Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'homosexualité en question

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Petit Phils
Professeur
Professeur


Nombre de messages : 993
Date d'inscription : 11/04/2012

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Sam 8 Déc 2012 - 12:26

Citation :
Mais l'instinct sexuel n'implique pas la recherche d'un plaisir génital, ni l'apparition d'un tel plaisir. C'est ce qui porte souvent à confusion. Le seul fait qui ait un plaisir (qui n'est pas pour autant génital) quand on caresse son chien ou qu'on fait un câlin à petit enfant, qu'on éprouve une satisfaction, un contentement, un bien-être, fait relever cet acte de l'instinct sexuel.

Alors le mot sexuel est à mon gout mal choisi. J'aime prendre mes ami(e)s dans mes bras, je n'éprouve aucune excitation sexuelle pour autant.
J'ai l’impression que tout est mélangé: on aime pas le contact avec les autres parce qu'on aime le sexe: on aime le sexe parce qu'il y a contact avec l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Petit Phils
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 993
Age : 23
Localisation : Avec toi
Date d'inscription : 11/04/2012

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Sam 8 Déc 2012 - 13:42

Citation :
En fait, j'ai l'impression que l'amour ou quand on aime, c'est une facon de s'aimer sois-meme.
je veux dire que l'on aime la facon dont l'autre nous percoit.

c'est applicable avec un enfant, avec un amour, avec tout.

c'est en rapport avec l'estime de soi meme je pense.
Qu'est-ce que vous en pensez?

Autrement dit: on aime parce qu'on s'aime. Et que pense tu d'aimer comme sois même?
Revenir en haut Aller en bas
Gab aux citrons
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3666
Age : 44
Localisation : Gers
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Sam 8 Déc 2012 - 13:55

En effet, c'est un point de vue qui a sa cohérence.
Si on ne s'aime pas, on peut se demander pourquoi pourrait-on être aimer?.

Sinon, en amour il y aurait peux être tendance.
Les contraire s'attirent ou qui se ressemblent s'assemblent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Sam 8 Déc 2012 - 14:06

Céleste, tu n’oublieras pas de répondre à mes questions d'hier à 13:52 Wink
Revenir en haut Aller en bas
moi
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 1635
Age : 44
Localisation : ici
Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Sam 8 Déc 2012 - 14:25

Petit Phils a écrit:
autrement dit: on aime parce qu'on s'aime. Et que pense tu d'aimer comme sois même?
ca veut dire cela pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
moi
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 1635
Age : 44
Localisation : ici
Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Sam 8 Déc 2012 - 14:52

Mariine a écrit:


moi a écrit:
Il ne faut pas y voir du narcissisme je pense.
Comment appelé le comportement d'une personne qui aime entendre à quel point elle est magnifique, sublime, la meilleur, parfaite, génial, indispensable...?

tu extrapole la, ce n'est pas a ce niveau la tout de meme. je parlais de construction de personne (l'individu).


moi a écrit:
tu souhaites que l'on aime ce que tu as identifie de bon chez toi.

Mariine a écrit:
Non, car c'est aimer qu'une partie en objectant l'autre. C'est un mensonge et ce n'est pas aimer l'autre pour ce qu'il est, n'étant plus complet il manque le pôle négatif, les défauts. De même que dans le cas où la perception est pavée d'adjectif négatif voir péjoratif il manque les qualités. Aimer l'autre pour ce qu'il est c'est l'aimer dans sa totalité.

ok Mariine, je comprend.
Si j'ai demande "qu'en pensez vous" c'est que je sais que je peux avoir tort tu sais.


moi a écrit:
Pour les manipulateurs, c'est tres simple a identifie.
un manipulateur t'amene toujours a un interet qui est le sien et non le tien.


Mariine a écrit:
Ah ouais... Et comment catégoriser une personne qui reformule les propos d'une autre en mettant du "tu" (personnelle) dans un propos qui n'était pas un récit personnel?
Car j'aimerais que tu reprennes mon poste et que tu me cites les passages où j'emploie le mot "je" par rapport à ça : "Tous comme ceux que tu détestes comme tu dis" et ça : "tu souhaites que l'on aime ce que tu as identifie de bon chez toi. "

Merci.


excuses moi si je t'ai blesse Mariine.
je l'ai dit comme ca car je croyais que tu parlais de toi.
je te presente mes excuses (et ce n'etait pas un affront de ma part tu sais)

je vais prendre un peu de recul car ca fait 2 fois qu'on me dit ca.

Il faut que je comprennes pourquoi tu me prends pour un manipulateur.

(le pire etant de decouvrir que je le suis vraiment ;-)

bon week end a vous tous et a toi aussi.

Revenir en haut Aller en bas
Mariine
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 1127
Age : 27
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 20/08/2012

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Sam 8 Déc 2012 - 17:34

@Moi

Tu n'as pas à t'excuser et tu ne m'as pas blessé. Désolée je suis parfois directe, j'aime bien remettre les choses en place et faire lumières sur les parts d'ombres.

Tu sais on est tous un peu manipulateur à un certain niveau. Concernant ce qui vient de se passer apparemment c'est plus un problème de compréhension que de manipulation.
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
modérateur
modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 6602
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Sam 8 Déc 2012 - 19:42

Mariine, j'ai scindé le sujet, on se retrouve ici :
http://www.forum-religions.org/t5452-elements-de-psychanalyse#158348
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Gab aux citrons
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3666
Age : 44
Localisation : Gers
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Ven 21 Déc 2012 - 17:00

Vidéo d'homosexuel très courageux!

Les jeunes Homosexuels d’Algérie
http://www.dailymotion.com/video/x82bxi_les-jeunes-homosexuels-d-algerie_news#.UNRHeKxCE3A

Couple homme Alger
http://www.youtube.com/watch?v=vILv-Q4U7EM

Moi, ce n'est pas tant que les homo qui me dérangent. Aimant les filles, je ne risque pas de me tromper!
Ce sont les transsexuelles! J'imagine trop le quiproquo et le malaise qui s'ensuivraient...



Revenir en haut Aller en bas
LE CÉLESTE
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 650
Age : 26
Localisation : BURKINA FASO
Date d'inscription : 05/04/2012

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Sam 22 Déc 2012 - 2:09

Romains chapitre 1:
24 Voilà pourquoi, à cause des désirs de leur coeur, Dieu les a livrés à l'impureté, de sorte qu'ils déshonorent eux-mêmes leur corps.
26 C'est pourquoi Dieu les a livrés à des passions déshonorantes. Chez eux, les femmes ont échangé les rapports naturels pour des rapports contre nature.
27 De même, les hommes ont abandonné les rapports naturels avec les femmes pour brûler de désir les uns pour les autres ; les hommes font avec les hommes des choses infâmes, et ils reçoivent en retour dans leur propre personne ce qui devait leur arriver pour leur égarement.
28 Et comme ils n'ont pas jugé bon de garder la vraie connaissance de Dieu, Dieu les a livrés à une façon de penser dépourvue de jugement. Ils font ce qu'ils ne devraient pas,
29 remplis de toutes sortes d'injustice, de perversité, d'appétit de jouissance, de méchanceté, pleins de rivalités, de meurtres, de querelles, de ruses, de dépravations ; ils calomnient,
32 Ils savent bien que, d'après la décision de Dieu, ceux qui font de telles choses méritent la mort ; et eux, non seulement ils les font, mais encore ils approuvent ceux qui les font.
Revenir en haut Aller en bas
Taliésine
Expert
Expert


Féminin Nombre de messages : 1276
Age : 44
Localisation : Montélimar
Date d'inscription : 08/02/2012

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Sam 22 Déc 2012 - 15:36

Citation :
28 Et comme ils n'ont pas jugé bon de garder la vraie connaissance de Dieu, Dieu les a livrés à une façon de penser dépourvue de jugement. Ils font ce qu'ils ne devraient pas,
29 remplis de toutes sortes d'injustice, de perversité, d'appétit de jouissance, de méchanceté, pleins de rivalités, de meurtres, de querelles, de ruses, de dépravations ; ils calomnient,
32 Ils savent bien que, d'après la décision de Dieu, ceux qui font de telles choses méritent la mort ; et eux, non seulement ils les font, mais encore ils approuvent ceux qui les font.

Hé ben dis-moi, si c'est ce dieu là que tu vénères, faut pas s'étonner que je le méprise tant.
Condamner à mort quelqu'un parce qu'il est homo...!!! Waouh, tu t'es trompé d'époque mon lapin, ou alors tu étais inquisiteur dans une autre vie!

Pour ma part l'homosexualité ne me dérange pas, chacun fait ce qu'il veut tant qu'il ne fait de mal à personne. Mieux vaut un gentil homosexuel qu'un méchant religieux ;-)
Parce que dans ton discours le mal je le vois, il me saute aux yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Petit Phils
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 993
Age : 23
Localisation : Avec toi
Date d'inscription : 11/04/2012

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Sam 22 Déc 2012 - 22:50

Moi a écrit:
ca veut dire cela pour moi.
Alors j'aime bien ton point de vue :)
Revenir en haut Aller en bas
Petit Phils
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 993
Age : 23
Localisation : Avec toi
Date d'inscription : 11/04/2012

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Sam 22 Déc 2012 - 22:53

Citation :
Parce que dans ton discours le mal je le vois, il me saute aux yeux.

Ce serait intéressant que chacun développe ses arguments pour discerner le bien du mal?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
LE CÉLESTE
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 650
Age : 26
Localisation : BURKINA FASO
Date d'inscription : 05/04/2012

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Mer 9 Jan 2013 - 20:00

Il est facile de se dire vrai chrétien ou de dire des autres faux chrétiens,on se base sur les écritures pour détecter un vrai ou faux chrétien.La Bible est un détecteur!....
Donc pour vous "Jésus" est pour l'homosexualité?!Vous me surprenez fort bien Mr le chrétien universel.C e que je peux te dire pour l'instant:BIENVENU DANS LE FORUM.
Revenir en haut Aller en bas
moi
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 1635
Age : 44
Localisation : ici
Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Mer 9 Jan 2013 - 21:29

Ne pas juger, n'est pas etre "pour" le Celeste..faut pas confondre
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Jeu 10 Jan 2013 - 10:18

Körêm a écrit:
C'est incroyable qu'il n'existe aucun forum dit chrétien sans que l'on y retrouve ce sujet !

A tous ces faux chrétiens qui n'ont rien compris à l'enseignement de Jésus-Christ je voudrais poser cette question toute simple :

Citez-moi une parole de Jésus-Christ qui condamnerait l'homosexualité ?

Je ne parle pas de paroles issues du fourre tout qu'est la bible.


heu...jusqu'à preuve du contraire, citez moi un seul verset des Ecriture quelles qu'elles soient, qui irait dans le sens de l'acceptation de homosexualité comme normale ? Je n'en connais pas, mais j'ai peut être zappé ? Par contre, il est inutile d'aller chercher dans l'ancien testament, il me semble qu'il y a suffisamment d'allusions dans les épîtres qui condamnent les relations homosexuelles.

Dans Romains 1.24.32
les hommes de même, abandonnant les rapports naturels (gr. τὴν φυσικὴν χρῆσιν, transcrit tèn phusikèn chrèsin, lat. naturali usu) avec la femme, se sont enflammés de désir (gr. ὀρέξει, transcrit orexei, lat. desideriis) les uns pour les autres, commettant l'infamie (gr. ἀσχημοσύνην, transcrit aschèmosunèn, lat. turpitudinem) d'homme à (gr. ἐν, transcrit en, lat. in) homme et recevant en leur personne le juste salaire de leur égarement.

Dans Timothée, 1.8.11
Paul place les homosexuels aux côtés de tous ceux qui sont opposés à la « saine doctrine ».
Pour traduire le mot ἀρσενοκοίταις, la Bible de Jérusalem et la Bible du Semeur donnent « homosexuels », la Bible de Darby donne « ceux qui abusent d’eux-mêmes avec des hommes », la Bible de Segond donne « infâmes »

Dans 1 corinthiens 6.9.10
« Ne savez-vous pas que les injustes (gr. ἄδικοι, lat. iniqui) n'hériteront point le royaume de Dieu ? Ne vous y trompez pas : ni les fornicateurs (gr. πόρνοι, lat. fornicarii), ni les idolâtres, ni les adultères (gr. μοιχοὶ, lat. adulteri), ni les efféminés (gr. μαλακοὶ, lat. molles), ni ceux qui couchent avec des hommes (gr. ἀρσενοκοῖται , lat. masculorum concubitores), ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les outrageux, ni les ravisseurs, n'hériteront le royaume".

Que vous faut-il de plus ?
Revenir en haut Aller en bas
totocapt
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 578
Age : 34
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 22/04/2008

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Jeu 10 Jan 2013 - 11:14

Paul, ça se discute! Mais là n'est pas la question de Körêm, qui parle de Jésus-Christ... Et effectivement là-dessus il a raison: aucune parole de JC dans les évangiles ne condamne l'homosexualité, et je dirais même: aucun acte, car respectueux de tous!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Jeu 10 Jan 2013 - 13:31

Si on commence à faire des distinctions entre évangiles, épîtres, apocalypse ... en découpant ainsi les écritures, tout se discute et on arriverait à tout justifier. Les épîtres sont tout de même les premiers documents chrétiens connus ? Sinon il faut rejeter les épîtres en bloc, mais que reste-t-il du christianisme sans Paul ? il est l'inventeur de cette religion. Sans Paul pas de christianisme, juste une secte juive parmi d'autres.

Le fait que Jésus ne condamne pas l'homosexualité ne veut pas dire qu'il l'accepte. A moins que ... comme l'affirment les gays,
lui et Jean l'apôtre bien aimé et efféminé ... il suffit de taper Jésus homosexuel, il y en a des pages.

Jésus ecce homo, il faut comprendre Jésus était homo

Ci dessous, Jésus libertain, Jésus débauché, Jésus travello ... voilà où on en est

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Jeu 10 Jan 2013 - 13:54

Et même si Jésus avait été homosexuel, ça changerait quoi à son message ?
Revenir en haut Aller en bas
totocapt
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 578
Age : 34
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 22/04/2008

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Jeu 10 Jan 2013 - 14:41

JR a écrit:
Si on commence à faire des distinctions entre évangiles, épîtres, apocalypse ... en découpant ainsi les écritures, tout se discute et on arriverait à tout justifier. Les épîtres sont tout de même les premiers documents chrétiens connus ? Sinon il faut rejeter les épîtres en bloc, mais que reste-t-il du christianisme sans Paul ? il est l'inventeur de cette religion. Sans Paul pas de christianisme, juste une secte juive parmi d'autres.

Saint Paul "inventeur" du christianisme, c'est une proposition qui a fait couler bien de l'encre depuis le XIXe siècle, mais qui est hors sujet par rapport à ce qui est avancé dans ce fil, comme sujet de discussion... A vrai dire, cela mérite un fil pour lui tout seul!

JR a écrit:
Le fait que Jésus ne condamne pas l'homosexualité ne veut pas dire qu'il l'accepte. A moins que ... comme l'affirment les gays,
lui et Jean l'apôtre bien aimé et efféminé ... il suffit de taper Jésus homosexuel, il y en a des pages.

Jésus ecce homo, il faut comprendre Jésus était homo

Ce n'est pas parce qu'il y a foison de légendes urbaines sur internet à propos de la sexualité de Jésus, que je vais boire à tous les râteliers!... Toi même, tu as sûrement conscience que dans notre monde ô combien sexualisé, les gens n'arrivent plus à appréhender les choses d'une manière asexualisée, prenant leurs désirs pour des réalités... Les passions, c'est si facile d'y croire!

Moi, je m'en tiens à ce que les textes disent, à la lumière de la Tradition bimillénaire... Et qu'est-ce que j'y lis, qui soit éclairant en ce qui concerne la position de Jésus sur l'homosexualité, véritablement parfaite car non passionnelle? Un passage en particulier: celui de Luc 7 v1-10, que l'on retrouve de façon très proche en Matthieu 8 v5-13. On y lit qu'un centurion, païen, avait un esclave en danger de mort... Ce centurion, acceptant sans réserve l'autorité de Jésus, tient à son esclave et fait appel à ce dernier pour le sauver... Or il faut le savoir: dans la mentalité gréco-romaine, un esclave est un objet de propriété avant tout... On en change facilement s'il ne donne pas satisfaction, et à l'instar d'un pater familias pour ses enfants, le droit de mort sur celui-ci va de soi, d'autant que c'est un objet de propriété avant tout, facilement déshumanisé. Un centurion a les moyens de son autorité...

Or quoi? Il est dit que ce centurion appréciait son esclave! Interprétation très discutable pour certains, mais il a été avancé qu'un tel lien pour un centurion, qui est issu d'une autorité qui n'a que mépris et condescendance pour les peuples vaincus et particularistes comme le peuple juif, envers un esclave du cru, était un lien amoureux... Une relation homosexuelle pourrait ici être une interprétation possible, pour expliquer la volonté du centurion de préserver la vie de cet esclave à son côté, quoi qu'il en coûte. Entre autre le mépris de ses paires et de ses soldats, lui qui s'abaisse à demander à un juif, Jésus, de l'aider pour la vie d'un sous-homme... Car un regard respectueux à l'égard de toute vie humaine n'est pas naturel dans l'armée de l'Empire!...

En lisant le texte, on voit que non seulement Jésus n'a en rien jugé les relations en filigrane du centurion et de son esclave, et donc aucune condamnation de Jésus à son égard... Mais au contraire, Jésus lui adresse ses louanges, car il n'a vu qu'une chose qui mérite d'être rapportée à tous: sa foi! "... Je vous le déclare, même en Israël je n'ai pas trouvé une telle foi ..." (Luc 7v9).

Non seulement Jésus n'a pas condamné cette relation homosexuelle sous-jacente entre eux deux, mais il l'a accepté implicitement
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Jeu 10 Jan 2013 - 16:44

ouh comme tu vas vite pour voir une relation homosexuelle entre le centurion et son esclave ... Je n'ai jamais penser à cela en lisant ce passage ... mais bon. Et même, si cela était, ça ne voudrait pas dire que Jésus soit favorable aux relations homosexuelles, cela voudrait dire qu'il n'aurait pas jugé le centurion d'après sa sexualité, c'est tout. Ne pas juger et être favorable, c'est deux choses différentes.

Si Jésus est conscient de sa mission, d'être un modèle, il ne peut pas être homosexuel. Surtout que pour les juifs qui suivent la Torah, l'homosexualité est une abomination.

Citation :
Dans les textes de la Loi (Lévitique 18), l'homosexualité est cataloguée (versets 22 et 29) parmi les comportements qui sont spirituellement les plus répréhensibles, comme l'inceste (7-18), l'adultère (20), les sacrifices d'enfants (21) ou la bestialité (23). Celui qui en est reconnu coupable est même passible de la peine de mort (Lévitique 20.13).

Pour revenir à l'actualité, Je viens de recevoir cette blague de Jean d'Ormesson sur le mariage gay

Citation :
Je suis pleinement favorable au mariage gay, mais seulement entre politiciens de gauche.
Tout ce qui peut contribuer à leur non-reproduction est un bienfait pour tous
!

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Petit Phils
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 993
Age : 23
Localisation : Avec toi
Date d'inscription : 11/04/2012

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Lun 14 Jan 2013 - 1:38

Citation :
Romains chapitre 1:
24 Voilà pourquoi, à cause des désirs de leur coeur, Dieu les a livrés à l'impureté, de sorte qu'ils déshonorent eux-mêmes leur corps.
26 C'est pourquoi Dieu les a livrés à des passions déshonorantes. Chez eux, les femmes ont échangé les rapports naturels pour des rapports contre nature.
27 De même, les hommes ont abandonné les rapports naturels avec les femmes pour brûler de désir les uns pour les autres ; les hommes font avec les hommes des choses infâmes, et ils reçoivent en retour dans leur propre personne ce qui devait leur arriver pour leur égarement.
28 Et comme ils n'ont pas jugé bon de garder la vraie connaissance de Dieu, Dieu les a livrés à une façon de penser dépourvue de jugement. Ils font ce qu'ils ne devraient pas,
29 remplis de toutes sortes d'injustice, de perversité, d'appétit de jouissance, de méchanceté, pleins de rivalités, de meurtres, de querelles, de ruses, de dépravations ; ils calomnient,
32 Ils savent bien que, d'après la décision de Dieu, ceux qui font de telles choses méritent la mort ; et eux, non seulement ils les font, mais encore ils approuvent ceux qui les font.

Merci d'avoir rappelé cette parole.

Comment vous la comprenez?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Lun 14 Jan 2013 - 9:06

ben, c'est suffisamment clair, il n'y a rien de caché dans ce texte.
Les relations homosexuelles sont contre nature et sont incompatibles avec la connaissance de Dieu. Elles sont le fruit de désirs impurs, et ces désirs impurs ne peuvent apparaître dans le coeur que lorsque l'homme se détourne de Dieu. Ayant perdu la connaissance de Dieu, il devient alors la proie de toutes sortes de passions avilissantes.

Paul nous rappelle que se détourner de Dieu conduit à une façon de penser dépourvu de tout jugement et que de là nous ne distinguons plus ce qui est pur, ce qui est impur, ce qui est permis et ce qui ne l'est pas, du point de vue religieux.

Après Dieu seul verra quel sera le salaire de chacun, nous ne pouvons pas juger à la place de Dieu. Nous sommes seulement prévenus.

Y a-t-il une autre façon de comprendre ce texte ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'homosexualité en question
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une question en orthographe/conjugaison?
» Diacre question
» question nuit / sieste bébé 3 mois
» La grosse question qui tue, c'est par ici...
» question bateau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: FORUM LAÏQUE :: Ouvrons le débat :: Actualité-
Sauter vers: