Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?   Mer 23 Jan 2013 - 15:32

Zarzou, sincèrement, je compatis à ton état de rage, d'enfermement et d'intolérance, mais si ta voie doit passer par là, je n'y peux rien, tu y viendras forcément un jour quand tu en auras assez du dolorisme.

Que reproches-tu précisément à Tolle ? donnes nous des faits. son succès mondial ? d'aider les gens par sa propre expérience ? oui c'est souvent quand on croit toucher le fond, le désespoir, que le voile se déchire, c'est ce qui lui est arrivé. Je crois qu'il est sincère. Où est le problème ?

De quelle façon de se comporter parles-tu ? qui a commencé à mépriser en ouvrant ce fil rageur, et en jugeant de ce que visiblement tu ne comprends pas ?

Qu'est-ce qui est le plus méprisant ? affirmer qu'un Dieu extérieur se choisit un peuple d'élus, et condamnent les autres à la damnation sans possibilité de rédemption ou bien affirmer que le "divin" est un droit en chaque homme, que cet état de conscience que certains appellent "christique" est déjà là, qu'il faut le réaliser, qu'il est promis à toute l'humanité car tout est UNITE, nous n'existons pas séparément, en dehors du divin, et cela peut commencer ici et maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?   Mer 23 Jan 2013 - 16:19

Je continue çà chercher s'il y a des critiques très négatives sur Eckart Tolle. Bien sûr il y aura toujours des intégristes religieux pour critiquer et le traiter de charlatan.

Ce qui me chiffonne le plus, c'est qu'il ne vit pas comme un saint, qu'il s'est enrichi, et qu'il fréquente des peoples ? Il ne correspond pas à l'image que je me fais d'un instructeur spirituel, mais c'est mon image qui est peut être dépassée.

On peut lui reprocher d'avoir plagié des enseignements anciens et qu'il ne dit rien de nouveau ? oui, assurément. Maintenant il dit avoir découvert ces enseignements après voir eu son expérience. C'est aussi une preuve que ces enseignements sont universels, et qu'il n'invente rien.

Je n'ai pas à suivre Eckart Tolle parce qu'il est connu, parce que l'on dit ici et là que son livre marquera la spiritualité de ce siècle.... ça ne doit pas m'empêche pas de le lire.
C'est vrai que beaucoup d'auteurs sont devenus célèbres en surfant sur le créneau de la spiritualité et du new âge : David Icke, Anton Parks, James Redffield, N.D. Walsh, Deepak Chopra etc... c'est à chacun de se faire son opinion.

encore une foi, on accepte plus facilement un instructeur d'il y a 2000 ans, à cause du poids de la tradition.
Revenir en haut Aller en bas
moi
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2110
Age : 45
Localisation : ici
Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?   Mer 23 Jan 2013 - 16:42

zarzou a écrit:
Qu'est ce qui te pousse à croire qu'Eckhart Tolle est le messie ? Parcequ'il le dit: Je suis celui qui est ?
bah quoi! t'as jamais fait ca petite?? Very Happy
"c'est celui qui dit qui est" Wink
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 50
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?   Mer 23 Jan 2013 - 17:23

moi a écrit:
"c'est celui qui dit qui est" Wink

Je vais réitérer et tu me dis si je me trompe ou si je donne un ton de plus z'ou de moins, j'compte sur toi: J'ai dit, je crois en dieu parceque je suis animée de la conviction que ce que je voyais un jour "en moi" était vrai sans que je ne puisse le remettre en question, pas même un petit doute à ronger: RIEN! Une certitude qui vous plombe de l'intérieur sans que l'on ne puisse le déplacer d'un iota. Résultat, je suis impuissante, tout à fait impuissante en avouant oui, que dieu est puisque je l'ai vu! C'est pour ça que je ne suis pas du tout d'accord avec Tolle qui dit: Je suis celui qui est. Et qui est celui qui est: IHVH-Adonaï; que je voyais mais que je ne suis pas.

Faut il m'en excuser ?? Non, je trouve ma situation de petite plutôt confortable; je ne vois pas pourquoi j'en changerais, je trouve déjà assez énorme que dieu puisse vraiment exister et le messie aussi ( qu'on s'le dise.) Mais c'est comme ça et pourquoi pas. Après tout le ciel était là bien avant moi. Nul ne peut être dieu, personne, IL est celui qui est et qui est quoi ? Vivant en perennité. Si ça ce n'est pas être: qu'est ce que c'est je vous le demande ? Donc, celui qui est, à la particularité d'être immortel, il a vaincu la mort, il n'a pas été mais il est c'est certain puisque JE L'AI VU en dedans de moi, mais n'empêche qu'il est en pérennité sans que je n'en éprouve le moindre doute. Et ce n'est pas moi qui l'ai trouvé avec un livre mais lui qui m'a trouvé avec un livre.

Alors? Vrai ou faux que je suis bien fidèle à moi-même. Je dis celui-là est le messie, celui qui peut se manifester dans la vie éternelle pour nous dévoiler des merveilles.

Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 50
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?   Mer 23 Jan 2013 - 17:25

PS: J'ajouterais, Tolle c'est qu'un nain de jardin. ( J'espère que tu n'es pas de ses disciples ou je risque de te servir de punching ball. A qui se fier ? La vie est dure mais l'épreuve vaut au moins ça. )
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 50
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?   Mer 23 Jan 2013 - 17:34

JR a écrit:
Je continue çà chercher s'il y a des critiques très négatives sur Eckart Tolle. Bien sûr il y aura toujours des intégristes religieux pour critiquer et le traiter de charlatan.

Ce qui me chiffonne le plus, c'est qu'il ne vit pas comme un saint, qu'il s'est enrichi, et qu'il fréquente des peoples ? Il ne correspond pas à l'image que je me fais d'un instructeur spirituel, mais c'est mon image qui est peut être dépassée.

On peut lui reprocher d'avoir plagié des enseignements anciens et qu'il ne dit rien de nouveau ? oui, assurément. Maintenant il dit avoir découvert ces enseignements après voir eu son expérience. C'est aussi une preuve que ces enseignements sont universels, et qu'il n'invente rien.

Je n'ai pas à suivre Eckart Tolle parce qu'il est connu, parce que l'on dit ici et là que son livre marquera la spiritualité de ce siècle.... ça ne doit pas m'empêche pas de le lire.
C'est vrai que beaucoup d'auteurs sont devenus célèbres en surfant sur le créneau de la spiritualité et du new âge : David Icke, Anton Parks, James Redffield, N.D. Walsh, Deepak Chopra etc... c'est à chacun de se faire son opinion.

encore une foi, on accepte plus facilement un instructeur d'il y a 2000 ans, à cause du poids de la tradition.

Je ne me soucie pas de ce que fait Monsieur Tolle de l'argent que cette nouvelle spiritualité peut lui rapporter, bien que je ne suis pas étonnée qu'il fasse dans la VIP, cela va de soi les chameaux seront les bienvenus. Non, ce que je lui reproche c'est de dissimuler sous un langage bienveillant une énormité qui ne sera pas très bien cerné par ceux qui manquent de discernement et beaucoup manquent de discernement. Moi je te parle d'une chose très simple, le savoir discerner ce qui ne se voit pas toujours au premier coup d'oeil. Entendu qu'entre ce que dieu dissimule et ne veut pas que cela soit discerné, il est tout à fait avéré qu'alors il sera impossible de le discerner mais qu'un homme dissimule, allez, un peu de discernement suffirait à le dévoiler.

Il ne faudrait pas passer à coté de l'expression se voiler la face et donnait une bonne raison à Jésus de dire: Scrute ce qui est devant ton visage etc... On en peut pas devenir dieu à la place de dieu mais on peut être comme lui, oui, donc pour ce qui est du : Je suis celui qui est au présent pour Eckhart Tolle est une éternité pour dieu; n'oublions pas que cette jolie phrase est tiré de la torah de Moïse pas du sac du père noël.

Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11380
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?   Mer 23 Jan 2013 - 18:13

Eckard Tolle est un des nombreux "thérapeutes", plus ou moins inspirés de la philosophie extrême-orientale, qui proposent des techniques pour se sentir mieux dans sa peau. Certains sont des charlatans ; d'autres ne sont pas loin des dérives sectaires ; il n'y a pas lieu de s'exciter là-dessus ; s'il des dérives sectaires sont avérées, il y a à les dénoncer, avec des faits précis. Et je ne vois pas ce que vient faire ici l'idée d'un quelconque "messie". Lç comme en tout, il s'agit de raison garder.

Revenir en haut Aller en bas
Attila
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2778
Age : 66
Localisation : Ici et ailleurs
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?   Mer 23 Jan 2013 - 18:17

zarzou a écrit:
[JE L'AI VU en dedans de moi,

Je connais ton histoire , Zarzou, mais quand tu dis que tu as vu Dieu, veux-tu dire que tu as vu une forme ou as-tu ressenti une impression...?
Pour autant une telle affirmation me parait aussi intrépide que de qualifier Tolle de Messie ...


Dernière édition par Attila le Mer 23 Jan 2013 - 18:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
moi
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2110
Age : 45
Localisation : ici
Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?   Mer 23 Jan 2013 - 18:18

@Zarzou

non, je ne suis pas un de ses disciples.
je connais que le nom que j'ai vu passer par la.

Alors je voudrai preciser : Oui, tu es fidele a toi meme puisque tu dis ce qui te semble juste, sans masque, et avec beaucoup de courage et de dignite malgres certaines agressions.

Pour revenir a ce bonzhomme, je n'en pense rien puisque jle connais pas.

Je ne sais pas comment il interprete le "je suis" de la bible et s'il s'identifie a dieu, mais je connais ce raisonnement chez certains psychologues.

Personnellement, j'ai souvent compris le "je suis" comme une directive pour comprendre que l'on est, par nos actes present effectivement.
c'est d'ailleur la raison pour laquelle j'insiste souvent sur la reponsabilite de nos choix.
ca parait simple et idiot, pourtant la plupart d'entre nous refusons cette responsabilite.

Ici souvent se situe le mensonge de nos vies.

Je ne sais pas si c'est important de penser etre dieu ou etre inferieur a lui, ce qui me semble evident, c'est de suivre le modele que l'on admire ou venere.
il faut etre integre sinon la vie est un mensonge.

je dis que je ne sais pas Zarzou, car je ne peux pretendre "qui"est Dieu..si il est seul..s'ils sont plusieurs ou ainsi de suite.
Au fond de moi, j'ai mon idee bien sur Wink mais je ne peux le partager car je ne suis rien..a part moi.
et je ne parle jamais au nom de cette idee qui me fascine.
par contre (vu que j'y crois tout comme toi et pour un peu les memes raisons) je me pose souvent la question a savoir qu'est-ce que c'est?
Est-ce la solitude qui a pousse a creer?
si Dieu existe..a t'il (elle) pu se sentir seul(e)?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?   Mer 23 Jan 2013 - 18:26

Je suis désolé Zarzou, moi je cherche ce qu'on pourrait reproché à Tolle sur le plan personnel pour l'accuser de faux messie, de charlatan ou d'escroc ... car pour ce qui est de son enseignement, je dis qu'il n'a rien inventé, cela fait 40 ans que je l'étudie à travers différents maîtres, et il y a longtemps que j'ai rejeté les religions bibliques. Donc de ce côté là, je suis convaincu.

Tu peux me reprocher de citer l'évangile de Thomas ? c'est parce que je retrouve l'enseignement non dualisme, ainsi que chez les gnostiques et j'ai une autre vision de Jésus. Quand Jésus dit ne faire plus qu'un avec Dieu, il confirme le non dualisme absolu, cela veut dire qu'il est possible à chacun d'entre nous de recouvrer notre propre nature divine. Là dessus on ne sera jamais d'accord.

Ce que je veux dire, c'est qu'il ne s'agit pas seulement d'Eckart Tolle, il n'est qu'un parmi ces nombreux porte-paroles. Il s'agit d'un vaste courant de pensée millénaire, qui autrefois était cantonné à quelques initiés ou mystiques, et qui aujourd'hui se répand en occident à travers les maîtres contemporain du zen, du védanta, les mouvement gnostiques, et ces écrivains à succès du new âge. Dans ce cas, ce sont tous des faux messies, et tu as du travail !

C'est un fait qu'on assiste par l'intermédiaire de tous ces maîtres et de ces auteurs à succès à un grand retour de la Gnose et des philosophies monistes et panthéistes, et c'est effectivement une vision qui s'oppose aux religions de la bible, et tu as parfaitement le droit de ne pas y adhérer, mais je crois aussi que ce mouvement est irréversible. On ne cherchera plus le Christ ici ou là, car il sera partout. C'est plutôt une bonne nouvelle. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?   Mer 23 Jan 2013 - 18:34

Attila a écrit:
zarzou a écrit:
[JE L'AI VU en dedans de moi,

Je connais ton histoire , Zarzou, mais quand tu dis que tu as vu Dieu, veux-tu dire que tu as vu une forme ou as-tu ressenti une impression...?
Pour autant une telle affirmation me parait aussi intrépide que de qualifier Tolle de Messie ...

Surtout que Tolle ne s'est jamais proclamé "messie" cela n'a aucun sens dans sa vision, il ne fait que répondre aux demandes
suite à son expérience de paix et d'illumination. Et il n'a jamais dit avoir vu Dieu, cela non plus n'aurait aucun sens, mais il propose simplement de se libérer de la souffrance lié à l'ego, de recouvrer notre vraie nature intérieure, qui est spirituelle et en unité avec Tout.
Donc je crois que le cas de Zarzou est bien plus grave ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Attila
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2778
Age : 66
Localisation : Ici et ailleurs
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?   Mer 23 Jan 2013 - 18:53

JR a écrit:

C'est un fait qu'on assiste par l'intermédiaire de tous ces maîtres et de ces auteurs à succès à un grand retour de la Gnose et des philosophies monistes et panthéistes, et c'est effectivement une vision qui s'oppose aux religions de la bible, et tu as parfaitement le droit de ne pas y adhérer, mais je crois aussi que ce mouvement est irréversible. On ne cherchera plus le Christ ici ou là, car il sera partout. C'est plutôt une bonne nouvelle. Very Happy

Oui, et je suis frappé des résonnances de l'eschatologie christique avec la présente époque du cyber-espace...

26 Si donc on vous dit : Voici, il est dans le désert, n'y allez pas; voici, il est dans les chambres, ne le croyez pas.
27 Car, comme l'éclair part de l'orient et se montre jusqu'en occident, ainsi sera l'avènement du Fils de l'homme.
28 En quelque lieu que soit le cadavre, là s'assembleront les aigles.
( Matthieu 24/27 )
Revenir en haut Aller en bas
moi
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2110
Age : 45
Localisation : ici
Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?   Mer 23 Jan 2013 - 18:59

@JR
elle a le droit de pas aimer
Pourquoi etre blessant?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?   Mer 23 Jan 2013 - 20:24

Attila a écrit:
JR a écrit:

C'est un fait qu'on assiste par l'intermédiaire de tous ces maîtres et de ces auteurs à succès à un grand retour de la Gnose et des philosophies monistes et panthéistes, et c'est effectivement une vision qui s'oppose aux religions de la bible, et tu as parfaitement le droit de ne pas y adhérer, mais je crois aussi que ce mouvement est irréversible. On ne cherchera plus le Christ ici ou là, car il sera partout. C'est plutôt une bonne nouvelle. Very Happy

Oui, et je suis frappé des résonnances de l'eschatologie christique avec la présente époque du cyber-espace...

26 Si donc on vous dit : Voici, il est dans le désert, n'y allez pas; voici, il est dans les chambres, ne le croyez pas.
27 Car, comme l'éclair part de l'orient et se montre jusqu'en occident, ainsi sera l'avènement du Fils de l'homme.
28 En quelque lieu que soit le cadavre, là s'assembleront les aigles.
( Matthieu 24/27 )

oui le parallèle est intéressant, l'avènement du Christ partirait de l'orient Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?   Mer 23 Jan 2013 - 20:36

moi a écrit:
@JR
elle a le droit de pas aimer
Pourquoi etre blessant?

Je ne suis pas blessant, on n'est pas obligé d'adhérer à cette philosophie.
J'ai réagi contre le premier titre de ce fil qui ressemblait trop à un appel à une chasse aux sorcières,
chacun a le droit de croire ce qu'il veut, ce n'est pas la peine de traiter les gens de "faux messie" surtout quand
cela n'a rien à voir avec un messie Wink
Revenir en haut Aller en bas
moi
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2110
Age : 45
Localisation : ici
Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?   Mer 23 Jan 2013 - 20:52

Mais si ..
Revenir en haut Aller en bas
obie 1
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3683
Age : 48
Localisation : loire
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Re: Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?   Mer 23 Jan 2013 - 23:52

au Fait , pendant qu'on parle de Messie , il fait tout gratuitement comme les illustres du temps Jadis ?

si il fait payer , je me méfierais .........
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 50
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?   Jeu 24 Jan 2013 - 6:22

Eckhart Tolle : Quoi que vous fassiez, vous réussirez merveilleusement bien, puisque le faire devient le point central de votre attention, puisqu'il devient un canal par lequel la conscience arrive jusqu'à ce monde. Il y a donc de la qualité dans ce que vous faites, même dans le geste le plus anodin, comme tourner les pages de l'annuaire du téléphone ou vous déplacer d'une pièce à une autre. La raison d'être à tourner les pages a comme seul objectif de tourner les pages. L'objectif second est de trouver un numéro de téléphone. La raison d'être à passer d'une pièce à une autre est de passer d'une pièce à une autre. L'objectif second est d'aller chercher un livre. Dès que vous saisissez le livre, ce geste devient votre objectif premier.

En résumé, Eckhart Tolle invite à développer sa faculté d'attention par le biais d'une méthode pour le moins connu dans les métiers de la psychomotricité pour traiter les troubles liés à l'hyperactivité. Le TDA/H, ce trouble dit de la déficience de l'attention semble aujourd'hui avoir trouvé plusieurs causes que l'on prête aussi bien à l'ingestion nocive de certains métaux lourds neurotoxique tel le plomb (que l'on trouve dans les médicaments entre autre.) Ou un dysfonctionnement des neurotransmetteurs qui produisent la dopamine.

http://www.tdah-france.fr/50-trucs-de-gestion-du-deficit-d.html

Eckhart Tolle : Lorsque vous considérez ce que vous faites [à l'instant] ou ce que vous êtes comme la principale raison d'être de votre vie, vous éliminez le temps. Ceci vous donne un pouvoir incroyable. L'élimination du temps dans ce que vous faites crée un lien entre vos raisons d'être intérieure et extérieure, entre l'être et le faire. Lorsque vous éliminez le temps, vous éliminez l'ego.
Peut-on raisonnablement croire que porter son attention de façon particulière, se concentrer sur une tâche puisse arrêter le temps ? Alors bien sûr nous connaissons tous ce phénomène du temps qui passe vite lorsque nous effectuons une tâche sur laquelle nous avons porté toute notre attention et il n'est pas rare que l'on se surprenne en disant : J' y ai passé tant de temps que cela ? Il ne s'agit donc pas d'un temps éliminé comme s'il n'avait jamais existé mais d'un temps utilisé, d'un temps dont nous faisions usage pour accomplir notre tâche.


Ce phénomène tout à fait naturel, Tolle le nomme « un pouvoir incroyable » ce qui me semble un peu numineux, pour le moins curieux comme façon de le considérer mais peut-être que Tolle n'a jamais su que l'on pouvait ainsi faire usage du temps en éprouvant le sentiment que le temps c'est écoulé si vite que cela nous laisse le sentiment d'avoir été comme déconnecté de la réalité le temps que cette intense concentration nous prenait pour accomplir ce travail ; Tolle cependant va induire dans la suite de ce constat une idée pour le moins curieuse:

Eckhart Tolle : Lorsque vous éliminez le temps, vous éliminez l'ego.

Ce que Tolle veut dire c'est que lorsque nous sommes pris par une tâche, lorsque nous accomplissons un acte qu'il appelle « le faire » pour le distinguer du sujet « l'être » notre capacité de concentration est telle que le moi très occupé disparaît. Comprenons quand même que ni l'égo (le Je, le Moi, la personnalité) ne s'évanouissent pour disparaître, de même que le temps ne s'efface pas davantage pour poursuivre invariablement sa course. En retirer l'idée que l'acte de concentration donne un pouvoir incroyable me paraît pour le moins exagéré mais va s'inscrire pour Eckhart Tolle dans un schéma de continuité pour induire l'idée que cet état de concentration qu'il appelle le moment présent, est le moyen que dieu utilise pour agir sur le monde. Quand bien même l'acte se résumerait-il à faire son popo tout en feuilletant une bande dessinée. ( Voir ci-dessous pour les petites tâches quotidiennes.)

Eckhart Tolle : C'est à partir des petites choses que l'on honore et dont on prend soin que les grandes choses naissent. La vie de chacun n'est vraiment faite que de petites choses. La grandeur est une abstraction mentale, le fantasme favori de l'ego. Il y a un paradoxe qui veut qu'honorer les petites choses du moment présent, au lieu de poursuivre l'idée de grandeur, serve de fondation à la grandeur. Le moment présent est toujours petit dans le sens où il est toujours simple. Mais au fond de lui se cache le plus grand des pouvoirs. Le moment présent ressemble à l'atome. Il est une des plus petites choses existant, mais qui détient un pouvoir énorme. C'est seulement lorsque vous vous syntonisez sur le moment présent que vous avez accès à ce pouvoir. Ou, plus justement dit, c'est lui qui a accès à vous, et par vous, au monde.

C'est de ce pouvoir dont Jésus parlait quand il a dit : "Ce n'est pas moi, mais le Père en moi, qui fait le travail (Même le popo ?? ). Je ne peux rien faire de moi-même." (Jean, XIV, 10)

L'anxiété, le stress et la négativité peuvent vous couper de ce pouvoir. Et l'illusion que vous êtes dissocié de ce pouvoir régissant l'univers tout entier refait surface. De nouveau, vous vous sentez seul, à vous battre contre quelque chose ou à essayer d'accomplir ceci ou cela. Mais pourquoi l'anxiété, le stress et la négativité sont-ils apparus ? Parce que vous vous êtes détourné du moment présent. Et pourquoi avez-vous fait cela ? Parce que vous avez pensé que quelque chose d'autre était plus important. Vous avez oublié votre raison d'être première. Une petite erreur, une mauvaise interprétation créent un monde de souffrance.

Alors, soyez loyal envers la vie en étant loyal envers votre raison d'être intérieure. Dès que vous devenez présent et, par conséquent, total dans ce que vous faites, vos gestes se dotent d'une force spirituelle. Au début, il n'y aura pas de changement notable dans ce que vous faites. Il y en aura seulement dans le comment. Votre raison d'être première est maintenant de permettre à la conscience de transpirer dans ce que vous faites. Alors que la notion de raison d'être était auparavant toujours associée au futur, une raison d'être plus profonde apparaît qui peut seulement être trouvée dans le présent, par la négation du temps.

Quand vous rencontrez des gens, au travail ou ailleurs, accordez-leur votre attention totale. Vous n'êtes plus principalement là en tant que personne, mais en tant que champ de conscience, de Présence vigilante. La raison qui vous a originellement fait entrer en contact avec l'autre personne (acheter ou vendre quelque chose, demander ou donner des renseignements, etc.) devient secondaire. Le champ de conscience créé entre vous deux devient la principale raison d'être de l'interaction. Cet espace de conscience devient plus important que ce dont vous parlez, plus important que les objets ou les pensées. L'être humain devient plus important que les objets de ce monde. Cela ne veut pas dire que vous négligez ce qui doit être fait sur le plan pratique. En réalité, le faire se déroule non seulement plus facilement, mais plus puissamment lorsque la dimension de l'être est reconnue. Le faire devient ainsi secondaire. L'avènement de ce champ unifié de conscience entre les êtres humains est le facteur le plus essentiel dans les relations sur la nouvelle Terre. »


Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 50
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?   Jeu 24 Jan 2013 - 6:44

obie 1 a écrit:
au Fait , pendant qu'on parle de Messie , il fait tout gratuitement comme les illustres du temps Jadis ?

si il fait payer , je me méfierais .........

Que penses-tu Obie de cette curieuse façon que Tolle a trouvé d'interpréter la parole de Jésus ?? Penses-tu que le père qui est en toi est le réalisateur de tout ce que tu fais ?? Que tu es le messie ?
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 50
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?   Jeu 24 Jan 2013 - 7:01

JR a écrit:
Surtout que Tolle ne s'est jamais proclamé "messie" cela n'a aucun sens dans sa vision, il ne fait que répondre aux demandes
suite à son expérience de paix et d'illumination. Et il n'a jamais dit avoir vu Dieu, cela non plus n'aurait aucun sens, mais il propose simplement de se libérer de la souffrance lié à l'ego, de recouvrer notre vraie nature intérieure, qui est spirituelle et en unité avec Tout.
Donc je crois que le cas de Zarzou est bien plus grave !

Commençons par la grâvité de mon état... Qui ma foi, ne me semble pas si grâve que cela au constat de la clarté de ma pensée. On reconnait une maladie à ses symptômes. Si tout mon mal réside dans la conviction de l'existence de dieu: que je ne suis pas. Me voilà à l'abri au moins de toute inflation pour faire la grenouille grosse comme le boeuf, qui est une très vilaine maladie pleine d'orgueil. Pour info, la grenouille fini mal, elle explose. C'est donc réglé pour ce qui est de ma petite fin de reinette, j'espère t'avoir rassuré.

Pour revenir à Tolle, bien sûr qu'il n'a jamais dit avoir vu dieu puisqu'il croit qu'il l'est. Ou plutôt qu'il est le messie au constat de ce qu'il écrit pour le suggérer... Le père qui est en moi travaille. Lorsque Tolle induit l'idée que le père travaille dans tous les hommes lorsqu'ils sont en état de concentration, nécessairement il fait que tous les hommes sont le messie. Cela va de soi, et ni toi, ni Attila ne pouvez dire que vous n'avez pas compris la chose ainsi puisque vous pensez que vous êtes le messie. Raison pour laquelle tu clames qu'il ne peut être à l'extérieur de toi, c'est à dire "autre que toi" puisque tu t'identifies à lui: Je suis celui qui est.

Je pense que cette idée est quelque peu illuminé. Mieux vaut laisser à César ce qui est à César. Que Jésus ait pu dire: Qui me voit, voit le père; ou encore: le père qui est en moi, travaille (à ce pour quoi le père l'avait envoyé) n'offre pas la moindre substitution...

A mon avis.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?   Jeu 24 Jan 2013 - 7:43

Ouais , donc j'ai compris : Ceux qui font du Zen , (les pneumatiques) les yogis qui prétendent être illuminés ou oint par le seigneur sont débiles et ceux qui lisent écrivent toute la journée sont dans le droit chemin (des non-hypocrites) , merci Zarzou et Juju on a bien compris même .
Revenir en haut Aller en bas
obie 1
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3683
Age : 48
Localisation : loire
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Re: Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?   Jeu 24 Jan 2013 - 8:09

zarzou a écrit:
obie 1 a écrit:
au Fait , pendant qu'on parle de Messie , il fait tout gratuitement comme les illustres du temps Jadis ?

si il fait payer , je me méfierais .........

Que penses-tu Obie de cette curieuse façon que Tolle a trouvé d'interpréter la parole de Jésus ?? Penses-tu que le père qui est en toi est le réalisateur de tout ce que tu fais ?? Que tu es le messie ?

et le libre arbitre c'est quoi ? la conscience ? nous ne sommes pas Le Père mais sa créature ........

Tu n'es ni ton père , ni ta mère

il dit n'importe quoi le Faux prophète
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 50
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?   Jeu 24 Jan 2013 - 8:25

moi a écrit:
@Zarzou Je ne sais pas comment il interprete le "je suis" de la bible et s'il s'identifie a dieu, mais je connais ce raisonnement chez certains psychologues.

Personnellement, j'ai souvent compris le "je suis" comme une directive pour comprendre que l'on est, par nos actes present effectivement.
c'est d'ailleur la raison pour laquelle j'insiste souvent sur la reponsabilite de nos choix.
ca parait simple et idiot, pourtant la plupart d'entre nous refusons cette responsabilite.

Ici souvent se situe le mensonge de nos vies.

En psychologie faire usage de 'je suis' référence necessairement l'égo, le 'moi', le 'je', personnalité qui s'érige en qualité d'individu indépendant, autonome et bien sûr responsable. Le problème dans les idées que soulève Tolle justement c'est que cette personnalité (l'égo, le moi) doit être rejeté au profit d'une soi disant entité bienveillante (dieu) que tout homme serait. Une déresponsabilisation justement ou l'individu est effacé et l'action du sujet confier à un vide hasardeux. C'est donc le contraire de ce que ferait un thérapeute formé à la bonne santé de la psyché humaine, une individualité n'est pas une illusion, toi qui a un enfant peux-tu croire un seul instant que ton enfant n'a pas de personnalité propre ?

moi a écrit:
Je ne sais pas si c'est important de penser etre dieu ou etre inferieur a lui, ce qui me semble evident, c'est de suivre le modele que l'on admire ou venere. il faut etre integre sinon la vie est un mensonge.

Je sais qu'il est important de ne pas substituer ce 'moi' à autre chose ou quelqu'un au risque de ne plus être ce que l'on est justement. On ne peut dire à la fois: je m'efface en qualité d'individu, le moi et je suis ce moi, quelque chose ne va pas; c'est en cela que je conteste le langage de Tolle parcequ'il exprime que c'est en s'effaçant, en rejetant son individualité que le dieu émerge. Je trouve cela pour le moins scabreux, c'est un numéro d'équilibre digne du magicien d'Oz. C'est en prenant en charge ce que l'on est soi-même que l'on assure un équilibre, c'est en faisant preuve d'indulgence à l'égard de soi-même que l'on est indulgent avec les autres, le soi-même, l'égo est donc très important puisqu'il devient le sujet principal de toute relation avec autrui. Lorsque ma fille commet une erreur, il peut lui arriver de le regretter tout en conservant de la rancoeur contre elle-même qu'elle va manifester en disant: Je suis une méchante. Lui apprendre à faire face à elle-même en l'invitant à une considération plus compatissante envers elle-même pour ne pas se juger trop durement c'est l'aider à se construire harmonieusement pour ne jamais perdre de vue que ses choix, ses jugements sont toujours relatifs aux autres. Pour prendre correctement soin des autres, il faut prendre soin de soi-même.

moi a écrit:
je dis que je ne sais pas Zarzou, car je ne peux pretendre "qui"est Dieu..si il est seul..s'ils sont plusieurs ou ainsi de suite.
Au fond de moi, j'ai mon idee bien sur Wink mais je ne peux le partager car je ne suis rien..a part moi.
et je ne parle jamais au nom de cette idee qui me fascine.
par contre (vu que j'y crois tout comme toi et pour un peu les memes raisons) je me pose souvent la question a savoir qu'est-ce que c'est?
Est-ce la solitude qui a pousse a creer?
si Dieu existe..a t'il (elle) pu se sentir seul(e)?

Se sentir seul dieu ? Je ne sais pas. De toute façon, dieu occupe pour moi une place particulière en cela qu'il est là: en et autour de moi, je ressens sa présence. Mais il n'est pas le centre de mes préoccupations, puisque dès lors que je l'éprouve de façon si proche, je suis rassurée et apaisée tout à fait. Le besoin vient de moi pas de lui, il répond au moindre de mes actes émotionnels, il les devance, il les redresse, il me calme, il est comme un gardien invisible mais dont j'éprouve fortement la présence. C'est comme d'avoir les yeux fermés en permanence en sentant près de soi un être bienveillant qui te guide tout le jour et que tu n'aspires qu'à suivre pour lui avoir remis toute ta confiance sachant qu'auprès de lui tu ne tombes jamais pour te secourrir tout le temps.

Ce qui me préoccupe ce sont les autres, ce qu'ils font, ce qu'ils désirent, j'essaies de comprendre, de discerner leur état d'être. Je conçois alors que beaucoup de choses se justifient et que ce qui nous pousse à mal-faire est très souvent lié à la souffrance, l'angoissse bien plus qu'aux désirs. Lorsque tu sais que toi-même est mal-voyant, comme handicapé et que tu as près de toi quelqu'un qui veille sur toi pour t'éviter de trébucher, et qu'entre temps tu réalises soudain qu'il n'y a que des malvoyants autour de toi qui erre sans guide en suivant ce qu'ils peuvent, un mur, un trottoir et trébuchent en permanence en se faisant de multiples blessures et bien oui, cela va te préoccuper, cela va t'affecter et tu te diras mais qu'est ce que c'est que ce monde où les hommes dont je suis sont malades pour ne pas voir ? De l'extérieur nos yeux voient le monde mais de l'intérieur nous ne voyons rien, nos yeux sont clos et ce n'est pas en renonçant à soi-même tout en renonçant à soi-même (les deux) que l'on est alors apte à ouvrir les yeux. Intuitivement, je ne crois pas que dieu ait besoin de nous mais sûrement nous avons besoin de lui..

Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 50
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?   Jeu 24 Jan 2013 - 8:28

Teoma a écrit:
Ouais , donc j'ai compris : Ceux qui font du Zen , (les pneumatiques) les yogis qui prétendent être illuminés ou oint par le seigneur sont débiles et ceux qui lisent écrivent toute la journée sont dans le droit chemin (des non-hypocrites) , merci Zarzou et Juju on a bien compris même .

Téoma, je ne comprends pas ce que tu suggères par des insinuations, que veux-tu dire ? Je donne mon point de vue sur la question de Tolle, il ne s'agit pas d'aprouver ou de désaprouver mais d'argumenter. Si tu penses que les idées de Tolle sont fondatrices, explique nous en quoi ??
Revenir en haut Aller en bas
obie 1
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3683
Age : 48
Localisation : loire
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Re: Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?   Jeu 24 Jan 2013 - 8:37

en fait si ce qu'il dit est vrai : s'effacer pour laisser " emerger " Dieu , il devrait se l'appliquer à lui-même.

Les gourous sont tous les mêmes : ils résument parfaitement les écrits mais ne s'appliquent rien à eux-même , comme toujours .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?   Jeu 24 Jan 2013 - 8:41

Je vous entends bien , et vous dites que c'est un faux prophète . Mais vous vous prétendez être instructeurs révélant qu'il est faux . Pour vous les prophètes doivent disparaître , comme au temps de Jésus ? Ce dernier dit : " Vous avez assassiné des prophètes " aux juifs . Et aujourd'hui on les supprime avec des lettres c'est tellement plus facile .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?
Revenir en haut 
Page 4 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Eckard Tolle : faux messie ou être éveillé ?
» Al-Massih ad-Dajjal : le Faux Messie ou Antéchrist.
» Le messie et les faux messie(s)
» Ne regardez pas et n´écoutez pas le faux messie car il a le pouvoir de faire perdre les âmes...
» Qu'est ce que le messie, pour les juifs, les chrétiens, les musulmans ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Croire ou ne pas croire :: Esotérisme-
Sauter vers: