Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 on continue avec pauline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
pauline.px
Désinscrit à sa demande
avatar

Féminin Nombre de messages : 280
Age : 65
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 15/11/2012

MessageSujet: Re: on continue avec pauline    Ven 16 Aoû 2013 - 10:16

Bonjour Dan 26
dan 26 a écrit:
cela fait 3 fois que je te réponds et que la réponse s'annule, je reduis donc les messages .
1 ) On ne peut pas empiler trop de « quote »,
2 ) si après l’aperçu vous constatez que l’éditeur a rajouté des « quote » en bas de votre message c’est qu’ils ne sont pas équilibrés.

dan 26 a écrit:

pauline.px a écrit:

Aujourd’hui, j’ignore ce qui pourrait se passer après, je dois à présent vivre avec cette incertitude.
tu ignores même en disant cela : Nous avons l'éternité devant nous.tu est vraiment peline de contradiction ma chère pauline
1 ) Non, je ne suis pas en pleine contradiction.
2 ) J’ignore ce qui se passera.
3 ) Je crois que vous ignorez tout de la question de l’avenir pour quiconque tente une démarche spirituelle : Si l’on croit (mais cela doit vous échapper) que notre avenir est entièrement dans la main de D.ieu, béni soit-Il, le problème du délai ou de l’attente est résolu à l’aune de l’éternité car si D.ieu, béni soit-Il, veut qu’une chose se fasse, elle se fera.
J’ai donc toujours toute l’éternité devant moi. Cela ne préjuge en rien de l’avenir contrairement à votre lecture du type « La spiritualité chrétienne pour les Nuls »

dan 26 a écrit:
Je ne crois pas à la bible, je ne fais que contredire ceux qui y croient et veulent me convaincre
Je crois que vous vous donnez beaucoup d’importance, personne ne veut vous convaincre.

dan 26 a écrit:
pauline.px a écrit:

Si l’humain veut tout ébranler il le peut puisqu’il en est le maître [/i]:
« Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et l’assujettissez ; et dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, et sur tout animal qui se meut sur la terre. »
Ce n'est pas une lecture possible c'est une interprétation, la lecture se fait littéralement
Me reprochez-vous de mal lire la Bible ?
Monsieur le Gourou va m’enseigner comment je dois lire la Bible.

dan 26 a écrit:

La chute n'est pas decrite comme une parabole, et adam n'est pas décrit comme responsable de la création, c'est un non sens total . Ce n'est pas une lecture qeu tu fais là mais une interprétation , il y en a des dizaines qui ont été imaginées pour venir au secours de ces vieux textes .Pour information l'un des premiers à utiliser cette méthode a été Philon d'Alexandrie.
Monsieur le Gourou va enseigner à Philon d’Alexandrie comment il aurait dû lire la Bible.

dan 26 a écrit:
mais la thora annonce un messie que l'on attend toujours qui va sauver de la mort
pauline.px a écrit:

Alors veuillez exhiber une citation précise du Pentateuque.
google" Messie juif" tout y est
Voilà qui est surprenant !
Vous prétendez qu’il y a des citations claires et vous ne les citez pas , pourquoi ?
Nous savons tous les deux que si vous ne les citez pas c’est que vous ne les connaissez pas.

J’ai donc tapé sur google "Messie juif". Pas de chance. Votre tentative de preuve est inconsistante

Comme vous vous défilerez, il est inutile de vous demander des preuves de vos allégations.

Si vous ne voulez rien prouver cela donne tout leur éclat à vos affirmations péremptoires.

dan 26 a écrit:
pauline.px a écrit:

Je vous signale que c’est vous qui prenez l’initiative de parler de la Bible sur ce fil.
Non c'est toi qui t'en sert d'argument et de fait je te contredis avec la même bible, grâce aux contradictions erreurs et autres qu'elle renferme
Vous lisez la Bible à votre façon et vous voulez m’imposer votre façon de lire la Bible, c’est vous le dangereux sectaire.

dan 26 a écrit:

pauline.px a écrit:

Monsieur le Gourou prétend savoir mieux que moi ce que je pense. Amen !
Quand ai-je « posé les mêmes » questions ?
Quand tu apporte les réponses de toi même avec des passages de la bible
Vous semblez confondre « question » et « réponse ».
Mais, je retiens la leçon ne comptez plus sur moi pour parler de la Bible.

dan 26 a écrit:

mais je trouve dangereux de vouloir imposer aux autres son placebo
En toute rigueur, il n’y a que votre placebo qui est sûrement un placebo puisque vous l’affirmez.
Chez les autres, le placebo n’est que dans votre théorie, il n’est pas prouvé.
Ce que vous appelez placebo chez les autres n’est peut-être pas un placebo, comme savez-vous que c’est aussi un placebo chez les autres ?
Vous n’en savez rien et pourtant vous ne cessez de le répéter.

Qui est totalitaire à inférer de son propre placebo des placebos chez les autres ?

dan 26 a écrit:
pauline.px a écrit:

Sauf que j’ai quitté l’athéisme plusieurs années avant d’avoir la foi.
Avant d'avoir la foi , cela nécessite endoctrinement qui prends du temps . la foi étant la croyance puissance 10000
Sans doute aurais-je pu être endoctrinée par le Cercle Ernest Renan… mais cela ne s’est pas fait.
Monsieur le Gourou, vous qui savez tout : « Qui m’a endoctrinée ? »

Il faut maîtriser votre placebo car vous écrivez des propos qui concernent ma personne et vos inférences totalement subjectives sont à garder pour vous.

dan 26 a écrit:

Pas du tout de l'expérience seulement!!J'ai eu l'occasion d'infiltrer les évangéliques, et j'ai pu constater leur methodes aupres des jeunes et des personnes en souffrance.
Je n’étais ni jeune ni en souffrance et les chrétiens évangéliques m’ont inspiré le même effet que les cahiers du Cercle Ernest Renan.

dan 26 a écrit:

je t'ai demandé qui t'a apporté la bible, et qui te la commenté, tu as refusé de répondre.
J’ai déjà décrit ma situation mais vous ne pouvez pas y croire, votre système vous interdit de me faire confiance quand je vous parle de moi.
J’ai acheté la Bible moi-même (dans la traduction de Chouraqui) et je me suis abonnée aux cahiers du Cercle Ernest Renan. Repoussoir.
Puis, j’ai accueilli des Témoins de Jéhovah. Repoussoir.
Puis j’ai lu la revue jésuite « Croire ». Repoussoir.
Puis j’ai discuté avec un disciple de Guénon. Repoussoir.

Puis j’ai étudié le judéo-christianisme. Intéressant.
Puis j’ai lu les apocryphes des deux Testaments. Intéressant.
Puis j’ai réactualisé mes connaissances du grec ancien.
Puis j’ai appris les rudiments d’hébreu.
Puis j’ai lu les premiers livres d’Annick de Souzenelle.
Puis je suis allée à l’École Pratique des Hautes Études pour un séminaire de traduction des psaumes en hébreu et grec…
Etc.

dan 26 a écrit:

Il est impossible quand on lit la bible littéralement et sans la connaitre de ne pas y voir les anomalies, les contradictions, les erreurs, etc . toi même tu as dit qu'il fallait prendre la genèse comme une parabole devant les erreurs flagrantes .Si tu avais lu attentivement la genèse tu aurais vu de toi même ces erreurs monumentales
1 ) Monsieur le Gourou continue à se faire des films à mon sujet. C’est curieux qu’il ait besoin de ça.

2 ) C’est pour ça que j’ai tenu à aborder la Bible par ceux qui la critiquent.
J’ai d’abord lu pour démolir et j’ai trouvé cela puéril et régressif car pour chercher les erreurs il faut lire bêtement.

Puis j’ai lu en me disant que ce n’étaient pas des générations de crétins qui s’étaient succédé pour composer ces textes et que ce n’étaient pas des générations de crétins qui s’étaient succédé pour lire ces textes.

dan 26 a écrit:
pauline.px a écrit:

1 ) Prouvez par une citation que c’est moi qui ait initié l’usage de ce mot.
tu as été la première à en parler dans ces terme: Bref ! si tout le monde peut être intimement convaincu de « détenir la vérité » ou d’être sur la « bonne voie », personne ne peut affirmer à l’autre qu’il se trompe. en page 1 le 14 juillets 2013 à 13heures 05
Bel effort pour une fois !
Un peu bâclé mais c’est probablement parce que vous n’avez pas coutume d’apporter une preuve de vos affirmations.

1 ) Je crois que vous oubliez que le présent fil succède à une discussion entamée par votre tonitruant message migraineux et masturbatoire sur le fil consacré à « Analyse alpha numérique de la première phrase de la Bible en hébreu.
dan 26 du Sam 15 Juin 2013 à 18:42 a écrit:

Je ne comprends pas ton exemple , excuse moi ?
L'auteur cherche une réponse au question qu'il se pose, et va la chercher au plus profond de lui même , et inconsciemment la fait surgir . Et de ce fait se tranquillise et considère que c'est la vérité absolue . Le mécanisme psy est fort bien connu .
2 ) Je ne sais pas si vous avez remarqué les guillemets que j’emploie ? Utilisez-vous, vous aussi les guillemets ?
3 ) Je ne sais pas si vous avez remarqué mais je parle de convictions personnelles et non pas de la vérité « si tout le monde peut être intimement convaincu » .
4 ) Je ne sais pas si vous avez remarqué mais je ne parle ni de « seule vérité » ni de « vérité universelle » ni de « vérité absolue », je n’accole aucun adjectif à vérité, contrairement à vous.
5 ) Si vous employez un mot vous devez lui donner un sens : « quel sens donnez-vous au mot "vérité" ? »

dan 26 a écrit:
pauline.px a écrit:

Pour moi, des vérités différentes sont des vérités qui témoignent de point de vue différents et/ou de systèmes de référence différents, mais qui restent des vérités. Des vérités sur des aspects partiels d’une même réalité peuvent paraître éventuellement incompatibles à l’instar de la vénérable polémique sur les deux natures de la lumière, particule ou onde.
c'est pourtant simple à comprendre des vérités différentes ne peuvent regrouper une seule vérité . Les vérités des religions prouvent qu'aucune ne peut avoir raison pour tous .
C’est bien ce que je pensais, vous ne m’avez pas lue, vous avez embrayez sur votre dada.
Dans mon paragraphe, où avez-vous lu une allusion à une quelconque religion et à une quelconque « seule vérité » ?
Je dis simplement que le caractère relatif de la plupart des vérités n’empêche absolument pas une vérité, fut-elle relative, d’être adéquate à son objet.

Mais revenons à ma question initiale :
« Comment pouvez-vous parler de vérités différentes si ce ne sont pas des vérités ? »

dan 26 a écrit:
pauline.px a écrit:

Je vous concède volontiers qu'il subsiste quelques différences entre les chrétiens évangéliques et les membres du Cercle E. Renan.
Là aussi au départ tu dis que c'est la même chose, et ensuite qu'il y a des différences , c'et vraiment n'importe quoi . Faut il que je t'aime ma chère soeur :bisous2:pour continuer ce type d'échange
Quand ai-je dit que c’est la même chose ?
C’est plutôt vous qui avez dit que ce n’était pas la même chose, je ne vous ai pas contredit.

dan 26 a écrit:
pauline.px a écrit:

À mes yeux, la religion n’a jamais sauvé personne.
bis repétita même quand tu dis cela : Nous avons l'éternité devant nous.
Pour nourrir l’échange vous êtes le meilleur !
Je vous rappelle que dans le christianisme, même dans votre catholicisme de votre jeunesse, ce n’est sûrement pas la religion qui sauve.

dan 26 a écrit:
L'athéisme pour la xeme fois, n'est pas une doctrine
pauline.px a écrit:
Bien sûr que si.
Si tu peux me donner le titre du livre de base de cette doctrine, des lieux de rencontre, et des rites tu auras raison dans ton affirmation, si non tu fait encore une erreur d’appréciation, ou tu ments ce que je n'ose penser
Qui commet l’erreur d’appréciation en confondant "doctrine" et "religion" ?
(notons que vous confondez "foi" et "religion"...)

Voici le premier paragraphe de wikipedia :
L’athéisme est une attitude ou une doctrine qui ne conçoit pas l’existence ou affirme l’inexistence de quelque dieu, divinité ou entité surnaturelle que ce soit, contrairement, par exemple, au déisme et au théisme qui soutiennent ces existences, ou à l’agnosticisme qui considère que personne ne peut répondre à ces questions. C'est une position philosophique qui peut être formulée ainsi : il n'existe rien dans l'Univers qui ressemble de près ou de loin à ce que les croyants appellent un « dieu », ou « Dieu ».
Voici ce qu’on trouve sur le site de Larousse :
Athéisme
Doctrine qui nie l'existence de Dieu.
L'athéisme, affirmation de l'inexistence de Dieu (« Le monde n'a été créé par aucun dieu », dit Héraclite), ne se confond pas avec l'agnosticisme, refus délibéré de penser que Dieu existe ou n'existe pas ; il n'a aucun rapport avec le déisme, croyance vague en l'existence d'une divinité, diffuse ou polymorphe, et n'est assimilé qu'abusivement avec le panthéisme, croyance selon laquelle Dieu et monde ne font qu'un, ce qui implique que Dieu est partout et nulle part à la fois.

dan 26 a écrit:
pauline.px a écrit:

Pour l’instant, je prétends que votre question était incongrue et qu’elle illustre bien votre autoritarisme.
C'est une question socratique qui détruisait ta réponse,puisque tu disais que le nombre crée la vérité de la réponse .
pauline.px a écrit:
1 ) exhibez ma phrase exacte.
Comme tu le dis si bien tu es autoritaire, et je ne suis pas ta bonniche !!
Votre goût pour la preuve est très révélateur.
Moi, c’est mon péché mignon.
Il est aisé de remonter le cours des échanges pour voir à quel moment a surgi votre question révélatrice de vos aspirations « Le fascisme est il une bonne chose » sans point d’interrogation !

Tout démarre avec :
dan 26 du Mar 9 Juil 2013 à 9:32 a écrit:

pour moi le sectaire est celui qui n'a qu'un livre de référence, qu'une forme de pensée, et qui s’aligne sur la pensée unique d'un groupe .Comme le disait E Renan "une religion est une secte qui a réussi !!!"
pauline.px du Mer 10 Juil 2013 à 23:21 a écrit:

Voici bien une nouvelle définition du sectaire. Encore une fois vous nous accablez de vos opinions personnelles.
dan 26 du Ven 12 Juil 2013 à 22:33 a écrit:

Quand je donne comme référence les propos d'un autre cela démontre que ce n'est pas "mon" opinion
pauline.px du Dim 14 Juil 2013 à 13:05 a écrit:

Sauf que, chez Renan, le mot « secte » n’a pas le sens péjoratif que vous attribuez, il a encore son sens étymologique de « séparé ».
dan 26 du 14 Juil 2013 à 21:55 a écrit:

Cela ne change strictement rien au sens de la phrase
\"pauline.px du Mer 17 Juil 2013 à 19:09 a écrit:

Eh bien voyons voir ce que devient la citation de Renan « une religion est une communauté séparée qui a réussi !!! »
J’aime bien vos points d’exclamation.
dan 26 du Jeu 18 Juil 2013 à 16:33 a écrit:

Ce qui démontre que le nombre par erreur ferait la réalité!!! Le fascisme est il une bonne chose ,
Si j’ai oublié quelque chose veuillez corriger et compléter.
Si je n’ai rien oublié, alors veuillez expliquer la pertinence de votre allusion au fascisme.

dan 26 a écrit:

merci de lire le gras souligné à ce jour la seule religion actuelle qui n'a pas de réponse eschatologique , est le shintoïsme
ce qui semble contredire ta réponse .
Il y a donc deux doctrines que vous connaissez : l’athéisme et le shintoïsme.
Et il y a toutes les doctrines que vous ne connaissez pas.
Quelle est la réponse eschatologique des différentes variétés d’animisme ? des différentes variétés de panthéisme ?
Je vous rappelle que bien peu de spécialistes reconnus des religions définissent la religion en fonction de l’eschatologie mais en fonction du sacré.
Moralité : vous ne pouvez pas prétendre que TOUTES les religions donnent une réponse eschatologique.

dan 26 a écrit:

La finitude, fin de la vie n'est pas un mythe mais une dure réalité, ceux sont les réponses eschatologiques qui sont des mythes , désolé .
1 ) Tout ce qui est naturel n’engendre pas systématiquement une angoisse.
2 ) Si l’angoisse existe alors cela me suggère que D.ieu, béni soit-Il, l’a voulue pour nous inciter à une démarche spirituelle, n’importe laquelle Lui convient probablement.
3 ) Pourquoi voulez-vous qu’un catholique ou un musulman soit rassuré par la menace de l’Enfer ?
4 ) Pourquoi voulez-vous que je sois rassurée à l’éventualité de ne pas retrouver tous les miens après la mort ?

dan 26 a écrit:

c'est pour cela que je pense que la croyance est lié au psyché de chacun de nous .
Oui, c’est votre foi personnelle.

dan 26 a écrit:

les femmes comme les hommes ont à un moment de leur vie cette angoisse face à la mort.
1 ) « à un moment de leur vie ». Vous avez raison, la plupart des gens connaissent l’angoisse de la mort quand celle-ci se fait proche mais alors la question est de savoir si la démarche religieuse précède ou succède à ce moment singulier.
2 ) Si D.ieu, béni soit-Il, a voulu cette angoisse alors que penser de ceux qui ne se tournent pas vers une spiritualité ?

dan 26 a écrit:
pauline.px a écrit:

Vous ne seriez pas un peu obnubilé par cette histoire d’angoisse ?
Vous ne pouvez pas imaginer vivre sans ?
Quel rapport là encore je ne parle pas de moi, mais des causes du besoin de croire au merveilleux en général
Si vous avez besoin de croire au merveilleux cela ne nous concerne pas. C’est votre problème de placebo, pas le mien.[/quote]Tu parts vraiment dans tous les sens, sans aucune logique , je n'ai strictement jamais dit que j'avais besoin de merveilleux au contraire
[/quote]1 ) Prétendez-vous être différent des autres ? Si vous n’avez pas besoin de merveilleux alors les autres non plus.
2 ) Si vous ne parlez pas de vous, comment pouvez parler pour les autres ?

dan 26 a écrit:
pauline.px a écrit:

Est-ce tolérant de demander que je supprime mon « béni soit-Il » ?
C'est de la prévoyance, car c'est un signe de dérive fondamentaliste, et intégristes, le danger mortel de ce siècle
1 ) N’êtes-vous pas effrayé par votre propre dérive sectaire ?
2 ) Est-ce que la dérive fondamentaliste et intégriste fut un danger au 19ème siècle ? au 20ème siècle ? Pourquoi le serait-elle au 21ème siècle ?

dan 26 a écrit:
pauline.px a écrit:

Que Monsieur le Gourou veuille pardonner mon indocilité !
C'est à cause de cette indocilité, ce besoin de convaincre à sa vérité, que les guerres de religions ont fait tant de morts !!!
1 ) Les guerres sont faites par le militaires pour des politiques.
2 ) L’histoire moderne m’enseigne que la menace la plus sérieuse vient des laïcs.

dan 26 a écrit:
pauline.px a écrit:

2 ) Si vous dites à un enfant « Ne touche pas la porte du four car tu risques de te brûler » et qu’il se brûle, l’avez-vous puni ?
Si je suis omni tout , et que je l'aime je fais en sorte qu'il sache sans risque .Je ne vais pas faire mourir mon fils pour ne pas m'avoir écouté, ni les animaux d'ailleurs .
1 ) vous êtes polarisé par le côté négatif de la mort sans accepter l’idée qu’une fin c’est bien. C’est votre angoisse de la finitude qui remonte, vous incapable d’admettre que la fin peut être un bien. Si vous l’admettiez, vous pourriez peut-être apaiser votre angoisse.
2 ) en combattant vous-même le mal au lieu de laisser évoluer et prendre parti votre créature vous avouez que le mal est le plus fort puisque vous surprotégez votre créature.

dan 26 a écrit:
pauline.px a écrit:

Vous ne seriez pas un peu vaniteux ?
le plaisir que tu trouves dans ces échanges( comme moi d'ailleurs ) semble pourtant prouver le contraire le
C’est ça, vous êtes vaniteux.

dan 26 a écrit:

pauline.px a écrit:

Votre réponse me suggère que comme avec Chouraqui vous ne savez pas de quoi je parle.
Avez-vous déjà entendu parler d’épistémologie, d’heuristique et d’induction ?
Si oui, alors votre réponse est inconsistante.
il me semble pourtant que tu as reconnu toi même que le mot en tête pouvait s'ecrire de plusieurs façon avec plusieurs sens !!
C’est plus franc quand vous dites que vous n’avez rien compris.

dan 26 a écrit:

pauline.px a écrit:

Quand vous dites « la vérité metaphyqque n'existe pas » vous témoignez de votre propre métaphysique et vous parlez de la vérité (selon votre sens à vous ou selon le sens usuel) des autres métaphysiques, vous faites ce que vous reprochez aux autres en imposant une affirmation péremptoire.
décidement tu ne me lis pas, je témoigne des vérités différentes enseignées par les religions différentes. Ce qui est une conclusion logique. Je nai jamais parlé de ma métaphysique puisque je la lie au psyché de chacun de nous
Encore votre redoutable mélange entre "vérité" et "doctrine"…
Les doctrines sont différentes, la logique ne vous autorise en rien à proclamer qu’aucune doctrine n’approche la vérité de façon satisfaisante.

dan 26 a écrit:

pauline.px a écrit:

On a bien compris le syllogisme faux : les religions répondent à une demande, DONC il y a une demande, DONC il y a un besoin.
C'est le principe même du marketing, un produit correspond à une demande
Il reste donc à démontrer qu’il existe un rapport entre religion et marketing.

dan 26 a écrit:

pauline.px a écrit:

2 ) On attend une démonstration scientifique de la prémisse et non pas une profession de foi.
Je te l'ai déjà expliqué toutes les religions sauf une répondent à ces demandes (réponses aux trois questions ) , cela prouve que le besoin existe. A un moine Cistercien a qui je reprochais de vouloir crée un lieu dit saint ( Tibérine), il m'a répondu les croyants ont besoin d'y croire nous devons répondre à cette demande !!!!!!!!!
Appelez-vous ce bavardage « preuve » ?

dan 26 a écrit:
pauline.px a écrit:

Depuis le dix-huitième siècle quels conflits et quelles guerres mettez-vous au compte des religieux ?
Le djhiad, l'axe du mal contre le bien, la guerre au moyen orient, ce qui se passe dans les pays arabes,etc etc .
C’est à la famille Bush que vous devez adresser vos reproches.

dan 26 a écrit:

Faut il te parler des régims thocratiques qui veulent imposer leur religion au monde entier (les evangéliques, les musulmans, l'Iran , etc etc )
Pour l’instant ce sont plutôt les musulmans qui trinquent.

dan 26 a écrit:
pauline.px a écrit:

Je vous rappelle que le "premier" génocide du vingtième siècle a été commis par des gens qui se proclamaient de la laïcité.
Non par des gens qui pratiquait des régimes totalitaires
1 ) Parlez-vous de la Turquie de 1915 à 1916 ?

2 ) Résumons-nous :
a ) Vous m’interdisez d’exprimer ma foi ;
b ) Vous m’imposez des idées, des sentiments et des angoisses que je n’ai pas ;
c ) Vous m’imposez votre lecture de la Bible ;
d ) Vous prétendez que je suis incapable de lire la Bible sans aide ;
e ) Vous m’imposez des thèses psychologiques au motif qu’elles sont soutenues par le plus grand nombre ;
f ) Vous m’imposez la terreur paranoïaque que vous inspire la religion ;
g ) Vous m’imposez votre dévalorisation du concept de vérité ;
h ) Et tout ça, en témoignant d’une profonde réticence à apporter des preuves.

Liste non limitative…

Qui est sectaire et totalitaire ?

Très cordialement
Votre sœur
pauline
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
pauline.px
Désinscrit à sa demande
avatar

Féminin Nombre de messages : 280
Age : 65
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 15/11/2012

MessageSujet: Re: on continue avec pauline    Ven 16 Aoû 2013 - 23:10

Bonjour Dan 26

dan 26 a écrit:

Je viens de l'expliquer toutes les religions répondent à cette demande preuve que celle ci existe
Encore une de vos déclarations de foi.
C’est comme si vous disiez « Tous les mammifères connus ont un nom scientifique, cela prouve que le nom scientifique existe »
Ce nom scientifique existe pour l’observateur que nous sommes, pas pour le sujet.
Votre mythe de l’offre et de la demande dans le domaine religieux est une construction intellectuelle qui existe, cela ne prouve pas qu’elle est vraie.

dan 26 a écrit:

Décidement tu ne prends strictement rien, car nous mourrons tous un jour, et en prenons tous conscience à un moment donné
Mais c’est très bien de mourir un jour, heureusement !
Pourquoi voulez-vous que cela suscite l’angoisse ?
Il y a sûrement l’angoisse de l’agonie ou du trépas mais la plupart des gens ne la connaissent que très tardivement.

dan 26 a écrit:

C'est vraiment n'importe quoi, nous sommes tous à un moment donné confronté à la mort d'un proche. As tu entendu parlé des générations ?
Tout meurt, en effet. Ouf !
Cela vous angoisse, et alors ? moi, cela ne m’a jamais angoissée. C'est naturel.
Je suis angoissée par des tas de choses comme la satisfaction des besoins de mes enfants, pas par ma propre fin.

dan 26 a écrit:

Nous avons tous besoin de manger mais mangeons différemment , c'est pareil !!! AH tu vas peut etre comprendre ..............enfin
Le problème est que se nourrir est du domaine de l’expérience, les scientifiques peuvent probablement démontrer que "se nourrir" est un besoin vital.
En revanche, vous nous parlez de votre mythe personnel comme si c’était une vérité.

dan 26 a écrit:

Je n'ai pas besoin de venir au secours de ces textes, je dis seulement que c'est plein d'erreur, et que de fait c'est une mauvaise compilation pleine d'erreurs
Vous êtes en train de nous imposer votre croyance.

dan 26 a écrit:

amoral sans morale , je viens de te dire que chaque athée pratique sa morale personnelle et certains l'humanisme , que te faut il d'autres
Rien, c’est parfait comme ça : l’athéisme laisse l’humain libre de sa morale. Cela signifie qu’il est amoral.

dan 26 a écrit:

et moi que tous etre humains se posaient ces questions, et que 'ce sont les  réponses qui sont les placebos imaginés par les religions
Vous présentez comme une vérité votre mythe et de surcroît vous exploitez cette pseudo vérité à titre d’argument, vous êtes donc en train de m’imposer un élément de votre doctrine, un élément à caractère religieux que vous devriez garder pour vous.

dan 26 a écrit:

Je t'ai répondu à ce sujet, et je te repete que tu as dit que nous étions éternel, ce qui répond à l'une des questions que tu ne te poses pas !!!
1 ) Il y a des tas de choses qui sont vraies sans qu’elles ne répondent pas à une question que je me pose.
2 ) Je crois avoir été claire sur l’éventualité d’un « après décès » et le peu d’intérêt que j’accorde aux diverses spéculations.

dan 26 a écrit:

pauline.px a écrit:

Je suis complètement réfractaire aux smileys, si vous n’avez rien à dire n’écrivez rien.
Fias comme moi avec le fameux" benis soit il " des intégristes religieux
Si vous vous sentez obligé par vos convictions religieuses, votre liberté d’expression est garantie par la Déclaration Universelle des Droits de l’Humain.
Je prenais cela pour un fâcheux enfantillage.

dan 26 a écrit:

Pourquoi mettre en regard te servirais tu des évangiles comme d'un puzzle pour essayer d'y faire dire ce qui te plait .
Je me suis trompée, j’avais oublié que vous vouliez m’imposer votre lecture de la Bible.

dan 26 a écrit:

Dire qu'il n'y a pas de mort pour ceux qui ont al foi, est une promesse à la vie eternelle que tu le veuilles ou non . esparance qui etrangement répond aux questions que tu ne te pose pas ; etrange n'est ce pas ?
(…)
ton message sent le copié collé d'un site intégriste !!!!! quoique tu dise tu ne fais que commenter le passage de jean  qui te permet d'espérer et de fait verrouille ta foi . Car tu sais bien que si tu la perds tu risque de perdre la vie eternelle . La liberté de penser autrement est verrouillée de cette façon .

Votre message transpire le mépris.
Vous tournez en rond avec votre propre conception de la vie éternelle, de la foi, de la promesse et de la mort.
Je me suis expliquée clairement, si vous ne comprenez pas, tant pis.

dan 26 a écrit:

Et surtout au passage de Jean. C'est bien ce que je t'explique tu réponds par ce apssage à la question que tu ne te pose jamais !!! Pour qui me prends tu quand tu nie mes propos ?
Monsieur le Gourou pose une question et me reproche d’y répondre.
Quant à vos propos, je ne les nie pas.

dan 26 a écrit:

pauline.px a écrit:

Et comme je vous l’ai dit, s’il existe pour moi un « après mort sympa » alors ce sera la cerise sur le gâteau.
Mais là encore je ne veux pas spéculer car, pour moi, un « après mort sympa » n’a de sens que si toute l’humanité est rassemblée dans le Paradis.
Nous pourrons continuer nos échanges
C’est vous qui spéculez sur l’« après mort sympa ».

dan 26 a écrit:

Tu n'as pas répondu où etaient les chretiens, avant JC avant cette histoire .
Vous n’avez pas lu, j’ai répondu qu’avant la Pentecôte il n’y avait pas de chrétiens.
Notez que je peine à saisir la pertinence de votre question.

dan 26 a écrit:

pauline.px a écrit:

3 ) Je crois que notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ est descendu aux enfers annoncer la Bonne Nouvelle aux défunts, par conséquent tous les mort de toutes les époques entendent le Logos de D.ieu, béni soit-Il.
Veux tu dire que tous les morts avant JC étaient en enfer ?
Voilà qu’à présent vous découvrez que les Enfers, Hadès, le Shéol ne sont que des noms pour désigner la tombe, le lieu où gisent les défunts.
dan 26 a écrit:

Mais alors on na plus besoin de foi pour être sauvé il suffit d'attendre que JC descende en enfer pour le faire !!!
Peut-être, je n’en sais rien. Je l'espère sincèrement.

Moi, c’est aujourd’hui qui m’intéresse. La foi c’est pour maintenant.

dan 26 a écrit:

Ceux qui sont morts avant JC n'ont pas a devoir avoir la foi pour être sauvé, ceux apres oui . Pouquoi dieu fait il tant de discrimination !!! Lui qui aime tant les hommes .
Vous me racontez votre théologie personnelle, elle m’est étrangère. D.ieu, béni soit-Il, adresse Sa Parole à quiconque, là où Il souhaite opérer la rencontre.

dan 26 a écrit:

Donc il n'est pas nécessaire de croire à cette histoire pour être sauvé !!!
C’est en effet mon sentiment.
Et, personnellement, ma foi n’est pas motivée par l’espoir d’un « après mort sympa » ma foi est motivée par ma vie aujourd'hui.

dan 26 a écrit:

pauline.px a écrit:

Alors cela signifie que vous n’avez jamais lu les commentaires de Chouraqui et que vous ne vous vous êtes jamais penché sur le Béréshit, cela discrédite définitivement votre intervention incongrue, c’est tout.
C’est étonnant un mythiste qui ne se soit pas intéressé au Béreshit…
quand je dis que je suis athée rationaliste, libre penseur et matérialiste où vois tu le mot mystique !!! Je ne suis que passionné par ce sujet sociologique
Magnifique méprise qui montre le soin que vous apportez à me lire !
Où voyez-vous le mot "mystique" ?


dan 26 a écrit:

pauline.px a écrit:

Vous confirmez que l’onanisme à l’air de vous passionner.
Moi, c’est le verset qui me paraît intéressant du point de vue de la condition féminine.
Quel rapport encore avec le depart de ce thème sur Onan.
Je répète que tu disais que tu te nourrissais de la bible , pas des propos de dan 26
Vouliez-vous que je me nourrisse du « depart de ce thème sur Onan » que constitue votre :
dan 26 du Dim 26 Mai 2013 à 0:00 a écrit:

ouf!!! Vous n'auriez pas un caché d'aspirine , cette masturbation intellectuelle m'a donné mal à la tête
?

Très cordialement
Votre sœur
pauline
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: on continue avec pauline    Sam 17 Aoû 2013 - 9:22

Quelle patience pauline !  

mais au moins en tenant tête à cet entêté, vous avez permis qu'il dévoile à nouveau ses contradictions, les projections permanentes de son cas personnel sur autrui, son propre enfermement dogmatique dans un raisonnement circulaire, sa volonté d'imposer envers et contre tout ses explications comme seules valables, et surtout la laideur de ses jugements faits de mépris et d'intolérance.

Au fil de la discussion, les expressions "c'est n'importe quoi ... ça ne rime à rien ... ça veut strictement rien dire...c'est pas possible ...
qui se multiplient, démontrent ses limites, vous comprenez qu'il est cuit, K.O., qu'il n'a plus rien à dire, à part nous chanter sa ritournelle.

Ca fait 2 fois qu'il répète qu'il a peur de ne pouvoir continuer ...Wink mais comme il a trop d'orgueil pour se déclarer forfait, alors comme à son habitude, il a le toupet de projeter ses limites intellectuelles (pour ne pas parler d'un Q.I. d'huître) sur vous (dont j'ai déjà reconnu la redoutable acuité) en souhaitant que vous abandonniez.

Allez Dan 26, un peu d'humilité ne va pas te tuer, reconnais tes limites, et jette l'éponge ! Very Happy 


Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
pauline.px
Désinscrit à sa demande
avatar

Féminin Nombre de messages : 280
Age : 65
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 15/11/2012

MessageSujet: Re: on continue avec pauline    Dim 18 Aoû 2013 - 0:01

Bonjour Dan 26

dan 26 a écrit:
pauline.px a écrit:
J’ai donc toujours toute l’éternité devant moi. Cela ne préjuge en rien de l’avenir contrairement à votre lecture du type « La spiritualité chrétienne pour les Nuls »
tout le monde l'ignore seul ceux qui croient l'espèrent, et cela  les réconforte, je me suis déjà exprimé à ce sujet .Tu as besoin de merveilleux, pas moi , cela ne veut pas dire que l'un et plus nul que l'autre mais que nous sommes différents  
Où s’exprime mon goût pour le merveilleux ?

dan 26 a écrit:

En es tu bien sûre ? Dire a quelqu'un qu'il n'y connait rien , n'est ce pas une façon de vouloir lui enseigner ce que l'on croit etre vrai ?
Vous semblez ne rien connaître au béreshit, vous semblez tout ignorer des problèmes que soulèvent épistémologiquement l’induction, je n’ai pas vocation à vous enseigner quoi que ce soit sur ces sujets mais je peux essayer de répondre à vos légitimes interrogations.

dan 26 a écrit:
pauline.px a écrit:

Me reprochez-vous de mal lire la Bible ? Monsieur le Gourou va m’enseigner comment je dois lire la Bible.
Relis moi je dis  seulement  que chacun l’interprète en fonction de sa sensibilité.
Parfait ! nous ne lisons pas de la même façon donc ne me demandez pas de vous rendre acceptable votre façon de lire la Bible.

dan 26 a écrit:

C'est pour cela que je considère ces textes comme de formidables révélateurs psy. Je n'enseigne rien j'explique le mécanisme
Je sais tout l’importance que vous attribuez à vos hypothétiques mécanismes psy de votre placebo.
S’ils concernent la religion, vous devriez les garder pour vous.

dan 26 a écrit:

Philon d’Alexandrie à imaginé l'allégorisme afin de venir au secours de ces vieux textes , qui lus littéralement étaient déjà ridicules . Excuse moi .
Alors pourquoi les lisez-vous comme vous ne liriez aucun autre livre ?

dan 26 a écrit:
pauline.px a écrit:

Vous prétendez qu’il y a des citations claires et vous ne les citez pas , pourquoi ?
Nous savons tous les deux que si vous ne les citez pas c’est que vous ne les connaissez pas.
Si je t'ai donné la source c'est bien que je les connais, réflechis STP.
Je réfléchis : Vous avez proposé une requête sur google comme si vous cherchiez les citations qui vous manquent.
Mais le bilan est que ces citations font toujours défaut.
Si vous les connaissiez, vous les exhiberiez, c’est la preuve formelle que vous ne les connaissez pas.

dan 26 a écrit:
pauline.px a écrit:

Vous lisez la Bible à votre façon et vous voulez m’imposer votre façon de lire la Bible, c’est vous le dangereux sectaire.
Mais ce n'est pas possible, je ne fais que contredire tes affirmations péremptoires, avec le même livre pour te montrer les contradictions. aux quelles tu n'as pas répondu !!!
Vous ne faite qu’opposer votre lecture à la mienne, autrement dit vous agissez exactement comme ces chrétiens évangéliques que vous avez infiltrés.

dan 26 a écrit:
pauline.px a écrit:

Mais, je retiens la leçon ne comptez plus sur moi pour parler de la Bible.
tu reconnais donc que tu risque de te brûler les ailes OK , tu as raison vouloir prouver par des passages de la bible t'expose aux contradictions de celle ci .
Vous êtes vaniteux.

dan 26 a écrit:
pauline.px a écrit:

En toute rigueur, il n’y a que votre placebo qui est sûrement un placebo puisque vous l’affirmez.
tu ne m'as pas lu j'ai parlé des votres aussi puisque vous cherchez à bout de champs de l'imposer aux autres .Rappelle toi ta fameuse éternité
C’est vous qui croyez que je trouve un placebo dans la religion.
En répétant votre mythe psychologique vous tentez de m’imposer votre conception de la religion, or vous prétendez qu’il faut garder personnel le champ religieux.

dan 26 a écrit:

Un placebo etant  un rien qui apaise. Etant convaincu (et l'ayant mainte fois prouver )  que vos croyances reposent sur aucune preuve,(si ce n'est le besoin de croire)  c'et pour cela que je parle de placebo . Je ne nie pas son efficacité .
Voilà qui est très intéressant.
Vous amodiez votre mythe en arguant que c’est l’absence de preuve qui vous amène à parler de placebo.

Il est clair qu’aucune doctrine métaphysique y compris l’athéisme ne repose sur des bases prouvées scientifiquement. Si nous avions de preuves scientifiques la situation serait plus claire.
Par conséquent, dès que l’on quitte l’indifférence ou la prudence de l’agnostique on s’expose à votre définition.

Toutefois, dans la vie de notre intelligence les preuves scientifiques sont rares, faut-il parler de placebo chaque fois que l’on a conviction scientifique, politique, économique, philosophique, technique ou autre sans preuve scientifique ?

dan 26 a écrit:
pauline.px a écrit:

Qui est totalitaire à inférer de son propre placebo des placebos chez les autres ?
Celui qui decrit le sien et veut prouver que .......... Je n'ai strictement jamais décrit le mien
1 ) Vous vous proclamez athée ;
2 ) Vous vous dites mythiste ;
3 ) Vous parlez de vos constructions psychologiques concernant la religion comme si elles étaient vraies ;
4 ) Vous parlez de la vérité et de la religion ;
5 ) Vous étalez avec véhémence vos lectures personnelles de la Bible et vous contestez les lectures des autres.
Que voudriez dire de plus qui puisse nous intéresser ?

dan 26 a écrit:

détaille  moi ton parcours comme je l'ai fait et je te le dirai,
Quelles sont les informations qui manquent à Monsieur le Gourou ?

dan 26 a écrit:
c'est simple la bible ne t'est pas arrivée par le saint esprit , ni les commentaires de celle ci .
Voilà encore une profession de foi où vous tentez de m’imposer le contenu de votre placebo.

dan 26 a écrit:
pauline.px a écrit:

Il faut maîtriser votre placebo car vous écrivez des propos qui concernent ma personne et vos inférences totalement subjectives sont à garder pour vous.
30 ans de recherche dans ce domaine , permet d'en savoir un peu plus sur le mécanisme
Cela ne vous permet pas de parler de moi, gardez vos inférences pour vous.

dan 26 a écrit:
pauline.px a écrit:

Puis je suis allée à l’École Pratique des Hautes Études pour un séminaire de traduction des psaumes en hébreu et grec
Peux tu me dire qu'elle eglise, religion, ou secte  dirigeait ce séminaire  STP ?
En 30 ans de recherche vous n’avez pas entendu parler de l’EPHE ? C’est tout bonnement incroyable.
Pour découvrir cet établissement public d’enseignement supérieur : http://www.ephe.sorbonne.fr/

dan 26 a écrit:
pauline.px a écrit:

J’ai d’abord lu pour démolir et j’ai trouvé cela puéril et régressif car pour chercher les erreurs il faut lire bêtement.
il faut la  lire littéralement comme tu lis n'importe quel livre et journaux . Trouves tu que tu lis bêtement le reste .
Lire bêtement c’est lire sans se rendre compte qu’un annuaire n’est pas une poésie, qu’un livre de topologie algébrique n’est pas un livre de psychologie.
dan 26 a écrit:
Pourquoi romans et journaux doivent etre lu normalement et la bible autrement? Si on n y met pas une valeur divine au départ, c'est à dire que l'on a  un, a-priori d'un texte sacré , pourquoi faudrait il l’interpréter lui. La réponse est simple : parce que certains on besoin de ce merveilleux qu'on leur a enseigné . tu n'as aucun critère de départ qui puisse te dire de facto qu'il y a un message, si on ne te l'a pas enseigné auparavant  .
Vous voulez nous imposer des réponses simplistes et non pas simples.

J’ai abordé la Bible comme elle l’est : un livre qui est très largement considéré comme "intéressant".
Quand on ouvre un livre de topologie algébrique on risque de s’écrier « quel charabia ! », pour aller plus loin il faut admettre que c’est peut-être intéressant et s’y intéresser de façon constructive.

Et pour faire simple et sans préjugés, je vous conseille d’adopter la problématique de l’énonciation en vous posant les questions banales « Qui parle ? quel est son statut ? à quel moment se situe-t-il par rapport à ce dont il parle ? pour dispenser quel type de message ? » et, simultanément, interroger la forme littéraire et le style.

Par exemple, pour les huit premiers chapitres de la Genèse, même si vous adoptez la tradition qui veut que Moïse soit l’inspirateur de ces textes, l’énonciateur ne parle pas de sa propre expérience, il ne compile pas non plus des témoignages, il semble nous transmettre une ou plusieurs traditions qui, elles-mêmes, ne peuvent guère relever du témoignage, nous avons donc affaire à des mythes au sens ethnologique du terme qu’il faut donc aborder comme des mythes.

dan 26 a écrit:
Exemple penses tu que lévétique 18 22 à ce jour, n'est pas une crétinerie, et 12 1 à 7 de la misogynie ?
Les interdits sexuels ne sont pas crétins, ils frisent parfois la barbarie mais ils témoignent d’une société et d’une époque.
En son temps, Voltaire a fustigé l’homosexualité. Comment seront jugés dans 1000 ans nos interdits actuels ?
Aujourd’hui l’adultère n’est plus réprimé mais la polygamie le reste en Europe, est-ce cohérent ? est-ce un bien ou un mal ? il y a un an le mariage homosexuel était interdit en France, étions-nous des crétins ? sommes-nous devenus intelligents ?
Il est clair que nous pouvons juger les mœurs des autres sociétés à l’aune de la nôtre, mais est-ce légitime ? La solution serait d’adopter un point de vue politique au risque de l’anachronisme et dire simplement que maintenant c'est inacceptable.

dan 26 a écrit:

donc contrairement à ce que tu dis encore une fois, tu mens, tu te trompes, c'est bien toi qui a commencé à en parler contrairement à ce que tu dis souvent . C'est chaque fois pareil
J’exhibe une citation de Dan 26 du Samedi 15 Juin 2013 à 18:42
http://www.forum-religions.org/t5998p180-analyse-alpha-numerique-de-la-premiere-phrase-de-la-bible-en-hebreu
Vous exhibez une citation de pauline.px du 14 juillet  2013 à 13heures 05.
Cherchez l’erreur !

dan 26 a écrit:
pauline.px a écrit:

Je vous rappelle que dans le christianisme, même dans votre catholicisme de votre jeunesse, ce n’est sûrement pas la religion qui sauve.
C'est la foi,  et les actes comment sont enseignés, la foi, et les actes  si ce n'est la religion . Tu pinaille pour rien,
J’avais oublié que pour vous "doctrine" = "religion" donc quand vous dites "religion" il faut comprendre "foi"…
Ce ne devrait pas être rien pour quelqu’un qui a étudié pendant trente ans.
Pourquoi êtes-vous si approximatif dans votre vocabulaire ?
Pourquoi ce laisser-aller ?

Je commence à me demander si vous ne jouez pas de vos fantaisies sémantiques pour essayer de retomber sur vos pattes.

dan 26 a écrit:
L'athéisme pour la xeme fois, n'est pas une doctrine
pauline.px a écrit:
Bien sûr que si.
Si tu peux me donner le titre du livre de base de cette doctrine, des lieux de rencontre, et des rites tu auras raison dans ton affirmation, si non tu fait encore une erreur d’appréciation, ou tu ments ce que je n'ose penser
pauline.px a écrit:
Qui commet l’erreur d’appréciation en confondant "doctrine" et "religion" ?
(notons que vous confondez "foi" et "religion"...)
tu n'as encore une fois pas répondu à la question en gras !!!!!
Vous êtes marrant. Votre question n’a de sens que si l’athéisme n’était pas une doctrine. Or, l’athéisme est une doctrine et vous êtes incapable de dire le contraire.
dan 26 a écrit:

Répond à la question posée  STP ?
L’athéisme est une doctrine qui possède ses penseurs de Démocrite à Jean-Paul Sartre en passant par Nietzsche, ses clubs comme Athéisme International, l’Union des Athées ou les cercles Alderan, ses catéchismes comme le Traité d’Athéologie…

dan 26 a écrit:
pauline.px a écrit:

Votre goût pour la preuve est très révélateur.
Moi, c’est mon péché mignon.
cela fait 3 fois que tu me fais chercher pour ensuite le reconnaître et continuer à le nier , ras le burnous de ces méthodes de barrages
Ne lancez pas des informations fausses, la charge de la preuve ne vous incombera pas.

dan 26 a écrit:
tu te fourvoies encore  toute seule je n'ai pas dit que le facisme etait une bonne chose, j'ai juste posé la question, dont la réponse contredis ta liaison entre la vérité est le nombre .La fameuse méthode socratique encore une fois
Où est ma « liaison entre la vérité est le nombre » ?

dan 26 a écrit:
pauline.px a écrit:

3 ) Pourquoi voulez-vous qu’un catholique ou un musulman soit rassuré par la menace de l’Enfer ?
quand ai je dit cela ? Ils sont rassurés par la vie eternelle et le paradis
Où avez-vous appris qu’ils étaient certains d’aller au Paradis ? Vous avez même prétendu que la menace de l’Enfer était prégnante.

dan 26 a écrit:

Mais tu te contredis toutes seule et cette fameuse vie eternelle dont tu parles tant c'est quoi ?
C’est la vraie vie maintenant. C’est tout ce que j’en sais.

dan 26 a écrit:
pauline.px a écrit:

Oui, c’est votre foi personnelle.
C'est un constat partagé par de nombreux psy et autres
Voulez-vous dire que le nombre fait la vérité ?

dan 26 a écrit:
pauline.px a écrit:

1 ) « à un moment de leur vie ». Vous avez raison, la plupart des gens connaissent l’angoisse de la mort quand celle-ci se fait proche mais alors la question est de savoir si la démarche religieuse précède ou succède à ce moment singulier.
2 ) Si D.ieu, béni soit-Il, a voulu cette angoisse alors que penser de ceux qui ne se tournent pas vers une spiritualité ?
Ha bon maintenant tu reconnais enfin qu'homme est femmes c'est pareil devant cette angoisse , P...... tu n'es pas simple à suivre.
Il faut en effet avoir le goût de la nuance.

J’affirme que lorsque la mort se fait proche, la plupart des gens (mais pas tous) connaissent l’angoisse de l’agonie ou du trépas et qu’il ne s’agit pas d’une angoisse de finitude mais une peur de l’inconnu.
J'affirme que, en revanche, lorsque l’échéance reste lointaine l’angoisse de finitude dont vous parlez me paraît très hypothétique et je suis bien placée pour le dire puisque je n’ai jamais connu pas cette angoisse qui me paraît particulièrement masculine.

dan 26 a écrit:
Ce n'est pas dieu qui l'a voulu, mais notre intelligence  due à notre cerveau qui nous amène devant ce constat naturel à se poser la question naturelle .
Veuillez ne pas nous imposer vos idées personnelles sur la religion.

dan 26 a écrit:

Tu parts vraiment dans tous les sens, sans aucune logique , je n'ai strictement jamais dit que j'avais besoin de merveilleux au contraire
Alors pourquoi soupçonnez-vous les autres de ressentir un besoin que vous n’éprouvez pas ?
Là encore vous nous imposez votre placebo psychologique.

dan 26 a écrit:

Quand je dis que certains ont besoin de merveilleux d'autres pas que lis tu, quand je dis que nous sommes tous différents que lis tu ?
Je lis une profession de foi de la part d’un athée qui veut parler de religion.

dan 26 a écrit:
pauline.px a écrit:

2 ) Est-ce que la dérive fondamentaliste et intégriste fut un danger au 19ème siècle ? au 20ème siècle ? Pourquoi le serait-elle au 21ème siècle ?
Veux tu la liste des guerres de religions,  des morts et des conflits actuels aux nom des divinités!!!
1 ) vous ne répondez pas à ma question.
2 ) Est-ce que vous êtes en train de me proposer de dénombrer les morts depuis 1800 selon que les conflits sont laïcs ou religieux ?

dan 26 a écrit:
pauline.px a écrit:

1 ) Les guerres sont faites par le militaires pour des politiques.
2 ) L’histoire moderne m’enseigne que la menace la plus sérieuse vient des laïcs.
désolé les menacent viennent des fondamentalistes intégristes de tous bords qui se cachent au sein même en nombreuses religions surtout chez les monothéistes
Prouvez-le !

dan 26 a écrit:
pauline.px a écrit:

2 ) en combattant vous-même le mal au lieu de laisser évoluer et prendre parti votre créature vous avouez que le mal est le plus fort puisque vous surprotégez votre créature.
le mal serait il plus fort que dieu, qui a crée le mal ? De quel mal parles tu ?
Je parle de tous les maux que doit vaincre l’humanité grâce à tous les dons dont D.ieu, béni soit-Il, a pourvu Sa créature.

dan 26 a écrit:
pauline.px a écrit:

Les doctrines sont différentes, la logique ne vous autorise en rien à proclamer qu’aucune doctrine n’approche la vérité de façon satisfaisante.
Dans la mesure où les doctrines prêchent de vérité différentes je dis juste qu'il ne peut y avoir de vérité universelle comme tu le prétends. Que lis tu là ?
Je lis votre dada de la « vérité universelle ».
Prenons un exemple.
Que toutes les doctrines soient différentes ne signifie pas que le Bouddhisme soit dans l’erreur, le Bouddhisme peut très bien être la doctrine la plus proche de la vérité, vous n’avez aucune preuve que sur les points les plus fondamentaux de sa doctrine le Bouddhisme est entaché d’erreur.
S’il n’y a que le Bouddhisme dans la vérité alors ce n’est pas choquant que les autres doctrines soient dans l’erreur et qu’aucune vérité ne soit commune à toutes les religions. Et votre idée de vérité universelle tombe à l’eau, la vérité est représentée uniquement par le Bouddhisme.


dan 26 a écrit:
pauline.px a écrit:

Il reste donc à démontrer qu’il existe un rapport entre religion et marketing.
C'est simple l'homme a besoin de croire au merveilleux, les religions répondent à cette demande .
Puisque vous ne croyez pas au merveilleux, vous n’êtes pas un homme ?
dan 26 a écrit:

Lis la discutions que j'ai eu avec un moine cistercien à ce sujet.
Quel intérêt ? Est-il investi d’une quelconque autorité spirituelle ?

dan 26 a écrit:
pauline.px a écrit:

Appelez-vous ce bavardage « preuve » ?
nous étions que tous les deux,(dans la bibliothèque  de 'Abbaye  mis  je puis te donner le lieu son nom et sa fonction .
Un athée et un moine discutent, que dois-je en tirer ?

dan 26 a écrit:
pauline.px a écrit:

b ) Vous m’imposez des idées, des sentiments et des angoisses que je n’ai pas ;
Non je constate seulement  
Monsieur le Gourou, comment constatez-vous des sentiments et des angoisses chez quelqu’un que vous ne connaissez pas et, surtout, qui n'éprouve pas ces sentiments et ces angoisses ?

dan 26 a écrit:

une question me turlupine !!!EST CE QUE TU ME MIS ????? Si oui tu ne comprends strictement rien , pourquoi refuses tu de le faire et reste tu dans cette a-priori à mon endroit ?
Sans chercher à comprendre
1 ) Je ne suis pas capable d'assumer le passé simple de ce verbe avec vous.
2 ) Je vous lis en vos innombrables répétitions du même catéchisme.
3 ) Je dois dire que si je crois comprendre ce que vous m’écrivez je peine à comprendre pourquoi vous croyez à tout ce que vous répétez inlassablement.

dan 26 a écrit:

on peut lui attribuer un qualificatif que je ne veux pas exprimer , afin d'eviter les insultes .
je me demande si je vais continuer ces échanges tu as trop de problèmes, ma chère soeur  !!
Nous sommes dans la liberté de l’échange.
Vous faites ce qui vous convient, moi aussi.

Très cordialement
Votre sœur
pauline
Revenir en haut Aller en bas
pauline.px
Désinscrit à sa demande
avatar

Féminin Nombre de messages : 280
Age : 65
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 15/11/2012

MessageSujet: Re: on continue avec pauline    Dim 18 Aoû 2013 - 10:55

Bonjour Dan 26

Au sujet de

dan 26 a écrit:
mais la thora annonce un messie que l'on attend toujours qui va sauver de la mort
pauline.px a écrit:

Alors veuillez exhiber une citation précise du Pentateuque.
google" Messie juif" tout y est
dan 26 a écrit:

Mashia'h (משיח) provient de la racine מש"ח (MS'H), signifiant "onction d'un homme dans de l'huile d'olive", selon la coutume ancienne.
La première occurrence d'onction dans le Texte se trouve dans le Livre de l'Exode (chapitre 29) lors de l'intronisation des prêtres Cohanim : "Tu prendras l'huile d'onction, tu en répandras sur sa tête, et tu l'oindras". Furent également oints les instruments du culte. C'est dans Lév. 4:3 que le terme "mashia'h" est accolé pour la première fois au Cohen, pour désigner le Cohen Gadol.
Cette coutume d'onction des prêtres était très répandue dans le Proche-Orient : de l'huile de sésame était versée sur la tête des mariées, des esclaves affranchis, etc. Les prêtres oints (pašîšû) constituaient une classe importante du clergé babylonien. En revanche, L'onction des Rois semble avoir été propre aux Israélites et s'est poursuivie chez les rois chrétiens.
Vous avez donc découvert que "Messie" signifie "Oint" et que l'onction est accordée à des personnages éminents comme les grands prêtres ou les rois.

Mais je vous rappelle que votre affirmation est  "mais la thora annonce un messie que l'on attend toujours qui va sauver de la mort".
Or, comme vous venez de le démontrer rien dans la Torah n'évoque une telle vocation eschatologique d'un Messie.

On remarquera aisément que dans la Torah il n'y a aucune allusion à une vie après la mort, au contraire l'espérance des Hébreux est d'avoir une grande descendance et de laisser un durable souvenir après le trépas.

Dan 26 a écrit:
En revanche, L'onction des Rois semble avoir été propre aux Israélites et s'est poursuivie chez les rois chrétiens.
Elle est évoquée dans Jg IX,8 et apparaît clairement dans le Livre de Samuel comme liée aux rois, lorsque David poursuit Saül (1 Sam. 24:6) :"Que l'Éternel me garde de commettre contre mon seigneur, l'oint de l'Éternel, une action telle que de porter ma main sur lui, car il est l'oint de l'Éternel"
Les rois qui ont été consacrés par onction furent Saül, David, Absalom, Salomon, Hazaël (roi d'Aram, par Élie), Jéhu, Joas et Joachaz.
Les prophètes le furent également : Élisée fut oint par Élie, et Isaïe se présente comme oint par le Seigneur
Vous vous égarez, les Livres que vous citez ne font plus partie de la Torah (ni du pentateuque...).

Vous noterez que l'attente des temps messianiques n'apparaît toujours pas, et que l'idée que quelqu'un puisse nous sauver de la mort est totalement absente de tout le corpus que vous évoquez.

Vous abordez pourtant un point très important : Quand l'espérance en une vie éternelle individuelle (au contraire d'une renaissance collective d'Israël) apparaît-elle dans la Bible ?


Très cordialement
votre sœur
pauline
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
pauline.px
Désinscrit à sa demande
avatar

Féminin Nombre de messages : 280
Age : 65
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 15/11/2012

MessageSujet: Re: on continue avec pauline    Mar 20 Aoû 2013 - 15:53

Bonjour Dan 26

dan 26 a écrit:

Mais tu dis n'importe quoi ce n'et pas le sujet . Ce n'est pas un mythe c'est la definition du marketing, répondre à une demande
Sophisme de l’analogie : Vous parlez des idées religieuses comme s’il s’agissait de produits qui s’échangent dans une économie de marché.

Je vous propose un point :
a ) le fait religieux existe, c’est une réalité anthropologique qui semble traverser toutes les civilisations depuis la nuit des temps.
b ) il est aisé de l’inscrire dans de nombreuses déterminations, le percevoir comme répondant à de multiples besoins individuels et le percevoir comme assurant de multiples fonctions sociales.
c ) pour autant, prise isolément aucune de ces déterminations, besoins ou fonctions n’épuise le fait religieux qui reste multiforme au plan organisationnel et profondément diversifié au plan individuel.
d ) au contraire d’autres contextes, dans un forum de discussion religieuse, il est discourtois d’imposer comme une vérité scientifique que les données métaphysiques indémontrables scientifiquement sont des produits de l’imagination et non pas la traduction symbolique de réalités invisibles.
e ) par conséquent, au contraire d’autres contextes, dans un forum de discussion religieuse, il est rationnel d’émettre l’hypothèse que les réalités métaphysiques qui échappent à la science puisse peser sur le phénomène religieux.
f ) par conséquent, au contraire d’autres contextes, dans un forum de discussion religieuse, il est rationnel d’émettre l’hypothèse qu’au moins une doctrine religieuse puisse traduire des vérités métaphysiques.
g ) par conséquent, au contraire d’autres contextes, dans un forum de discussion religieuse, il est rationnel d’émettre l’hypothèse qu’au moins une doctrine religieuse puisse développer un discours métaphysique qui s’approche de la vérité.


dan 26 a écrit:
pauline a écrit:

Tout meurt, en effet. Ouf !
Cela vous angoisse, et alors ? moi, cela ne m’a jamais angoissée. C'est naturel.
Je suis angoissée par des tas de choses comme la satisfaction des besoins de mes enfants, pas par ma propre fin.
Tu nies les evidence et tu te contredis  continuellement, l'échange n'est pas possible!!!
Je conteste vos évidences.
Qu’y puis-je si je n’ai jamais connu l’angoisse de la finitude ? autant athée que croyante.

dan 26 a écrit:
pauline a écrit:

En revanche, vous nous parlez de votre mythe personnel comme si c’était une vérité.
constater que tout homme meurt n'est pas un mythe personnel , c'est une réalité !!!!
Pourquoi voulez-vous qu’une telle banalité taraude l’esprit de tous les humains au point d’induire une démarche religieuse qui sera toujours contraignante et qui pourra s’avérer encore plus angoissante ?

dan 26 a écrit:
pauline a écrit:

Rien, c’est parfait comme ça : l’athéisme laisse l’humain libre de sa morale. Cela signifie qu’il est amoral.
Pas du tout : Amoral : indifférent, étranger aux prescritions morales . Dans la mesure où il pratique sa morale c'est qu'il pratique ses prescriptions morales personnelles . Tu as un sacré problème !!!
Sauf que rien dans l’athéisme n’oblige à un comportement moral.

dan 26 a écrit:

Cela veut dir quoi quand tu dis que nous sommes eternel ?
Je ne crois pas avoir dit que « nous sommes éternels » j’ai même soutenu que dans le Jardin d’Eden, l’Adam n’était pas éternel mais jouissait d’une vie sans limite biologique et probablement sans senescence.
Quand je parle d’éternité c’est généralement pour dire « hors du temps » et, par exemple, chaque instant de prière fervente est un instant d’éternité, chaque acte de charité est un instant d’éternité, etc. l’éternité est pour moi toujours dans le moment présent.
Peut-être y a-t-il davantage, je l’ignore.

dan 26 a écrit:
pauline a écrit:

Je prenais cela pour un fâcheux enfantillage.
et moi ton benis soit il pour une forme d'intégrisme religieux
Comme quoi, notre façon d’interpréter les actions des autres peut être révélatrice.

dan 26 a écrit:

Comment ont pu etre sauvé les non chrétiens pas JC , avant JC ?
Comme tous les non-chrétiens de toutes les époques.

dan 26 a écrit:

Veux tu confirmer que l'on n'a pas besoin d'y croire pour être sauvé d’après toi ? Puisque JC est arrivé tard !!!
Le moment exact, le "timing" de l’Incarnation n’a rien à voir avec le Salut individuel, ce qui est important, du moins à mes yeux, c’est qu’il y ait l’Incarnation, la Croix et la Résurrection de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ.
Je crois que notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ sauvé TOUS les humains et qu’il suffit pour chaque humain d’aimer de tout son corps, de toute son âme, de tout son esprit, de toute sa force D.ieu, béni soit-Il, ou ce qui est équivalent d’aimer de tout son corps, de toute son âme, de tout son esprit, de toute sa force son prochain.
En osant une comparaison, mon sentiment est que par la Croix et la Résurrection notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ nous a envoyé à chacun une bouée de sauvetage et qu’il nous suffit de la saisir, et il y a plein de façons de saisir, la foi en Jésus-Christ n’en est qu’une.

dan 26 a écrit:
pauline a écrit:

Et, personnellement, ma foi n’est pas motivée par l’espoir d’un « après mort sympa » ma foi est motivée par ma vie aujourd'hui.
quand je dis que tu te contredis continuellement !!!! c'est flagrant  car avant tu dis que nous sommes tous éternel . C'est vraiment du n'importe quoi excuse moi
Pouvez-vous détailler les termes de la contradiction, svp.

dan 26 a écrit:

ok excuse moi de ma méprise, mais je ne suis ni mystique, ni mythiste
OK pour le vocabulaire.
Comment appelez-vous ceux qui considèrent que Jésus-Christ est un mythe ?
Citation :

Ensuite j’ai étudié l’origine du Christianisme, et suis arrivé à ma conclusion, à savoir que JC est un mythe monté de toutes pièces sur 4 siècles
dan 26 a écrit:
pauline a écrit:

Je sais tout l’importance que vous attribuez à vos hypothétiques mécanismes psy de votre placebo.
S’ils concernent la religion, vous devriez les garder pour vous.
Je ne fais  (comme tu le dis ) qu'expliquer le mécanisme, et la fonction de ces vieux textes .
Vous ne faites que nous imposer votre interprétation psychologique athée.

dan 26 a écrit:

non , réaliste  , affirme moi une vérité que tu trouves dans la bible, et je te montrerai qu'il y a le contraire dans ce même livre .
D.ieu, béni soit-Il, a créé l’Univers par Sa Parole.

dan 26 a écrit:
pauline a écrit:

En répétant votre mythe psychologique vous tentez de m’imposer votre conception de la religion, or vous prétendez qu’il faut garder personnel le champ religieux.
il faut garder personnel le contenu de son placebo religieux, je ne parle pas du religieux en tant que phénomène sociologique .
Non, vous posez l’hypothèse « dieu n’existe pas », vous parlez du contenu de la Bible, vous imposez votre lecture de la Bible comme allant de soi, vous contestez la sotériologie que je confesse, etc.

dan 26 a écrit:
pauline a écrit:

Vous amodiez votre mythe en arguant que c’est l’absence de preuve qui vous amène à parler de placebo.
C'est l'absence de preuve concernant dieu (qui ne peut etre), qui fait de ce mécanisme un placebo . Le fait de crorie à quelque chose qui n'existe pas (pour moi, mais pas pour vous ), fait du résultat au travers de la croyance office de placebo. ce devrait être facile à comprendre.
Vous prenez donc parti sur l’inexistence de D.ieu, béni soit-Il, et c’est cette affirmation « dieu n’existe pas » qui donne corps à votre théorie du placebo, c’est donc une théorie religieuse.

dan 26 a écrit:
pauline a écrit:

Il est clair qu’aucune doctrine métaphysique y compris l’athéisme ne repose sur des bases prouvées scientifiquement.
détrompe toi ma chère Pauline, les preuves archéologiques démontrent que le dieu unique du monothéisme a été imaginé par les hommes que tardivement.
Seriez-vous contre l’idée d’Évolution ?
Le Big-Bang a été imaginé tardivement cela n’en fait pas une théorie fausse, cela n’en fait pas non plus une théorie vraie…

dan 26 a écrit:
pauline a écrit:

Voilà encore une profession de foi où vous tentez de m’imposer le contenu de votre placebo.
tu ne vas pas nous farie croire qu'elle est venue sur ta table de nuit par l'opération du saint esprit !!!
Pour l’instant, (mais est-ce que cela va durer ?) la Bible est en vente libre.
Le Saint Esprit éclaire tous ceux qui abordent la Bible. Certains se laissent guider et d’autres renâclent. J’ai eu la chance de bénéficier de plusieurs repoussoirs qui, en m’éloignant de leur influence, m’ont offert d’être plus attentive au souffle de l’Esprit Saint.
Après… j’ignore si je fus une bonne élève…


dan 26 a écrit:
pauline a écrit:

Cela ne vous permet pas de parler de moi, gardez vos inférences pour vous.
cela t'ennuie tant que je puisse deviner !!!
Non, ce qui m’ennuie c’est que vous infériez des tas de choses fausses et que vous ne vouliez pas en démordre.
Ce faisant, vous pratiquez une technique banale de lavage de cerveau et vous vous comportez en gourou au sens le plus négatif du terme.

dan 26 a écrit:
pauline a écrit:

Pour découvrir cet établissement public d’enseignement supérieur : http://www.ephe.sorbonne.fr/
Ne serais tu pas en train de me prendre pour une bille , un établissement public pour étudier les psaumes  
Il est clair que si vous êtes français et que vous ne connaissez pas l’École Pratique des Hautes Études, vous risquez de passer pour un ignare.

dan 26 a écrit:
pauline a écrit:

Et pour faire simple et sans préjugés, je vous conseille d’adopter la problématique de l’énonciation en vous posant les questions banales « Qui parle ? quel est son statut ? à quel moment se situe-t-il par rapport à ce dont il parle ? pour dispenser quel type de message ? » et, simultanément, interroger la forme littéraire et le style.
Parceque dans la bible tu es capable sans formation de dire qui parle , tu me prends pour qui ?
Je vous prenais pour quelqu’un qui a déjà entendu parler de l’énonciation et de l’analyse textuelle.

dan 26 a écrit:

tout à fait on est d'accord , mais des mythes si l'on na pas besoin de croire restent des mythes des fables u
Les mythes ne sont pas des fables, ce sont des récits fondateurs qui disent une vérité.


dan 26 a écrit:
pauline a écrit:

Les interdits sexuels ne sont pas crétins, ils frisent parfois la barbarie mais ils témoignent d’une société et d’une époque.
Je suis d'accord mais pourquoi prendre en référence un texte qui n'a rien à voir avec notre époque ?
Je ne suis pas fermée aux textes de notre époque bien au contraire.
Mais je ne crois pas que la nature humaine date seulement de notre époque,
je ne crois pas que notre époque soit devenue experte en métaphysique,
je ne crois pas que les discours actuels sur l’invisible et le divin soient plus pertinents que ceux qui ont été rédigés sur des décennies voire des siècles,

dan 26 a écrit:

Considérons nous les textes de Voltaire comme sacrés, ecrits par une divinité ,
Cela dépende de notre définition du sacré.
1 ) Il me semble que tout être humain et toute société délimitent un espace du sacré, qui peut être tabou (il faut s’en écarter, il faut le taire) ou qui peut être totem (il faut s’en approcher avec crainte ou respect, il faut vivre la relation)…
2 ) Je n'ai jamais dit qu'une divinité avait écrit (ou dicté) la Bible, j'ai dit que la Bible est parole d'humanité.

dan 26 a écrit:
pauline a écrit:

J’exhibe une citation de Dan 26 du Samedi 15 Juin 2013 à 18:42
http://www.forum-religions.org/t5998p180-analyse-alpha-numerique-de-la-premiere-phrase-de-la-bible-en-hebreu
Vous exhibez une citation de pauline.px du 14 juillet  2013 à 13heures 05.
Cherchez l’erreur !
quel rapport vois tu avec notre échange de maintenant dans cela ?
(…)
dan 26 a écrit:
L'auteur cherche une réponse au question qu'il se pose, et va la chercher au plus profond de lui même , et inconsciemment  la fait surgir . Et de ce fait se tranquillise et considère que c'est la vérité absolue . Le mécanisme psy est fort bien connu .  
Je vois que dès le 15 juin vous nous parliez de « vérité absolue ».


Dim 30 Juin 2013 à 22h 21 : « Comme si un vieux livre pouvait révéler toutes les vérités »

Mer 3 Juil 2013 à 23h 48 : « Non on dit simplement que la bible est une vielle compilation de tres vieux textes d'auteurs d'origine , d'époque différente, et on a la sagesse de le laisser comme tel, en lui otant tout le coté sacré que des dizaines de siècle d'obscurantisme on maintenue dans une notion de vérité absolue »

Mer 3 Juil 2013 à 23h 48 : « Exemple précis qui recentre le sujet: dire qu'un seul livre dit saint, peut detenir toutes les vérités est une forme très prononcée d'obscurantisme religieux, ou politique comme l'on fait les communistes avec le livre rouge de Mao, les fasciste avec le livre d’Hitler "my kenft", par exemple »

Ven 5 Juil 2013 à 23h 01 : « Je pesne surtout que tu ne connais pac ce que l'on appelle l'athéisme de raison .Faire du prosélytisme c'est utiliser un seul livre de référence et dire c'est la vérité absolue . quand as tu lu cela dans mes propos »

Lun 8 Juil 2013 à 15h 34 : « témoigner en disant que tel livre , ou ce que je crois est la vérité absolue est une façon d'imposer désolé , si tu ne le vois pas . (…) C'est peut etre que mes arguments sont difficiles à contredire . Dites moi "je crois parce que cette histoire est belle ", je n'aurai rien à rajouter, mais je crois parce que c'est la la vérité universelle, vous vous trouverez face à mes questions et arguments .

Mar 9 Juil 2013 à 9h 32 « Voulant tout dire et rien chacun l'interpréte en fonction de sa sensibilité et venant de son fameux "moi", de fait pensent que c'est la vérité absolue , et le système là aussi est vérouillé. (…) tous dans la mesure où vous la defendez bec et ongles, et refusez de voir les autres doctrines, et leur conviction de détenir aussi la vérité »

Où l’on voit de surcroît que l’expression « détenir la vérité » est une expression de Dan 26.

dan 26 a écrit:
pauline a écrit:

Je commence  à me demander si vous ne jouez pas de vos fantaisies sémantiques pour essayer de retomber sur vos pattes.
c'est exactement ce que je disais quand je disais  que tu pinailles, pour ne rien
Prêtez un peu de soin à vos contributions, relisez-vous et contrôlez le travail de l'éditeur... et nous ne perdrons plus de temps.

dan 26 a écrit:
pauline a écrit:

L’athéisme est une doctrine qui possède ses penseurs de Démocrite à Jean-Paul Sartre en passant par Nietzsche, ses clubs comme Athéisme International, l’Union des Athées ou les cercles Alderan, ses catéchismes comme le Traité d’Athéologie…
posséder des penseurs n'en fait pas une doctrine, avec un tronc commun. Les cercles, les associations ne sont pas des églises à couvertures mondiales . Le traité d'athéologie n'est pas le livre de référence, c'est un livre tres rescent d'Onfray . . comment Onfray pourrait il etre le livre de référence universelle d'Epicure Tu dis vraiment n'importe quoi
Je n’ai jamais dit que l’athéisme est une religion et, comme plusieurs dictionnaires j’affirme que c’est une doctrine.
Le mot « doctrine » vous ennuie, je comprends très bien mais c’est un fait.

dan 26 a écrit:
pauline a écrit:

Où est ma « liaison entre la vérité est le nombre » ?
tu disais que le christianisme  était vrai au regard du nombre des adeptes
Eh bien, je suis curieuse de voir la preuve de votre affirmation.

dan 26 a écrit:
pauline a écrit:

C’est la vraie vie maintenant. C’est tout ce que j’en sais.
tu vois tu te contredis toute seule , tu dis ne pas avoir de réponses eschatologiques  et après que c'est la vraie vie . C'est n'importe quoi excuse moi .
Avez-vous lu ma phrase ci-dessus ?


dan 26 a écrit:
pauline a écrit:

Voulez-vous dire que le nombre fait la vérité ?
tu as le chic pour les rétroversion , aurais tu fait de la théologie par hasard ? La majorité des de vues de spécialsite dans une matière donnée peut effectivement ouvrir vers une réalité . Je dis bien "de spécialistes" pas de croyants de masses  qui subissent un enseignement .
« peut », en effet.

dan 26 a écrit:
pauline a écrit:

J’affirme que lorsque la mort se fait proche, la plupart des gens (mais pas tous) connaissent l’angoisse de l’agonie ou du trépas et qu’il ne s’agit pas d’une angoisse de finitude mais une peur de l’inconnu.
tu joues vraiment sur les mots pour strictement rien , peu importe l'angoisse y est et souvent bien avant .
Chez tout le monde ?

dan 26 a écrit:
Parceque nombreux sont ceux qui se rapprochent des religions , qui promettent du merveilleux . ler placebo n'a strictement rien à voir là aussi
Nombreux ? combien ?
Quelle proportion ?

dan 26 a écrit:
Toutes les exactions faites au nom de dieu dans les pays musulams,  tous les crimes fait au nom de dieu, toutes les guerres dans les pays du moyen orient, toutes attaques, de mosquées, d’églises, et synagogues , toutes les exactions faites par les pays théocratiques.
Et vous trouvez que c’est comparables aux dégâts commis dans les guerres laïques.
J’ai plus peur des conséquences d’une intervention dite préventive Israëlo-américaine en Iran que d’une agression iranienne ou yéménite.

dan 26 a écrit:
pauline a écrit:

Je parle de tous les maux que doit vaincre l’humanité grâce à tous les dons dont D.ieu, béni soit-Il, a pourvu Sa créature.
C'est vraiment n'importe quoi, si dieu existe le mal ne devrait pas  exister. Énigme qui n'a jamais été résolue  philosophiquement , et logiquement .
Pour moi, D.ieu, béni soit-Il, est tout puisant, qu’il vainque le Mal est une banalité.
Mais si c’est D.ieu, béni soit-Il, qui seul éradique le Mal cela signifie que le Mal ne peut être vaincu par que par D.ieu, béni soit-Il, et que le Mal est plus fort que la Création toute entière.
La seule victoire sur le Mal qui a un sens c’est la victoire de la Création.

dan 26 a écrit:
pauline.px a écrit:

Prenons un exemple.
Que toutes les doctrines soient différentes ne signifie pas que le Bouddhisme soit dans l’erreur, le Bouddhisme peut très bien être la doctrine la plus proche de la vérité, vous n’avez aucune preuve que sur les points les plus fondamentaux de sa doctrine le Bouddhisme est entaché d’erreur.
S’il n’y a que le Bouddhisme dans la vérité alors ce n’est pas choquant que les autres doctrines soient dans l’erreur et qu’aucune vérité ne soit commune à toutes les religions. Et votre idée de vérité universelle tombe à l’eau, la vérité est représentée uniquement par le Bouddhisme.
comment dans ces conditions peux tu expliquer que des milliards d’êtres humains puissent se tromper(et donc perdu)  du seul fait de ne pas être né sur une partie de la terre , ou cette religion n'et pas présente .Comment dieu si il existe ,lui qui aime tant les hommes a t'il peut faire en sorte que tant de religions différentes  se développent et se trompent surtout
1 ) Le syllogisme « se tromper(et donc perdu) » est à mes yeux faux.
2 ) C’est sans doute la démarche qui importe et non pas la connaissance.

dan 26 a écrit:
pauline.px a écrit:

Quel intérêt ? Est-il investi d’une quelconque autorité spirituelle ?
Il etait avocat du diable dans les procès de canonisations , ou de béatification . Pourquoi ne veux tu aps concevoir cette phrase de lui . L'etre humain , les croyants ont besoin de croire nous nous devons de répondre à leur deamnde, c'est notre rôle "!!!!" Il etait"car malheureusement il est décédé..
Mais pourquoi voulez-vous que j’y prête une attention particulière ?

Très cordialement
Votre sœur
pauline
Revenir en haut Aller en bas
pauline.px
Désinscrit à sa demande
avatar

Féminin Nombre de messages : 280
Age : 65
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 15/11/2012

MessageSujet: Re: on continue avec pauline    Mar 20 Aoû 2013 - 22:11

Bonjour Dan 26

dan 26 a écrit:

je tiens à reconnaitre que je me suis trompé en parlant de la thora(ma mémoire  me  joue des tous ) , mais tu ne peux nier que certains juifs attendent encore  le messie i
En effet.
Néanmoins aujourd’hui l’attente est davantage une attente de temps messianiques que de l’irruption d’un Messie restaurateur d’Israël.
Mais, selon moi, l’explicitation de l’attente d’un « Messie qui délivrera de la mort » est totalement absente du Testament Premier.

Dans le Testament Premier, les deux questions sont séparées. On trouve, d’une part, une attente forte d’un (ou deux) messie(s) qui restaurera l’Israël mythique de David et Salomon et, d’autre part, très tardivement (puisque seuls les livres des Maccabées en témoignent), la foi en une résurrection individuelle des justes.
Nulle part on ne discerne de lien explicite entre le Messie attendu et la Résurrection individuelle des Justes. En effet, les livres des Maccabées (et plus généralement les livres dits "deutérocanoniques" par les catholiques) se taisent sur cette attente messianique.
Même l’espérance en une résurrection globale semble étrangère aux rédacteurs de Ben Sira puisque la mort de Samuel est qualifiée de sommeil éternel (κοιμησεως αιωνος)
La littérature apocryphe juive comme Hénoch ignore cette question, mais certains des Psaumes de Salomon réactualisent l’attente du Messie alors que d’autres (plus courts) évoquent une résurrection des justes.

Alors quand surgit cette foi en la résurrection individuelle des justes ?
Probablement tardivement puisque les premières allusions biblique datent de la fin du second siècle, mais avant la rupture définitive avec Samarie puisque cette croyance était, semble-t-il, partagée par les Samaritains. Là encore, le second livre des Maccabées suggère une situation durablement complexe avec des renversements d’alliance, mais en –120 puis en –106 la rupture est définitive.
Alors, j’ose imaginer que la foi en la résurrection individuelle naît et se consolide probablement pendant les deux siècles de la période dite de la "domination grecque" (–332 à –142).
Peut-être est-elle un produit d’importation ?

Et quand s’établit le lien entre Messie et Résurrection individuelle ?
Je note d’abord que dans le Testament Premier, il existe quelques "retour à la vie" miraculeux mais à part ses exceptions, seul D.ieu (avec Sa Parole et Son Esprit) peut soustraire quelqu’un du Shéol.

Dès lors, il me semble que c’est le Nouveau Testament qui seul établira le lien entre le Messie et la résurrection des défunts.

dan 26 a écrit:
pauline a écrit:

On remarquera aisément que dans la Torah il n'y a aucune allusion à une vie après la mort, au contraire l'espérance des Hébreux est d'avoir une grande descendance et de laisser un durable souvenir après le trépas.
Mais dans certains livres juif oui
C’est peu clair tant s’impose l’idée de la Résurrection du Peuple Élu.
Par exemple, il est difficile de parler de "vie éternelle" même pour les ressuscités du trente-septième chapitre d’Ézéchiel, les morts reviennent la vie mais, apparemment, ils n’en commencent pas une nouvelle qui serait "éternelle".
Si vous disposez de citations explicites, veuillez nous les communiquer.

dan 26 a écrit:
pauline a écrit:

Vous noterez que l'attente des temps messianiques n'apparaît toujours pas, et que l'idée que quelqu'un puisse nous sauver de la mort est totalement absente de tout le corpus que vous évoquez.
Mais par contre on le retrouve dans l'AT dans michée par exemple  
Je ne crois pas.
Le cinquième chapitre évoque clairement l’attente messianique d'un Messie restaurateur d'Israël. Mais, à ma connaissance, rien chez Michée n’évoque la résurrection individuelle
Si vous disposez de citations explicites, veuillez nous les communiquer.

dan 26 a écrit:
pauline a écrit:

Vous abordez pourtant un point très important : Quand l'espérance en une vie éternelle individuelle (au contraire d'une renaissance collective d'Israël) apparaît-elle dans la Bible ?
Dans Jean pour les chretiens , sous le terme temps indéfini dans l'AT, voir également  le terme schéol, ou Hades  pour les juifs .
La résurrection individuelle est présente quasiment dans tous les livres du Nouveau Testament. Voulez-vous dire que l’évangile selon saint Jean est le plus ancien livre du Nouveau Testament ?

Pour le Testament Premier, je ne vois pas très bien à quoi vous faites allusion.

Très cordialement
Votre sœur
pauline
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
pauline.px
Désinscrit à sa demande
avatar

Féminin Nombre de messages : 280
Age : 65
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 15/11/2012

MessageSujet: Re: on continue avec pauline    Jeu 22 Aoû 2013 - 22:27

Bonjour Dan 26

dan 26 a écrit:
pauline a écrit:

Sophisme de l’analogie : Vous parlez des idées religieuses comme s’il s’agissait de produits qui s’échangent dans une économie de marché.
tu mélanges tout" marché", et" marketing" . Le marketing c'est faire l’état des besoins, et répondre à ces besoins.Les hommes ont besoin de croire, les religions répondent à ce besoin .
1 ) Vous oubliez que le marketing c’est aussi inventer des besoins. Le marketing est une technologie au service des entreprises voire des partis politiques de sorte que malgré vos précisions, vous n’échappez pas au sophisme de l’analogie.

2 ) Oui, vous avez besoin de croire que D.ieu, béni soit-Il, n’existe pas.

3 ) Toutefois les agnostiques ou les indifférents existent. Ainsi, en affirmant « Les hommes ont besoin de croire » vous changez votre thèse qui jusqu’à présent laissait les humains libres de choisir leur placebo. Jusqu’à présent les humains avaient besoin d’un placebo et non pas de croire.

dan 26 a écrit:
pauline a écrit:

a ) le fait religieux existe, c’est une réalité anthropologique qui semble traverser toutes les civilisations depuis la nuit des temps.
pas depuis la nuit des temps, seulement depuis que l'homme à pris conscience de sa mort .
Avez-vous une preuve à nous faire connaître étayant cette hypothétique chronologie ? ou bien s’agit-il encore de la thèse de "nombreux" spécialistes…

dan 26 a écrit:

Et pourquoi cela serait il discourtois , peux tu me le dire ?Faut il vous laisser dans vos bulles quand vous essayez de convaincre les autres
Vous pouvez dire tout ce que vous voulez à condition de reconnaître que ce ne sont que des opinions personnelles et non pas des vérités scientifiques.
Sur un forum d’échanges sur les religions, vous pouvez dire « Dieu n’existe pas » ou le « L’Invisible est le produit de l’imagination » tant que vous acceptez sans aucune réticence que d’autres disent « D.ieu, béni soit-Il, est » ou « L’Esprit Saint inspire tous ceux qui le désirent avec sincérité ».

dan 26 a écrit:
pauline a écrit:

e ) par conséquent, au contraire d’autres contextes, dans un forum de discussion religieuse, il est rationnel d’émettre l’hypothèse que les réalités métaphysiques qui échappent à la science puisse peser sur le phénomène religieux.
Veux tu dire par là que vous ne voulez pas être déranger dans les forums dits religieux? Ce n'est pas le rôle des forums
Non, je ne dis pas cela.
Dans un forum de discussion religieuse, les athées sont des croyants parfaitement comme les autres.
Je veux dire que, dans un forum de discussion religieuse, les athées n’ont pas à imposer comme une vérité que les réalités métaphysiques sont imaginaires, car ils n’en savent rien.

dan 26 a écrit:
pauline a écrit:

f ) par conséquent, au contraire d’autres contextes, dans un forum de discussion religieuse, il est rationnel d’émettre l’hypothèse qu’au moins une doctrine religieuse puisse traduire des vérités métaphysiques.
non désolé il est impensable et dangereux de penser un seul instant que dans le contexte de ces forums une seule religion puisse avoir la prétention de détenir la vérité par rapport à toutes les autres .
1 ) pouvez-vous démontrer que le bouddhisme ne s’approche pas de façon satisfaisante de la vérité ?
2 ) vous n’avez pas lu le « au moins une » de mon paragraphe.
3 ) si cette hypothèse vous déplaît, il vous faut alors démontrer qu’elle est fausse.

dan 26 a écrit:
pauline a écrit:

g ) par conséquent, au contraire d’autres contextes, dans un forum de discussion religieuse, il est rationnel d’émettre l’hypothèse qu’au moins une doctrine religieuse puisse développer un discours métaphysique qui s’approche de la vérité.
Et tu oses parler de sophisme quand je fais mention de marketing au sujet de la religion . Tu es gonflée excuse moi
Si vous niez cette hypothèse alors il vous faut démontrer qu’absolument aucune doctrine métaphysique, y compris l’athéisme, ne s’approche de la vérité.

dan 26 a écrit:
pauline a écrit:

Qu’y puis-je si je n’ai jamais connu l’angoisse de la finitude ? autant athée que croyante.
mais tu dis n'importe quoi puisque maintenant tu parles de vie éternelle !!!!
1 ) Pouvez-vous démontrer scientifiquement que parler de vie éternelle et ressentir votre hypothétique angoisse de finitude sont indissociables ?
2 ) Avez-vous lu ce que je dis de la vie éternelle ?

dan 26 a écrit:

La réalité est une banalité, tu n'as donc pas compris que la démarche religieuse neutralise cette angoisse.
Il est possible que, pour certaines personnes la démarche religieuse ait cette vertu, et alors ?
À moins de s’adonner au sophisme de généralisation, cela ne démontre en rien que la démarche religieuse ait cette vertu pour toutes et tous.
À moins de s’adonner au sophisme de généralisation, cela ne démontre en rien que la démarche religieuse trouve sa source dans une quelconque angoisse.

dan 26 a écrit:

Tu en est pourtant un bon exemple . La Bible te nourrit et tu crois à la vie éternelle . Qu'enseigne la bible ?
Monsieur le Gourou sait mieux que moi mes angoisses puisqu’il se donne le droit de les inventer !
Mais Monsieur le Gourou n’a toujours rien compris à la vie éternelle en laquelle je mets ma foi.
Elle est bizarre votre sagacité à géométrie variable.

dan 26 a écrit:

Cela veut dire quoi quand tu dis que nous sommes eternel ?
pauline a écrit:
Je ne crois pas avoir dit que « nous sommes éternels » j’ai même soutenu que dans le Jardin d’Éden, l’Adam n’était pas éternel mais jouissait d’une vie sans limite biologique et probablement sans senescence.
Désolé tu l'as dit ,
1 ) Veuillez exhiber une citation, svp.
2 ) En fait, je ne suis même pas sûre de cette vie illimitée au Paradis.
3 ) J’ai dit que la vie éternelle c’est déjà maintenant et que nous devons en profiter AVANT notre trépas.

dan 26 a écrit:
pauline a écrit:

Quand je parle d’éternité c’est généralement pour dire « hors du temps » et, par exemple, chaque instant de prière fervente est un instant d’éternité, chaque acte de charité est un instant d’éternité, etc. l’éternité est pour moi toujours dans le moment présent. Peut-être y a-t-il davantage, je l’ignore.
Tu n'en parles jamais , mais quand tu en parles, c'est quoi ce fourbis . Tu te contredis toute seule
Monsieur le Gourou croit en la vie éternelle d’un paradis style Bisounours, c’est respectable mais ce n’est pas ma foi.

dan 26 a écrit:

Comment ont pu etre sauvé les non chrétiens pas JC , avant JC ?
pauline a écrit:
Comme tous les non-chrétiens de toutes les époques.
Explique STP, en détail.
Déjà expliqué. Relisez-moi.

dan 26 a écrit:

Si les non chrétiens étaient déjà sauvé avant JC, quel interet dieu a t'il eu de faire venir son fils, puisque la fameuse méthode de "salut " existait déjà !!!
1 ) Pourquoi voulez-vous que D.ieu, béni soit-Il, soit mû par l’intérêt ?
2 ) Sans que je puisse parler en Son Nom, il est plus probable que D.ieu, béni soit-Il, voulait que l’humain sache ce que D.ieu, béni soit-Il, ressent pour Sa Création et quel est Son projet.
3 ) On peut aussi estimer que « Sans sacrifice pas de salut » et « Sans Résurrection, pas de résurrection ».

dan 26 a écrit:

Aimer son prochain est un précepte hindouiste que l'on retrouve dans les vedas .Pourquoi avoir repris ce concept qui existait déjà bien avant JC, quel interet puisque les hindouistes le pratiquaient déjà, ?
1 ) Si c’est bien, alors il est bon de le rappeler. Encore que le précepte classique est plus faible « Ne faites pas aux autres ce que vous ne voudriez pas que l’on vous fasse. »
2 ) Avez-vous trouvé dans les Védas ces deux impératifs :
Luc 6:31 Ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux.
Luc 6:35 Mais aimez vos ennemis, faites du bien, et prêtez sans rien espérer.
Avec en corollaire : Jean 15:13 Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis.
Si vous en disposez, veuillez exhiber des citations.

dan 26 a écrit:
pauline a écrit:

En osant une comparaison, mon sentiment est que par la Croix et la Résurrection notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ nous a envoyé à chacun une bouée de sauvetage et qu’il nous suffit de la saisir, et il y a plein de façons de saisir, la foi en Jésus-Christ n’en est qu’une.
Mais la bouée existait déjà quel interet , des dieux de salut aussi quel interet ?
À quoi faites-vous allusion avec « la bouée existait déjà » ?

dan 26 a écrit:

dans la mesure où ta foi t'assures une vie éternelle , c'est normal qu’après tu t'occupes d'autres choses . Mais le noyau dur de ta fois et que tu le veuilles ou non cette fameuse espérance tant souhaitée .
Monsieur le Gourou est obsédé par la vie éternelle façon bisounours.
Ne vous ai-je pas décrit en quoi consiste ma foi en la vie éternelle ?
Y avez-vous lu une allusion à la vie après la mort ?

dan 26 a écrit:
pauline a écrit:

D.ieu, béni soit-Il, a créé l’Univers par Sa Parole.
Où est ce ecrit en clair
pauline a écrit:

Genèse 1,3 Dieu dit : Que la lumière soit ! Et la lumière fut.
Jean 1, 1  Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. 2 Elle était au commencement avec Dieu. 3 Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle.
? C'est par ces actes qu'il crée l'univers, il crée, il fait, il forme l'homme , il souffle dans les narines , il plante un arbre, .C'est exactement ce que je te dis tout et son contraire dans ces textes .
Et comment agit-Il ?

dan 26 a écrit:
pauline a écrit:

Non, vous posez l’hypothèse « dieu n’existe pas », vous parlez du contenu de la Bible, vous imposez votre lecture de la Bible comme allant de soi, vous contestez la sotériologie que je confesse, etc.
mais c'est normal puisque je dis que je ne fais que contredire ceux qui veulent imposer la bible , ou leur religion .
Vous voulez imposer votre athéisme en critiquant les autres tandis que, moi, je veux témoigner de ma foi et je m’efforce de ne jamais critiquer les éléments de foi des autres.
Êtes-vous capable de percevoir une différence dans nos attitudes ?

Critiquer systématiquement les autres est profondément malsain et c’est la marque des sectaires.
Quand on est à son aise dans sa foi on n’éprouve nulle hostilité vis-à-vis de ceux qui croient différemment et on se réjouit des différences qui ne peuvent être que stimulantes pour quelqu’un qui cherche sincèrement la vérité.

dan 26 a écrit:

Car je trouve cette attitude très dangereuse
Vous vous sentez en mission comme n’importe quel sectaire, mais d’où détenez-vous la légitimité pour accomplir cette mission ?

dan 26 a écrit:

C'est l'absence de preuve concernant dieu (qui ne peut etre), qui fait de ce mécanisme un placebo . Le fait de crorie à quelque chose qui n'existe pas (pour moi, mais pas pour vous ), fait du résultat au travers de la croyance office de placebo. ce devrait être facile à comprendre.
C’est très facile de comprendre que ce n’est que POUR VOUS (et non pour les autres) que le quelque chose n’existe pas et par cons équant ce n’est que POUR VOUS (et non pour les autres) qu’il s’agit d’un placebo.
Ce n’est donc que pour un athée que la religion est un placebo.
En conclusion, votre théorie du placebo est une conséquence de votre athéisme, elle est donc une doctrine de type religieux.

dan 26 a écrit:

Dire à un athée qu'il prend parti sur l'inexistence de dieu , est assez banal
Ce qui est moins banal (encore que) c’est que cet athée qui exprime sa foi s’insurge quand d’autres expriment leur foi.
Ce qui est moins banal (encore que) c’est que cet athée adopte une attitude sectaire en se proclamant anti-sectaire.

dan 26 a écrit:
pauline a écrit:

Non, ce qui m’ennuie c’est que vous infériez des tas de choses fausses et que vous ne vouliez pas en démordre.
Ce faisant, vous pratiquez une technique banale de lavage de cerveau et vous vous comportez en gourou au sens le plus négatif du terme.
je ne savais pas qu'argumenter , avoir des arguments solides , était une méthode assimilée au lavage de cerveau . C'est nouveau.
Ne mélangez pas tout. Il n’est pas question de vos arguments "solides".
Le lavage de cerveau d’un Gourou basique consiste d’abord à prétendre connaître mieux que son interlocuteur(rice) le vécu, la conscience, les sentiments, l’inconscient de son interlocuteur(rice), puis à en tirer argument.
Tant que vous m'opposerez des affirmations imaginaires sur mon vécu, mes sentiments, ma conscience et mon inconscient vous adoptez la technique du lavage de cerveau des gourous.

dan 26 a écrit:
pauline a écrit:

Je vous prenais pour quelqu’un qui a déjà entendu parler de l’énonciation et de l’analyse textuelle.
alors dit moi pourquoi la fameuse analyse textuelle n'est pas la même pour la bible , que les autres textes .
Ma façon d’aborder initialement la Bible est la même que celle que pour les autres textes de nature comparable.
dan 26 a écrit:
Dit moi pourquoi certains passages de la bible sont lus littéralement et d'autres doivent être impérativement interprétés
À mes yeux d’athée, la problématique de l’énonciation m'a paru un bon filtre .
Par exemple :
Il y a des passages où l’énonciateur se proclame (et ce sans que cela soit invraisemblable) comme le porte-parole de témoins proches des événements relatés. Dès lors on traite ce témoignage comme n’importe quel témoignage avec ses inévitables erreurs, ses nécessaires adaptations à la culture de son lectorat et les probables reformulations.

dan 26 a écrit:
pauline a écrit:

Les mythes ne sont pas des fables, ce sont des récits fondateurs qui disent une vérité.
non désolé il suffit de voir les mythes hellénistes par exemple.
Si vous n’êtes pas convaincu par la métaphysique du paganisme grec, c’est votre problème.
La vérité des mythes n’est pas événementielle.
Avec un décalage narratif aux vertus pédagogiques et mnémotechniques, le mythe authentique se distingue d’une fable en ce qu’il témoigne de la cosmogonie, de l’éthique, des structures sociales, de l’histoire collective, etc, et de la métaphysique du groupe ethnique qui partage ce mythe.

dan 26 a écrit:
pauline a écrit:

2 ) Je n'ai jamais dit qu'une divinité avait écrit (ou dicté) la Bible, j'ai dit que la Bible est parole d'humanité.
N'importe quoi excuse moi, tu viens de dire toi même que par la parole dieu a tout crée !!!!!
Encore un problème de chronologie.
En effet, D.ieu, béni soit-Il, a tout amené à l’existence et par conséquent toutes nos pensées, tous nos écrits Lui sont dus. Donc d’un certain point de vue (en dernière instance, dirait Marx) les contributions de Dan 26 sont écrites par D.ieu, béni soit-Il.

Toutefois, même si D.ieu, béni soit-Il, nous envoie l’Esprit Saint, Il nous laisse entièrement libres de nos pensées, nous devons sciemment écouter l’Esprit Saint.
Par conséquent, il n’est donc pas choquant d’affirmer que les contributions de Dan 26 sont des paroles de Dan 26 et non pas des paroles de D.ieu, béni soit-Il.

Alors je vous répète : la Bible n’est pas LA Parole de D.ieu, béni soit-Il. La Bible est une œuvre humaine collective, écrite et réécrite sur des décennies par une foule de rédacteurs, souvent anonymes.
Je crois que l’Esprit Saint faisait Son œuvre d’inspirateur et je crois que ces rédacteurs y ont été sensibles.
Enfin, je crois qu’avec l’aide de l’Esprit Saint je puis comprendre en lisant la Bible le message que D.ieu, béni soit-Il, a voulu me transmettre
.
dan 26 a écrit:

Si tu joue à ce jeux tu verras que depuis 2011 nombreux sont les croyants qui m'ont parlé de vérité absolue
Merveilleux. Qui puis-je ?

dan 26 a écrit:
pauline a écrit:

J’affirme que lorsque la mort se fait proche, la plupart des gens (mais pas tous) connaissent l’angoisse de l’agonie ou du trépas et qu’il ne s’agit pas d’une angoisse de finitude mais une peur de l’inconnu.
tu joues vraiment sur les mots pour strictement rien , peu importe l'angoisse y est et souvent bien avant .
pauline a écrit:
Chez tout le monde ?
chez tous le monde sauf , les fous, les comateux, les débiles bien sûr.
1 ) Encore une belle affirmation qui attend sa preuve scientifique.
2 ) Je suis folle, comateuse ou débile, bien sûr.

dan 26 a écrit:
pauline a écrit:

J’ai plus peur des conséquences d’une intervention dite préventive Israélo-américaine en Iran que d’une agression iranienne ou yéménite.
qui te demande d'avoir plus ou moins peur de ou de ? C'est juste un constat
Mais c’est vous qui êtes animé par la peur, c’est donc à vous de m’expliquer pourquoi vous craignez plus l’intégrisme religieux que le bellicisme américain.

dan 26 a écrit:
pauline a écrit:

La seule victoire sur le Mal qui a un sens c’est la victoire de la Création.
Le mal plus fort que dieu , mais alors Dieu ne serait il pas omni tout et tout puissant ? Comment un dieu amni tout qui aime tant les hommes a t'il pu créer le mal qu'il ne maîtrise plus , c'est inconcevable .
Le Mal n’est pas plus fort que D.ieu, béni soit-Il, mais pour l’instant, le Mal est encore plus fort que l’Humain.
À mes yeux, l’Évolution est le processus divin par lequel la Création vaincra le Mal.
Sans Création, il n’y a pas de Mal. Le Mal trouve son terreau dans la création et c’est à la création de s’en libérer. Et les progrès inouïs des sciences et techniques m’invitent à penser que si nous le voulions les catastrophes naturelles, les maladies et les sottises des hommes pourraient ne plus faire aucun mal.

dan 26 a écrit:

Comment dieu si il existe ,lui qui aime tant les hommes a t'il peut faire en sorte que tant de religions différentes se développent et se trompent surtout
Je ne peux parler au Nom de D.ieu, béni soit-Il.
Personnellement je crois que D.ieu, béni soit-Il, Se moque complètement de nos connaissances à Son sujet. Ce qui Lui importe c’est comment nos discours, quels qu’ils soient, à Son sujet se traduisent dans notre cœur, pas dans notre intellect. Le saint apôtre Paul est clair à ce sujet.

dan 26 a écrit:
pauline a écrit:

Le mot « doctrine » vous ennuie, je comprends très bien mais c’est un fait.
alors qu'en debut de ce thème je copie et colle :1 ) Il est clair que le champ religieux est anthropologique. Il n’y a rien de choquant à déceler des régularités et des invariants.
2 ) Votre point de départ avec des questions existentielles définit l’athéisme comme religion.
1 ) C’est en effet ce que je prétends dans votre attitude personnelle.
- a ) Par d’innombrables critiques, vous développez un discours religieux.
- b ) Vous êtes sectaire et vous vous sentez investi d’une mission.
- c ) Votre obsession des trois questions inscrit votre athéisme dans une démarche religieuse puisque vous vous interrogez sur ce qui vous relie au passé et ce à quoi vous êtes relié après votre décès.
- d ) Vous définissez vous-même un espace du sacré puisque vos hypothétiques « contenu de placebo » doivent rester cachés.

2 ) Il est de bon ton de fuir le mot « religion » puisqu’il faut éviter toute comparaison avec les "grandes religions", leur clergé et leur pouvoir temporel. Certains Bouddhistes, certains Shintoïste, certains panthéistes, les Théosophes, les Francs-Maçons, les athées, etc, refusent que l’on parle d’eux en terme de religion.
Voilà quelques mot de Wikipedia :
Spoiler:
 

Mais si les mots "doctrine" ou "religion" vous ennuient, alors je propose de dire que l’athéisme est une métaphysique.

dan 26 a écrit:

je tiens à reconnaitre que je me suis trompé en parlant de la thora(ma mémoire me joue des tous ) , mais tu ne peux nier que certains juifs attendent encore le messie i
pauline a écrit:

En effet.
merci de confirmer mes propos le reste c'est du blabla,
Ce blabla vous est insupportable car il démontre que les Hébreux n’ont pas connu votre hypothétique angoisse de finitude puisqu’ils ont attendu le troisième siècle pour envisager un « après mort »

dan 26 a écrit:

et cela sent le copié collé , dont je ne suis pas un adepte .
Non seulement vous êtes vaniteux mais en plus vous êtes méprisant.

dan 26 a écrit:
pauline a écrit:

Si vous disposez de citations explicites, veuillez nous les communiquer.
Les juifs pensent que l'âme est immortelle , et quelles sont en réserve en attendant de l'olam aba (le monde futur) en cours de construction par l'application des Mitzvoh (les fameux commandement), en réserve de quoi si ce n'est de vivre éternellement dans un nouveau monde , une forme de Paradis ?Par contre il faut reconnaitre qu'il y a des courants différents sur cette espérance juive
C’est du blabla.
Des citations bibliques, svp.

dan 26 a écrit:
pauline a écrit:

Si vous disposez de citations explicites, veuillez nous les communiquer.
Michée 5 3 laisse planer une espérance jusq'au temps .........
Voyons voir où se niche l’espérance d’une vie après la mort ?
2 (5-1) Et toi, Bethléhem Ephrata, Petite entre les milliers de Juda, De toi sortira pour moi Celui qui dominera sur Israël, Et dont l’origine remonte aux temps anciens, Aux jours de l’éternité.
3 (5-2) C’est pourquoi il les livrera Jusqu’au temps où enfantera celle qui doit enfanter, Et le reste de ses frères Reviendra auprès des enfants d’Israël.
4 (5-3) Il se présentera, et il gouvernera avec la force d'Adonaï, Avec la majesté du nom d'Adonaï, son D.ieu : Et ils auront une demeure assurée, Car il sera glorifié jusqu’aux extrémités de la terre.
5 (5-4) C’est lui qui ramènera la paix. Lorsque l’Assyrien viendra dans notre pays, Et qu’il pénétrera dans nos palais, Nous ferons lever contre lui sept pasteurs Et huit princes du peuple.
6 (5-5) Ils feront avec l’épée leur pâture du pays d’Assyrie Et du pays de Nimrod au dedans de ses portes. Il nous délivrera ainsi de l’Assyrien, Lorsqu’il viendra dans notre pays, Et qu’il pénétrera sur notre territoire.


Ce passage sert d’appui aux chrétiens pour l’attente messianique mais n'anticipons pas ! Pour les hébreux, je ne vois pas de lien avec l’idée d’être « sauvé de la mort » individuellement.
Ce passage parle de la résurrection de l’Israël glorieux il ne témoigne en rien de votre hypothétique angoisse de finitude.

dan 26 a écrit:
pauline a écrit:

Pour le Testament Premier, je ne vois pas très bien à quoi vous faites allusion.
Il suffit de voir la definition du Schéol, ou de l' Hades , une forme de purgatoire , de réserve, en attente de ..........
N’y a-t-il pas un considérable anachronisme à définir le Shéol comme une sorte de purgatoire ?
Vous lisez la Bible avec le regard du chrétien du Moyen-Âge, c’est normal que vous y trouviez ce que vous y cherchez.

Pour l’instant, nous traitons votre affirmation : « mais la thora annonce un messie que l'on attend toujours qui va sauver de la mort ».
Tous les deux, nous avons vu que la Torah est muette à ce sujet.
Et depuis, nous parlons des Hébreux, des Juifs à la lumière du Testament Premier.

Or voici ce que nous dit l’Ecclésiaste sur le sort des tous les morts, aussi bien les justes que les méchants :
Ecclésiaste 2:16 Car la mémoire du sage n’est pas plus éternelle que celle de l’insensé, puisque déjà les jours qui suivent, tout est oublié. Eh quoi ! le sage meurt aussi bien que l’insensé !
Ecclésiaste 8:10 Alors j’ai vu des méchants recevoir la sépulture et entrer dans leur repos, et ceux qui avaient agi avec droiture s’en aller loin du lieu saint et être oubliés dans la ville. C’est encore là une vanité.
Ecclésiaste 9, 2 Tout arrive également à tous ; même sort pour le juste et pour le méchant, pour celui qui est bon et pur et pour celui qui est impur, pour celui qui sacrifie et pour celui qui ne sacrifie pas ; il en est du bon comme du pécheur, de celui qui jure comme de celui qui craint de jurer. 3 Ceci est un mal parmi tout ce qui se fait sous le soleil, c’est qu’il y a pour tous un même sort ; aussi le cœur des fils de l’homme est-il plein de méchanceté, et la folie est dans leur cœur pendant leur vie ; après quoi, ils vont chez les morts. Car, qui est excepté ? 4 Pour tous ceux qui vivent il y a de l’espérance ; et même un chien vivant vaut mieux qu’un lion mort. 5 Les vivants, en effet, savent qu’ils mourront ; mais les morts ne savent rien, et il n’y a pour eux plus de salaire, puisque leur mémoire est oubliée. 6 Et leur amour, et leur haine, et leur envie, ont déjà péri ; et ils n’auront plus jamais aucune part à tout ce qui se fait sous le soleil.

Et le livre de Job explicite son espérance :
Job 7, 6 Mes jours sont plus rapides que la navette du tisserand, Ils s’évanouissent : plus d’espérance ! 7 Souviens-toi que ma vie est un souffle ! Mes yeux ne reverront pas le bonheur. 8 L’œil qui me regarde ne me regardera plus ; Ton œil me cherchera, et je ne serai plus. 9 Comme la nuée se dissipe et s’en va, Celui qui descend au séjour des morts ne remontera pas ; 10 Il ne reviendra plus dans sa maison, Et le lieu qu’il habitait ne le connaîtra plus.

Évidemment, si l’on reprend votre attente eschatologique avec un Paradis de Bisounours, D.ieu, béni soit-Il, peut faire ressusciter qui Il veut, Il n’a nul besoin d’un congélateur pour conserver nos traces.
La possibilité d’un retour individuel à la vie est effleurée par quelques prophètes sans que l’on puisse parler d’une attente eschatologique, car il s’agit plutôt d’une métaphore de la restauration d’Israël.
Mais je peux me tromper.

Très cordialement
Votre sœur
pauline
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: on continue avec pauline    

Revenir en haut Aller en bas
 
on continue avec pauline
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» je continue avec les plantes
» Liaison en courant continu en souterrain
» Questions bêtes
» anova VS régression avec variables dichotomiques
» Pauline Bonaparte l'idole des Anglais.....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Croire ou ne pas croire :: La foi en questions-
Sauter vers: