Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 l'homme et la femme.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
florence_yvonne
Admin
Admin


Nombre de messages : 26750
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: l'homme et la femme.   Dim 24 Nov 2013 - 18:24

L'homme est un mal nécessaire (je blague)
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
l'intondable
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6406
Age : 66
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: l'homme et la femme.   Dim 24 Nov 2013 - 19:34

pauline.px a écrit:
Bonjour L'Intondable

l'intondable a écrit:
Ca veut donc dire que l'homme devait passer un certain moment dans la solitude. Peut-être pour comprendre quelque chose. Et donc dieu avait planifié ce moment de solitude. C'est ça?
C'est possible car D.ieu, béni soit-Il, se sert du temps pour guider Sa Création à la perfection.

Mais le philosophe Philon voit plutôt que D.ieu, béni soit-Il, ne souhaite pas que l'humain soit monos comme Lui, c'est à dire de nature Une et Simple. Pour Philon d'Alexandrie, D.ieu, béni soit-Il, veut un être de multiplicité.
Merci d'avoir répondu à une autre de mes questions, concernant l'homogénéité de dieu.

pauline.px a écrit:

Je ne suis pas opposée à l'idée que D.ieu, béni soit-Il, ait voulu faire vivre l'expérience de la solitude à Adam sans le moindre représentant du monde animal.
Ce ne serait nullement un isolat dans la Bible, néanmoins on ne peut pas dire que cette expérience de la solitude ait été particulièrement mise en valeur.

Là encore, il s'agit d'étapes dans la construction progressive d'un édifice, ces étapes ne signifie pas que D.ieu, béni soit-Il, était contraint à les opérer, cela suggère seulement qu'Il les opère pour nous délivrer un message.

L'enseignant c'est D.ieu, béni soit-Il.

C'est précisément chaque fois (et c'est sûrement "toutes les fois") que D.ieu, béni soit-Il, aurait pu faire autrement que ce qu'Il fait prend un sens pour nous.
Le pur pragmatisme rationnel est totalement dépourvu de signification.
Il est simplement dommage que cette étape soit réduite à néant avec le départ d'Adam. Aucun de ses descendants n'ont mémoire de l'expérience vécue par Adam.
Revenir en haut Aller en bas
pauline.px
Désinscrit à sa demande
avatar

Féminin Nombre de messages : 280
Age : 64
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 15/11/2012

MessageSujet: Re: l'homme et la femme.   Dim 24 Nov 2013 - 22:12

Bonjour L'Intondable

l'intondable a écrit:
Merci d'avoir répondu à une autre de mes questions, concernant l'homogénéité de dieu.
J'ai aperçu ce topique, je n'ai pas voulu contribuer parce que je reconnais que je n'ai pas les idées claires sur cette question et je suis plutôt réfractaire aux dogmatismes à ce sujet, dogmatismes qui me semblent plus relever de spéculations métaphysiques qu'autre chose.

Ce que nous percevons du soleil est hétérogène : son aspect, sa lumière, sa chaleur, son rayonnement invisible, son influence gravitationnelle... on peut se forcer à dire qu'il y a une homogénéité sous-jacente...

Personnellement, je crois que D.ieu, béni soit-Il, est débordement de richesses qui se déploient sur d'innombrables plans et que nous sommes impuissants à en saisir l'ampleur.
Sur chaque plan, Il est "monos", simple, sans complexité... mais ces plans sont en nombre infini.



l'intondable a écrit:

Il est simplement dommage que cette étape soit réduite à néant avec le départ d'Adam. Aucun de ses descendants n'ont mémoire de l'expérience vécue par Adam.
Il nous reste un récit, ce n'est déjà pas si mal.

J'avouerais qu'à mes yeux le personnage d'Adam manque de profondeur, il a un petit côté impersonnel, d'ailleurs il est difficile de savoir quand il faut le traduire par Adam ou par humain.

... et je me dis que c'est pour qu'il me soit plus facile de me reconnaître en lui.


Très cordialement
votre sœur
pauline
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 10718
Age : 89
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: l'homme et la femme.   Lun 25 Nov 2013 - 11:27

florence_yvonne a écrit:
L'homme est un mal nécessaire (je blague)
Et la femme est un bien indispensable (je ne blague pas)
 

Revenir en haut Aller en bas
pauline.px
Désinscrit à sa demande
avatar

Féminin Nombre de messages : 280
Age : 64
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 15/11/2012

MessageSujet: Re: l'homme et la femme.   Mar 26 Nov 2013 - 0:31

Bonjour Attila,

Attila a écrit:

A la lecture du premier chapitre de la Genèse il m'apparaît comme fortement probable que Dieu créait un homme androgyne; mâle et femelle et ceci dans un lieu appelé le plérome .
27.Dieu créa l'homme à son image, il le créa à l'image de Dieu, il [le] créa l'homme et la femme.
Le deuxième chapitre nous montre l'image d'un Dieu multiple appelé "Elohims" qui créait un homme dual, càd présent en deux entité sexuée, emprisonné dans un jardin clos.
Je ne suis pas contre, c'est une interprétation vénérable.

Toutefois, je note que jusqu'au verset 2.3 c'est Elohim qui est à l'œuvre.
Et j'admets volontiers qu'il s'agisse d'un D.ieu, béni soit-Il, aux multiples facettes.

Pour moi ce premier "récit de la Création" n'est pas un récit mais un programme.
Programme que nous verrons s'exécuter sous la houlette de Ya.hvéh à partir de genèse 2.4.

Dans ce programme, il n'est pas particulièrement question d'Eden ni d'une vie particulièrement paradisiaque.
Et il est prescrit aux humains une sexualité de reproduction.
C'est d'ailleurs le premier commandement.
La sexualité de reproduction n'est pas incompatible avec l'androgynie mais la rencontre des deux ne manque pas de me surprendre.


Quand Ya.hveh Se mettra vraiment à l'ouvrage, il façonnera d'abord l'homme (mais de vénérable Traditions distinguent ici l'homme de Adam qui apparaitra plus tard) et organisera le Jardin autour l'Arbre du Milieu, entre les quatre fleuves.
On pourrait penser que dans les premiers temps la sexualité reproductive n'est pas envisageable mais, pourtant, ce n'est pas précisément pour ça que Ya.hveh modèle une "hommesse" (isha, en hébreu) à partir de la chair de l'homme (ish, en hébreu).

La Septante est plus explicite que la Tradition massorétique :
Et D.ieu, béni soit-Il, jeta un égarement sur Adam (ce n'est plus l'homme, c'est Adam) et Il l'endormit ; et Il prit un de ses côtés et Il substitua de la chair à sa place.
où je crois percevoir que Adam est transformé par cette opération qui n'est pas tout à fait une amputation mais une substitution.

Certes, cela ne s'oppose pas radicalement à l'idée d'une séparation en deux moitiés, mais cette opération est présentée de façon trop asymétrique à mes yeux.

Enfin, je m'interroge sur votre choix de traduction.
27  (TOB) D.ieu créa l’homme à son image, à l’image de D.ieu il le créa ; mâle (zakar et non pas ish) et femelle (neqevah et non pas isha) il les créa.
27  (LXX) και εποιησεν ο θεος τον ανθρωπον κατ εικονα θεου εποιησεν αυτον αρσεν (et non pas aner ) και θηλυ (et non pas gunê) εποιησεν αυτους

La Septante utilise d'ailleurs les mêmes mots (arsên et thêlus) pour les animaux de l'Arche :
6, 19  (TOB) De tout être vivant, de toute chair, tu introduiras un couple dans l’arche pour les faire survivre avec toi ; qu’il y ait un mâle et une femelle !
19  (LXX) και απο παντων των κτηνων και απο παντων των ερπετων και απο παντων των θηριων και απο πασης σαρκος δυο δυο απο παντων εισαξεις εις την κιβωτον ινα τρεφης μετα σεαυτου αρσεν και θηλυ εσονται


Ce parallélisme ne m'invite pas à voir ici un témoin du mythe platonicien de l'androgyne.




Attila a écrit:

Curieusement Jésus expliquera de manière très simple et sans détour que l'homme est destiné à rejoindre le "royaume des Cieux ( le plérome )" où l'homme ne sera plus sexué mais androgyne ainsi que les anges.
Matthieu 22 : 30
Car en la résurrection on ne prend ni on ne donne point de femmes en mariage, mais on est comme les Anges de Dieu dans le ciel.
Est-ce que notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ nous annonce la fin de la différence sexuelle anatomique ?
J'ignore d'ailleurs le sexe des anges.
Je note qu'il ne faudrait surtout pas confondre androgyne (mâle et femelle) et asexué.

Pour moi, notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ ne nous dit seulement que nous aurons d'autres préoccupations.
Il semble que la question de la reproduction ne se posera plus avec la même acuité quand la vie sera éternelle.

Alors deviendrons-nous androgyne ?
Oui, car il ne s'agit pas de redevenir androgyne car redevenir androgyne nous impose de récupérer l'autre moitié et d'enlever le surplus.

Personnellement, je crois que les questions de sexe ou de genre n'auront plus tout à fait le même sens.

Très cordialement
votre sœur
pauline
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26750
Age : 56
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: l'homme et la femme.   Mar 26 Nov 2013 - 11:38

De toute façon, ce n'est pas compliqué, l'homme et la femme sont différents et égaux en droits et en devoirs.
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9727
Age : 66
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: l'homme et la femme.   Mar 26 Nov 2013 - 11:55

l'intondable a écrit:
Il est simplement dommage que cette étape soit réduite à néant avec le départ d'Adam. Aucun de ses descendants n'ont mémoire de l'expérience vécue par Adam.
pauline.px a écrit:
j'ai aperçu ce topique, je n'ai pas voulu contribuer parce que je reconnais que je n'ai pas les idées claires sur cette question et je suis plutôt réfractaire aux dogmatismes à ce sujet, dogmatismes qui me semblent plus relever de spéculations métaphysiques qu'autre chose.
J'ai aperçu ce topique et si je ne contribue pas, c'est simplement parce que je ne perçois aucune capacité ou volonté à réfléchir au sens réel des textes bibliques....
Faire du personnage "Adam" un personnage réel de l'histoire de l'humanité  ferait  sourire un rabbin et le peinerait en même temps, mais il ne perdrait certainement pas son temps à expliquer quoi que ce soit.

Si vraiment vous voulez échanger pour comprendre, je vous suggère d'écouter une courte conférence  (34 mn) en cliquant sur le lien:
==> clic ICI
Une créature pour deux genres - n° 1
Berechit: l’humain, l’homme et la femme  
Liliane Vana - docteur en sciences des religions


Ensuite il sera possible d'échanger sur des bases solides.
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 10718
Age : 89
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: l'homme et la femme.   Mar 26 Nov 2013 - 12:10

pauline.px a écrit:

27  (TOB) D.ieu créa l’homme à son image, à l’image de D.ieu il le créa ; mâle (zakar et non pas ish) et femelle (neqevah et non pas isha) il les créa.
27  (LXX) και εποιησεν ο θεος τον ανθρωπον κατ εικονα θεου εποιησεν αυτον αρσεν (et non pas aner ) και θηλυ (et non pas gunê) εποιησεν αυτους

La Septante utilise d'ailleurs les mêmes mots (arsên et thêlus) pour les animaux de l'Arche :
6, 19  (TOB) De tout être vivant, de toute chair, tu introduiras un couple dans l’arche pour les faire survivre avec toi ; qu’il y ait un mâle et une femelle !
19  (LXX) και απο παντων των κτηνων και απο παντων των ερπετων και απο παντων των θηριων και απο πασης σαρκος δυο δυο απο παντων εισαξεις εις την κιβωτον ινα τρεφης μετα σεαυτου αρσεν και θηλυ εσονται


Ce parallélisme ne m'invite pas à voir ici un témoin du mythe platonicien de l'androgyne.
Faut-il répéter encore une fois que
Genèse Ch 1 - Ch 2 versets 1-4a qui est un texte "élohiste"
et
Genèse Ch 2 verset 4b et suivants qui est un texte "yahviste"
sont deux textes de nature tout à fait différents
et qu'il faut éviter de mélanger.

Genèse Ch 1 - Ch 2 versets 1-4a est un poème cosmogonique où "l'être humain tiré de la glaise" apparait comme la suite des autres animaux mais avec une rupture dans le fait que cet être humain "élohiym" l'a fait "à son image et ressemblance" :

Citation :
élohiym dit l’homme selon son image : c’est à l’image d'élohiym qu’il le créa, il les fit zakhar ouneqévah
Les " animaux" dont fait partie l'être humain sont mâles et femelles.

Sans en avoir une certitude absolue, on ne peut s'empêcher de faire le rapprochement avec le mythe de Platon.

L'idée qui sous-tend ces deux mythes, c'est que l'être humain "double" est appeler à s'unifier. Cette unification se fait évidemment dans la sexualité amoureuse ; l'auteur de Genèse Ch 2 verset 4b et suivants reprend cette idée :

"ils deviennent une seule chair" Gen 2/24


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'homme et la femme.   Mar 26 Nov 2013 - 12:16

alors quelle est la différence entre Yahvé et Elohim ?
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9727
Age : 66
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: l'homme et la femme.   Mar 26 Nov 2013 - 12:40

J-P Mouvaux a écrit:
Faut-il répéter encore une fois que
Genèse Ch 1 - Ch 2 versets 1-4a qui est un texte "élohiste"
et
Genèse Ch 2 verset 4b et suivants qui est un texte "yahviste"
sont deux textes de nature tout à fait différents
et qu'il faut éviter de mélanger.
Tu as zappé mon message, mais c'est sans importance, mais j'ai plaisir à te rappeler que ton raisonnement est FAUX.
Il me semble que ceux qui ont écrit les textes savent mieux les étudier et ont dépassé l'enseignement primaire divulgué par ton église
Il y a effectivement dans le texte l'idée de deux expressions  de "nature différente",  mais ce qui est à comprendre est que l'un est la suite de l'autre.
Je sais que tu ne voudras jamais l'admettre...  et sans cesse tu ne cessera de croire au dogme des deux écoles avec "yahvé" et "élohim" .

Citation :
et qu'il faut éviter de mélanger
Il n'est pas question de mélanger, la suite d'un texte a son  début.
Il ne faut surtout pas oublier que les séparations en versets et chapitres sont des inventions tardives.
 

.
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 10718
Age : 89
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: l'homme et la femme.   Mar 26 Nov 2013 - 13:41

JR a écrit:
alors quelle est la différence entre Yahvé et Elohim ?
Dans certains écrits, le personnage mis en scène est "élohiym" ; dans d'autres, c'est "YHVH - élohiym", ou simplement "YHVH".

C'est comme dans une pièce de théâtre ou un roman, les personnages mis en scène sont différents suivant les écrits.
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 10718
Age : 89
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: l'homme et la femme.   Mar 26 Nov 2013 - 13:56

Personne a écrit:

Je sais que tu ne voudras jamais l'admettre...  et sans cesse tu ne cessera de croire au dogme des deux écoles avec "yahvé" et "élohim" .
 .
Où m'as-tu vu parler de deux "écoles" ?
Je parle de deux récits, où sont mis en scène deux personnages différents, et qui sont d'un genre littéraire différent : poème cosmologique pour Genèse Ch 1 - Ch 2 versets 1-4a et Genèse Ch 2 verset 4b et suivants.
Que ces deux textes aient été mis à la suite d'un de l'autre par ceux qui ont rassemblé tous les écrits qui constituent ce qu''on appelle "la Bible" ou "l'Ancien Testament" invite évidemment, comme tu le signales, à en faire une interprétation d'ensemble, comme le font les "savants rabbis" que tu évoques, j'en suis bien d'accord, bien sûr.
Citation :

Citation :
et qu'il faut éviter de mélanger
Il n'est pas question de mélanger, la suite d'un texte a son début.
Il ne faut surtout pas oublier que les séparations en versets et chapitres sont des inventions tardives.
Il n'y a pas "un texte" mais deux textes, mis à la suite l'un de l'autre et qui, je le veux bien, constituent un ensemble.
Et qu'il y ait séparation en chapitres et versets ou non, cela n'empêche pas l'évidence de deux "genres littéraires" différents entre ces deux textes.

Tu n'as pas encore compris que ce que je fais, c'est de l'analyse de texte, comme on le fait en "première" dans les lycées, section littérature" ?
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9727
Age : 66
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: l'homme et la femme.   Mar 26 Nov 2013 - 15:03

J-P Mouvaux a écrit:
Tu n'as pas encore compris que ce que je fais, c'est de l'analyse de texte, comme on le fait en "première" dans les lycées, section littérature" ?
Effectivement, alors inutile d'en savoir d'avantage.
Ton analyse ne dit rien de plus que ce qui est écrit.

J-P Mouvaux a écrit:
deux "genres littéraires" différents entre ces deux textes.
Le genre littéraire est le même, seul change le sens, ce qui doit être interprété.
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 10718
Age : 89
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: l'homme et la femme.   Mar 26 Nov 2013 - 16:41

Dans la littérature actuelle, je suppose que tu vois la différence entre un poème, un roman, une pièce de théâtre, un conte ......?

Dans la littérature ancienne, qu'elle soit grecque, latine, hébraïque .... il y a aussi des différents genres littéraires : les poèmes de Pindare, le théâtre de Sophocle ou Euriride, les "dialogues" de Platon ..... Pourquoi n'y aurait-il pas aussi des genres littéraires différents dans la littérature hébraïque ?
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 10718
Age : 89
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: l'homme et la femme.   Mar 26 Nov 2013 - 18:18

Et puis, ce qui nous intéresse, en définitive, ce n'est pas tellement de savoir s'il y a plusieurs textes ou un seul, mais c'est ce que ces vieux textes ont encore à nous dire.

Comme disait Pauline un peu plus haut :

Citation :
Face à n'importe quel message,
il y a l'attitude de celui qui cherche sincèrement à comprendre malgré les obscurités et l'attitude de celui qui cherche à trouver la faille et à contester.
Et ce que ce double texte a à nous dire, c'est quelque chose de toujours actuel sur la sexualité humaine
Revenir en haut Aller en bas
pauline.px
Désinscrit à sa demande
avatar

Féminin Nombre de messages : 280
Age : 64
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 15/11/2012

MessageSujet: Re: l'homme et la femme.   Mar 26 Nov 2013 - 22:25

Bonjour Personne,

Personne a écrit:
J'ai aperçu ce topique et si je ne contribue pas, c'est simplement parce que je ne perçois aucune capacité ou volonté à réfléchir au sens réel des textes bibliques....
Veuillez me pardonner si l'expression ne m'est pas familière, qu'entendez-vous par "sens réel" ?

Personne a écrit:

Faire du personnage "Adam" un personnage réel de l'histoire de l'humanité  ferait  sourire un rabbin et le peinerait en même temps, mais il ne perdrait certainement pas son temps à expliquer quoi que ce soit.
Le sourire du rabbin aurait-il un statut particulier à vos yeux ?

Personne a écrit:

Si vraiment vous voulez échanger pour comprendre, je vous suggère d'écouter une courte conférence  (34 mn) en cliquant sur le lien:
==> clic ICI
Une créature pour deux genres - n° 1
Berechit: l’humain, l’homme et la femme  
Liliane Vana - docteur en sciences des religions[/font][/color]
Ensuite il sera possible d'échanger sur des bases solides.
J'ai vu et écouté.
Madame Vana propose une lecture assez conventionnelle, et délicieusement apologétique quand il s'agit d'aborder l'égalité de l'homme et de la femme...
Cette lecture n'est pas la seule dans le Judaïsme, j'ignore si c'est la plus ancienne. Je vous suggère de lire les Targums palestiniens à ce sujet.

Pour autant, je ne vois pas bien l'intérêt de votre préalable.

très cordialement
votre sœur
pauline
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9727
Age : 66
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: l'homme et la femme.   Mer 27 Nov 2013 - 10:36

J-P Mouvaux a écrit:
Et ce que ce double texte a à nous dire, c'est quelque chose de toujours actuel sur la sexualité humaine
Il n'est point question de sexe, mais d" "philosophie"

"Adam dans la bible est en hébreu un terme neutre qui ne veut dire ni mâle, ni femelle, ni homme, ni femme, il veut dire simplement un être humain."
Ce qui n'es pas sans rappeler l'androgyne de Platon.
Certains mots ou certaines expressions hébraïque n'ont pas leur équivalence en grec d'où les erreurs d'interprétations de la septante.
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 10718
Age : 89
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: l'homme et la femme.   Mer 27 Nov 2013 - 10:46

Si j’ai bien compris « adam » renvoie à « adama », la « glèbe », comme traduit Chouraqui ; c’est-à-dire « la terre cultivée ». adam est donc l’être humain « modelé » par YHVH élohiym à partir de l’argile, comme le fait un potier.
Et, à ma connaissance, « zakhar ouneqévah » indique la distinction, d’ordre sexuel, entre « mâle « et « femelle ».

 
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26750
Age : 56
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: l'homme et la femme.   Mer 27 Nov 2013 - 10:55

Vous pensez vraiment que l'homme à été fabriqué comme une statue à partir de la glaise ? et dans quel four a t-il été cuit ?
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
l'intondable
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6406
Age : 66
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: l'homme et la femme.   Mer 27 Nov 2013 - 10:56

Un four Bauknecht, pardi!
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9727
Age : 66
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: l'homme et la femme.   Mer 27 Nov 2013 - 11:09

Pauline a écrit:
Veuillez me pardonner si l'expression ne m'est pas familière, qu'entendez-vous par "sens réel" ?
Simplement le message transmit par celui qui écrit.

Citation :
Le sourire du rabbin aurait-il un statut particulier à vos yeux ?
Rendons à César ce qui est à César. Il y a ceux qui connaissent et pratiquent une langue et ceux qui l'interprètent sans la pratiquer
Pauline a écrit:
J'ai vu et écouté.
Madame Vana propose une lecture assez conventionnelle, et délicieusement apologétique quand il s'agit d'aborder l'égalité de l'homme et de la femme...
Cette lecture n'est pas la seule dans le Judaïsme, j'ignore si c'est la plus ancienne. Je vous suggère de lire les Targums palestiniens à ce sujet.
Ce dont nous discutons est, il me semble, est la création selon les bibles que nous avons dans nos foyers, c. à d. "la Septante"

Pouvez-vous m'indiquer  où trouver le récit de la création dans "le Targum Palestinien"
Vous disiez  justement:
-"Face à n'importe quel message,
il y a l'attitude de celui qui cherche sincèrement à comprendre malgré les obscurités et l'attitude de celui qui cherche à trouver la faille et à contester.
"
Very Happy Il faut savoir appliquer ce que l'on énonce ainsi
Je cherche sincèrement à comprendre et non a me contenter d'interprétations farfelues ou prosélytes.
Ceci en dehors de toute croyance puisqu'il s'agit simplement d'études de textes et de ce que l'on peut comprendre  ou déduire d'un mode de pensée.

Citation :
Pour autant, je ne vois pas bien l'intérêt de votre préalable.
Peut-être simplement tordre le cou aux idées reçues et aux âneries perpétuées par les curés
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 10718
Age : 89
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: l'homme et la femme.   Mer 27 Nov 2013 - 13:21

florence_yvonne a écrit:
Vous pensez vraiment que l'homme à été fabriqué comme une statue à partir de la glaise ? et dans quel four a t-il été cuit ?
Ce n'est pas forcément ce qu'on pense ; c'est simplement ce que raconte le mythe hébraïque de la "Création". On trouve des mythes dans la littérature hébraïque comme on en trouve dans toutes les cultures antiques : grecque, mésopotamiques, égyptienne ........

 
Revenir en haut Aller en bas
pauline.px
Désinscrit à sa demande
avatar

Féminin Nombre de messages : 280
Age : 64
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 15/11/2012

MessageSujet: Re: l'homme et la femme.   Mer 27 Nov 2013 - 19:56

Bonjour Personne,

Personne a écrit:
pauline a écrit:
Veuillez me pardonner si l'expression ne m'est pas familière, qu'entendez-vous par "sens réel" ?
Simplement le message transmis par celui qui écrit.
À mes yeux, ce n'est pas si simple.

La Bible est une œuvre collective composée par une foule innombrable de rédacteurs, de compilateurs et de copistes, c’est une œuvre en mouvement qui échappe à l'intention de chacun.
Que tel ouvrage soit un patchwork, que tel autre ait été remanié pendant des siècles n’a guère d’importance à mes yeux de croyante, car ici la foi en l’Esprit Saint joue un rôle majeur. C’est Lui qui, malgré la sourde oreille des humains, tente de Se faire comprendre au fil des générations de rédacteurs inspirés.

On peut parfois soupçonner le sens que tel copiste a pu vouloir affirmer consciemment en opérant une modification "pertinente", mais nous savons tous que derrière une intention consciente se dissimule un arrière-plan inconscient. Et comme croyante, je crois que tout ceci est influencé par le Saint Esprit.

Par conséquent, la vraie question devrait être « Qu’est-ce que D.ieu, béni soit-Il, veut me dire à moi, ici et maintenant ? à moi qui suis en train de lire ce passage avec, s’Il y consent, l’éclairage de l’Esprit Saint. »

Dans cette quête, le Judaïsme rabbinique et/ou la Kabbale, par exemple, reconnaissent quatre niveaux de sens : Pshat : sens littéral ; Remez : allusif et sous-entendu ; Drash : allégorique, et Sod : mystique.
On peut parler aussi des sens moral, anagogique, tropologique, etc.
Et l’herméneutique chrétienne a très tôt ajouté la lecture typologique : relation entre passé et futur, promesse et accomplissement.


Si on en reste au premier degré, pour dénicher le sens à ras de terre… s'il peut exister ?

Je ne vous donne que mon point de vue tout à fait personnel :
En fouillant un peu partout j’essaie de me dégager de l’influence des traductions grand public souvent trop littéraires. Pour ce faire, je tâche d’apprendre quelques rudiments de grec et d’hébreu.
Sur un texte précis, je commence par une étude littéraire pour comprendre à quel type de littérature j’ai affaire, puis je m’interroge sur l’énonciation (qui parle, à qui, de quoi ? pour quoi ?).

Concernant les premiers chapitres de la Genèse,
Voilà un récit qui pourrait être un récit historique.
Toutefois, l’énonciateur ne se présente pas comme celui qui met par écrit un lointain témoignage auquel il a accordé sa confiance. Il n’y a aucune revendication comme quoi ce qui est relaté aurait été transmis à partir des souvenirs des protagonistes.
Il s’agit donc d’un mythe au sens ethnologique du terme, cela ne veut pas dire que la réalité historique des événements décrits est forcément imaginaire, cela signifie seulement notre ignorance à ce sujet.

Si on admet que la Bible a été compilée et recopiée avec un peu de jugeote, il faut retrouver une cohérence entre les deux récits de la Création car ils n’ont pas été juxtaposés par inadvertance…
Il y a plein de façons, j’ai proposé la mienne… Une autre très voisine est de considérer que le premier récit raconte la création de l’humain spirituel et le second celle de l’humain terrestre.

Personne a écrit:
pauline a écrit:
Le sourire du rabbin aurait-il un statut particulier à vos yeux ?
Rendons à César ce qui est à César. Il y a ceux qui connaissent et pratiquent une langue et ceux qui l'interprètent sans la pratiquer.
1 ) le rabbin qui sourit est-il représentatif de tous les rabbins ? Ne fait-il pas hurler un de ses collègues ?
2 ) le rabbin qui sourit pratique-il la langue comme elle était pratiquée il y a 2500 ans ?
3 ) le rabbin qui sourit n’a-t-il pas développé une lecture religieuse donc partisane ?
4 ) le judaïsme rabbinique est-il légitime ?

et personnellement :  5 ) les textes canoniques de mon Église sont tous en grec.

Personne a écrit:
pauline a écrit:
Cette lecture n'est pas la seule dans le Judaïsme, j'ignore si c'est la plus ancienne. Je vous suggère de lire les Targums palestiniens à ce sujet.
Ce dont nous discutons est, il me semble, est la création selon les bibles que nous avons dans nos foyers, c. à d. "la Septante"
Pouvez-vous m'indiquer où trouver le récit de la création dans "le Targum Palestinien"
Je pense que peu de gens ont chez eux une Septante, ils ont probablement une traduction moderne à partir du Codex de Leningrad (pour l’hébreu) ou, une plus ancienne, à partir de la Bible dite de Ben-Asher.

Personnellement je n’ai pas trouvé de sites où je pourrais consulter les targums en français gratuitement (il y a sûrement des sites anglais…) alors j’ai fait l’effort d’acheter une traduction française des targums palestiniens de la Genèse.
De même il est très difficile et souvent très coûteux de consulter les textes bibliques de Qumran car les éditions grand public ne nous offrent que les textes dits "sectaires".

Voici quelques versets du Targum Néofiti :
2, 1. Yahvé Élohim créa Adam de la poussière du sol ; Il souffla dans ses narines une haleine de vie et Adam devint un être vivant doué de parole.
(…)
2, 18. Puis Yahvé Élohim dit : « Il n’est pas bien que le fils de l’homme soit seul ; Je vais lui faire une partenaire semblable à lui.
(…)
2, 21 Yahvé Élohim jeta alors sur Adam un profond sommeil et celui-ci s’endormit. Il prit une de ses côtes et plaça de la chair à sa place.
2, 22. Et Yahvé Élohim façonna en femme la côte qu’Il avait prise à Adam et Il la conduisit à Adam.
2, 23. Adam dit alors : « Cette fois-ci – et jamais plus – la femme est créée du fils de l’homme, comme celle-ci a été créée de moi, os de mes os, chair de ma chair. Celle-ci, il convient de l’appeler "femme" car c’est de l’homme que celle-ci a été créée. »
2,24. C’est pourquoi l’homme séparera sa couche de celle de son père et de sa mère, s’attachera à sa femme et tous deux ne feront qu’une seule chair.


Voilà une idée de ce que voulaient transmettre, il y a bientôt 2000 ans en Palestine, les Juifs pieux à leurs frères qui ne connaissaient pas l’hébreu.
On ne peut pas dire que cela se superpose exactement à la lecture rabbinique de votre conférencière.

L’édition dont je dispose comporte aussi une traduction du Targum de Jonathan, si vous y tenez je peux vous copier les passages correspondants… mais il faudra me laisser un peu de temps car le format du livre m’empêche de scanner et le targum de Jonathan est plus bavard.

Très cordialement
Votre sœur
pauline
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 10718
Age : 89
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: l'homme et la femme.   Mer 27 Nov 2013 - 21:23

Si quelqu'un - ou quelqu'une - connait judeopedia pourrait-il - elle - me dire ce qu'il - elle - en pense.

Merci d'avance.

 
Revenir en haut Aller en bas
pauline.px
Désinscrit à sa demande
avatar

Féminin Nombre de messages : 280
Age : 64
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 15/11/2012

MessageSujet: Re: l'homme et la femme.   Mer 27 Nov 2013 - 23:33

erreur de topique
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'homme et la femme.   Jeu 28 Nov 2013 - 1:51

pauline.px a écrit:

2, 23. Adam dit alors : « Cette fois-ci – et jamais plus – la femme est créée du fils de l’homme, comme celle-ci a été créée de moi, os de mes os, chair de ma chair. Celle-ci, il convient de l’appeler "femme" car c’est de l’homme que celle-ci a été créée. »
"Cette fois-ci-et jamais plus " feraient-ils allusion à Lilith (isha) première femme d'Adam faite de glaise également ?
Peu de personnes connaissent cette première histoire de la Genèse.
Quelqu'un en sait-il un peu plus ou c'est lettre morte ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'homme et la femme.   

Revenir en haut Aller en bas
 
l'homme et la femme.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» conversation entre un homme et une femme sur le net...
» Qu'est ce qui fait un homme fuir une femme
» Que dit l'islam à propos de l'amitié entre un homme et une femme ?
» Qui est plus égoïste, l'homme ou la femme ?...
» le mariage est une union destinée à élever et réconforter l'homme et la femme...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Religions abrahamiques :: Forum inter-religieux-
Sauter vers: