Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le matérialisme spirituel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le matérialisme spirituel   Ven 15 Mar 2013 - 9:56

C'ets un piège que guettent les pratiquants de toutes les religions et philosophies: il consiste à utiliser la Voie pour renforcer l'ego.
Chögyam Trungpa avait remarqué cette forte tendance chez les occidentaux, et l'a combattue avec des mots très sévères.

Selon Chögyam Trungpa, « les problèmes fondamentaux du matérialisme spirituel sont communs à toutes les disciplines spirituelles4. Pour le décrire, il a recours aux « trois seigneurs du matérialisme », le Seigneur de la Forme, et « sa quête névrotique de confort, de sécurité et de plaisir », le Seigneur de la Parole, et l'usage des « systèmes d'idées » et le Seigneur de l'Esprit, et l'effort de maintenir la « conscience de soi ». Selon Chögyam Trungpa, l'ego peut utiliser n'importe quoi pour subsister (alors que la démarche spirituelle a pour objectif de se débarrasser de l'ego). Par exemple, il peut se fasciner par sa propre pratique de méditation dans une attitude d'imitation qui n'est pas une pratique authentique. L'utilisation des croyances peut également « servir de façon névrotique ». Il préconise d'examiner sa propre expérience, selon les principes bouddhistes, afin de ne plus être « assujettis au trois seigneurs »
Chögyam Trungpa, dans son livre sur le sujet, caractérise ce comportement de « spiritualité frelatée » ou comme une conséquence de la « bureaucratie de l'ego »5.
« Un certain nombre de voies de traverse conduisent à un version distordue, égocentrique, de la vie spirituelle. Nous pouvons nous illusionner en pensant que nous nous développons spirituellement, alors qu'en fait nous usons de techniques spirituelles pour renforcer notre ego. Cette distorsion fondamentale mérite le nom de matérialisme spirituel »6
(Wiki)

Kalium
Revenir en haut Aller en bas
obie 1
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3683
Age : 47
Localisation : loire
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Re: Le matérialisme spirituel   Ven 15 Mar 2013 - 10:05

entièrement d'accord
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le matérialisme spirituel   Ven 15 Mar 2013 - 10:13

Perdre son égo complètement serait perdre son "moi"...Impossible ! Ce serait perdre la conscience de soi-même!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le matérialisme spirituel   Ven 15 Mar 2013 - 10:15

Si on perd son "moi" pour accéder à un plus grand "Soi" on ne perd rien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le matérialisme spirituel   Ven 15 Mar 2013 - 10:20

On ne peut pas avoir un "soi" ou plus grand "soi" en perdant son "moi", du fait même que le "moi" provient du "soi" si on a une vision Jungienne.
C'est une incohérence de séparer dans ces conditions, le "moi" du "soi"!
Revenir en haut Aller en bas
Gab aux citrons
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3666
Age : 44
Localisation : Gers
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Le matérialisme spirituel   Ven 15 Mar 2013 - 10:38

Il est peut-être nécessaire de définir le concept de matérialisme spirituel?

La matière serait censé nous apporter une sagesse et un art de vivre, autrement dit une spiritualité.
Les moyens pour y arriver seraient: son observation, l'experience, et sa compréhension.
Les liens seraient renforcés entre l'homme et la nature, ou cosmique (à la manière d'un Hubert Reeves ou Einstein) pour notre épanouissement et notre bien être.

Pour mon athéisme, l'égo qui fait notre personnalité fait de nous des explorateurs de notre univers.
Il faut quand même pas mal de volonté pour aller sur la lune et Mars, ou encore se lever de son lit tout les matins pour se confronter à la vie.

Que restera-t-il après ma mort? Mes œuvres et des souvenirs pour les autres.
Je suis tout de mon vivant, je ne suis rien dans la mort.
Il faut pas mal de détachement et total sur soi même pour accepter cela.
De mon vivant, mes œuvres et les souvenirs donneront peux être l'envie à d'autres pour qu'ils aillent de l'avant.
Revenir en haut Aller en bas
obie 1
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3683
Age : 47
Localisation : loire
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Re: Le matérialisme spirituel   Ven 15 Mar 2013 - 10:41

parlons nous de la matière , la substance ou de matérialisme ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le matérialisme spirituel   Ven 15 Mar 2013 - 10:43

Citation :
C'ets un piège que guettent les pratiquants de toutes les religions et philosophies: il consiste à utiliser la Voie pour renforcer l'ego.
Chögyam Trungpa avait remarqué cette forte tendance chez les occidentaux, et l'a combattue avec des mots très sévères.

Oui mais le problème c'est que ce lama donnait des leçons alors que lui s'en foutait puisqu'il couchait allègrement avec ses disciples femelles et il finit sa vie dans l’alcoolisme qui le tua !!

Et il n'est pas la seule dérive du Bouddhisme Tibétain qui est loin d'être rose bonbon comme le croient les occidentaux naïfs
Revenir en haut Aller en bas
Gab aux citrons
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3666
Age : 44
Localisation : Gers
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Le matérialisme spirituel   Ven 15 Mar 2013 - 11:06

Je pense qu'une dérive du matérialisme spirituel, c'est d'attaché plus d'importance à la matière qu'à l'enseignement qui la transcende.
Je l'observe sur la religion. Au sein du catholicisme, la polémique de la messe va attacher plus d'importance à la forme qu'au fond. Pour des traditionalistes, si la main, l'habit, la bougie, etc, n'est pas comme cela, c'est cause de schisme!.
Cette observation peut aussi être fait sur bien d'autres religions, habillement, alimentaire, direction de prière, etc..
La règle devient première, centrale, conformiste, et non plus comme dans le cas d'un enrichissement personnel par l'exploration de soi et à la vie en générale, comme je l'ai cité plus haut.
Fort heureusement, les voies mystiques sont des chemins d'explorations de la personne pour surmonter le matérialisme spirituel des religions.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le matérialisme spirituel   Ven 15 Mar 2013 - 11:25

le matérialisme spirituel est défini dans mon premier post.

Le comportement de celui qui a dit cela m'indiffère, c'est son problème, pas le mien, on l'a aussi beaucoup calomnié, et je ne suis pas capable de déterminer ce qui est vrai, ou faux.
Et je m'en fiche.

Ce dont je veux parler ici, c'est ce matérialisme spirituel, qui est un danger qui guette tous ceux qui s'engagent dans une voie spirituelle quelle qu'elle soit.

Je suis entièrement d'accord avec Juju: l'ego nous est indispensable dans cette vie, c'est notre identité, notre véhicule,n otre monture. Ce que les enseignement apprennent, c'est à le diriger, et non pas se laisser diriger par lui.

Il ne s'agit donc pas de l'anéantir, mais de le dompter.

Cette histoire de "tuer l'ego" est une mauvaise compréhension des principes de base, parfois je me demande si on ne fait pas exprès de déformer ainsi l'enseignement, pour le ridiculiser ? Bah, chacun fait ce qu'il veut...

Entre les deux excès: l'ego qui se sert de la spiritualité pour se gonfler, et ne pas suivre intensément une Voie et se contenter de bien vivre son quotidien, je préfère la seconde solution. C'est pour cela que je ne me suis jamais engagée à fond: je suis bouddhiste, mais à la fois "light" (je ne vais pas souvent au temple, je ne suis pas intégriste), et entière : la pratique est permanente. J'ai encore trop à faire à ce niveau modeste que pour briguer des niveaux "supérieurs", si tant est qu'ils existent.

Le regretté Lama Karta disait "chaque acte de la vie peut devenir le Dharma". Ca me suffit, pas besoin de courir derrière des chimères.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
sfi
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 2278
Age : 44
Localisation : Maroc
Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: Re: Le matérialisme spirituel   Ven 31 Mai 2013 - 15:32

La spiritualité a pour principal objectif de nous élever et de nous valoriser selon un système de valeur propre à chaque voie ou religion. Et je trouve cela tout à fait normal et positif.

En général, les religions ne candamnent pas l'égo, mais l'orgueil. Et d'une manière général, elles candamnent la surestimation ou la sous-estimation de soit. Ce qui est là aussi normal, puisqu'une voie donnée est sencé nous encourager vers le chemin de la vérité, et s'estimer soit même à sa juste valeur fait partie de la recherche de la vérité.

Mais encore une fois, le but de chaque voie devrait être la valorisation de l'individu par un système de valeur : l'intégrité; la bravoure; la connaissance; la justice etc. etc. Même quand une religion nous demande de suivre la voie de DIeu c'est normalement dans cet objectif là, car on estime que la volonté de Dieu est valeur en soit.

Donc, ce danger d'Ego dont parle Mr Chögyam Trungpa, je ne le comprend tout simplement pas. D'ailleurs à mon sens, il porte en son sein une contradiction flagrante. Si sa voie prône de se débarasser de l'égo, c'est :
- Soit une mort de l'Ego et donc de soit. Or tuer ses propres volontés est un suicide latent.
- Soit une recherche de la sérénité en confondant le plus possible sa propre volonté avec une volonté d'une entité vénérée (qui peut être la nature ou l'énergie cosmique ou autre à défaut de Dieu). Et dans ce cas on est exactement dans le schéma des religions classiques qui mène vers la valorisation de la volonté et donc de soit.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le matérialisme spirituel   Ven 31 Mai 2013 - 16:34

Si je me souviens, il me semble que ce que Chogyam Trungpa appelle le matérialisme spirituel, c'est en matière de religion, s'encombrer l'esprit de choses inutiles, donner plus d'importance à la forme qu'au fond, dévier de l'essentiel, s'attacher aux symboles plus qu'à leur signification ... C'est aussi utiliser la religion pour se donner une fausse image de soi, se coller une étiquette qui n'est qu'extérieure, qui ne fait que renforcer l'orgueil spirituel. C'est ce que dit Gab aux citrons.

Alors que la voie spirituelle c'est tout le contraire, c'est se débarrasser du superflus, cultiver l'humilité, l'abnégation, le don de soi.

Je crois que ce passage de l'évangile traduit un peu cette idée.

Citation :
Et quand vous priez, ne soyez pas comme ceux qui se donnent en spectacle : quand ils font leurs prières, ils aiment à se tenir debout dans les synagogues et les carrefours pour bien se montrer aux hommes. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont touché leur récompense. 6 Mais toi, quand tu pries, retire-toi au fond de ta maison, ferme la porte, et prie ton Père qui est présent dans le secret ; ton Père voit ce que tu fais dans le secret : il te le revaudra. 7 Lorsque vous priez, ne rabâchez pas comme les païens : ils s'imaginent qu'à force de paroles ils seront exaucés. 8 Ne les imitez donc pas, car votre Père sait de quoi vous avez besoin avant même que vous l'ayez demandé.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Dalla Bona
Etudiant
Etudiant


Masculin Nombre de messages : 430
Age : 43
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 13/06/2013

MessageSujet: Re: Le matérialisme spirituel   Ven 21 Juin 2013 - 15:20

Invité a écrit:
C'ets un piège que guettent les pratiquants de toutes les religions et philosophies: il consiste à utiliser la Voie pour renforcer l'ego.

La (bonne) Voie est incompatible avec le renforcement de l'ego car elle conduit à l'éveil spirituel. Ceux qui utilisent la Voie pour renforcer l'ego marchent incontestablement sur la mauvaise Voie.
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9757
Age : 66
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Le matérialisme spirituel   Sam 22 Juin 2013 - 8:23

L'absence  d'égot s'appelle "la déprime" !
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
Dalla Bona
Etudiant
Etudiant


Masculin Nombre de messages : 430
Age : 43
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 13/06/2013

MessageSujet: Re: Le matérialisme spirituel   Sam 22 Juin 2013 - 9:54

L'ego a toute sa place, son importance. Vouloir le détruire est absurde. Par contre, le gonfler ou le renforcer est tout aussi dangereux car cela nous éloigne du Réel. Un ego surdimensionné nous donne parfois l'illusion d'être Dieu. Et quant l'homme se prend pour Dieu, il juge, assassine, manipule, détruit, bref, il se trompe. L'Histoire, passée et présente, le vérifie aisément.

Si l'ego tombe sous le joug de la dualité, il peut aussi en sortir...
Revenir en haut Aller en bas
Attila
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2778
Age : 65
Localisation : Ici et ailleurs
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Le matérialisme spirituel   Sam 22 Juin 2013 - 11:53

Le monde qui nous entoure forme l'homme à son image et détermine son égo; son être.

L'homme est viscéralement le produit de son environnement, il y est soumis au point d'en faire intrinsèquement partie.

L'insatisfaction naturel de l'homme en son milieu démontre qu'en lui subsiste l'idée de la possibilité d'un autre "être" en un autre "ailleurs".

C'est par l'intellect que l'homme peut se persuader de la vanité de son être présent et de ce fait se persuader qu'il existe un "être idéal" en "un monde idéal" au delà de la présente manifestation.

Heureux les "simples" disait le Christ car c'est à eux qu'appartient le royaume des cieux...

Pourvu qu'il sache se simplifier au contact de ce monde, l'homme possède en lui le don de se spiritualiser hors de toute cristalisation égotique religieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le matérialisme spirituel   Sam 22 Juin 2013 - 13:42

Je crois que la déprime vient plutôt d'un excès d'ego, de craintes ou de désirs non satisfaits. Dans l'absence d'égo, quel est le sujet ? Qui souffre quand il n'y a plus de petit "je" et qu'il a été remplace par un Soi universel ? c'est la libération.
Revenir en haut Aller en bas
Attila
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2778
Age : 65
Localisation : Ici et ailleurs
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Le matérialisme spirituel   Mar 16 Juil 2013 - 11:22

Le "Je" qui définit le prétendu "être" que nous bâtissons en écho du monde est en réalité tout sauf petit et insignifiant.

Immense est l'être de certitude...immense est l'être de raison...immense est l'être de justice...immense est l'être divisé.

Petit est l'être de pardon...petit est l'être de compassion...petit est l'être de confiance...petit est l'être pleinement filiale qui se confie dans le père du tout/principe.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le matérialisme spirituel   Mar 16 Juil 2013 - 21:27

ça veut dire que tu es immense  
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Dalla Bona
Etudiant
Etudiant


Masculin Nombre de messages : 430
Age : 43
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 13/06/2013

MessageSujet: Re: Le matérialisme spirituel   Mar 16 Juil 2013 - 23:16

Attila a écrit:
Le "Je" qui définit le prétendu "être" que nous bâtissons en écho du monde est en réalité tout sauf petit et insignifiant.

Immense est l'être de certitude...immense est l'être de raison...immense est l'être de justice...immense est l'être divisé.

Petit est l'être de pardon...petit est l'être de compassion...petit est l'être de confiance...petit est l'être pleinement filiale qui se confie dans le père du tout/principe.

Les vices véhiculent ici-bas une impression de puissance: richesse, orgueil, prétention, domination, etc.
Les vertueux donnent l'impression d'être faibles, petits: pauvreté, humilité, pudeur, calme, douceur, etc.
Sur terre, l'homme sage paraît faible alors que l'impertinent paraît fort. Mais méfions-nous des apparences car elles sont souvent trompeuses.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le matérialisme spirituel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le matérialisme spirituel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le matérialisme spirituel
» Croire en l'esprit est une forme déguisée de matérialisme
» Matérialisme dialectique
» Réflexions (7) - matérialisme et progressisme
» Matérialisme philosophique et économique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Religions orientales :: Bouddhisme-
Sauter vers: