Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Marie de Magdala, mère de Jésus

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Personne
Admin
Admin


Nombre de messages : 9806
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Marie de Magdala, mère de Jésus   Sam 30 Déc 2006 - 7:30

Yeva Agetuya a écrit:
jean a écrit:
Allez, maintenant tu m'envoies Lazarre
Je n'ai pas compris.
Citation :
Citation :
Yéva Agetuya a écrit:
Les Evangiles n'ont pas été écrits en Judée mais à Rome.
Ce qui veut dire ??????
Qu'ils n'ont pas été écrits en Judée.
Si tout d'un coup tu ajoutes Lazarre, c'est que tu as une idée derrière le ciboulot.

Résurrection se Lazare à Béthanie - Jn,11
"1-Il y avait un homme malade, Lazare de Béthanie, village de Marie et de Marthe sa soeur.
2-C'était cette marie qui oignit de parfum (...) et c'était son frère Lazare qui était malade.
3- Les soeurs envoyèrent dire à Jésus:Seigneur, voici, celui que tu aimes est malade.
4 Après avoir entendu cela, Jésus dit: Cette maladie n'est point la mort; mais elle est pour
la gloire de Dieu, afin que le Fils de Dieu soit glorifié par elle."

(encore de la Gnose)

Jésus ne semble pas ému! et le texte continue jusqu'au verset "31"
:hein: Puis je remarque , à partir du verset "32", répétition; et là, Jésus pleure.
Alors, quelle version prendre en compte?

Autant prendre l'évangile de Jean et le décortiquer du début, car j'ai une légère tendance à m'éparpiller.

👽 Et ne me dit pas que ta réponse Judée-Rome, Rome- Judée ce n'est pas de l'amusement.
(L'attitude du personnage évoqué près de Jésus est symbolique)
Tu veux que l'on soit précis, mais tes précisions sont du cynisme.
Tu prends un sadique plaisir à énerver!

De toute manière il est hasardeux de chercher le disciple que jésus aimait dans l'évangile canonique.
Si l'on considère celui qui l'a écrit le soit disant jean, c'est Jean
Selon d'autres critères, ça peut être Marie,
Quand à "Lazare", peut être que tu as une idée du mot?

La résurrection de Lazarre ne se trouve que dans Jean.
Et à la lumière (si j'ose dire) de certains textes, aujourd'hui je n'ai plus la même lecture qu'au cathéchisme.

Si tu as quelque chose à dire, accouche et a partir de là je te répondrai.
Je n'ai pas suffisamment de temps pour tout lire et en plus essayer de comprendre le Chinoik :hihi:
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
Yeva Agetuya
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 1104
Date d'inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Marie de Magdala, mère de Jésus   Dim 31 Déc 2006 - 2:44

"Lazare" veut dire "Dieu est mon secours". C'est pour cela qu'il doit être ressuscité.

En cela, il est le type du chrétien de base. Donc, en tant que type du chrétien de base, il peut être "le disciple que Jésus aimait".

Si Lazare a été récupéré dans les synoptiques sans y être ressuscité, c'est que Jésus est "le premier né d'entre les morts" : on ne peut ressusciter avant lui. C'est pour cela que Selon Jean précise que Lazare ressucite le 4eme jour, Jésus étant ressuscité un jour plus tôt.

En grattant les Evangiles, on trouve des tas de versions antérieures où Jésus descend du ciel à l'état adulte, où il fait tous ses miracles APRES sa résurrection (ayant passé encore douze ans sur terre selon un apocryphe), où il ne recrute aucun disciple, où Capharnahum et Jérusaem ne font qu'un, où la Transfiguration est la scène finale, etc
Revenir en haut Aller en bas
http://koboxora.free.fr/index.htm
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9806
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Marie de Magdala, mère de Jésus   Ven 5 Jan 2007 - 19:10

Yeva Agetuya a écrit:
"où Capharnahum et Jérusalem ne font qu'un, où la Transfiguration est la scène finale, etc
Hé bien, justement, la transfiguration, n'est pas la scène finale c'est le renouveau.
(au sens Gnostique)

La transfiguration c'est l'homme ébloui par la connaissance, la sagesse , une ultime prise de conscience de ce qui "est" il devient ou plutôt il "est" Christ glorieux uni au tout, il est "un". Il n'y a plus d'homme, de femme, ni père ni mère etc....
Jésus la matière qui a souffert est descendu aux enfers, (au fond de lui même) a vécu dans le chaos de ce monde, dans l'obscurité, la haine la méchanceté, la bêtise.... la matière.... peut mourir....
Ceux qui sont condamnés à la mort éternelle, sont ceux qui n'ont pas suivi Christ, cad n'ont pas été capable d'aller vers la lumière. (Jn. 8, ...)

C'est une partie de ce que j'ai compris en lisant la gnose, c'est plus une philosophie qu'une croyance.(ce n'est pas un dogme)

D'après cette doctrine, hommes, femmes, tous sont appelés a être Christ, c'est pourquoi le nom est Christ Jésus et non l'inverse.

Il y a quelque par une allusion ou il est dit que la lumière a été cachée sous un boisseau, le boisseau, c'est les écritures.

Inutile de rechercher dans les évangiles ce que ces imbéciles de rédacteur ont voulu faire croire. Ces livres étaient destinées aux moutons incapables de capter le fond de l'enseignement ce qui arrangeait les cupides prélats qui les ont abêtit.

(PS, lorsque dans les l'évangile de Philippe, Jésus embrasse Marie sur la bouche, c'est pour lui transmettre le souffle, (il est le verbe) ça n'a rien à voir avec ce que Dan Brown à publié.)
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
Yeva Agetuya
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 1104
Date d'inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Marie de Magdala, mère de Jésus   Lun 8 Jan 2007 - 2:35

jean a écrit:
Yeva Agetuya a écrit:
"où Capharnahum et Jérusalem ne font qu'un, où la Transfiguration est la scène finale, etc
Hé bien, justement, la transfiguration, n'est pas la scène finale c'est le renouveau.
(au sens Gnostique)
Et que changerait ce renouveau s'il est au milieu du récit ?

Citation :
La transfiguration c'est l'homme ébloui par la connaissance, la sagesse , une ultime prise de conscience de ce qui "est" il devient ou plutôt il "est" Christ glorieux uni au tout, il est "un". Il n'y a plus d'homme, de femme, ni père ni mère etc....
Dans l'Evangile, les disciples ne sont pas tranfigurés.

Citation :
Jésus la matière qui a souffert est descendu aux enfers, (au fond de lui même)
Il y est allé libérer les morts. Pourquoi serait-ce en lui-même ?
Et à ne faire aucune citation, on ne sait pas si ceci est de la Gnose ou ta pensée.

Citation :
a vécu dans le chaos de ce monde, dans l'obscurité, la haine la méchanceté, la bêtise.... la matière.... peut mourir....
Ceux qui sont condamnés à la mort éternelle, sont ceux qui n'ont pas suivi Christ, cad n'ont pas été capable d'aller vers la lumière. (Jn. 8, ...)
Idem : de qui est-ce ?

Citation :
C'est une partie de ce que j'ai compris en lisant la gnose, c'est plus une philosophie qu'une croyance.(ce n'est pas un dogme)
C'est une recette pour atteindre les cieux supérieurs. C'est donc une croyance plus qu'une philosophie.

Citation :
D'après cette doctrine, hommes, femmes, tous sont appelés a être Christ, c'est pourquoi le nom est Christ Jésus et non l'inverse.
D'après les manuscrits, il y a plusieurs versions : Christ, Jésus Christ, Christ Jésus

Citation :
Il y a quelque par une allusion ou il est dit que la lumière a été cachée sous un boisseau, le boisseau, c'est les écritures.
J'y vois plutôt l'inaptitude à être initié d'après Mc 4.21-25

Citation :
Inutile de rechercher dans les évangiles ce que ces imbéciles de rédacteur ont voulu faire croire. Ces livres étaient destinées aux moutons incapables de capter le fond de l'enseignement ce qui arrangeait les cupides prélats qui les ont abêtit.
L'imbécile n'est pas le rédacteur mais celui qui juge la rédaction sans comprendre ce que le rédacteur y a mis.

Citation :
(PS, lorsque dans les l'évangile de Philippe, Jésus embrasse Marie sur la bouche, c'est pour lui transmettre le souffle, (il est le verbe) ça n'a rien à voir avec ce que Dan Brown à publié.)
C'est aussi en Jn 20.22
Revenir en haut Aller en bas
http://koboxora.free.fr/index.htm
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9806
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Marie de Magdala, mère de Jésus   Mar 9 Jan 2007 - 11:58

Citation :

Yeva Agetuya a écrit:
Et que changerait ce renouveau s'il est au milieu du récit ?
Tu ne peux pas mettre l’hiver et le printemps entre l’été et l’automne
Il y a un début et une fin. Puis commence une autre vie.

Citation :
Yeva a écrit:
Dans l'Evangile, les disciples ne sont pas transfigurés

Parce qu’Ils sont toujours de ce monde.
Citation :
Citation :
Jean a écrit:
Jésus la matière qui a souffert est descendu aux enfers, (au fond de lui même)
Yeva Agetuya a écrit:
Il y est allé libérer les morts. Pourquoi serait-ce en lui-même ?
De quels morts parles-tu ?
Il est descendu aux enfers et est ressuscité des morts où est-il dit qu'il a libéré des morts de l'enfer?

Citation :
Yeva Agetuya a écrit:
Et à ne faire aucune citation, on ne sait pas si ceci est de la Gnose ou ta pensée
Il est évident que lorsque je lis un texte, ce que j’ en déduis est la pensée que je crois déceler, (je ne suis sûr de rien) il est difficile de faire une citation lorsque c’est un ensemble d’idées de lectures qui aboutit à une conclusion
Citation :
Citation :
Jean a écrit:
a vécu dans le chaos de ce monde, dans l'obscurité, la haine la méchanceté, la bêtise.... la matière.... peut mourir.... Ceux qui sont condamnés à la mort éternelle, sont ceux qui n'ont pas suivi Christ, cad n'ont pas été capable d'aller vers la lumière. (Jn. 8, ...)

Citation:
Yeva Agetuya a écrit;
Idem : de qui est-ce ?
Very Happy De moi

Une partie de ces idées se trouvent dans le chapitre de jean 8,12 ……

(le temple où est le trésor et où il enseigne n’est pas un temple matériel.)
Chapitre 8 de jean - plusieurs passage décrivent le comportement de ceux qui n’ont pas reçu la parole.

Citation :
Citation :
Jean a écrit
Il y a quelque par une allusion ou il est dit que la lumière a été cachée sous un boisseau, le boisseau, c'est les écritures.

Yeva Agetuya a écrit;
J'y vois plutôt l'inaptitude à être initié d'après Mc 4.21-25

Non, il parle de la lumière qui est cachée
ça n'a pas de sens de cacher celui qui cherche.


Citation :
Citation :
jean a écrit:
(PS, lorsque dans les l'évangile de Philippe, Jésus embrasse Marie sur la bouche, c'est pour lui transmettre le souffle, (il est le verbe) ça n'a rien à voir avec ce que Dan Brown à publié.)
Yeva Agetuya a écrit:
C'est aussi en Jn 20.22
Je pense que si l’on repère certains mots propres aux gnostiques (pas forcément chrétiens) comme esprit, souffle, verbe, lumière, résurrection………….il faut parfois (pas toujours) voir si la lecture n’est pas sous un boisseau. ?
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
Yeva Agetuya
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 1104
Date d'inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Marie de Magdala, mère de Jésus   Ven 12 Jan 2007 - 4:13

Tu n’utilises jamais le bouton « citer » ?

jean a écrit:
Citation :
Et que changerait ce renouveau s'il est au milieu du récit ?
Tu ne peux pas mettre l’hiver et le printemps entre l’été et l’automne
Il y a un début et une fin. Puis commence une autre vie.
C’est ce que je dis : la Transfiguration est une ancienne scène finale de l’Evangile. C’est parce que Jésus est dans l’Au-delà qu’il peut être en compagnie d’Enoch et d’Elie.
Citation :
Citation :
Dans l'Evangile, les disciples ne sont pas transfigurés

Parce qu’Ils sont toujours de ce monde.
D’accord. Donc même explication.
Citation :
Citation :
jean a écrit:
Jésus la matière qui a souffert est descendu aux enfers, (au fond de lui même)
Il y est allé libérer les morts. Pourquoi serait-ce en lui-même ?
De quels morts parles-tu ?
Il est descendu aux enfers et est ressuscité des morts où est-il dit qu'il a libéré des morts de l'enfer?
1 P 3.18-20 : Christ aussi a souffert une fois pour les péchés, lui juste pour des injustes, afin de nous amener à Dieu, ayant été mis à mort quant à la chair, mais ayant été rendu vivant quant à l'Esprit, dans lequel aussi il est allé prêcher aux esprits en prison, qui autrefois avaient été incrédules, lorsque la patience de Dieu se prolongeait, aux jours de Noé, pendant la construction de l'arche, dans laquelle un petit nombre de personnes, c'est-à-dire huit, furent sauvées à travers l'eau.

Si Jésus prêche aux morts, ce n’est pas pour les laisser sur place.

Plus les textes apocryphes sur le sujet, plus Mt 27.52

Citation :
Citation :
Citation :
Jean a écrit:
a vécu dans le chaos de ce monde, dans l'obscurité, la haine la méchanceté, la bêtise.... la matière.... peut mourir.... Ceux qui sont condamnés à la mort éternelle, sont ceux qui n'ont pas suivi Christ, cad n'ont pas été capable d'aller vers la lumière. (Jn. 8, ...)

Citation:
Yeva Agetuya a écrit;
Idem : de qui est-ce ?
Very Happy De moi
Une partie de ces idées se trouvent dans le chapitre de jean 8,12
(le temple où est le trésor et où il enseigne n’est pas un temple matériel.)
Chapitre 8 de jean - plusieurs passage décrivent le comportement de ceux qui n’ont pas reçu la parole.

Nul n’a le monopole de l’exégèse mais il te faudrait prouver que tes interprétations sont bien celles que voulaient les évangélistes. Pour ma part, je ne pense pas avoir fait d’interprétations trop personnelles jusqu’à présent.

Citation :
Citation :
Jean a écrit
Il y a quelque par une allusion ou il est dit que la lumière a été cachée sous un boisseau, le boisseau, c'est les écritures.
Yeva Agetuya a écrit;
J'y vois plutôt l'inaptitude à être initié d'après Mc 4.21-25
Non, il parle de la lumière qui est cachée
ça n'a pas de sens de cacher celui qui cherche.

Dans ton système, il suffit de chercher. Or s’il y a une hiérarchie initiatique dans le christianisme primitif, c’est que la doctrine ne reconnaît pas au premier venu la capacité de trier le bon grain de l’ivraie dans l’AT.

Citation :
Citation :
Citation :
jean a écrit:
(PS, lorsque dans les l'évangile de Philippe, Jésus embrasse Marie sur la bouche, c'est pour lui transmettre le souffle, (il est le verbe) ça n'a rien à voir avec ce que Dan Brown à publié.)
Yeva Agetuya a écrit:
C'est aussi en Jn 20.22
Je pense que si l’on repère certains mots propres aux gnostiques (pas forcément chrétiens) comme esprit, souffle, verbe, lumière, résurrection………….il faut parfois (pas toujours) voir si la lecture n’est pas sous un boisseau. ?
Revenir en haut Aller en bas
http://koboxora.free.fr/index.htm
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9806
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Marie de Magdala, mère de Jésus   Dim 11 Fév 2007 - 23:45

Les messages hors sujet, été déplacés et ont fait l'objet d'un nouveau sujet: "Le Tétragramme Divin"
Modérateur: Jean
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marie de Magdala, mère de Jésus   

Revenir en haut Aller en bas
 
Marie de Magdala, mère de Jésus
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Marie de Magdala, mère de Jésus
» Vierge Marie sois la Mère de nos familles
» Qui est Marie-Madeleine (ou Marie de Magdala) ?
» MARIE DE MAGDALA
» 9 juin - Marie Mère de Grâce

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Religions abrahamiques :: Forum chrétien catholique apostolique romain-
Sauter vers: