Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quelle théologie de la rédemption ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
tchar
Expert
Expert


Nombre de messages : 1853
Date d'inscription : 12/10/2012

MessageSujet: Re: Quelle théologie de la rédemption ?   Ven 26 Juil 2013 - 13:37

Dalla Bona a écrit:
Les sources concurrentes conduisent aux tourments, aux conflits, aux colères, aux hyposcrisies, etc. Je ne comprends pas ce que tu veux dire par "les sources concurrentes disent la même chose". Mais n'oublie que parmi les sources concurrentes, il y a aussi celle du mensonge.
Autrement dit on "reconnait l'arbre à ses fruits", est-ce ce que tu veux dire ? Comme si le Christianisme n'avait jamais conduit aux tourments, aux conflits, à la plus terrible police de la pensée de tous les temps, etc.

Je ne connais personne qui dise "je suis le mensonge". Il ne suffit pas de dire "je suis la vérité" pour que ce soit vrai.

à+
Revenir en haut Aller en bas
Attila
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2778
Age : 66
Localisation : Ici et ailleurs
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Quelle théologie de la rédemption ?   Ven 26 Juil 2013 - 16:05

Dalla Bona a écrit:
JR a écrit:
La résurrection au sens littéral telle qu'elle est enseignée par les églises est une croyance erronée. Aucun homme de chair n'a jamais ressuscité dans sa chair. Alors il reste deux possibilités : soit Jésus n'était pas un homme de chair, comme le pensent les docètes, soit il faut comprendre la résurrection sur le plan spirituel par le mythe. Là aussi il s'agit de croire raisonnablement.

Comment comparer la résurrection de Lazare à celle du Christ? Lazare, selon les évangiles et non les "églises", été un homme de chair qui a été "ressuscité dans sa chair".

Jésus était un homme de chair et de sang, vu que son corps a été livré et son sang versé. Ceux qui doutent de sa nature humaine ne sont en accord ni avec l'évangile, ni avec l'histoire, ni avec la réalité terrestre.

Essayer d'envisager la résurrection uniquement sur le plan spirituel atteste d'un manque de foi et d'esprit.  

L'évangile de Matthieu 27/53 parle d'un crucifié répondant au nom de Jésus qui aurait ressuscité à l'instant de sa mort ( donc de manière spirituelle )...
Dans ce contexte la résurrection corporelle du troisième jour devient une preuve matérielle incompatible avec la foi chrétienne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelle théologie de la rédemption ?   Ven 26 Juil 2013 - 17:51

Dalla Bona a écrit:
JR a écrit:
La résurrection au sens littéral telle qu'elle est enseignée par les églises est une croyance erronée. Aucun homme de chair n'a jamais ressuscité dans sa chair. Alors il reste deux possibilités : soit Jésus n'était pas un homme de chair, comme le pensent les docètes, soit il faut comprendre la résurrection sur le plan spirituel par le mythe. Là aussi il s'agit de croire raisonnablement.

Comment comparer la résurrection de Lazare à celle du Christ? Lazare, selon les évangiles et non les "églises", été un homme de chair qui a été "ressuscité dans sa chair".

Jésus était un homme de chair et de sang, vu que son corps a été livré et son sang versé. Ceux qui doutent de sa nature humaine ne sont en accord ni avec l'évangile, ni avec l'histoire, ni avec la réalité terrestre.

Essayer d'envisager la résurrection uniquement sur le plan spirituel atteste d'un manque de foi et d'esprit.  


Ce que tu dis n'est que le reflet de ta croyance, du dogme de l'église. Tu as le droit d'y croire mais je pense que tu reste enfermé dans le dogme très catholique et que tu fais preuve d'un esprit sectaire quand tu affirmes que "ne pas croire en la résurrection de JC atteste d'un manque de foi et d'esprit". Ce dogme de la résurrection de la chair est en contradiction avec toutes les traditions spiritualistes et même avec l'ésotérisme chrétien. Tous les chrétiens ne sont pas d'accord à ce sujet, beaucoup se rendent compte que c'est une croyance qui n'est pas raisonnable et qu'il faut l’interpréter symboliquement. Alors, tu as raison, il faut une sacrée dose de foi du charbonnier pour y croire... Dis moi qu'est devenu Jésus après être ressuscité ? Tu es de ceux qui croient aussi qu'il s'est envolé ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelle théologie de la rédemption ?   Ven 26 Juil 2013 - 19:44

JR;

Il y a une légende également à propos du Bouddha Ananda fidèle de Gautama qui donne une image très symbolique mais néanmoins absurde et terrifiante de sa transmigration , car il est entré ( Ananda ) dans un lac à pied et s'est évaporé en flamme purement et alchimiquement .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelle théologie de la rédemption ?   Ven 26 Juil 2013 - 20:20

Oui je connais d'autres relations qui font état de mystiques et de saints dont le corps s'est enflammé ou a disparu dans un éclair de lumière. Dans ce cas, Jésus ne serait pas le seul à ne pas avoir laisser de corps physique.

Est-ce qu'il faut les prendre pour des faits ou des légendes ? Franchement je n'ai pas la réponse. Je sais qu'alchimiquement tout est possible.
Revenir en haut Aller en bas
Dalla Bona
Etudiant
Etudiant


Masculin Nombre de messages : 430
Age : 45
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 13/06/2013

MessageSujet: Re: Quelle théologie de la rédemption ?   Ven 26 Juil 2013 - 23:27

Ce n'est pas le christianisme qui a conduit aux scandales, mais ce que certains hommes en ont fait, compris, dis. Ces hommes, même sous le couvert du christianisme, n'étaient pas chrétiens en vérité.

Ceci est toujours valable aujourd'hui et ce, pour toutes les religions révélées.
Revenir en haut Aller en bas
Dalla Bona
Etudiant
Etudiant


Masculin Nombre de messages : 430
Age : 45
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 13/06/2013

MessageSujet: Re: Quelle théologie de la rédemption ?   Ven 26 Juil 2013 - 23:33

Ce que tu dis n'est que le reflet de ta croyance, du dogme de l'église. Tu as le droit d'y croire mais je pense que tu reste enfermé dans le dogme très catholique et que tu fais preuve d'un esprit sectaire quand tu affirmes que "ne pas croire en la résurrection de JC atteste d'un manque de foi et d'esprit". Ce dogme de la résurrection de la chair est en contradiction avec toutes les traditions spiritualistes et même avec l'ésotérisme chrétien. Tous les chrétiens ne sont pas d'accord à ce sujet, beaucoup se rendent compte que c'est une croyance qui n'est pas raisonnable et qu'il faut l’interpréter symboliquement. Alors, tu as raison, il faut une sacrée dose de foi du charbonnier pour y croire... Dis moi qu'est devenu Jésus après être ressuscité ? Tu es de ceux qui croient aussi qu'il s'est envolé ?   [/quote]

L'ascension est un autre grand mystère. C'est un événement postérieur à la résurrection.

Ce qu'est devenu Jésus après être ressuscité? Le garant de la vie éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelle théologie de la rédemption ?   Sam 27 Juil 2013 - 7:07

Juste une question, en fait c'est la seule qui m'intéresse. Que deviennent les suivants des autres religions et spiritualités, ceux qui ne sont pas de ton troupeau parce qu'ils ne croient pas au dogme du christianisme ou parce qu'ils ont trouvé mieux ailleurs ?
Revenir en haut Aller en bas
tchar
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1853
Age : 66
Localisation : France sud-est
Date d'inscription : 12/10/2012

MessageSujet: Re: Quelle théologie de la rédemption ?   Sam 27 Juil 2013 - 7:25

Dalla Bona a écrit:
Ce n'est pas le christianisme qui a conduit aux scandales, mais ce que certains hommes en ont fait, compris, dis. Ces hommes, même sous le couvert du christianisme, n'étaient pas chrétiens en vérité. Ceci est toujours valable aujourd'hui et ce, pour toutes les religions révélées.
A supposer qu'il y ait des religions divinement révélées et d'autres pas, et qu'on puisse les discerner, cette "révélation" est au mieux l'équivalent d'une création. Et qui dit création dit possibilité de bien ou mal tourner, non ?

Cette idée qu'il y aurait un "vrai Christianisme" (ou vrai Islam ou vrai ce qu'on voudra), désincarné, qui serait innocent du mal fait en son nom mais qu'on devrait créditer du bien fait en son nom, je la trouve aussi fallacieuse que dangereuse... même dans un cadre monothéiste ça revient à égaler la créature et le Créateur, ce qui est contraire au principe même du monothéisme.

à+
Revenir en haut Aller en bas
Dalla Bona
Etudiant
Etudiant


Masculin Nombre de messages : 430
Age : 45
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 13/06/2013

MessageSujet: Re: Quelle théologie de la rédemption ?   Dim 28 Juil 2013 - 11:18

tchar a écrit:
Cette idée qu'il y aurait un "vrai Christianisme" (ou vrai Islam ou vrai ce qu'on voudra), désincarné, qui serait innocent du mal fait en son nom mais qu'on devrait créditer du bien fait en son nom, je la trouve aussi fallacieuse que dangereuse... même dans un cadre monothéiste ça revient à égaler la créature et le Créateur, ce qui est contraire au principe même du monothéisme.

à+

Tu oublies sûrement que, selon la Genèse, "l'homme est à l'image de Dieu". Pour citer un autre exemple, Jésus-Christ dit: "Le Père et moi, nous sommes un".

Il faudrait peut-être revoir tes principes. Ceci dit, j'aimerai connaître, selon toi, le principe du monothéisme.
Revenir en haut Aller en bas
Dalla Bona
Etudiant
Etudiant


Masculin Nombre de messages : 430
Age : 45
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 13/06/2013

MessageSujet: Re: Quelle théologie de la rédemption ?   Dim 28 Juil 2013 - 11:27

JR a écrit:
Juste une question, en fait c'est la seule qui m'intéresse. Que deviennent les suivants des autres religions et spiritualités, ceux qui ne sont pas de ton troupeau parce qu'ils ne croient pas au dogme du christianisme ou parce qu'ils ont trouvé mieux ailleurs ?

Comme moi, ils cheminent vers le vérité toute entière.

Ceci dit, il ne s'agit ni de mon troupeau, ni de croire à des dogmes. Alors de quoi s'agit-il? De réaliser son être véritable. Et cet être est paix; et cet être est juste; et cet être est lumière.
Revenir en haut Aller en bas
tchar
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1853
Age : 66
Localisation : France sud-est
Date d'inscription : 12/10/2012

MessageSujet: Re: Quelle théologie de la rédemption ?   Dim 28 Juil 2013 - 13:56

Dalla Bona a écrit:
tchar a écrit:
Cette idée qu'il y aurait un "vrai Christianisme" (ou vrai Islam ou vrai ce qu'on voudra), désincarné, qui serait innocent du mal fait en son nom mais qu'on devrait créditer du bien fait en son nom, je la trouve aussi fallacieuse que dangereuse... même dans un cadre monothéiste ça revient à égaler la créature et le Créateur, ce qui est contraire au principe même du monothéisme.

à+
Tu oublies sûrement que, selon la Genèse, "l'homme est à l'image de Dieu". Pour citer un autre exemple, Jésus-Christ dit: "Le Père et moi, nous sommes un".
Il faudrait peut-être revoir tes principes. Ceci dit, j'aimerai connaître, selon toi, le principe du monothéisme.
Je ne vois pas clairement le rapport avec l'idée de "vraie religion". Cela posé, le monothéisme pur est pour moi une imposture. En très raccourci, il soutient qu'on ne doit rien associer à Dieu, alors qu'il ne sert à rien de croire en Dieu si on ne lui donne pas la parole, et on ne peut la lui donner qu'en lui associant quelque chose ou quelqu'un. En schématisant à l'extrême, ce n'est pas un rejet de l'idolâtrie, c'est une revendication de monopole de l'idolâtrie.

à+
Revenir en haut Aller en bas
Dalla Bona
Etudiant
Etudiant


Masculin Nombre de messages : 430
Age : 45
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 13/06/2013

MessageSujet: Re: Quelle théologie de la rédemption ?   Dim 28 Juil 2013 - 22:26

tchar a écrit:
Je ne vois pas clairement le rapport avec l'idée de "vraie religion". Cela posé, le monothéisme pur est pour moi une imposture. En très raccourci, il soutient qu'on ne doit rien associer à Dieu, alors qu'il ne sert à rien de croire en Dieu si on ne lui donne pas la parole, et on ne peut la lui donner qu'en lui associant quelque chose ou quelqu'un. En schématisant à l'extrême, ce n'est pas un rejet de l'idolâtrie, c'est une revendication de monopole de l'idolâtrie.

à+

L'homme ne saurait donner la parole à Dieu. Quiconque le fait est imposteur.
Revenir en haut Aller en bas
tchar
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1853
Age : 66
Localisation : France sud-est
Date d'inscription : 12/10/2012

MessageSujet: Re: Quelle théologie de la rédemption ?   Lun 29 Juil 2013 - 0:06

Dalla Bona a écrit:
L'homme ne saurait donner la parole à Dieu. Quiconque le fait est imposteur.
Alors les auteurs de la Bible, du Coran, etc. sont des imposteurs, et croire en Dieu n'a aucun sens.

à+
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelle théologie de la rédemption ?   Lun 29 Juil 2013 - 7:59

Dieu ne parle-t-il pas par la bouche des prophètes et les hommes inspirés par l'Esprit ? Les évangiles dont on est même pas sûr de l'origine ont été écrits et remaniés par qui ?
Revenir en haut Aller en bas
tchar
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1853
Age : 66
Localisation : France sud-est
Date d'inscription : 12/10/2012

MessageSujet: Re: Quelle théologie de la rédemption ?   Lun 29 Juil 2013 - 8:15

JR a écrit:
Dieu ne parle-t-il pas par la bouche des prophètes et les hommes inspirés par l'Esprit ?
Et qui décide que X est un prophète (ou une prophétesse, il y en a dans la Bible), sinon un autre prophète ou lui-même ?  Les miracles, même l'Evangile nous dit qu'ils peuvent venir du côté du mal, ce qui ne suffit pas à prouver que lui-même vient du côté du bien...
Citation :
Les évangiles dont on est même pas sûr de l'origine ont été écrits et remaniés par qui ?
On peut seulement, parfois, détecter les raccords...

à+
Revenir en haut Aller en bas
Brahim
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3435
Age : 75
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Quelle théologie de la rédemption ?   Lun 29 Juil 2013 - 9:11

tchar a écrit:
le monothéisme pur est pour moi une imposture. En très raccourci, il soutient qu'on ne doit rien associer à Dieu, alors qu'il ne sert à rien de croire en Dieu si on ne lui donne pas la parole, et on ne peut la lui donner qu'en lui associant quelque chose ou quelqu'un. En schématisant à l'extrême, ce n'est pas un rejet de l'idolâtrie, c'est une revendication de monopole de l'idolâtrie.
à+
Il n'est pas indispensable d'associer quelque chose ou quelqu'un à Dieu pour Lui "donner la parole".
Le meilleur moyen de "donner la parole" à Dieu est de faire le vide à l'intérieur de soi et à ce moment-là IL vient nous parler directement de l'intérieur de nous-mêmes.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-pelerin.com
tchar
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1853
Age : 66
Localisation : France sud-est
Date d'inscription : 12/10/2012

MessageSujet: Re: Quelle théologie de la rédemption ?   Lun 29 Juil 2013 - 9:50

Brahim a écrit:
Il n'est pas indispensable d'associer quelque chose ou quelqu'un à Dieu pour Lui "donner la parole".
Le meilleur moyen de "donner la parole" à Dieu est de faire le vide à l'intérieur de soi et à ce moment-là IL vient nous parler directement de l'intérieur de nous-mêmes.
OK, mais on n'est plus dans le monothéisme strict, on se fait son propre prophète...

à+
Revenir en haut Aller en bas
Brahim
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3435
Age : 75
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Quelle théologie de la rédemption ?   Lun 29 Juil 2013 - 10:04

Être son propre prophète n'est pas incompatible avec un monothéisme strict.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-pelerin.com
tchar
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1853
Age : 66
Localisation : France sud-est
Date d'inscription : 12/10/2012

MessageSujet: Re: Quelle théologie de la rédemption ?   Lun 29 Juil 2013 - 10:27

Brahim a écrit:
Être son propre prophète n'est pas incompatible avec un monothéisme strict.
Pour moi, monothéisme ne signifie pas seulement "un seul Dieu". Pour toi, si ? Il me semble qu'il y a aussi une condamnation, un rejet, de toute approche concurrente (sinon des tas de religions exotiques sont aussi monothéistes...). Ou alors, c'est un monothéisme mitigé, qui vaut ce qu'il vaut (je le préfère en tout état de cause).

à+
Revenir en haut Aller en bas
Brahim
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3435
Age : 75
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Quelle théologie de la rédemption ?   Lun 29 Juil 2013 - 10:33

Que signifie le monothéisme pour toi ?
Je ne condamne rien et je ne rejette personne. Il suffit de lire ma signature pour s'en rendre compte.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-pelerin.com
tchar
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1853
Age : 66
Localisation : France sud-est
Date d'inscription : 12/10/2012

MessageSujet: Re: Quelle théologie de la rédemption ?   Lun 29 Juil 2013 - 10:52

Brahim a écrit:
Que signifie le monothéisme pour toi ?
Je ne condamne rien et je ne rejette personne. Il suffit de lire ma signature pour s'en rendre compte.
Je condamne ou plutôt dénonce (je n'ai pas les moyens ni l'envie de rejeter) ceux qui condamnent et rejettent. Décider qu'une source X est la seule divine, que toute autre prétendant la même chose est fallacieuse, cela relève de la condamnation et du rejet, et pire que ça...

à+
Revenir en haut Aller en bas
Brahim
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3435
Age : 75
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Quelle théologie de la rédemption ?   Lun 29 Juil 2013 - 11:51

Je n'ai jamais décidé, ni même pensé, qu'une source "X" était la seule divine et que toute autre prétendant la même chose était fallacieuse.

Certaines religions ou croyances voient Dieu en "vert", certaines autres le voient en "bleu", d'autres le voient en "rouge", d'autres encore le voient en "jaunes", d'autres (comme les athées) ne le voient pas du tout, d'autres le voient en "violet", etc.
Pour moi, monothéisme veut dire que, malgré ces différences de perception, toutes justes (mais toutes incomplètes), il n'y a qu'un seul Être qui est à la fois "vert", "bleu", "rouge", "jaune", "transparent et invisible", "violet", etc. Cet Être a, en même temps, tous ces aspects et bien d'autres encore que nous ne percevons pas.

C'est un peu le même principe que celui de la lumière blanche qui peut se décomposer en plusieurs couleurs dans un arc en ciel. Donc, inversement, on peut dire aussi que cet Être n'est ni "vert", ni "bleu", ni "rouge", ni "jaune", ni "transparent et invisible", ni "violet", etc. En fait cet Être est l'ensemble de toutes ces "couleurs" donnant un aspect que personne ne connait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-pelerin.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelle théologie de la rédemption ?   Lun 29 Juil 2013 - 12:54

Pour moi c'est le monisme qui englobe toutes les autres approches sans les rejeter puisqu'elle sont toute comprises dans l'UN.

Le Védanta nous donne un bon exemple de ce que peut être le monisme qui dans le fond est unité indivisible, alors que dans sa forme il se conjugue de différentes façons et ne rejette aucune approche. Dans cette vision, le Créateur des monothéismes n'est déjà plus l'UN puisqu'il ne peut être conçu qu'en relation avec sa création (dualité créateur/création).

C'est pourquoi Cankara dit que Dieu est la première et l'ultime illusion. Maître Eckard dit la même chose quand il conçoit la "déité" au delà de Dieu en quoi tout se fond, y compris le Dieu personnel.
Revenir en haut Aller en bas
tchar
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1853
Age : 66
Localisation : France sud-est
Date d'inscription : 12/10/2012

MessageSujet: Re: Quelle théologie de la rédemption ?   Lun 29 Juil 2013 - 13:41

Brahim a écrit:
Je n'ai jamais décidé, ni même pensé, qu'une source "X" était la seule divine et que toute autre prétendant la même chose était fallacieuse.
Ca s'adressait à quelqu'un d'autre ! 

à+
Revenir en haut Aller en bas
Dalla Bona
Etudiant
Etudiant


Masculin Nombre de messages : 430
Age : 45
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 13/06/2013

MessageSujet: Re: Quelle théologie de la rédemption ?   Lun 29 Juil 2013 - 14:07

tchar a écrit:
Dalla Bona a écrit:
L'homme ne saurait donner la parole à Dieu. Quiconque le fait est imposteur.
Alors les auteurs de la Bible, du Coran, etc. sont des imposteurs, et croire en Dieu n'a aucun sens.

à+

Je pense que tu ne comprends pas ce que je veux dire. Les "auteurs" des textes sacrés ne donnent pas la parole à Dieu. Au contraire, ils prennent la bonne parole que Dieu donne pour la transmettre dans le monde en vue de le sanctifier. Et, en ce qui concerne le sens, croire en Dieu permet d'intégrer, d'assimiler pleinement Sa parole.
Revenir en haut Aller en bas
tchar
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1853
Age : 66
Localisation : France sud-est
Date d'inscription : 12/10/2012

MessageSujet: Re: Quelle théologie de la rédemption ?   Lun 29 Juil 2013 - 14:16

Dalla Bona a écrit:
Je pense que tu ne comprends pas ce que je veux dire. Les "auteurs" des textes sacrés ne donnent pas la parole à Dieu. Au contraire, ils prennent la bonne parole que Dieu donne pour la transmettre dans le monde en vue de le sanctifier.
Excuse-moi, je ne vois pas la différence qui justifierait ce "au contraire"... parce que c'est forcément l'Homme, la créature, qui décide à un moment que la parole de Dieu est en X et pas en Y. Il y a forcément un choix humain, que j'admets fort bien (enfin, à juger au coup par coup) tant qu'il ne revendique pas l'exclusivité.

à+
Revenir en haut Aller en bas
Dalla Bona
Etudiant
Etudiant


Masculin Nombre de messages : 430
Age : 45
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 13/06/2013

MessageSujet: Re: Quelle théologie de la rédemption ?   Lun 29 Juil 2013 - 23:13

C'est pourtant très simple : donner est le contraire de prendre. En plus, ce que tu dis est assez ambigu. Tu sembles penser que la créature peut décider de qui est Son Créateur. Quant au choix humain, je crois que c'est Dieu qui le propose. Pas toi?

Revenir en haut Aller en bas
tchar
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1853
Age : 66
Localisation : France sud-est
Date d'inscription : 12/10/2012

MessageSujet: Re: Quelle théologie de la rédemption ?   Mar 30 Juil 2013 - 6:50

Dalla Bona a écrit:
C'est pourtant très simple : donner est le contraire de prendre.
Ben non, pas pour la parole, la donner c'est écouter donc prendre ce qu'elle dit.
Citation :
En plus, ce que tu dis est assez ambigu. Tu sembles penser que la créature peut décider de qui est Son Créateur. Quant au choix humain, je crois que c'est Dieu qui le propose. Pas toi?
Ce que je dis, c'est qu'il y a forcément un choix humain, à juger au coup par coup, dans le choix de ce qu'on considère comme manifestation de Dieu ou pas. Et s'il y a un Dieu, c'est bien Lui qui veut qu'il en soit ainsi. "Dis : à Dieu seul appartient l'argument péremptoire. S'Il avait voulu, Il vous aurait tous dirigés dans le chemin droit" (Coran 6:149).

à+
Revenir en haut Aller en bas
Dalla Bona
Etudiant
Etudiant


Masculin Nombre de messages : 430
Age : 45
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 13/06/2013

MessageSujet: Re: Quelle théologie de la rédemption ?   Mar 30 Juil 2013 - 15:01

tchar a écrit:
Ce que je dis, c'est qu'il y a forcément un choix humain, à juger au coup par coup, dans le choix de ce qu'on considère comme manifestation de Dieu ou pas. Et s'il y a un Dieu, c'est bien Lui qui veut qu'il en soit ainsi. "Dis : à Dieu seul appartient l'argument péremptoire. S'Il avait voulu, Il vous aurait tous dirigés dans le chemin droit" (Coran 6:149).

à+

Dieu nous donne le choix et nous laisse libre. Il en est ainsi parce que tout est justifié, la mort comme la vie. En plus, Il nous aime tellement qu'Il nous donne le pouvoir d'orienter librement notre existence en nous informant de tout; du Tout; de Lui.
Revenir en haut Aller en bas
tchar
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1853
Age : 66
Localisation : France sud-est
Date d'inscription : 12/10/2012

MessageSujet: Re: Quelle théologie de la rédemption ?   Mar 30 Juil 2013 - 15:56

Dalla Bona a écrit:
Dieu nous donne le choix et nous laisse libre.
Donc libre de choisir à quoi accrocher notre foi. Dès lors, prétendre qu'un de ces choix est bon et tous les autres mauvais, c'est faire de Dieu un pervers...

à+
Revenir en haut Aller en bas
Dalla Bona
Etudiant
Etudiant


Masculin Nombre de messages : 430
Age : 45
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 13/06/2013

MessageSujet: Re: Quelle théologie de la rédemption ?   Mar 30 Juil 2013 - 23:48

tchar a écrit:
Donc libre de choisir à quoi accrocher notre foi. Dès lors, prétendre qu'un de ces choix est bon et tous les autres mauvais, c'est faire de Dieu un pervers...

à+

Dans l'Absolu, il n'y a ni bien ni mal, ni droite ni gauche, ni blanc ni noir. Tout est Un. Mais l'être humain, sous le joug de la Loi de la dualité, peut choisir de monter ou de descendre, de rester ou de partir, d'être ou de ne pas être. Dieu veut le sauver de la dimension de la mortalité, mais ne lui impose pas Sa volonté. Pourquoi? Simplement parce qu'Il est amour.
Revenir en haut Aller en bas
tchar
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1853
Age : 66
Localisation : France sud-est
Date d'inscription : 12/10/2012

MessageSujet: Re: Quelle théologie de la rédemption ?   Mer 31 Juil 2013 - 0:32

Dalla Bona a écrit:
Dans l'Absolu, il n'y a ni bien ni mal, ni droite ni gauche, ni blanc ni noir. Tout est Un. Mais l'être humain, sous le joug de la Loi de la dualité, peut choisir de monter ou de descendre, de rester ou de partir, d'être ou de ne pas être. Dieu veut le sauver de la dimension de la mortalité, mais ne lui impose pas Sa volonté. Pourquoi? Simplement parce qu'Il est amour.
Et d'où peut lui venir la certitude qu'il monte ou qu'il descend ? Où sont les panneaux directionnels ? Ou plutôt, comment reconnait-on la signature de Dieu sur ces panneaux parce qu'il y en a dans tous les sens ? On tourne en rond, là...

à+
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelle théologie de la rédemption ?   Mer 31 Juil 2013 - 9:24

Dans l'absolu, il n'y a ni montée ni descente Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Dalla Bona
Etudiant
Etudiant


Masculin Nombre de messages : 430
Age : 45
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 13/06/2013

MessageSujet: Re: Quelle théologie de la rédemption ?   Mer 31 Juil 2013 - 11:41

tchar a écrit:
Et d'où peut lui venir la certitude qu'il monte ou qu'il descend ? Où sont les panneaux directionnels ? Ou plutôt, comment reconnait-on la signature de Dieu sur ces panneaux parce qu'il y en a dans tous les sens ? On tourne en rond, là...

à+

Il suffit d'engager le repentir, de poursuivre ensuite avec la pénitence, et de finir par s'abandonner entièrement à la Providence. Mais pour commencer, il faut tout de même un peu de foi. Rien qu'un peu de foi suffit à nous faire sortir de la roue des suppositions.
Revenir en haut Aller en bas
Dalla Bona
Etudiant
Etudiant


Masculin Nombre de messages : 430
Age : 45
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 13/06/2013

MessageSujet: Re: Quelle théologie de la rédemption ?   Mer 31 Juil 2013 - 11:43

JR a écrit:
Dans l'absolu, il n'y a ni montée ni descente Very Happy 

Nous ne sommes pas Absolu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelle théologie de la rédemption ?   Mer 31 Juil 2013 - 11:56

Si justement, il ne peut rien exister en dehors de l'Absolu, sinon ce n'est pas l'Absolu.
Revenir en haut Aller en bas
Dalla Bona
Etudiant
Etudiant


Masculin Nombre de messages : 430
Age : 45
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 13/06/2013

MessageSujet: Re: Quelle théologie de la rédemption ?   Mer 31 Juil 2013 - 12:05

Faire partie de l'Absolu n'est pas être Absolu. La nuance est importante. Serais-tu permanent, eternel, omnipotent? Serais-tu plante, planète, galaxie? Serais-tu Dieu?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelle théologie de la rédemption ?   Mer 31 Juil 2013 - 14:02

Comment peut-on être une partie séparée de l'Absolu ?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelle théologie de la rédemption ?   Mer 31 Juil 2013 - 18:54

Oui, mais ce que je voulais dire, ça va même plus loin, comme il est écrit dans les upanishads de l'Inde, des siècles avant JC, la partie est semblable au tout. Tout est en tout, et si tu divises une partie tu obtiendras toujours le tout. Là on est pas loin de la physique quantique.

Code:
Dieu est le tout complet et absolu et tout ce qui émane de sa personne constitue également une totalité en elle-même. Tout ce qui provient du Tout est un Tout parce que Dieu est absolu. Il demeure complet bien que d'innombrables fragments émanent de Lui. Tout ce qui existe en cet univers, de l'animé comme de l'inanimé, le Seigneur en est la source.

Revenir en haut Aller en bas
Dalla Bona
Etudiant
Etudiant


Masculin Nombre de messages : 430
Age : 45
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 13/06/2013

MessageSujet: Re: Quelle théologie de la rédemption ?   Mer 31 Juil 2013 - 22:25

JR a écrit:
Comment peut-on être une partie séparée de l'Absolu ?

Rien n'est séparé du Tout. Mais se prétendre Absolu dans ce monde transitoire et dans le temps présent témoigne soit d'un manque de connaissance, d'un manque de conscience ou d'un manque de maîtrise.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelle théologie de la rédemption ?   Mer 31 Juil 2013 - 22:40

Il n'y a pas que Jésus qui a atteint l'Absolu pour ne faire plus qu'UN avec le Père tout en étant dans ce monde, même s'ils ne courent pas les rues, ces êtres éveillés ayant réalisé l'état de non dualité, existent, et de leur part ce n'est pas une prétention de le dire, c'est seulement la pure vérité qui sort spontanément de leur bouche, ils ne peuvent tout simplement plus mentir et se prêter au jeu de l'illusion du monde, des apparences nées de la dualité. Non seulement ils ont atteint la pure Connaissance, la Conscience de Dieu, mais ont une maîtrise totale du corps du mental et des sens, condition obligatoire.

Rassures-toi, ce n'est pas moi, j'en suis encore loin, mais de ce que j'avance, je suis certain sans l'ombre d'un doute.  
Revenir en haut Aller en bas
Dalla Bona
Etudiant
Etudiant


Masculin Nombre de messages : 430
Age : 45
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 13/06/2013

MessageSujet: Re: Quelle théologie de la rédemption ?   Mer 31 Juil 2013 - 23:04

JR a écrit:
Il n'y a pas que Jésus qui a atteint l'Absolu pour ne faire plus qu'UN avec le Père tout en étant dans ce monde, même s'ils ne courent pas les rues, ces êtres éveillés ayant réalisé l'état de non dualité, existent, et de leur part ce n'est pas une prétention de le dire, c'est seulement la pure vérité qui sort spontanément de leur bouche, ils ne peuvent tout simplement plus mentir et se prêter au jeu de l'illusion du monde, des apparences nées de la dualité. Non seulement ils ont atteint la pure Connaissance, la Conscience de Dieu, mais ont une maîtrise totale du corps du mental et des sens, condition obligatoire.

Rassures-toi, ce n'est pas moi, j'en suis encore loin, mais de ce que j'avance, je suis certain sans l'ombre d'un doute.    

Il y a effectivement des maîtres de sagesses, heureusement pour l'humanité. Mais la mission du Christ est volonté divine. Maîtriser ses sens, ses pensées et ses émotions est grand. Mais produire de la lumière de vie pour la rayonner autour de nous, dans la conscience et du Père et du Fils, n'est-ce pas encore plus grand? Je te comprends très bien, mais n'oublies pas que le Christ est envoyé par Dieu à un moment précis, pour un temps précis et pour une oeuvre précise.

Pour amener l'amour au triomphe, devenir Amour est une victoire. Mais pour gagner la bataille, il faut encore pouvoir l'offrir...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelle théologie de la rédemption ?   Jeu 1 Aoû 2013 - 7:48

La différence que tu fais entre Jésus et les autres maîtres de sagesse découle de la croyance ou du poids de la Tradition, c'est respectable mais perso, j'ai assez de recul pour ne pas affirmer que d'autres n'aient pas été envoyés par Dieu, ni que l'un soit supérieur à l'autre. Je pense qu'en dehors de la foi que nous avons pour un tel, nous ne sommes pas qualifiés pour juger ces choses là donc ce serait prétentieux de vouloir établir une hiérarchie si toutefois il y en a ... C'est le meilleurs moyen de se perdre dans des spéculations qui ne sont que mentales.

ps : tu as raison sur un point, cela n'a pas beaucoup de sens de parler de l'Absolu quand nous vivons dans la dualité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelle théologie de la rédemption ?   Jeu 1 Aoû 2013 - 10:22

JR a écrit:
Oui, mais ce que je voulais dire, ça va même plus loin, comme il est écrit dans les upanishads de l'Inde, des siècles avant JC, la partie est semblable au tout. Tout est en tout, et si tu divises une partie tu obtiendras toujours le tout.
Bien que n’adhérant à aucune croyance, je comprends cela, je rejoins cela.
.
Plus objective que la croyance, se révèle la compréhension issue de la sensible réflexion.
Presque sans doute, une certaine forme d'intuition  contribue-t-elle à cette compréhension.
Revenir en haut Aller en bas
Dalla Bona
Etudiant
Etudiant


Masculin Nombre de messages : 430
Age : 45
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 13/06/2013

MessageSujet: Re: Quelle théologie de la rédemption ?   Ven 2 Aoû 2013 - 15:21

Certains comprennent grâce à la foi. Pour d'autres, la foi se développe après compréhension.

Avoir la foi sans compréhension vient sûrement d'une certaine forme d'intuition. Mais détenir les clés du savoir objectif nécessite foi car, pour appeller et recevoir l'Esprit, elle est indispensable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelle théologie de la rédemption ?   Sam 3 Aoû 2013 - 11:24

@ Dalla Bona

Je vous avais envoyé une première réponse... puis, l'ai retirée... la considérant insuffisamment ouverte.
Alors, je préfère vous poser ces deux questions (proches):
- Qu'appelez-vous "l'Esprit"?
- A quel(s) critère(s) vous référez-vous pour évaluer l'objectivité d'un savoir ?
Revenir en haut Aller en bas
Dalla Bona
Etudiant
Etudiant


Masculin Nombre de messages : 430
Age : 45
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 13/06/2013

MessageSujet: Re: Quelle théologie de la rédemption ?   Sam 3 Aoû 2013 - 14:33

schtroumpf-max a écrit:
@ Dalla Bona

Je vous avais envoyé une première réponse... puis, l'ai retirée... la considérant insuffisamment ouverte.
Alors, je préfère vous poser ces deux questions (proches):
- Qu'appelez-vous "l'Esprit"?
- A quel(s) critère(s) vous référez-vous pour évaluer l'objectivité d'un savoir ?

1. La force créatrice, purificatrice et salvatrice qui est de Dieu; qui est Dieu.

2. Contrairement au(x) savoir(s) relatif(s), le savoir objectif ne vient pas de la génération et n'est pas soumis à la corruption. Inaltérable et indivisible, il est en rapport avec Un Esprit, Une Vérité, Une Energie.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelle théologie de la rédemption ?   Sam 3 Aoû 2013 - 16:58

@ Dalla Bona

Merci...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quelle théologie de la rédemption ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quelle théologie de la rédemption ?
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Quelle théologie de la rédemption ?
» L'idéologie de la transgression
» LA THÉOLOGIE DE L'ABBÉ FRÉDÉRIC MARLIÈRE
» quelle pierre pour la chambre?
» Quelle rapport de tension à appliquer en tension contiue et en alternative en HT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Religions abrahamiques :: Forum oecuménique-
Sauter vers: