Forum des déistes, athées, inter-religieux et laïques

Forum de discussion. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux sujets qui vous tiennent à cœur, dans un bon climat de détente et de respect.
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Drogues, hallucination, médicaments

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Drogues, hallucination, médicaments Empty
MessageSujet: Drogues, hallucination, médicaments   Drogues, hallucination, médicaments EmptyMer 28 Nov 2012 - 16:07

Extrait d'un dialogue avec Dan:

Dan a écrit:
Triskèle a écrit:
Si vraiment, ces "illuminations" étaient pareilles aux effets des hallucinogènes, qu'attendent les neuropsy pour donner des drogues à tout le monde pour obtenir ces effets là ?
Pour la simple raison, que cela enlève tout le merveilleux au résultat,(l'homme à besoin de croire au merveilleux) et surtout que la consommation de drogue est dangereuse, on peut devenir dépendant, drogué" !!! . Je suis étonné de ta question ?,
Ma réponse:

Pourquoi les psys nous bourrent de drogues très discutables dont on devient déjà dépendants, sans aucune hésitation,cela depuis l'enfance et ils refuseraient d'en donner (sous contrôle médical) une drogue qui nous délivrerait définitivement des angoisses et de la peur de la mort, ce qui supprimerait les pires maux de l'humanité, dont l'extrémisme religieux??? Ca ne tient pas la route.
Je n'ai jamais entendu un médecin refuser un médicament efficace sous prétexte que cela priverait du "merveilleux". Supprimer l'angoisse de la mort me paraît plus "merveilleux" que toutes les hallucinations de la terre.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



Drogues, hallucination, médicaments Empty
MessageSujet: Re: Drogues, hallucination, médicaments   Drogues, hallucination, médicaments EmptyMer 28 Nov 2012 - 16:31

Ca ne tient pas debout, Dan.
Le but d'un médecin, c'est de soigner. Face à un angoissé, il doit essayer de supprimer ses angoisses. S'il y arrive (ce qui est rare) deux possibilités
- ou bien il n'aura plus besoin de merveilleux (ce qui d'après toi n'est pas un problème)
- ou bien il en aura encore besoin et ira le chercher ailleurs que dans des religions névrotiques: dans la beauté de la Nature ou l'amour de ses proches, par exemple.

D'un côté tu soutiens que les religions extrémistes (dûes aux angoisses) sont une plaie pour l'humanité, d'un autre côté tu plaides pour pour qu'on ne suprime pas ces angoisses sous prétextes qu'on supprimerait aussi le besoin de merveilleux?

Faut savoir ce que tu veux.
Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
chat-man

Masculin Nombre de messages : 6393
Age : 54
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

Drogues, hallucination, médicaments Empty
MessageSujet: Re: Drogues, hallucination, médicaments   Drogues, hallucination, médicaments EmptyMer 28 Nov 2012 - 16:31

@dan

Fais nous partager tes connaissances en psychophysiologie clinique.
Des articles STP!

L'homme patati patata..... ce n'est pas toi mais une pensée philosophique!
Alors j'attends de la matière .... Mon cerveau a faim de connaissances Dan!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
Invité
Invité



Drogues, hallucination, médicaments Empty
MessageSujet: Re: Drogues, hallucination, médicaments   Drogues, hallucination, médicaments EmptyMer 28 Nov 2012 - 16:58

j'ai déjà essayé sur un autre forum, il y a 3 ans , Chatmiaou
Il va te renvoyer sur des tas d'articles et de livres, et en les lisant, tu vas te rendre compte qu'ils les a mal lus. Il n'a pas essayé de les comprendre, mais il les a lus juste pour pêcher des phrases qui, isolées de leur contexte étayent sa thèse. Il les a sélectionnés: il ne tient pas compte de ceux qui soutiennent la hèse opposée. Il les ignore purement et simplement.

Si tu lui opposes un autre article, il ne va même pas le lire ni en tenir compte.

ICI j'avais posté un article pour contrer son affirmation de la croyance en une "programmation du cerveau pour croire", affirmations qu'approuveraient TOUS les savants, d'après lui... Tu peux constater le résultat. Il ignore carrément cet article qui ouvre pourtant le fil (à l'époque il écrivait en gras et en bleu).

Crois moi, c'est sans espoir. Drogues, hallucination, médicaments 35987
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



Drogues, hallucination, médicaments Empty
MessageSujet: Re: Drogues, hallucination, médicaments   Drogues, hallucination, médicaments EmptyMer 28 Nov 2012 - 17:39

tu ne réponds pas à mes deux questions dans le premier post, Dan, tu dévies le sujet en ergotant sur les mots.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



Drogues, hallucination, médicaments Empty
MessageSujet: Re: Drogues, hallucination, médicaments   Drogues, hallucination, médicaments EmptyMer 28 Nov 2012 - 17:54

tu réponds toujours "à côté", Dan, en affirmant des choses fausses (que tout le monde peut maintenant vérifier puisque j'en fourni la preuve), par exemple:
Citation :
Parce que toi tu tiens compte ceux qui soutiennent une autre thèse
la réponse est OUI, je le fais, systématiquement, c'est pourquoi je suis insupportablement "incohérente" pour des Jujus, qui ne comprennent pas qu'on puisse envisager deux positions opposées comme aussi plausibles l'unes que l'autre et s'avouer tout simplement incompétent pour trancher entre les deux.
Je pense, Dan, que tu n'es pas plus compétent que moi dans ce domaine, et que donc tu n'es pas compétent non plus pour trancher sur un sujet sur lequel les spécialistes super diplômés n'arrivent déjà pas à se mettre d'accord.



Dernière édition par Triskèle le Mer 28 Nov 2012 - 18:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Exégète
Exégète
lhirondelle

Féminin Nombre de messages : 8274
Age : 56
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

Drogues, hallucination, médicaments Empty
MessageSujet: Re: Drogues, hallucination, médicaments   Drogues, hallucination, médicaments EmptyMer 28 Nov 2012 - 18:21

Arrêtez avec vos racontages de vie et revenez au sujet.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Invité
Invité



Drogues, hallucination, médicaments Empty
MessageSujet: Re: Drogues, hallucination, médicaments   Drogues, hallucination, médicaments EmptyMer 28 Nov 2012 - 18:56

OK chef !
Je reprends un des leidmotifs de Dan:
Citation :
Il a besoin d'une certitude dans ce domaine, d'où l'importance de la foi !!!
OK, mais ce besoin est, d'après toi, dû à une angoisse.
Donc si on lui enlève cette angoisse, il n'aura plus besoin de foi, et s'il a encore besoin de merveilleux, il ira le chercher là où tu l'aurais toi même trouvé, et non plus dans des "chimères".
Je ne suis pas d'accord, mais je te demande d'aller au bout de ton idée, Dan.
Pourquoi d'un côté les psys (souvent même pas des médecins!!!) prescrivent des médicament/drogues à tout le monde même des enfants, en quantité impressionnantes, souvent entraînant une dépendance, et qu'ils en refuserait une qui pourrait résoudre leur angoisse, résolvant ainsi la majorité de leurs problèmes ?


Mes réponses:
- si cette drogue existait (je suis sûre que non), elle foutrait par terre l'industrie pharmaceutique et même militaire, et même la profession de psy, ainsi que le besoin compulsif de consommer, qui tous ont des racines dans la peur et l'angoisse, soigneusement entretenue par les médias..
- ayant donc très peur des méthodes qui rendent l'homme plus conscient, libéré de ses angoisses, ils vont tout faire pour les ridiculiser et les combattre
- alors on "casse" les gosses dès leur enfance

Bien les éduquer pour qu'ils soient moins dépendant du système, et n'avalent pas tout le conditionnement que les média leur harcèle leur feraient infiniment plus de bien.


Voir à ce sujet le scandale de la Ritaline ICI
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Drogues, hallucination, médicaments Empty
MessageSujet: Re: Drogues, hallucination, médicaments   Drogues, hallucination, médicaments EmptyMer 5 Déc 2012 - 21:50

Drogues, hallucination, médicaments des docteurs menteurs de la science ; ces commerciaux vendant le Médiator jusqu’à une centrale nucléaire à Fukushima ou Tchernobyl.

Les psychos qui utilisent la technique des exercices de la pensée du passé ou du futur pour briser la personne afin de la reconstruire est une mauvaise technique dont le but est de disposer la personne dans un état de mal être à l’instant présent.

Toutes pensées du passé ou du futur de votre cerveau n’existe pas dans la réalité de l’instant présent et donc vous dispose dans un état de mal être au même moment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Drogues, hallucination, médicaments Empty
MessageSujet: Re: Drogues, hallucination, médicaments   Drogues, hallucination, médicaments EmptyMer 5 Déc 2012 - 21:55

J'aime bien ta dernière phrase, PE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Drogues, hallucination, médicaments Empty
MessageSujet: Re: Drogues, hallucination, médicaments   Drogues, hallucination, médicaments EmptyJeu 6 Déc 2012 - 19:44

Cela n'est pas de moi mais comme déjà informé sur ce forum: (ce livre est un travail sur soi).

le livre d'un psy. qui démonte les autres spys:
Wink
"Décidez d'être heureux
Le bonheur, c'est dans la tête
Auteur(s) : Richard Carlson"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Drogues, hallucination, médicaments Empty
MessageSujet: Re: Drogues, hallucination, médicaments   Drogues, hallucination, médicaments EmptyJeu 6 Déc 2012 - 20:31

dis cela à un malade qui souffre, à un sans abri qui dort dans la rue en hiver, ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Drogues, hallucination, médicaments Empty
MessageSujet: Re: Drogues, hallucination, médicaments   Drogues, hallucination, médicaments EmptyJeu 6 Déc 2012 - 21:45

Triskèle a écrit:
dis cela à un malade qui souffre, à un sans abri qui dort dans la rue en hiver, ...


Mais oui, toi, le sauveur super héro! Very Happy Comme disait mère Teresa dans les pays pauvres où elle vivait les gens pauvres avait toujours le sourire et était heureux contrairement aux riches de Paris qui font tous la tête de 10 pieds de long…Je te retourne ton propos tu le diras à l'auteur du livre! Mais sa méthode fonctionne pour tous les humains de n'importe quelle condition et aide à nous séparer du bien matériel justement!!! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Petit Phils
Professeur
Professeur
Petit Phils

Masculin Nombre de messages : 993
Age : 24
Localisation : Avec toi
Date d'inscription : 11/04/2012

Drogues, hallucination, médicaments Empty
MessageSujet: Re: Drogues, hallucination, médicaments   Drogues, hallucination, médicaments EmptyJeu 6 Déc 2012 - 21:51

Je crois que ces pauvres heureux n'ont pas décidés d'être heureux mais de se battre pour le devenir. Ils ont simplement remis les choses à leur place dans leur ordre d'importance. L'argent fait le contraire et ne rends pas heureux d'après moi: malgré le confort physique qu'il apporte il bousille le moral !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Drogues, hallucination, médicaments Empty
MessageSujet: Re: Drogues, hallucination, médicaments   Drogues, hallucination, médicaments EmptyVen 7 Déc 2012 - 0:28

je ne parle pas de "pauvres", qui ont leurs besoins minimums couverts, mais de ceux qui souffrent.

Mais on est hors-sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Petit Phils
Professeur
Professeur
Petit Phils

Masculin Nombre de messages : 993
Age : 24
Localisation : Avec toi
Date d'inscription : 11/04/2012

Drogues, hallucination, médicaments Empty
MessageSujet: Re: Drogues, hallucination, médicaments   Drogues, hallucination, médicaments EmptyVen 7 Déc 2012 - 16:12

Nous parlons des mêmes. Drogues, hallucination, médicaments 911357
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Drogues, hallucination, médicaments Empty
MessageSujet: Re: Drogues, hallucination, médicaments   Drogues, hallucination, médicaments EmptyVen 7 Déc 2012 - 17:16

Alors nous ne sommes pas d'accord parce qu'au delà d'un certain seuil de souffrance, il n'est plus possible de "décider" d'être heureux. Exemple ton enfant meurt de faim, souffre d'une maladie et tu n'as pas les moyens de le soigner.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Drogues, hallucination, médicaments Empty
MessageSujet: Re: Drogues, hallucination, médicaments   Drogues, hallucination, médicaments EmptyVen 7 Déc 2012 - 19:23

Et alors le hasard n'existe pas si tu montres des exemples horribles ; alors c’est que cette horreur doit être!

Rapport cause à effet !

Surtout si l'enfant dont tu parles était un tueur en série dans une autre vie !

De + être pauvre ou riche, dans tous les cas il y a toujours un moment où tu souffres !

La souffrance fait part de la condition humaine !

Cette souffrance de cette vie doit être pour mériter le paradis !

Ce n’est pas les médicaments des docteurs menteurs qui vont te guérir mais la force du cœur et de l’esprit par la prière !

L’argent ne fait pas le bonheur !

Drogues, hallucination, médicaments 793969
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Drogues, hallucination, médicaments Empty
MessageSujet: Re: Drogues, hallucination, médicaments   Drogues, hallucination, médicaments EmptyVen 7 Déc 2012 - 19:46

Drogues, hallucination, médicaments 0079
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Exégète
Exégète
lhirondelle

Féminin Nombre de messages : 8274
Age : 56
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

Drogues, hallucination, médicaments Empty
MessageSujet: Re: Drogues, hallucination, médicaments   Drogues, hallucination, médicaments EmptyVen 7 Déc 2012 - 21:35

Evitez les hors sujets et de répondre avec seulement un smiley. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Invité
Invité



Drogues, hallucination, médicaments Empty
MessageSujet: Re: Drogues, hallucination, médicaments   Drogues, hallucination, médicaments EmptyVen 7 Déc 2012 - 23:52

prophète Elie a écrit:
Et alors le hasard n'existe pas si tu montres des exemples horribles ; alors c’est que cette horreur doit être!

Rapport cause à effet !

Surtout si l'enfant dont tu parles était un tueur en série dans une autre vie !

De + être pauvre ou riche, dans tous les cas il y a toujours un moment où tu souffres !

La souffrance fait part de la condition humaine !

Cette souffrance de cette vie doit être pour mériter le paradis !

Ce n’est pas les médicaments des docteurs menteurs qui vont te guérir mais la force du cœur et de l’esprit par la prière !

L’argent ne fait pas le bonheur !

Drogues, hallucination, médicaments 793969
sorry, mais je ne vois pas ce que je pourrais répondre à des propos aussi décousus, aberrants et hors sujets....
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Exégète
Exégète
lhirondelle

Féminin Nombre de messages : 8274
Age : 56
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

Drogues, hallucination, médicaments Empty
MessageSujet: Re: Drogues, hallucination, médicaments   Drogues, hallucination, médicaments EmptySam 8 Déc 2012 - 0:08

Eh ben, n'y réponds pas Drogues, hallucination, médicaments 2848393642
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Invité
Invité



Drogues, hallucination, médicaments Empty
MessageSujet: Re: Drogues, hallucination, médicaments   Drogues, hallucination, médicaments EmptySam 8 Déc 2012 - 0:14

c'est ce que je fais, dans un nombre croissants de fils, et je finirai par ne plus venir du tout...

Les "bons moments" sont rares, trop rares que pour se taper des inepties de ce genre à la recherche d'une bribe de conversation qui n'est pas polluée par des prêcheurs ou des trolls.
Et encore, il manque un des principaux.

Pour qu'un forum soit attrayant, il ne faut pas dépasser un certain pourcentage de posts inintéressants.

Bah, comme je suis sans doute aussi le "troll de quelqu'un", et que je commence à m'agacer trop facilement, mon départ ne sera pas une grande perte Wink


Drogues, hallucination, médicaments 1485456146
Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
chat-man

Masculin Nombre de messages : 6393
Age : 54
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

Drogues, hallucination, médicaments Empty
MessageSujet: Re: Drogues, hallucination, médicaments   Drogues, hallucination, médicaments EmptySam 8 Déc 2012 - 0:29

T'hallucines Eugène! T'inquiète, c'est le topic qui veut ça! Drogues, hallucination, médicaments 276936
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
moi
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2281
Age : 46
Localisation : ici
Date d'inscription : 23/08/2012

Drogues, hallucination, médicaments Empty
MessageSujet: Re: Drogues, hallucination, médicaments   Drogues, hallucination, médicaments EmptySam 8 Déc 2012 - 0:44

Bin alors Triskel. on a un coup de mou? Very Happy Drogues, hallucination, médicaments 793969 Drogues, hallucination, médicaments 307888
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Drogues, hallucination, médicaments Empty
MessageSujet: Re: Drogues, hallucination, médicaments   Drogues, hallucination, médicaments EmptySam 8 Déc 2012 - 0:47


un ras le bol
pas grave: la vie est belle Wink

bon, je vais faire un bon dodo, faites de doux rêves Drogues, hallucination, médicaments Dodo50
Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
chat-man

Masculin Nombre de messages : 6393
Age : 54
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

Drogues, hallucination, médicaments Empty
MessageSujet: Re: Drogues, hallucination, médicaments   Drogues, hallucination, médicaments EmptySam 8 Déc 2012 - 1:01

N'oublie pas ton Mogadon dis donc!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
Invité
Invité



Drogues, hallucination, médicaments Empty
MessageSujet: Re: Drogues, hallucination, médicaments   Drogues, hallucination, médicaments EmptySam 8 Déc 2012 - 8:58

Ah Chat-man, merci de revenir au sujet ! Drogues, hallucination, médicaments Bisous37 Jamais entendu le nom de "Mogadon" jusque maintenant, et pas l'intention d'en avoir jamais... Dans les pires moments, il m'est arrivé de prendre quelques gouttes d'extraits d'avoine et de valériane.

L'abus de médicaments, favorisé par les lobbies pharmaceutiques est aussi un des grands scandales humains de ce siècle. Beaucoup de gens sont drogués aux médicaments, et la France serait une des championnes toutes catégories.

L'abus de médicaments délivrés sur ordonnance serait sur le point de dépasser la consommation de drogues illicites selon le dernier rapport de l'organe international de contrôle des stupéfiants. ARTICLE

Et cela, sans parler des médicaments sans ordonnance:

La France est la championne du monde de la consommation de tranquillisants. Nous avalons « huit fois plus » d’anxiolytiques que les Allemands, glisse la Cour des comptes au détour du rapport alarmant sur le déficit de la Sécu qu’elle vient de publier. Les pouvoirs publics, en fait, s’en alarment depuis 1996, pourtant rien ne bouge. ARTICLE

Alors, pourquoi consomme-t-on ces drogues, au lieu de revoir sa façon de vivre et d'opter pour une autre échelle des valeurs ? Quelle est la cause de ce malaise général qui pousse à se droguer ?

Ne me dites pas que c'est la publicité pour les médicaments: elle est en principe interdite. Cela vient d'une demande du public. Pourquoi: la différence entre leur mode de vie idéal, et le réel est trop grande ? Que faut-il faire pour que cela change ?

Dernière question: combien de temps pourra-t-on parler de ce sujet fondamental sans être dévié un sermon, ou un troll ? Les paris sont ouverts Wink
Revenir en haut Aller en bas
Petit Phils
Professeur
Professeur
Petit Phils

Masculin Nombre de messages : 993
Age : 24
Localisation : Avec toi
Date d'inscription : 11/04/2012

Drogues, hallucination, médicaments Empty
MessageSujet: Re: Drogues, hallucination, médicaments   Drogues, hallucination, médicaments EmptySam 8 Déc 2012 - 12:10

Triskèle a écrit:
Alors nous ne sommes pas d'accord parce qu'au delà d'un certain seuil de souffrance, il n'est plus possible de "décider" d'être heureux. Exemple ton enfant meurt de faim, souffre d'une maladie et tu n'as pas les moyens de le soigner.
Petit Phils a écrit:
Je crois que ces pauvres heureux n'ont pas décidés d'être heureux


Mais peut-être que je t'ai mal comprise.
Revenir en haut Aller en bas
Petit Phils
Professeur
Professeur
Petit Phils

Masculin Nombre de messages : 993
Age : 24
Localisation : Avec toi
Date d'inscription : 11/04/2012

Drogues, hallucination, médicaments Empty
MessageSujet: Re: Drogues, hallucination, médicaments   Drogues, hallucination, médicaments EmptySam 8 Déc 2012 - 12:15

Citation :
Pourquoi les psys nous bourrent de drogues très discutables dont on devient déjà dépendants, sans aucune hésitation,cela depuis l'enfance et ils refuseraient d'en donner (sous contrôle médical) une drogue qui nous délivrerait définitivement des angoisses et de la peur de la mort, ce qui supprimerait les pires maux de l'humanité, dont l'extrémisme religieux??? Ca ne tient pas la route.
Je n'ai jamais entendu un médecin refuser un médicament efficace sous prétexte que cela priverait du "merveilleux". Supprimer l'angoisse de la mort me paraît plus "merveilleux" que toutes les hallucinations de la terre.

Vivre dans le merveilleux n'est pas bon pour l'Homme: certains prendraient ces médicaments et vivraient perdus dans leur monde pendant que d'autre vivraient des horreurs. Pour moi ça ne mènerai qu'à la mort.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Drogues, hallucination, médicaments Empty
MessageSujet: Re: Drogues, hallucination, médicaments   Drogues, hallucination, médicaments EmptySam 8 Déc 2012 - 12:29

tu as mis le doigt dessus, petit Phils: ces drogues nous empêchent de voir la réalité en face... elles sont une fuite, et empêchent d'agir pour nous même, et pour les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Petit Phils
Professeur
Professeur
Petit Phils

Masculin Nombre de messages : 993
Age : 24
Localisation : Avec toi
Date d'inscription : 11/04/2012

Drogues, hallucination, médicaments Empty
MessageSujet: Re: Drogues, hallucination, médicaments   Drogues, hallucination, médicaments EmptySam 8 Déc 2012 - 13:46

Oui! Tu sais bien mieux le formuler que moi Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Drogues, hallucination, médicaments Empty
MessageSujet: Re: Drogues, hallucination, médicaments   Drogues, hallucination, médicaments EmptySam 8 Déc 2012 - 14:07

je ne trouve pas, c'est juste une autre approche Wink

Ces drogues légales font beaucoup plus de dégâts que les illégales. Elles abrutissent une grande proportion de la population, l'empêchent de voir les vraies causes de leur problème.

Je pense que leur but est cela, pour que la société de consommation à outrance puisse continuer à se propager dans le monde.

Quand on "craque", on est bien obligé de changer son mode de vie. Ces drogues nous en empêchent, et nous enferment non pas dans "le merveilleux" mais dans l'abrutissement.

Franchement, je préfère de loin une approche spirituelle, écologique, une augmentation naturelle du niveau de conscience. Mais elle sonnerait le glas de cette société matérialiste à tous prix.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Drogues, hallucination, médicaments Empty
MessageSujet: Re: Drogues, hallucination, médicaments   Drogues, hallucination, médicaments EmptySam 8 Déc 2012 - 15:27

Je crois qu'il faut un peu relativiser les choses.

Certes, il y a en France une surconsommation de neuroleptiques, antidépresseurs, somnifères, etc. On devrait, en effet, essayer d'en diminuer l'usage.
Mais il ne faut pas oublier qu'il existe un grand nombre de personnes qui ont des troubles psychiques graves (schizophrènes, maniaco-depressifs, etc) et qui, sans ces médicaments peuvent être dangereux pour eux-mêmes (risque suicidaire élevé) ou dangereux pour les autres. En France, on estime à plus d'un million, le nombre de personnes atteintes par les deux maladies principales : schizophrénie et psychose maniaco dépressive.

Une approche spirituelle, c'est excellent ! Mais tout le monde n'est pas ouvert à la spiritualité. En plus la spiritualité n'a pas pour objet principal, de soigner les maladies mentales. Il en est de même pour les approches psychologiques (psychothérapies). Beaucoup de sujets ayant un réel besoin d'aide psychologique, ne veulent absolument pas entendre parler de psy (pour eux, voir un psy veut dire être fou). Ils préfèrent voir leur généraliste et se faire prescrire des médicaments.


Dernière édition par Brahim le Sam 8 Déc 2012 - 15:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Drogues, hallucination, médicaments Empty
MessageSujet: Re: Drogues, hallucination, médicaments   Drogues, hallucination, médicaments EmptySam 8 Déc 2012 - 15:43

ce n'est pas par hasard non plus s'il y a une si grande proportion de maniaco-dépressif et d'autres troubles mentaux.

"Spirituel" ne signifie pas nécessairement "religieux".
Il y a aussi un humanisme athée, une conscience écologique, une sensation d'être une particule active de l'Univers, un besoin d'aider les autres qui ne dépend d'aucune religion.
Citation :
Ils préfèrent voir leur généraliste et se faire prescrire des médicaments.
cela nous ramène au même problème, celui que je dénonce justement: au lieu d'éduquer les gens à faire face à leurs problèmes et à trouver des solution, on ne fait que les y enfoncer en leur procurant une solution de facilité qui les y enfoncent..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Drogues, hallucination, médicaments Empty
MessageSujet: Re: Drogues, hallucination, médicaments   Drogues, hallucination, médicaments EmptySam 8 Déc 2012 - 16:02

Je suis d'accord avec toi, Triskèle, sur le fait que notre environnement et nos conditions de vie y sont pour quelque chose dans le développement de certaines maladies mentales. Mais ce sujet dépasse largement la compétence et la responsabilité du monde médical. Seule une prise de conscience, voire une révolution mondiales peuvent y remédier.

Pour moi aussi, spiritualité et religions sont deux choses différentes. Il existe effectivement une spiritualité non religieuse.
Mais, les choses ne sont pas aussi simples : certains délires mystiques sont de véritables maladies mentales.

Quant au médecin traitant, il subit souvent la pression de ses patients qui peuvent être très demandeurs en médicaments.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Drogues, hallucination, médicaments Empty
MessageSujet: Re: Drogues, hallucination, médicaments   Drogues, hallucination, médicaments EmptySam 8 Déc 2012 - 17:21


très juste, Brahim.

Nous pouvons déjà agir dans notre sphère privée et professionnelle: donner un exemple souriant et non moralisateur qu'il est possible de vivre heureuse avec d'autres valeurs que celles de la société de consommation. Eduqyer nos enfants, organiser des activités pour les enfants des autres. Les initiatives ne manquent pas, et y adhérer est certainement bénéfique.

L'Art est une thérapie extraordinaire: elle permet d'exprimer son inconscient (=thérapie), de prendre confiance en soi (on est "créateur"), d'apprendre à observer, d'affiner sa sensibilité, sa capacité d'admiration...

On a perdu tout cela, l'art n'est plus enseigné dans les écoles... Normal: ça développe aussi l'esprit critique, la pensée individuelle...

L'art comme médicament, mais OUI !

Autre médicament puissant: s'occuper des autres, surtout des plus malheureux.

Bien plus efficace que les médicaments.

Aussi: le bricolage, le jardinage, le petit élevage...
Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
chat-man

Masculin Nombre de messages : 6393
Age : 54
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

Drogues, hallucination, médicaments Empty
MessageSujet: Re: Drogues, hallucination, médicaments   Drogues, hallucination, médicaments EmptySam 8 Déc 2012 - 17:53

Triskèle a écrit:


L'Art est une thérapie extraordinaire: elle permet d'exprimer son inconscient (=thérapie), de prendre confiance en soi (on est "créateur"), d'apprendre à observer, d'affiner sa sensibilité, sa capacité d'admiration...

On a perdu tout cela, l'art n'est plus enseigné dans les écoles... Normal: ça développe aussi l'esprit critique, la pensée individuelle...

L'art comme médicament, mais OUI !


Ah oui! En plus de développer la patience et le sens de l'observation, on est maitre de son travail et la recherche permet aussi de déterrer pas mal d'os égarés inconsciemment.

Drogues, hallucination, médicaments Mod_ar10


Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
Petit Phils
Professeur
Professeur
Petit Phils

Masculin Nombre de messages : 993
Age : 24
Localisation : Avec toi
Date d'inscription : 11/04/2012

Drogues, hallucination, médicaments Empty
MessageSujet: Re: Drogues, hallucination, médicaments   Drogues, hallucination, médicaments EmptySam 8 Déc 2012 - 20:48

Je suis complètement d'accord. Merci pour votre sagesse.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Drogues, hallucination, médicaments Empty
MessageSujet: Re: Drogues, hallucination, médicaments   Drogues, hallucination, médicaments Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Drogues, hallucination, médicaments
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Drogues et spiritualité
» Le prix des médicaments (l'exemple de la Belgique)
» Baisse des médicaments (opiacés) II - le retour
» Des résidus de médicaments dans l’eau du robinet
» Réalité ou hallucination

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées, inter-religieux et laïques :: La terrasse :: Les inclassables-
Sauter vers: