color][
c'est au moins la 100 ème fois que je le dis et tu ne le remarques que maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
J-P Mouvaux

Masculin Nombre de messages : 11510
Age : 91
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: L'interprétation d'un texte appartient à celui qui le lit   Lun 19 Nov 2012 - 13:52

Triskèle a écrit:
J'en ai un peu marre d'entendre les croyants de diverses religions considérer qu'ils sont les seuls à détenir LA bonne façon d'interpréter Leur Livre Sacré.

Alors que dire des textes sacrés: Bhagavad Gita, Bible, Coran ? Ce sont des livres historiques, poétiques, des récits légendaires, qui contiennent, certes, des pistes spirituelles, un symbolisme, des archétypes, mais ils devraient rester dans ce cadre là, et ne pas servir pour fabriquer des lois séculières.
Il n'y a de "livres sacrés" que pour ceux qui les tiennent pour tels.

Les livres qui ont servi de base à des religions : Bhagavad Gita, Bible, Coran.... font partie du patrimoine culturel de l'humanité au même titre que les écrits des poètes et philosophes de tous les temps.

Revenir en haut Aller en bas
Steeves
Etudiant
Etudiant


Masculin Nombre de messages : 315
Age : 38
Localisation : Cameroun
Date d'inscription : 14/11/2012

MessageSujet: Re: L'interprétation d'un texte appartient à celui qui le lit   Lun 19 Nov 2012 - 16:04

Je ne pense pas qu'un livre a une seule interprétation. Certe il y a le message que son auteur veut transmettre, mais il y a aussi l’interprétation du lecteur. Au final, un livre peut avoir plusieurs interprétations sans qu'aucune d'elle soit fausse.

Par exemple, il est raconté dans la bible que Dieu demanda à Abraham de lui sacrifier son fils. Abraham, bien sûr, l'aurait fait si Dieu ne l'avait pas arrêté à la dernière minute. L'interprétation de cette histoire est de montrer à quel point la foi d'Abraham en Dieu était grande. Une autre façon d'interpréter cette histoire est de penser que Dieu pour avoir demandé ce sacrifice doit être un être égocentrique et cruel.

Ce ne sont là que deux interprétations possibles. On pourrait en trouver d'autres.
Juste pour dire qu'il ne faut pas seulement se contenter de l'interprétation de l'auteur. Il faut avoir l'esprit ouvert.
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
J-P Mouvaux

Masculin Nombre de messages : 11510
Age : 91
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: L'interprétation d'un texte appartient à celui qui le lit   Lun 19 Nov 2012 - 18:31

Steeves a écrit:


Par exemple, il est raconté dans la bible que Dieu demanda à Abraham de lui sacrifier son fils. Abraham, bien sûr, l'aurait fait si Dieu ne l'avait pas arrêté à la dernière minute. L'interprétation de cette histoire est de montrer à quel point la foi d'Abraham en Dieu était grande. Une autre façon d'interpréter cette histoire est de penser que Dieu pour avoir demandé ce sacrifice doit être un être égocentrique et cruel.

Ce ne sont là que deux interprétations possibles. On pourrait en trouver d'autres.
Juste pour dire qu'il ne faut pas seulement se contenter de l'interprétation de l'auteur. Il faut avoir l'esprit ouvert.
Une troisième interprétation, et qui me parait le mieux coller à l'époque où ce texte a été écrit : le refus, par les leaders du peuple israélite, des sacrifices humains de la religion cananéenne.

Toutes les interprétations ne se valent pas ; il y a notamment les interprétations sur le terrain théologique et les interprétations dans le fil de la lecture "historico-critique".
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
zarzou1
Expert
Expert
zarzou1

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: L'interprétation d'un texte appartient à celui qui le lit   Lun 19 Nov 2012 - 18:57

Triskèle a écrit:
J'en ai un peu marre d'entendre les croyants de diverses religions considérer qu'ils sont les seuls à détenir LA bonne façon d'interpréter Leur Livre Sacré.

Pour ma part, je pense que l'interprétation d'un texte appartient à celui qui le rédige non à celui qui le lit...
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
zarzou1
Expert
Expert
zarzou1

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: L'interprétation d'un texte appartient à celui qui le lit   Lun 19 Nov 2012 - 20:01

Je crois que le raz le bol de Triskèle commence aussi à me gagner lorsque la magistrature locale n'a de cesse de feutrer de vert ses jugements inopportun...

Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Steeves
Etudiant
Etudiant


Masculin Nombre de messages : 315
Age : 38
Localisation : Cameroun
Date d'inscription : 14/11/2012

MessageSujet: Re: L'interprétation d'un texte appartient à celui qui le lit   Mer 28 Nov 2012 - 11:43

Citation :
Vu l'ancienneté des textes, l'environnement de l'époque, le contextes , le fait que l'on ne connaisse pas les auteurs , fait qu'il est impossible de se mettre à la place de celui qui a composé ces livres.
amicalement
Ce n'est pas faux mais on peut toujours essayer.
Revenir en haut Aller en bas
Attila
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2778
Age : 67
Localisation : Ici et ailleurs
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: L'interprétation d'un texte appartient à celui qui le lit   Mer 28 Nov 2012 - 11:58

Pourquoi, selon certain ( suivez mon regard ), l'auteur ferait-il la crédibilité d'un texte... sinon pour accréditer inconsciemment l'idée que seul un écrit inspiré par Dieu est seul recevable...
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Steeves
Etudiant
Etudiant


Masculin Nombre de messages : 315
Age : 38
Localisation : Cameroun
Date d'inscription : 14/11/2012

MessageSujet: Re: L'interprétation d'un texte appartient à celui qui le lit   Ven 30 Nov 2012 - 11:41

Dan 26 a dit:
Citation :
A quoi cela sert et rime ?
Amicalement
C'est le chemin qui est important pas la destination.
Chercher à comprendre nous ouvre l'esprit. et au cours de cette recherche, on découvre plein d'autres choses.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
chat-man
A.A
chat-man

Masculin Nombre de messages : 6343
Age : 54
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: L'interprétation d'un texte appartient à celui qui le lit   Ven 30 Nov 2012 - 13:12

"Une réflexion sur les beautés de la nature"! Derrière la couverture de Dan le pragmatique se cacherait t'il un grand contemplatif!?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
chat-man
A.A
chat-man

Masculin Nombre de messages : 6343
Age : 54
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: L'interprétation d'un texte appartient à celui qui le lit   Ven 30 Nov 2012 - 15:39

Ainsi tu te définis comme un spiritualiste. Je peux savoir ce que tu entends par là.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
moi
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2185
Age : 45
Localisation : ici
Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: L'interprétation d'un texte appartient à celui qui le lit   Ven 30 Nov 2012 - 15:49

Tant d'humilite..c'est beau.
j'en ai la larme a l'oeil
Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
chat-man

Masculin Nombre de messages : 6343
Age : 54
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: L'interprétation d'un texte appartient à celui qui le lit   Ven 30 Nov 2012 - 15:51

@dan

Est ce que le terme d'intellectualisation ne serait pas plus approprié dans ton cas alors que tu rejettes tout statut de conscience en dehors du corps?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
moi
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2185
Age : 45
Localisation : ici
Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: L'interprétation d'un texte appartient à celui qui le lit   Ven 30 Nov 2012 - 22:35

dan 26 a écrit:

Je part pour 8 jours en voyage, demain matin à 5 heures . Je sais je sais que je vais vous manquer désolé (Hihi!!) N''ayez aucune crainte je reprendrai à mon retour tous les messages en retard .

et a quoi ca te sers ou nous sers de dire cela dan?
qu'est-ce que ca evoque au fond de toi comme sentiment?
que ressens-tu quand tu nous dit cela?

On sait que tu repondras a tous les messages, on n'est pas du tout inquiet

bonnes vacances alors


Dernière édition par moi le Ven 30 Nov 2012 - 23:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'interprétation d'un texte appartient à celui qui le lit   Ven 30 Nov 2012 - 22:38

Si Dieu le veut
Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
chat-man

Masculin Nombre de messages : 6343
Age : 54
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: L'interprétation d'un texte appartient à celui qui le lit   Ven 30 Nov 2012 - 22:49

dan 26 a écrit:
chat-man a écrit:
@dan

Est ce que le terme d'intellectualisation ne serait pas plus approprié dans ton cas alors que tu rejettes tout statut de conscience en dehors du corps?
Peux importe !!! Car si pour toi la spiritualité est liée au merveilleux, pour moi elle est liée à l'esprit , donc à la réflexion . Il me semble que dans spiritualité il y a la racine esprit , pas âme, qui est une conception typiquement religieuse .
Je te conseille a ce sujet les chroniques d' André comte-Sponville athée reconnu qui fait des articles dans le monde des religions( et oui!!) , et qui développe souvent cette notion de spiritualité athée .
Je part pour 8 jours en voyage, demain matin à 5 heures . Je sais je sais que je vais vous manquer désolé (Hihi!!) N''ayez aucune crainte je reprendrai à mon retour tous les messages en retard .
Amicalement

Mon cher Dan tu t'emportes vite. J'ai seulement souligné que tu avais parlé de spiritualisme et non de spiritualité ce qui est légèrement différent.

Amicalement!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
chat-man
A.A
chat-man

Masculin Nombre de messages : 6343
Age : 54
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: L'interprétation d'un texte appartient à celui qui le lit   Ven 30 Nov 2012 - 23:07

Tu ne manqueras pas de prendre un dictionnaire et de constater les différences dogmatiques.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'interprétation d'un texte appartient à celui qui le lit   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'interprétation d'un texte appartient à celui qui le lit
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'interprétation d'un texte appartient à celui qui le lit
» "Interpréter" un texte ?
» L'interprétation
» [RStat] régression logistique, graphe et interprétation
» Moyenne et écart-type: quelle interprétation possible?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Autres religions :: Animisme-Chamanisme - Nouvelles croyances-
Sauter vers: