Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?   Mar 22 Jan 2013 - 22:35

J'aime beaucoup ce que dit Eckart Tollé. Je ne le considère pas comme un guru ou un dieu, mais j'aime bien écouter ses conférences. J'y trouve beaucoup de pistes spirituelles à explorer, de petits exercices pratiques très utiles.

J'apprécie aussi le fait qu'il ne fait partie d'aucune religion, n'en prône aucune, et n'en fonde aucune. Sa spiritualité peut être athée, ou non.

Bien sûr, il a des disciples qui font de l'excès de zèle, mais personne n'est obligé d'en faire autant Wink
D'ailleurs, n'est-ce pas ainsi que sont nées les religions ? Les disciples ont figé, sacralisé, légendarisé le personnage?

Zarzou, question.
Pourquoi ne pourrait-il pas y avoir d'autres sages, d'autres textes "sacrés" que ceux des Livres ? A mes yeux, le discours de Tollé est infiniment plus clair, plus riche, plus accessible à tous, plus utile que le Coran et même que la Bible (sauf les évangiles, sublimes).
Tu parles de "lavage de cerveau", mais quand on voit tes interventions, presque exclusivement basées sur des textes anciens, incompréhensibles... ça fait un peu sectaire, non ? Pourquoi les textes anciens seraient meilleurs que les modernes ?
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 50
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?   Mer 23 Jan 2013 - 9:18

PS: lhirondelle, Bien que j'ai eu un peu de difficulté à retrouver ce sujet je dois dire qu'il est plus pertinent de l'avoir placé ici; je ne savais même pas qu'il y avait une rubrique ésotérisme, il est vrai que je navigue peu sur cette rubrique, quoique non, c'est la première fois en fait. C'est une bonne idée mais la prochaine fois prévenez moi parceque je le croyais tout bonnement envolé pour avoir disparu.

Il me semble avoir laissé un "traceur" sur la section d’origine. C'est dommage qu'il n'y ait pas un département "New Age", mais f_y n'étant plus des nôtres depuis un moment, je ne sais pas comment pour pallier cela.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?   Mer 23 Jan 2013 - 9:35

Triskèle a écrit:
J'aime beaucoup ce que dit Eckart Tollé. Je ne le considère pas comme un guru ou un dieu, mais j'aime bien écouter ses conférences. J'y trouve beaucoup de pistes spirituelles à explorer, de petits exercices pratiques très utiles.

J'apprécie aussi le fait qu'il ne fait partie d'aucune religion, n'en prône aucune, et n'en fonde aucune. Sa spiritualité peut être athée, ou non.

Bien sûr, il a des disciples qui font de l'excès de zèle, mais personne n'est obligé d'en faire autant Wink
D'ailleurs, n'est-ce pas ainsi que sont nées les religions ? Les disciples ont figé, sacralisé, légendarisé le personnage?

Zarzou, question.
Pourquoi ne pourrait-il pas y avoir d'autres sages, d'autres textes "sacrés" que ceux des Livres ? A mes yeux, le discours de Tollé est infiniment plus clair, plus riche, plus accessible à tous, plus utile que le Coran et même que la Bible (sauf les évangiles, sublimes).
Tu parles de "lavage de cerveau", mais quand on voit tes interventions, presque exclusivement basées sur des textes anciens, incompréhensibles... ça fait un peu sectaire, non ? Pourquoi les textes anciens seraient meilleurs que les modernes ?

C'est le problème des religieux sectaires, ils veulent bien croire à une histoire qui se serait passée il y a 2000 ans, ils idéalisent, ils idolâtrent un messie ou un coran, ils dressent des murs, personne ne viendra les contrarier, mais dès qu'un sage apparaît à notre époque, ils crient "au faux messie" (je ne veux pas dire par là que Tolle est un messie, mais on ne peut nier qu'il a une certaine réalisation spirituelle comme beaucoup d'autres dans ce siècle). Je suis persuadé que chaque siècle n'a jamais manqué de sages et même d''hommes-christ" même si, ils ne courent pas les rues, et que l'enseignement d'un contemporain éveillé vaut mieux que les livres adressés aux peuples du passé.

Mais c'est comme, on ne les changera pas, ils sont accrochés à leurs chimères.
Revenir en haut Aller en bas
Attila
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2778
Age : 66
Localisation : Ici et ailleurs
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?   Mer 23 Jan 2013 - 9:49

Dans cette optique se dire religieux universel semble être une bonne façon de manifester son état.
Encore que je m'interroge sur un possible pléonasme entre les termes homme et religieux tant le premier parait être l'aboutissement du second...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?   Mer 23 Jan 2013 - 9:51

Question à E. Tollé

Lorsque vous utilisez le terme « Être », faites-vous référence à Dieu ? Si oui, pourquoi n’employez-vous pas le terme « Dieu » ?

Citation :
Le mot « Dieu » s’est vidé de son sens, car on en a abusé pendant des millénaires. Je l’emploie parfois, mais avec parcimonie. Quand j’affirme que le terme est galvaudé, je veux dire que certaines gens, qui n’ont jamais ne serait-ce qu’entrevu le sacré ni même jamais eu le moindre aperçu de l’infinie vastitude que le mot abrite, recourent à ce terme avec grande conviction, comme s’ils savaient de quoi ils parlent. Ou bien que d’autres personnes le rejettent, comme si elles savaient ce qu’elles nient. Cet abus d’emploi a donné naissance, par l’ego, à d’absurdes croyances, affirmations et illusions du genre « Mon ou notre Dieu est le seul Dieu véritable et votre Dieu est faux » ou encore comme le célèbre énoncé de Nietzsche : « Dieu est mort".

Le mot « Dieu » est devenu un concept fermé. Dès qu’il est prononcé, une image mentale se crée, qui n’est peut-être plus celle d’un vieux patriarche à la barbe blanche, mais qui reste encore et toujours une représentation mentale de quelqu’un ou de quelque chose qui se trouve en dehors de vous. Qui plus est, inévitablement du genre masculin."

Ni le terme « Dieu », ni « Être », ni quelque autre expression que ce soit ne peut définir ou expliquer l’ineffable réalité qu’abrite le mot en question. En fait, la seule question importante à se poser est la suivante : « Ce mot vous aide-t-il ou vous empêche-t-il de faire l’expérience de ce qu’il désigne ? » Fait-il référence à cette réalité transcendantale qui existe au-delà de lui-même ou s’emploie-t-il à tort et à travers pour ne devenir rien de plus qu’une idée à laquelle votre tête peut croire, qu’une idole mentale ?


À l’instar du terme « Dieu », le mot « Être » n’explique rien. Par contre, il a l’avantage d’être un concept ouvert. Il ne réduit pas l’infini invisible à une entité finie et il est impossible de s’en faire une image mentale. Personne ne peut se déclarer être l’unique détenteur de l’Être, car il s’agit de votre essence même et que celle-ci vous est accessible immédiatement sous la forme de la sensation de votre propre présence, de la réalisation de ce « Je suis » qui précède le « Je suis ceci ou cela.

C'est tellement vrai ! Les sectaires et les idolâtres se reconnaîtront.

Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 50
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?   Mer 23 Jan 2013 - 10:03

Triskèle a écrit:
Zarzou, question.
Pourquoi ne pourrait-il pas y avoir d'autres sages, d'autres textes "sacrés" que ceux des Livres ? A mes yeux, le discours de Tollé est infiniment plus clair, plus riche, plus accessible à tous, plus utile que le Coran et même que la Bible (sauf les évangiles, sublimes).
Tu parles de "lavage de cerveau", mais quand on voit tes interventions, presque exclusivement basées sur des textes anciens, incompréhensibles... ça fait un peu sectaire, non ? Pourquoi les textes anciens seraient meilleurs que les modernes ?

Bien sûr qu'il y a bien d'autres textes enrichissants tel le Tao ou Krishnamurti, je ne te dis pas sacré parceque je ne le conçois pas comme tel, mais éclairé, intelligent, pertinent, constructif, oui. Ces textes que tu considères incompréhensibles, je les comprends auquel cas je ne saurais pas en parler, de même que je comprends le Tao ou Krishnamurti tout autant que Tolle...

Mais Tolle n'a rien à voir avec cette compréhension justement. Son langage et son exemple, je ne les considère pas enrichissants, ni pertinent, à moins de concevoir que la fuite, la non considération de la souffrance d'autrui puisque la sienne doit être rejetée conduit à la destruction de l'esprit, non pas à sa construction. Tolle, invite au repli sur soi. Alors bien sûr tu peux avoir l'envie de te distinguer, de te protéger des agressions de l'extérieur mais nous sommes une espèce grégaire vivant en groupe et rejeter sa nature va conduire à la maladie parceque nous avons besoin les uns des autres.

Tolle, ne fut pas un ermite par nécessité, besoin de se construire en quoi que ce soit, il ne se tenait pas à l'écart pour le plaisir mais un clochard désespéré plus sûrement, qui n'avait qu'une envie celle de mourir et tel est ce qu'il revendique justement. Un mort vivant, errant au milieu de nous que certains recueillaient comme un chat de gouttière. J'ai tenté d'obtenir des informations sur l'enfant qu'il était mais le moteur ne donne rien ou presque à son sujet si ce n'est qu'il représentait un problème pour sa famille qui le considérait malade et compliqué. Il était associal. Aujourd'hui flatté d'être un sujet reconnu, il ne se tient pas à l'écart, tout ce qu'il veut c'est que les autres le considèrent comme il est simplement.

Tout ce qu'il dit n'est pas idiot mais il n'en reste pas moins qu'il n'est pas un exemple à suivre. Cet homme est rompu et il faut être aveugle pour ne pas le voir. Mais il y a tellement de gens qui souffrent sans pouvoir faire face à ce qu'ils sont que la fuite spirituelle qu'offre Tolle est sacrément séduisante.

J'aime les autres Triskèle et ce n'est pas moi qui soutiendrait une sorte de méthode visant à s'anesthésier envers et contre tout et tous par la même. Je suis de la compassion et considération pour autrui, ce que l'autre souffre me concerne et cela n'a rien d'un démon crois moi. Remettons les choses à leur place, ce monde n'est pas une partie de plaisir mais ce n'est pas en fuyant ses agressions que l'on fait un humain sain mais en les assumant justement.







Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 50
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?   Mer 23 Jan 2013 - 10:12

JR a écrit:
C'est le problème des religieux sectaires, ils veulent bien croire à une histoire qui se serait passée il y a 2000 ans, ils idéalisent, ils idolâtrent un messie ou un coran, ils dressent des murs, personne ne viendra les contrarier, mais dès qu'un sage apparaît à notre époque, ils crient "au faux messie" (je ne veux pas dire par là que Tolle est un messie, mais on ne peut nier qu'il a une certaine réalisation spirituelle comme beaucoup d'autres dans ce siècle). Je suis persuadé que chaque siècle n'a jamais manqué de sages et même d''hommes-christ" même si, ils ne courent pas les rues, et que l'enseignement d'un contemporain éveillé vaut mieux que les livres adressés aux peuples du passé.

Mais c'est comme, on ne les changera pas, ils sont accrochés à leurs chimères.

Mais je nie tout à fait cette réalisation spirituelle, et ce que tu appelles une réalisation spirituelle est une pathologie, une maladie; Tolle a perdu le contrôle de lui-même, il s'est fait écrasé et il suffit de le regarder déambuler pour se rendre au constat que quelque chose pèse sur ses épaules. Ce manque de vitalité n'est pas le symptome d'un esprit sain, en bonne santé. Il est amorphe, on dirait un zombi, son regard est vague, vide, or la vie est pleine de vie...

Je préfère le regard pétillant d'un enfant, sa vitalité, son regard franc, ses caresses à un homme dont il ne reste qu'un vêtement, une loque de chair...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?   Mer 23 Jan 2013 - 10:20

Je rajouterais aussi, suite à ce que dit Zarzou, que ce qui attire certaines personnes dans le discours de Tolle, c'est justement l'identification consciente ou inconsciente à ce personnage atypique, un peu, voire beaucoup paumé qui donnerait l'illusion de maîtriser sa vie et son futur.
C'est donner l'espoir d'une issue de secours, d'espérer un après plus en adéquation avec les attentes qui n'ont pu être réalisées jusqu'à maintenant.

Je dirais que Tolle comme bien d'autres, ont trouvé un créneau en pratiquant une belle parole pour ceux qui n'espèrent plus rien dans l'ici et maintenant, ce sont des marchands d'illusions, ils ont parfois une certaine utilité, ils ont compris quel discourt il faut tenir à ceux qui n'ont pas trouvé leur place sur terre.
Il vend du futur, bien enrobé, c'est la parole guidant ceux qui n'ont plus la possibilité de réagir par eux-mêmes, ils attendent des "maîtres" que l'on tienne leur main pour leur dire ce qu'ils doivent faire.

Nous sommes là dans l'assistanat psychologique, avec des bons côtés, parfois de très mauvais, les exemples ne manquent pas.
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 50
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?   Mer 23 Jan 2013 - 10:22

juju a écrit:
Zarzou,

ce que tu décris de l'attitude physique de Tolle correspond exactement à ce que je disais de ceux qui non plus d'égo, ils deviennent des loques humaines (je parle physiquement), ils se trainent, non plus d'énergie!

L'égo bien dosé est un moteur de vie, il permet d'affirmer son moi.

Bien sûr, et c'est en ce sens que nous construisons nos enfants: être ce qu'ils sont; L'enfant est celui qu'il est, n'en déplaise.... Assumer sa propre identité. Devenir fort, savoir où il va, savoir ce qu'il fait et savoir pourquoi. Nous sommes plein de richesses et cette richesse doit être partagé. L'égo n'est pas toujours orgueilleux et vaniteux, il peut permettre de masquer et de révéler bien des choses, il est nécessaire même les animaux ont un égo, mon chien ne supporte pas de perdre la face et va me jeter un regard noir lorsque je lui fais un reproche, justifié surtout. ( on ne bouffe pas mon escalier! ) C'est pourquoi combattre l'égo est non seulement impossible, il tappera l'incruste pour être indissociable de la personnalité mais dangeureux surtout. Il est le gardien de la bonne santé psychique, l'individu lui-même.

Or, Tolle préconise de casser l'égo et il faut avouer que lui-même ne s'est pas raté. Pour être cassé, il l'est c'est certain, pour être vide, il est vide (de toute vitalité). Il n'éprouve plus, c'est trop dur et quelqu'un pourrait se noyer juste à côté qu'il ne se jettera pas à l'eau pour lui porter secours, je le crains... Un malade, oui.

Revenir en haut Aller en bas
Attila
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2778
Age : 66
Localisation : Ici et ailleurs
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?   Mer 23 Jan 2013 - 10:40

Pour Tolle, l'homme doit se trouver/découvrir dans le moment présent ou se perdre/mourir dans le temps...

Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 50
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?   Mer 23 Jan 2013 - 10:41

A voir aussi: http://www.forum-religions.org/t5621-danger-faux-messie-eckhart-tolle

Eckhart Tolle ( Le pouvoir du moment présent ) Ni le terme « Dieu », ni « Être », ni quelque autre expression que ce soit ne peut définir ou expliquer l’ineffable réalité qu’abrite le mot en question. En fait, la seule question importante à se poser est la suivante : « Ce mot vous aide-t-il ou vous empêche-t-il de faire l’expérience de ce qu’il désigne ? » Fait-il référence à cette réalité transcendantale qui existe au-delà de lui-même ou s’emploie-t-il à tort et à travers pour ne devenir rien de plus qu’une idée à laquelle votre tête peut croire, qu’une idole mentale ?

Dans ce texte, Tolle induit l'idée qu'il a compris ce que représente cette ineffable réalité de l'existence de dieu et invite le lecteur à en faire l'expérience... Mais quelle expérience ? Selon quelles methodes ? Ce sont de bonnes questions auxquelles nul n'a jamais pu répondre, de fait, on est contraint de considérer que cette expérience passera nécessairement par un enseignement qui devrait conduire à ' devenir dieu'...

On peut craindre une inflation sérieuse de l'individu, de son égo, c'est qu'être dieu, le devenir ( Je suis celui qui est; Torah de Moïse ) n'a jamais encore été livré de cette façon; une nouvelle expérience peut-elle nous y conduire ? C'est à méditer.




Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 50
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?   Mer 23 Jan 2013 - 10:43

Triskèle a écrit:

pour ma part, j'aime beaucoup ce qu'il dit. Il y a plein de conférences ou de textes lus de lui sur yout*be.

C'est clair, logique, et "ça marche".

Lorsque tu dis que cela marche, tu veux dire que tu es devenu dieu Triskèle ? Tu veux dire que le démon de la souffrance n'a plus prise sur toi ? Ton témoignage bien sûr nous interesse si la thérapie de Tolle à des effets sur toi, lesquels sont-ils ?
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 50
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?   Mer 23 Jan 2013 - 10:59

Citation :
L'Exode - Chapitre 3-12 Dieu dit : Je serai avec toi; et ceci sera pour toi le signe que c'est moi qui t'envoie : quand tu auras fait sortir d'égypte le peuple, vous servirez Dieu sur cette montagne.
13 Moïse dit à Dieu : J'irai donc vers les enfants d'Israël, et je leur dirai : Le Dieu de vos pères m'envoie vers vous. Mais, s'ils me demandent quel est son nom, que leur répondrai-je ?
14 Dieu dit à Moïse : Je suis celui qui suis. Et il ajouta : C'est ainsi que tu répondras aux enfants d'Israël : Celui qui s'appelle "je suis" m'a envoyé vers vous.
15 Dieu dit encore à Moïse : Tu parleras ainsi aux enfants d'Israël : L'éternel, le Dieu de vos pères, le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac et le Dieu de Jacob, m'envoie vers vous. Voilà mon nom pour l'éternité, voilà mon nom de génération en génération.


Oui, je ne suis pas étonnée d'entendre que Tolle comprenait mieux que Jésus ne le faisait tout ce qu'implique ce : Je suis. C'est la raison pour laquelle je le qualifies de faux-messie, pourquoi ? Parceque si l'on se réfère au texte auquel Tolle s'identifie, on est au constat que dieu l'envoie...

Tolle est un envoyé aux enfants d'Israël: Le nouveau messie; puisque tel était la raison pour laquelle Jésus fut envoyé dans le monde, rassembler les ovins perdus de la maison d'Israël. Bien sûr, je n'en crois rien. Je vois seulement qu'en effet un faux-messie c'est levé et qu'il faut payer pour recevoir la parole de dieu.

De qui se moque t'on ?



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?   Mer 23 Jan 2013 - 10:59

Ce qui marche c'est la suggestion, car, écouter les vidéos de Tolle (ou celles qui sont doublées en Français), vous mettent en mode d'ondes Alpha ou Thêta, c'est-à-dire proche de l'hypnose.

Pourquoi pas ? Mais que retient-on exactement du message, que restera-t-il dans l'inconscient, du positif, à voir... ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?   Mer 23 Jan 2013 - 11:03

Et Tolle préconise de perdre son égo ? Qu'il se l'applique à lui-même pour commencer! C'est là où l'on voit apparaître le bonimenteur, le faux messie, le marchand de vidéos et cd!
Fais ce que je te dis, mais ne fais pas ce que je fais...
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 50
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?   Mer 23 Jan 2013 - 11:05

JR a écrit:
Eckard Tolle fait partie des pionniers de la nouvelle conscience planétaire. Il traduit dans des termes accessibles aux occidentaux, adaptés à notre époque, une philosophie millénaire connue des orientaux. A 29 ans, il a connu une expérience fulgurante d'éveil.

Hier matin, tu disais que tu ne connaissais pas Eckhart Tolle, que tu ne l'avais jamais lu et hier au soir tu ouvrais ce sujet. Tu l'as lu dans l'après midi pour t'en faire une idée aussi avisée ?? Je trouve cela un peu étrange quand même...

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Attila
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2778
Age : 66
Localisation : Ici et ailleurs
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?   Mer 23 Jan 2013 - 11:08

Si tu écoutais "consciemment" le livre audio de Tolle d'abord tu comprendrais qu'il ne se présente pas comme un messie... puis tu constaterais qu'il est gratuit.
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 50
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?   Mer 23 Jan 2013 - 11:19

Bien sûr Attila que Tolle ne se présente pas comme un messie et il serait mal avisé de le faire. Jésus non plus ne le faisait pas mais laissait à tout un chacun le soin individuel de le reconnaitre. Bref, en se présentant comme celui qui s'est reéalisé dans le 'je suis' de la torah. Tolle indique clairement pour qui il se prend:

Dieu lui-même. N'est ce pas justement ce que tu m'as toujours revendiqué ? Oui, et ce que revendiquent tous ceux qui adhèrent à ce nouveau messie tel que ce texte en genèse le désigne à juste titre. Donc Jésus est un inaverti mais Tolle très bien réalisé et comme Tolle apporte sa recette pour devenir dieu, en se réalisant dans ce je suis maintenant (et pas demain) et bien pourquoi pas y consentir évidemment.

Je pense qu'il faut avoir un égo un peu gonflé quand même pour consentir au comment devenir dieu, tu n'es pas d'accord Attila ? N'être rien ce n'est pas être dieu quand même. Bref, je te croyais seul dans ce puit jusqu'à hier, à l'évidence la folie Tolle a envahi ce monde et ce forum aussi. Les dieux foisonnent et sont bien plus occupé à le faire connaitre qu'à se carapater à l'hermitage, mais pourquoi ?



Revenir en haut Aller en bas
Attila
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2778
Age : 66
Localisation : Ici et ailleurs
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?   Mer 23 Jan 2013 - 12:09

zarzou a écrit:
Bref, je te croyais seul dans ce puit jusqu'à hier, à l'évidence la folie Tolle a envahi ce monde et ce forum aussi. Les dieux foisonnent et sont bien plus occupé à le faire connaitre qu'à se carapater à l'hermitage, mais pourquoi ?

Signe des temps, ma chère...signe des temps Wink
Ce que tu critiques avec véhémence n'est que le signe de la fin du monde càd que la Bonne Nouvelle, telle qu'énonçée par ce Jésus, est en train de gagner la terre entière et ce malgrès le combat d'arrière-garde du religionnisme confessionnel qui prône l'édification et l'entretien d'un égo spirituel.
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 7631
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?   Mer 23 Jan 2013 - 13:49

Voili voilou !
Ça va peut-être un peu mêli mêlo dans un premier temps, parce que les messages des deux fils vont s'entrecroiser par ordre chronologique, mais on va finir par s'y retrouver.
J'avais fermé le fil, hier, le temps de faire un peu de nettoyage, mais j'ai oublié de le rouvrir après. Un petit malin en a ouvert un autre sur le même sujet entre temps. Il aurait mieux valu m'envoyer un mp, j'aurais fait le nécessaire.
Je ne vois pas l'utilité d'avoir deux topics qui cause de la même personne, puisque ses admirateurs et ses détracteurs vont de toute façon réagir sur les deux fils de discussion.

Je vous rappelle >soupir< qu'on est ici pour parler d'idées et pas de personnes. Sinon, je ferai ma gendarmette. Et si le PV ne vous suffit pas, vous irez au trou ! Na !
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 50
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?   Mer 23 Jan 2013 - 14:05

@ lhirondelle

Bof tu sais, que tu abordes le messie des évangiles ou ceux des temps modernes, la polémique se soulèvera avec la même fréquence que les vagues de la mer. Mais z'éviter le grain ou un tsunami est une très bonne idée je trouve... ( Je vais te faire quand même un peu de séduction: J'étais sûre que tu es une chouette fille quand bien même j'en doutais hier. Comme quoi, à chaque jour suffit sa peine... )

Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 50
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?   Mer 23 Jan 2013 - 14:10

Attila a écrit:
Signe des temps, ma chère...signe des temps Wink
Ce que tu critiques avec véhémence n'est que le signe de la fin du monde càd que la Bonne Nouvelle, telle qu'énonçée par ce Jésus, est en train de gagner la terre entière et ce malgrès le combat d'arrière-garde du religionnisme confessionnel qui prône l'édification et l'entretien d'un égo spirituel.

Si tu veux oui, on peut y voir un bon début: L'Évangile selon Matthieu - Chapitre 24-4 Iéshoua' répond et leur dit : "Prenez garde que nul ne vous égare ! 5 Oui, beaucoup viendront en mon nom et diront : 'Moi, le messie' et ils en égareront beaucoup.

Qu'est ce qui te pousse à croire qu'Eckhart Tolle est le messie ? Parcequ'il le dit: Je suis celui qui est ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?   Mer 23 Jan 2013 - 14:44

Je préfère le titre de ce fil. Chacun est à même de se faire une idée. Very Happy

Pour moi, il n'est même pas un gourou tel qu'on l'entend au sens péjoratif. Il n'est pas à la tête d'une secte, il n'appartient à aucune religion. Ses livres ont aidé des milliers de gens dans le monde qui le voient comme un instructeur tout comme était aussi
perçu Krishnamurti.

Pour Zarzou, je vais répondre très clairement à ta question.

J'avais entendu parler de Eckard Tolle comme d'un éveillé, un pionnier de la nouvelle conscience spirituelle, jamais en mal, mais je n'avais jamais ressenti le besoin de lire ses livres, j'ai moi même un maître à penser dans ce courant, et je ne veux pas trop me disperser. Mais suite à cette polémique ici, j'ai acheté son livre qu'on trouve partout tellement il a du succès, et j'ai commencé à le lire ce matin !
Je n'y ai rien trouvé de nouveau que je ne connaissais déjà, il se situe dans la tradition de la Connaissance. J'ai l'impression de lire les maîtres du Védanta, comme Chinmayananda, Prajnanpad, le Maharishi, etc...donc je ne suis pas dépaysé, sauf que son vocabulaire est plus facile à digérer car adapté à l'occident. Et je dois reconnaître que ce qui est intéressant avec Eckart Tolle, c'est qu'il donne des conseils très pratiques pour dépasser le mental, sans nous enfermer dans un système. Voilà.

Tu me fais rire Zarzou car on dirait vraiment que tu découvres ce courant de pensée et tu en fais tout un pataquès ... Je peux t'affirmer que n'importe quel chercheur en vient un jour ou l'autre à pratiquer la méditation, et par la suite étudier la non dualité, et à reconnaître la vérité de cet enseignement. Alors tu peux toujours te battre contre Eckard Tolle, car comme je le disais plus haut il n'est qu'un des nombreux pionniers de la nouvelle conscience qui se fait jour (qui en fait n'est pas nouvelle mais est longtemps demeuré le fait de quelques initiés et mystiques).

Evidemment cela ne plait pas aux religieux théistes idolâtres qui adorent un jésus extérieur, car ils y voient un danger pour leurs croyances, mais c'est le fondement de la spiritualité. "Connais-toi toi même et tu connaîtras l'univers et les dieux." C'est un chemin universel, contrairement à tes religions monothéistes qui imposent un dieu extérieur au monde et à l'homme. Il est évident que les monothéismes sont condamnés car ils ne sont pas le reflet de la vérité mais d'une imposture.

Il est facile de différencier ceux qui prêchent la vérité en Soi à partir de leur expérience, de ceux qui prêchent une croyance dogmatique à une dieu extérieur et sont incapables d'écrire un fil sans débiter des versets à longueur de pages ...

Sri Aurobindo, un autre éveillé du siècle dernier prédisait la venue du stade supramental pour l'humanité. On est au début de ce processus, et de plus en plus d'humains vont s'y éveiller, et cela deviendra le niveau de conscience ordinaire. Teilhard de Chardin aussi l'avait vu.
Mais on ne pourra empêcher qu'il y aura toujours des réfractaires et des retardataires qui resteront attachés aux superstitions, et à leur divinité psychique, qu'ils l'appellent Jésus, Allah, ou Yhwh ...
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 50
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?   Mer 23 Jan 2013 - 14:56


... Si tu penses vraiment tout ce que tu dis au sujet de ces pauvres psychiques idolatres pourquoi user de mépris en les déconsidérant de manière systématique ? Pourquoi rire de moi JR ? Tu devrais au contraire compatir véritablement mais à l'évidence tu ne connais pas la compassion de l'accomplissement. Dans ton scheme de la suprématie de l'Eveil il n'y a rien de plus que du mépris du plus petit, connu depuis des millénaires, et c'est à moi que tu voudrais faire avaler que tu fasses l'objet d'un tel changement ?

Mais quel changement ? Si l'éveillé que tu es se comporte de façon aussi répugnante que le plus vulgaire d'entre nous, je ne vois pas matière à troquer ma compassion contre ta déconsidération et préfère de loin mon sommeil compatissant à ton éveil méprisant.

Les arguments sont ce qu'ils sont JR et les tiens sont loin de me convaincre. Pour info, la foule qui suit n'est pas une nouveauté, on suivait bien Hitler, on suivait bien Buch et on suivra encore un peu n'importe quoi. Moi, je suis celui que j'aime pour m'avoir démontré à travers les témoignages des écrits que c'était vraiment un type bien, un solide, un encaisseur que l'on ne casse pas du tout et peut se battre jusqu'au bout. Rien à voir avec ce Tolle qui voulait se suicider pour ne pas se supporter maintenant qu'il a trouvé plein de supporteurs pour le porter à sa place, il se sent beaucoup mieux à l'évidence.

Un peu de bon sens serait-ce trop demander ?



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?   Mer 23 Jan 2013 - 15:29

Jr tu dis,
Citation :
Il est facile de différencier ceux qui prêchent la vérité en Soi à partir de leur expérience, de ceux qui prêchent une croyance dogmatique à une dieu extérieur et sont incapables d'écrire un fil sans débiter des versets à longueur de pages ...
Ta démonstration tombe à l'eau avec moi, car je ne prêche absolument rien, je suis même assez critique avec les religions, parfois je défends Dieu, parfois je l'accuse de tous les maux! Je n'ai jamais mis un seul verset sur ce forum, je ne pratique aucun prosélytisme.

J'en tire comme conclusion, que tu parles sans comprendre l'intérêt ou le désintérêt que l'on puisse porter sur un pseudo-messie, seul ce qui compte pour toi, c'est de défendre une position qui se rapproche le plus de la tienne, même au risque de te planter avec des charlatans, des vendeurs d'illusions. C'est une vision étroite, obtuse, démontrant le manque d'ouverture sur les raisons qui poussent d'autres personnes à penser différemment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?   Mer 23 Jan 2013 - 15:32

Zarzou, sincèrement, je compatis à ton état de rage, d'enfermement et d'intolérance, mais si ta voie doit passer par là, je n'y peux rien, tu y viendras forcément un jour quand tu en auras assez du dolorisme.

Que reproches-tu précisément à Tolle ? donnes nous des faits. son succès mondial ? d'aider les gens par sa propre expérience ? oui c'est souvent quand on croit toucher le fond, le désespoir, que le voile se déchire, c'est ce qui lui est arrivé. Je crois qu'il est sincère. Où est le problème ?

De quelle façon de se comporter parles-tu ? qui a commencé à mépriser en ouvrant ce fil rageur, et en jugeant de ce que visiblement tu ne comprends pas ?

Qu'est-ce qui est le plus méprisant ? affirmer qu'un Dieu extérieur se choisit un peuple d'élus, et condamnent les autres à la damnation sans possibilité de rédemption ou bien affirmer que le "divin" est un droit en chaque homme, que cet état de conscience que certains appellent "christique" est déjà là, qu'il faut le réaliser, qu'il est promis à toute l'humanité car tout est UNITE, nous n'existons pas séparément, en dehors du divin, et cela peut commencer ici et maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?
Revenir en haut 
Page 3 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?
» Al-Massih ad-Dajjal : le Faux Messie ou Antéchrist.
» Le messie et les faux messie(s)
» Ne regardez pas et n´écoutez pas le faux messie car il a le pouvoir de faire perdre les âmes...
» Qu'est ce que le messie, pour les juifs, les chrétiens, les musulmans ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Croire ou ne pas croire :: Esotérisme-
Sauter vers: