Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'homosexualité en question

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
lhirondelle
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 6603
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Ven 25 Jan 2013 - 17:55

LE CÉLESTE a écrit:

Citation :
Donc, même avec beaucoup d'homosexuels, la terre n'est pas encore dépeuplée.
Ils ne sont pas encore nombreux et je ne souhaites pas qu'il en soit ainsi...Une chose est évidente,si le nombre d'homosexuel augmente,la population mondiale ira décroissante jusqu'à l'extinction totale lorsque les hommes ne voudront plus vivre selon les voies normales.
L'homosexualité concerne et n'a jamais concerné et ne concernera jamais que dix pour cents de la population.
On ne devient pas homosexuel, on naît comme ça, ce n'est pas un choix. Beaucoup d'homosexuels ne préféraient ne pas l'être vu les vexations qu'ils doivent endurer.
Des adolescents se suicident parce qu'ils se découvrent cette orientation qu'ils n'ont pas choisie, à cause de gens qui prêchent les mêmes théories foireuses que les tiennes.
L'augmentation de nombre d'homosexuels, c'est de la science-fiction.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Ven 25 Jan 2013 - 18:16

Tu as raison lhirondelle d'insister sur les dégâts que font les homophobes, c'est une pression psychologique infligée parfois directement mais le plus souvent d'une manière insidieuse, et celle là fait des dégâts parce qu'elle arrive à culpabiliser des jeunes en leur faisant croire qu'ils sont des anormaux, des malades mentaux, des dépravés, des pervers, etc...

Le discourt de Céleste est de cette nature, il faut faire un fort contre-poids à cette dérive mesquine et injuste, au moins pour ceux qui lisent le forum et pas que les membres, mais aussi des personnes extérieures.
Revenir en haut Aller en bas
obie 1
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3683
Age : 47
Localisation : loire
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Ven 25 Jan 2013 - 18:35

Dieu n'a pas fait les homos mais ce sont bien les hommes qui le deviennent , nuance de Taille .

Arrêtons de mettre nos actions bonnes ou mauvaises sur le dos du Createurs .

La sexualité est de l'ordre de notre propre libre arbitre : en un mot nous sommes ce nous faisons de nos actes , de nos pensées et de nos paroles .

Le sexe est une grosse partie dans la destinée humaine : elle permet :

1 - la reproduction
2 - le plaisir
3 - la proliferation de maladies en tout genre ( triste mais c'est ainsi ) et dans les maladies j'y met les desequilibres mentaux et deviances de toutes parts et remarquez que je n'y met pas l'homosexualité
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
modérateur
modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 6603
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Ven 25 Jan 2013 - 19:38

Citation :
La sexualité est de l'ordre de notre propre libre arbitre : en un mot nous sommes ce nous faisons de nos actes , de nos pensées et de nos paroles
Absolument pas. La sexualité est de l'ordre pulsionnel et non du libre arbitre.
C'est une question d'hormones. La production d'hormones n'est pas régie par la volonté.
Bien sûr, la plupart d'entre nous peut régir ses pulsions. Mais on ne décide pas de son orientation sexuelle.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Ven 25 Jan 2013 - 20:29

lhirondelle a écrit:
Citation :
La sexualité est de l'ordre de notre propre libre arbitre : en un mot nous sommes ce nous faisons de nos actes , de nos pensées et de nos paroles
Absolument pas. La sexualité est de l'ordre pulsionnel et non du libre arbitre.
C'est une question d'hormones. La production d'hormones n'est pas régie par la volonté.
Bien sûr, la plupart d'entre nous peut régir ses pulsions. Mais on ne décide pas de son orientation sexuelle.

Si la sexualité est bien de l'ordre du pulsionnel, nous avons (encore heureux !) le libre arbitre dans la gestion de cette pulsion ce qui nous différencie des animaux !
Revenir en haut Aller en bas
LE CÉLESTE
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 650
Age : 26
Localisation : BURKINA FASO
Date d'inscription : 05/04/2012

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Ven 25 Jan 2013 - 21:28

obie 1 a écrit:
Dieu n'a pas fait les homos mais ce sont bien les hommes qui le deviennent , nuance de Taille .

Arrêtons de mettre nos actions bonnes ou mauvaises sur le dos du Createurs .

La sexualité est de l'ordre de notre propre libre arbitre : en un mot nous sommes ce nous faisons de nos actes , de nos pensées et de nos paroles . et :

1 - la reproduction
2 - le plaisir
3 - la proliferation de maladies en tout genre ( triste mais c'est ainsi ) et dans les maladies j'y met les desequilibres mentaux et deviances de toutes parts et remarquez que je n'y met pas l'homosexualité
Vous parlez bien maintenant!Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
LE CÉLESTE
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 650
Age : 26
Localisation : BURKINA FASO
Date d'inscription : 05/04/2012

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Ven 25 Jan 2013 - 21:29

vent-des-cimes a écrit:


Si la sexualité est bien de l'ordre du pulsionnel, nous avons (encore heureux !) le libre arbitre dans la gestion de cette pulsion ce qui nous différencie des animaux !
Eh oui!
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
modérateur
modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 6603
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Ven 25 Jan 2013 - 21:57

vent-des-cimes a écrit:
lhirondelle a écrit:
La sexualité est de l'ordre pulsionnel et non du libre arbitre.
C'est une question d'hormones. La production d'hormones n'est pas régie par la volonté.
Bien sûr, la plupart d'entre nous peut régir ses pulsions.

Si la sexualité est bien de l'ordre du pulsionnel, nous avons (encore heureux !) le libre arbitre dans la gestion de cette pulsion ce qui nous différencie des animaux !
D'un point de vue biologique, l'homme est un animal, et j'ai bel et bien dit que nous étions, pour la plupart, en mesure de gérer nos pulsions.


Dernière édition par lhirondelle le Ven 25 Jan 2013 - 22:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
obie 1
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3683
Age : 47
Localisation : loire
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Ven 25 Jan 2013 - 22:03

lhirondelle a écrit:
Citation :
La sexualité est de l'ordre de notre propre libre arbitre : en un mot nous sommes ce nous faisons de nos actes , de nos pensées et de nos paroles
Absolument pas. La sexualité est de l'ordre pulsionnel et non du libre arbitre.
C'est une question d'hormones. La production d'hormones n'est pas régie par la volonté.
Bien sûr, la plupart d'entre nous peut régir ses pulsions. Mais on ne décide pas de son orientation sexuelle.

je ne suis pas d'accord , mais bon c pas grave je peux vivre avec ça Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
LE CÉLESTE
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 650
Age : 26
Localisation : BURKINA FASO
Date d'inscription : 05/04/2012

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Ven 25 Jan 2013 - 22:11

juju a écrit:
Citation :

Tu devrais essayer la sodomie, tu changerais peut-être d'avis, car on ne peut pas dire d'un gâteau qu'il est mauvais sans l'avoir essayé Very Happy

Je refuse la sodomie!J'ai toujours mon esprit en place!Sachez que la sexualité n'est pas le but ultime de l'existence humaine.Je le répète,le sexe est uniquement là que pour la reproduction;les animaux aussi ont des appareils sexuels.Une personne qui pratique la sodomie est malade dans son âme:c'est ça la réalité,son esprit et son âme sont pris en otage...La sodomie est le signe d'une pathologie dans l'âme d'un Homme:Vous ne pouvez pas prouvez le contraire.Qu'est ce qui peut amener un homme à s'intéresser au côté du corps humain élaborer pour l'évacuation des déchets?Dieu n'aime pas cela assurément:Il créa l'anus pour la libération gros intestinale et des hommes s'évertuent à l'utiliser comme moyen de satisfaction de leurs pulsions sexuelles alors qu'Il a créé 2 appareils sexuels complémentaires.L'anus n'est pas un sexe,combien de fois devra t-on le dire? Ces pulsions qui amènent l'homme à pratiquer la sodomie sont simplement le signe d'une maladie dans l'ame qui a besoin d'etre guéri par la spiritualité.En réalité c'est le manque de spiritualité qui est à l'origine de toutes ces décadences morales que nous observons aujourd'hui parmi les hommes.
Revenir en haut Aller en bas
LE CÉLESTE
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 650
Age : 26
Localisation : BURKINA FASO
Date d'inscription : 05/04/2012

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Ven 25 Jan 2013 - 22:15

Citation :
Mais on ne décide pas de son orientation sexuelle.
Est il décérébré pour ne pas décider de son orientation sexuelle?
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
modérateur
modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 6603
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Ven 25 Jan 2013 - 22:25

Est-on décérébré au point de ne pouvoir décider de la couleur de ses yeux ?
Citation :
.La sodomie est le signe d'une pathologie dans l'âme d'un Homme:Vous ne pouvez pas prouvez le contraire.
Tu es médecin ? psychiatre ? sexologue ? Qui es-tu pour décréter ce qu'est une pathologie ?
Jusqu'à présent tu n'as rien prouvé du tout dans ce domaine.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
LE CÉLESTE
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 650
Age : 26
Localisation : BURKINA FASO
Date d'inscription : 05/04/2012

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Ven 25 Jan 2013 - 22:39

Citation :
Est-on décérébré au point de ne pouvoir décider si on va être blanc, noir, hâlé?
Aucun rapport.

Citation :
.La sodomie est le signe d'une pathologie dans l'âme d'un Homme:Vous ne pouvez pas prouvez le contraire.

Tu es médecin ? psychiatre ? sexologue ? Qui es-tu pour décréter ce qu'est une pathologie ?
Rien de tout cela,je peux le décréter par simple discernement!
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
modérateur
modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 6603
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Ven 25 Jan 2013 - 22:52

décréter ce qui relève d'une pathologie par discernement c'est du Celeste dans toute sa splendeur. Tu as de la chance que le ridicule ne tue pas.
Tes lobes frontaux ne sont pas encore à maturité et tu décrètes ce qui est pathologique ou non, par discernement.

Citation :
Encore de nos jours, les homosexuels subissent souvent une discrimination, nommée fréquemment homophobie, parfois très lourde, au point que l'une des causes de suicide chez les jeunes de 15 à 34 ans est la souffrance ressentie à cause de l'exclusion due à l'homosexualité Un jeune homosexuel aurait entre quatre et sept fois plus de risque d'attenter à sa vie qu'un jeune hétérosexuel, chiffre à augmenter de 40 % pour les jeunes filles. Parmi les adolescents qui ont réalisé une tentative de suicide, un quart (25 %) est homosexuel(le) .
http://fr.wikipedia.org/wiki/Homosexualit%C3%A9#En_Occident
Alors arrêtez de dire que c'est "un choix"

On connaît les cas d'homosexuels qui ont commencé par nier leur orientation et se sont mariés pour "faire comme tout le monde", ont eu des enfants ... et on fini par se séparer de leurs conjoints parce que ce n'était plus tenable.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
LE CÉLESTE
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 650
Age : 26
Localisation : BURKINA FASO
Date d'inscription : 05/04/2012

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Ven 25 Jan 2013 - 23:16

juju a écrit:
LE CÉLESTE a écrit:
Citation :
Donc, Céleste, tu es contre l'adoption ?
Je ne suis pas contre l'adoption.
ok! alors tu es d'accord qu'un couple aimant les enfants adopte ?
Dans un couple hétéro,qu'est ce qui l'amènera à vouloir adopter un enfant?L'impossibilté de l'avoir biensùr et c'est normal qu'il veuille en adopter:Et cet enfant s'épanouiera dans les conditions normales puisque la figure paternelle et maternelle joueront leurs rôles...Mais pour des homo,le couple même déjà pose problème.Lorsqu'ils adopteront le bébé par exemple,qui va l'allaiter?Qui va jouer le papa,qui la maman?C'est bizarroide quoi,est que vous voyez ? !
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
modérateur
modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 6603
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Ven 25 Jan 2013 - 23:21

Ces couples existent déjà, et les enfants qui ont grandi dans de tels milieux témoignent qu'ils n'ont pas souffert de la situation.
http://www.youtube.com/watch?v=I7INyZLJyjw
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
obie 1
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3683
Age : 47
Localisation : loire
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Sam 26 Jan 2013 - 0:08

lhirondelle a écrit:
Est-on décérébré au point de ne pouvoir décider de la couleur de ses yeux ?
Citation :
.La sodomie est le signe d'une pathologie dans l'âme d'un Homme:Vous ne pouvez pas prouvez le contraire.
Tu es médecin ? psychiatre ? sexologue ? Qui es-tu pour décréter ce qu'est une pathologie ?
Jusqu'à présent tu n'as rien prouvé du tout dans ce domaine.

heu je veux pas en rajouter de peur de paraitre tendancieux mais puisuqe nous sommes quand même sur un forum ou l'on parle de Dieu , je pense nécessaire de rappeler que l'anus n'est pas un appareil ni genital , ni reproducteur et qu'il n'a aucune fonction sexuel .
Si l'on part du principe que le corps humain est la CREATION par definition de DIEU et que donc tout est à sa place , la sodomie representerai donc cependant un problème de comportement sexuel chez l'humain .

c'est pas moi qui le dit , c'est le corps humain qui le prouve . Tout organe à sa fonction .

Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
modérateur
modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 6603
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Sam 26 Jan 2013 - 0:45

Sur cette partie du forum on ne parle pas de Dieu mais d'actualité.
Aucun non croyant n'acceptera un argument tiré d'un livre sacré ou d'une "communication" divine. Parce qu'à ce compte-là, tout le monde vient avec les siennes et on se contredira joyeusement.


Citation :
c'est pas moi qui le dit , c'est le corps humain qui le prouve . Tout organe à sa fonction .
... et pourquoi un organe aurait-il une fonction unique ?
Parce que tu l'as décidé ?
Si un organe donne du plaisir, sa fonction peut-être aussi de donner du plaisir.
Au demeurant, le plaisir sexuel libère des hormones qui font du bien à l'homme, qui le rendent plus détendu, plus dispos au sommeil, par exemple, plus souriant.
Alors à moins que ça ne devienne une addiction, et ce n'est pas de cela qu'on parle, il n'y a aucun mal à se faire du bien.




Dernière édition par lhirondelle le Sam 26 Jan 2013 - 9:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Sam 26 Jan 2013 - 9:08

Céleste,

tu dis que :
Citation :
cet enfant s'épanouiera dans les conditions normales puisque la figure paternelle et maternelle joueront leurs rôles
Et un enfant qui vit qu'avec sa mère ou son père parce que le conjoint est décédé ou est parti, cet enfant ne pourra pas s'épanouir alors ?
Citation :
Mais pour des homo,le couple même déjà pose problème
En quoi un couple homo qui s'aime pose un problème ?
Citation :
Lorsqu'ils adopteront le bébé par exemple,qui va l'allaiter?
D'abord, l’allaitement n'est pas une obligation, il y a des mères qui ne peuvent pas allaiter, et deuxièmement, dans un couple hétéro qui adopte, qui allaite ?
Citation :
Qui va jouer le papa,qui la maman?
Ne crois-tu pas que c'est l'éducation et surtout l'amour qui est nécessaire, plus que l'image du sexe de la mère ou du père qui compte le plus ?

Il y a aujourd'hui à peu près 40 000 enfants qui ont été ou qui sont éduqués par des couples homosexuels, nous avons pratiquement 30 ans de recul et ça ne pose pas de problème, pas plus en tous cas que dans les couples hétéros ou mono parental!

Donc, l'idée d'enfants chez les homos qui seraient un problème est une idée reçue, homophobe, rétrograde qui n'a aucun élément justifiable objectif pour la refuser!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Sam 26 Jan 2013 - 9:54

lhirondelle a écrit:
Au demeurant, le plaisir sexuel libère des hormones qui font du bien à l'homme, qui le rendent plus détendu, plus dispos au sommeil, par exemple, plus souriant.
Alors à moins que ça ne devienne une addiction, et ce n'est pas de cela qu'on parle, il n'y a aucun mal à se faire du bien.

Comme on est sur un forum qui se dit (ou prétend ?) spirituel, je vais considérer ce débat que de ce seul point de vue.

D'un point de vue initiatique, la sexualité affaiblie dans de grandes proportions l'homme, le rend apathique et dévitalisé, alors certes il est détendu mais à quel prix pour l'organisme !

Tout ceux qui veulent évoluer spirituellement doivent connaître la différence. La continence est une force immense sur le parcours initiatique, tous les yogis le disent et je parle en connaissance de cause. Les émissions répétées chez l'homme l'affaiblissent, retire le prana du cerveau et le rend vulnérable à toutes les maladies tout en raccourcissant sa vie. C'est un fait avéré et valable pour toutes les sexualités et ceci est bien pire pour les amateurs de sodomie passive car par l'ouverture de l'anus qui n'a pas été prévu pour çà (même si malgré l'évidence, enivrés et esclaves du plaisir, certains maintiennent que c'est naturel... ) le prana s'échappe laissant la porte ouverte à tous les désordres et ils sont nombreux... Ce sont des faits physiologiques indiscutables !

Ce serait bien qu'Hirondelle rencontre un homme qui respecte la continence, tu verrais en lui, non pas un sourire d’épuisement animal, mais un sourire radieux d'un homme qui est plein d'énergie et de courage ! je te souhaite un jour de comprendre cela et de voir la différence ..

Alors bien sûr, il y a un coût à se faire du bien, toujours !

VDC
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
modérateur
modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 6603
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Sam 26 Jan 2013 - 10:10

Je suis lhirondelle et pas "Hirondelle"

Le forum est ouverte à toutes les opinions philosophiques et confessionnelles, y compris l'athéisme et l'agnosticisme.

Ta vision de la sexualité est obsolète. Nous vivons au XXIe siècle et la médecine a fait des progrès.
J'ai vécu dans la continence pendant des années, ça ne m'a pas rendue plus épanouie pour autant. J'en ai vu plus que ça rendait grincheux et frustrés que l'inverse.
Les bienfaits d'une activité sexuelle régulière ne font plus de doute dans les milieux médicaux.
Les effets des hormones qu'un orgasme libère sont des faits avérés et vérifiés.


Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
obie 1
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3683
Age : 47
Localisation : loire
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Sam 26 Jan 2013 - 10:34

lhirondelle a écrit:
Sur cette partie du forum on ne parle pas de Dieu mais d'actualité.
Aucun non croyant n'acceptera un argument tiré d'un livre sacré ou d'une "communication" divine. Parce qu'à ce compte-là, tout le monde vient avec les siennes et on se contredira joyeusement.


Citation :
c'est pas moi qui le dit , c'est le corps humain qui le prouve . Tout organe à sa fonction .
... et pourquoi un organe aurait-il une fonction unique ?
Parce que tu l'as décidé ?
Si un organe donne du plaisir, sa fonction peut-être aussi de donner du plaisir.
Au demeurant, le plaisir sexuel libère des hormones qui font du bien à l'homme, qui le rendent plus détendu, plus dispos au sommeil, par exemple, plus souriant.
Alors à moins que ça ne devienne une addiction, et ce n'est pas de cela qu'on parle, il n'y a aucun mal à se faire du bien.



a ben si les organes comme le TDC à plusieurs fonctions tu me diras lesquels ??????

tu as fais un peu de biologie ???

bon j'arrête la , devant tant de mauvaise foi , je réfère m'abstenir un dialogue qui mène nulle part , cela demontre bien une chose : chacun est different et comme je respecte la difference , si je continuais je deviendrait intolérent

je m'arrête la
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
modérateur
modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 6603
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Dim 27 Jan 2013 - 11:57

Pour répondre à ta question : la peau a plusieurs fonctions.
Et ici se clôt le hors-sujet.

Je viens de faire passer à la trappe ce qui suivait pour les raisons suivantes :
— hors sujets
— propos scabreux
— non respect de la pudeur des participants.

C'est dommage parce que, dans le tas, il y avait des propos intéressants et des choses qui méritaient un débat.
Vous n'avez pas eu l'intelligence d'ouvrir à temps un autre sujet, certains d'entre vous ont franchi les bornes.
Vous n'avez qu'à vous en prendre à vous-mêmes.

On est ici pour parler de l'homosexualité, pas du kama-sutra.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
obie 1
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3683
Age : 47
Localisation : loire
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Dim 27 Jan 2013 - 12:01

et bien si la peau à plusieurs fonctions , je serais curieux de t'"entendre à ce sujet
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
modérateur
modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 6603
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Dim 27 Jan 2013 - 12:10

Non, le hors sujet est clos.
Je connais ton opinion sur le sujet et elle est respectable. Tu connais la mienne.
Nous ne sommes pas là pour parler du kama-sutra, mais de l'homosexualité.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'homosexualité en question
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 10 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une question en orthographe/conjugaison?
» Diacre question
» question nuit / sieste bébé 3 mois
» La grosse question qui tue, c'est par ici...
» question bateau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: FORUM LAÏQUE :: Ouvrons le débat :: Actualité-
Sauter vers: