Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'homosexualité en question

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Mar 4 Déc 2012 - 12:19

Oui d'accord, on peut toujours dire c'est la nature qui fait que certains se sentent féminin dans un corps d'homme, ou le contraire, ils n'ont rien demandé, ils sont nés ainsi, mais la constitution même du corps humain devrait nous faire comprendre qu'une relation sexuelle n'est pas adaptée à ce cas.
Revenir en haut Aller en bas
Gab aux citrons
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3666
Age : 45
Localisation : Gers
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Mar 4 Déc 2012 - 12:27

Citation :
l'homosexualité est contre nature
Tu as souligné que des religions désapprouvaient cela. Au nom de quoi, d'une cause dite surnaturelle?
Pourtant, nous avons des exemples contraire...
Les gay chrétiens ou encore les récents mariages homosexuels musulmans.

Le bouddhisme enjoint à la maitrise des sens. L'homosexualité n'est donc pas blâmée en tant que telle, la « conduite sexuelle éthique » enjoint à l’ascétisme et l’idéal le plus élevé du bouddhisme est l’absence complète de toute activité sexuelle.

Chez l'être humain, le comportement sexuel n'est pas forcement lié à la reproduction, mais devient un comportement érotique et sentimental.
Or, il faut bien admettre que des homosexuelles puissent trouver du plaisir et des sentiments dans leur relation comme tout à chacun.

Toutes les conduites sexuelles existent dans la nature, C'est une question de culture tout au plus pour le genre humain.

Le taux exclusivement homosexuel serait compris entre 5 et 10% de la population.
Cela fait 3 250 000 de personnes pour 5%.
L’enquête CSF a invité les personnes interrogées à situer leur sexualité sur un gradient allant de l’hétérosexualité exclusive à l’homosexualité.
Les hétéros interrogés: 4,0% des femmes et 4,1% des hommes de 18 à 69 ans déclarent avoir déjà eu des pratiques sexuelles avec un partenaire du même sexe.

La tolérance et l'acceptation de l'homosexualité en France est en constante augmentation avec le temps qui passe.

Je ne fais qu'exposé des faits.

Personnellement, je ne suis qu'attiré que par les femmes. D'ailleurs, j'aime tellement les femmes que si j’étais une femme, je serai lesbienne! Je considère donc l'homosexualité comme normal.















Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Mar 4 Déc 2012 - 12:44

Ce n'est pas parce que des gays revendiquent au sein même des religions que les religions doivent admettre l'homosexualité comme normale. Ne pas rejeter les gays, c'est une chose, mais les dissuader d'avoir des relations homosexuelles, il me semble que les religions sont dans leur rôle, en faisant cette part des choses.

Aucune Ecriture religieuse ne l'accepte, du moins à ma connaissance ? Si cela était tellement normal, on en trouverait bien des exemples dans les Ecritures des religions ou dans les dits des prophètes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Mar 4 Déc 2012 - 13:08

J'ai pris contacte avec SOS Homophobie, je mets un de leur rapport pour 2012, et leurs conseils pour signaler des propos homophobes.

"Les BICHES du net chassent l’homophobie et le sexisme du Web.
Les BICHES du net sont la « Brigade d’Intervention contre l’homophobie et le sexisme sur Internet ». Cette brigade a vu le jour depuis plusieurs années au sein de SOS homophobie afin de lutter contre l’homophobie numérique, qui représente une part non négligeable des témoignages en ligne que nous recevons. Cette brigade regroupe une dizaine de membres en France qui agissent pour faire retirer les propos homophobes de la Toile.

Mission des Biches
Les BICHES ont deux missions pour lutter contre l’homophobie (gayphobie, lesbophobie, biphobie) et la transphobie sur Internet.
La première est le traitement des témoignages que nous recevons via notre site internet et la deuxième est une veille du réseau. Pour y parvenir, nous naviguons régulièrement sur la Toile pour traquer l’homophobie et la transphobie
dans les articles, les commentaires, et les vidéos en ligne.
Que faire face à un site qui contient des propos homophobes ? Vous tombez nez à nez avec des propos homophobes sur un site (dans un article, des commentaires, une vidéo...) et vous ne savez pas quoi faire ? Ayez le réflexe BICHES !
Rendez-vous sur le site internet de SOS homophobie, rubrique « témoignez en ligne ».
Indiquez-nous les propos incriminés et insérez l’adresse URL de la page sur laquelle vous les avez trouvés. Ce signalement nous permet non seulement de lutter contre l’homophobie mais aussi de la prendre en compte lors de notre
prochain Rapport annuel pour mieux recenser les propos homophobes et transphobes.
Après le signalement ?
Une fois votre signalement effectué, les BICHES traitent le cas. D’abord en se rendant sur le site en question et en récoltant des preuves (captures d’écran et impressions). Puis, en regardant si le site est hébergé en France (seuls les sites hébergés en France doivent respecter la législation française). Ensuite, nous rédigeons un courriel que nous envoyons à l’auteur des propos ou à l’équipe de modération si le propos incriminé est un commentaire. Si les propos ne sont pas supprimés après ce courrier, nous contactons l’administrateur du site (s’il est différent de l’auteur) ou directement l’hébergeur en signalant les propos et en rappelant que de tels propos peuvent être punis par la loi.


Si après ces courriers, les propos sont toujours visibles, nous les rapportons directement aux autorités françaises via leur site de signalement sur Internet 9. Dès que les propos sont supprimés, vous recevez un mail.
Concrètement, en 2011, nous avons fait retirer des propos homophobes sur le forum du site Haboo, des articles sur un blog hébergé par OverBlog, des propos d’un forum Yahoo ou encore des commentaires sur un article de La Dépêche. Nous avons également appelé à signaler massivement de nombreuses pages de Facebook. Et nous continuons à envoyer des mails et courriers pour supprimer les propos homophobes, encore trop présents sur Internet."

Pour nous rejoindre, contactez-nous : nousrejoindre@sos-homophobie.org
Pour nous signaler des propos homophobes :
http://www.sos-homophobie.org/temoigner


Je rappelle:
L’homophobie peut être réprimée en tant qu’infraction spécifique
- provocation à la haine ou à la violence ou aux discriminations fondées sur l’orientation sexuelle :
1 an d’emprisonnement et 45 000 € d’amende.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Mar 4 Déc 2012 - 13:26

Citation :
Je rappelle:
L’homophobie peut être réprimée en tant qu’infraction spécifique
- provocation à la haine ou à la violence ou aux discriminations fondées sur l’orientation sexuelle :
1 an d’emprisonnement et 45 000 € d’amende.

Donner son opinion est un droit, ce n'est pas une provocation ! par contre, je comprends bien que la liberté d'expression n'est pas ton souci majeur. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Mar 4 Déc 2012 - 13:26

JR a écrit:
Ce n'est pas parce que des gays revendiquent au sein même des religions que les religions doivent admettre l'homosexualité comme normale. Ne pas rejeter les gays, c'est une chose, mais les dissuader d'avoir des relations homosexuelles, il me semble que les religions sont dans leur rôle, en faisant cette part des choses.

Aucune Ecriture religieuse ne l'accepte, du moins à ma connaissance ? Si cela était tellement normal, on en trouverait bien des exemples dans les Ecritures des religions ou dans les dits des prophètes.
Nous sommes en France dans un pays laïc, les écritures religieuses ne font pas la loi que je sache. L'homophobie est punie par la loi!
Revenir en haut Aller en bas
Gab aux citrons
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3666
Age : 45
Localisation : Gers
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Mar 4 Déc 2012 - 13:33

Citation :
Aucune Ecriture religieuse ne l'accepte, du moins à ma connaissance ?
Je suis d'avis que l'on mettes sur la Bible ou le Coran un avertissement pour contenu discriminatoire, discours haineux et appels à la violence. Un interdit au mineur serait aussi le bienvenu pour son contenu parfois très sanglant.



Ceci dit: je ne pense pas que Jésus ait parlé de quoique ce soit concernant l'homosexualité.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Mar 4 Déc 2012 - 15:07

juju a écrit:
JR a écrit:
Ce n'est pas parce que des gays revendiquent au sein même des religions que les religions doivent admettre l'homosexualité comme normale. Ne pas rejeter les gays, c'est une chose, mais les dissuader d'avoir des relations homosexuelles, il me semble que les religions sont dans leur rôle, en faisant cette part des choses.

Aucune Ecriture religieuse ne l'accepte, du moins à ma connaissance ? Si cela était tellement normal, on en trouverait bien des exemples dans les Ecritures des religions ou dans les dits des prophètes.
Nous sommes en France dans un pays laïc, les écritures religieuses ne font pas la loi que je sache. L'homophobie est punie par la loi!

Oui, mais il ne faut pas interpréter la loi au delà de ce qu'elle dit. On peut dire aussi, et certains ont déjà franchi le pas qu'il ne faut pas choquer les sentiments religieux.

Ce qui est puni par la loi ce sont :
- les actes, c'est à dire les agressions à caractère homophobes,
- les discriminations en raison de l'orientation sexuelle
- les insultes ou injures caractérisées contre une personne ou un groupe de personnes en raison de leur orientation sexuelle.

Débattre sur l'homosexualité, dire qu'on aime ou qu'on n'aime pas tel comportement, pour des croyances religieuses, ou x motifs n'a jamais été interdit, sinon ce serait un délit d'opinion, une atteinte à la liberté d'expression, ce qui serait bien plus grave dans une démocratie. Et alors il faudra fermer tous les forums, c'est exactement la même chose pour toutes les phobies, xénophobie, islamophobie, christianiophobie, etc... C'est le cas dans certains pays totalitaires.




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Mar 4 Déc 2012 - 15:13

juju fait de la JRTriskèlophobie, on pourrait la traîner devant les tribunaux parce qu'elle nous a à plusieurs reprise traités de malades mentaux, demandé de quel hôpital psychiatrique on écrivait...
Revenir en haut Aller en bas
LE CÉLESTE
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 650
Age : 27
Localisation : BURKINA FASO
Date d'inscription : 05/04/2012

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Mar 4 Déc 2012 - 15:37

Quand je lis les propos de juju,"c'est comme si" elle reve d'attraper des gens pour la cause de son ONG.Mais malheureusement ça ne sera pas dans ce forum- ci:Forum de discussion dans le respect,la tolérance,la spiritualité où on acceuille nos opinions relatives à la morale ,aux enseignements religieux ainsi qu'à l'athéisme dans un bon climat.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Mar 4 Déc 2012 - 15:49

LE CÉLESTE a écrit:
Mais malheureusement ça ne sera pas dans ce forum- ci[/u]:Forum de discussion dans le respect,la tolérance,la spiritualité où on acceuille nos opinions relatives à la morale ,aux enseignements religieux ainsi qu'à l'athéisme dans un bon climat.
Ce n'est pas si sûr vu la réponse que je viens d'avoir de SOS-Homophobie.
Je garde la primeur de cette réponse à l'administration du forum si elle le souhaite.
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 8032
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: L'homosexualité en question   Mar 4 Déc 2012 - 16:20

Vous pouvez penser ce que vous voulez de l'homosexualité, il ne vous est pas pour autant permis d'insulter vos interlocuteurs ni de faire allusion à leur vie privée.
J'espère que c'est clair chez tout le monde.


Je vais rouvrir ce fil pour permettre le débat.


Dernière édition par lhirondelle le Sam 29 Déc 2012 - 0:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 8032
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Mar 4 Déc 2012 - 20:55

LE CÉLESTE a écrit:
Mr JR et Gabs,dans le cas où vous n'etes pas chacun des homo,Je pense que vous n'aimerez sincèrement pas qu'un de vos enfants deviennent Pédorate ou lesbienne encore moins vous ne souhaiterez chacun etre des homo.Et je ne comprends pas pourquoi vous encouragez les autres dans une voie que vous-meme naturellement n'allez jamais emprunter et ne conseillerez pas non plus à vos enfants d'emprunter?
On ne devient pas homosexuel, on naît comme ça ou avec une tendance à l'être.
Un pédéraste est un homme qui aime les jeunes gens. Ce n'est pas la même chose qu'un homosexuel.
Personne ne désire être homosexuel vu les discriminations qu'ils endurent. Il faut du courage pour s'assumer comme tel.
On ne devient pas homosexuel par choix, ce n'est pas une "voie" qu'on emprunte. C'est une orientation de l'affectivité. Ça n'a rien à voir à du libertinage où on s'essaie à toute sorte de formes de sexualité pour voir l'effet que ça fait.

LE CÉLESTE a écrit:
Excusez moi si vous pensez que je méprise quelqu'un,mais ce n'est pas le cas!C'est juste une simple question.Je suis contre l'homosexualité,pas contre les homosexuels!
L'homosexualité est un état, pas un ensemble de pratique. C'est comme si tu disais: je suis contre l'albinisme mais pas contre les albinos.

JR a écrit:

Alors ce n'est pas mon cas, j'approuve ce que dit LE CELESTE. Ce n'est pas la norme, et la manipulation de cette société athée et décadente consiste justement à faire croire que c'est normal. L'homosexualité est contre nature dans toutes les religions
10% de la population est blonde, être blond, ce n'est pas la norme. Est-ce que les blonds sont anormaux pour autant ?
Toutes les religions ne réprouvent pas l'homosexualité. Tu es mal renseigné.

JR a écrit:
dire que l'homosexualité est contre nature n'a jamais été une injure ni une insulte, c'est seulement la vision des religions et c'est ma croyance. On n'est pas encore en dictature et on a le droit de défendre ses croyances, mêmes si elles ne te plaisent pas. Tu veux les références bibliques ??? alors il faudra condamner les livres religieux pour propos homophobes
Ce n'est pas la vision DES religions mais de TA religion. Et les textes bibliques sont à replacer dans le contexte dans lequel ils ont été écrits.

LE CÉLESTE a écrit:

En quoi c'est normal qu'il y ait des homos ou lesbiennes?
En Afrique, on trouve anormal qu'il y ait des albinos. Ils sont discriminés et parfois assassinés.
Mais c'est un fait, il y a des albinos, comme il y a des gens qui naissent avec des yeux vairons ou avec un situs inversus. Le fait de ne pas être dans la norme ne justifie pas qu'on leur nie le droit d'exister.

Citation :
Ce sont des attitudes contre nature.
Ce n'est pas une attitude mais une orientation de l'affectivité. Il y a des homosexuels qui ne sont pas actifs sexuellement, parce qu'ils ont refoulé leur sexualité (et leur orientation). J'en ai côtoyé et ces personnes ne sont invivables.


Citation :
Lorsque vous allez dans une station,laissez-vous le trou du réservoir d'essence pour allez mettre l'essence dans le tuyau d'échappement?Non!Alors,c'est pareil pour les homos,ils ne sont pas normaux dans leur attitude
.
On ne compare pas un être humain à une station de carburant ni à un véhicule. Et encore une fois, il s'agit d'une orientation, non d'une attitude.
Le fait de copuler avec des personnes de même sexe n'est pas ce qui définit l'homosexualité.


Citation :
Ils ont des problèmes dans leur mental et au lieu que la société les aide,tout le monde ferme les yeux comme s'il n'y avait rien,pourtant au fond chacun sait que ça ne va pas.Pareil pour les lesbiennes.Deux bornes positives ou négatives ne s'attirent jamais .S asser sa vie à se masturber,ça c'est son problème.
Les psychiatres ne sont pas de ton avis, cela fait des lustres qu'ils ne considèrent plus l'homosexualité comme une maladie mentale et tu généralises ton aversion des homosexuels vers tout un chacun. Lire le rapport Kingsley te ferait le plus grand bien, et pourtant il ne date pas d'hier.
Les lois du magnétisme électrique ne gèrent pas l'affectivité humaine.



Citation :
.Meme les animaux ne le font pas:Avez-vous déjà vu un coq s'accoupler à un autre coq;un cochon à un autre cochon...Voyez-vous à quelle point ils sont tombés mentalement,intellectuellement ...?
On dirait que tu n'as jamais été en contact avec des animaux de ta vie. Si les animaux se "couvrent" aussi entre individus de même sexe.

JR a écrit:
Puisque que tu veux aller sur le terrain des maladies psy, alors je pense qu'il y a un problème d'identité sexuel chez les homos,
Et c'est là qu'on voit que tu n'es pas psy. L'identité sexuelle et l'orientation sexuelle sont deux choses différentes. Tu es vraiment mal renseigné.

Citation :
et que ["si" maladie il y a] ce n'est pas aux hétéros de se faire soigner. OK ?
Ce n'est pas parce que les hétérosexuels ne doivent pas se faire soigner que les homosexuels sont malades.

Citation :
Je continuerai à manifester avec les religions réunies contre le mariage pour tous.
C'est ton droit, mais "les" religions ne sont pas toutes concernées
Citation :

ps : tu ferais bien d'enlever catholique sur ton avatar ... Very Happy
Cette intervention est déplacée. Tu n'as pas à juger qui est digne de s'appeler catholique ou non.

JR a écrit:
Aucune Ecriture religieuse ne l'accepte, du moins à ma connaissance ? Si cela était tellement normal, on en trouverait bien des exemples dans les Ecritures des religions ou dans les dits des prophètes.
Ta connaissance est restreinte. Très restreinte. Et tu n'as jamais entendu parler de David et Jonathan ?

La bible ne parle pas d'homosexualité. D'abord "homosexuel" est un mot qui date du XIXe siècle, bien longtemps après la rédaction du dernier livre de la bible.
Ensuite, si la bible parle de certains comportements, elle ne vise pas pour autant l'orientation sexuelle.
On parle souvent du lévitique en oubliant que le mot "abomination" est un terme technique désignant un acte idolâtrique. A ce que je sache, les personnes de même sexe vivant en couple ne le font pas en l'honneur d'une idole!
Ensuite, une autre chose qui est dénoncée est une pratique de guerre qui avait cours dans l'Antiquité (et encore aujourd'hui, mais on la laisse sous silence) le viol des prisonniers de guerre en vue de les humilier.
On est loin du cas de deux adultes consentants partageant le même amour.

Si on en vient aux épitres pauliniennes, il faut se rappeler que dans la Grèce antique, il y avait des maisons closes avec de jeunes prostitués. C'est sûr que Paul n'allait pas cautionner une chose pareille.

Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
LE CÉLESTE
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 650
Age : 27
Localisation : BURKINA FASO
Date d'inscription : 05/04/2012

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Mar 4 Déc 2012 - 21:53

Gab aux citrons a écrit:
Citation :
l'homosexualité est contre nature
Tu as souligné que des religions désapprouvaient cela. Au nom de quoi, d'une cause dite surnaturelle?
Pourtant, nous avons des exemples contraire...
Les gay chrétiens ou encore les récents mariages homosexuels musulmans.

Le bouddhisme enjoint à la maitrise des sens. L'homosexualité n'est donc pas blâmée en tant que telle, la « conduite sexuelle éthique » enjoint à l’ascétisme et l’idéal le plus élevé du bouddhisme est l’absence complète de toute activité sexuelle.

Chez l'être humain, le comportement sexuel n'est pas forcement lié à la reproduction, mais devient un comportement érotique et sentimental.
Or, il faut bien admettre que des homosexuelles puissent trouver du plaisir et des sentiments dans leur relation comme tout à chacun.

Toutes les conduites sexuelles existent dans la nature, C'est une question de culture tout au plus pour le genre humain.



Le taux exclusivement homosexuel serait compris entre 5 et 10% de la population.
Cela fait 3 250 000 de personnes pour 5%.
L’enquête CSF a invité les personnes interrogées à situer leur sexualité sur un gradient allant de l’hétérosexualité exclusive à l’homosexualité.
Les hétéros interrogés: 4,0% des femmes et 4,1% des hommes de 18 à 69 ans déclarent avoir déjà eu des pratiques sexuelles avec un partenaire du même sexe.

La tolérance et l'acceptation de l'homosexualité en France est en constante augmentation avec le temps qui passe.

Je ne fais qu'exposé des faits.

Personnellement, je ne suis qu'attiré que par les femmes. D'ailleurs, j'aime tellement les femmes que si j’étais une femme, je serai lesbienne! Je considère donc l'homosexualité comme normal.





Pourquoi le sexe existe t-il?: Il existe uniquement pour la reproduction.Et c'est tout!
L'objectif est qu'à la fin l'homme libère le sperme dans l'appareil génital de la femme et que le spermatozoide va à la rencontre de l'ovule afin de faire le futur bébé. Je suis aussi contre la sodomie car étant pareil à l'homosexualité.Comment un homme va laisser le vagin appareil conçu pour le pénis pour s'interesser à l'anus appareil conçu pour libérer les déchets l'excrétion.ça ne va pas!il faut que ça change!Un tel homme ne va pas s'arreter devant moi et me dire que son comportement,ses pulsations sont normaux .Ce n'est pas vrai.Et lui-meme le sait consciemment.
Mr gabs,si vous dites qu'il faut bien admettre que des homosexuelles puissent trouver du plaisir et des sentiments dans leur relation comme tout un chacun,vous-meme voyez que ça ne va pas car selon votre logique,vous allez aussi etre obligé d' admettre que des Hommes puissent trouver du plaisir et des sentiments dans des relations avec des animaux comme ça existe dans ce monde déréglé.Si l'homme avait été créé pour etre attirer par l'homme,alors les femmes n'allaient jamais existé:les femmes sont une réponse sentimentale pour l'homme et vice versa.
Revenir en haut Aller en bas
LE CÉLESTE
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 650
Age : 27
Localisation : BURKINA FASO
Date d'inscription : 05/04/2012

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Mar 4 Déc 2012 - 22:42

Citation :


Personnellement, je ne suis qu'attiré que par les femmes. D'ailleurs, j'aime tellement les femmes que si j’étais une femme, je serai lesbienne! Je considère donc l'homosexualité comme normal.

Personnellement, je ne suis qu'attiré que par les femmes. D'ailleurs, j'aime tellement les femmes que si j’étais une femme, je ne serai attiré que par les hommes! Je considère donc l'homosexualité comme anormal.
Revenir en haut Aller en bas
Gab aux citrons
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3666
Age : 45
Localisation : Gers
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Mar 4 Déc 2012 - 22:55

Je vais devoir abordé des sujets pénibles et dérangeant pour y répondre.

Citation :
Pourquoi le sexe existe t-il?: Il existe uniquement pour la reproduction.Et c'est tout!
Et non, je ne suis pas d’accord, car dans les faits l’érotisme et les sentiments supplante la pratique sexuelle à la reproduction.
J'y peux rien, c'est comme ça et je dois dire tant mieux ^^

Citation :
le pénis pour s’intéresser à l'anus appareil conçu pour libérer les déchets l'excrétion
Il faut rappeler que le pénis et le vagin est conçu pour libérer des fluides du systême urinaire.
Il est donc fortement conseillé d'être propre, et cela sera d'autant plus agréable en cas de fellation ou de cunnilingus.
Pour pratiquer la sodomie, il faut faire un bon lavement. Il sera utilisé une poire de lavement ou encore une pomme de douche de lavement spéciale.
Les actrices de porno en savent quelque chose sur ce domaine, cela ne semblent pas leur poser de problème d’hygiène à l’écran.

Citation :
Je suis aussi contre la sodomie
Idem, on ne touche pas à mon postérieur et un vagin me satisfait très bien.
Mais il convient de préciser qu'un homme pratiquant la sodomie avec sa petite aime ou sur lui même avec des sextoys ne veut pas dire qu'il est homo.
Dans le film "fou d'Irene", avec Jim Carrey, le sujet est abordé et c'est assez drôle!
https://www.youtube.com/watch?v=NPLo0eR3vRw

Citation :
des Hommes puissent trouver du plaisir et des sentiments dans des relations avec des animaux
Evidemment, si des femmes et des hommes s'adonnent à ce plaisir c'est qu'ils doivent y trouver leur compte.

Deux jeunes Mozambicains arrêtés pour avoir forniqué avec une chèvre risquent bien plus que l'amende prévue par la loi: le propriétaire exige réparation sous la forme d'un mariage traditionnel avec l'animal. (avec une dote).
ou encore
Un soudanais a été contraint à prendre une chèvre "pour épouse" après avoir été surpris en pleine relation sexuelle avec l'animal, rapporte la BBC.

ou encore
Un jeune homme indonésien de l’ile de Bali a été contrainte de se marier à une vache suite à son viol.

Dans les exemples, ces pays ne pratique pas le mariage homosexuel.
Le sujet de la zoophilie, nous éloigne du sujet de l’homosexualité.



Dernière édition par Gab aux citrons le Mar 4 Déc 2012 - 22:59, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Mar 4 Déc 2012 - 22:56

Merci L'Hirondelle pour toutes ses précisions, elles devraient permettre de réfléchir avec plus d'objectivité aux questions que l'on peut se poser sur l'homosexualité.
En 2012 il y a encore bien trop d'a priori, de préjugés et d'idées fausses sur cette question. Je rappelle que nous parlons aussi d'êtres humains quand on parle d'homosexuels !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Mer 5 Déc 2012 - 8:06

Céleste tu devrais déjà apprendre à quoter correctement, car ton post est très pénible à lire, mais pas que par les quotes malheureusement!
Exactement, c'est pourquoi j'envoie ce post à la poubelle. LE CELESTE a été prévenu à plusieurs reprises. Lhirondelle.

Je ne reprendrais que ce passage:
Citation :
Selon votre logique vous me direz aussi qu'on nait zoophile parce que c'est aussi une tendance,une attirance sexuelle pour ceux qui le pratiquent.

Pourquoi vouloir assimiler l'homosexualité à la zoophilie ou la pédérastie ?

Tes propos sont intégristes et je me demande si ce n'est pas par refus de reconnaître ton homosexualité comme il y a en toute personne ?

Je ne lis pas le reste, je suppose que c'est du même tonneau indigeste!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Mer 5 Déc 2012 - 10:22

Celle-là je l'ai déjà entendue "Les homophobes ne seraient en fait que des homosexuels refoulés." Le refoulement est bien pratique car on peut l'appliquer à toutes sortes de situations pour se justifier, pas seulement à la sexualité.

Je défends l'idée que l'attirance et le plaisir sexuels ont été créés comme des moyens dans le seul but de la reproduction. Les animaux finissent par trouver la bonne position, et se reproduisent, sans qu'on leur explique le pourquoi. Les différences morphologiques qui existent entre le corps du mâle et celui de la femelle sont conçues dans ce seul but.

Quand la recherche du plaisir sexuel devient une obsession en dehors de toute idée de procréation, comme une démangeaison physique plus forte que le discernement, et quand il n'y a pas une morale religieuse supérieure pour y fixer une limite, alors on peut assister à toutes sortes de déviances, y compris d'ailleurs chez les hétéros.

Sur la plan affectif, si un homme a de l'attirance pour un autre homme, c'est que l'un des deux est en réalité féminin car deux + ne peuvent pas s'attirer. C'est du moins ma croyance simpliste, on pourra me dire ce qu'on voudra.

Selon une enquête CSF datant de 2007 pour la France :
Citation :
0,5% des femmes et 1,1% des hommes se définissent comme homosexuels
. Se reconnaître, ça ne veut pas dire grand chose. Ce qui serait intéressant, c'est de savoir si le pourcentage d'homos et lesbiennes est réellement en augmentation depuis une cinquantaine d'années et si oui, pourquoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Mer 5 Déc 2012 - 11:27

JR a écrit:

Quand la recherche du plaisir sexuel devient une obsession en dehors de toute idée de procréation, comme une démangeaison physique plus forte que le discernement, et quand il n'y a pas une morale religieuse supérieure pour y fixer une limite, alors on peut assister à toutes sortes de déviances, y compris d'ailleurs chez les hétéros.
On te parle d'Amour, tu réponds obsession sexuelle Preuve de ton manque absolu d'objectivité. L'hirondelle a bien dit, et elle a raison, qu'il peut y avoir amour entre homosexuels sans pratique sexuelle. On peut aimer très jeune, à l'adolescence, une personne du même sexe que soi, sans avoir aucune pensée sexuelle.
Je pense que, tout comme Céleste, tu ne sais pas ce qu'est aimer l'autre comme soi-même, dans cet amour peut importe si c'est un amour pour le même sexe que soi ou un amour pour le sexe opposé, l'important c'est d'aimer, de chérir, d' être là quand l'autre à besoin de ton amour, de ta tendresse, de ta compassion dans les moments douloureux, difficiles.

Je répète, on parle d'Amour, tu réponds sexe !
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 8032
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Mer 5 Déc 2012 - 15:08

JR a écrit:
Celle-là je l'ai déjà entendue "Les homophobes ne seraient en fait que des homosexuels refoulés." Le refoulement est bien pratique car on peut l'appliquer à toutes sortes de situations pour se justifier, pas seulement à la sexualité.
"que" non, mais "souvent" oui.
Le refoulement n'a rien de pratique et n'est pas là pour "justifier", c'est un processus psychologique, on ne l'a pas inventé pour "justifier", il existe et il a été découvert.
JR a écrit:

Je défends l'idée que l'attirance et le plaisir sexuels ont été créés comme des moyens dans le seul but de la reproduction. Les animaux finissent par trouver la bonne position, et se reproduisent, sans qu'on leur explique le pourquoi. Les différences morphologiques qui existent entre le corps du mâle et celui de la femelle sont conçues dans ce seul but.
Et pourtant des animaux de même sexe s'accouplent entre eux.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 8032
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Mer 5 Déc 2012 - 15:29

LE CÉLESTE a écrit:

Pourquoi le sexe existe t-il?: Il existe uniquement pour la reproduction.Et c'est tout!
Qu'entends-tu par sexe ? Organe sexuel ou activité sexuelle ?
Parce que dans le dernier cas, on revient en plein XIXe siècle! L'activité sexuelle n'a pas pour seule fonction la reproduction. L'espèce humaine n'est pas comparable à un élevage ou à un haras. Est-ce que les individus intrinsèquement stériles (vasectomie, ménopause, etc.) devraient renoncer à toute activité sexuelle ?
L'activité sexuelle produit des hormones sources de détente et de bien-être. Revois ta copie.
Citation :
Je suis aussi contre la sodomie car étant pareil à l'homosexualité.Comment un homme va laisser le vagin appareil conçu pour le pénis pour s'interesser à l'anus appareil conçu pour libérer les déchets l'excrétion.ça ne va pas!il faut que ça change!
Pffff... quel obscurantisme ! D'abord la façon dont deux adultes consentants se comportent dans l'intimité ne concernent qu'eux. Si tu ne veux pas pratiquer la sodomie, c'est ton droit, mais tu n'as pas à l'interdire aux autres. Ce ne sont pas tes oignons.
Ensuite, tous les homosexuels ne pratiquent pas la sodomie, contrairement à une idée reçue.
Comme on l'a fait remarquer plus haut, le pénis sert aussi à uriner. (par contre une femme a un urètre, elle n'urine pas par son vagin)



Citation :
Un tel homme ne va pas s'arreter devant moi et me dire que son comportement,ses pulsations sont normaux .Ce n'est pas vrai.Et lui-meme le sait consciemment.
Encore une fois, tu n'as pas le droit de te mêler de la sexualité de ton prochain tant qu'il s'agit d'adultes consentant. Et pour qui te prends-tu pour savoir ce qui se passe dans la tête des autres ? Parce que tu ne trouves pas ça acceptable, les autres pensent automatiquement comme toi et mentent ? Mais c'est d'une prétention !


Citation :
Mr gabs,si vous dites qu'il faut bien admettre que des homosexuelles puissent trouver du plaisir et des sentiments dans leur relation comme tout un chacun,vous-meme voyez que ça ne va pas car selon votre logique,vous allez aussi etre obligé d' admettre que des Hommes puissent trouver du plaisir et des sentiments dans des relations avec des animaux comme ça existe dans ce monde déréglé.
Tu compares des choses qui ne sont pas comparables. L'homosexualité est le fait d'individu s appartenant à la même espèce biologique. Qu'est-ce que la bestialité vient faire là-dedans ? Rien du tout. La bestialité relève de la maltraitance animale. Il n'y a pas de maltraitance entre adultes consentants.
Mène ta vie sexuelle comme tu l'entends, tant que tu respectes ton partenaire, et ne te mêle pas de celles des autres, ce n'est pas ton problème.

Citation :

Si l'homme avait été créé pour etre attirer par l'homme,alors les femmes n'allaient jamais existé:les femmes sont une réponse sentimentale pour l'homme et vice versa.
Le fait d'admettre que des homosexuels puissent suivre leur orientation n'implique pas que tous les hétérosexuels doivent virer leur cuti. L'homosexualité ce n'est pas la rougeole, ce n'est pas contagieux. Ce n'est pas parce que je serre la main d'une blonde que je deviens blonde à mon tour.


JR a écrit:

Selon une enquête CSF datant de 2007 pour la France :
Citation :
0,5% des femmes et 1,1% des hommes se définissent comme homosexuels
. Se reconnaître, ça ne veut pas dire grand chose. Ce qui serait intéressant, c'est de savoir si le pourcentage d'homos et lesbiennes est réellement en augmentation depuis une cinquantaine d'années et si oui, pourquoi ?
D'autres chiffres disent entre 5 à 10 % , ce qui me paraît plus proche de la réalité. Le nombre d'homosexuels n'est certainement pas en augmentation, mais le nombre de personnes qui se reconnaissent comme tels oui.


Dernière édition par lhirondelle le Mer 5 Déc 2012 - 20:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Mer 5 Déc 2012 - 18:39

J'ai qu'une question à poser à Le Céleste, il est apparemment très jeune, 21 ans, il y a de grandes chances pour qu'un jour il soit père, et si son enfant lui avouait son homosexualité un jour, comment réagira-t-il ?

Va-t-il lui retirer son amour, le chasser, le renier à tout jamais, ou bien acceptera-t-il que son enfant soit homosexuel, mais pleinement heureux, épanoui et aimé par sa famille comme chaque enfant attend de l'être ?

Est-ce qu'un enfant, son enfant, qui n'est pas hétérosexuel ne doit plus être aimé?
Peut-on le rendre malheureux en fonction de son attirance sexuelle en le coupant de l'amour des siens ?
Revenir en haut Aller en bas
LE CÉLESTE
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 650
Age : 27
Localisation : BURKINA FASO
Date d'inscription : 05/04/2012

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Mer 5 Déc 2012 - 19:16

juju a écrit:
Céleste tu devrais déjà apprendre à quoter correctement, car ton post est très pénible à lire, mais pas que par les quotes malheureusement!
Exactement, c'est pourquoi j'envoie ce posten bleu foncé à la poubelle. LE CELESTE a été prévenu à plusieurs reprises. Lhirondelle.

Mes réponses étaient simplement en bleu foncé.Et je suis passé par des acrobaties meme pour le faire car ce n'est pas dans mais habitudes de répondre de cette manière.
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 8032
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Mer 5 Déc 2012 - 19:17

Acrobaties ou pas, ce n'est pas permis par la charte. En t'inscrivant sur ce forum, tu t'es engagé implicitement à la respecter. Et la contestation de modération se fait en privé.
http://www.forum-religions.org/t3451-nouvelle-charte-a-valider-18-fevrier-2011
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Mer 5 Déc 2012 - 20:37

J'aimerais bien une réponse de Céleste à mes questions, svp
Revenir en haut Aller en bas
LE CÉLESTE
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 650
Age : 27
Localisation : BURKINA FASO
Date d'inscription : 05/04/2012

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Mer 5 Déc 2012 - 21:01

lhirondelle a écrit:
LE CÉLESTE a écrit:

Pourquoi le sexe existe t-il?: Il existe uniquement pour la reproduction.Et c'est tout!
Qu'entends-tu par sexe ? Organe sexuel ou activité sexuelle ?
Parce que dans le dernier cas, on revient en plein XIXe siècle! L'activité sexuelle n'a pas pour seule fonction la reproduction. L'espèce humaine n'est pas comparable à un élevage ou à un haras. Est-ce que les individus intrinsèquement stériles (vasectomie, ménopause, etc.) devraient renoncer à toute activité sexuelle ?
L'activité sexuelle produit des hormones sources de détente et de bien-être. Revois ta copie.
Citation :
Je suis aussi contre la sodomie car étant pareil à l'homosexualité.Comment un homme va laisser le vagin appareil conçu pour le pénis pour s'interesser à l'anus appareil conçu pour libérer les déchets l'excrétion.ça ne va pas!il faut que ça change!
Pffff... quel obscurantisme ! D'abord la façon dont deux adultes consentants se comportent dans l'intimité ne concernent qu'eux. Si tu ne veux pas pratiquer la sodomie, c'est ton droit, mais tu n'as pas à l'interdire aux autres. Ce ne sont pas tes oignons.
Ensuite, tous les homosexuels ne pratiquent pas la sodomie, contrairement à une idée reçue.
Comme on l'a fait remarquer plus haut, le pénis sert aussi à uriner. (par contre une femme a un urètre, elle n'urine pas par son vagin)



Citation :
Un tel homme ne va pas s'arreter devant moi et me dire que son comportement,ses pulsations sont normaux .Ce n'est pas vrai.Et lui-meme le sait consciemment.
Encore une fois, tu n'as pas le droit de te mêler de la sexualité de ton prochain tant qu'il s'agit d'adultes consentant. Et pour qui te prends-tu pour savoir ce qui se passe dans la tête des autres ? Parce que tu ne trouves pas ça acceptable, les autres pensent automatiquement comme toi et mentent ? Mais c'est d'une prétention !


Citation :
Mr gabs,si vous dites qu'il faut bien admettre que des homosexuelles puissent trouver du plaisir et des sentiments dans leur relation comme tout un chacun,vous-meme voyez que ça ne va pas car selon votre logique,vous allez aussi etre obligé d' admettre que des Hommes puissent trouver du plaisir et des sentiments dans des relations avec des animaux comme ça existe dans ce monde déréglé.
Tu compares des choses qui ne sont pas comparables. L'homosexualité est le fait d'individu s appartenant à la même espèce biologique. Qu'est-ce que la bestialité vient faire là-dedans ? Rien du tout. La bestialité relève de la maltraitance animale. Il n'y a pas de maltraitance entre adultes consentants.
Mène ta vie sexuelle comme tu l'entends, tant que tu respectes ton partenaire, et ne te mêle pas de celles des autres, ce n'est pas ton problème.

Citation :

Si l'homme avait été créé pour etre attirer par l'homme,alors les femmes n'allaient jamais existé:les femmes sont une réponse sentimentale pour l'homme et vice versa.
Le fait d'admettre que des homosexuels puissent suivre leur orientation n'implique pas que tous les hétérosexuels doivent virer leur cuti. L'homosexualité ce n'est pas la rougeole, ce n'est pas contagieux. Ce n'est pas parce que je serre la main d'une blonde que je deviens blonde à mon tour.

1)L'activité sexuelle ne visant pas la procréation est là pour renforcer les liens entre l'homme et la femme et comme vous l'avez dit elle produit des hormones sources de détente et de bien-être pour l'homme et la femme qui aident à renforcer ses liens là .Mais l'organe sexuel a pour seul role la reproduction,et pour uriner du coté de l'homme.

2)L'etre humain a devant lui son sexe:l'homme a devant lui le pénis et la femme a devant elle le vagin,et c'est ces deux qui réprésentent les organes sexuelles complémentaires qui se rencontrent lors d'une relation.L'anus n'est pas un organe sexuel si bien que l'homme qui laisse le sexe d'une femme pour s'intéresser à l'autre a pratiqué une déviation sexuelle.Il a laissé l'organe qui est là pour son pénis pour s'intéresser à ce qui n'est pas naturellement là pour son pénis,d'où une activité contre nature.

3)Vous dites que je compares des choses qui ne sont pas comparables. L'homosexualité est le fait d'individu s appartenant à la même espèce biologique.Voici une fois de plus la définition de l'homosexualité:Sens : Qualifie une personne qui éprouve de l'attirance sexuelle pour les personnes du même sexe.

zoophilie:Déviation sexuelle qui consiste en une attirance vers les animaux.

4)Moi je n'admets pas que des homosexuels puissent suivre leur orientation.Je ne suis pas contre eux,je ne les encourage pas dans cette orientation car ils peuvent se resaisir pour leur bien,ainsi que le bien de la société...
Revenir en haut Aller en bas
LE CÉLESTE
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 650
Age : 27
Localisation : BURKINA FASO
Date d'inscription : 05/04/2012

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Mer 5 Déc 2012 - 21:24

juju a écrit:
J'ai qu'une question à poser à Le Céleste, il est apparemment très jeune, 21 ans, il y a de grandes chances pour qu'un jour il soit père, et si son enfant lui avouait son homosexualité un jour, comment réagira-t-il ?

Va-t-il lui retirer son amour, le chasser, le renier à tout jamais, ou bien acceptera-t-il que son enfant soit homosexuel, mais pleinement heureux, épanoui et aimé par sa famille comme chaque enfant attend de l'être ?

Est-ce qu'un enfant, son enfant, qui n'est pas hétérosexuel ne doit plus être aimé?
Peut-on le rendre malheureux en fonction de son attirance sexuelle en le coupant de l'amour des siens ?

Je ne vais ni lui retirer mon amour,ni le chasser,ni le renier,ce n'est pas possible!L'homosexualité ne peut pas barrer la route à l'amour que j'ai pour mon fils!Il a fait un choix,c'est son choix!Mais je prierai pour lui pour qu'il soit délivré de cet esprit d'homosexualité qui s'est attaché à lui et qui l'a obligé a faire ce choix.
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 8032
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Mer 5 Déc 2012 - 21:26

1) Si l'activité sexuelle peut procurer de la détente et renforcer les liens entre les membres d'un couple, qu'est-ce que ça peut te faire s'ils sont ou non de même sexe ?
L'être humain ne se réduit pas à ses organes sexuels et à ses fonctions reproductrices.

2) Question physiologie, il y a des choses à revoir. Le vagin de la femme n'est pas l'équivalent du pénis chez l'homme. Il n'est pas devant elle mais à l'intérieur.
Le reste est du plus haut ridicule et relève d'un ignorance crasse.

3) Eh bien en donnant ces définitions, tu ne fais que confirmer ce que je dis : ce sont des formes de sexualité qui ne sont absolument pas comparables. Avoir des relations avec des individus de son espèce, qu'ils soient ou non du même sexe n'est pas comparable au fait d'avoir des rapports avec d'autres espèces (animales).


4) La Belgique admet le mariage entre personnes de même sexe, et d'autres pays avant elle. La société belge n'en est pas pour autant affectée dans ses fondations. Et c'est la même chose pour les Pays-Bas et d'autres pays scandinaves. il n'y a pas plus ou moins d'homosexuels pour autant et ce n'est pour autant que tout le monde devient homosexuel. Ce genre de raisonnement relève de l'obscurantisme. En quoi as-tu le droit d'imposer tes visions aux autres ?

Citation :

Il a fait un choix,c'est son choix!Mais je prierai pour lui pour qu'il soit délivré de cet esprit d'homosexualité qui s'est attaché à lui et qui l'a obligé a faire ce choix.
Ce n'est pas un choix et un homosexuel n'est pas possédé par un esprit. On n'est plus au moyen-âge, il faut se réveiller.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
LE CÉLESTE
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 650
Age : 27
Localisation : BURKINA FASO
Date d'inscription : 05/04/2012

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Mer 5 Déc 2012 - 21:52

1)L'activité sexuelle se fait avec les deux sexes que sont le vagin et le pénis.Une fois de plus,mme l'hirondelle,l'anus n'est pas un sexe!Admettez le!Je n'ai jamais dit que l'etre humain se réduit à ses organes sexuels!Et c'est justement pour cela qu'un etre humain raisonnable doit refuser certaines déviations qui veulent s'imposer à lui.

3)homosexualité: Qualifie une personne qui éprouve de l'attirance sexuelle pour les personnes du même sexe.
zoophilie:Déviation sexuelle qui consiste en une attirance vers les animaux.

L'homosexualité et la zoophilie sont des attirances sexuelles.L'attirance sexuelle qu'un homme doit normalement avoir c'est envers une femme.L'homosexualité et la zoophilie sont des déviations sexuelles.

4)
Citation :
La Belgique admet le mariage entre personnes de même sexe, et d'autres pays avant elle. La société belge n'en est pas pour autant affectée dans ses fondations. Et c'est la même chose pour les Pays-Bas et d'autres pays scandinaves.
ça ce n'est que le début,les conséquences à long terme seront catastrophiques pour ces nations:je n'ai pas besoin d'etre prophète pour le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Gab aux citrons
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3666
Age : 45
Localisation : Gers
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Mer 5 Déc 2012 - 22:01

Personnellement, je m'arrette là. Je pense avoir tout dit sur le sujet.
Une relation qui plus est pour un mariage se fait d'abord sur les sentiments de l'Amour.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Mer 5 Déc 2012 - 22:04

Erreur le céleste
Le seul résultat c'est qu'il y a maintenant une catégorie de gens , d'humains, aussi bons que les autres, qui ont droit au bonheur comme les autres, alors qu'avant ils en étaient privés sans raisons. J'en ai plusieurs parmi mes amis proches, et je suis heureuse pour eux. Il y a encore des progrès à faire, mais c'est déjà un pas.
Je ne vois pas au nom de quoi on aurait le droit de se moquer des gays, ou de les discriminer de quelque façon que ce soit, ou de les condamner ou de les considérer gommes "malades". S'il y a des choses à corriger dans les comportements, je commencerais par l'égoïsme , l'avidité, l'intolerance et autres défauts qui nuisent VRAIMENT à la société.
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 8032
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Mer 5 Déc 2012 - 22:05

@ Le Celeste
1 ) L'activité sexuelle ne se fait pas obligatoirement avec un pénis et un vagin. On peut déclencher un orgasme sans même se toucher. Je n'ai jamais dit que l'anus était un sexe, j'ai dit que ce que faisaient deux adultes consentants entre eux, ce sont leur affaire et pas la tienne. Personne ne t'impose d'essayer la sodomie. N'impose pas aux autres de s'en priver s'ils veulent l'essayer.

3) L'homosexualité est une orientation, pas une déviation. Faut remettre ton dictionnaire à jour, il date un peu. Un peu, beaucoup.

4) Mouarf, waf, waf lol! Quand on a mis en route les premiers trains, les fermiers disaient que cela allait faire tourner le lait des vaches.
Le mariage entre personnes de même sexe a été autorisé aux Pays-Bas en 2001. S'il devait y avoir des conséquences on les aurait vues depuis longtemps. La cohabitation légale pour les personnes de même sexe existe au Danemark depuis ... 1989.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Mer 5 Déc 2012 - 22:57

Cette comparaison de la part de Céleste entre homosexualité et zoophilie, m'est franchement insupportable ! Ce n'est que le souhait de rabaisser des êtres humains à un état de perversion, c'est le souhait de faire mal pour le plaisir de faire mal en déformant la réalité!
Je crois que Céleste a un esprit plus pervers que n'importe quel homosexuel.
Revenir en haut Aller en bas
LE CÉLESTE
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 650
Age : 27
Localisation : BURKINA FASO
Date d'inscription : 05/04/2012

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Jeu 6 Déc 2012 - 0:02

Vous refusez tout simplement de regardez la réalité en face.Moi je ne me voile pas la face.Mais ce que je constate qui ne soit pas clair,je le fais savoir.

Spoiler:
 
Prétendre qu'un type d'individus est supérieur à d'autres, en raison de préférence sexuelle est de la discrimination. Lhirondelle
Si vous voulez vous convaincre de toutes les manières que l'homosexualité n'est pas une maladie mentale afin de calmer votre conscience face à une pression quelconque.ça n'engage que vous.No problem pour l'insulte et je vous demande pardon.Moi,je suis un homme et je ne suis qu'attiré que par les humains qui me sont complémentaires.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Jeu 6 Déc 2012 - 6:23

Ce que tu dis là peut t'être retourné. Tu subis la pression de la religion et de l'éucation Chez nous la loi à été votée de facon laïque et donc sans les pressions des religions.
Il faut savoir remettre en question les notions reçues, c'est cela, devenir adulte.
Quant à tes attirances personnelles, elles ne regardent que toi et ne doivent pas faire force de loi.
L'homophobie est à mettre sur le même pied que le racisme, et les autres comparaisons (avec la pédophilie ou la zoophilie) sont écœurantes. Suivant ton raisonnement qui place l'homosexuel "au dessus" du zoophile, tu placerais aussière pédophiles au dessus des zoophiles... Aberrant.

Si tu es compatissant, tu devrais comprendre que la souffrance des gays au quotidien est pire que celle d'un noir dans l'ancienne Afrique du sud, alors qu'il n'a fait de mal à personne et ne mérite pas cette souffrance.
Il faut être borné, cruel et "raciste" pour la leur infliger.
Revenir en haut Aller en bas
Gab aux citrons
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3666
Age : 45
Localisation : Gers
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Jeu 6 Déc 2012 - 7:44

LE CÉLESTE est contre l’homosexualité pour des causes culturelles, c'est à dire religieuse.

J'ai lu qu'une femme pouvait avoir un orgasme avec la pratique de la sodomie.

Plus les pratiques sont nombreuses au cours du même rapport sexuel, plus les femmes ont de chance d'atteindre l'orgasme. Et ce sont toutes ces activités périphériques qui ont permis à ces femmes de jouir; la sodomie c'était juste une pratique parmi d'autres.
Les femmes qui pratiquent la sodomie ont plus d'orgasmes en faisant varier les plaisirs.
46% des femmes déclarent avoir essayer la sodomie.
Parmi les femmes ayant eu une pénétration vaginale au cours de leur dernier rapport sexuel, elles sont 65% à avoir atteint l'orgasme. 81% pour celles qui ont reçu un cunnilingus, et parmi celles qui ont pratiqué la sodomie 94%.
http://www.paperblog.fr/3966849/la-sodomie-gagne-du-terrain-et-amene-les-femmes-a-l-orgasme/




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Jeu 6 Déc 2012 - 8:08

Le Céleste est simplement cohérent avec ses croyances, et pourtant je ne suis pas la même religion que lui. Il vaut mieux subir l'influence de la religion et d'une éducation vertueuse, que de subir l'influence d'une société décadente qui a perdu tout repère, une société sans Dieu ou ce qui est mal apparaît comme bien, et ou la vertu apparaît comme obscure ou désuète. (cela dépasse le simple débat sur l'homosexualité.)

Un vrai croyant est sans cesse en quête de pureté et doit agir en conformité avec les lois divines. On ne peut pas se dire croyant, spiritualiste, et en même temps se vautrer dans le vice ou défendre des pratiques dégradantes qui font honte à l'être spirituel, c'est incompatible ! c'est se mentir. Ceux qui pensent être croyants et défendent ces pratiques sont des hypocrites, des faux croyants, ils se condamnent eux-mêmes, et il vaudrait mieux pour eux qu'ils soient carrément athées plutôt que d'inventer un Dieu permissif.

Après, pour ceux qui appartiennent à ce monde, qui nient Dieu et sa pureté, cela ne les concerne pas, ils mettent leur sexe où ils veulent, ce n'est pas très étonnant qu'ils ne fassent plus de différences, ils ont perdu tout discernement, ils pensent que tout est permis, ils ignorent que la vie humaine est très précieuse et rare, qu'elle est faite pour s'élever au delà de la condition animale, et
non pour s'abaisser, que le corps est un temple, et qu'on ne doit pas le souiller.

et ce sera ma dernière intervention sur le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Jeu 6 Déc 2012 - 8:15

Ce sont des paroles comme celles de Céleste et JR qui font parfois tellement du mal aux homosexuels en les comparants à des pervers et des malades mentaux, que certains en arrivent au suicide.
Ils se sentent tellement salis et rejetés avec des paroles culpabilisantes, des images données d'eux avilissantes, qu'ils n'arrivent plus à le supporter, ils préfèrent se donner la mort.

Des gens comme Céleste et JR ont plus ou moins directement une part de responsabilité devant ces personnes qui en arrivent au geste extrême, ils contribuent à cette homophobie stigmatisante, insultante, dégradante!

Personnellement, je les tiens pour responsables d'incitation à la haine et à la dégradation de l'image d'un être humain à cause de son orientation sexuelle.
Ce n'est pas acceptable!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Jeu 6 Déc 2012 - 8:37

JR là tu commences à faire des amalgames qui ne tiennent pas la route. Ce n'est pas parce qu'on est croyant qu'on est vertueux, et ce n'est pas parce qu'on est athée qu'on est décadent.
À part dire que c'est une prescription religieuse, le seul argument que tu donnes est "ce n'est pas naturel". C'est quoi, "naturel" ? Si cela existe dans la nature, même en minorité, c'est naturel. La nature ne fait pas de morale. Les canards sont "naturellement" homosexuels au point que dans certains pays, pour dire "homo" on dit "canard".

Alors ne venez pas nous sortir l'argument que ce ne serait pas naturel, et deux lignes après nous expliquer qu'il ne faut pas se baser sur les animaux pour établir des règles morales. L'homosexualité chez les humains est aussi naturelle que chez les animaux, que cela plaise, ou non.

Il ne reste que l'argument des religions, qui est aussi caduque puisque leurs règles ont toujours un but, et que ce but déclaré est de "conquérir le monde par le ventre des femmes". Tout ce qui va contre ce but est logiquement condamné.

L'autre argument est "je ne suis pas attiré par...". Argument tout aussi fallacieux.

Supprimer la stigmatisation des gays n'empêche absolument personne d'alller vers la chasteté si sa voie spirituelle le demande.

Donc: laissez à chacun le choix, et faites vous même comme vous le voulez, tant que cela ne nuit pas.
Revenir en haut Aller en bas
LE CÉLESTE
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 650
Age : 27
Localisation : BURKINA FASO
Date d'inscription : 05/04/2012

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Jeu 6 Déc 2012 - 8:46

Je ne suis pas homophobe pour une dernière fois,ce n'est pas parce que je ne suis pas d'accord avec vous que je suis homophobe.Je ne suis pas pour l'homosexualité,la zoophilie et la pédophilie dans la société:Il y a de ces pulsions qu'un Homme dans sa vie doit refouler automatiquement telles que celles qui menent à l'homosexualité,à la zoophilie et pédophilie.Personne ne peut dire q'il est à l'abri des pensées qui mènent à ces pulsions.Mais les pensées sont comme des mouches,il faut les chasser tout simplement afin de ne pas devenir un blocage pour soi-meme à cause de ton manque de discernement et de réaction objective.On n a pas besoin d'etre un RELIGIEUX pour parvenir à une telle conclusion...Si vous voulez dire que l'homosexualité est normale,alors je vous laisse avec votre conscience mme triskèle.Ce qui est certain,les faits qui s'attachent à l'homosexualité prouvent qu'elle est contre nature,anormale.La seule idée que vous avez pour défendre les homosexuels c'est qu'ils sont libres de leurs choix:Personne n'a dit le contraire. Mais nous aussi on est libre de s'exprimer:on est pas d'accord avec le mariage homosexuel!Le mariage entre 2 hommes ou 2 femmes c'est pour aller où?Vous me direz qu'ils s'aiment,c'est tout.Comment un homme va se mettre à aimer un homme ou une femme se mettre à aimer une femme?(je ne parle pas de l'amour philéo)J'aimerais avoir une réponse à cela.Ne me dites pas c'est son goût sinon je vous demanderai comment se fait il que ce soit son gout?Il y a des choses qu'on ne peut pas dire.Si on allait discuter comme on le dit chez nous "yeux dans les yeux",les homosexuels eux-meme réellement allaient réconsidérer leur engagement....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Jeu 6 Déc 2012 - 10:01

Je ne comprends même pas qu'on puisse laisser de telles aberrations sur un forum ?!
Ce genre de propos contribue à faire baisser le niveau de sérieux en ce lieu, à mon avis.
Je laisse l'administration en juger.
Revenir en haut Aller en bas
Petit Phils
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 993
Age : 24
Localisation : Avec toi
Date d'inscription : 11/04/2012

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Jeu 6 Déc 2012 - 16:03

Lorsque nous parlons d'homosexualité, de quel amour parlons nous? L'attirance physique ou l'attirance de l’âme?
Revenir en haut Aller en bas
Gab aux citrons
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3666
Age : 45
Localisation : Gers
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Jeu 6 Déc 2012 - 16:10

Les deux.
Il y a de nombreuses formes d'expressions à l'Amour et à l’érotisme autant que chez les hétéros.
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 8032
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Jeu 6 Déc 2012 - 17:01

Juju, le forum assure la liberté d'expression dans les limites fixées par la loi française. Certains propos sont délirants, obscurantistes, rétrogrades, mais tant qu'ils ne sortent pas de ces limites, on ne peut pas les interdire.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Jeu 6 Déc 2012 - 17:10

Oui l'Hirondelle, je sais que ce n'est pas facile de jongler entre "dans les limites" et "hors limites" mais quand même, lorsque je lis ceci:

Citation :
Ce qui est certain,les faits qui s'attachent à l'homosexualité prouvent qu'elle est contre nature,anormale.
N'y a-t-il pas abus de langage ? De quelles preuves parle Céleste ? N'est-ce pas là une pétition de principe ?

Et pour répondre à Petit Phils je dirais, nous parlons tout simplement d'Amour entre deux personnes.
Certains veulent empêcher que deux personnes s'aiment, je demande au nom de quoi ? Ni Céleste, ni JR n’ont répondu lorsque je parlais d'amour entre homosexuels sans obligatoirement de la sexualité, ou d'amour platonique sincère et profond entre adolescents du même sexe.

Pourquoi faut-il que les homophobes salissent systématiquement deux êtres s'aimant, pourquoi dégrader une belle image d'Amour par de la violence, en parlant de zoophilie, pédophilie ? Qu'on me démontre un lien quelconque qu'il peut y avoir!

Une fois de plus, l'homophobie comme la xénophobie et le racisme, sont la peur de l'inconnu, peur de l'autre, peur de ce qui est différent.Fût un temps par ces peurs et des désirs pervers et malfaisants, on obligeait à coudre sur des vêtements des étoiles de couleurs, certains en sont encore là, ils n'ont pas évolué.
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 8032
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Jeu 6 Déc 2012 - 17:18

@ Juju, tant qu'on parle d'homosexualité, il n'y a pas de discrimination. Quand on parle d'homosexuels on est dans la discrimination.

LE CÉLESTE a écrit:
Je ne suis pas homophobe pour une dernière fois,ce n'est pas parce que je ne suis pas d'accord avec vous que je suis homophobe.
Quand tu établis une hiérarchie dans les êtres humains pour les classer par préférence sexuelle, tu es bel et bien homophobe, que ça te plaise ou non.


Citation :
Je ne suis pas pour l'homosexualité,la zoophilie et la pédophilie dans la société:
Les homosexuels ne font de tort à personne. Le zoophile nuit aux animaux et les pédophiles aux enfants. Et que tu sois pour ou contre n'empêchera pas certaines choses d'exister.

Citation :
Il y a de ces pulsions qu'un Homme dans sa vie doit refouler automatiquement telles que celles qui menent à l'homosexualité,à la zoophilie et pédophilie.
L'homosexualité n'est pas une pulsion ou une pensée, c'est une orientation, on naît comme ça, comme on nait blond, ou albinos, ou situs inversus, ou avec des yeux vairons.
Le refoulement est processus inconscient, on ne peut pas refouler consciemment des pulsions. On peut les gérer, mais c'est tout autre chose.
Tu emploies à mauvais escient des termes qui appartiennent à la psychanalyse sans savoir de quoi il en retourne.

Citation :
Personne ne peut dire q'il est à l'abri des pensées qui mènent à ces pulsions.
Les pensées ne mènent pas à des pulsions. Les pulsions naissent du "ça", du subconscient.

Citation :
Mais les pensées sont comme des mouches,il faut les chasser tout simplement afin de ne pas devenir un blocage pour soi-meme à cause de ton manque de discernement et de réaction objective
.Ton ignorance en matière de psychologie est abyssale.

Citation :
On n a pas besoin d'etre un RELIGIEUX pour parvenir à une telle conclusion...
Non, en effet, l'ignorance n'est pas l'apanage des religions.

Citation :
Si vous voulez dire que l'homosexualité est normale,alors je vous laisse avec votre conscience mme triskèle.Ce qui est certain,les faits qui s'attachent à l'homosexualité prouvent qu'elle est contre nature,anormale.
Parce que tu l'as décidé ? On t'a expliqué, on ne sait combien de fois qu'on trouve ce comportement dans la nature, tu n'as rien de consistant à y répondre.


Citation :
La seule idée que vous avez pour défendre les homosexuels c'est qu'ils sont libres de leurs choix:Personne n'a dit le contraire. Mais nous aussi on est libre de s'exprimer:on est pas d'accord avec le mariage homosexuel!Le mariage entre 2 hommes ou 2 femmes c'est pour aller où?Vous me direz qu'ils s'aiment,c'est tout.
Le mariage est une institution civile qui protège aussi les intérêts des contractants. Cela règle également des problèmes survenant à la mort d'un des époux, comme le fait d'hériter de son conjoint.

Citation :
Comment un homme va se mettre à aimer un homme ou une femme se mettre à aimer une femme?(je ne parle pas de l'amour philéo)J'aimerais avoir une réponse à cela.Ne me dites pas c'est son goût sinon je vous demanderai comment se fait il que ce soit son gout?Il y a des choses qu'on ne peut pas dire.
Et pourquoi tel homme tombe amoureux de telle femme et pas d'une autre ? Tu peux le dire ? Non ! C'est ainsi.
Ben c'est ainsi également entre individus de même sexe.
JR a écrit:
Il vaut mieux subir l'influence de la religion et d'une éducation vertueuse, que de subir l'influence d'une société décadente qui a perdu tout repère, une société sans Dieu ou ce qui est mal apparaît comme bien, et ou la vertu apparaît comme obscure ou désuète. (cela dépasse le simple débat sur l'homosexualité.)

Un vrai croyant est sans cesse en quête de pureté et doit agir en conformité avec les lois divines. On ne peut pas se dire croyant, spiritualiste, et en même temps se vautrer dans le vice ou défendre des pratiques dégradantes qui font honte à l'être spirituel, c'est incompatible ! c'est se mentir. Ceux qui pensent être croyants et défendent ces pratiques sont des hypocrites, des faux croyants, ils se condamnent eux-mêmes, et il vaudrait mieux pour eux qu'ils soient carrément athées plutôt que d'inventer un Dieu permissif.

Après, pour ceux qui appartiennent à ce monde, qui nient Dieu et sa pureté, cela ne les concerne pas, ils mettent leur sexe où ils veulent, ce n'est pas très étonnant qu'ils ne fassent plus de différences, ils ont perdu tout discernement, ils pensent que tout est permis, ils ignorent que la vie humaine est très précieuse et rare, qu'elle est faite pour s'élever au delà de la condition animale, et
non pour s'abaisser, que le corps est un temple, et qu'on ne doit pas le souiller.

Si ta religion te sert à te mettre au-dessus des autres et à les juger du haut de ton petit tribunal de pureté, alors, en effet, il vaut mieux être athée.
Tu sais ce qu'on disait des religieuses de Port-Royal ? Pures comme des anges, orgueilleuses comme des démons.

Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Gab aux citrons
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3666
Age : 45
Localisation : Gers
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Jeu 6 Déc 2012 - 17:43

Hirondelle, je n'ai pas envie que tu rejoignes la cohorte des athées. Very Happy
Reste comme tu es c'est comme ça que je t'aime bien.
Il y a des chrétiens ouvert sur la question et même des chrétiens homosexuelles, Cela devrait te conforter dans l'idée que Jésus accueille tout le monde dans son amour universelle, même les athées.

Un chrétien pour le mariage homosexuel
Je suis chrétien , je suis de gauche, j'aime mon prochain et je me désolidarise totalement de l'appel de monseigneur André XXIII concernant les familles "normales" selon lui .
Je suis pour le mariage et l'adoption de couples homosexuels et le discours tenu est rétrograde, stigmatisant et bien conformiste.
Je garde ma foi intacte et j'ai une grande affection pour la vierge Marie, mais je désavoue totalement ce manque de respect d'autrui par l'Église catholique française qui se doit d'être près des petits, des gens quelques soient leurs différences. Différences qui font d'ailleurs la beauté de ce monde.
http://www.rmctalk.fr/fr/textes/france/2012-08-10/2852/un-chretien-pour-le-mariage-homosexuel.html

Mariage gay : Monseigneurs Vingt-Trois et Barbarin, je suis chrétien... et embarrassé

Messieurs les Cardinaux,
Je vous en prie, arrêtez vos suppliques contre le mariage des personnes de même sexe, vous mettez beaucoup de chrétiens en difficulté.
Je n’ai pas de position particulière à ce propos : j’admets que l’Eglise, notre Eglise, ne veuille pas accepter que le sacrement de mariage puisse se donner entre deux personnes de même sexe ; mais de là à imposer ce point de vue à la société civile, il y a un pas que vous ne devriez pas franchir.
http://leplus.nouvelobs.com/contribution/695191-mariage-gay-monseigneurs-vingt-trois-et-barbarin-je-suis-chretien-et-embarrasse.html

Maire et prêtre, il célèbrera le "mariage pour tous"
Et en tant que prêtre, quelle est votre position ?
Ce n'est pas un sujet qui m'angoisse. Je suis à l'écoute de l'émergence de nouvelles préoccupations, j'essaie de comprendre... Ce n'est pas simple ! Disons que d'un point de vue anthropologique j'ai plutôt des raisons d'être contre le projet, mais du point de vue politique en revanche je suis assez pour une législation. L'Eglise refuse certaines choses au nom d'un idéal élevé, mais peut-être que trop d'idéalisme n'est pas opérant sur le terrain. A mon avis, mieux vaut une loi, même si elle est un peu bancale. D'ailleurs, je suis persuadé que le nombre de personnes vraiment concernées est très faible. Ça ne posera pas de problèmes énormes.
http://www.lavie.fr/une/maire-et-pretre-il-celebrera-le-mariage-pour-tous-30-11-2012-33745_2.php

Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Jeu 6 Déc 2012 - 20:26

Le message auquel tu réponds a été déplacé car contraire à la charte: la contestation de la modération se fait par mp Wink

(*** supprimé)



édit. OK, l'hirondelle, alors je supprime ma réponse assi puisqu'elle n'a plus de sens... Wink


Dernière édition par Triskèle le Jeu 6 Déc 2012 - 20:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Petit Phils
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 993
Age : 24
Localisation : Avec toi
Date d'inscription : 11/04/2012

MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   Jeu 6 Déc 2012 - 20:26

Tatongaaaaa voyons.

Personnellement je ne suis pas pour l'homosexualité non plus, mais je pense que rejeter des homosexuels est une grave erreur. Je ne crois pas qu'on puisse supprimer l'amour entre deux homosexuels en le condamnant ainsi parce que je crois que cet amour est devenu naturel, mais ne l'était pas à la création de l'Homme. Ils s'aiment et se désirent que ce soit un bien ou un mal, et c'est à mon avis ce qui est triste pour eux.
Qu'ils s'aiment ne me gêne pas. Mais je pense que l’attirance sexuelle est mauvaise parce que l'union reste désespérément impossible :(
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'homosexualité en question   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'homosexualité en question
Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Diacre question
» question nuit / sieste bébé 3 mois
» La grosse question qui tue, c'est par ici...
» question bateau
» Où il est question de complémentaire santé,,,

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: FORUM LAÏQUE :: Ouvrons le débat :: Actualité-
Sauter vers: