Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tu aimeras l'Eternel, ton Dieu...

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
geveil
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 126
Age : 82
Localisation : L'univers
Date d'inscription : 10/01/2013

MessageSujet: Tu aimeras l'Eternel, ton Dieu...   Lun 11 Fév 2013 - 16:12

Pendant des milliers de générations, les “adultes” ont eu, à l’égard de Dieu, l’attitude que les enfants ont à l’égard de leurs parents:” Papa est le plus fort, le plus intelligent, le plus juste, maman la plus belle, la plus douce, etc.” Les adultes disaient à Dieu, “gloire à toi, ta puissance n’a pas de limite, ta gloire resplendit dans les cieux, tu es mon roc, mon sauveur, etc.”

« Tu aimeras l’Eternel ton dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme et de tous tes moyens ».

Voilà un commandement bien surprenant! Depuis quand commande-t-on d’aimer. Peut-on aimer sur commande ? Par exemple, il fut un temps où l’on mariait les jeunes filles sans tenir compte de leurs inclinations; on leur disait “ Fais ce qu’il faut pour que ton mari soit content et à la longue tu finiras par l’aimer;” Est-ce possible ? Peut-être, si le mari était aimable, prévenant, généreux. Mais là est le problème, je ne trouve pas que Dieu soit  aimable, ou prévenant. Généreux, certes, Il ne regarde pas à la dépense pour que la vie continue, des milliers de fruits pour que quelques noyaux donnent un arbre, des milliers d'alevins pour que quelques saumons parviennent à leur lieu de fraie, des centaines de milliers de spermatozoïdes pour parfois un bébé, mais c’est tout. De sa création sont issues des merveilles et des splendeurs, mais aussi des horreurs et du désespoir. J’en arrive donc à penser que ce commandement est peut-être une demande, une prière, une supplication déguisée en ordre, histoire de sauver la face du Très Haut. Dieu nous supplie de l’aimer pour que l’Être ne disparaisse pas et que le néant ne l’emporte pas à tout jamais.

Il serait donc temps grandir, de devenir protecteurs et d’avoir à l’égard de Dieu, l’attitude que des enfants devenus adultes ont à l’égard de leurs parents vieillissants. Ils finissent par comprendre que leur papa n’est pas le plus fort et le plus juste de tous les papas et leur maman la plus belle et la plus dévouée de toutes les mamans. Après l’avoir compris, ils l’acceptent, et deviennent alors les égaux de leurs parents et plus tard, quand les parents vieillissent, ils en deviennent les protecteurs.

Après en avoir parlé avec Pierre Trigano, il apparaît que le shema n'est pas un commandement mais une promesse, autrement dit, non «  Tu dois aimer.... » mais «  Dans le futur, tu aimeras..... »

C'est possible si la vie l'emporte et si les générations futures soient d'une vitalité sans borne. En effet, enfant, j'ai aimé la vie, mes cellules étaient neuves et la volonté de vivre très puissante dans mon corps, je priais Dieu pour qu'Il m'envoie un des beaux papillons dont je faisais collection... sans état d'âme pour le fait que je tuais un être vivant. Je viens de voir un documentaire sur les fourmis, c'est fabuleux... mais quelle indifférence à l'égard des vies individuelles; de la nature sont aussi issues des plantes carnivores et le caméraman a filmé l'agonie d'une fourmi tombée dans le suc digestif d'une de ces plantes, quelle horreur. Maintenant, on pourra peut-être dire que la fourmi ne souffre pas et n'éprouve aucun désespoir, c'est possible, les fourmis n'ont que peu de neurones à leur disposition, cependant, elle se débat. Mais ce n'est peut-être que mécanique. Eprouve-t-elle ou non l'horreur, on ne le saura jamais. Par contre, la volonté de vivre, que Pierre Trigano nomme le néant d'être, si j'ai bien compris, semble se soucier des hommes aussi peu que des fourmis. Me trompé-je ?

Si je ne me trompe pas, il ne faut plus compter sur Lui, c'est aux hommes que revient la tâche de mener la monde à la joie et à la lumière.
Revenir en haut Aller en bas
http://lanedeburidan.wordpress.com
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
geveil
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 126
Age : 82
Localisation : L'univers
Date d'inscription : 10/01/2013

MessageSujet: Re: Tu aimeras l'Eternel, ton Dieu...   Lun 11 Fév 2013 - 18:20

Körêm a écrit:
geveil a écrit:
« Tu aimeras l’Eternel ton dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme et de tous tes moyens ».

Si je ne me trompe pas, il ne faut plus compter sur Lui, c'est aux hommes que revient la tâche de mener la monde à la joie et à la lumière.

Dieu est EN NOUS ... ce n'est pas le Dieu extérieur des religions ...

S'affranchir du Dieu en nous revient à donner le pouvoir à notre ego/mental ... qui ne peut mener qu'à la ruine.

extrait "la lumière sur le sentier"


Citation :
4. Ne lui obéis pas comme s’il était un général, mais comme s’il était toi-même et comme si ses paroles étaient l’expression de tes désirs secrets ; car il est toi-même, quoique infiniment plus sage et plus fort que toi. Cherche-le de peur que dans la fièvre et le tumulte du combat tu passes sans le voir ; et il ne te reconnaîtra pas à moins que tu ne le reconnaisses. Si ton cri arrive jusqu’à son oreille attentive, il luttera en toi et remplira le vide intérieur douloureux. Et s’il en est ainsi tu pourras aller au combat, calme et infatigable, te tenant à distance, et le laissant combattre pour toi. Il te sera alors impossible de frapper un seul coup faux.
Mais si tu ne le cherches pas, si tu passes à côté de lui sans le remarquer, il n’y aura pas de sauvegarde pour toi. Ton cerveau vacillera, ton coeur perdra confiance, et dans la poussière du champ de bataille, ta vue et tes sens se troubleront et tu ne reconnaîtras plus tes amis de tes ennemis.
Il est toi-même, bien que tu sois fini et sujet à l’erreur. Lui est éternel et sûr. Il est l’éternelle vérité. Quand il aura pénétré en toi et sera devenu ton guerrier, il ne t’abandonnera plus jamais complètement, et au jour de la grande paix, il deviendra un avec toi.

C'est très beau! Le problème c'est qu'on y parle de Dieu et de toi comme s'il y avait deux personnes dans un corps, docteur Jekyll et mister Hide.
Revenir en haut Aller en bas
http://lanedeburidan.wordpress.com
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Tu aimeras l'Eternel, ton Dieu...   Lun 11 Fév 2013 - 18:25

géveil a écrit:
Si je ne me trompe pas, il ne faut plus compter sur Lui, c'est aux hommes que revient la tâche de mener la monde à la joie et à la lumière.

Mais c'est exactement ce que voulaient réaliser les communistes; Résultat ??
Revenir en haut Aller en bas
geveil
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 126
Age : 82
Localisation : L'univers
Date d'inscription : 10/01/2013

MessageSujet: Re: Tu aimeras l'Eternel, ton Dieu...   Lun 11 Fév 2013 - 19:58

zarzou a écrit:
geveil a écrit:
Si je ne me trompe pas, il ne faut plus compter sur Lui, c'est aux hommes que revient la tâche de mener la monde à la joie et à la lumière.

Mais c'est exactement ce que voulaient réaliser les communistes; Résultat ??
Donc, tu comptes sur une intervention extérieure ?
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://lanedeburidan.wordpress.com
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
geveil
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 126
Age : 82
Localisation : L'univers
Date d'inscription : 10/01/2013

MessageSujet: Re: Tu aimeras l'Eternel, ton Dieu...   Lun 11 Fév 2013 - 20:17

Körêm a écrit:
geveil a écrit:
C'est très beau! Le problème c'est qu'on y parle de Dieu et de toi comme s'il y avait deux personnes dans un corps, docteur Jekyll et mister Hide.

Mais c'est le cas de tout humain non éveillé, non unifié :

- Un ego/mental qui a sa propre logique et son propre fonctionnement
- Une âme reliée à l'esprit qui a une autre logique et un autre fonctionnement

Selon l'état de la personne, c'est telle ou telle partie qui domine ... A l'éveil, l'ego doit céder la place et la personnalité s'unifie ... l'homme devient UN comme Jésus-Christ, comme Bouddha
Soit, selon toi, le fait de discuter sur ce forum n'encourage-t-il pas l'ego et son fonctionnement ?
Revenir en haut Aller en bas
http://lanedeburidan.wordpress.com
Papé Robert
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 120
Age : 81
Localisation : auvergne
Date d'inscription : 24/11/2012

MessageSujet: Re: Tu aimeras l'Eternel, ton Dieu...   Lun 11 Fév 2013 - 22:30

zarzou a écrit:
géveil a écrit:
Si je ne me trompe pas, il ne faut plus compter sur Lui, c'est aux hommes que revient la tâche de mener la monde à la joie et à la lumière.

Mais c'est exactement ce que voulaient réaliser les communistes; Résultat ??



Les communistes ont essayé depuis 1917: ils ont lamentablement échoué.

Les musulmans essayent depuis une quinzaine de siècles...sans succès.

Les chrétiens s'y efforcent depuis 20 siècles...sans résultat.

Les juifs attendent ça depuis 6000 ans....

Peut-être qu'un jour des hommes trouveront la recette pour montrer aux autres la voie de la joie et de la lumière sur Terre.

Il est évident pour moi que ce sont les Hommes qui doivent chercher le chemin, par des expériences, pas en croyant à des modes d'emploi d'origine trouble.
Revenir en haut Aller en bas
obie 1
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3683
Age : 48
Localisation : loire
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Re: Tu aimeras l'Eternel, ton Dieu...   Mar 12 Fév 2013 - 1:39

le problème c'est que vous croyez fermement que le bonheur doit absolument se trouver sur Terre parce que précisément vous y êtes avec votre famille .

Si on regarde froidement ce qu'il se passe depuis des millénaires et ce que nous vivons actuellement , il n'y a pas de raison que ça change .

La Terre est le refuge des esprits imparfaits , il ne peut y avoir le changement que les croyants attendent compte tenu que ces mêmes croyants sont aussi imparfaits .

Jesus à dit un jour : "Soyez parfaits ........." et " aimez vous ....."

ces simples phrases ne sont même pas appliques alors comment voulez vous qu'on progresse ?

alors pour la phrase " tu aimeras l'éternel ton Dieu " il faudrait déjà que l'on sache ce qu'est Dieu et la encore , personne n'est d'accord
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Tu aimeras l'Eternel, ton Dieu...   Mar 12 Fév 2013 - 6:12

@ Robert

Citation :
Il est évident pour moi que ce sont les Hommes qui doivent chercher le chemin, par des expériences, pas en croyant à des modes d'emploi d'origine trouble.

Oui, il est évident qu'il nous revient de vivre en paix mais que l'on trouve matière à le réaliser me semble vraiment impossible. Je suis sûre que nous n'y arriverons jamais... Ajourd'hui, je pense même que nous entrons dans une phase très critique de notre évolution au vu de l'exploitation de notre biotope nous commençons à percevoir les premiers signes de notre inéluctable destruction. Voilà les faits.

Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Tu aimeras l'Eternel, ton Dieu...   Mar 12 Fév 2013 - 6:24

@ Obie

Je pense Obie que l'homme peut tout à fait se passer de son insatiable convoitise, je pense que les diamants n'ont rien d'utile, pas plus que l'élevage des poulets en batterie. Que les plus gros marchés telle la cosmétique, les bijoux, les produits de luxe, la truffe, le caviar sont parfaitement inutile mais tellement nécessaire à tous ceux qui cultivent leurs apparences et ils sont très, très nombreux à vouloir ce qu'il y a de plus rare, de plus fantastique, de plus brillant.

L'amour cela n'habille pas, ne nourrit pas, n'abreuve pas, c'est une pauvreté que l'on ne désire pas tant que cela. Et pour exister un peu quand même, l'amour doit nous surprendre, s'imposer; nous ne le pratiquons pas, nous le subissons. Tomber amoureux est une plaie, une blessure parceque lorsqu'il emmerge en nous c'est entre quelques intérêts et rien ne se prête plus mal au négoce que l'amour justement. Nous sommes des marchands, nous ne pensons qu'à l'argent;

http://bourse.lesechos.fr/ ( C'est cela notre paix, cela nos amours... )



Revenir en haut Aller en bas
obie 1
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3683
Age : 48
Localisation : loire
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Re: Tu aimeras l'Eternel, ton Dieu...   Mar 12 Fév 2013 - 10:22

exact mais cela doit s'apprendre , l'argent à quand même son importance , on peut venir en aide à son prochain , atteindre des buts louables
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11431
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Tu aimeras l'Eternel, ton Dieu...   Mar 12 Fév 2013 - 10:50

Papé Robert a écrit:
zarzou a écrit:
géveil a écrit:
Si je ne me trompe pas, il ne faut plus compter sur Lui, c'est aux hommes que revient la tâche de mener la monde à la joie et à la lumière.

Mais c'est exactement ce que voulaient réaliser les communistes; Résultat ??

Les communistes ont essayé depuis 1917: ils ont lamentablement échoué.

Les musulmans essayent depuis une quinzaine de siècles...sans succès.

Les chrétiens s'y efforcent depuis 20 siècles...sans résultat.

Les juifs attendent ça depuis 6000 ans....

Peut-être qu'un jour des hommes trouveront la recette pour montrer aux autres la voie de la joie et de la lumière sur Terre.

Il est évident pour moi que ce sont les Hommes qui doivent chercher le chemin, par des expériences, pas en croyant à des modes d'emploi d'origine trouble.
Avec le stalinisme, le PCUS a trahi l'idéal communiste. l'Histoire a fait justice de cette trahison. L'idéal communiste : "à chacun selon ses besoins" est toujours d'actualité. Un idéal, c'est un but vers lequel on tend ; mais c'est comme l'horizon, qui recule à mesure qu'on s'en approche ; et attention aux mirages.

Les musulmans ont développé une civilisation extrêmement brillante, à une époque où l'Occident était dans les années sombres du Haut-Moyen Age. Et leur apport à l'oeuvre de civilisation n'est pas terminé.

Dire que les chrétiens n'ont rien apporté au monde depuis 2.000 ans, c'est un peu court.

Et les juifs n'ont pas fini non plus de jouer leur rôle dans l'Histoire.

Il n'y a pas de "recette-miracle" ; mais tant que des hommes et des femmes de bonne volonté, croyants ou non, chercheront la voie vers la joie et la lumière, rien n'est perdu.

Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Tu aimeras l'Eternel, ton Dieu...   Mar 12 Fév 2013 - 10:55

obie 1 a écrit:
exact mais cela doit s'apprendre , l'argent à quand même son importance , on peut venir en aide à son prochain , atteindre des buts louables

C'est nous qui avons introduit l'argent dans notre mode de fonctionnement: cela empêche t'il les tomates de pousser ou l'eau douce de couler. Pas que je sache Obie... A ma connaissance, ce monde pourvoit à tout nos besoins n'est ce pas ?? Si un homme est dans le besoin, ce peut être de nourriture et d'eau, je n'imagine pas qu'il puisse te demander de lui offrir la porche dont il a tellement besoin ou le vison que convoite sa femme. Donc, cultive tes carottes et tu verras comme la terre pourvoit à tout, et non, je n'ai pas trouvé la poule aux oeufs d'or. Mes petites poules font des oeufs qui se mangent et je ne paie pas pour les avoir, les poules ça pond tout seul: la nature est autrement généreuse que nous ne le seront jamais.

Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Tu aimeras l'Eternel, ton Dieu...   Mar 12 Fév 2013 - 15:25

Korem a écrit:
1) petit hors sujet : quelle idée avez vous eu toi et zarzou de prendre le même avatar ? C'est pas facile à suivre on ne sait plus à qui l'on s'adresse

Les apparences sont elles si importantes ?? Pour toi qui a tellement besoin de t'éveiller il est inutile de t'en préoccuper. Pour revenir au sujet de l'amour de dieu, de l'inestimable Soi et du petit Moi. Je réagirais sur ce que tu dis ci-dessous après cette aparté...

Korem a écrit:
2) Il y a plusieurs façon de vivre, et cela ne concerne pas la discussion sur un forum uniquement. Soit c'est l'ego qui domine en nous soit c'est l'âme ...

- Si c'est l'ego : discuter sur un forum n'est perçu que comme un combat pour savoir qui va gagner et se glorifier ... ou encore assouvir ses tensions intérieurs en luttes stériles

En luttes stériles ?? Non, je ne crois pas du tout puisque tout éveillé doit nécessairement expérimenter cet espace d'échanges entre le Moi et le Moi (l'égo) pour pouvoir se réaliser dans le Soi (l'âme). Que tu déconsidères cette étape nécessaire à l'évolution de la psyché humaine est bien un symptôme d'ignorance et de mépris de surcroit pour dénigrer ce qui est fondamentalement utile.

J'ai noté bien sûr, que ne voulant pas te rabaisser à cette méprisable relation entre le Moi et le Moi te voilà tout à fait à te réaliser en Surmoi (ce qui est pire encore). Dommage, parceque les conflits que génèrent les Moi sont faits justement pour conduire (faut l'espérer) vers le lacher prise de ce Moi vers une réalisation du Soi que tu n'es pas du tout et je vais te démontrer en quoi:

Le Moi de l’un contre le Moi de l’autre (relation fréquentes entre deux individus.)

Quand un enfant reproche à son père « tu ne m’écoutes jamais » et que celui-ci répond « de toute façon tu n’es jamais là », c’est une bataille de leurs deux Moi

« Je trouve que tu pourrais faire un effort » reproche le premier. « Tu n’as qu’à le faire toi-même répond le second ». C’est aussi une bataille entre les Moi

Un professeur dit à un élève « vous ne faites jamais d’effort ». L’élève répond « ce n’est pas ça, monsieur, mais le devoir était trop long » Le Moi de l’un argumente contre le Moi de l’autre.

Le parent d’un malade dit au soignant « vous pourriez vous occuper un peu mieux de lui, il ne mange pas assez ». Le soignant répond « mais vous savez, nous faisons tout ce qu’il y a à faire, il ne faut pas vous inquiéter comme ça » le Soi du parent étant inquiet, il utilise son Moi pour attaquer le soignant qui utilise le sien pour se défendre

Dans une réunion, une personne attaque son collègue « sur ce dossier tu aurais pu être plus précis, je n’ai eu que des ennuis avec le client » et le collègue lui objecte « Bien sûr c’est facile à critiquer, on voit bien que ce n’est pas toi qui a dû te débattre avec tous ces chiffres » Le Soi de l’un ayant été embarrassé, il utilise son Moi pour combattre l’autre, qui lui-même se défend avec son Moi. Les deux Soi s’ignorent mutuellement.


Conclusion: Comme tu le soulignais à juste titre Korem, le Moi contre le Moi génère un rapport de forces, de tensions, d'agressions. C'est à celui qui prendra le dessus sur l'autre mais ce jeu vaut son pesant d'or puisqu'il permet de réaliser tout ce que signifie un conflit induit par un manque d'empathie.


Korem a écrit:
- Si c'est l'âme : il va y avoir une quête d'harmonie, de partage, de recherche dans le but de s'éveiller ou encore une mission d'aide à apporter à ceux qui sont encore endormis ...

Voyons maintenant ce qu'il en est de la réalisation du Soi (l'âme) et de ses rapports, pour faire court nous éviterons le rapport entre un Soi et un Moi pour pénétrer tout de suite dans le rapport entre deux Soi ou deux âmes:

Le Soi de l’un qui s’adresse au Soi de l’autre

Quand un jeune dit « je ne sais pas si je trouverais du travail. C’est vraiment difficile en ce moment » et qu’il s’entend reformuler « Tu es vraiment très inquiet ? » nous avons là un Soi qui reconnaît et valide l’expression du Soi de l’autre.

L’un exprime sa colère « je n’en peux plus de toutes ces histoires », l’autre lui reformule « c’est insupportable à ce point ? » C’est aussi une validation du Soi

L’un dit « J’ai vraiment été très heureux de ce que tu as fait ». L’autre reformule « Ça a vraiment été très agréable pour toi ? ». Il se voit répondre que oui et ajoute. « Tu sais c’était vraiment avec plaisir ». Nous avons ici un échange simple ou chacun exprime son vécu sans effacer celui de l’autre.


Conclusion: Le Soi s'adresse toujours à l'autre avec considération, respect et compassion; Il n'y a pas de la part du Soi de tentative d'abaisser, de déconsidérer, de minimiser ou d'accuser le comportement émotionnel de l'autre. Pour faire au contraire preuve d'une véritable attention... Il n'y a dans ce rapport aucun désir de prendre possession de l'autre ou même d'exercer sur lui un pouvoir.

C'est pourquoi, Korem, cette prétention selon laquelle l'âme, le Soi se charge d'éveiller l'autre ne tient pas debout, comme nous le voyons selon ses exemples, le Soi ne s'interesse pas à lui-même mais totalement à l'autre, il ne cherche pas à le dominer en jouant le petit professeur de théosophie spirituelle, mais juste à partager oui, les pleines émotions d'autrui.

Pour finir, le Surmoi dans lequel à mon avis tu excelles pour ne correspondre en rien au Soi dont le principe est de se donner, de se livrer, de s'abandonner à l'autre, là, où tu retiens, tu contrôles et dont la particularité la plus frappante au Surmoi est: Paraître idéal / être parfait; Désirs de régulation sur l'environnement; Mais en résumé, le Surmoi est celui qui prend sur lui, qui refoule, inhibe ses contrariétés; il ne les expose pas comme le Soi qui est beaucoup dans le laisser aller.

Comme tu le vois, il est possible d'isoler toutes ses instances de la psyché propre à tout humain. Dire que celui qui ne fonctionne qu'en Soi est un éveillé me parait un peu exagéré en cela que tu y entends une sorte de réalisation de perfection, alors d'une certaine façon oui, c'est encore l'attitude humaine la plus digne de nous; entendu qu'il vaut mieux avoir des rapports respectueux, en toute considération de son prochain que de chercher continuellement à l'écraser pour exercer un pouvoir mais cela ne fait pas de l'homme un Dieu, mais un homme bon, un consolateur, un bienveillant déjà c'est énorme. Et je t'encourage bien sûr à devenir cet homme là... Cependant, si tu es à même de considérer que l'égo (le Moi) peut être lourd dans ses relations, crois moi, que le Surmoi est encore pire: c'est un injuste, un méchant qui ne cherche qu'à exercer un petit pouvoir sur les autres. Alors là oui, je suis d'accord avec toi, les rapports avec un Surmoi (comme le tien) sont inutiles.

Bien à toi.





Dernière édition par zarzou le Mar 12 Fév 2013 - 15:30, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Papé Robert
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 120
Age : 81
Localisation : auvergne
Date d'inscription : 24/11/2012

MessageSujet: Re: Tu aimeras l'Eternel, ton Dieu...   Mer 27 Fév 2013 - 12:02

obie 1 a écrit:
le problème c'est que vous croyez fermement que le bonheur doit absolument se trouver sur Terre parce que précisément vous y êtes avec votre famille .

Si on regarde froidement ce qu'il se passe depuis des millénaires et ce que nous vivons actuellement , il n'y a pas de raison que ça change .

La Terre est le refuge des esprits imparfaits , il ne peut y avoir le changement que les croyants attendent compte tenu que ces mêmes croyants sont aussi imparfaits .

Jesus à dit un jour : "Soyez parfaits ........." et " aimez vous ....."

ces simples phrases ne sont même pas appliques alors comment voulez vous qu'on progresse ?

alors pour la phrase " tu aimeras l'éternel ton Dieu " il faudrait déjà que l'on sache ce qu'est Dieu et la encore , personne n'est d'accord

Obie, ces esprits imparfaits arrivent tout de même à progresser dans le bon sens. Mais la marche est très lente parce que ceux qui ont le pouvoir sont aussi les plus "imparfaits"...
On peut cependant constater que les lois et règlements mis en place dans le monde ont amélioré les situations. On a fait quelques pas, il ne faut pas désespérer malgré la taille du problème...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tu aimeras l'Eternel, ton Dieu...   Mer 27 Fév 2013 - 14:43

J'aime l'éternel , mon Dieu .
Revenir en haut Aller en bas
tchar
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1677
Age : 66
Localisation : France sud-est
Date d'inscription : 12/10/2012

MessageSujet: Re: Tu aimeras l'Eternel, ton Dieu...   Ven 1 Mar 2013 - 14:07

J-P Mouvaux a écrit:
Les musulmans ont développé une civilisation extrêmement brillante, à une époque où l'Occident était dans les années sombres du Haut-Moyen Age. Et leur apport à l'oeuvre de civilisation n'est pas terminé.
Peut-être, mais pour le moment ils ont un peu tourné le dos à ce qui a permis cette civilisation... donc, pas si simple.

à+
Revenir en haut Aller en bas
l'intondable
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6408
Age : 68
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Tu aimeras l'Eternel, ton Dieu...   Sam 2 Mar 2013 - 8:57

zarzou a écrit:
obie 1 a écrit:
exact mais cela doit s'apprendre , l'argent à quand même son importance , on peut venir en aide à son prochain , atteindre des buts louables

C'est nous qui avons introduit l'argent dans notre mode de fonctionnement: cela empêche t'il les tomates de pousser ou l'eau douce de couler. Pas que je sache Obie... A ma connaissance, ce monde pourvoit à tout nos besoins n'est ce pas ?? Si un homme est dans le besoin, ce peut être de nourriture et d'eau, je n'imagine pas qu'il puisse te demander de lui offrir la porche dont il a tellement besoin ou le vison que convoite sa femme. Donc, cultive tes carottes et tu verras comme la terre pourvoit à tout, et non, je n'ai pas trouvé la poule aux oeufs d'or. Mes petites poules font des oeufs qui se mangent et je ne paie pas pour les avoir, les poules ça pond tout seul: la nature est autrement généreuse que nous ne le seront jamais.

Dire que la nature est généreuse, c'est vraiment tout ignorer du fonctionnement de celle-ci. Mais pour faire simple, disons que l'humain a inventé l'argent, l'avarice... et la générosité. Donc les autres animaux et les plantes ne sont pas concernés par ceci.
Revenir en haut Aller en bas
tchar
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1677
Age : 66
Localisation : France sud-est
Date d'inscription : 12/10/2012

MessageSujet: Re: Tu aimeras l'Eternel, ton Dieu...   Sam 2 Mar 2013 - 11:01

l'intondable a écrit:

Dire que la nature est généreuse, c'est vraiment tout ignorer du fonctionnement de celle-ci. Mais pour faire simple, disons que l'humain a inventé l'argent, l'avarice... et la générosité. Donc les autres animaux et les plantes ne sont pas concernés par ceci.
Que l'Homme ait inventé la générosité, c'est vite dit, ou alors il faut préciser. Des animaux sont parfaitement capables de compassion salvatrice spontanée, y compris pour d'autres animaux d'espèces très différentes.

D'une manière générale, le "propre de l'Homme", en bien comme en mal, ne cesse de se réduire...

à+
Revenir en haut Aller en bas
tchar
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1677
Age : 66
Localisation : France sud-est
Date d'inscription : 12/10/2012

MessageSujet: Re: Tu aimeras l'Eternel, ton Dieu...   Sam 2 Mar 2013 - 11:04

Pour revenir au sujet du fil, il y a quelque chose de gênant dans l'injonction "Tu aimeras l'Eternel...". Parce que l'amour est un sentiment qui ne dépend que très partiellement de la volonté... après, le mot employé pouvait signifier autre chose à l'origine...

à+
Revenir en haut Aller en bas
l'intondable
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6408
Age : 68
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Tu aimeras l'Eternel, ton Dieu...   Sam 2 Mar 2013 - 11:04

Tu as vérifié chez ces animaux si c'était vraiment de la compassion salvatrice? Je suis curieux de savoir comment tu as procédé. Je t'avertis d'emblée que projeter les sentiments humains sur un animal seulement à partir d'observations exterieures n'est pas valide, car trop sujet à des interprétations subjectives.
Revenir en haut Aller en bas
Papé Robert
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 120
Age : 81
Localisation : auvergne
Date d'inscription : 24/11/2012

MessageSujet: Re: Tu aimeras l'Eternel, ton Dieu...   Sam 2 Mar 2013 - 11:13

zarzou a écrit:
@ Obie

Je pense Obie que l'homme peut tout à fait se passer de son insatiable convoitise, je pense que les diamants n'ont rien d'utile, pas plus que l'élevage des poulets en batterie. Que les plus gros marchés telle la cosmétique, les bijoux, les produits de luxe, la truffe, le caviar sont parfaitement inutile mais tellement nécessaire à tous ceux qui cultivent leurs apparences et ils sont très, très nombreux à vouloir ce qu'il y a de plus rare, de plus fantastique, de plus brillant.

L'amour cela n'habille pas, ne nourrit pas, n'abreuve pas, c'est une pauvreté que l'on ne désire pas tant que cela. Et pour exister un peu quand même, l'amour doit nous surprendre, s'imposer; nous ne le pratiquons pas, nous le subissons. Tomber amoureux est une plaie, une blessure parceque lorsqu'il emmerge en nous c'est entre quelques intérêts et rien ne se prête plus mal au négoce que l'amour justement. Nous sommes des marchands, nous ne pensons qu'à l'argent;

http://bourse.lesechos.fr/ ( C'est cela notre paix, cela nos amours... )

Il est vrai que les besoins physiologiques de l'homme ne comprennent pas le luxe ou la mode...Mais il ne saurait vivre sans ça.
La société serait bien différente si les hommes se contentaient de satisfaire leurs besoins vitaux, incluant l'amour, la joie, l'art., mais sans égoïsme ni jalousie...

Je ne crois pas que nous ne pensions qu'à l'argent. Le Français n'aime pas dire ce qu'il possède en argent...Je penche plutôt pour l'image de soi qui valorise dans le cercle où l'on vit. Ici c'est un gros revenu, mais là c'est une culture classique ou asiatique, ou bien un corps resté jeune, ou bien l'image du caïd local,...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tu aimeras l'Eternel, ton Dieu...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tu aimeras l'Eternel, ton Dieu...
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tu aimeras l'Eternel, ton Dieu...
» « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur »
» « Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur… »
» L'ange de l'Eternel est-il Yéshoua ou au service de Yéshoua?
» Shakespeare est passé à côté

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Croire ou ne pas croire :: Déisme-
Sauter vers: