Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dieu "inconnaissable" ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 17  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu "inconnaissable" ?   Mer 12 Déc 2012 - 22:37

Teoma a écrit:
S'il est tant inconnaissable pourquoi le chercher vous ?
Pour ma part, je ne le cherche pas.
Je me contente, comme tu dis plus loin:
Citation :
Chercher sans chercher penser sans penser c'est vivre le présent , mais c'est un art , l'art de vivre " en vérité vivez le présent"
je pense que toutes les sagesses mènent à cela, alors pourquoi se fatiguer à chercher autre chose ?

@moi
moi aussi j'attend !

@ Shirine
je ne connaissais pas ce chanteur, c'est très beau, et je devrai l'écouter plusieurs fois pour mieux saisir ses paroles. Merci pour cette découverte !

Revenir en haut Aller en bas
shirine
Curieux
Curieux


Féminin Nombre de messages : 47
Age : 55
Localisation : France
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: Dieu "inconnaissable" ?   Jeu 13 Déc 2012 - 10:22

Qu'est-ce que connaître? Ou plutôt qu'est-ce que comprendre?
Je pense que c'est une question importante qu'il faut se poser dans le cadre d'une interrogation spirituelle. Comprendre le mécanisme d'une montre ou d'un ordinateur relève du savoir. C'est une connaissance qui fait appel à nos facultés intellectuelles, à notre mental tel que nous l'utilisons chaque jour.
On ne peut plus parler de connaître D.ieu en parlant de cette façon d'apprendre. D.ieu demeure insaisissable à toute idée ou pensée, aussi abstraite soit-elle.
Les Sages ( pour moi, Krishnamurti jiddu en est le suprême ) disent bien que le mental doit être absolument silencieux pour accéder à une dimension de 'lêtre qui lui permet de faire "UN" avec la création. C'est dans cet Etat de Non-Etat( car l'égo est silencieux, absent) que l'on se rapproche de la Divinité. Mais les Sages disent aussi ( ainsi que la Tradition ésotérique dans le judaïsme et je suppose dans toutes les religions)qu'à partir de cet Etat, on constate qu'on est loin d'être arrivé au terme du voyage et qu'il y a une PRESENCE INFINIE, INCOMMENSURABLE qui ELLE, ne peut -être comprise. C'est en cela que l'Entité divine SOURCE est inconnaissable. J'espère que je me suis exprimée clairement, j'invite ceux qui ne connaissent pas Jiddu Krishnamurti à l'écouter ou le lire, il y a beaucoup d'information sur ce grand Sage sur le net.
Revenir en haut Aller en bas
sfi
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 2278
Age : 45
Localisation : Maroc
Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: Re: Dieu "inconnaissable" ?   Jeu 13 Déc 2012 - 10:56

shirine a écrit:
Qu'est-ce que connaître? Ou plutôt qu'est-ce que comprendre?
Je pense que c'est une question importante qu'il faut se poser dans le cadre d'une interrogation spirituelle. Comprendre le mécanisme d'une montre ou d'un ordinateur relève du savoir. C'est une connaissance qui fait appel à nos facultés intellectuelles, à notre mental tel que nous l'utilisons chaque jour.
On ne peut plus parler de connaître D.ieu en parlant de cette façon d'apprendre. D.ieu demeure insaisissable à toute idée ou pensée, aussi abstraite soit-elle.
Les Sages ( pour moi, Krishnamurti jiddu en est le suprême ) disent bien que le mental doit être absolument silencieux pour accéder à une dimension de 'lêtre qui lui permet de faire "UN" avec la création. C'est dans cet Etat de Non-Etat( car l'égo est silencieux, absent) que l'on se rapproche de la Divinité. Mais les Sages disent aussi ( ainsi que la Tradition ésotérique dans le judaïsme et je suppose dans toutes les religions)qu'à partir de cet Etat, on constate qu'on est loin d'être arrivé au terme du voyage et qu'il y a une PRESENCE INFINIE, INCOMMENSURABLE qui ELLE, ne peut -être comprise. C'est en cela que l'Entité divine SOURCE est inconnaissable. J'espère que je me suis exprimée clairement, j'invite ceux qui ne connaissent pas Jiddu Krishnamurti à l'écouter ou le lire, il y a beaucoup d'information sur ce grand Sage sur le net.
J'aime bien ce genre de questionnement Shirine, donc si tu permets je vais essayer d'y apporter une petite contribution :
La conscience de l'être humain est composée de plusieurs composants :
- La perception
- Les sensations, sentiments : plaisir, amour, douleurs, chagrin, honte, peur etc. etc.
- La pensée pure qui est à la base uniquement Imagination et concepts, sinon parfois vérité ou hypothèse.
Je pense que ce que veut dire Mr Krishnamurti (ouf, ça m'a pris 40 secondes, j'espère l'avoir bien écrit Very Happy ) c'est qu'il faut se débarasser au maximum de la perception, des sensations et des sentiments pour arriver à la pensée pure qui permet d'appréhender l'essence de notre être et du divin qui ne peuvent ni être perçues ni être ressenties.
En soit, c'est une idée géniale comme approche. J'ai déjà essayé de le faire, mais je n'ai jamais réussi. Il y a toujours des sensations qui subsistent toujours, il me semble impossible de les effacer. Je pense qu'il faut tellement de travail pour y arriver qu'il faut aller passer 15 ans au Tibet. C'est pour cela, que je pratique plus des choses qui me semblent faisables aujourd'hui comme le Yoga et surtout le travail de la respiration qui nous apporte des choses concrètes comme la maîtrise de soit, la conscience progrssive de l'inconscient.

Pour en revenir à ce qu'est la connaissance et la compréhension :
Connaître : Affaire de souvenir
Comprendre : Affaire de raisonnement
Revenir en haut Aller en bas
shirine
Curieux
Curieux


Féminin Nombre de messages : 47
Age : 55
Localisation : France
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: Dieu "inconnaissable" ?   Jeu 13 Déc 2012 - 13:35

Sfi, tu dis: Je pense que ce que veut dire Mr Krishnamurti, c'est qu'il faut se débarasser au maximum de la perception, des sensations et des sentiments pour arriver à la pensée pure .
Krishnamurti n'a jamais dit de se débarasser de quoi que ce soit, et encore moins de la perception ou de la sensation.
C'est par l'observation de nos sensations( obtenues par notre percetion intérieure ou extérieure), par l'observation de notre pensée, de nos émotions , observation sans jugement, que nous pouvons COMPRENDRE, et lorsque je comprend, lorsque je VOIS clairement, il se produit une "libération". Cette libération engendre une quantité d'énergie qui est pure conscience et qui permet l'action juste.
Le yoga est un excellent exercice pour l'assouplissement du corps ( entre autre). Tu dis aussi : j'ai essayé de le faire mais je n'ai jamais réussi. Là est le problème !!!
Lorsqu'on fait dans le BUT de REUSSIR, c'est pratiquement perdu d'avance car tu recherches un BUT. C'est un point essentiel à comprendre.
L'observation de soi et du monde extérieur ne doit pas se faire dans la recherche d'un but ( l'éveil ou l'atteinte d'un état de joie infini etc...), cette observation doit-être neutre, libérée de but. Elle doit se faire seulement pour l'amour de la Vérité, pour comprendre les faits tels qu'ils sont, mais sans l'attente d'aucune récompense.
Est-ce que je me fais comprendre?
Ce n'est pas si évident à "capter" et c'est encore moins évident à appliquer parcequ'on est tellement peu habitués à garder notre conscience en état d'éveil, nous sommes tellement accoutumés à rêvasser, à laisser notre mental compulsif s'agiter que le fait de revenir à l'instant présent , à l'ici et maintenant ( comme il est très à la mode de dire) nous semble un exercice très difficile. Tente sur une journée de maintenir ta conscience dans l'ici et maintenant, tu vas voir?! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11431
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Dieu "inconnaissable" ?   Jeu 13 Déc 2012 - 13:47

sfi a écrit:

La conscience de l'être humain est composée de plusieurs composants :
- La perception
- Les sensations, sentiments : plaisir, amour, douleurs, chagrin, honte, peur etc. etc.
- La pensée pure qui est à la base uniquement Imagination et concepts, sinon parfois vérité ou hypothèse.
Je pense que ce que veut dire Mr Krishnamurti (ouf, ça m'a pris 40 secondes, j'espère l'avoir bien écrit Very Happy ) c'est qu'il faut se débarasser au maximum de la perception, des sensations et des sentiments pour arriver à la pensée pure qui permet d'appréhender l'essence de notre être et du divin qui ne peuvent ni être perçues ni être ressenties.
En soit, c'est une idée géniale comme approche. J'ai déjà essayé de le faire, mais je n'ai jamais réussi. Il y a toujours des sensations qui subsistent toujours, il me semble impossible de les effacer. Je pense qu'il faut tellement de travail pour y arriver qu'il faut aller passer 15 ans au Tibet. C'est pour cela, que je pratique plus des choses qui me semblent faisables aujourd'hui comme le Yoga et surtout le travail de la respiration qui nous apporte des choses concrètes comme la maîtrise de soit, la conscience progressive de l'inconscient.
Et pourquoi donc faudrait-il "se débarasser au maximum de la perception, des sensations et des sentiments" ? Ces sensations sont la base concrète de notre intellect pour arriver à la connaissance ; et qu'est-ce que ça veut dire la "pensée pure" ?

La pratique du yoga, que tu évoques, sfi, amène, non pas à renier nos sensations et sentiments, mais à les discipliner, les maîtriser, pour approfondir nos capacités de connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
sfi
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 2278
Age : 45
Localisation : Maroc
Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: Re: Dieu "inconnaissable" ?   Jeu 13 Déc 2012 - 15:19

J-P Mouvaux a écrit:
Et pourquoi donc faudrait-il "se débarasser au maximum de la perception, des sensations et des sentiments" ? Ces sensations sont la base concrète de notre intellect pour arriver à la connaissance ; et qu'est-ce que ça veut dire la "pensée pure" ?

La pratique du yoga, que tu évoques, sfi, amène, non pas à renier nos sensations et sentiments, mais à les discipliner, les maîtriser, pour approfondir nos capacités de connaissance.
Je pense m'être mal exprimé. Il n'est pas question de renier nos sentiments ou nos sensations, ça n'était pas du tout mon idée et c'est une évidence qu'il ne faut pas et qu'on ne peut pas les renier.

Je parlais d'un exercice où on essaie de dépasser nos sensations et nos perceptions afin de prendre conscience de notre esprit et de ce qu'on pourrait appeler l'essence. Pourquoi parce que cette essence justement n'est ni perceptible qui perçue. Donc, il faut quelque part que je déblaie les différents composants de la pensée, à savoir ce quie est perçu et senti, afin de rester sur de la pensée pure. C'est de l'imagination pure si tu veux. On essaie de s'imager et d'imager ce que pourrait être l'essence ou du moins ce qu'elle ne pourrait pas être.
Ha la la, faites moi signe si vous sentez que je commence à délirer . Comme je l'ai déjà dit, ce que je vous dis ici, j'ai essayé de le faire, mais sans grand résultat. Et je n'ai pas l'impression que je vais y arriver aujourd'hui avec cette discussion.
Revenir en haut Aller en bas
sfi
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 2278
Age : 45
Localisation : Maroc
Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: Re: Dieu "inconnaissable" ?   Jeu 13 Déc 2012 - 15:29

Shirine,

Tu m'as un peu intrigué avec ta réponse. Je vais donc plus sérieux cette fois et trouver le temps de lire sur krishm.... avant de te répondre.

A plus et merci pour les explications.
Revenir en haut Aller en bas
shirine
Curieux
Curieux


Féminin Nombre de messages : 47
Age : 55
Localisation : France
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: Dieu "inconnaissable" ?   Jeu 13 Déc 2012 - 15:59

Avec plaisir Sfi, que tes lectures soient fructueuses! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
sfi
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 2278
Age : 45
Localisation : Maroc
Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: Re: Dieu "inconnaissable" ?   Jeu 13 Déc 2012 - 17:47

shirine a écrit:
Lorsqu'on fait dans le BUT de REUSSIR, c'est pratiquement perdu d'avance car tu recherches un BUT. C'est un point essentiel à comprendre.
L'observation de soi et du monde extérieur ne doit pas se faire dans la recherche d'un but ( l'éveil ou l'atteinte d'un état de joie infini etc...), cette observation doit-être neutre, libérée de but. Elle doit se faire seulement pour l'amour de la Vérité, pour comprendre les faits tels qu'ils sont, mais sans l'attente d'aucune récompense.
Est-ce que je me fais comprendre?
Ce n'est pas si évident à "capter" et c'est encore moins évident à appliquer parcequ'on est tellement peu habitués à garder notre conscience en état d'éveil, nous sommes tellement accoutumés à rêvasser, à laisser notre mental compulsif s'agiter que le fait de revenir à l'instant présent , à l'ici et maintenant ( comme il est très à la mode de dire) nous semble un exercice très difficile. Tente sur une journée de maintenir ta conscience dans l'ici et maintenant, tu vas voir?! Very Happy

Je vois un peu ce que tu veux dire. La beauté de la chose est un but en soit et non l'objectif qu'on cherche à travers l'observation de la chose. Ce qui nous borne c'est notre volonté qui fait que toute notre attentions, tous nos faits et gestes deviennent à un moment donné mécaniques. Et avec le temps la concentration de notre observation est limitée uniquement à ce qui nous intéresse.

L'approche donc consiste à prioriser le présent sur le futur. De ce concentrer comme tu le dis sur le maintenant. Et c'est là où je te dis que j'ai du mal à le faire car déjà il faut que je réfléchisse pour me dire qu'il ne faut plus me polluer à réfléchir à mes objectifs dans la vie, à pourquoi je fais ceci et à pourquoi je fais cela. Concrétement, dans la vie de tous les jours, j'ai des objectifs et un temps limité pour les réaliser. Je ne peux pas me mentir à moi même et rester en contemplation infinie pour la contemplation, même si à la limite je donne de la crédibilité à Mr Krishnamurti et que peut-être cette contemplation va me mener vers l'universel ou vers la connaissance de l'essence.

Enfin, parlons concrétement : ce que je fais au quotidien, à savoir travailler, réviser avec les enfants, faire les courses etc. etc. c'est pour un objectif donné. Donc, je ne vais m'arrêter chaque seconde à contempler le présent. ça n'est pas faire les courses ou le boulot que je trouve trés stimulant ou passionnant, mais je les fait quant même. Ceci dit, heureusement, j'ai des passions comme tout le monde. Mais ça c'est des moments de décompression, où on fait ce qu'on aime enfin ce genre de trucs, mais le reste, je le fais parce que j'ai des objectifs et que donc je dois le faire.

Je pense que Mr Krishnamurti, vu son métier, avait plus de temps et de facilité à faire ce qu'il exhorte les autres à faire. Donc tant mieux pour lui. Moi, j'y arrive pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu "inconnaissable" ?   Jeu 13 Déc 2012 - 19:04

je pense qu'il y a moyen de faire ce travail pendant toutes tes activités, sfi.
A savoir: prendre conscience de ce que tu fais. Un peu comme si tu t'observais de l'extérieur: tu te vois te fâcher ou rire, mais il y a une certaine distance entre ta conscience, et ce que tu fais. Cela fini par devenir un mode de fonctionnement, qui te permet d'être atteint moins profondément par les émotions négatives.

Cela signifie aussi être pleinement plongé dans l'action, dans disperser ton attention. Par exemple, pendant que tu conduis ta voiture, tu te concentres sur la conduite et sur l'environnement: tu observes les autres conducteurs, pour prévoir leur réaction. Tu observes aussi ton corps et ton esprit: la respiration, quelles sont les pensées qui essayent de te distraire.

"Tous les actes de la vie peuvent devenir le Dharma" (lama Karta)
(le dharma: = la Voie)

Excusez moi, on s'éloigne du dieu inconnaissable...

Et s'il était en nous, et que par cette démarche vers l'intérieur, on le rejoint ?
Revenir en haut Aller en bas
Brahim
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3435
Age : 75
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Dieu "inconnaissable" ?   Jeu 13 Déc 2012 - 20:19

Moi je dirais, on ne trouve pas Dieu grâce à notre propre volonté, car Il est insaisissable.
La seule chose que nous avons à faire et de faire le vide en nous, d'ouvrir notre coeur et de ne pas nous préoccuper du reste ... et un beau jour dont seul Dieu a le secret, c'est Lui qui nous trouve.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-pelerin.com
sfi
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 2278
Age : 45
Localisation : Maroc
Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: Re: Dieu "inconnaissable" ?   Jeu 13 Déc 2012 - 20:24

Je vois ce que tu veux dire Triskèle. J'essaie un peu de faire ça, un peu comme tout le monde. Mais cette discussion va sans doute me permettre de garder un peu plus à l'esprit cette approche basée sur la focalisation la plus consciente possible sur ce que je fais à chaque instant et éviter le dispersement Wink .
Revenir en haut Aller en bas
Gab aux citrons
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3666
Age : 45
Localisation : Gers
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Dieu "inconnaissable" ?   Jeu 13 Déc 2012 - 20:29

Citation :
La seule chose que nous avons à faire et de faire le vide en nous
Brahim, es ce une spiritualité du vide que tu proposes?
Revenir en haut Aller en bas
Brahim
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3435
Age : 75
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Dieu "inconnaissable" ?   Jeu 13 Déc 2012 - 20:44

Je ne sais pas si on peut appeler çà une "spiritualité du vide"...
Ce que je sais c'est que ce n'est pas nous qui allons vers Dieu ; c'est plutôt Dieu qui vient vers nous. Pour que Dieu vienne vers nous, nous devons Lui faire de la place en nous, en faisant le vide.

Ceci est dit d'une façon imagée par Hampaté Bâ, un grand sage africain :
"Dieu a dit: Soixante-dix fois par jour, je regarde dans le coeur de l'homme pour y descendre. Mais je le trouve presque toujours plein de lui-même, et ne puis y pénétrer".
Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-pelerin.com
Gab aux citrons
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3666
Age : 45
Localisation : Gers
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Dieu "inconnaissable" ?   Jeu 13 Déc 2012 - 20:53

C'est une recherche mystique où la vérité surgit de l’intériorité.
Il y a une pratique je suppose pour crée ce degré d'ouverture? la méditation la plus silencieuse possible?

Pas mal, cher Brahim en tout cas!
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11431
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Dieu "inconnaissable" ?   Jeu 13 Déc 2012 - 22:38

C'est la voie mystique.

Mais la voie rationnelle permet, elle aussi, d'approcher le mystère de l'Univers, et d'en goûter tranquillement l'approche.

Je n'arrive plus à mettre le mot "Dieu" sur ce mystère merveilleux, qui nous dépasse évidemment, puisque nous sommes nous-mêmes un "produit" de cet Univers. Faut-il nécessairement "faire le vide" en soi, comme s'il fallait y faire entrer quelqu'un ? Apaiser le tumulte intérieur des cogitations, préoccupations de la vie quotidienne, oui, pour laisser surgir du fond de nous-mêmes cette voix intérieure discrète, qui ne demande qu'à surgir du fond de notre conscience.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu "inconnaissable" ?   Jeu 13 Déc 2012 - 22:47

Citation :
Mais la voie rationnelle permet, elle aussi, d'approcher le mystère de l'Univers, et d'en goûter tranquillement l'approche.

Je n'arrive plus à mettre le mot "Dieu" sur ce mystère merveilleux, qui nous dépasse évidemment, puisque nous sommes nous-mêmes un "produit" de cet Univers.
[/quote]ah oui, ce désir de merveilleu, qui pousse l'homme à croire, et à expliquer en terms abscons ce qu'il a imaginés pour calmer ses angoisses...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gab aux citrons
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3666
Age : 45
Localisation : Gers
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Dieu "inconnaissable" ?   Jeu 13 Déc 2012 - 22:53

Oh qu'il est jolie! très ressemblant on y croirait!
lol!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu "inconnaissable" ?   Ven 14 Déc 2012 - 7:26

Triskèle a écrit:
Teoma a écrit:
S'il est tant inconnaissable pourquoi le chercher vous ?
Pour ma part, je ne le cherche pas.
Je me contente, comme tu dis plus loin:
Citation :
Chercher sans chercher penser sans penser c'est vivre le présent , mais c'est un art , l'art de vivre " en vérité vivez le présent"
je pense que toutes les sagesses mènent à cela, alors pourquoi se fatiguer à chercher autre chose ?

@moi
moi aussi j'attend !

@ Shirine
je ne connaissais pas ce chanteur, c'est très beau, et je devrai l'écouter plusieurs fois pour mieux saisir ses paroles. Merci pour cette découverte !



Ok , dans le zen on ne se soucie pas de ce qui est ou n'est pas , ce qui est n'a pas besoin de preuve et ce qui n'est pas ne peut-être prouvé .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu "inconnaissable" ?   Ven 14 Déc 2012 - 9:38

+ 1 teoma

Ca n'empêche pas que le dialogue est intéressant, parce que entre ce qu'enseigne le zen, et la réalité de ce qui se passe dans notre petite tête, il y a une marge Wink
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11431
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Dieu "inconnaissable" ?   Ven 14 Déc 2012 - 10:31

Triskèle a écrit:
Citation :
Mais la voie rationnelle permet, elle aussi, d'approcher le mystère de l'Univers, et d'en goûter tranquillement l'approche.

Je n'arrive plus à mettre le mot "Dieu" sur ce mystère merveilleux, qui nous dépasse évidemment, puisque nous sommes nous-mêmes un "produit" de cet Univers.
ah oui, ce désir de merveilleu, qui pousse l'homme à croire, et à expliquer en terms abscons ce qu'il a imaginés pour calmer ses angoisses...


Spoiler:
 
[/quote]
Mais il est mignon, ce petit matou vert !
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11431
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Dieu "inconnaissable" ?   Ven 14 Déc 2012 - 10:36

Gab aux citrons a écrit:
Citation :
La seule chose que nous avons à faire et de faire le vide en nous
Brahim, es ce une spiritualité du vide que tu proposes?
Je n'arrive pas à intégrer cette histoire de "faire le vide en nous".

"faire le vide en nous", ce serait pour que s'y introduise quelque chose, ou quelqu'un, d'extérieur à nous ! Mais qui, ou quoi ? Et d'où viendrait cela viendrait-il ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu "inconnaissable" ?   Ven 14 Déc 2012 - 11:30

tu as raison, JP. Cette notion de vide est erronée. Elle vient d'une mauvaise traduction d'un terme sanskrit, et d'une mauvaise interprétation.

Il est impossible de faire le "vide" en soi, mais on peut apprendre progressivement à être "vide d'émotions perturbatrices", et donc de réaction émotionnelle, pendant la méditation.

Si on y arrive, on voit les choses comme elles sont. Les émotions sont encore là, mais on les regarde "de l'extérieur", on ne s'identifie plus à elles, on les observe sans s'y attacher. Elles ne perturbent plus notre vision des choses.

C'est l'ego qui lâche prise, pour ne laisser que la conscience.

Il est très dangereux même de "méditer sur le vide", c'est pour cela que tous les enseignements proposent des supports de méditation. En zen: c'est la respiration et la posture. A un moment donné, on se retrouve dans un état de conscience absolue, qui ne dépend pas de nos sens physique: on "voit" les yeux fermés tout autour de soi. Je n'ai vécu cela qu'une fois, mais c'est assez que pour affirmer que c'est possible. Et encore, je pense que ce n'est qu'une étape de l'état de méditation.

une étape suivante est peut-être de percevoir "autre chose", dans d'autres dimensions, comme certains disent avoir vécu (téoma, chat-man), qu'on pourrait appeler dieu mais ne ressemble pas au dieu des religions.
Revenir en haut Aller en bas
Brahim
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3435
Age : 75
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Dieu "inconnaissable" ?   Ven 14 Déc 2012 - 11:52

JP, pour être plus précis, faire le vide en nous consiste à arrêter nos pensées et nos désirs et à faire taire le brouhaha permanent de notre cerveau. Certes, ces éléments nous sont nécessaires pour mener à bien notre vie ordinaire de tous les jours, mais d'un autre côté, ils constituent (au début) un obstacle et un "bruit" assourdissant qui nous empêche d'entendre une voie "chuchotante" (certains l'appellent "la petite voix") qui nous vient d'une autre dimension, une voix qui nous vient d'au-delà notre intellect, nos désirs et nos sentiments.

Que cette voix nous vienne de l'intérieur (notre âme, notre Soi ...) ou de l'extérieur (Guide, Ange ...), cela n'y change rien et n'a aucune importance, car Dieu se trouve à la fois à l'intérieur et à l'extérieur de chacun d'entre nous et Lui seul sait quel est le meilleur moyen de nous atteindre.

Au début, nous avons besoin de faire le vide (de faire taire, ou de mettre en veilleuse, nos pensées, nos désirs et nos sentiments) pour pouvoir entrer en contact avec cette "petite voix chuchotante". Mais avec le temps, cette voix s'amplifie et on peut l'entendre, à tout moment de notre vie quotidienne ordinaire, sans avoir besoin de faire le vide.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-pelerin.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu "inconnaissable" ?   Ven 14 Déc 2012 - 12:00

Il y a en effet un état où le cerveau ne pense plus, c'est quand il est "en ondes alpha". Il est différent de celui que j'ai décrit plus haut.
Tu as raison, Brahim, c'est cet état que l'on essaie d'atteindre en méditation, et tout le monde peut l'expérimenter, notamment juste avant de s'endormir.

Je définirait cet état comme "réceptif": c'est à ce moment là que peut venir l'inspiration des artistes, la solution à un problème: cela nous apparaît clairement instantanément.

Pour ce qui est de "la petite voix chuchotante", ou la sensation de dieu, je ne peux pas parler d'expérience Wink
Revenir en haut Aller en bas
Brahim
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3435
Age : 75
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Dieu "inconnaissable" ?   Ven 14 Déc 2012 - 12:36

Triskèle a écrit:
Il est impossible de faire le "vide" en soi, mais on peut apprendre progressivement à être "vide d'émotions perturbatrices", et donc de réaction émotionnelle, pendant la méditation.

Si on y arrive, on voit les choses comme elles sont. Les émotions sont encore là, mais on les regarde "de l'extérieur", on ne s'identifie plus à elles, on les observe sans s'y attacher. Elles ne perturbent plus notre vision des choses.
Quand je parle de "faire le vide", je ne veux pas dire par là "méditer sur le vide". Il s'agit en fait d'essayer d'arrêter nos pensées, nos désirs et nos sentiments, pour pouvoir nous connecter sur "autre chose".
Je suis d'accord avec toi Triskèle pour dire qu'il est extrêment difficile de faire taire nos pensées, nos désirs et nos sentiments. Souvent, on est amenés à les "observer comme de l'extérieur" et à les laisser passer sans nous y attacher, comme si elles ne nous appartenaient pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-pelerin.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dieu "inconnaissable" ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dieu "inconnaissable" ?
Revenir en haut 
Page 2 sur 17Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 17  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le nom de Dieu
» Hindouisme un Dieu où plusieurs Dieux?
» Le Paradis, le Ciel, la Béatitude éternelle en Dieu
» Horloge et son Horloger , la preuve mathématique de Dieu
» Beguines : femmes veuves consacrant leur vie à Dieu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Religions abrahamiques :: Forum judaïque-
Sauter vers: