Forum des déistes, athées, inter-religieux et laïques

Forum de discussion. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux sujets qui vous tiennent à cœur, dans un bon climat de détente et de respect.
 
AccueilPortailPublicationsS'enregistrerConnexion

 

 Le secret d'appartenance

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Le secret d'appartenance Empty
MessageSujet: Le secret d'appartenance   Le secret d'appartenance EmptyJeu 17 Oct 2013 - 9:08

J'ai eu envie de créer un fil sur un sujet polémique: le secret d'appartenance en franc-maçonnerie.
J'ai envie aussi de lever le voile sur une "légende urbaine" de la maçonnerie.
Tout les francs-maçons sur cette planète savent qu'ils ne sont francs-maçons que parce que les autres francs-maçons leur accordent cette qualité.
L'instruction par questions-réponses que doit savoir chaque frangin et chaque frangine dit ceci:
Q: êtes-vous franc-maçon?
R: mes frères et compagnons me reconnaissent en effet pour tel.
Ça a le mérite d'être clair.
Dans ces conditions, à quoi bon dire à un profane "je suis franc-maçon" parce que ce profane n'est d'une part pas impliqué par le fait et la reconnaissance du fait, d'autre part ce profane devra croire "sur parole" puisque n'ayant aucun moyen de vérifier la véracité du fait?
Moi par exemple, je me positionne en tant que franc-maçon sur le forum mais finalement les seules personnes concernées par cette affaire sont les autres francs-maçons.
De plus, je n'ai aucun mandat pour m'exprimer au nom de la franc-maçonnerie en général ou d'une structure maçonnique particulière, ce que j'exprime n'engage que moi à moins que je ne reproduise un communiqué public d'une structure maçonnique.
Poussons plus loin.
Dans ces conditions, quand je nie la qualité maçonnique d'un fait présenté comme tel, je retire ma reconnaissance à quelque chose ou quelqu'un. Ce qui représente un acte grave en franc-maçonnerie.
Pire: quand plusieurs francs-maçons retirent leur reconnaissance à quelque chose où à quelqu'un qui revendique une appartenance maçonnique où à qui il est attribué une qualité maçonnique via la "rumeur publique", ce qui est concerné n'est pas maçonnique puisque ne peut plus se prévaloir de cette reconnaissance.
Ite missa est comme dirait l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Hugues
Expert
Expert
Hugues

Masculin Nombre de messages : 1671
Age : 69
Localisation : Austrasie
Date d'inscription : 15/05/2007

Le secret d'appartenance Empty
MessageSujet: Re: Le secret d'appartenance   Le secret d'appartenance EmptyJeu 17 Oct 2013 - 11:16

hiram83 a écrit:
J'ai eu envie de créer un fil sur un sujet polémique: le secret d'appartenance en franc-maçonnerie.
Le "secret" d'appartenance maçonnique, a réellement pris tout son sens pendant la guerre 39/45, où un certain nombre de nos frères furent déportés...

hiram83 a écrit:
J'ai envie aussi de lever le voile sur une "légende urbaine" de la maçonnerie.
Tout les francs-maçons sur cette planète savent qu'ils ne sont francs-maçons que parce que les autres francs-maçons leur accordent cette qualité.
L'instruction par questions-réponses que doit savoir chaque frangin et chaque frangine dit ceci:
Q: êtes-vous franc-maçon?
R: mes frères et compagnons me reconnaissent en effet pour tel.
Ça a le mérite d'être clair.
Dans ces conditions, à quoi bon dire à un profane "je suis franc-maçon" parce que ce profane n'est d'une part pas impliqué par le fait et la reconnaissance du fait, d'autre part ce profane devra croire "sur parole" puisque n'ayant aucun moyen de vérifier la véracité du fait?
Moi par exemple, je me positionne en tant que franc-maçon sur le forum mais finalement les seules personnes concernées par cette affaire sont les autres francs-maçons.
De plus, je n'ai aucun mandat pour m'exprimer au nom de la franc-maçonnerie en général ou d'une structure maçonnique particulière, ce que j'exprime n'engage que moi à moins que je ne reproduise un communiqué public d'une structure maçonnique.
Certes. Néanmoins, se déclarer ou dévoiler son appartenance, relève également de l'honnêteté intellectuelle.

hiram83 a écrit:
Poussons plus loin.
Dans ces conditions, quand je nie la qualité maçonnique d'un fait présenté comme tel, je retire ma reconnaissance à quelque chose ou quelqu'un. Ce qui représente un acte grave en franc-maçonnerie.
Pire: quand plusieurs francs-maçons retirent leur reconnaissance à quelque chose où à quelqu'un qui revendique une appartenance maçonnique où à qui il est attribué une qualité maçonnique via la "rumeur publique", ce qui est concerné n'est pas maçonnique puisque ne peut plus se prévaloir de cette reconnaissance.
Ite missa est comme dirait l'autre.
Oui. Mais il se trouve que nombre de profanes parlent de maçonnerie sans appartenir à l'Ordre...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Le secret d'appartenance Empty
MessageSujet: Re: Le secret d'appartenance   Le secret d'appartenance EmptyJeu 17 Oct 2013 - 11:34

Hugues a écrit:
hiram83 a écrit:
J'ai eu envie de créer un fil sur un sujet polémique: le secret d'appartenance en franc-maçonnerie.
Le "secret" d'appartenance maçonnique, a réellement pris tout son sens pendant la guerre 39/45, où un certain nombre de nos frères furent déportés...
Déportés où exécutés sommairement et sans procès. C'est une des raisons qui peut expliquer que la maçonnerie américaine s'expose aux 4 vents, n'ayant jamais eu à être confrontée à une telle chasse aux sorcières.

hiram83 a écrit:
J'ai envie aussi de lever le voile sur une "légende urbaine" de la maçonnerie.
Tout les francs-maçons sur cette planète savent qu'ils ne sont francs-maçons que parce que les autres francs-maçons leur accordent cette qualité.
L'instruction par questions-réponses que doit savoir chaque frangin et chaque frangine dit ceci:
Q: êtes-vous franc-maçon?
R: mes frères et compagnons me reconnaissent en effet pour tel.
Ça a le mérite d'être clair.
Dans ces conditions, à quoi bon dire à un profane "je suis franc-maçon" parce que ce profane n'est d'une part pas impliqué par le fait et la reconnaissance du fait, d'autre part ce profane devra croire "sur parole" puisque n'ayant aucun moyen de vérifier la véracité du fait?
Moi par exemple, je me positionne en tant que franc-maçon sur le forum mais finalement les seules personnes concernées par cette affaire sont les autres francs-maçons.
De plus, je n'ai aucun mandat pour m'exprimer au nom de la franc-maçonnerie en général ou d'une structure maçonnique particulière, ce que j'exprime n'engage que moi à moins que je ne reproduise un communiqué public d'une structure maçonnique.
Certes. Néanmoins, se déclarer ou dévoiler son appartenance, relève également de l'honnêteté intellectuelle.
Oui. Mais honnêteté vis à vis de qui? Comme tu le dis ci après il y a des interlocuteurs qui n'appartiennent pas à l'Ordre.

hiram83 a écrit:
Poussons plus loin.
Dans ces conditions, quand je nie la qualité maçonnique d'un fait présenté comme tel, je retire ma reconnaissance à quelque chose ou quelqu'un. Ce qui représente un acte grave en franc-maçonnerie.
Pire: quand plusieurs francs-maçons retirent leur reconnaissance à quelque chose où à quelqu'un qui revendique une appartenance maçonnique où à qui il est attribué une qualité maçonnique via la "rumeur publique", ce qui est concerné n'est pas maçonnique puisque ne peut plus se prévaloir de cette reconnaissance.
Ite missa est comme dirait l'autre.
Oui. Mais il se trouve que nombre de profanes parlent de maçonnerie sans appartenir à l'Ordre...
Que les profanes en parlent ne suffit pas pour accorder le "label" franc-maçonnerie sur quelque chose ou quelqu'un qui n'en est pas ou qui n'en fait pas partie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le secret d'appartenance Empty
MessageSujet: Re: Le secret d'appartenance   Le secret d'appartenance Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le secret d'appartenance
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées, inter-religieux et laïques :: RELIGIONS :: Autres religions-
Sauter vers: