Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les baptêmes : initiations chrétiennes

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
zarzou1
Expert
Expert


Nombre de messages : 2832
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Mar 5 Mar 2013 - 18:12


Téoma a écrit:
N'hésitez pas à dire qu'il vous donne toute latitude assistance et protection en fonction de vos désirs légitimes de votre environnement , de la condition humaine dans laquelle vous êtes baignée .

Vous êtes un homme curieux Téoma. Je vous trouve soit délicieux lorsque vous dites des choses qui me soignent, soit insupportable lorsque vous n'êtes pas soignant du tout. Mais je ne vous tiens en rien pour un placebo. Il y a en vous quelque chose d'effectif, que j'aime. Grâce à cela, j'oublie nos querelles passées. Remarquez je dis grâce à cela mais non ce n'est pas vrai, parceque en fait j'oublie toujours et qui me querelle et qui je querelle, chose étonnante, j'oublis même plus facilement qui me querelle, que, qui je querelle... Pardonnerais-je plus aisément aux autres qu'à moi-même!? Il doit y avoir de ça.

Mais pour revenir à ce que vous disiez ici: Il est rare que j'en fasse mention. Parcequ'il serait encore plus mal toléré que dieu puisse faire de ceux qu'il aime des sans inquiétudes qui jouiront de tout selon leurs désirs... J'ai beaucoup de désirs qui sont toujours comblés. Dieu fait tout pour être sans-souçis. Very Happy Mais il m'en reste un de souçi que je ne peux corriger moi-même. C'est mon souçi du monde et c'est vraiment un gros souçi. Moi non plus je n'aimerai pas cette création tant que les enfants y seront maltraités et il ne faudra pas compter sur notre humanité pour que cela soit un jour corrigé.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Mer 6 Mar 2013 - 9:16

Triskèle a écrit:
ben, j'ai le droit d'avoir un avis et de le dire, sans pour cela recevoir des boulets ?
C'est le résultat d'observations autour de moi, mais aussi dans les forums.


Téoma: c'est par son attitude qu'on témoigne qu'on est "illuminé", pas en se vantant de faire partie des élus. Si l'attitude est méchante, agressive, accusatrice, etc, c'est simplement la preuve que la personne n'a vécu qu'une hallucination.
Je pourrais citer plusieurs personnes dans ce forum dont on pourrait soupçonner qu'elles auraient reçu une illumination au moins partielle: elles sont aimables, voient le bien chez tout le monde, essaient d'aplanir les différents. Il y a une légèreté chez eux, une lumière... Jamais ils ne sont injurieux, accusateurs ou ne font de procès d'intention.
Je ne les citerai pas parce que je peux me tromper. Jouer le rôle de sage est très facile. Donc je ne peux que juger leurs propos et la constance de leur gentillesse, mais pas leurs personnes, même si c'est pour en dire du bien. Wink

Donc OUI, témoignez, mais par vos actes, pas par vos discours, surtout si c'est pour traiter les autres de démons, de névrosés ou d'autres asuras. Ca devient ridicule.


TRiskèle:

éh bien je suis moi-même , ayant pratiqué le zen et atteint l'éveil que veux-tu que j'ajoute ? Je ne te juge en aucun cas , car je lis lentement et je n'ai pas tellement le temps de vous suivre toi et Zarzou de plus comme tu dis internet est un outil précieux et attends toi à voir débarquer des gens comme moi dans les forums de ce type .
L'homme évolue et s'adapte à toutes les situations tu le sais bien , ne penses-tu pas que parmi ceux qui voyagent dans l'espace il y a aussi des allumés comme moi ? Les ET osent au moins s'afficher dans le ciel du web faut bien regarder entre les images fausses et les vraies et cela saute aux yeux .

Zarzou:

Ok , merci pour ta réponse . Il ne te reste plus à mon avis qu'à écrire un bon livre , c'est parfaitement possible , salut .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Mer 6 Mar 2013 - 9:37

téoma
tu peux bien le dire, évidemment, et tu es sans doute sincère, comme zarzou est aussi sincère, mais je pense qu'il y a des éveils partiels. Tout le monde en vit, ici ou là, peu ou prou. Ce sont parfois des prises de conscience, ou des sortes d'illuminations, ou des hallucination, mais pour moi ce n'est pas l'Eveil, l'éveil total dont on parle quand on emploie l'article "le" au lieu de "un".

Pourquoi je pense ainsi ? Parce que celui qui atteint cet état de Bouddha passera tout son temps et toute son énergie à aider les autres, et ne le perdra pas son temps en discussions dans des forums à s'accrocher pour des bêtises.

Une autre preuve en est ces soit-disant éveillés qui sont impulsifs, agressifs, intolérants, injurieux... Je ne vise personne en particulier, je parle en général, même si je pourrais te citer plusieurs noms qu'on a connu sur META, notamment, qui se disaient éveillés, avaient de beaux propos et devenaient infects dès qu'on ne les prenait pas au sérieux.

En qualifiant d'imposteurs tous ceux qui se prétendent éveillés, je ne prends aucun risque, parce que je sais que si un vrai éveillé lit cela, il se contentera d'en rire. S'il est vexé, eh bien, c'est une preuve de plus qu'il n'est pas "éveillé".

Je connais plusieurs personnes ayant vécu un éveil partiel (en général: NDE): jamais, jamais ils ne se présentent comme tel. Mais leur comportement change radicalement.

Dans les lamas enseignants que j'ai connus, ou entendus, aucun ne se prétendait éveillé. Quand on leur posait la question, ils répondaient, comme le Dalaï Lama, par un grand éclat de rire et répondent "mais non, je ne suis rien de plus qu'un simple moine, qui transmet l'enseignement de sa lignée, rien qu'un simple moine".

Tu ne m'en voudras pas de les prendre comme référence, plutôt que des flâneurs inconnus sur le net (dont je suis Wink ), dont je ne connais pas le comportement dans la vie ?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
obie 1
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3683
Age : 48
Localisation : loire
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Mer 6 Mar 2013 - 11:43

t'es revenu
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Mer 6 Mar 2013 - 11:47

Korem tu dis
Citation :
Pour ma part, je n'ai pas encore atteint l'éveil, par contre j'ai vécu des initiations qui m'ont permis de faire quelques pas vers cet éveil et améliorer ma vision des choses...
Moi, c'est mon oculiste qui m'a initié à une meilleure vision des choses
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Mer 6 Mar 2013 - 12:25

Körêm a écrit:
Teoma a écrit:
Exactement Zarzou , en principe celui qui a atteint l'éveil ne doit pas rester enfermé avec ce secret ; "Rien n'est si secret" Jésus .

Garder jalousement un secret de cet acabit reviendrait à refouler ce désir légitime au fin fond de l'inconscient , le désir d'enseigner à autrui sans arrière pensée ni hypocrisie ni mensonge .


Je suis d'accord avec toi

Pour ma part, je n'ai pas encore atteint l'éveil, par contre j'ai vécu des initiations qui m'ont permis de faire quelques pas vers cet éveil et améliorer ma vision des choses... C'est cela que je partage avec ceux que cela intéresse ...

Pour les autres, ils ne sont pas obligés de lire mes messages

Dans ce cas il faut que tu éclaircisses ton point de vue Korem lorsque tu prétends que celui qui reçoit le baptême est un éveillé; et je t'accorde que ce soit tout à fait en accord avec les écrits, pour éveillé moi j'entendrais plutôt voyant et pour endormi, celui qui est aveugle... Alors tu dis parfois que tu es un éveillé ou encore tu le suggères fortement, de même prétendais-tu avoir reçu l'immersion d'en haut mais aujourd'hui tu n'es plus très éveillé. On en perd son latin. Tu pourrais nous expliquer!? Tout simplement. Entendu que si tu viens témoigner de ton baptême, il faut en témoigner, le dire ne sert à rien, mais argumenter, esprimer : INFORMER.

Citation :
Il est heureusement possible de recevoir le baptême directement et de cela je peux témoigner personnellement ou par des exemple de personnes que je connais.

Nous n'avons jamais reçu ton témoignage. Tu dis bien que tu l'as reçu mais tu ne dis pas comment, ni pourquoi. A savoir, puisque tu te reposes sur le NT que Jésus ne donnait pas l'immersion et le souffle pour rien mais pour officier à une tâche bien définie: Guérir les malades, chasser les démons, donner le souffle sacré. Si donc tu as reçu le baptême d'en haut tel que tu le revendiques, nécessairement tu es aptes à réaliser ce que réalisait le messie.

Alors!?






Dernière édition par zarzou le Mer 6 Mar 2013 - 12:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Mer 6 Mar 2013 - 12:29

Teoma a écrit:
...en principe celui qui a atteint l'éveil ne doit pas rester enfermé avec ce secret ; "Rien n'est si secret" Jésus .

Garder jalousement un secret de cet acabit reviendrait à refouler ce désir légitime au fin fond de l'inconscient , le désir d'enseigner à autrui sans arrière pensée ni hypocrisie ni mensonge .
- Le désir et besoin d'enfanter ? Ceci me semble naturel...
- Cependant, si cet enfantement engendre en autrui un conditionnement, spirituel dans le cas présent, nous restons dans le processus du "conditionnement".
- Une chose est de "dire", voire se dire, une autre de "transmettre", ou de vouloir transmettre...
- Lorsque "ma volonté" se substitue à "la Volonté". (Quand bien même seraient-elles très proches...)
- Le personnel et/ou l'impersonnel.
- L'ésotérisme se révèle en exotérisme. S'agit-il implicitement de passer par la "transmission" ? Je ne sais...
- Culturel ou Naturel ?
Revenir en haut Aller en bas
obie 1
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3683
Age : 48
Localisation : loire
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Mer 6 Mar 2013 - 12:29

oui , les évellés risquent de vraiment devenir aveugle quand ils feront le grand voyage , à mon avis il faut oublier les certitudes que nous pourrions avoir .......
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Mer 6 Mar 2013 - 12:32

INFO : http://www.leparisien.fr/faits-divers/yvelines-un-petit-garcon-martyrise-sous-pretexte-d-exorcisme-06-03-2013-2620903.php

" D'après le témoignage du garçonnet, issu d'une fratrie de trois, cette femme l'aurait obligé à tendre les bras, lever la tête et les yeux vers le ciel avant de lui infliger des coups de bâton, tandis que le beau-père de l'enfant lui donnait des coups de ceinturon. Le tout dans le cadre d'un exorcisme en vue d'être prochainement baptisé."

Revenir en haut Aller en bas
obie 1
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3683
Age : 48
Localisation : loire
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Mer 6 Mar 2013 - 15:41

l'ignorance est la cause de Tout , comme l’orgueil.
Revenir en haut Aller en bas
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 10004
Age : 58
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Mer 6 Mar 2013 - 18:59

zarzou a écrit:


mais je sais, sans aucun doute, que ce que j'ai vécu est vrai pour de multiples raisons qui ne peuvent être remise en question. Tu penses bien que ce genre de choses doit faire l'objet d'une remise en question, surtout porté dans un esprit aussi critique que le mien. Mais à remettre ce qu'Il me faisait vivre en question, je me suis trouvée dans l'étonnement de devoir considérer que chaque chose que je vivais lorsqu'Il se manifestait: était inébranlable; il n'y avait rien à faire, toute hypothèse que je formulais pour détruire ce que j'avais vu, résistait avec une force sans précedant pour avoir été bâti de telle sorte que je ne voyais aucune faille qui puisse me permettre de l'ébranler. De fait, je renonçais à mon entreprise de détruire cette manifestation, mais je luttais trois ans sur cette affaire parceque j'étais très en colère de n'avoir aucun doute sur Son existence.

Je suis dénuée d'hypocrisie, qui est monnaie courante au profit de beaucoup d'hommes, cela permet de mener ses affaires par une sagesse feinte qui porte beaucoup de fruits. Je reproche aux hommes d'affecter beaucoup ce qu'ils ne sont pas, comme des comédiens qui jouent sur la scène de ce monde mais, vivre, n'est pas un jeu: c'est une épreuve.



Citation :
Au contraire, je trouve plutôt à sa place que l'existence du messie et de dieu se retrouve sur ce topic. C'est que le messie est le seul à pouvoir donner l'immersion par le souffle, oui, le seul.
Remarque je n'avais pas dit le contraire non plus puisqu'il est question de baptême dans ce fil et qui dit baptême dit Jésus et christianisme et j'ai d'ailleurs raconté ici une cinquantaine de fois avoir été baptisé très fort dans le Christ en étrennant la nouvelle cloche de mon église du Christ-Roi et subi le baptême du feu à 33 ans où tous mes biens matériels ont brûlé dans un incendie sans oublier mon baptême cryogénique où du toit de l'église St-Pierre Claver j'ai reçu un glaçon sur la tête alors que j'étais en compagnie d'une amie fille du père Noël religieusement très sceptique et pas intéressée par nos intrigues mais qui fut témoin de la chose bien malgré elle.

Citation :
Je ne te raconterais pas dans le détail ce que "je voyais" ce que "j'entendais" ce que "j'ai vécu" de cette curieuse expérience ne serait-ce que parceque c'est à moi seule qu'Il s'est adressé et que ce qu'Il me disait, ne concerne que moi;
Cela est très contestable mais toi si ça t'arrange de le penser ça ne t'arrangera pas nécessairement longtemps puisque je suis là pour t'en culpabiliser.

Et je suis bien placé pour te faire la morale puisque moi je me suis autorisé à parler de mes expériences en les relatant aussi fidèlement que possible et en ne cachant pas les aspects moins reluisants comme celui où après avoir vécu une très forte sensation de réminiscence par rapport à Jésus et où quelques minutes plus tard je demandais pardon pour avoir eu l'impression d'avoir été ce si grand Personnage alors que j'avais si souvent péché par mes pensées libidineuses envers le corps féminin ce qui tout-de-même permet à mes interlocuteurs de se faire une idée de ce que je suis réellement et de me juger comme bon leur semble s'ils le croient utile de le faire pour préserver leur foi envers un Jésus incorruptible.

Ce qui me semble injuste donc dans ta démarche c'est qu'à cause de tes expériences spirituelles qu'il t'a été donné de vivre en direct tu t'autorises de façon parfois quelque peu autoritaire à juger sévèrement de l'impertinence du cheminement spirituel des autres qui ne te semble pas Véritable mais tu souhaiterais que l'on suive quand même ta Voie alors que tu n'es même pas prête à nous concéder le récit de tes expériences mystiques qui déjà ne serait que des miettes en comparaison de ce qu'est une Expérience mystique In Live comme celle qu'il t'a été permis de vivre.

Citation :
Je dois t'avouer que je vivais très bien sans dieu avant qu'Il ne se manifeste... Hahaha! Je suis très matérialiste, je ne me prive de rien. Ma pauvreté est intérieure à mon coeur sûrement pas aux apparences.

Réfléchis à ce que j'avais dit sur le fil de Korêm au sujet du 11 septembre:
Citation :
Ici sur ce fil et ailleurs il y en a qui ont inconsciemment "intérêt" à prendre parti pour Bush et se rendent ainsi complices de ses crimes

Donc c'est peut-être pour ça aussi que Dieu s'est manifesté parce qu'il voyait à quel point tu étais matérialiste mais toi tu as choisi de prendre ce Contact de la façon orgueilleuse en t'imaginant être une de ses favorites mais remarque t'es pas la seule ici qui ne sont pas capables d'avaler la réalité qui veut que nous soyons tous véritablement égaux et celui qui te dit ça c'est justement celui qui il y a 2000 ans croyait avoir toute la Faveur du Père mais voyez maintenant où tout ça m'a mené et vous a mené.

Alors oui moi aussi je suis d'une certaine manière matérialiste mais d'un matérialisme qui permettrait à tout le monde de posséder la Terre entière et d'être possédé par tout le Monde et cette même Terre.

Citation :
Qu'est-ce qui peut t'intriguer de cette existence Chribou, serais-tu à ce point different de tous ceux que j'ai connu et s'en tappent comme de l'an quarante!? Parceque je n'ai jamais connu personne que cela interesse vraiment, on affecte bien de s'y interesser, mais on affecte seulement.

C'est que vois-tu mon Orgueil des temps passés m'a amené aujourd'hui à cette humilité de reconnaître avoir besoin des autres et donc oui ton expérience me semble intéressante et je pense qu'elle m'enrichirait si tu acceptais de nous la raconter dans les moindres détails mais je n'insiste pas davantage et j'accepte de devoir y renoncer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Mer 6 Mar 2013 - 20:15

Citation :
Pourquoi je pense ainsi ? Parce que celui qui atteint cet état de Bouddha passera tout son temps et toute son énergie à aider les autres, et ne le perdra pas son temps en discussions dans des forums à s'accrocher pour des bêtises.

Triskèle:

Cela dépend de la nature de cette personne en réalité , plusieurs critères peuvent entrer en ligne de compte bien que des conditions idéales soient requises .
Chacun est un cas particulier une parcelle divine et agira par rapport à son unique tempérament géré à la fois par les astres et l'éducation typique de l'environnement proche . Ainsi on peut voir des esprits altruistes dans chaque cellule sociale .
Je ne pense pas que la vocation de ce forum soit le support de l'homme idiosacratique , on est quand même cablés la com c'est la nouvelle force du 21ème siècle .


Citation :
Dans les lamas enseignants que j'ai connus, ou entendus, aucun ne se prétendait éveillé. Quand on leur posait la question, ils répondaient, comme le Dalaï Lama, par un grand éclat de rire et répondent "mais non, je ne suis rien de plus qu'un simple moine, qui transmet l'enseignement de sa lignée, rien qu'un simple moine".

Ok , mais un maître est un maître qui a fait ses preuves , il dit cela pour ne pas paraître orgueilleux mais c'est pas l'envie qui lui manque de brailler comme un adjudant en disant que certains élèves sont des paresseux !

HS ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Mer 6 Mar 2013 - 20:38

Körêm a écrit:
Teoma a écrit:
Exactement Zarzou , en principe celui qui a atteint l'éveil ne doit pas rester enfermé avec ce secret ; "Rien n'est si secret" Jésus .

Garder jalousement un secret de cet acabit reviendrait à refouler ce désir légitime au fin fond de l'inconscient , le désir d'enseigner à autrui sans arrière pensée ni hypocrisie ni mensonge .


Je suis d'accord avec toi

Pour ma part, je n'ai pas encore atteint l'éveil, par contre j'ai vécu des initiations qui m'ont permis de faire quelques pas vers cet éveil et améliorer ma vision des choses... C'est cela que je partage avec ceux que cela intéresse ...

Pour les autres, ils ne sont pas obligés de lire mes messages

En fait il y a un secret que les grands maîtres ne donnent qu'à leurs élèves , et qui fait partie d'une discipline parrallèle au yoga .

A+
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Jeu 7 Mar 2013 - 8:49

@ Körêm
.
Quelle est la couleur de l'herbe ?
Ailleurs... Wink
---
L'amour en herbe
.
Herbe rustique, sauvage ou folle
Gazon anglais, sophistiqué, BCBG
Quelle que soit celle dont tu raffoles
Ne peut-elle être que piétinée ?

---
Il est des baptêmes officiels, et d'autres officieux.
D'autres encore sans office, quels qu'ils soient...


Dernière édition par schtroumpf-max le Jeu 7 Mar 2013 - 9:59, édité 1 fois (Raison : fôte...)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Jeu 7 Mar 2013 - 9:27

les initiations, quelles qu'elles soient, sont données par un maître à son disciple, qu'il connaît bien, quand il l'en estime digne.

Ils ne sont pas racontés dans un forum par des inconnus, à des inconnus: ça, c'est de la blague ! Qu'on témoigne d'une expérience, OK, ça, c'est bien, cela aide ceux qui l'ont aussi vécu de l'exprimer et de ne pas se croire zinzins. Mais qu'on s'en prévale pour faire de la morale aux autres, jouer au maître, se croire tout permis ("je peux injurier parce que Jésus l'a fait, et Jésus est en moi"), là je dis nettement: non ! C'est juste la preuve qu'on s'est enorgueilli de son expérience, ce qui permet aux autres de la mettre en doute.

D'autre part, beaucoup des enseignements qui étaient ésotériques sont maintenant exotériques, vu l'urgence de les disséminer, et le manque de maîtres disponibles pour le nombre croissant de disciples. Seuls quelques "secrets" qui ne peuvent pas être mis entre toutes les mains restent ésotériques. Par exemple, en arts martiaux, les coups trop dangereux ne sont enseignés qu'à ceux dont on est sûrs qu'ils feront bon usage, qui sont assez maître d'eux pour ne pas en abuser (en principe, du moins: je donne juste cela comme un exemple facile à comprendre).

Dans tout ce fatras d'informations, d'enseignements, de faux et de vrais gourous qui sont maintenant disponibles, comment savoir lesquels sont "vrais" ? Eh bien, je pense que le travail qu'un chercheur "spirituel" doit faire maintenant, c'est de développer son discernement. Il peut alors apprendre de n'importe quelle source, même en observant la Nature, et les réactions de ses proches. Son expérience et son observation deviennent son guide. C'est ce que Ghandi disait ("quand on s'écarte du bon chemin, on trébuche et on est ramené sur le Voie"). Et cela, jusqu'au jour où on rencontrera peut-être son propre maître. Mais là aussi, je vois un risque l'orgueil: avoir un maître prestigieux est valorisant. Combien en ais-je entendu déclarer fièrement "Untel est mon maître", alors que le Untel en question expliquait qu'il ne fallait plus s'attacher à un maître, mais simplement consulter un enseignant quand on avait des questions. (Je pleure intérieurement, parce qu'il vient de mourir, c'était un humain et un sage, très simple et HUMBLE: Lama Karta, pour ceux qui le connaissent: c'est une grande perte).


--------------------------------------


Pour revenir au sujet du fil, à mon avis les initiations chrétiennes reflètent les étapes universelles, mais il faut passer au-dessus des apparences. L'apparence c'est: on a inventé un péché mortel pour justifier un baptême, c'est une manipulation...
Le symbolisme profond: certains l'ont très bien expliqué ici, ou dans d'autres fils, je n'ai pas les connaissances pour le faire moi-même, mais je les remercie de les avoir posté. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Jeu 7 Mar 2013 - 9:53

Triskèle:

Tu oublies peut-être ou simplement n'y as-tu pas pensé , le fait que le phénomène de réincarnation est relaté dans le bouddhisme , parce que en continuant ton raisonnement j'ajouterai que certaines personnes bien que n'ayant eut aucune relation direct avec un maître ont réellement réalisé l'éveil par une tout autre voie que celle du vrai yoga .
Tout simplement parce que ce type d'individuum a connu et éprouvé l'expérience initiatique déjà plusieurs fois dans d'autres vies et que l'expérience atavique dont il est détenteur a facilité la tâche sans même avoir eut recours au FAMEUX maître en question ...! N'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Jeu 7 Mar 2013 - 10:08

Chribou a écrit:
Cela est très contestable mais toi si ça t'arrange de le penser ça ne t'arrangera pas nécessairement longtemps puisque je suis là pour t'en culpabiliser.

C'est que vois-tu mon Orgueil des temps passés m'a amené aujourd'hui à cette humilité de reconnaître avoir besoin des autres et donc oui ton expérience me semble intéressante et je pense qu'elle m'enrichirait si tu acceptais de nous la raconter dans les moindres détails mais je n'insiste pas davantage et j'accepte de devoir y renoncer.

Je devais avoir environ 25 ans. Et mon petit ami du moment rapportait d'une visite chez sa mère la bible de son enfance. Il me disait ce jour-là:
-- Tiens regarde j'ai retrouvé ma bible.
Je jettais un oeil sur l'ouvrage qu'il tenait entre ses mains et je répliquais:
-- Et bien, mets la dans la bibliothèque.
Ce qu'il faisait...

Dans les jours suivant l'introduction de ce livre chez moi, il se passait un évènement curieux; Une idée émergeait spontanément : Ouvre la bible. Cela survenait sans aucune raison, quand je rentrais du travail, quand je préparais le déjeuner, pendant que je passais l'aspirateur alors que je pensais sûrement à bien d'autres choses. Je trouvais cette idée curieuse et je me disais: Mais qu'est-ce que c'est que cette idée bizarre qui me vient comme ça !? Parceque, cette idée ne trouvait aucune correpondance émotionnelle, c'est à dire aucun désir, aucune envie, aucun attrait particulier. J'entends bien lorsqu'il me venait à l'idée de lire quelque chose que cela correspondait à un désir , Mais la non, l'idée de devoir "ouvrir la bible" ne tenait à aucun désir. Voire même, très sincèrement, à un certain rejet, je ne m'interéssais pas du tout à dieu et à tout ce que les hommes en faisaient. Bref, je commençais à m'inquiéter ; Et cette idée s"imposait jour après jour et n'apparaissait que lorsque j'entrais chez moi, comme si je venais d'être équipée d'un nouveau système de reception radio. Plutôt inquiète, j'en parlais à mon petit ami: Penses-tu qu'il soit possible qu'une autre volonté que la tienne puisse s'imposer en toi ? La réponse évasive qu'il formulait ne m'aidait pas du tout, il ne voyait pas ce que je voulais exprimer, il ne comprenait pas vraiment.. Quand bien même tenait-il à sa bible qu'il ne pratiquait pas sa religion. Il était de confession protestante.

Cependant, chaque jour qui passait cette idée qui émergeait de façon spontanée prenait de plus en plus d'intensité, comme un ordre, une injonction: Ouvre la bible! De la surprise au début, je passais par toute une gamme d'émotion, la curiosité: Mais qu'est ce que c'est? L'irritation: Y'en à marre à la fin! La colère: Mais tu vas me lacher! Jusqu'au jour où, excédée, en larmes, je finis pas céder et j'ouvrais la bible. Bien qu'avant j'essayais désespérément de repousser encore un peu avec un ouvrage du genre: les raisons philosophiques de la non existence de dieu; ce qui n'y changeait rien et je fus contrainte d'ouvrir simplement la bible; que j'ouvrais où elle voulu s'ouvrir et je commençais à lire, les mots qui se tenaient devant moi, pleurant de rage pour me sentir vaincue,... Le livre s'était ouvert sur la crucifixion et je lisais à haute voix, seule ce jour là en milieu de matinée. Mais au moment où je lisais : Elie, Elie, pourquoi m'as-tu abandonné !? Il se passa quelque chose que je n'aurais jamais cru possible, quelque chose d'insensé. Je croyais avoir tout vu déjà avec cette histoire d'idée curieuse qui émergeait spontanément et contre laquelle j'avais lutté vainement pendant plus d'une semaine. Et dont la recurrence, la force, l'étrangeté m'avait mené déjà à la conviction qu'une autre volonté que la mienne s'exerçait en moi. Mais que celui à qui appartenait cette volonté ne prenait pas le même chemin que les autres mais un chemin intérieur dont je en soupçonnais pas l'existence.

... J'avais lu, comme le fait celui qui n'a pas du tout envie de s'adonner à cette tâche. Lorsque je réalisais soudain que je me trouvais ailleurs. Sans que je ne puisse comprendre comment cela pouvait être possible, je n'étais plus chez moi devant ma table au milieu de mon salon dans mon confortable appartement, mais ailleurs, dans un autre pays, dans une autre époque...

Je m'étonnais tout d'abord du bleu du ciel, de la châleur et du bruit. Alors que je venais de quitter une matinée pluvieuse et grise, un ciel de france. J'étais sous le ciel d'Israël, sous son soleil, sur sa terre, sur la place du temple. Et lorsque je baissais mon regard sur l'origine de ce bruit, je voyais une foule immense tout autour de moi. Et je me trouvais là, au milieu d'eux à m'interroger sur cette situation complètement insensée. A quelques mètres devant moi se tenait une vieille femme qui invectivait un homme. Elle parlait une langue que je ne comprenais pas mais je voyais bien au jugé qu'elle lui en voulait. Elle faisait mine de le frapper, elle le menaçait, elle lui crachait dessus. Celui à qui elle s'adressait portait une robe rouge tel que j'avais lu qu'on l'avait revêtu, celui qui appelait Elie sur la croix, le messie. Alors que je m'étonnais de sa présence à quelques mètres devant moi, il levait les yeux dans ma direction..

Je n'ai jamais reçu de regard plus lourd, plus sombre. Comme un reproche que l'on fait à celui que l'on aime pour vous avoir tant déçu qu'il n'y a plus rien à dire. Ce fut un choc. Je m'effondrais. Parcequ'au fond de moi je sentais que je le connaissais sans comprendre comment cela pouvait être possible. Je n'avais aucun souvenir de lui mais le fait est qu'il m'apparut que je l'aimais et que je l'aimais plus que tout. C'était très surprenant. Je ressentais une douleur immense à l'idée de l'avoir trahi sans que je ne sache ni quand, ni comment, ni pourquoi...!? J'étais complètement dépassée par la situation.

Au milieu de tout cela une lumière éclata. Une lumière étrange, comme un nuage, un brouillard dans lequel le regard se perdait sans trouver d'obstacle pour s'y reposer. Dans la lumière, apparu la forme d'une main, la main gauche. Et à plusieurs reprises j'entendis une voix qui me demandait de la prendre. Ce qu'il me demandait me contraint à faire un effort considérable mais à termes je garde le souvenir que l'être duquel émanait cette lumière me soulevait au dessus de lui. Il m'a demandé de pardonner à tous ceux qui m'avaient offensé et ma mère la première pour être de ceux-là. Puis il me dit qu'il m'aimait, qu'il croyait en moi et que j'y arriverais. Mais je ne sais pas ce qu'il voulait dire exactement par : Tu vas y arriver. Mais ce n'est pas très important parce que je sais que tout ce qui vient de lui est vrai.

Bien sûr, je ne te livre pas tous les détails de ce que je vivais dans cette curieuse rencontre ; certaines choses n'appartiennent qu'à moi. Mais au final, je sais qui Il est et où je pourrais Le retrouver. En celui que j'aime plus que tout au monde sans que je ne comprenne pourquoi... C'est ce que je me suis donnée de découvrir puisque je sais qu'il est vivant pour avoir reçu la vie éternelle. Curieusement, c'est une chasse sur ma propre mémoire, mes propres souvenirs et non, vraiment, je n'ai aucun doute sur mes sentiments. Puisque telle est la clé de ce qui m'uni à lui. C'est une histoire extraordinaire dans la vie de quelqu'un d'ordinaire.

PS: Bien à toi Chribou.



Dernière édition par zarzou le Jeu 7 Mar 2013 - 10:27, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Jeu 7 Mar 2013 - 10:16

@ Téoma
ben non, c'est là une erreur fréquente. Le bouddhisme n'enseigne pas la réincarnation, tout simplement parce qu'elle est incompatible avec la notion d'ego illusoire: or ce serait l'ego qui se réincarne.

Il la tolère juste pour le bouddhisme populaire, mais cela vient de l'hindouisme. Il ne faut pas oublier que dans beaucoup de régions, les deux sont encore fort mêlés.
Dès que l'on suit un enseignement, la réincarnation est remise en question.
Il y a des exceptions dans le bouddhisme tibétain, pour les maîtres qui ont une mission à finir, et encore ! Le Dalaï Lama, pourtant présenté comme l'un d'eux, refuse de l'admettre.
Ce que je dis ici (sur l'ego), c'est lui même, et d'autres enseignants tibétains, qui l'ont expliqué.
Mais le bouddhisme tibétain n'est qu'une sorte parmi des centaines, et sans doute une de celles où il y a le plus de superstitions et un fatras de déités et rituels.
Citation :
.certaines personnes bien que n'ayant eut aucune relation direct avec un maître ont réellement réalisé l'éveil par une tout autre voie que celle du vrai yoga .
tout à fait d'accord ! Il ne faut même pas suivre une Voie spirituelle pour cela. N'importe qui peut la recevoir, par exemple lors d'une NDE. Ca tombe sur n'importe qui, n'importe quand, même sur des incroyants convaincus (voir les ouvrages d'Andrée Aimée). Ca, c'est pour l'illumination totale, qui change instantanément et en profondeur le comportement de la personne (plus d'angoisse, plus d'agressivité).

Raison de plus pour ne PAS prétendre qu'il faut suivre telle ou telle voie, tel ou tel gourou, ou de subir toutes sortes d'initiations.

Le chemin spirituel permet d'acquérir progressivement la "claire vision" etc., par petites touches, par étapes. Même un athée matérialiste progresse, à sa façon, quand son but est l'humanisme.

La progression se fait naturellement, les prises de conscience viennent, et pour celà le cheminement intérieur est important: cela commence par une sorte de psychothérapie (parfois je me demande si elle ne suffit pas, si elle n'est pas la porte de la Voie ?)

L'enseignement d'Eckart Tolle est un bon exemple : il est en dehors de toute voie tracée, et pour moi il représente la Voie du futur. Je parle de l'enseignement, pas du personnage. Je suis opposée à toute forme de vénération des personnes: cela ne mène qu'à des déceptions, parce que tous sont humains, donc faillibles.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Jeu 7 Mar 2013 - 10:58

Triskéle :

Désolé le Bouddha a déclaré ceci : " J'ai revu mes vies antérieures et des milliers d'ères cosmiques de création et de destruction ; j'avais tel ou tel CLAN . "

Cherches bien chère amie , je ne souhaite pas te contredire , car en fait si je suis ton raisonnement c'est encore pire , voici tu dis:

" La réincarnation n'existe pas , le corps naît et s'il est conscient d'avoir une âme tant mieux il ira au nirvana sinon il meurt et c'est fini pour lui " Quelle cruauté ... hé hé .
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Jeu 7 Mar 2013 - 11:28

Korem a écrit:
Comment puis-je vivre telle ou telle initiation ou expérience ?

Pour quoi faire!? Very Happy ( Si ces soi disantes expériences conduisent à voir des démons là où il n'y a que des hommes ou des femmes. )

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Jeu 7 Mar 2013 - 12:30


Triskèle a écrit
Citation :
Dès que l'on suit un enseignement, la réincarnation est remise en question.
Il y a des exceptions dans le bouddhisme tibétain, pour les maîtres qui ont une mission à finir, et encore ! Le Dalaï Lama, pourtant présenté comme l'un d'eux, refuse de l'admettre.

Le dalaî Lama est présentement incarné et je ne pense pas qu'il en soit à la première incarnation ... !

Zarzou:

Donc hors sujet pour nous mais , comment appèles-tu alors ( deux hommes ) qui débarquent dans un lycée aux U-states armés jusqu'aux dents et tuent toutes les personnes qui y sont ?
Revenir en haut Aller en bas
obie 1
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3683
Age : 48
Localisation : loire
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Jeu 7 Mar 2013 - 12:32

des tueurs dans un premiers temps mais dans un deuxième temps ils sont peut êtres les instruments d'une force occulte
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Jeu 7 Mar 2013 - 12:55

Körêm (do do do ré mi ré do mi ré ré do ) Very Happy

Je n'ai suivi aucun enseignement, ne suis passé par aucune initiation. Je ne lis pas.
Il est un livre, le "livre du Soi", en soi.
Le cheminement s'est fait individuellement et naturellement. L'aventure fut/est intérieure.
(Il y aurait donc plusieurs moyens d'accès à ce que l'on appelle la Voie.)
Dans le cas présent, il ne s'agit pas de "pratiquer", mais d'être, puisque l'on est habité par cela. On se lève avec, on se couche avec.
Le sentiment de dualité est au minimum, et occasionnel. Mais jamais réellement on ne se quitte.
Je ne me sens pas "missionné",
même si la puissance intérieure est considérable et souhaite parfois partager. (Pour ne pas imploser ?)

Coupable d'être différent, mais coupable injustement. Peu importe l'image ou le regard des autres. Nous n'en sommes plus là...
Rien à vendre, rien à prétendre, rien à prêcher, rien transmettre. Être.
Ce parcours est solitaire; sans sentiment de désagréable solitude. La Présence suffit.

"Chacun sa route, chacun son chemin."
Autant d'obliques pouvant converger au même point.

Merci d'avoir répondu... Wink

---
P.S. La suite : ré ré ré ré la la ré do si la sol - do do do ré mi ré do mi ré ré do...(?)

Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Jeu 7 Mar 2013 - 14:26

Teoma a écrit:
Zarzou: Donc hors sujet pour nous mais , comment appèles-tu alors ( deux hommes ) qui débarquent dans un lycée aux U-states armés jusqu'aux dents et tuent toutes les personnes qui y sont ?

Des insensés... Autant parler de cette mère qui égorgeait ses trois enfants il y a moins d'un mois. Epouse de mèdecin et au dire des voisins: Une femme adorable. Comme quoi les gens adorables... Mais dans la mesure où je ne juge pas sur les apparences pour mieux appréhender le fond, je dirais que le nombre d'insensés potentiellement criminel est édifiant. Je vois beaucoup, beaucoup de gens insensés: trop. Lorsque les gens insensés se mettent en colère, alors cela peut devenir démoniaque surtout si c'est malsain mais ne nous y trompons pas je crois, entre illustration tel que le mot Azura l'évoque et désirs malsains. Un Azura ne fait qu'illuster en somme le désir malsain. Quand bien même cela s'illustre sous forme d'archétype que cela revêt une sorte de volonté autonome et indépendante de l'individu, mais je ne pense pas que cela soit étranger à l'individu; je parirai volontier sur une création inconsciente, une sorte de golem qui est né des refoulements, de la souffrance, des angoisses de l'individu.

Le démoniaque est un malade, que Jésus traitait volontier avant les paralytiques. En d'autres termes, je pense qu'il est encore plus à plaindre que les autres et personne n'est à l'abri de ses créations psycho-pathologique. Lorsque ce qui émerge en la psyché est destructeur, il y a plus que matière à s'inquiéter mais cela vaut aussi pour ceux qui nourrissent à mon avis des envies de magies, d'extraordinaire, de surnaturel. Ils pourraient activer certaines choses dont ils n'ont même pas idée, ils se feront prendre par surprise parceque c'est toujours très sournois pour émerger de l'inconscient... Donc, avis aux amateurs de sensations fortes, Jung en avait quelques uns sous camisole pour avoir pêté les plombs. Je n'ai jamais compris cet engouments que cultivent certains pour faire tourner les tables!? Cela me dépasse.

Wink
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Jeu 7 Mar 2013 - 14:33

obie 1 a écrit:
des tueurs dans un premiers temps mais dans un deuxième temps ils sont peut êtres les instruments d'une force occulte

Ce que tu appelles force occulte, je le prèterais volontier à soi-même; nous ne savons pas grand chose du processus de refoulement mais ce que découvrais Jung c'est que certains archétypes s'en nourrissent volontier et feront germer dans la conscience des idées sinistres en vu d'être encore alimenté par la volonté du sujet. Je n'aime pas trop l'idée de force occulte. Cela sous entend que l'individu est le pauvre jouet d'une force étrangère. Mais au-delà de nous, je ne connais que dieu. Pourquoi aurait-il créé des z'êtres maléfiques pour assujétir les humains!? Non, je n'y crois pas du tout. Je pense que ce sont les dieux que nous sommes qui créont ces démons par les envies sinistres qui nous animent.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Jeu 7 Mar 2013 - 15:36

Teoma a écrit:
Désolé le Bouddha a déclaré ceci : " J'ai revu mes vies antérieures et des milliers d'ères cosmiques de création et de destruction ; j'avais tel ou tel CLAN . "
"Bouddha a dit...": mais qu'en sais tu ? Etais-tu là quand il l'a dit ?
Tu veux dire "certains écrits attribués à Bouddha disent que ..." ? Ce qui n'est pas du tout la même chose.
De plus, cette phrase peut signifier autre chose, qui rejoint d'ailleurs les enseignements, qui en très simplifié, évoquent une sorte de "mémoire collective". Il n'y a donc même pas de contradiction.
Citation :
en fait si je suis ton raisonnement c'est encore pire , voici tu dis:
" La réincarnation n'existe pas , le corps naît et s'il est conscient d'avoir une âme tant mieux il ira au nirvana sinon il meurt et c'est fini pour lui " Quelle cruauté ... hé hé .
hé bien non, ce n'est pas moi qui dit cela, c'est toi, en suivant ton raisonnement, pas le mien. Wink
On s'écarte trop du sujet du fil, là. Si tu veux savoir comment je vois les choses, tu peux poser tes questions ici: http://www.forum-religions.org/t5389-ma-vision-du-bouddhisme
Teoma a écrit:
Triskèle a écrit
Citation :
Dès que l'on suit un enseignement, la réincarnation est remise en question.
Il y a des exceptions dans le bouddhisme tibétain, pour les maîtres qui ont une mission à finir, et encore ! Le Dalaï Lama, pourtant présenté comme l'un d'eux, refuse de l'admettre.
Le dalaî Lama est présentement incarné et je ne pense pas qu'il en soit à la première incarnation ... !
Relis ce que j'ai souligné: je ne parle pas de ce que les autres disent de lui, mais ce que lui répond lors de ses conférences, quand on lui pose la question. Et puis il explique que la réincarnation de l'ego n'est pas correcte, et donne une autre version.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Ven 8 Mar 2013 - 6:36

Salut Korem:

Et l'élève surpasse le maître ? Oui mais attention Korem ,

""on a pas le droit d'enseigner ici , c'est pas écrit dans la charte mais""

en fait un maître de quelque-chose n'a pas le droit d'écrire en ce lieu public ...
C'est ce que je viens d'apprendre Korem c'est consternant , et chacun sa route en plus,j'avoue ne plus rien comprendre aux JR Triskèle et Obie1 .

Un maître n'a pas d'argent par paquet , il a juste de quoi se loger se vêtir et manger en réalité , mais d'après eux c'est un être exquis qui rayonne et attire du monde , et se faire beaucoup de blé selon la politique de droite ça marche pour eux .

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Ven 8 Mar 2013 - 6:47

est-ce que tu ne confonds pas "une seule personne a dit ne pas chercher un maître spirituel dans les forums de discussion" avec "on n'a pas le droit d'enseigner", Téoma ?
Ou alors je vais te poser une autre question: a-t-on le droit de donner son avis personnel, sans qu'il ne soit déformé et caricaturé, voire comme dans ton dernier post: généralisé ?

Il faut tout simplement savoir accepter que certains pensent différemment, non ?
Sinon, tu ne fais que confirmer ce que je disais plus haut. Wink
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
obie 1
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3683
Age : 48
Localisation : loire
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Ven 8 Mar 2013 - 10:22

qui est un maître ici ?

j'ai eu la chance pendant des années de donner des conférences en public sur Lyon et j'estime ne pas être un maître en quoique ce soit. Bref un peu d'humlité ne fait de mal à personne.

Quand à ne rien comprendre à JR , tryskèle ou moi-mêmei l suffirait de s'ouvrir aux autres en essayant de comprendre qui ils sont c'est aussi simple que ça
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Ven 8 Mar 2013 - 11:05

Korem a écrit:
Je suis comme toi, de plus en en plus effaré par la réactions des gens à tout ce qui pourrait faire évoluer les choses ... Tous "lieux publics" d'expression sont saturés par les ombres qui refusent de laisser passer tout message qui pourrait apporter une aide à ceux qui sont dans une quête sincère ...

Mais de quelle aide parles-tu!? Je sais que tu n'es pas mèdecin: donc quelle est cette aide que tu veux apporter à ceux qui sont dans une quête sincère!? Comprends-tu combien la perspective de ta démarche demande à être justifiée... En somme, tu ne viens pas ici pour discuter de ta démarche spirituelle mais pour faire évoluer les choses: mais lesquelles et comment? Tu te gardes bien de le dire. Je pense que tu as peur d'être réprouver en somme et c'est la raison pour laquelle tu caches, dissumule ce qui te conduit ici ou ailleurs.

Ne sois pas étonné de te faire expulser des forums parcequ'il est dans l'ordre des choses que tu te fasses expulser: tu n'as rien à dire. Si quelqu'un a besoin d'aide, laisse un mèdecin s'en occuper parcequ'ils sont bien plus averti sur la question que tu ne le seras jamais. Ta démarche est très sournoise, te l'a-t'on déjà dit!? Et ce n'est pas Korem sur ce que tu veux faire que je me positionne mais sur ce que tu dissimules, sur ce que tu te gardes bien de ne pas faire savoir. C'est suspect, aucune communication n'est possible avec toi. Saches aussi, que beaucoup sur ce que tu mettrais la main pour exercer ton pouvoir vont heureusement s'éloigner de toi pour sentir que quelque chose ne va pas dans ta démarche.

Tu ne peux rien faire évoluer parceque tu n'en as ni l'intelligence, ni l'autorité et tu ne peux non plus aider qui que ce soit à considérer que la voie de la sagesse est celle de Matrix parceque c'est complètement INSENSE. Quand te remattras-tu en question sur ta volonté de conduire l'existence d'autrui!?

Very Happy (Il n'y a que les démons qui cherchent à exercer un pouvoir en ayant autorité sur autrui et ils sont ainsi jetés un coup dans l'eau et dans le feu.) Serais-tu lunatique pour croire que ton eau et ton feu relève d'un baptême?

L'Évangile selon Matthieu - Chapitre 17-15 "Adôn, matricie mon fils ! Oui, il est lunatique et il a très mal. Il tombe souvent dans le feu et souvent dans l'eau.
16 Je l'ai présenté à tes adeptes, mais ils n'ont pas pu le guérir".
17 Iéshoua' répond et dit : "Ô âge sans adhérence et dévoyé ! Jusqu'à quand serai-je avec vous ? Jusqu'à quand vous supporterai-je ? Apportez-le-moi ici".
18 Iéshoua' le rabroue, et le démon sort de lui. Le garçon dès cette heure est guéri.
19 Alors les adeptes s'approchent de Iéshoua' et, à part, lui disent : "À cause de quoi n'avons-nous pas pu le jeter dehors ?


Tu es un lunatique Korem. Very Happy




Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
obie 1
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3683
Age : 48
Localisation : loire
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Ven 8 Mar 2013 - 23:26

à teoma et à toi , visiblement vous avez le même soucis
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Sam 9 Mar 2013 - 5:42

Citation :
Concernant le sujet : tu dis plus haut que tu es éveillé ... As-tu vécu des expériences de retournement de conscience, de modification de ton degré de conscience, ou encore des expériences "mystiques" énergétiques pour en arriver là ?

Chèr Korem , tu peux aller lire dans ; " Ma révélation " et tu comprendras instantanément si tu n'as pas déjà compris , car on ne peut pas réellement se comprendre ou un peu en forum , merci pour ton dévouement .
Si quelqu'un est vraiment branché par le pneumo-phosphénisme je lui conseille sans l'influencer d'aller s'intéresser au site du Docteur Francis Lefébure qui fut l'un de mes maîtres à penser .

Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 10004
Age : 58
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Sam 9 Mar 2013 - 18:51

zarzou a écrit:
Chribou a écrit:
Cela est très contestable mais toi si ça t'arrange de le penser ça ne t'arrangera pas nécessairement longtemps puisque je suis là pour t'en culpabiliser.

C'est que vois-tu mon Orgueil des temps passés m'a amené aujourd'hui à cette humilité de reconnaître avoir besoin des autres et donc oui ton expérience me semble intéressante et je pense qu'elle m'enrichirait si tu acceptais de nous la raconter dans les moindres détails mais je n'insiste pas davantage et j'accepte de devoir y renoncer.

Je devais avoir environ 25 ans. Et mon petit ami du moment rapportait d'une visite chez sa mère la bible de son enfance. Il me disait ce jour-là:
-- Tiens regarde j'ai retrouvé ma bible.
Je jettais un oeil sur l'ouvrage qu'il tenait entre ses mains et je répliquais:
-- Et bien, mets la dans la bibliothèque.
Ce qu'il faisait...

Dans les jours suivant l'introduction de ce livre chez moi, il se passait un évènement curieux; Une idée émergeait spontanément : Ouvre la bible. Cela survenait sans aucune raison, quand je rentrais du travail, quand je préparais le déjeuner, pendant que je passais l'aspirateur alors que je pensais sûrement à bien d'autres choses. Je trouvais cette idée curieuse et je me disais: Mais qu'est-ce que c'est que cette idée bizarre qui me vient comme ça !? Parceque, cette idée ne trouvait aucune correpondance émotionnelle, c'est à dire aucun désir, aucune envie, aucun attrait particulier. J'entends bien lorsqu'il me venait à l'idée de lire quelque chose que cela correspondait à un désir , Mais la non, l'idée de devoir "ouvrir la bible" ne tenait à aucun désir. Voire même, très sincèrement, à un certain rejet, je ne m'interéssais pas du tout à dieu et à tout ce que les hommes en faisaient. Bref, je commençais à m'inquiéter ; Et cette idée s"imposait jour après jour et n'apparaissait que lorsque j'entrais chez moi, comme si je venais d'être équipée d'un nouveau système de reception radio. Plutôt inquiète, j'en parlais à mon petit ami: Penses-tu qu'il soit possible qu'une autre volonté que la tienne puisse s'imposer en toi ? La réponse évasive qu'il formulait ne m'aidait pas du tout, il ne voyait pas ce que je voulais exprimer, il ne comprenait pas vraiment.. Quand bien même tenait-il à sa bible qu'il ne pratiquait pas sa religion. Il était de confession protestante.

Cependant, chaque jour qui passait cette idée qui émergeait de façon spontanée prenait de plus en plus d'intensité, comme un ordre, une injonction: Ouvre la bible! De la surprise au début, je passais par toute une gamme d'émotion, la curiosité: Mais qu'est ce que c'est? L'irritation: Y'en à marre à la fin! La colère: Mais tu vas me lacher! Jusqu'au jour où, excédée, en larmes, je finis pas céder et j'ouvrais la bible. Bien qu'avant j'essayais désespérément de repousser encore un peu avec un ouvrage du genre: les raisons philosophiques de la non existence de dieu; ce qui n'y changeait rien et je fus contrainte d'ouvrir simplement la bible; que j'ouvrais où elle voulu s'ouvrir et je commençais à lire, les mots qui se tenaient devant moi, pleurant de rage pour me sentir vaincue,... Le livre s'était ouvert sur la crucifixion et je lisais à haute voix, seule ce jour là en milieu de matinée. Mais au moment où je lisais : Elie, Elie, pourquoi m'as-tu abandonné !? Il se passa quelque chose que je n'aurais jamais cru possible, quelque chose d'insensé. Je croyais avoir tout vu déjà avec cette histoire d'idée curieuse qui émergeait spontanément et contre laquelle j'avais lutté vainement pendant plus d'une semaine. Et dont la recurrence, la force, l'étrangeté m'avait mené déjà à la conviction qu'une autre volonté que la mienne s'exerçait en moi. Mais que celui à qui appartenait cette volonté ne prenait pas le même chemin que les autres mais un chemin intérieur dont je en soupçonnais pas l'existence.

... J'avais lu, comme le fait celui qui n'a pas du tout envie de s'adonner à cette tâche. Lorsque je réalisais soudain que je me trouvais ailleurs. Sans que je ne puisse comprendre comment cela pouvait être possible, je n'étais plus chez moi devant ma table au milieu de mon salon dans mon confortable appartement, mais ailleurs, dans un autre pays, dans une autre époque...

Je m'étonnais tout d'abord du bleu du ciel, de la châleur et du bruit. Alors que je venais de quitter une matinée pluvieuse et grise, un ciel de france. J'étais sous le ciel d'Israël, sous son soleil, sur sa terre, sur la place du temple. Et lorsque je baissais mon regard sur l'origine de ce bruit, je voyais une foule immense tout autour de moi. Et je me trouvais là, au milieu d'eux à m'interroger sur cette situation complètement insensée. A quelques mètres devant moi se tenait une vieille femme qui invectivait un homme. Elle parlait une langue que je ne comprenais pas mais je voyais bien au jugé qu'elle lui en voulait. Elle faisait mine de le frapper, elle le menaçait, elle lui crachait dessus. Celui à qui elle s'adressait portait une robe rouge tel que j'avais lu qu'on l'avait revêtu, celui qui appelait Elie sur la croix, le messie. Alors que je m'étonnais de sa présence à quelques mètres devant moi, il levait les yeux dans ma direction..

Je n'ai jamais reçu de regard plus lourd, plus sombre. Comme un reproche que l'on fait à celui que l'on aime pour vous avoir tant déçu qu'il n'y a plus rien à dire. Ce fut un choc. Je m'effondrais. Parcequ'au fond de moi je sentais que je le connaissais sans comprendre comment cela pouvait être possible. Je n'avais aucun souvenir de lui mais le fait est qu'il m'apparut que je l'aimais et que je l'aimais plus que tout. C'était très surprenant. Je ressentais une douleur immense à l'idée de l'avoir trahi sans que je ne sache ni quand, ni comment, ni pourquoi...!? J'étais complètement dépassée par la situation.

Au milieu de tout cela une lumière éclata. Une lumière étrange, comme un nuage, un brouillard dans lequel le regard se perdait sans trouver d'obstacle pour s'y reposer. Dans la lumière, apparu la forme d'une main, la main gauche. Et à plusieurs reprises j'entendis une voix qui me demandait de la prendre. Ce qu'il me demandait me contraint à faire un effort considérable mais à termes je garde le souvenir que l'être duquel émanait cette lumière me soulevait au dessus de lui. Il m'a demandé de pardonner à tous ceux qui m'avaient offensé et ma mère la première pour être de ceux-là. Puis il me dit qu'il m'aimait, qu'il croyait en moi et que j'y arriverais. Mais je ne sais pas ce qu'il voulait dire exactement par : Tu vas y arriver. Mais ce n'est pas très important parce que je sais que tout ce qui vient de lui est vrai.

Bien sûr, je ne te livre pas tous les détails de ce que je vivais dans cette curieuse rencontre ; certaines choses n'appartiennent qu'à moi. Mais au final, je sais qui Il est et où je pourrais Le retrouver. En celui que j'aime plus que tout au monde sans que je ne comprenne pourquoi... C'est ce que je me suis donnée de découvrir puisque je sais qu'il est vivant pour avoir reçu la vie éternelle. Curieusement, c'est une chasse sur ma propre mémoire, mes propres souvenirs et non, vraiment, je n'ai aucun doute sur mes sentiments. Puisque telle est la clé de ce qui m'uni à lui. C'est une histoire extraordinaire dans la vie de quelqu'un d'ordinaire.

PS: Bien à toi Chribou.


Merci Zarzou pour ce témoignage tout à la fois fascinant et troublant...

Je l'ai en tête depuis 2 jours et après examen de conscience je pense ne pas avoir été parfaitement honnête envers toi dans ma façon un peu cavalière de t'adresser la parole cherchant ainsi plus ou moins consciemment à tiédir l'atmosphère dans nos échanges où tes mots trop tendres à mon égard viennent révéler mes faiblesses en faisant naître parfois en moi des sentiments ou même des sensations avec lesquelles je ne suis pas moralement très à l'aise mais c'est mon petit problème à moi et je ne vois pas pourquoi tu devrais en souffrir.

Alors évidemment étant donné ce problème d'identification à Jésus qui me hante depuis plus de 20 ans je ne pouvais faire autrement que tracer plein de liens que d'autres personnes étrangères à cette situation ne feraient ni ne verraient mais ce "Elie Elie pourquoi m'as-tu abandonné" m'interpellait déjà énormément surtout qu'avant toi j'avais fait la rencontre d'une femme sur un autre forum que je crois être la réincarnation de cette Lilit(h) qui a abandonné Adam et curieusement avec son prénom,son nom de famille qui contient celui d' Elie et un autre nom breton il y a des lettres dans le bon ordre avec lesquelles on peut former le mot "Lilit" qui est une forme d'appellation de Lilith et bizarrement cette femme est née précisément 33 ans après ma mère et là je m'arrête parce que j'en aurais pour des pages à décrire toutes les synchronicités autour de notre rencontre et rupture avant celle de son pont privé lors d'une tempête que j'ai peut-être provoquée sans le savoir dans ma colère mais pour en revenir à toi et ce que tu nous as raconté plus haut plusieurs noms me viennent à l'esprit telles que Eve,Marie-Madeleine (bien que celle-ci soit plus rattachable à Lilith selon moi),la femme adultère qui échappe aux pierres grâce à Jésus qui lui recommande toutefois de ne plus pécher mais aussi à Bethsabée l'épouse du roi David comme si tu serais sa réincarnation et que les yeux qui te reprochaient cette trahison étaient ceux d'Urie mais vraiment ce ne sont que des hypothèses issues de mon imagination très fertile et peut-être aussi dans une vie précédente étais-tu simplement une inconnue qui s'est retrouvée dans une situation similaire à l'un de ces cas célèbres mais de toute façon si tu as fait souffrir une personne à mon avis c'est qu'elle se l'était mérité d'une certaine façon alors il ne faudrait pas non plus culpabiliser au-delà du juste repentir.


C'est un peu étrange tout-de-même que ta période de phase mystique survenue lorsque tu avais environ 25 ans corresponde à la mienne qui s'est déroulée entre 1991 et 1993 et c'est d'ailleurs à l'automne 91 que j'ai ouvert une Bible pour la première fois alors qu'auparavant je n'avais non seulement jamais manifesté le moindre intérêt pour la chose mais pire encore l'idée même de lire la Bible m'aurait inspiré un sourire des plus railleurs, c'est bien pour dire...

Curieux aussi que lors de ce "contact" avec celui que tu crois être Jésus il t'ait été recommandé de pardonner à ta mère puisque juste avant ma phase mystique j'avais été l'heureuse victime d'un puissant envoûtement ayant la force d'un feu de paille où je m'étais cru amoureux d'une jeune femme d'origine polynésienne et je ne me souviens plus trop pourquoi mais je m'étais imaginé que pour arriver à la conquérir je devais tout d'abord pardonner à mon père et renouer avec lequel je m'étais brouillé 2 ans auparavant au point où n'eût été de ce miracle je ne lui aurais probablement jamais plus adressé la parole.

13 ans plus tôt je m'étais solidement brouillé avec "Dieu le Père" cette fois-ci et m'étais révolté contre Lui et l'Univers dont je m'étais senti trahi après une très lourde déception amoureuse lors de mes 17 à 18 ans avec une fille rencontrée à l'école à 16 ans qui m'avait inspiré un amour fidèle chaste et pur où je rêvais d'avoir des enfants d'elle comme Joseph en avait eus de Marie sauf que ce n'est que beaucoup plus tard que j'ai compris que sans le savoir j'avais "tenté Dieu" à ce moment là en me disant qu'étant donné la pureté et la grandeur de mon amour pour elle il eût été trop cruel que cet amour subisse un non-retour mais la Vie en a décidé autrement et la lourdeur de la souffrance fut même beaucoup plus intense que tout ce que j'aurais pu imaginer mais Dieu m'a fait comprendre que je ne suis qu'une poussière et que mes prières n'avaient pas à lui commander que cette fille tombe amoureuse de moi et peut-être aussi n'avais-je pas à décider pour Dieu que le véritable amour entre un homme et sa conjointe s'accomplisse dans la chasteté si bien qu'aujourd'hui je me retrouve avec une crainte de Dieu telle que je n'oserais même pas dans mes prières lui dicter de me donner mon pain quotidien et de ne pas me soumettre à la tentation tellement j'ai compris que la seule chose qui m'est autorisée est simplement d'avoir confiance en la Providence.

Cela dit dans le jeu des réincarnations où l'on finit par subir ce que l'on a fait subir aux autres ça peut être difficile de s'y retrouver surtout si on tient absolument à s'identifier à des personnages qui n'ont que les beaux rôles ce dont il faut se méfier et éviter de prendre ses désirs pour des réalités mais éviter aussi de verser dans son contraire en ne s'identifiant qu'à des êtres ayant eu des comportements répréhensibles d'où au final la sage voie du milieu préconisée par Bouddah peut-être?

Revenir en haut Aller en bas
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 10004
Age : 58
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Dim 10 Mar 2013 - 1:04

Körêm a écrit:

Chribou a écrit:
j'ai d'ailleurs raconté ici une cinquantaine de fois avoir été baptisé très fort dans le Christ en étrennant la nouvelle cloche de mon église du Christ-Roi et subi le baptême du feu à 33 ans où tous mes biens matériels ont brûlé dans un incendie sans oublier mon baptême cryogénique où du toit de l'église St-Pierre Claver j'ai reçu un glaçon sur la tête alors que j'étais en compagnie d'une amie fille du père Noël religieusement très sceptique et pas intéressée par nos intrigues mais qui fut témoin de la chose bien malgré elle.

Personnellement je n'ai jamais encore lu tes expériences, peux-tu m'indiquer dans quel sujet tu les détailles ... merci Wink 33 ans est un âge clef il arrive souvent que l'on vive l'un de ses initiations à ce moment là, moi aussi j'en ais eu une à 33 ans ... Pour ceux qui connaissent l'astrologie, cela s'explique entre autre par le fait qu'à ce moment là on a parcouru un cycle solaire complet, et donc que notre ascendant a retrouvé sa place qu'il avait lors de sa naissance ... C'est ainsi que Jésus-Christ est lui même associé au soleil et a effectué sa mission à cet âge là .



A vrai dire Korêm je mourais d'envie de te demander ton avis sur ma présentation que tu peux lire ici .

Il y a aussi cette suite de coïncidences qui me sont arrivées qui décrivent assez bien le phénomène de synchronicité: http://www.forum-religions.org/t1398-reincarnation-sous-le-clair-de-lune
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Lun 11 Mar 2013 - 8:24

@ Chribou

Curieusement, tu me fais songer à ma fille parceque je trouve une grande similitude de formes en la psyché, tu es clair, c'est à dire transparent comme un enfant pour pénétrer aisément ses intentions les plus secrètes et tout cela dans un univers très imagé. Ma pensée est rationnelle et ne supporte pas l'hypothèse... Toute hypothèse soulève en moi de l'inquiétude, de l'anxiété que je vais tenter de percer et si je ne le peux pas, je mets cela au placard dans l'attente d'une résolution.

Je ne comprends pas du tout l'idée de la réincarnation. Je suis convaincue de la possibilité de la vie éternelle et cela parceque j'ai vu le messie vivant, je comprends donc le principe de resurection mais je ne comprends pas l'idée de la réincarnation. Bien que, lorsque je lis dans les évangiles que Marie prenait le messie resussité pour le jardinier, je conçois qu'il y ait eu changement d'apparence et peut-être est ce ce la que tu appelles réincarnation... Je ne sais pas.

Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Lun 11 Mar 2013 - 8:30

Körêm a écrit:





Conclusion : Je te dis cela mais je ne te connais pas encore assez, et tu n'as peut-être pas encore raconté tout ce que tu as vécu ... Sinon la suite de ton parcours dépend de deux choses :

- la volonté d'aller encore plus loin, donc la certitude que tu n'es pas au bout de l'expérience

- l'humilité nécessaire pour accepter que même si tu as vécu des expériences qui t'ont hissées un peu au-dessus de l'homme ordinaire, tu n'en reste pas moins encore très éloigné de l'accomplissement total. Et donc, bien que tu puisses déjà capter certains enseignements et les diffuser, cela ne fait pas de toi un éveillé, ni un Christ incarné (chose que tu pourras devenir si tu va au bout de ce chemin que tu parcours)

PS: J'espère que Chribou ne se laissera pas tenter par ce fallacieux discours... Tu as le jugement étrange Korem, à t'entendre il y a des sous-hommes; c'est très ennuyeux. Tu en as conscience!??
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Lun 11 Mar 2013 - 11:14

Ne pas confondre "prédisposition" et "prédestination".
Pas davantage, convertir potentiel en potenciel.
A moins (plus) que ces associations, une fois discernées, aient quelque raison d'être...
---
Bien plus qu'il n'y a réellement d'élus, nombre de gens s'élisent eux-mêmes.
Cela peut poser, ou non, un problème.
Une explication peut être donnée, par la relation entre la métaphysique et l'existentiel.
La survie de l'existentiel nécessite-t-elle d'exister en ciel ? Projection vers l'immortel ?
"Niveler par le bas" interfère d'autant le besoin, la nécessité(?), d"élévation".
Ce n'est donc pas, non plus, la solution...
Le premier est dense, pesant, la seconde... légère, aérienne, "apesante". (apaisante)
Entre terre et ciel, nous faut-il être un oiseau ? (Chanson : "Comme l'oiseau...")
Réflexion d'un crâne de piaf...
---
Baptêmes de terre, d'eau, d'air, de feu.
Du premier, l'on risque de s'enterrer, du second se noyer, du troisième s'asphyxier, du dernier se brûler. (Rubrique nécrologique)
A moins (plus) que ne soit animée la vigilance de la conscience réveillée...

Trip schtroumpféen.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Lun 11 Mar 2013 - 14:26

Citation :
Mais le système est auto-protecteur
selon toute évidence: pas suffisamment.
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Lun 11 Mar 2013 - 19:11

Korem a écrit:
Prédisposition : Celui qui a la possibilité d'user de son libre-arbitre pour choisir telle ou telle voie ...

Prédestination : Pour moi ce cas est plus rare et ne relève que de l'action directe du divin pour intervenir sur notre plan matériel

Very Happy Hahaha! C'est mignon mais un peu incorrect, c'est que les mots ont une signification un peu défini comme suit:

Prédisposition: aptitude, disposition, goût, penchant, propension, talent, tendance. ( Quel rapport avec le libre arbitre?? )

Prédestination: destiné, déterminé, fixé, voué.

"Prédestiné signifie destiné par avance au bonheur ou au malheur." Honoré de Balzac

Revenir en haut Aller en bas
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 10004
Age : 58
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Lun 11 Mar 2013 - 20:12

Körêm a écrit:



Une fois passé le stade des archétypes, il y a la grande épreuve : celle du gardien du seuil, le diable qui va nous tenter et/ou nous effrayer : il faut passer toutes ces peurs, et résister à de grandes tentations qui ont toutes pour but de nous empêcher d'aller plus loin.

- Enfin il y a les expériences de fusion avec le tout, avec dieu ... une fois que cela est vécu, la conscience a basculé de la personnalité/ego à l'individualité/âme, en d'autres termes, nous quittons littéralement le monde et ce qui nous apparaissait comme réel avant se transforme en film de série B qui n'a plus beaucoup d'intérêt ... Car qui étancherait sa soif en regardant une vidéo de ruisseau ...


Conclusion : Je te dis cela mais je ne te connais pas encore assez, et tu n'as peut-être pas encore raconté tout ce que tu as vécu ... Sinon la suite de ton parcours dépend de deux choses :

- la volonté d'aller encore plus loin, donc la certitude que tu n'es pas au bout de l'expérience

- l'humilité nécessaire pour accepter que même si tu as vécu des expériences qui t'ont hissées un peu au-dessus de l'homme ordinaire, tu n'en reste pas moins encore très éloigné de l'accomplissement total. Et donc, bien que tu puisses déjà capter certains enseignements et les diffuser, cela ne fait pas de toi un éveillé, ni un Christ incarné (chose que tu pourras devenir si tu va au bout de ce chemin que tu parcours)

------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Merci Korêm de t'être penché sur mon cas.

Dès le début j'avais ressenti ta grande ouverture d'esprit et je ne dirais pas que tu serais prêt à faire 2 miles avec celui qui voudrait te forcer à en faire un mais déjà on peut voir que tes lacets de souliers de course sont solidement bouclés et peut-être encore bons pour quelques autres tours de piste.

Avec moi faire un mile serait d'accepter que je puisse être foncièrement humble malgré ma propension à penser que je puisse être la réincarnation de Jésus mais je suis conscient que j'en demande beaucoup.

Pourtant lorsque de l'extérieur "On" m'a fait comprendre que je pourrais être sa réincarnation je ne m'y attendais tellement pas que tout juste après le phénomène j'ai immédiatement nié cette possibilité et même demandé pardon à genoux pour cet affront et ce n'est que beaucoup plus tard que cette idée a ressurgi d'elle-même armée cette fois-ci de plusieurs signes à connotation christique qui avaient peut-être mûri dans mon inconscient ou je ne sais où avant que je décide d'y participer consciemment tout en demeurant sur mes gardes.

Ensuite c'est bien un certain degré d'humilité qui m'a permis de comprendre que Jésus n'avait peut-être pas toujours été la victime que l'on a connu mais aussi à son tour un redoutable agresseur en la personne d'Alexandre Le Grand dans son immense orgueil et ensuite Jésus ce n'est pas moi qui le dis si grand mais ce sont les rumeurs ici et là de multiples suiveux de troupeau comme je l'ai moi-même été à une certaine époque mais malgré tout ça j'ai la certitude de l'existence d'un Grand Esprit qui a toujours vu à ce que cette Expérience soit extrêmement enrichissante et qu'une Vérité s'en dégage même si beaucoup de mensonges ont pu servir à édifier toute cette Histoire née dans la souffrance, génératrice de tant de souffrances mais qui doit se terminer ou plutôt se poursuivre sur une bonne note jusqu'à dissolution complète dans la Vérité.

Citation :
A la lecture de tes messages, que je regrette de n'avoir pas lu plus tôt,
Comme je te comprends!



Citation :
le baptême d'eau : tu donnes tous les éléments qui prouve que tu as bien vécu ce baptême : les enseignements que tu reçois, ta capacité à lire les signes et surtout cette phrase que tu dis : "alors que ma pensée semblait claire comme de l'eau de roche" ... ceci fait partie des preuves de la validité de cette initiation en toi
J'ai gardé un souvenir assez net de cet état d'esprit dans lequel j'avais baigné à cette époque mais combien maintenant je regrette de l'avoir vu diminuer au fil du temps et comme c'est indisposant de ne pas avoir de contrôle là-dessus et d'être à la merci d'un Vent qui va où il veut sans savoir s'il va revenir.

Cependant là le souvenir est peut-être un peu plus vague dans mon esprit mais avant d'être plus distante cette "Présence" m'a laissé sur une forte impression à l'effet que nous sommes tous égaux et j'insiste sur cette idée d'égalité qui ne saurait souffrir du moindre échelon nous différenciant les uns des autres où un hypocrite pourrait essayer de se tailler une place confortable derrière l'idée que nous sommes tous égaux...devant Dieu mais pas nécessairement en face de ses pairs.

Par contre si la réincarnation est réelle il y a forcément des âmes plus vieilles que d'autres et donc plus expérimentées d'où une plus grande intuition mais si nous sommes tous égaux cela ne les rend pas supérieurs aux autres et n'ont pas nécessairement plus de mérite comme l'a exprimé Jésus dans une parabole où ceux qui n'auront travaillé à sa Vigne que depuis la dernière heure de la semaine recevront autant que ceux qui y ont travaillé depuis le début.

Citation :
Le baptême de feu : D'après ce que je lis plusieurs signes montrent que tu as vécu un passage des énergies de feu en toi : l'incendie de ta maison à 33 ans, ainsi que l'identification que tu as avec les archétypes (Jésus pour toi ainsi qu' Alexandre le grand etc ) . Les énergies de feu remonte notre conscience jusqu'au niveau des archétypes et même plus haut ensuite.

Bien dans l'esprit des gens Jésus et Alexandre sont tous les 2 morts à l'âge de 33 ans et je ne sais pas si dans les archétypes le feu peut symboliser la mort mais pour moi il en fut ainsi ayant dû faire le deuil de tout ce que je possédais à mes 33 ans.Il y a un flou concernant la date de naissance d'Alexandre Le Grand qui serait le 20 juillet comme moi ou le 21 mais quoi qu'il en soit si c'est le lendemain je suis relié à lui par mon baptême et aussi par le feu puisque Alexandre naquit la nuit même où Érostrate a incendié le temple d'Artémis à Éphèse une des 7 merveilles du monde à cette époque.



Citation :
Je vais te donner un avis d'après mon expérience en ce domaine, je ne dis pas que j'ai raison, je dis juste que je m'exprime en fonction de ce que j'ai vécu et de ce qu'on vécu plusieurs personnes de ma connaissance.

Concernant le baptême de feu, il te reste encore quelques étapes à franchir pour qu'il soit complet :

- Arriver à différencier ce qui relève de l'esprit, de notre âme et ce qui relève de la personnalité/ego : Il faut voir le monde comme quelque chose de "fractal" ... Ainsi quand nous nous alignons lors des initiations à des archétypes, il est nécessaire de ne pas tomber dans le piège de rester identifié à eux à partir de notre personnalité. Pour ma part, j'ai également vécu ce passage de l'archétype Christique, mais également celui des Dieux égyptiens ...

T'est-il arrivé à toi aussi de te demander si tu étais la réincarnation de Jésus?

Je vais te dire en ce qui me concerne je n'y tiens pas tant que ça surtout que dans ma façon de retourner cette histoire tout est loin d'être glorieux et de ce tout beaucoup se serait retourné contre moi et je n'ai peut-être pas encore tout vu non plus mais d'un autre côté j'aurais beau chercher très fort une réincarnation de Jésus ailleurs chez d'autres personnes et je suis très ouvert à cette possibilité mais pour être honnête avec moi-même je serais très surpris si j'arrivais à trouver ne serait-ce qu'une seule personne ayant au moins la moitié de tous les signes à connotation christique qui se sont installés tout naturellement en moi ou autour de moi bien que plutôt que de n'avoir que des signes je préfèrerais bien plus avoir des résultats mais c'est peut-être à ce moment là que mon égo et mon orgueil en seraient flattés alors que l'idéal serait que tout le monde finisse par se sentir concerné par les changements qui amèneraient les résultats espérés.

En tous cas quoi qu'il en soit j'avais très hâte que tu reviennes car plus de Korêm c'était le carême et c'est sans fausse modestie que je te dis que je suis persuadé d'avoir des choses très intéressantes à apprendre de toi mais aussi d'autres personnes ici bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Lun 11 Mar 2013 - 21:28

ah bon, on aurait donc dans ce forum la réincarnation du prophète Elie, de Jésus lui même, et le maître spirituel de Jésus qui lui indique la marche à suivre... il ne manque plus que Napoléon


Curieux quand même que ceux qui disent se souvenir de leurs réincarnations précédentes ce ne sont jamais des hommes du peuple, ça doit toujours être quelqu'un d'extraordinaire...

Il faut être en effet "particulièrement ouvert d'esprit" pour croire à des trucs pareils...

Vraiment une très grande ouverture, comme celle d'un entonnoir, par exemple...
Revenir en haut Aller en bas
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 10004
Age : 58
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   Lun 11 Mar 2013 - 22:06

Troprévisible a écrit:
ah bon, on aurait donc dans ce forum la réincarnation du prophète Elie, de Jésus lui même, il ne manque plus que Napoléon

Curieux quand même que ceux qui disent se souvenir de leurs réincarnations précédentes ce ne sont jamais des hommes du peuple, ça doit toujours être quelqu'un d'extraordinaire...

Il faut être en effet "particulièrement ouvert d'esprit" pour croire à des trucs pareils...

Il faut une très grande ouverture, comme celle d'un entonnoir, par exemple...

Non avec Lolivier et un autre pas piqué des vers qui était venu ici il y a de ça 3 ou 4 ans on serait rendu à 3 réincarnations de Jésus!

Ben quoi 3 têtes valent mieux qu'une le Dieu trinitaire dira sûrement pas le contraire.

Autrement c'est certain que vous pourriez tous nous mais il ne faudrait quand même pas oublier que pour qu'il y ait un Vrai Jésus tel que promis par l'Evangile il faut qu'il y ait de faux christs alors pour la Grâce du Ciel laissez-nous camper un peu notre rôle avant de décamper ou de presser sur la gâchette. Wink

Pour ce qui est de Napoléon je l'ai aussi dans ma mire puisque si du côté de ma mère mon grand-père s'appelait Alexandre le père de ma grand-mère paternelle quant à lui s'appelait Napoléon Adam ce qui prouve bien que j'ai de la graine de grand monarque en moi en plus d'être idéologiquement moniste.

Mais quand même attendez avant d'entonner les psaumes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les baptêmes : initiations chrétiennes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les baptêmes : initiations chrétiennes
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les baptêmes : initiations chrétiennes
» Les sectes chrétiennes des deux premiers siècles
» L'agenda européen oublie toutes les fêtes chrétiennes
» L'unité de l'Europe sera solide si elle est basée sur les racines chrétiennes
» Un site sur toutes les hérésies chrétiennes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Religions abrahamiques :: Forum oecuménique-
Sauter vers: