Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les baptêmes : initiations chrétiennes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Mar 12 Mar 2013 - 21:23

Chribou a écrit:
Comme tu peux le voir le terrain est glissant

en plus, il y en a qui n'ont jamais glisser, ou même essayer de glisser. Je veux dire qu'il y en a qui discute de religion ou veulent en discuter alors que leurs esprits sont bloqués par je ne sais quoi. les religions sont sensées expliquer ce qui n'est pas rationnel, comment peut on faire preuve de rationalité quand on en discute. totalement stupide et con (excusez moi l'expression). quand certains s'appliquent à leurs rationaliser ou du moins essayer de leur rationaliser ce qu'ils peuvent pour leurs tite cervelle... bon on connait la suite.

Le mieux c'est qu'ils se taisent, ouvrent leurs coeurs (ils ne comprennent même pas comment) et laissent les "gurus" spirituels discuter tranquillement.
ils peuvent discuter de musique ou de chanson. de politique ou du Barça... mais pas de spiritualité ou de religion, à moins bien sur qu'ils ouvrent leurs esprit au non rationnel

par rapport au glissement de terrain et aux danger de la religion, je pense que la religion comble le vide de certains. alors que d'autres ne ressentent pas ce vide. et que dans la vie, il suffit d'un événement, une rencontre... ou tout autre, pour qu'une personne change de cape, tout de suite ou ultérieurement. L'effet papillon d'une certaine façon.
Revenir en haut Aller en bas
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 9087
Age : 57
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Mar 12 Mar 2013 - 23:33

Citation :
les religions sont sensées expliquer ce qui n'est pas rationnel, comment peut on faire preuve de rationalité quand on en discute.

L'aspect irrationnel d'un évènement peut parfois n'être qu'une illusion aussi jusqu'à temps qu'on en connaisse la cause même que tout pourrait bien finir par s'expliquer un jour.

Et même si tout finissait par s'expliquer ça ne voudrait absolument pas dire que Dieu n'existe pas mais au contraire que tout s'explique par Sa Volonté.
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 50
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Mer 13 Mar 2013 - 2:51

Chribou a écrit:
Bien moi qui suis devenu excessivement prudent et respectueux envers Dieu je reconnais que Jésus a peut-être été un peu non pas insolent le mot serait trop fort mais directif envers Dieu lorsqu'il lui dit:

-Notre Père qui est dans les Cieux.(pourquoi ne serait-il pas les Cieux ou l'Univers?)

-Donne-nous notre pain quotidien (on ne peut pas donner un ordre à Dieu et ensuite qu'est-ce qui nous dit que Dieu n'a pas mieux que du pain à nous offrir?)

-Pardonne-leur car ils ne savent ce qu'ils font (encore là c'est à Dieu à décider s'ils doivent être pardonnés et quand ils devraient l'être et aussi si Dieu est Tout-Puissant ça pourrait bien être Lui-Même qui a amené ces personnes à crucifier Jésus mais si Jésus avait une intention de pardon cela est certainement très bien.)

-Etc.etc.

... Les cieux représentent une allégorie à mon avis et désigne l'univers dans lequel baigne notre psyché, notre esprit... Ce qui est évanescent comme le sont les nuages, notre esprit est continuellement en mouvement pour formuler des idées, pour traiter des informations. En cela tout ce qui émerge est comparable au mouvement d'un ciel ou la colère ne serait qu'un gros orage. C'est en la psyché de l'homme que dieu peut établir sa demeure tel un compagnon idéal mais le diable aussi peut tout à fait cheminer en soi. Le pain qui descend du ciel est une allégorie qui illustre la resurrection du messie comme l'illustre la manne dans le désert de Moïse. Le pain c'est l'enseignement de la parole: L'homme ne se nourrit pas seulement de pain mais de tout ce qui sort de la bouche de dieu. C'est à ce pain là que tu fais allusion...

Bien sûr que Jésus était un malfaiteur, s'il n'était apparu ainsi aux hommes qui le jugèrent bon pour se faire crucifier, ils ne l'auraient pas condamné; Remarquons cette curieuse hypocrisie des religieux qui considèrent que ceux que dieu envoie doit être agréable, pour être agréé. Mais il faut un sacré discernement pour réaliser que ce qui vient de dieu ne revêt pas le principe de nous être agréable mais utile oui, simplement. Pierre, dit au sujet de ceux qui sont choisis comme lui-même fut choisit pour recevoir le pain des ciels: 12 Ayez belle conduite parmi les goîm (les étrangers au royaume), pour que, alors qu'ils vous décrivent comme malfaiteurs, ils puissent observer vos oeuvres belles et glorifient Elohîms au jour de la visite.

C'est un paradoxe que peu ont la chance de reconnaitre. En cela, que oui toujours, ceux qui sont formés à recevoir la parole: sont toujours décrit comme des malfaiteurs. Une curieuse curiosité... Celui qui est bon n'en fait jamais usage, il n'a pas besoin de faire le bon: il l'est. Mais entre ce qu'il est et ce qu'il fait, il y a matière à réfléchir. Alors oui, Chribou, tu as raison : Jésus est un malfaiteur. Raison pour laquelle il fut condamné.



Dernière édition par zarzou le Mer 13 Mar 2013 - 3:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Mer 13 Mar 2013 - 2:59

OK Chribou
Au moins tu comprends que ce que tu dis soit difficile à croire, et tu ne te vexes pas, ni ne m'envoies pas brûler en enfer pour cela. Ça fait vachement plaisir de parler avec quelqu'un qui accepte que les autres puissent avoir un point de vue différent du sien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Mer 13 Mar 2013 - 3:14

Chribou est assurément le plus éveillé des prétendants Christ de ce forum, doux comme ... je vote pour lui. Attendons la fumée blanche Wink
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 50
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Mer 13 Mar 2013 - 5:24

Attila a écrit:
" maître de dieu " l'expression est de toi et je n'ai pas à la justifier. Ceci dit je te fais mes excuses pour " ignorance crasse" .
Je dirais donc que la parfaite union entre le père et le fils fait qu'il est impossible de comprendre ( et donc de voir ) la divinité suprême ( le père ) autrement qu'en considérant le fils révélé par l'incarnation ( selon la bible bien sur ) .
Le fils révèle le père à ceux qui ont la prédisposition de le recevoir, ce qui fait du fils et de ses frères la parfaite manifestation de la divinité père.

Je ne peux pas être d'accord avec ce que je souligne; tu dis qu'il est impossible de comprendre (et donc de voir) le père autrement qu'en considérant le fils etc... Mais non, puisque c'est le père qui révèle le fils ou plus justement, nul ne peut aller au messie si le père ne l'attire jusqu'à lui. Ce qui induit que ce mouvement d'être attiré doit être compris par celui qui le vit; il sait qui l'attire, qui l'enseigne, qui le guide et s'il apprend celui qui est attiré par le père alors il ira jusqu'au messie (le royaume). Tu suggères qu'il est impossible d'appréhender dieu c'est bien ça!? Et bien je dirais que c'est faux, non seulement parceque mes référentiels sont là pour témoigner du contraire et aussi parceque les écrits témoignent de ce que dieu (le père) puisse être "vu" et "entendu" en résumé, le père peut être "connu".

Devant quoi s'agenouillent les disciples selon toi, lorsqu'il est question dans l'évangile de Thomas de rencontrer "celui" qui n'a pas été engendré par la femme!? ( Rien de narcissique, il ne s'agit pas de son propre reflet dans l'eau à mon avis mais de l'existence de Celui qui n'a ni début, ni fin: l'Eternel dieu le père. Mais ce n'est que mon point de vue. )



Revenir en haut Aller en bas
Attila
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2778
Age : 65
Localisation : Ici et ailleurs
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Mer 13 Mar 2013 - 5:38

zarzou a écrit:

c'est le père qui révèle le fils ou plus justement, nul ne peut aller au messie si le père ne l'attire jusqu'à lui. Ce qui induit que ce mouvement d'être attiré doit être compris par celui qui le vit; il sait qui l'attire, qui l'enseigne, qui le guide et s'il apprend celui qui est attiré par le père alors il ira jusqu'au messie (le royaume).

J'espère que tu arrives à te comprendre moi j'ai du mal...
Peux-tu reformuler ?

Citation :
Devant quoi s'agenouillent les disciples selon toi, lorsqu'il est question dans l'évangile de Thomas de rencontrer "celui" qui n'a pas été engendré par la femme!?

Non pas devant quoi mais devant qui...et qui d'autre sinon celui qui, dans la perfection, se manifeste au travers d'une connaissance unique ...?
« Quand vous verrez Celui qui n’a pas été engendré par une femme, prosternez-vous et adorez-le : C’est lui votre Père. »
Jésus fut engendré d'une femme...mais pas la connaissance dont il était porteur, et c'est cette connaissance qui révèle le père...ce qui fait de l'esprit de l'incarnation notre père ( moi et le père nous sommes un ) ( C'est l'esprit qui vivifie; la chair ne sert de rien. Les paroles que je vous ai dites sont esprit et vie.)
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 50
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Mer 13 Mar 2013 - 8:55

Attila a écrit:
zarzou a écrit:
c'est le père qui révèle le fils ou plus justement, nul ne peut aller au messie si le père ne l'attire jusqu'à lui. Ce qui induit que ce mouvement d'être attiré doit être compris par celui qui le vit; il sait qui l'attire, qui l'enseigne, qui le guide et s'il apprend celui qui est attiré par le père alors il ira jusqu'au messie (le royaume).

J'espère que tu arrives à te comprendre moi j'ai du mal...
Peux-tu reformuler ?

Bien sûr... Jean 6.44 Nul ne peut venir à moi si mon père qui m'a envoyé ne le tire. Et moi, je le relèverai au dernier jour.
Matthieu 11.27 Tout m'a été livré par mon père. Nul ne pénètre le fils, sinon le père; et nul ne pénètre le père, sinon le fils, et celui à qui le fils veut le découvrir.
Luc 10.22 Tout m'a été livré par mon père. Nul ne sait qui est le fils, sinon le père; et qui est le père, sinon le fils, et à qui le fils veut le découvrir".


Je t'exprimais que tout vient de Celui qui n'a pas été enfanté de la femme: l'Eternel (dieu, le père); de Lui émerge la volonté de conduire "celui-qu'il-désire" guider par son enseignement jusqu'au messie et du messie le père sera connu parceque le père est "en lui" de fait il faut arriver jusqu'au messie pour que le messie puisse dévouvrir la réalité du père. Parceque c'est en connaissant et en voyant le messie ( en soi ) que l'on connaitra et verra le père. Mais à la lecture de l'évangile de Thomas, on ne saurait perdre de vue pour être bien présent que le messie est avec ses disciples. Cependant, c'est seulement lorsqu'ils ont tout reçu, tout réalisé, que les disciples verront le père à travers le messie; donc, quand vous verrez Celui qui n'a pas été engendré par la femme, prosternez vous, Celui-là est votre père...

Mais pour l'exemple, qu'en dit Paul qui a connu et vu le messie dans le principe de resurrection (en soi ): Épître de Paul aux Galates - Chapitre 1-15 Alors il a paru bon à celui qui m'a tiré du ventre de ma mère, et m'a appelé, par son chérissement, de découvrir en moi son fils, afin que je l'annonce aux goîm. Immédiatement, sans prendre conseil de la chair ni du sang,

Paul s'exprime en toute justesse selon la parole de Jésus parceque celui qui l'a appelé par son amour c'est le père. Être appelé c'est être interpellé, attiré, c'est donc bien par la volonté du père que celui qu'il appelle peut être conduit au messie par son dévoilement et son découvrement: en soi... et du messie, le découvrement du père.

Citation :
Citation :
Devant quoi s'agenouillent les disciples selon toi, lorsqu'il est question dans l'évangile de Thomas de rencontrer "celui" qui n'a pas été engendré par la femme!?

Non pas devant quoi mais devant qui...et qui d'autre sinon celui qui, dans la perfection, se manifeste au travers d'une connaissance unique ...?
« Quand vous verrez Celui qui n’a pas été engendré par une femme, prosternez-vous et adorez-le : C’est lui votre Père. »
Jésus fut engendré d'une femme...mais pas la connaissance dont il était porteur, et c'est cette connaissance qui révèle le père...ce qui fait de l'esprit de l'incarnation notre père ( moi et le père nous sommes un ) ( C'est l'esprit qui vivifie; la chair ne sert de rien. Les paroles que je vous ai dites sont esprit et vie.)

Pourquoi 'qui' plutôt que 'quoi'!? Très sincèrement, je ne vois pas comment qualifier "ce" qui à le pouvoir d'engendrer par le souffle et que l'on nomme père. Qui, c'est quelqu'un, un individu, une personnalité... Dieu n'est pas quelqu'un, ni un individu, ni une personnalité. Dieu, est inqualifiable, inimaginable. Alors à moins de pouvoir se faire une image de ce que représente : un principe de cause à effet pour être efficient. Cela devient vite inapréhendable. Donc, lorsque je dis, devant quoi, plutôt que qui c'est selon moi beaucoup plus juste pour exprimer quoi-c'est-le-père qui n'en reste pas moins autonome et intelligent. Alors ni mâle, ni femelle, ni matériel, ni immatériel etc... Cela ne rempli pas les conditions de ce que 'qui' caractérise un individu.

La connaissance émane de quelque part Attila. Tu veux dire que le père se résume à être connaissance!? ( Je pars sur ton postulat ) Pas à ma connaissance. L'Eternel est une forme de vie intelligente et autonome qui peut se faire 'voir' comme il veut se faire voir pour être animé de Sa propre volonté, la connaissance émane de Lui, c'est Lui le porteur de la connaissance: Sa Pensée, Son Esprit. C'est cela le Souffle Sacré: l'Esprit de dieu. Que l'on ne trouve pas en tous les hommes mais seulement ceux qui font sa volonté et sont comme le messie mais ne sont pas le messie mais comparable au messie. Ce n'est que mon point de vue Attila...



Revenir en haut Aller en bas
Attila
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2778
Age : 65
Localisation : Ici et ailleurs
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Mer 13 Mar 2013 - 9:19

et dire que tu me taxes d'être confus
Dieu EST amour et rien d'autre.
La connaissance portée par Jésus se résume à cela; l'amour agapée.
L'amour ne juge pas autrui, l'amour croit tout etc...tu connais !
L'amour de la divinité absolue pour l'homme est paternel, ce n'est pas une abstraction c'est une rencontre et un émerveillement pour qui peut le concevoir.
L'amour de dieu à l'œuvre dans le cœur de tous les hommes, pour être réalisé chez certains plus que chez d'autres, dépasse la loi du talion pour la réaliser parfaitement dans l'unique commandement "tu aimeras ton prochain comme toi-même..." donc lorsque tu seras disposé à te suicider au nom de tes erreurs au lieu de te pardonner fait moi signe pour être de tes disciples ;-)
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 50
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Mer 13 Mar 2013 - 9:47

L'Évangile selon Jean - Chapitre 3-35 Le Père aime le Fils, et il a remis toutes choses entre ses mains. 36 Celui qui croit au Fils a la vie éternelle; celui qui ne croit pas au Fils ne verra point la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui.

L'amour cela se mérite Attila, cela ne se vole pas! Dieu ne peut être trompé et s'il aime les siens, crois bien qu'il ne nourrit pas le même sentiment pour les tordus d'hypocrisie et de malveillance pour haïr ce qui leur déplait. Pourquoi crois-tu que Jésus disais: Pardonne leur mon père, ils ne savent pas ce qu'ils font. Parceque dieu n'est qu'amour!? Ou parceque justement, il connait la colère de dieu !?

A juste titre, dieu est aussi "justice" et sais-tu ce que j'aime le plus en dieu le père: sa justice. Je ne l'aime pas parcequ'Il me disait qu'Il m'aimait Attila mais parcequ'Il est juste comme j'aime que l'on soit juste. L'amour c'est juste, cela n'a rien de tordu, l'amour ne supporte pas la malveillance, ni la haine.

Alors dieu n'est pas seulement amour mais dieu est surtout "juste" et si cela te déplait tant pis! L'amour cela se construit dans la justice. Je serais bien en peine de t'aimer si je ne trouve pas matière à te justifier, surtout, lorsque tu me sors ton gourdin pour me tapper dessus. J'ai dû trouver matière en toi, oui, ou je ne te parlerais plus. Donc il y a pour toi matière à justifier que tu me pourrisses quand ça dérape. Mais si tu pouvais pénétrer cette justice qui anime mon coeur, crois moi, tu me parlerais de l'amour autrement qu'avec des mots qui ne servent à rien. On aime celui qui est juste, on n'aime pas les injustes, alors ton agapé universel pour la satisfaction sans justification: non merci.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Mer 13 Mar 2013 - 23:26

zarzou a écrit:
Mon dieu est Celui des vivants pas des morts.

Bien sûr, je ne connais qu'un seul dieu dans les ciels et beaucoup en ce monde. Si vous avez besoin de réponses sur la question de savoir ce que repésente l'idôlatrie. Je suis intarissable pour l'avoir très longuement observée. Cela vaut ce que ça vaut, il ne s'agit que de constats. Et je ne me connais pas de plus grand talent que celui de constater. A croire que je sois faite pour l'enregistrement, un peu comme un livre dans lequel s'imprimerait les choses: mon dieu n'a plus qu'à lire...

( pour mon plus grand regret! )


Parlons en de l'idolâtrie.

Une idole de pierre peut se renverser, mais le comble de l'idolâtrie est d'avoir créé cette idole psychique que vous appelez Yahvé et à qui vous prêtez des qualité humaines telle que la colère, la vengeance, jalousie. Cette divinité psychique, partiale, père du mensonge qui vous rend stupides et vous maintient en esclavage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Jeu 14 Mar 2013 - 1:46

ce dieu là me fait fort penser à l'ami imaginaire que se créent les enfants. C'est le "papa" imaginaire.

Je parle de la vision anthropomorphique du dieu des religions, qui "parle" ou inspire, commande et interdit, punit et récompense, pas des autres visions possibles de dieu(x), plus abstraites.
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 50
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Jeu 14 Mar 2013 - 4:32

Attila a écrit:
Tu parles de justice, de colère de dieu, d'hypocrites etc...avec la compréhension de ces mots que peut en avoir les gens de notre époque et sans tenir compte de la manière dont ils étaient compris par les contemporains du récit biblique...
Le sens des mots évolue en fonction de beaucoup de critères, es-tu consciente de cela dans la façon de radicaliser les expressions bibliques...?! non je ne crois pas !

Je parle de justice, d'amour, de colère, d'hypocrisie, de rancune, de jalousie parceque ces choses seront toujours ce qu'elles sont pour ne pas connaître d'évolution. Et quand bien même parlerait on de mâturité émotionnelle, qu'il ne s'agit jamais que de distinguer celui qui se porte à une bien meilleure maitrise qu'un autre, pour tenir ses sentiments selon ce qu'il convient de le faire pour vivre sereinement. C'est que même le meilleur des sentiments pourrait être mortel, oui, on peut succomber à la compassion, elle peut nous détruire tout autant que la colère. De même la colère n'est pas mauvaise lorsqu'elle ne véhicule aucune malveillance, aucune haine. On peut tout à fait aimer et être en colère contre celui que l'on aime parceque ce qu'il fait déplait à cet amour pour le heurter, l'outrager.

Tu parles de l'amour de dieu Attila, mais omets d'en justifier l'existence, parceque l'amour ça existe, oui! Mais pas sans tout ce qui le compose, le caractérise: l'amour est Juste! C'est même ce qu'il y a de plus juste, de plus équitable, de plus "constant". Aimer, cela ne changera jamais et n'a jamais changé. Aimer, c'est un repos, celui de l'apaisement parceque rien n'est plus achevé que l'amour, rien n'est plus entier, plus complet. L'amour d'Agapé n'est jamais que ce qui illustre l'idée de ce que représente la sagesse de celui qui n'est pas livré à ses sentiments. De celui qui a oeuvré à combattre toute haine, toute malveillance, tout sentiment injustifié et injustifiable. Parcequ'il en est ainsi de notre commencement. Nous sommes le poisson de notre mer sentimentale faite de pulsions qui nous ballade selon la marée, le temps qu'il fait, soumis aux vagues, à la violence de nos propres tempêtes.

Dieu est le maître de l'Amour et enseigne à aimer selon tout ce qui le caractérise. La justice est amour, elle en est le pilier; sans justice il ne peut pas y avoir d'amour... Alors le sens des mots évolue peut-être que l'amour autant que la justice sont des constantes qui ne changeront jamais. Dieu n'est pas changeant, la justice, l'amour ne sont pas des choses qui grandissent ou rapetissent, ce sont des pierres immuables!

Alors tu peux toujours secouer mon sanctuaire: qu'il ne bougera pas d'un iota. En ma demeure l'amour est Eternel...




Revenir en haut Aller en bas
Attila
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2778
Age : 65
Localisation : Ici et ailleurs
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Jeu 14 Mar 2013 - 4:53

zarzou a écrit:
l'amour est Juste! C'est même ce qu'il y a de plus juste, de plus équitable, de plus "constant

Luc 6 : 35
Mais aimez vos ennemis, faites du bien, et prêtez sans rien espérer. Et votre récompense sera grande, et vous serez fils du Très-Haut, car il est bon pour les ingrats et pour les méchants.


1 Car le royaume des cieux est semblable à un maître de maison qui sortit dès le matin, afin de louer des ouvriers pour sa vigne.2 Il convint avec eux d'un denier par jour, et il les envoya à sa vigne.
3 Il sortit vers la troisième heure, et il en vit d'autres qui étaient sur la place sans rien faire.
4 Il leur dit : Allez aussi à ma vigne, et je vous donnerai ce qui sera raisonnable. Et ils y allèrent.
5 Il sortit de nouveau vers la sixième heure et vers la neuvième, et il fit de même.
6 Etant sorti vers la onzième heure, il en trouva d'autres qui étaient sur la place, et il leur dit : Pourquoi vous tenez-vous ici toute la journée sans rien faire ?
7 Ils lui répondirent : C'est que personne ne nous a loués. Allez aussi à ma vigne, leur dit-il.
8 Quand le soir fut venu, le maître de la vigne dit à son intendant : Appelle les ouvriers, et paie-leur le salaire, en allant des derniers aux premiers.
9 Ceux de la onzième heure vinrent, et reçurent chacun un denier.
10 Les premiers vinrent ensuite, croyant recevoir davantage; mais ils reçurent aussi chacun un denier.
11 En le recevant, ils murmurèrent contre le maître de la maison,
12 et dirent : Ces derniers n'ont travaillé qu'une heure, et tu les traites à l'égal de nous, qui avons supporté la fatigue du jour et la chaleur.
13Il répondit à l'un d'eux : Mon ami, je ne te fais pas tort; n'es-tu pas convenu avec moi d'un denier ?
14 Prends ce qui te revient, et va-t'en. Je veux donner à ce dernier autant qu'à toi.
15 Ne m'est-il pas permis de faire de mon bien ce que je veux ? Ou vois-tu de mauvais oeil que je sois bon ?


Zarzou je crains que tu n'es l'œil mauvais...je crois que ce ne soit là que s'écarteront définitivement nos chemins
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 50
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Jeu 14 Mar 2013 - 5:31

JR a écrit:
Parlons en de l'idolâtrie.

Une idole de pierre peut se renverser, mais le comble de l'idolâtrie est d'avoir créé cette idole psychique que vous appelez Yahvé et à qui vous prêtez des qualité humaines telle que la colère, la vengeance, jalousie. Cette divinité psychique, partiale, père du mensonge qui vous rend stupides et vous maintient en esclavage.

Pourquoi vois-tu toujours le mal là où il n'est pas!? C'est que l'esclavage vois-tu peut-être une bonne chose comme une mauvaise chose... Par exemple, l'amour, et bien l'amour c'est de l'esclavage mais du bon esclavage parceque ça fait prendre soin comme un serviteur sert son maître, l'amour est toujours serviable. Et que dire de la compassion!? Haa! Alors ça, c'est de la sujetion trrrès assujettissante... Certains sont soumis à la compassion sans jamais pouvoir s'empêcher de compatir, souffrant toujours les souffrances des petits maîtres de ce monde qui sont tour à tour, maître ou esclave, et c'est comme ça que l'on se retrouve avec des fils aux pattes...

Tu ne vas quand même pas oser dire que tu es un homme libre !? Si!? ( Sans compassion et sans amour, c'est dur! )
Revenir en haut Aller en bas
Attila
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2778
Age : 65
Localisation : Ici et ailleurs
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Jeu 14 Mar 2013 - 7:27

Zarzou tu digresses mais tu n'expliques rien...pourquoi fais tu dire à Jonas que seul son signe sera donné à certains alors que Jésus affirme qu'il a multiplié les signes de son authenticité...?

C'est pourtant simple comme question et tu es assez intelligente pour la comprendre...

Pour le reste et ta marotte sur la justice de dieu selon la loi de Moïse jésus affirme tout le contraire pour faire de l'amour de dieu une notion en complet décalage avec ta conception petit bourgeois du christisme véritable.
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 50
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Jeu 14 Mar 2013 - 8:02

@ Attila

Tu passes du coq à l'âne... Nous parlions amour ou plutôt tu parlais de l'amour de dieu. Je réponds que l'amour de dieu est justice. Là tu me réponds que je te saoules et tu passes à Iona. Pourquoi!??

POURQUOI? Tu n'aimes pas la justice de l'amour... Fini ce que tu a commencé veux-tu! Et on verra pour Iona et la torah de Moïse une autre fois ou ailleurs. Pour n'avoir rien à faire sur le sujet. Reprenons l'amour de dieu qui compte en matière d'immersion et aussi pour le jugement de ceux qui ne peuvent recevoir l'immersion... Parcequ'il y en a tu sais qui meurent dans leurs fautes pour disparaitre je le crains tout à fait. Compte tenu de ce qui tue l'être et le corps.

A l'instant tu soulignais sur le sujet de l'apocryphe de Thomas, que le témoignage de Thomas est autonome, sous entendu qu'il ne peut être associé aux évangiles. Témoignages que tu désaprouves à l'évidence... Tu veux bien rester fidèle à tes erreurs que je m'y retrouve!? Non parceque quand cela fait ton affaire tu useras allègrement de la torah que tu hais comme de la parole du NT que tu méprises et puis lorsque cela ne fait pas ton affaire, principalement avec moi, tu craches allègrement dessus pour faire des disciples des abrutis crasse. S'il te plait: un minimum de fidèlité. Tu te dois au moins ça, non parceque la division ne fait pas l'unification mais une grosse production de ténèbres. Ce n'est pas très brillant Attila que tout ça!

Revenir en haut Aller en bas
Attila
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2778
Age : 65
Localisation : Ici et ailleurs
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Jeu 14 Mar 2013 - 8:41

Laisses tomber l'idée que tu te fais sur moi et essaies de répondre aux questions simples que je te pose.
Je sais que tu cherches désespérément un messie et que tes propos haineux envers les autres ne sont que l'expression d'un désir contrarié.
Je te l'ai déjà dis, tu développes en partant de la bible une vision judéo-chrétienne du salut de la même manière que le font de manière exacerbé les Témoins de Jéhovah.
Cherches en toi la vérité mais ne là cherche pas autre part que dans ton cœur, c'est là qu'elle se trouve.
Ne la cherches avec tes hémisphères cérébraux car ils sont voués à l'analyse et à la censure pour entretenir la dualité.
Au fond de toi ( ton cœur de mère t'aidera ) se trouve un trésor et la pierre d'angle de ton être.

66. Jésus a dit :
« Montrez-moi la pierre que les bâtisseurs ont rejetée : c’est elle la pierre angulaire. »



Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 50
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Jeu 14 Mar 2013 - 9:17

Les actes des apôtres - Chapitre 4-10 qu'il soit connu de vous tous et de tout le peuple d'Israël que c'est par le nom de Iéshoua', messie, le Nazoréen, que vous, vous avez crucifié et qu'Elohîms a réveillé d'entre les morts. En lui cet homme s'est dressé devant vous, intact.
11 Étant la pierre méprisée par vous, les bâtisseurs, il est devenu la tête d'angle.
12 Le salut ne vient pas d'un autre. Non, il n'a pas été donné aux hommes un autre nom sous les ciels par lesquels il nous faut être sauvés".


C'est cela la vérité, tu fais bien de le souligner: la pierre d'angle que tu négliges. Le messie VIVANT dont le salut est unique pour être le nom de dieu: celui-qui-est! Mais pas pour toi cela va de soi puisque tu n'y adhères pas:

1 Pierre 2.7 À vous donc, adhérents, l'honneur ! Pour les non-adhérents, "la pierre rejetée par les constructeurs est devenue tête d'angle.

Ephésiens 2.20 Vous êtes construits sur le fondement des envoyés et des inspirés, le messie Iéshoua' étant lui-même la pierre angulaire,

1 Pierre 2.4 En vous approchant près de lui, pierre vivante, rejetée par les hommes, mais pour Elohîms, élue, précieuse,

1 Pierre 2.6 puisqu'il se trouve dans l'Écrit : "Voici, je pose en Siôn une pierre élue, d'angle, précieuse ; qui adhérera à elle ne pourra pas être confus".


PS: Il va de soi Attila que ma pierre d'angle est le messie vivant pas ce que je suis mais ce qu'il est: nuance. Très sincèrement je me vois mal adhérer à moi-même comme tu te plais à le faire pour me reposer sur quoi au juste!? Ma petite personne ne le vaut même pas et je devrais m'agenouiler devant moi!? Hahahaha! Quelle follie!

Alors, pour confirmer ce qui te chauffe terriblement: Celui qui pose la pierre élue, c'est dieu bien sûr.


Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
modérateur
modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 6578
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Jeu 14 Mar 2013 - 12:11

Trois pages, TROIS ! sont passées à la trappe, à cause des attaques ad hominem.
Ici, on discute d'IDÉES pas de personnes.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 9087
Age : 57
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Jeu 14 Mar 2013 - 12:12

mister be a écrit:
Oui moi c'est le bocal et toi la fosse...chacun son truc mais en tout cas je ne prends pas la religion d'un autre,la faire mienne et lui dire qu'il n'a rien compris

Ha bon parce que c'est ce que tu penses que nous vous avons pris votre religion?

Mais non c'est toi qui n'as rien compris,cette vieille religion que vous pratiquez encore religieusement aujourd'hui c'est la religion que certains d'entre nous avions construite autrefois et grâce à l'évolution nous arrivons à nous en dégager progressivement mais que veux-tu les filets qu'ont tendus Jésus et Pierre sont si efficaces qu'ils leur arrivent de faire remonter à la surface des poissons à l'aspect préhistorique comme ces lépisostés osseux communément appelés poissons armés...

Mais bienvenu quand même au club Mister Be les fossiles nous aident à mieux comprendre d'où nous venons afin de mieux savoir où nous diriger...
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
modérateur
modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 6578
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Jeu 14 Mar 2013 - 12:57

Tu as gagné Chribou: je verrouille pour de bon !
Marre de devoir jouer les éboueurs.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les baptêmes : initiations chrétiennes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Les baptêmes : initiations chrétiennes
» Rivalités chrétiennes dans les Lieux saints (Terre sainte)
» Les sectes chrétiennes des deux premiers siècles
» L'agenda européen oublie toutes les fêtes chrétiennes
» L'unité de l'Europe sera solide si elle est basée sur les racines chrétiennes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Religions abrahamiques :: Forum oecuménique-
Sauter vers: