Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les étapes de l'éveil

Aller en bas 
AuteurMessage
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
zarzou1
Expert
Expert
zarzou1

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Les étapes de l'éveil   Ven 8 Fév 2013 - 18:54


( Je suis athérée! )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les étapes de l'éveil   Ven 8 Fév 2013 - 19:59

c'est de la bonne, y a pas à dire!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les étapes de l'éveil   Ven 8 Fév 2013 - 20:14

Körêm
Tu nous présentes, là, un "sacré" travail...
Very Happy
Citation :
Cette description n'est pas une vérité absolue, c'est ma façon d'avoir vécu cela, il peut y en avoir d'autres, j'en ais lu beaucoup : la trame reste la même, les modalités varient .
Oui, il semblerait qu'il y ait plusieurs approches de formes différentes, parfois d'apparences contradictoires, convergeant vers la même direction.
Sur le chemin de l'accomplissement, la question peut se poser : de savoir "jusqu'où il ne faut pas aller". (je me la pose...)
Le passage du "personnel" à l'"impersonnel" est aussi à prendre en considération.
L'état d'ataraxie m'interroge quant à la nature, alors, de la relation avec autrui.
Le supra-mental ouvre une voie d'accès à une vastitude indescriptible.
La reliance est immense avec tout ce qui "est".
L'accouchement de l'esprit offre aussi tout ceci.
Il y aurait tant à dire à ce sujet. Ou... le seul "silence"à écouter.

Au plaisir de lire la suite de ton "aventure"...
Merci
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les étapes de l'éveil   Ven 8 Fév 2013 - 21:46

Il y a le passage du personnel à l'impersonnel qui peut être douloureux, mais une fois réalisé l'impersonnel, il y a un stade supérieur qui allie les deux.

La Gita dit "Au delà du muable et de l'immuable, règne le Purushottama"

Il y a deux entités (Puruşas) dans le cosmos : le Divin Être faillible et temporel (Kşara Puruşa), et l’Éternel Être infaillible (Brahman, Akşara Puruşa). Tous les êtres créés sont sujets au changement, mais l’Éternel Être ne change pas. (15.16)
Il y a encore une autre Personnalité Suprême de la Divinité (au-delà du temporel et de l’éternel) appelé la Réalité Absolue ou Paramātmā qui soutient autant le temporel que l’éternel (Kşara et Akşara) en imprégnant les trois sphères planétaires (Lokas), Il est le Seigneur éternel (Iśvara).[8] (15.17)
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
zarzou1

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Les étapes de l'éveil   Sam 9 Fév 2013 - 8:03

juju a écrit:
c'est de la bonne, y a pas à dire!

En lisant ce sujet hier, je n'ai pas cessé d'y songer et je me disais que quelque chose va mal, oui, quelque chose que l'on ne perçoit pas vraiment en temps réel, quelque chose qui se dissimule et résultat peut-être de ce septième art qui finit pas confondre certains entre la réalité et la fiction. Un problème sociologique ?? Je commence à me poser la question très sérieusement. Cette histoire de Matrix, c'est le poteau rose ! Je suis sidérée, c'est vraiment ce que je ressens.

Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
zarzou1

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Les étapes de l'éveil   Sam 9 Fév 2013 - 8:12

Schtroumps a écrit:
Le passage du "personnel" à l'"impersonnel" est aussi à prendre en considération.
L'état d'ataraxie m'interroge quant à la nature, alors, de la relation avec autrui.

Quel est ce jeu ? On ne joue pas avec le feu, c'est dangereux... Je ne pense pas que Jésus pratiquait la 'désensibillisation' qui puisse conduire à de nombreuses maladies voire une mise à mort de l'esprit. C'est un suicide collectif que vous expérimentez ? (Ma question est très sérieuse... )

Peut-on vraiment, objectivement prêter à l'état d'ataraxie d'être celui d'un éveil ?? Je ne crois pas plutôt le contraire. C'est de l'ettouffement, de l'étranglement que cette perspective d'insensibillisation. Je vais m'évertuer aujourd'hui à traiter cette question qui me parait complètement inconsciente.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les étapes de l'éveil   Sam 9 Fév 2013 - 8:36

Ce n'est un secret pour personne que Matrix est un film éminemment gnostique dans lequel sont cachés plein de symboles. Comprend qui peut.

http://gnose.free.fr/articles.php?lng=fr&pg=610
Revenir en haut Aller en bas
Attila
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2778
Age : 67
Localisation : Ici et ailleurs
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Les étapes de l'éveil   Sam 9 Fév 2013 - 8:58

Je ne puis qu'être complètement en phase avec l'explication de Körëm sur le processus d'initiation de l'être humain.

L'ataraxie est vertue christique.

Matthieu 6 : 27
Qui de vous, par ses inquiétudes, peut ajouter une coudée à la durée de sa vie?

Matthieu 6 : 34
Ne vous inquiétez donc pas du lendemain; car le lendemain aura soin de lui-même. A chaque jour suffit sa peine.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les étapes de l'éveil   Sam 9 Fév 2013 - 9:31

Si on prend philosophiquement et en particulier chez Démocrite, le terme "ataraxie" du Grec ataraxía signifiant "absence de troubles", on dira que c'est le principe idéal du bonheur pour les stoïciens et les épicuriens.

Je crois que nous sommes loin de la terminologie employée par les "éveillés"!
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
zarzou1

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Les étapes de l'éveil   Sam 9 Fév 2013 - 9:47

@ JR

J'ai commencé cette lecture en suivant ton lien, je copie et je commente:


Mais de qui, de quoi sommes-nous prisonniers ? Et comment tout cela a-t-il commencé ? L'humanité détient-elle la clé de son salut ? Si la pensée gnostique nous fascine tant aujourd'hui, c'est qu'elle réveille dans nos esprits en pleine mutation, une vérité confisquée par deux mille ans de christianisme : nous sommes déjà libres, nous sommes déjà Dieu et depuis toujours...

Sur quels textes ou quel enseignement se repose l'idée que les hommes sont "dieu" ?? Je présume à juste titre que si tu acrédites ces réflexions c'est nécessairement pour les justifier ou les reconnaitre plus simplement JR.

mais nous ne sommes pas seuls ! Ceux que les gnostiques appellent les archontes ne seraient autres que les Annunakis des Sumériens, les extraterrestres hostiles des ufologues, les prédateurs psychiques des chamanes et autres « faux dieux » qui interfèrent dans l'évolution de l'humanité depuis son apparition... Comme on ne se libère que de ce qu'on connaît, la prise de conscience de cette intrusion serait un passage obligé impliquant une véritable révolution spirituelle...

En résumé, dans le langage gnostique on appelle Archonte justement ceux qui se prétendent être dieu tel que nous le verrons dans l'Hypostase des archontes plus loin. Ce document gnostique met en exergue le fait que certains esprits soient animés de l'idée qu'ils sont dieu. Mais ici, l'auteur de ce site prétend connaître l'origine de ces archontes: des extra terrestres;

Peut on connaitre aussi ce qui permet de penser qu'un tel fait puisse exister sans que toute l'humanité n'en soit informée ??

Citation :
Hypostase des archontes: 1. Inspiré par l’esprit du Père de la vérité et se référant aux « puissances des ténèbres » , le grand Apôtre nous a dit que « nous n’avons pas à combattre contre la chair et le sang, mais contre les puissances maîtresses de ce monde de ténèbres, contre les esprits pervers. » C’est pourquoi je vous ai mandé ceci, puisque vous vous êtes interrogés au sujet de la réalité de ces puissances.
2. Leur chef est aveugle. Poussé par son pouvoir, son ignorance et sa vanité, il déclara avec arrogance : « C’est moi qui suis Dieu. Il n’y en a pas d’autre que moi. » Disant cela, il pécha contre l’Univers . Or, son discours fut perçu par l’lncorruptible, et il vint une voix émanant de l’incorruptibilité, qui dit : « Tu te trompes, Samaël » ce qui veut dire : « Dieu des aveugles. »









Dernière édition par zarzou le Sam 9 Fév 2013 - 9:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
zarzou1

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Les étapes de l'éveil   Sam 9 Fév 2013 - 9:51

juju a écrit:
Si on prend philosophiquement et en particulier chez Démocrite, le terme "ataraxie" du Grec ataraxía signifiant "absence de troubles", on dira que c'est le principe idéal du bonheur pour les stoïciens et les épicuriens.

Je crois que nous sommes loin de la terminologie employée par les "éveillés"!

On en fait usage aussi en psychologie pour désigner certains troubles qui s'apparentent de façon symptômatique à un état de désensibillisation. http://fr.mimi.hu/medecine/ataraxie.html Mais il est vrai qu'en philosophie l'ataraxie ne désigne pas tel que Eckhart Tolle le suggérait l'absence de douleur, de souffrance, mais plutôt l'absence de conflit intérieur, c'est à dire l'état dans lequel tout humain devrait être s'il n'est pas névrosé. Puisque tel est le principe de la névrose, les conflits et tensions psychiques générées par la contradiction;
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
zarzou1

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Les étapes de l'éveil   Sam 9 Fév 2013 - 10:37

Attila a écrit:
Je ne puis qu'être complètement en phase avec l'explication de Körëm sur le processus d'initiation de l'être humain.

L'ataraxie est vertue christique.

Matthieu 6 : 27
Qui de vous, par ses inquiétudes, peut ajouter une coudée à la durée de sa vie?

Matthieu 6 : 34 Ne vous inquiétez donc pas du lendemain; car le lendemain aura soin de lui-même. A chaque jour suffit sa peine.

Si l'ataraxie est vertu christique pourquoi le messie n'en bénéficiait-il pas pour éprouver tristesse et souffrance ?? Pourquoi Paul éprouve t'il de la douleur ?? Alors bien sûr, présenté de cette façon personne n'a envie de faire l'expérience du divin, entendu que si la tristesse est 'épreuve' de dieu et lot du messie, le langage de Korem diverge à l'opposé: non pas que-du-bonheur extasié mais de la peine, de la tristesse, de la souffrance, des larmes OUI.

Matthieu 26.38 Alors il leur dit : "Mon être se voile d'une tristesse de mort. Restez ici, veillez avec moi".

Romains 9.2 j'éprouve une grande tristesse, une incessante douleur en mon coeur.

2 Corinthiens 2.7 Si bien que vous devez au contraire lui pardonner et le réconforter, de peur qu'il ne soit englouti par trop de tristesse.

2 Corinthiens 7.9 Je m'en réjouis maintenant, non de votre tristesse, mais que vous ayez été attristés pour faire retour. Oui, vous avez été attristés selon Elohîms, si bien que vous n'avez rien souffert de nous.

2 Corinthiens 7.10 Oui, la tristesse selon Elohîms provoque un retour vers le salut, que nul ne regrette : la tristesse de cet univers provoque la mort


Et la croix serait une partie de plaisir alors ?? Non, heureusement que les témoignages sont bien plus parlants et pertinents que ce jargon de Nirvana. Quelque chose ne va pas du tout dans cette perspective que tisse Korem à ma connaissance... Il ne faudrait pas se prendre pour une lanterne lorsque l'on est une vessie qui ne sache qu'uriner dans un pot de chambre.



Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les étapes de l'éveil   Sam 9 Fév 2013 - 11:09

Il est en effet dommage que le terme "ataraxie" puisse avoir à la fois une définition qui désigne une qualité, comme le cite zarzou:" pas l'absence de douleur, de souffrance, mais plutôt l'absence de conflit intérieur, c'est à dire l'état dans lequel tout humain devrait être s'il n'est pas névrosé", et une maladie qui est l'indifférence, l'absence d'émotion.

Ce sont deux choses diamétralement opposées. Les bouddhistes décrivent une absence d'émotion perturbatrices comme étant un but à atteindre par le travail intérieur. Je traduirais par "ne pas se laisser perturber par les émotions", ce qui ne signifie pas ne pas en ressentir. Ne pas souffrir de la maladie d'un enfant, ou ne pas se réjouir d'une naissance, serai en effet maladif. Le but est de savoir prendre une certaine distance par rapport à ces émotions: on les ressent, on pleure et on rit, mais cela n'influence pas (trop) notre discernement, cela ne nous empêche pas de compatir avec les autres qui souffrent peut-être encore plus, et qui ont besoin d'aide et de soutient. Si on dompte ses émotions, on peut les utiliser pour mieux comprendre les autres, et mieux les aider. C'est cela, la compassion bouddhiste: une ouverture vers les autres qui pousse à l'action, et non pas un enfermement sur soi-même.

Je ne vois pas cette augmentation du niveau de conscience comme un état soudain, ni même structuré, mais comme une acquisition progressive d'un meilleur contrôle de ses émotions. Je ne crois pas à l'"éveil", sauf peut-être rares exceptions, comme ceux qui ont vécu une NDE positive.
Contrôler n'est pas le bon mot non plus: une émotion ne se contrôle pas, mais j'aime bien "dompter", comme on dompte un cheval fougueux qui peut nous emmener loin. Si on le tue (=ataraxie maladive), alors on n'est plus humain. On peut devenir totalement apathique, ou un criminel sans pitié.

Dompter ses émotions passe par une phase qu'on retrouve en psychothérapie: il y a d'abord une libération à faire de ses traumatismes et conditionnements, qui nous porte à des émotions démesurées, "perturbatrices", à des réactions et décisions aberrantes.

Cette psychothérapie se retrouve sous différentes formes dans toutes les spiritualités: que ce soit la confession des catholiques, certaines formes méditations, du yoga, des hallucinations "dirigées" par un thérapeuthe (chamanisme). Elle peut avoir été dévoyée, détournée, pervertie, mais on en retrouve la trace partout. Il semblerai que c'est la première étape de tout cheminement.
Je me demande d'ailleurs sérieusement si ce n'est pas la seule étape, et que les religions et "voies spirituelles" ne seraient que des incitants à la franchir. En tous cas, même si je reste ouverte à la dimension "spirituelle", à l'idée d'une âme qui survit au corps, etc, cela ne reste pour moi que des théories, pas des croyances. Ma seule certitude est qu'il faut agir au mieux dans le moment présent.
Si la progression de quelqu'un ne mène pas à plus d'humanisme et d'altruisme, à un meilleur "contrôle" de ses émotions, c'est mauvais signe.

Après cette étape que j'appellerais "psychothérapie" (ou "parallèlement"), il y a la voie spirituelle proprement dite, qui vise un certain idéal, une universalité, une compassion, un humanisme... Cette Voie est souvent religieuse, mais pas toujours. La religion aide à canaliser, à guider, à éviter certains écueils, mais peut aussi devenir un obstacle. Tout dépend si on en perçoit la voie intérieure, ou si on se contente de sa façade extérieure (rituels, dogmes, interdits et obligations...). Personnellement, je préfère m'en passer, et viser l'humanisme, une symbiose avec la Nature, etc.

Dans la description des états d'éveils que donne Körem, je retrouve ce que j'ai lu dans des livres, mais n'ayant aucune expérience d'éveil, je n'ai pas d'opinion à ce sujet. Je me suis donc contentée d'exprimer ce que m'évoquent vos échanges. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Attila
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2778
Age : 67
Localisation : Ici et ailleurs
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Les étapes de l'éveil   Sam 9 Fév 2013 - 11:42

Désolé, Zarzou, mais il semble que tu vois et entend le personnage de " L'étranger" selon Camus là où le Christ recommande une distanciation du disciple par rapport aux contingences liées à la survie de l'espèce adammus en ce monde.

Epprouver de la tristesse ou de la joie n'a rien à voir avec la possibilité de relativiser notre présence en ce monde par la puissance de Dieu à réveiller puis à entretenir l'être éveillé.

L'ataraxie, au sens ou je l'entend, consiste en l'extinction des pulsions liées à une psyché prisonnière des rapports de forces induits naturellement par cette manifestation qui est notre monde.
Le disciple éveillé ne nourrit plus d'angoisse pour le lendemain ainsi que par conséquent tout les événements qui puissent s'intégrer dans cette idée.
Se trouver libéré de cet esprit délétère plonge le disciple dans un état qui fait qu'il ne peut plus en vouloir à ses ennemis dans la mesure où ce mot et cette fonction perdent leur sens, leur fausse réalité.
Plus d'ennemi à concevoir fait qu'aucune violence n'est à envisager ni aucun début de raisonnement qui y prédisposerait ( mensonge, rancune...)
Ce qui faisait la cristalisation de cet état d'esclave, le corps, finit lui-même par être déposé librement ( en croix ) en exemple et par amour pour le prochain qui doit ou devra aussi emprunter ce chemin d'initiation.
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
zarzou1

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Les étapes de l'éveil   Sam 9 Fév 2013 - 13:30


Mais de même Attila, qu'il me parait être de bon sens d'éviter de s'inquiéter inutilement, il me parait tout aussi pertinent de dire qu'il est inutile de surfaire l'enseignement du messie de mots tels que disciple éveillé, état d'esclave, chemin d'initiation etc... C'est un langage tout aussi inutile, tu ne crois pas ??

Mais l'éducation d'un enfant est un chemin d'initiation pour faire un adulte éveillé, cela n'a rien d'une gnose hermétique que je sache. Bien sûr, que j'enseigne à ma fille de ne pas s'inquiéter inutilement en formulant des postulats, bien sûr que je l'incite à une vie sociale bienveillante et sans rancune. Il s'agit "d'éducation" et vous en faites une sorte de révélation complètement hallucinante avec des crocs mitaines qui nous empêchent d'avancer mais il faut sortir de la fiction là, sortez de vos jeux électroniques, la vie c'est pas du Matrix !!

Votre langage très ésotérique et cultivé à bon escient pour vous distinguer des autres est en soi une absurdité, et un ajout fallacieux sur la réalité de ce que nous sommes. Ce n'est pas parceque l'on est bien élevé au point d'être en accord avec tout ce qui compose ce monde que cela fait de soi un immergé du feu et de l'eau, ce n'est pas parceque l'on est un parfait cynique que cela fait de soi 'un maitre' ou 'un roi' crois moi, on restera des esclaves toujours de quelque chose et il suffit pour cela d'aimer vraiment les autres pour savoir dèjà en quoi c'est un esclavage que de prendre soin de tous.

Mais ce langage là, ce langage du coeur vous n'en parlez pas parceque cela ne vous interesse pas et ce n'est pas la "vie" mais la mort... Korem vibre, mais de quoi ? Lorsque je le lis tout ce que je vois vibrer ce sont des fantasmes, des idées sans fondement: me fournit on des réponses ?? Aucune. Contrainte alors de croire qu'il n'en existe pas. Et il n'en existe pas !!



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les étapes de l'éveil   Sam 9 Fév 2013 - 13:36

Korem dit vibrer, mais mon téléphone portable aussi vibre, et alors ?!
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
zarzou1

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Les étapes de l'éveil   Sam 9 Fév 2013 - 13:39


Hhahahaha! Vi, mais lui il n'est pas électronique... Hahaha!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les étapes de l'éveil   Sam 9 Fév 2013 - 13:44

Citation :
emprunter ce chemin d'initiation.
je me pose aussi cette question ci: cette attirance pour un "chemin initiatique" n'est-il pas une façon de flatter l'ego, qui veut sortir de l'ordinaire, se placer au-dessus des autres ?

Quand on creuse ces "cheminements", il reviennent en général à la même conclusion: vivre le présent dans l'amour, la conscience, l'ouverture aux autres. "Chaque acte de la vie peut devenir le Dharma" (Lama Karta) Chaque acte: même respirer, faire le ménage, jouer avec ses enfants, comme l'évoque zarzou.
Alors pourquoi prendre tous ces détours ? Pourquoi ne pas tout simplement vivre le présent le mieux possible ?

C'est peut-être trop simple ?

Je ne pense pas. Ce n'est pas simple du tout, et demande une attention de tous les instants, une remise en question constante de ses convictions, une ouverture, une honnêteté aussi vis à vis de soi-même. Pas simple, et pas non plus valorisant pour l'ego.

Donc Körêm, tu me ferais plaisir en expliquant l'utilité de connaître ces "étapes", et de se voir les franchir.
Est-ce comparable aux ceintures de couleur dans les arts martiaux ? Au Japon, il n'existe que le blanc, le marron et le noir, mais les occidentaux ont ajouté tout un arc-en-ciel, parce qu'ils ont besoin de se sentir progresser (et vite, si possible !!!)
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
zarzou1

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Les étapes de l'éveil   Sam 9 Fév 2013 - 13:59

@ Triskèle

Je partage en tout point ta perception de l'enseignement boudhiste, Lao Tseu ou Krishnamurti et encore Jésus sont loin d'offrir un enseignement qui vise à dénaturer l'état primordial de l'homme mais plutôt son 'épanouissement' son 'équilibre' Voilà somme toute ce que j'appelle un humain accompli.

La disharmonie est le problème majeur de l'humain.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les étapes de l'éveil   Sam 9 Fév 2013 - 14:14

zarzou a écrit:
@ Triskèle

Je partage en tout point ta perception de l'enseignement boudhiste, Lao Tseu ou Krishnamurti et encore Jésus sont loin d'offrir un enseignement qui vise à dénaturer l'état primordial de l'homme mais plutôt son 'épanouissement' son 'équilibre' Voilà somme toute ce que j'appelle un humain accompli.

La disharmonie est le problème majeur de l'humain.

Je me demande bien comment tu fais pour concilier ton messie biblique (un peu ringard soit dit en passant) avec les enseignements bouddhistes, taoistes ou Krishnamurti...

Venant d'un non dualiste, je pourrais le comprendre, mais ce n'est pas ton cas, puisque d'un autre côté tu te demandes encore comment l'homme
peut-il prétendre être Dieu. Je crois que tu es dans la plus totale confusion. Si tu souhaites apprendre les philosophies orientales, tu as intérêt de mettre
de côté ton idée d'un messie unique.
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
zarzou1

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Les étapes de l'éveil   Sam 9 Fév 2013 - 14:16

A Korem notre petit héros... Very Happy

Alors, dans la mesure où notre ami Korem ne fournit aucune explication sur le sujet qu'il ouvrait de ce fil, je me lance sur quelques recherches, je tappe mot-clé: les gardiens du seuil et je proposerai ce texte très étonnant (moi qui aime beaucoup les histoires fantastiques, je suis servie... ) qui offre de comprendre ce que représentent pour Korem ces monstres hideux, ces archontes mesquins, ces ômbres à devoir vaincre;

Ce sont là comme des contes pour enfants qui nous conduisent dans les chemins obscurs de la psyché humaine et il peut être ma foi tout à fait délicieux de retrouver le croc mitaine de notre enfance; celui qui est tapi dans le placard aujourd'hui de ma fille à qui je laisse une veilleuse allumée au cas ou, il se réveillerait pour venir la sortir de son petit lit. Bonne lecture:



Les Gardiens du seuil par Jean-Pierre BAYARD

Ils sont tous là ces monstres grimaçants, ces monstrueux, ces chimères ricanantes. Vigilant féroces, ces affreux génies ont été dressés pour garder reliques, lieux enchantés, trésors hautement convoités. Des hydres informes, des sphinx énigmatiques, des serpents venimeux aux langues perfides, des chiens hideux avec cinquante têtes... Tous ces gardien répandent la terreur et règnent sur un monde chaotique et ténébreux.

Alors comment s'emparer de la Toison d'or? Comment dérober les pommes d'or? Comment posséder la perle chinoise? Comment cueillir la racine de vie? Comment pénétrer dans le château aventureux celui de la Belle au bois dormant ?

Ces monstres ne seraient-ils pas nous-mêmes ? Ne sont-ils pas, finalement, la représentation de nos instincts, de notre angoisse, de tous nos désirs malsains?

Ces animaux fabuleux représentent le côté animal que chaque homme porte en lui ; ils sont des étapes nécessaires dans le processus initiatique; leur sang souvent répandu régénère celui qui parvient à les dominer.

Gardiens d'un centre mystérieux, ces dragons ont été conçus par les dieux jaloux qui leur ont donné une tâche bien particulière, un but bien défini ; leur destin est de mourir en fournissant la preuve de la valeur d'un individu qui se hausse à l'échelon d'un dieu. Ces bêtes prisonnières de leur instinct nous restent méconnues ; on ne sait ce qu'elles pensent, si elles ont elles-mêmes la possibilité de se perfectionner, si elles ont un accès à la suprême vérité. On plaint même ces gardiens du seuil qui ne sont vaincus, le plus souvent, que par une ruse, une complicité extérieure acceptée encore par des dieux: un intermède sanglant voulu par l'Olympe organisateur.

Alors, ne serait-ce pas un sacrifice? Le monstre vigilant meut par les mains de celui qui a su dépasser l'angoisse causée par son intrusion dans un monde qui lui est étranger, mais où il a su vaincre les obstacles. A chaque épreuve, cet homme s'est dépouillé un peu plus lui-même; parvenu à la chambre secrète, au centre de l'idée, il s'est rencontré lui-même dans sa plénitude. Il a détruit son propre reflet et tout ce qui était factice et impur. II a abandonné ses passions, tous ses vils métaux ; purifié, transfiguré par ce baptême de sang d'un innocent gardien, il renaît différent. C'est venir à l'acte initiatique où, par un rite de passage, on introduit dans le vieil homme perverti une force ascensionnelle qui le modifie et en fais un être nouveau. L'homme, en naissant pour la seconde fois, entre dans un monde meilleur, éthéré. II accède aux fabuleux trésors grâce à sa transformation intérieure, à ce vaste processus de mort et résurrection, base de toute société initiatique.

Le héros parvient à triompher de tous ces obstacles aux embûches fort périlleuses. Prototype de l'homme qui cherche à dépasser sa première nature, qui sous le mot entend découvrir le sens caché, ce haut triomphateur s'élève, pénètre la force irradiante du symbole et, s'il ne peut obtenir l'immortalité physique, il atteint l'immortalité spirituelle, celle de l'âme ; Il se spiritualise.


SOURCE : http://www.lespasseurs.com/gardienduseuil.html


Dernière édition par zarzou le Sam 9 Fév 2013 - 14:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
zarzou1

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Les étapes de l'éveil   Sam 9 Fév 2013 - 14:24

Juste pour Triskèle, comme cela entre nous:

Invitation de la Folie


La Folie décida d'inviter ses amis pour prendre un café chez elle.
Tous les invités y allèrent. Après le café la Folie proposa:
On joue à cache-cache ?
Cache-cache ? C'est quoi, ça ? - demanda la Curiosité.
Cache-cache est un jeu. Je compte jusqu'à cent et vous vous cachez.
Quand j'ai fini de compter je cherche, et le premier que je trouve sera le prochain à compter.
Tous acceptèrent, sauf la Peur et la Paresse.

1, 2, 3,...la Folie commença à compter.
L'Empressement se cacha le premier, n'importe où.
La Timidité, timide comme toujours, se cacha dans une touffe d'arbre.
La Joie courut au milieu du jardin.
La Tristesse commença à pleurer, car elle ne trouvait pas d'endroit approprié pour se cacher.
L'Envie accompagna le Triomphe et se cacha près de lui derrière un rocher.
La Folie continuait de compter tandis que ses amis se cachaient.
Le Désespoir étaient désespéré en voyant que la Folie était déjà à 99.
CENT ! Cria la Folie.

Je vais commencer à chercher...
La première à être trouvée fut la Curiosité,
car elle n'avait pu s'empêcher de sortir de sa cachette pour voir qui serait le premier découvert.
En regardant sur le côté, la Folie vit le Doute au-dessus d'une clôture
nesachant pas de quel côté il serait mieux caché.
Et ainsi de suite, elle découvrit la Joie, la Tristesse, la Timidité...

Quand ils furent tous réunis, la Curiosité demanda:
Où est l'Amour ?
Personne ne l'avait vu.
La Folie commença à le chercher.
Elle chercha au-dessus d'une montagne, dans les rivières au pied des rochers.
Mais elle ne trouvait pas l'Amour.
Cherchant de tous côtés, la Folie vit un rosier, pris un bout de bois et commença à chercher parmi les branches, lorsque soudain elle entendit un cri.
C'était l'Amour, qui criait parce qu'une épine lui avait crevé un oeil.
La Folie ne savait pas quoi faire.
Elle s'excusa, implora l'Amour pour avoir son pardon et alla jusqu'à lui promettre de le suivre pour toujours.
L'Amour accepta les excuses.

Aujourd'hui, l'Amour est aveugle et la Folie l'accompagne toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les étapes de l'éveil   Sam 9 Fév 2013 - 14:28

je ne comprends pas.

Les contes pour enfants c'est d'idolâtrer un maître humain comme Jésus, d'en faire un messie unique, exclusif, là on est dans une religion dogmatique, fermée, qui n'a plus rien d'universel. Si ça te convient, je n'y vois pas d'inconvénient mais ne viens pas nous prêcher que c'est la seule Vérité...

La divinité c'est le Verbe, qui s'exprime par ces différents maîtres, en différents lieux et différentes époques. Il n'y en a point d'autre et Jésus n'a rien d'une exclusivité, sauf pour les chrétiens.
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
zarzou1

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Les étapes de l'éveil   Sam 9 Fév 2013 - 14:29

Pour Korem, comme cela juste entre nous...

Dieu nous parle-t-il encore ?


Un jeune homme avait participé, dans la soirée, à une session sur la Bible.
L’enseignement portait sur l’importance d’écouter Dieu
et d’obéir à la voix du Seigneur.
Le jeune homme ne pouvait s’empêcher de se demander :
«Dieu nous parle-t-Il encore ?»
Il sortit alors avec des amis et discutèrent du message.
Plusieurs parlèrent des différentes façons
que Dieu avait choisies pour les guider.

Il était environ dix heures du soir
quand le jeune homme décida de rentrer chez lui.
S’asseyant dans sa voiture, il commença à prier :
«Seigneur … si Tu parles toujours aux hommes, parle moi, j’écouterai.
Je ferai de mon mieux pour obéir.»
Se trouvant alors sur la rue principale de la ville,
une pensée des plus étranges lui vint à l’esprit :
«Arrête-toi et achète un litre de lait.»
Il secoua la tête et dit : «Seigneur, est-ce Toi ?»
N’obtenant pas de réponse, il continua sa route.
Mais, de nouveau, la même pensée lui vint : «Achète un litre de lait.»
«D’accord, Seigneur, au cas où ce serait Toi, je vais acheter du lait.»
Cela ne paraissait pas être un test d’obéissance bien compliqué,
et puis, il pourrait toujours utiliser le lait le cas échéant.

Il s’arrêta, acheta un litre de lait
et repartit dans sa voiture dans l’intention de rentrer chez lui.

Alors qu’il dépassait le 7ème rue,
il entendit de nouveau un appel pressant :
«Fais demi-tour et prends la prochaine rue».
C’est fou, pensa-t-il.
Il n’obéit pas et continua tout droit.
Mais, de nouveau, il sentit qu’il devait tourner.
Il fit alors demi-tour à l’intersection suivante
et se dirigea vers la rue en question.
Mi-souriant, il dit : «D’accord, Seigneur, je le ferai.»
Il dépassa plusieurs immeubles quand soudain,
il eut l’impression qu’il devait s'arrêter.
Il se gara le long du trottoir et regarda autour de lui.
Il se trouvait dans une zone de la ville
qui n’était pas des plus sûres mais qui n’était pas la pire non plus.
Les magasins étaient fermés et la plupart des maisons n’étaient pas éclairées,
comme si les gens étaient déjà couchés.

De nouveau, un appel se fit sentir :
«Va donner le lait aux personnes
qui se trouvent dans la maison de l’autre côté de la rue.»
La maison en question était sombre
et il semblait que ses occupants étaient absents ou bien qu’ils dormaient déjà.
Il commença à ouvrir la portière de sa voiture
puis, se ravisant, se rassit au fond du siège.
«Seigneur, c’est du délire !
Ces gens dorment et si je les réveille
ils vont être furieux contre moi et j’aurai l’air stupide.»

Mais il sentit qu’il devait y aller.
Il ouvrit finalement la portière de sa voiture.
«D’accord, Seigneur. Si c’est Toi, j’irai leur donner le lait.
Si tu veux que j’aie l’air d’un fou, d’accord ! Je veux être obéissant.
J’imagine que cela comptera pour quelque chose,
mais s’ils ne répondent pas de suite, je me sauve !»
Il traversa la rue et sonna à la porte.
Il entendit du bruit à l’intérieur de la maison.
Un homme cria : «Qui est-ce ? Que voulez-vous ?»
et la porte s’ouvrit avant que le jeune homme n’ait pu s’en aller.
L’homme se tenait devant lui, en jeans et en t-shirt.
Il avait l’air de sortir de son lit.
Il avait un regard étrange et ne semblait pas très heureux
de voir un étranger se tenir sur le seuil de sa porte.
Le jeune homme brandit le litre de lait qu’il tenait à la main «Voilà !
Je vous ai apporté ceci.»
L’homme prit le lait et se précipita au fond du couloir, parlant très fort en espagnol.
Alors, une femme apparut portant le lait vers la cuisine.
L’homme la suivait, un bébé dans les bras.
Le bébé pleurait. L’homme versait des larmes.

Tout en pleurant, il dit :
«Nous avons eu de grosses factures à payer ce mois-ci
et nous manquions d’argent.
Nous n’avions plus de lait pour notre enfant.
J’étais justement en train de prier en demandant à Dieu
comment faire pour trouver du lait quand vous avez frappé à la porte.»
Depuis la cuisine, son épouse cria :
«Je Lui ai demandé d’envoyer un ange avec du lait !
Etes-vous un ange ?»

Le jeune homme ouvrit alors son portefeuille,
prit tout l’argent qu’il contenait, le donna à l’homme,
puis il fit demi-tour et se dirigea vers sa voiture, le visage inondé de larmes.

Il venait d’obtenir la preuve que Dieu exauçait encore les prières !
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
zarzou1

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Les étapes de l'éveil   Sam 9 Fév 2013 - 14:38

JR a écrit:
je ne comprends pas.

Les contes pour enfants c'est d'idolâtrer un maître humain comme Jésus, d'en faire un messie unique, exclusif, là on est dans une religion dogmatique, fermée, qui n'a plus rien d'universel. Si ça te convient, je n'y vois pas d'inconvénient mais ne viens pas nous prêcher que c'est la seule Vérité...

La divinité c'est le Verbe, qui s'exprime par ces différents maîtres, en différents lieux et différentes époques. Il n'y en a point d'autre et Jésus n'a rien d'une exclusivité, sauf pour les chrétiens.

Pour Toi.. (Histoire vraie parait-il )

Histoire de coeur



Le chirurgien commença avec ces mots :
"Je vais ouvrir ton coeur . . ."
et le garçon l'interrompit avec ces mots :
"Vous allez y trouver Jésus."

Le chirurgien leva son regard, fronça les sourcils.
"Je vais ouvrir ton coeur pour constater les dommages causés par ta maladie . . ."
"Mais quand vous aurez ouvert mon coeur, vous allez y trouver Jésus."

Le médecin regarda les parents qui étaient assis tranquillement.
"Quand j'aurai constaté les dégâts, je recoudrai le coeur
et la poitrine et ensuite seulement je déciderai des mesures à prendre."
"Mais vous allez trouver Jésus dans mon coeur.
La Bible dit qu'il vit là. Les cantiques disent tous qu'il vit là.
Vous allez le trouvez dans mon coeur."

Le chirurgien en eu assez :
"Je vais te le dire ce que je trouverai dans ton coeur.
Je trouverai un muscle endommagé.
Un approvisionnement sanguin appauvrit et des vaisseaux affaiblis.
Et je saurai si je peux te rendre la santé."
"Et vous allez également trouver Jésus. Il s'y trouve."

Le chirurgien quitta la salle de consultation.
Il procéda à l'opération, mais les dégâts étaient importants,
il ne pouvait rien faire.

Plus tard, assis à son bureau,
alors qu'il enregistrait ses notes de l'opération :
... aorte endommagée, veine pulmonaire endommagée,
dégénération musculaire étendue.
Aucun espoir de transplantation, aucun espoir de guérison.
Thérapie : anti-douleurs et repos total.
Pronostic (il fit une pause) la mort surviendra dans l'année.
Il arrêta l'enregistreuse car il y avait autre chose à dire.
"Pourquoi ?" demanda-t-il à haute voix.
"Pourquoi as-tu fait cela ?
Tu l'as envoyé ici ; tu l'as envoyé avec ce mal.
Tu l'as condamné à mourir jeune de ce mal. Pourquoi ?"

Il entendit dans son âme une voix lui répondre :
"Cet enfant n'était pas destiné à votre troupeau pour de longues années,
car il fait partie de mon troupeau et il en sera pour toujours.
Ici, dans mon troupeau, il n'aura aucune souffrance
et il sera réconforté comme tu ne peux l'imaginer.
Ses parents le rejoindront ici un jour et ils connaîtront la paix.
Mon troupeau continuera de croître."

Les larmes du médecin étaient chaudes mais sa colère était plus forte.
"Tu as créé ce garçon et tu as créé ce coeur.
Il sera mort dans quelques mois, pourquoi ?"

La voix répondit :
"Le garçon devra retourner à mon troupeau parce qu'il aura fait son devoir.
Je n'ai placé mon enfant sur terre pour le perdre
mais pour retrouver un autre agneau perdu."

Le chirurgien pleurait.

Le médecin alla dans la chambre et s'assit à côté du lit du petit garçon,
les parents étaient assis de l'autre côté.
Le garçon s'éveilla et murmura :

"Vous avez ouvert mon coeur ?"
"Oui !" répondit le médecin.
"Qu'avez-vous trouvé ?" demanda le petit malade.
"J'y ai trouvé Jésus." répondit le chirurgien.



Histoire vraie.
Revenir en haut Aller en bas
Attila
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2778
Age : 67
Localisation : Ici et ailleurs
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Les étapes de l'éveil   Sam 9 Fév 2013 - 14:42

zarzou a écrit:

Mais de même Attila, qu'il me parait être de bon sens d'éviter de s'inquiéter inutilement, il me parait tout aussi pertinent de dire qu'il est inutile de surfaire l'enseignement du messie de mots tels que disciple éveillé, état d'esclave, chemin d'initiation etc... C'est un langage tout aussi inutile, tu ne crois pas ??

Tout comme le fait de s'inquiéter inutilement rend l'action inopérante un disciple ne peut avoir d'éveillée que l'intention...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les étapes de l'éveil   Sam 9 Fév 2013 - 15:55

merci zarzou pour ce joli conte, j'aime bien son association avec la Folie. Aimer demande en effet de l'audace.
Oui, dans toutes ces discussions, je me demande souvent "où est l'Amour" ? S'ils n'est pas "ici et maintenant", s'il ne motive pas nos actes, ils seront vains (cf l'hyme à la Charité)
Au moins Jésus en faisait-il son principal commandement, et bouddha, le centre et le but de sa doctrine, sous ses deux formes
Maitri et Karuna


Cela n'empêche pas que je trouve le parallèle rédigé par Körêm intéressant. Voir les points communs entre les enseignements permet de passer au-dessus des barrières entre les religions et philosophies.
C'est aussi un de mes chevaux de bataille
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
zarzou1

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Les étapes de l'éveil   Sam 9 Fév 2013 - 16:31

@ Triskèle

Ha ben oui, c'est exactement ça dont il est question dans l'enseignement du messie: le renouveau par l'amour mais l'amour quoi, pas n'importe quoi, l'Amour bien sûr... Un cheminement, un apprentissage, une découverte: de l'autre et de soi. J'ai beaucoup aimé ceci:

"Ayant compris que le monde entier est consumé de la sorte par les flammes du feu de la souffrance, [le bodhisattva] fera la réflexion suivante : “Tout comme je n'aime pas la souffrance, les autres non plus ne l'aiment pas”, et il cultivera la pitié (kṛpā€) envers tous les êtres sans exception"

C'est ce que j'essayais d'expliquer à Dan lorqu'il fut question de la seconde loi de la tora: tu ne te vengeras pas, tu ne nourriras pas de rancune pour tes ennemis, tu aimeras ton compagnon comme toi-même. Cette loi peut être réalisé si et seulement si, l'individu est en mesure d'avoir conçu, réalisé en lui combien la haine ne connait pas de justification pour naitre de l'ignorance ou de la peur.

La haine est une souffrance aussi pour celui qui la nourrit, il est vrai que si je n'aime pas la haine les autres non plus ne l'aiment pas.




Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
zarzou1

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Les étapes de l'éveil   Sam 9 Fév 2013 - 16:51

Triskèle a écrit:
Cela n'empêche pas que je trouve le parallèle rédigé par Körêm intéressant. Voir les points communs entre les enseignements permet de passer au-dessus des barrières entre les religions et philosophies.
C'est aussi un de mes chevaux de bataille

Je suis tout à fait d'accord avec toi sur la possibillité de tirer une parallèle entre les divers enseignements; mais le problème avec la gnose est qu'il s'agit d'une science révélé, alors sans aller jusqu'à la révélation d'une existence autre que la sienne et pouvant établir un dialogue en sa propre psyché entre deux personnalités (dieu) on peut se reposer sur une révélation par intuition par exemple.

Une intuition peut être une très bonne révélation ou non; c'est en cela que je choisissais ce site sur le gardien du seuil parceque il y a cela de vrai que tout est dans la tête bien sûr quand bien même cela peut-il influer sur notre univers matériel, comme le soulignait à juste titre C.G.Jung en parlant de l'ômbre mais en lisant Korem, je sais qu'il ne sait pas de quoi il parle. Il me fait penser à un de ces jeunes qui jouent avec des occurences psychiques à la mode ésotérique sans savoir ou même avoir la moindre idée du danger auquel ils peuvent s'exposer.

Une inflation de la psyché n'est rien face à une destruction de la conscience que l'ômbre a le pouvoir de pénétrer mais ça, qui le sait ? (ceux qui l'ont rencontré alors sûrement et n'ont pas fini en camisole de force.) Notre univers intérieur est aussi vaste qu'au dehors, il n'est pas nécessaire d'aller chercher très loin les extra-terrestres mais entre les contes pour enfant et la réalité, il y a un gouffre.





 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les étapes de l'éveil   Sam 9 Fév 2013 - 17:28

Citation :
en lisant Korem, je sais qu'il ne sait pas de quoi il parle.

Ah tu sais ? tu es toujours dans le jugement d'autrui, tu ne fais que ça.
parce que tu ne comprends pas, parce que ça ne correspond pas à tes croyances,
tu te permets de dire qu'il ne sait pas de quoi il parle ... quelle prétention !
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
zarzou1

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Les étapes de l'éveil   Sam 9 Fév 2013 - 18:27


@ JR

C'est incohérent JR... Très sincèrement. Tout enseignement spirituel repose sur un socle commun: l'homme. Que ce soit celui de Moïse, de Jésus, de Mahomet, de Krishnamurti, de Lao Tseu et j'en passe, nous retrouvons une trame commune bien sûr mais là ce qu'expose Korem est un pot pourri d'un petit peu tout.

On ne saurait dire que les enseignements que je cite font des élevés de la spiritualité, non, des hommes sains et c'est largement suffisant parceque l'amour en particulier tel qu'ils l'expriment ne peut faire objection des chiens et des cochons, il faut être sacrément imbu de sa petite personne ou très suffisant pour croire un seul instant que l'on est un pénétrant tout-à-fait pour en faire un enseignement. Cela ne s'enseigne pas, mais cela se vit, de fait il appartient à chacun de suivre son chemin.

Donc les petites z'étapes de l'évolution des z'élevés selon Korem manquent cruellement de vécu, il ne témoigne pas, il enseigne en proposant un modèle et c'est pourquoi je dis ce n'est pas crédible; l'amour n'est pas une leçon qu'il suffit d'apprendre ou une recette de cuisine sur laquelle on s'applique mais un cheminement de la Vie et la Vie cela ne s'enseigne pas, cela s'observe, cela s'étudie, cela se goûte et c'est en Vivant que l'on devient Vivant, c'est en aimant que l'on devient aimant;

Vous êtes complètement à côté de la plaque et je ne parle pas de dieu là, ou de l'existence du messie, mais de la saveur de la vie qui est dans l'amour que l'on découvre pour autrui. Nous sommes dans l'aptitude individuelle non dans l'exploitation collective pour former un petit club des cinq...

Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
zarzou1
Expert
Expert
zarzou1

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Les étapes de l'éveil   Lun 11 Fév 2013 - 15:44

Korem a écrit:
Ces manifestations sont les tentatives d'intimidation qui cherchent à vous empêcher d'approcher de la sortie, et surtout de contaminer le système ! (C'est le travail de Mr Smith et de ses sbires qui agissent comme les anti-corps du système, cherchant à éliminer ce qui ne fonctionne plus selon leurs lois).
Vous avez vu que ce monde est une prison où l'on vous tiens enfermé, où l'on vous manipule et vous utilise ... vous n'avez plus qu'une idée : trouver une issue.
Cette phase va se poursuivre jusqu'à la confrontation ultime avec les gardiens du seuil, si vous avez mis toute votre volonté dans votre quête
.


Pour illustrer le sujet de Korem un document intéressant. Il faut bien sûr entendre par manifestations ou tentatives d'intimidation qui cherchent à vous empêcher d'approcher de la sortie: tensions psychologiques; ce qui somme toute est un phénomène courant que l'on rencontre quotidiennement à travers la simple contrariété.


http://etienneperrot.blogspot.fr/2008/03/le-gardien-du-seuil.html

Etienne PERROT ......son oeuvre Véritable créateur et novateur, fuyant l'académisme et "l'explication" propres à la planète "psychologie", Etienne PERROT nous invite à nous mettre à l'écoute de nos songes, de notre profondeur, à découvrir "SA GAIE SCIENCE" avec un langage direct, un vocabulaire poétique puisé dans le monde de l'Alchimie, un amour sincère, une grande proximité, et des expériences uniques utilisant le média "radio".

Q. Dans les traditions occidentales mystiques, on fait allusion au gardien du seuil. vous pouvez nous donner quelques précisions là-dessus ?

EP. Le gardien du seuil , Monsieur? Eh bien, il porte un nom dans le langage de la psychologie moderne, nous le connaissons tous : c'est l'angoisse. Le gardien du seuil, c'est la personnification de l'angoisse. Dans les rêves il apparaît sous de multiples formes, ces formes mêmes qui sont présentes dans les contes et dans les récits traditionnels : le dragon, l'animal féroce, le géant, la sorcière, le mage, etc... mais dans l'évolution intérieure telle que nous l'observons et la pratiquons, c'est à dire lorsqu'on doit affronter ces forces, on voit ces présences hostiles se changer progressivement en réalités secourables. Le lion ( je viens de le voir) deviendra un chien amical qui vient lécher les mains du rêveur ou de la rêveuse, etc... C'est toujours le même processus : l'intégration de l'énergie.....



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les étapes de l'éveil   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les étapes de l'éveil
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les étapes de l'éveil
» Questions à propos du bouddhisme
» réveil en pleine nuit à heure fixe bébé 11 mois
» Bébé de 7 mois et réveil matinal - Besoin de conseils!
» Problèmes de réveil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Autres religions :: Animisme-Chamanisme - Nouvelles croyances-
Sauter vers: