Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 faut-il instaurer un délit d'opinion ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: faut-il instaurer un délit d'opinion ?    Mar 4 Déc 2012 - 16:28

Suite au fil sur actualité des religions, débat sur l'homosexualité (qui n'est qu'un exemple parmi d'autres, ce n'est pas le sujet ici) je pose la question : "faut-il restreindre la liberté d'expression ? quelles sont les limites ? faut-il instaurer un délit d'opinion ? une obligation de tolérance ?
A-t-on encore le droit d'exprimer une opinion négative, sachant qu'elle va choquer tous ceux qui se sentiront concernées ?

En France le délit d'opinion tout comme le blasphème n' existe pas, on peut critiquer Dieu, les religions, les partis politiques, on peut avoir son opinion sur les comportements sexuels, à condition de ne pas inciter à la haine ou à la violence contre un groupe, ce qui serait condamnable (Or je n'ai jamais appelé à la violence ou à la haine ni contre les homosexuels, j'ai dit que mes croyances et mon éducation m'interdisaient personnellement de considérer l'homosexualité comme une norme). Une certaine pensée unique ou des minorités voudraient limiter cette liberté d'expression mais dans un sens unique.

Il y a la loi qui existe, mais la loi punit les actes, les discriminations, les injures publiques quand elles visent des personnes précises, pas les opinions, jusqu'à présent.

http://www.cabinetaci.com/les-libertes-d-opinion-et-d-expression.html

Citation :
Les libertés d’opinion et d’expression sont indissociables. La première est en effet la liberté de choisir sa vérité dans le secret de la pensée, alors que la deuxième est la liberté de révéler sa pensée à autrui.
Elles sont toutes les deux consacrées dans l’article 10 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 : Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la loi.
...
La Cour européenne a peu eu l’occasion de se prononcer à titre principal sur la liberté d’opinion. Par contre, elle a affirmé à plusieurs reprises que la liberté d’expression constitue l’un des fondements essentiels d’une société démocratique et vaut même pour les idées qui choquent ou inquiètent.
...
En droit pénal français, cette interdiction s’exprime par l’absence de délit d’opinion.
Le délit d’opinion consiste à ériger en infraction l’expression d’une opinion indésirable, voire même la simple adoption d’une opinion indépendamment de toute expression de celle-ci.
...
Plusieurs textes dérogent toutefois à ce principe, en établissant des infractions qui ressemblent beaucoup à des délits d’opinion. Certains textes punissent l’expression de certaines opinions dans le but de soumettre la liberté d’expression au nécessaire respect de la dignité de la personne humaine.
L’interdiction de sanctionner une opinion ou l’expression d’une opinion s’exprime également en droit administratif à travers le principe de neutralité des services publics. Enfin, en droit civil et en droit du travail, cette interdiction se retrouve dans « l’obligation de tolérance ». C’est en matière de responsabilité délictuelle que la jurisprudence civile a dégagé le plus nettement cette obligation. Estimant que la liberté d’expression implique le droit de critiquer autrui, et même de se moquer d’autrui, elle refuse en effet d’engager la responsabilité civile du moqueur lorsque le seul préjudice de sa « victime » consiste à avoir été ridiculisé.
...
Le droit de choisir ses opinions et de les exprimer n’existe véritablement que dans les démocraties libérales. Il est particulièrement protégé en France.

Le problème est qu'une opinion, une croyance, une profession de foi, un comportement peut être ressenti comme insultant réciproquement par chacun. Par exemple, dans le domaine de la religion, des croyances, des coutumes, peuvent être ressenties comme insultantes par des laïcs ou des athées, mais c'est aussi valable dans le sens inverse, alors comment trouver le juste milieu ? Si l'on interdit par exemple d'avoir une opinion négative et d'exprimer une critique sur les moeurs sexuels, alors pourquoi ne pas interdire aussi tout ce qui peut choquer le sentiment religieux, comme les musulmans le demandent. Ca fait aussi partie de l'évolution de la société, qu'on le veuille ou non. ...bref on n'est pas sorti de l'auberge !


Actuellement, les seules exceptions limitant la liberté d'expression portent sur l'apologie du nazisme, (et du terrorisme?) et la négation de crimes contre l'humanité comme l'antisémitisme, sauf erreur ? Pour les autres cas, la loi punit l'incitation à la haine, la violence contre des personnes, et les discriminations mais pas la simple opinion. Est-ce suffisant ou faut-il l'étendre et aller vers une restriction de l'expression publique ? une obligation de tolérance, ça signifie quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: faut-il instaurer un délit d'opinion ?    Mar 4 Déc 2012 - 16:42

le problème qui se pose souvent est que certaines personnes interprètent la loi à leur façon pour assouvir des rancoeurs personnelles.

Par exemple, X n'aime pas Y, et/ou n'aime pas ses opinions, et X va fouiller les propos de Y jusqu'à trouver quelque chose qui soit attaquable, à tord ou à raison, peu importe, le but est de brandir un loi pour justifier personnellement son antipathie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: faut-il instaurer un délit d'opinion ?    Mar 4 Déc 2012 - 17:23

L'hirondelle m'a proposé des vacances loin, je crois que je vais finalement ne pas attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: faut-il instaurer un délit d'opinion ?    Mar 4 Déc 2012 - 17:29

La liberté d'expression peut aller jusqu'à la limite que les lois imposent.
Et chacun est tenu de respecter les lois !

Ps: Je remercie au passage l'administration de ce forum
Revenir en haut Aller en bas
Gab aux citrons
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3666
Age : 45
Localisation : Gers
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: faut-il instaurer un délit d'opinion ?    Mar 4 Déc 2012 - 17:47

Il est évident que Juju s'emporte et semble ne pas faire de différences entre les nuances d'une opinion et le franchissement de son délit.
Prenons un exemple simple: Le catholique Mr Ving-trois est contre le mariage homosexuel.
Est-il en prison pour autant? A-t-il un procès le concernant?

Citation :
la loi punit l'incitation à la haine, la violence contre des personnes, et les discriminations mais pas la simple opinion.
Dans le forum, pour se faire ban il faut quand même poussé le bouchon très loin. Jr n'a rien à craindre de ce côté là. On a connu pire!

Je suis personnellement contre tout un tas de choses.
J'admet être contre les religions. A l'inverse, je serai contre une loi qui interdise les religions.
Je suis contre le mariage. Mais je serai aussi contre une interdiction du mariage.
J'aime pas les veilles twingo avec leur deux gros phares tout moche. Ce n'est pas pourtant que j'irai en bruler une ou qu'il faudra militer pour son interdiction par une loi.

Personnellement, la limite d'opinion s'applique lorsque celle-ci revêt le manteau de la haine.

note: Celeste. Etant contre le mariage parce-que je considère que c'est une bêtise qui finit une fois sur deux par un divorce.
Je ne milite pas pour le mariage gay. Sinon, je n'ai plus qu'a devenir gay et me marier le jour J.
Je dis seulement que s'ils veulent se marier, ils ont le droit de le faire. C'est sur ce point de liberté qui m'amène à les défendre.
Comprends la nuance?




Dernière édition par Gab aux citrons le Mar 4 Déc 2012 - 17:56, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: faut-il instaurer un délit d'opinion ?    Mar 4 Déc 2012 - 17:50

juju a écrit:
La liberté d'expression peut aller jusqu'à la limite que les lois imposent.
Ps: Je remercie au passage l'administration de ce forum
tout à fait d'accord. La modération a montré beaucoup de sagesse:
- elle n'a modéré aucune opinion sur l'homosexualité, jugeant ainsi que la limite n'avait pas été transgressée
- elle a simplement divisé le fil pour isoler le "hors sujet"
- elle s'est limitée à modérer une attaque personnelle.
Citation :
Et chacun est tenu de respecter les lois !
eh oui, même Juju: je te rappellerai ceci, quand tu seras encore tentée de traiter tes interlocuteurs de malades mentaux. Wink


Dernière édition par Triskèle le Mar 4 Déc 2012 - 17:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 7634
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: faut-il instaurer un délit d'opinion ?    Mar 4 Déc 2012 - 17:52

JR a écrit:
L'hirondelle m'a proposé des vacances loin, je crois que je vais finalement ne pas attendre.
... parce que tu as été grossier envers Juju, ce que je ne peux pas permettre.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
paulau
Curieux
Curieux


Masculin Nombre de messages : 48
Age : 64
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 25/08/2013

MessageSujet: Re: faut-il instaurer un délit d'opinion ?    Sam 16 Nov 2013 - 10:03

Le délit d'opinion existe :
Interpellation du leader de Hollande-Demission.fr
http://www.agoravox.tv/actualites/citoyennete/article/interpellation-du-leader-de-41818
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: faut-il instaurer un délit d'opinion ?    Sam 16 Nov 2013 - 10:46

C'est sûr que dans la république socialiste, le délit d'opinion existe.

A visualiser pendant que c'est encore en ligne ...

Revenir en haut Aller en bas
Bourrique
Etudiant
Etudiant


Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: faut-il instaurer un délit d'opinion ?    Mar 25 Fév 2014 - 19:13

Avez-vous pris connaissance de ce bilan constaté par le Conseil Supérieur de l´Audio-visuel au printemps 2012, alors que la deontologie de l´information voudrait que chaque candidat eut joui d´un temps équitable:

Selon les relevés chiffrés du CSA, les temps de parole et d’antenne cumulés, consacrés par toutes les télévisions françaises aux candidats déclarés à la présidence de la République entre le 1er et le 27 janvier 2012 ont été les suivants :

   3626 minutes pour François Hollande (plus de 60 heures)
   3450 minutes pour Nicolas Sarkozy (plus de 57 heures)

   913 minutes pour François Bayrou (plus de 15 heures)
   722 minutes pour Marine Le Pen (plus de 12 heures)

   568 minutes pour Jean-Luc Mélenchon (plus de 9 heures)
   484 minutes pour Eva Joly (8 heures)

   202 minutes pour Hervé Morin (3 heures 20 minutes), qui n’est plus candidat
   186 minutes pour Dominique de Villepin (3 heures)

   114 minutes pour Nicolas Dupont-Aignan (2 heures)

   108 minutes pour Nathalie Arthaud (1 heure 48)
   101 minutes pour Christine Boutin (1 heure 40), qui n’est plus candidate
   92 minutes pour Corinne Lepage (1 heure et demi)

   36 minutes pour Philippe Poutou
   9 minutes pour Frédéric Nihous, qui n’est plus candidat
   et 0 minute 0 seconde pour François Asselineau

(La candidature de François Asselineau à l’élection présidentielle a été officiellement déclarée le 3 décembre 2011. Elle s’est accompagnée de la présentation d’un programme présidentiel cohérent et précis, pourtant cette candidature est passée sous silence malgrès les demandes répétées de François Asselineau auprès de plus de cinquantes directeurs de radiodiffusion s´adressant à un large public).




  

Au temps de Sarkozy le muselage de l´opinion politique était déjà une tyrannie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: faut-il instaurer un délit d'opinion ?    

Revenir en haut Aller en bas
 
faut-il instaurer un délit d'opinion ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faut-il manger peu au petit déjeuner pour maigrir ?
» quand faut il arroser ses cactus ???
» faut il se tourner vers la MECQUE ?
» Somnambule ? Il faut dormir !
» je suis spécial(e),il faut que j'en soi conscient(e)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Mythes et légendes :: Révélations/Interprétations/Théories :: Médias Actualités :: Politique, économie et société.-
Sauter vers: