Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tu aimeras l'Eternel, ton Dieu...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Papé Robert
Etudiant
Etudiant


Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 24/11/2012

MessageSujet: Re: Tu aimeras l'Eternel, ton Dieu...   Sam Mar 02, 2013 10:13 am

zarzou a écrit:
@ Obie

Je pense Obie que l'homme peut tout à fait se passer de son insatiable convoitise, je pense que les diamants n'ont rien d'utile, pas plus que l'élevage des poulets en batterie. Que les plus gros marchés telle la cosmétique, les bijoux, les produits de luxe, la truffe, le caviar sont parfaitement inutile mais tellement nécessaire à tous ceux qui cultivent leurs apparences et ils sont très, très nombreux à vouloir ce qu'il y a de plus rare, de plus fantastique, de plus brillant.

L'amour cela n'habille pas, ne nourrit pas, n'abreuve pas, c'est une pauvreté que l'on ne désire pas tant que cela. Et pour exister un peu quand même, l'amour doit nous surprendre, s'imposer; nous ne le pratiquons pas, nous le subissons. Tomber amoureux est une plaie, une blessure parceque lorsqu'il emmerge en nous c'est entre quelques intérêts et rien ne se prête plus mal au négoce que l'amour justement. Nous sommes des marchands, nous ne pensons qu'à l'argent;

http://bourse.lesechos.fr/ ( C'est cela notre paix, cela nos amours... )

Il est vrai que les besoins physiologiques de l'homme ne comprennent pas le luxe ou la mode...Mais il ne saurait vivre sans ça.
La société serait bien différente si les hommes se contentaient de satisfaire leurs besoins vitaux, incluant l'amour, la joie, l'art., mais sans égoïsme ni jalousie...

Je ne crois pas que nous ne pensions qu'à l'argent. Le Français n'aime pas dire ce qu'il possède en argent...Je penche plutôt pour l'image de soi qui valorise dans le cercle où l'on vit. Ici c'est un gros revenu, mais là c'est une culture classique ou asiatique, ou bien un corps resté jeune, ou bien l'image du caïd local,...
Revenir en haut Aller en bas
tchar
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1539
Age : 66
Localisation : France sud-est
Date d'inscription : 12/10/2012

MessageSujet: Re: Tu aimeras l'Eternel, ton Dieu...   Sam Mar 02, 2013 10:15 am

l'intondable a écrit:
Tu as vérifié chez ces animaux si c'était vraiment de la compassion salvatrice? Je suis curieux de savoir comment tu as procédé. Je t'avertis d'emblée que projeter les sentiments humains sur un animal seulement à partir d'observations exterieures n'est pas valide, car trop sujet à des interprétations subjectives.
Même que cela s'appelle classiquement "anthropocentrisme". La connaissance a avancé depuis, la tendance s'est inversée (je parle des scientifiques les plus en pointe sur ces questions). On nomme à présent, depuis Frans De Waal, "anthropodéni" ("anthropodenial" in English) l'excès inverse qui consiste à refuser d'employer des mots comme "compassion", "indignation", "politique", etc. etc. pour des animaux alors que ce sont clairement les mêmes phénomènes que chez des humains (c'est donc contraire au rasoir d'Ockam). Et pour tout ça il y a des exemples en pagaille. Voir un dossier : http://bouquinsblog.blog4ever.com/blog/articles-cat-325165-549203-aux_frontieres_de_l_humain_et_de_l_animal.html

à+
Revenir en haut Aller en bas
l'intondable
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6408
Age : 68
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Tu aimeras l'Eternel, ton Dieu...   Sam Mar 02, 2013 10:19 am

Ok, merci. Je fais typiquement de l'anthopodéni lorsqu'il s'agit de certaines catégories de sentiments. Si c'est de l'instinct primaire, je conçois volontiers, une similitude entre humains et autres animaux. Mais dès que c'est plus complexe, c'est pour moi trop différent. Et notamment le concept d'amour et de bonté me semble de loin trop humain pour être ressenti par un animal. Je ne dis pas qu'il n'a rien de similaire, mais que c'est seulement trop différent pour être amalgamé.
Revenir en haut Aller en bas
tchar
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1539
Age : 66
Localisation : France sud-est
Date d'inscription : 12/10/2012

MessageSujet: Re: Tu aimeras l'Eternel, ton Dieu...   Sam Mar 02, 2013 11:07 am

l'intondable a écrit:
Et notamment le concept d'amour et de bonté me semble de loin trop humain pour être ressenti par un animal.
Hmm, quand un chimpanzé, de lui-même, dans la nature, s'en va régulièrement nourrir un congénère paralytique puis, quand ce dernier a été euthanasié (par Jane Goodall qui raconte) revient encore s'inquiéter de lui et le chercher en vain, tu appelles ça comment ? Il n'y a pas si longtemps, on considérait comme un indice d'humanité significatif le fait qu'un homme de Neandertal (à Shanidar, Irak) avait dû être longtemps nourri par ses congénère puisqu'il avait vécu longtemps (d'après la recalcification) avec un bras et une jambe fracassés...

Il n'y avait pas un fil, pour ça ?

à+
Revenir en haut Aller en bas
l'intondable
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6408
Age : 68
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Tu aimeras l'Eternel, ton Dieu...   Sam Mar 02, 2013 12:09 pm

tchar, il y a un autre point que je n'avais pas précisé, et dont j'ignore ta position. Pour moi, l'homme est un animal. C'est un anthopomorphe. Il n'y a pas de distinction claire entre humains et autres animaux.
Et qu'est-ce qu'un chimpanzé, si ce n'est un voisin/cousin de l'homme? Cette espèce se situe exceptionnellement proche de l'homme pour qu'on suspecte qu'elle en partage des traits similaires un peu plus avancés. Donc, l'espèce que tu cites est en quelques sortes l'exception qui confirme la règle.
Revenir en haut Aller en bas
tchar
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1539
Age : 66
Localisation : France sud-est
Date d'inscription : 12/10/2012

MessageSujet: Re: Tu aimeras l'Eternel, ton Dieu...   Sam Mar 02, 2013 12:35 pm

l'intondable a écrit:
tchar, il y a un autre point que je n'avais pas précisé, et dont j'ignore ta position. Pour moi, l'homme est un animal. C'est un anthopomorphe. Il n'y a pas de distinction claire entre humains et autres animaux.
Et qu'est-ce qu'un chimpanzé, si ce n'est un voisin/cousin de l'homme? Cette espèce se situe exceptionnellement proche de l'homme pour qu'on suspecte qu'elle en partage des traits similaires un peu plus avancés. Donc, l'espèce que tu cites est en quelques sortes l'exception qui confirme la règle.
Hmm, il n'y a pas si longtemps on jugeait ça impensable. Je ne serais pas autrement surpris qu'on trouve l'équivalent chez des oiseaux, par exemple, vu ce qu'ils arrivent à faire. Mais là on est dans la spéculation...

à+
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tu aimeras l'Eternel, ton Dieu...   Mar Mar 12, 2013 3:11 am

"Tu aimeras l'Eternel, ton Dieu ..."
Tu? pourquoi pas vous? s'agit t il de quelqu'un en particulier? Sinon, quoi? Si oui, quoi? et Pourquoi?
la bible n'est pas seulement cette phrase. Il y a plein d'explications sur le pourquoi, le comment, le quand, ce qui attend ceux qui le font, ceux qui ne le font pas....
Comme pour la fourmis.... même chose.

Quant aux parents, je suis d'accord. mais on ne peut pas généraliser. Le fils d'un Roi, par exemple, ne sera jamais plus puissant ou plus fort que son père pour le protéger. Jusqu'à ce que le père meurt ou que le fils usurpe le trône, en tout cas.

Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tu aimeras l'Eternel, ton Dieu...   Mar Mar 12, 2013 4:05 pm

alors je suis d'accord. seulement quelques "tu", aimerons de l'amour demandé? est ce que je me trompe?

et les autres aimerons ou n'aimerons pas.... alors est ce une demande ou une information?
Revenir en haut Aller en bas
obie 1
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3683
Age : 48
Localisation : loire
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Re: Tu aimeras l'Eternel, ton Dieu...   Mar Mar 12, 2013 4:28 pm

dans cette affirmation : " tu aimeras l'éternel , ton Dieu ...." ce n'est pas Dieu qui s'adresse à Moïse . Pourquoi n'a t-il pas dit plutôt " Je suis Dieu et tu m'honoreras ..."

c'est impersonnel comme phrase .

D'ailleurs le Christ dit " Mon Père , votre Père ...." il y a une sacré différence
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tu aimeras l'Eternel, ton Dieu...   Mar Mar 12, 2013 4:33 pm

affirmation, information?.... je ne vois pas une grande différence dans ce cas. Je pense que ça marche dans les deux cas.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tu aimeras l'Eternel, ton Dieu...   Mar Mar 12, 2013 5:58 pm

je ne suis pas d'accord! à moins que l'on parle d'un amour transcendant. parce que Jesus savait bien que tous les hommes n'aimerons pas Dieu de "cet amour".

Mais si le "tu" est pour quelque uns. je serais d'accord.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tu aimeras l'Eternel, ton Dieu...   Mar Mar 12, 2013 7:41 pm

je vois!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tu aimeras l'Eternel, ton Dieu...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tu aimeras l'Eternel, ton Dieu...
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Tu aimeras l'Eternel, ton Dieu...
» Sante Clotilde et commentaire du jour "Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur...,
» « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur »
» « Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur… »
» L'ange de l'Eternel est-il Yéshoua ou au service de Yéshoua?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Croire ou ne pas croire :: Déisme-
Sauter vers: