Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 les manuscrits de la mer morte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
amejade
Professeur
Professeur


Nombre de messages : 860
Age : 76
Localisation : paris
Date d'inscription : 04/08/2011

MessageSujet: les manuscrits de la mer morte   Jeu 24 Oct 2013 - 19:50

bonjour

quel est la place chez les juifs et chretiens de ces ecrits?

merci

http://fr.wikipedia.org/wiki/Manuscrits_de_Qumr%C3%A2n
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les manuscrits de la mer morte   Jeu 24 Oct 2013 - 22:20

Là ce sont des preuves , irréfutables cqfd pas besoin de okam  
Revenir en haut Aller en bas
Cré20diou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4230
Age : 61
Localisation : Marais poitevin
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: Re: les manuscrits de la mer morte   Jeu 24 Oct 2013 - 22:39

meme les écrit daté des année post "celui qui n'a jamais existé" Very Happy, aucunne mention de jésus, ni de messie
par contre un maitre de justice qui est venu et reviendra, et cela d'écrit datant d'avcant notre ére !

magnifique !

on aura jamais de preuve que jésus ou machin n'a jamais existé, simplement des faits a l'encontre de son existence telle qu'elle est relatée
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les manuscrits de la mer morte   Jeu 24 Oct 2013 - 23:19

Tu serais pas Jippé par hasard ?
Revenir en haut Aller en bas
mister be
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4835
Age : 58
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Re: les manuscrits de la mer morte   Ven 25 Oct 2013 - 8:39

Pour les Juifs, les Ecrits de la mer morte prouve bien historiquement et par déduction que Jésus est un Essénien...rien d'autre!
Revenir en haut Aller en bas
Attila
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2778
Age : 65
Localisation : Ici et ailleurs
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: les manuscrits de la mer morte   Ven 25 Oct 2013 - 10:21

Le personnage de Jésus, tel que les évangiles le font percevoir, est très proche de la pensée essénienne, sans pour autant prouver l'existence historique d'un Jésus de Nazareth.

La dissension, que fait apparaître l'évangile, entre Jean le Baptiseur et les disciples de Jésus prouve la vivacité de la pensée essénienne ainsi que l'existence de courants de pensée induits.

Le messianisme essénien peut aussi bien désigner Jean le bap que Jésus dans le personnage du Maître de Justice.

L'évangile récupèrera le prophétisme essénien au profit d'un judaïsme à vocation universel.

Revenir en haut Aller en bas
mister be
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4835
Age : 58
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Re: les manuscrits de la mer morte   Ven 25 Oct 2013 - 10:39

Pour FLAVIUS JOSÈPHE, les ESSÉNIENS sont la troisième «secte» de la société juive de PALESTINE, derrière les PHARISIENS ancêtres du judaïsme rabbinique nés à la suite de la destruction du Temple et qui deviendra le JUDAÏSME actuel, et les SADDUCÉENS. Il classe à part ce qu'il appelle la IVe philosophie, le mouvement GALILÉEN (futur mouvement ZÉLOTE) qui disparaitra rapidement.


Même s'ils se regardent de la même communion, l'inimité entre PHARISIENS et ESSÉNIENS est manifeste.

Alors que PHARISIENS, ZÉLOTES et SADDUCÉENS s'organisaient comme des partis politico-religieux au sein de la Synagogue, les ESSÉNIENS (Essênoï, chez PHILON toujours Essaïoï), tout en appartenant, par les origines ethniques de leurs membres, au peuple juif, s'en étaient radicalement séparés quant à la doctrine, au culte, au mode de vie, et, tenus pour infidèles par l’Église d'ISRAËL, excommuniés par elle, considérés par leurs compatriotes comme des renégats de l'âme hébraïque, menaient leur existence de quasi-Trappistes en-dehors du QAHAL.



En matière de doctrine, de vie, de moeurs, de culte, l'ESSÉNISME est même totalement étranger à la tradition juive, au pharisaïsme comme au SADDUCÉISME.
Beaucoup de concordances entre les Esséniens et la vie et la pensée du Christ....
Revenir en haut Aller en bas
Hugues
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1668
Age : 66
Localisation : Austrasie
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: les manuscrits de la mer morte   Ven 25 Oct 2013 - 13:24

Attila a écrit:
Le personnage de Jésus, tel que les évangiles le font percevoir, est très proche de la pensée essénienne, sans pour autant prouver l'existence historique d'un Jésus de Nazareth.
Et pour cause. la ville de Nazareth n'existait pas à l'époque de Jésus. Cette ville a été créée au IVè siècle, suite aux interrogations de nombreux pèlerins qui s'y rendaient, ne la trouvant pas. D'ailleurs, aucune carte romaine de l'époque ne mentionnait cette ville. De plus, Jésus n'était pas juif. A cette époque, il n'y avait pas de tribus juives en Galilée, ancienne colonie fondée par les Gaëls, autrement dit, les gaulois...

Attila a écrit:
La dissension, que fait apparaître l'évangile, entre Jean le Baptiseur et les disciples de Jésus prouve la vivacité de la pensée essénienne ainsi que l'existence de courants de pensée induits.

Le messianisme essénien peut aussi bien désigner Jean le bap que Jésus dans le personnage du Maître de Justice.

L'évangile récupèrera le prophétisme essénien au profit d'un judaïsme à vocation universel.
Certes. Sauf que le judaïsme ne peut pas prétendre être "universel", car universel veut dire "Catholique", du grec Katholikos = Universel...
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9757
Age : 66
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: les manuscrits de la mer morte   Ven 25 Oct 2013 - 13:35

miter be a écrit:
Beaucoup de concordances entre les Esséniens et la vie et la pensée du Christ....
... Comme il y a des concordances entre le christianisme et la pensée Juive.

Rien dans les écrits de Qumran ne laisse entrevoir le christianisme.
Le point commun des sectes de l'époque est une attente messianique...

D''autre part comme le fait remarquer Hugues on ne peut parler d'universalisme Juif; idem pour "Christ", qui est aussi un nom grec qui en aucun cas peut être un déterminatif juif.
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9757
Age : 66
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: les manuscrits de la mer morte   Ven 25 Oct 2013 - 13:55

Attila a écrit:
Le messianisme essénien peut aussi bien désigner Jean le bap que Jésus dans le personnage du Maître de Justice.
La composition des textes de Qumran surprend tant ils sont différents de nos bibles, ils ne racontent pas la vie des personnages en particuliers, on ne trouvera jamais une allusion à un contemporain bien précis.
On ne sait qui a écrit, aucun texte n'est attribué à un auteur précis.
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
Attila
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2778
Age : 65
Localisation : Ici et ailleurs
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: les manuscrits de la mer morte   Ven 25 Oct 2013 - 14:50

Citation :
Certes. Sauf que le judaïsme ne peut pas prétendre être "universel", car universel veut dire "Catholique", du grec Katholikos = Universel...
Vous vous trompez, la bible hébraïque clame la nature hégémonique de son prophètisme théocratique.

Quelques passages bibliques pour vous en convaincre Wink 

Esaïe 2 : 2
Il arrivera, dans la suite des temps, Que la montagne de la maison de l'Eternel Sera fondée sur le sommet des montagnes, Qu'elle s'élèvera par-dessus les collines, Et que toutes les nations y afflueront.

Esaïe 2 : 4
Il sera le juge des nations, L'arbitre d'un grand nombre de peuples.

Esaïe 11 : 10
En ce jour, le rejeton d'Isaï Sera là comme une bannière pour les peuples; Les nations se tourneront vers lui

Jérémie 3 : 17
En ce temps-là, on appellera Jérusalem le trône de l'Eternel; Toutes les nations s'assembleront à Jérusalem, au nom de l'Eternel

Jérémie 16 : 19
Eternel, ma force et mon appui, mon refuge au jour de la détresse ! Les nations viendront à toi des extrémités de la terre, Et elles diront : Nos pères n'ont hérité que le mensonge, De vaines idoles, qui ne servent à rien.

Joël 3 : 12
Que les nations se réveillent, et qu'elles montent Vers la vallée de Josaphat ! Car là je siégerai pour juger toutes les nations d'alentour.

Malachie 3 : 12
Toutes les nations vous diront heureux, Car vous serez un pays de délices, Dit l'Eternel des armées.
Revenir en haut Aller en bas
Hugues
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1668
Age : 66
Localisation : Austrasie
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: les manuscrits de la mer morte   Ven 25 Oct 2013 - 15:05

Attila a écrit:
Citation :
Certes. Sauf que le judaïsme ne peut pas prétendre être "universel", car universel veut dire "Catholique", du grec Katholikos = Universel...
Vous vous trompez, la bible hébraïque clame la nature hégémonique de son prophètisme théocratique.

Quelques passages bibliques pour vous en convaincre Wink 

Esaïe 2 : 2
Il arrivera, dans la suite des temps, Que la montagne de la maison de l'Eternel Sera fondée sur le sommet des montagnes, Qu'elle s'élèvera par-dessus les collines, Et que toutes les nations y afflueront.

Esaïe 2 : 4
Il sera le juge des nations, L'arbitre d'un grand nombre de peuples.

Esaïe 11 : 10
En ce jour, le rejeton d'Isaï Sera là comme une bannière pour les peuples; Les nations se tourneront vers lui

Jérémie 3 : 17
En ce temps-là, on appellera Jérusalem le trône de l'Eternel; Toutes les nations s'assembleront à Jérusalem, au nom de l'Eternel

Jérémie 16 : 19
Eternel, ma force et mon appui, mon refuge au jour de la détresse ! Les nations viendront à toi des extrémités de la terre, Et elles diront : Nos pères n'ont hérité que le mensonge, De vaines idoles, qui ne servent à rien.

Joël 3 : 12
Que les nations se réveillent, et qu'elles montent Vers la vallée de Josaphat ! Car là je siégerai pour juger toutes les nations d'alentour.

Malachie 3 : 12
Toutes les nations vous diront heureux, Car vous serez un pays de délices, Dit l'Eternel des armées.
Oui. L'AT biblique ne m'intéresse pas. C'est un ramassis de traditions, détournées à leur avantage. Par contre, les croyances des civilisations bien plus anciennes, dont se sont inspirés les "Hyksôs", devenus plus tard les hébreux, puis les juifs, peuple inventé de toutes pièces, m'intéresse davantage...
Revenir en haut Aller en bas
mister be
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4835
Age : 58
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Re: les manuscrits de la mer morte   Ven 25 Oct 2013 - 16:32

Personne a écrit:
miter be a écrit:
Beaucoup de concordances entre les Esséniens et la vie et la pensée du Christ....
... Comme il y a des concordances entre le christianisme et la pensée Juive.

Rien dans les écrits de Qumran ne laisse entrevoir le christianisme.
Le point commun des sectes de l'époque est une attente messianique...

D''autre part comme le fait remarquer Hugues on ne peut parler d'universalisme Juif; idem pour "Christ", qui est aussi un nom grec qui en aucun cas peut être un déterminatif juif.
Prends la règle de St benoît et la vie d' un essénien...tu verras pas mal de similitudes...je peux approfondir si tu veux
Et cette attente messianique que certain voit dans le messie en jésus de Nazareth or messie=oint=Christ
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9757
Age : 66
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: les manuscrits de la mer morte   Ven 25 Oct 2013 - 17:32

Attila a écrit:
Citation :
Certes. Sauf que le judaïsme ne peut pas prétendre être "universel", car universel veut dire "Catholique", du grec Katholikos = Universel...
Vous vous trompez, la bible hébraïque clame la nature hégémonique de son prophètisme théocratique.
[spoiler]
Quelques passages bibliques pour vous en convaincre Wink 

Esaïe 2 : 4
Il sera le juge des nations, L'arbitre d'un grand nombre de peuples.
Esaïe 11 : 10
En ce jour, le rejeton d'Isaï Sera là comme une bannière pour les peuples; Les nations se tourneront vers lui
Joël 3 : 12
Que les nations se réveillent, et qu'elles montent Vers la vallée de Josaphat ! Car là je siégerai pour juger toutes les nations d'alentour.
Il est question de domination des peuples.
Lorsque ces textes ont été écrits que savaient les scribes de l'étendue du monde habité ? De plus les lieux cités sont limité à la Judée.
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
Attila
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2778
Age : 65
Localisation : Ici et ailleurs
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: les manuscrits de la mer morte   Ven 25 Oct 2013 - 17:40

Personne a écrit:
Lorsque ces textes ont été écrits que savaient les scribes de l'étendue du monde habité ?
La même idée que plus tard auront les contemporains du Christ; je présume, càd une idée limité dans l'espace mais certainement pas dans le concept.
Citation :
De plus les lieux cités sont limité à la Judée.
Aves le chamoroute de la soie à portée j'en doute...
Revenir en haut Aller en bas
amejade
Professeur
Professeur


Nombre de messages : 860
Age : 76
Localisation : paris
Date d'inscription : 04/08/2011

MessageSujet: Re: les manuscrits de la mer morte   Ven 25 Oct 2013 - 17:53

que pensez vous que les musulmans disent que le prophete mohamed y est cité?

es ce un faux ? une manipulation ?

http://fr.answers.yahoo.com/question/index?qid=20090806052938AAt1scN
Revenir en haut Aller en bas
Hugues
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1668
Age : 66
Localisation : Austrasie
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: les manuscrits de la mer morte   Ven 25 Oct 2013 - 19:02

amejade a écrit:
que pensez vous que les musulmans disent que le prophete mohamed y est cité?

es ce un faux ? une manipulation ?

http://fr.answers.yahoo.com/question/index?qid=20090806052938AAt1scN
C'est évidemment un faux. Par ailleurs, l'Islam fut créé par les juifs, pour endiguer la prolifération du christianisme. Faut dire qu'ils n'ont pas mal réussi. Le Coran est un copié collé de l'AT, assaisonné à la sauce muz...
Revenir en haut Aller en bas
amejade
Professeur
Professeur


Nombre de messages : 860
Age : 76
Localisation : paris
Date d'inscription : 04/08/2011

MessageSujet: Re: les manuscrits de la mer morte   Ven 25 Oct 2013 - 19:12

mais pouvez expliquez ce faux?

les musulmans l ont introduit?

ou autre?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les manuscrits de la mer morte   Ven 25 Oct 2013 - 22:34

Hugues a écrit:
amejade a écrit:
que pensez vous que les musulmans disent que le prophete mohamed y est cité?

es ce un faux ? une manipulation ?

http://fr.answers.yahoo.com/question/index?qid=20090806052938AAt1scN
C'est évidemment un faux. Par ailleurs, l'Islam fut créé par les juifs, pour endiguer la prolifération du christianisme. Faut dire qu'ils n'ont pas mal réussi. Le Coran est un copié collé de l'AT, assaisonné à la sauce muz...
Le prénom Mohammed est cité dans "Le cantique des cantiques" mais peut-on affirmer qu'il s'agit du prophète ? Ca..
Revenir en haut Aller en bas
sfi
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 2278
Age : 44
Localisation : Maroc
Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: Re: les manuscrits de la mer morte   Ven 25 Oct 2013 - 23:12

En tout cas, il semble que la seule chose qui soit certaine avec ces manuscrits, c'est que ca effraie certains. Presque 40 après leur decouverte, il y a encore une bonne partie qui est encore sous scellette. Va savoir ce qui se trame derrière et si on le saura un jour.

Revenir en haut Aller en bas
Cré20diou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4230
Age : 61
Localisation : Marais poitevin
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: Re: les manuscrits de la mer morte   Ven 25 Oct 2013 - 23:17

sfi a écrit:
En tout cas, il semble que la seule chose qui soit certaine avec ces manuscrits, c'est que ca effraie certains. Presque 40 après leur decouverte, il y a encore une bonne partie qui est encore sous scellette. Va savoir ce qui se trame derrière et si on le saura un jour.

oui il a fallut attendre des dizaines d'années ne serait ce que pour en voir des extraits
la communauté scientifique n'en est pas dupe

c'est certain que les chrétiens en ont fait dans leur froc  
Revenir en haut Aller en bas
mister be
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4835
Age : 58
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Re: les manuscrits de la mer morte   Sam 26 Oct 2013 - 10:07

Personne a écrit:
mister be a écrit:
Prends la règle de St benoît et la vie d' un essénien
Nous  ne parlons pas de la règle de Saint Benoit, mais des Manuscrits de la Mer Morte.
Rien ne confirme qu'il s'agisse d'écrits Esséniens la relation à été faite  de manière hâtive à cause de la proximité des grottes d'un lieu supposé occupé par un groupe essénien...
Citation :
messie=oint=Christ
Le mot "messie" ne signifie pas "oint"...   que le "messie" soit oint  donc roi, c'est autre chose.

la racine de Messie est d'origine Egyptienne , comme "Moîse". La racine est MS

Il y a un hiéroglyphe représentant une femme qui accouche qui se lit "Mesy" cela à bien un rapport avec l'enfant à naître, celui qui doit venir, celui que l'on attend au sens littéral.
-  hiéroglyphe référencé B3 , voir===> ICI
Je sais que le sujet n'est pas la règle de St Benoît merci!
Je veux juste par là montrer l'influence de l'essénisme sur le Christianisme qui lui vient du judaïsme

JEAN BAPTISTE était très probablement un ESSÉNIEN. Comme eux, il vivait ascétiquement et pratiquait l'apiculture ainsi que le rituel du baptême.
.
On notera qu'il a baptisé JÉSUS dans le JOURDAIN dans un lieu situé à seulement 7 km de la communauté ESSÉNIENNE de QUMRÂN.
.
.
BAPTÊME
.

Il y avait dans l'ANCIEN TESTAMENT des ablutions rituelles pour tout ce qui était devenu impur. Les ESSÉNIENS donnaient un baptême. Le novice ESSÉNIEN commençait sa deuxième année de probation par un baptême pour être incorporé parmi ses disciples
CIBERCURÉ
.
.
DES MOINES
.
Les supérieurs (épimélètes) obtenaient de leurs subordonnés une obéissance absolue. Il y avait un noviciat, un premier temps d'épreuve, d'un an ; puis deux années encore de probation. A l'entrée définitive dans l'association, on prêtait serment de ne pas révéler les secrets de l'ordre et, au contraire, de n'avoir rien de caché pour les frères.
JOSÈPHE, B. J., II, VIII, 6, 7.
.
.
HABITS
.
Le costume était celui de tout le monde, mais absolument blanc
JOSÈPHE, B. J., II, VIII, 3, 7.
.
.
JEUNE
.

Les études de l'exégète française ANNIE JAUBERT ont jeté une lumière nouvelle sur le judaïsme ancien du temps de JEAN BAPTISTE et de JÉSUS. En 1957, elle découvrait que la coutume des premiers chrétiens de jeûner le mercredi et le Vendredi, trouvait son fondement dans la dualité de calendrier qui partageait le judaïsme du temps de JÉSUS en deux partis ennemis, les PHARISIENS et les ESSÉNIENS
.
.
FRÈRES
.
les ESSÉNIENS formaient une communauté dont les membres s'appelaient «frères», selon la terminologie courante en ISRAËL (Ex 2, 11 ; 4, 18 ; Dt 1, 16. 28 et passim) mais dans un sens plus étroit. Sont «frères» ceux qui sont entrés dans l'alliance des prêtres fidèles, «les fils de SADOQ» et «les hommes de leur alliance», liés par une sorte d'engagement réciproque à observer la Loi en commun : «Ils se réprimanderont l'un l'autre dans la vérité et l'humilité et la charité affectueuse à l'égard de chacun, prescrit la règle de la communauté. que l'on ne parle point à son frère avec colère ou en grondant»
MANUSCRITS DE QUMRÂN et JOSÈPHE, B. J., II, VIII, 3.
.
.
BIENS MIS EN COMMUN
.
Tous les biens étaient en commun. Ceux qui entraient dans l'ordre donnaient leur fortune à la communauté ; les confrères ne vendaient ni n'achetaient entre eux ; tout se faisait par échange ou par don gratuit
JOSÈPHE, B. J., II, VIII, 3, 4 ; PHILON, II, 458, 632.
.
Les intérêts communs étaient confiés à des économes éprouvés
JOSÈPHE, ANT., XVIII, I, 5 ; PHILON, II, 458, 633.
.
Les vêtements mêmes appartenaient à la communauté
PHILON, II, 458, 633 ; JOSÈPHE, B. J., II, VIII, 4.
.
Quand un frère était malade, il était soigné aux frais de tous ; les vieillards, entourés par les jeunes gens, semblaient des pères au milieu d'excellents fils
PHILON, II, 633.
.
Les aumônes se faisaient de la caisse commune
JOSÈPHE, B. J., II, VIII, 6.
.
Dans chaque ville, un frère était chargé de l'hospitalité envers les frères
JOSÈPHE, B. J., II, VIII, 4.
.
.
LE TEMPLE
.

Les ESSÉNIENS observaient rigoureusement la Loi, avec les idéaux de pauvreté et de charité. C'étaient des dissidents, opposés aux chefs du TEMPLE, mais se disaient le peuple élu, le vrai ISRAËL. Il est question d'un MESSIE, roi et prêtre, du «serviteur souffrant» en référence à ISAÏE :
.
«tout atteste chez eux la nostalgie du TEMPLE de DIEU, le respect pour la ville sainte ; s'ils refusent de pactiser avec ceux qui actuellement y règnent, leurs espoirs sont tournés vers le TEMPLE nouveau et la JÉRUSALEM nouvelle qui demeurent le centre de leurs pensées et de leur cœur».
PHILON, II, 457 ; JOSÈPHE, ANT., XVIII, I, 5.
.
.
LA CROIX
.
Symbole principal du christianisme, elle est considérée de nos jours comme l'image du gibet de la crucifixion du CHRIST, mais sa symbolique est plus ancienne. Tracer une CROIX sur le front comme symbole d'appartenance à la communauté messianique était déjà utilisé comme marque distinctive par les ESSÉNIENS.
JEAN DANIÉLOU, Les premiers symboles chrétiens, p. 147
.
.
LA CÈNE
.

On remarquera que la CÈNE des Évangiles canoniques est de type ESSÉNIENS :
.
A QUMRÂN, un repas était pris en commun au cours duquel un prêtre bénissait le pain et le vin
PHILON D’ALEXANDRIE)
.
.
L'ATTENTE DU MESSIE
.
Ces textes, véritables archives du courant le plus pur du judaïsme palestinien au temps de la naissance du CHRIST, montrent que les juifs étaient prêts, au sein de la fervente communauté ESSÉNIENNE, à recevoir la révélation que l'ange GABRIEL fit à MARIE.

.
La découverte des manuscrits de QUMRÂN nous révèle donc ce que furent en toute vérité les racines juive du christianisme : NON PAS LE JUDAÏSME RABBINIQUE rené à YABNÉ, 20 ans après la destruction de JÉRUSALEM, et qui exclura les chrétiens de la Synagogue, mais la religion des «pauvres d'ISRAËL». Ce judaïsme ESSÉNIEN, dans la logique de sa fidélité à l'ancienne Alliance, devint chrétien, serviteur de la nouvelle et éternelle Alliance.

Le terme messie ne veut pas dire roi mais oint et il y a une onction royale certes mais sacerdotale aussi...ça pourrait faire l'objet d'un topic
Oui le messie est quelqu'un qu'on attend et dans la religion juive ne peut être qu'un humain comme vous et moi
Revenir en haut Aller en bas
mister be
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4835
Age : 58
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Re: les manuscrits de la mer morte   Sam 26 Oct 2013 - 10:09

Calissa a écrit:
Hugues a écrit:
amejade a écrit:
que pensez vous que les musulmans disent que le prophete mohamed y est cité?

es ce un faux ? une manipulation ?

http://fr.answers.yahoo.com/question/index?qid=20090806052938AAt1scN
C'est évidemment un faux. Par ailleurs, l'Islam fut créé par les juifs, pour endiguer la prolifération du christianisme. Faut dire qu'ils n'ont pas mal réussi. Le Coran est un copié collé de l'AT, assaisonné à la sauce muz...
Le prénom Mohammed est cité dans "Le cantique des cantiques" mais peut-on affirmer qu'il s'agit du prophète ? Ca..
 
Je peux te donner la preuve que ce n'est pas le Mahomet du Coran....

Mohammed ne se trouve pas dans La Bible, pour preuve :

mohammed n'est pas mentionné dans le Cantique des cantiques

* Concernant le Cantique des cantiques de Salomon 5:16
ז חִכּוֹ, מַמְתַקִּים, וְכֻלּוֹ, מַחֲמַדִּים; זֶה דוֹדִי וְזֶה רֵעִי, בְּנוֹת יְרוּשָׁלִָם

Son palais n'est que douceur, tout en lui respire le charme.
Tel est mon amant, tel est mon ami, ô filles de Jérusalem!

Ce verset concerne Le Bien Aimé qui est Yéshoua (Jésus), pour cela il faut lire tout ce chapitre du Cantique des cantiques

Tout d'abord la langue hébraïque bien qu'elle soit une langue sémitique comme l'arabe n'est pas du tout la même langue que la langue arabe, donc la comparaison entre מַחֲמַדִּים Machamadim et محمّد mohammed est nulle et inexacte, sachant en l'occurence que ces deux mots n'ont pas la même signification ni la même prononciation ni la même écriture en hébreu et en arabe.

מַחֲמַדִּים Machamadim signifie en hébreu "Plein de Beauté ou Plein de Trésor"

محمّد mouhammed signifie en arabe "digne de louange"

Ensuite ils prétendent pour expliquer le fait qu'il est écrit en hébreu Machamadim que le im marque une forme de respect en hébreu, ce qui est faux, en hébreu ים à la fin d'un mot désigne un pluriel non par marque de respect mais bien pour marquer un pluriel.
Dans le cas de Machamadim le im de מַחְמָד Machamad qui signifie "Beauté" ou "Trésor" fait référence au "Bien Aimé" qui Est Jésus et met l'accent sur le fait qu'Il Est Plein de Beauté d'où le pluriel. Littéralement on pourrait traduire "Il Est Plein de Beauté, de Trésor", ils ont donc traduit dans le verset "tout en lui respire le charme" d'où le pluriel.

Et même si on transcrivait mohammed en hébreu, cela ne correspondrait pas avec Machamadim
Voici la différence entre :

Machamadim - מַחֲמַדִּים

et

Muhammed - מֻהַמַדִּ

חֲ chet et הַ hey sont deux lettres différentes en hébreu

מַחֲמַדִּים Machamadim
Ensuite מַ avec un _ voyelle sous la lettre se prononce Machamadim

מֻהַמַדִּ mohammed
Alors que מֻ avec 3 ... voyelle sous la lettre se prononce Mouhamed

Deux prononciations totalement différentes


Prenons יְרוּשָׁלַיִם Yeroushalaim Jérusalem qui signifie la paix viendra, le im final aurait été vraissemblablement mis pour désigner le fait que Jérusalem s'étends sur deux collines d'où le pluriel.
Jérusalem a été bâtie sur deux montagnes : la montagne de l'est est le mont Sion, celle de l'ouest est simplement appelée colline occidentale, ou encore la ville haute. Au nord du mont Sion, c'est l'Ophel où la ville s'est développée par la suite jusqu'à aujourd'hui. Les deux collines sont donc divisées par trois torrents : entre le mont Sion et le mont des Oliviers à l'est : le Cédron.

Donc le im ים en hébreu marque toujours un pluriel ! Donc les musulmans ne peuvent pas expliquer le im de Machamadim pour faire correspondre ce mot avec le nom de mohammed
On ne dit pas Davidim ou Avrahamim


Revenir en haut Aller en bas
Attila
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2778
Age : 65
Localisation : Ici et ailleurs
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: les manuscrits de la mer morte   Sam 26 Oct 2013 - 10:52

La thèse essénienne sur les rouleaux de Qumram est fortement remise en cause aujourd'hui.

La teneur d'ensemble des rouleaux fait plutôt penser à une bibliothèque de type gnostique juif très antérieur à l'année 0 .

http://www.actu-philosophia.com/spip.php?article111

Revenir en haut Aller en bas
sfi
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 2278
Age : 44
Localisation : Maroc
Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: Re: les manuscrits de la mer morte   Sam 26 Oct 2013 - 11:55

Mister Be,
Je te remercie pour tes posts tres interessants. Déjà, je tiens a te signaler que pour un vrai musulman, on n'attend pas de savoir si Mohamed SWS est cite dans un ancien manuscrit pour s'assurer que c'est un prophete ou pas. Pour nous cette evidence decoule du contenu du Coran qui me semble difficilement l'oeuvre d'un monsieur qui vit dans le desert.
Neanmoins, je tiens a t'apporter les precisions suivantes :
1- La voyelle "O" n'existe pas en arabe. La voyelle "ouaou" qui est utilise pour "Mohamed" se prononce "Mouhamed" en arabe. C'est quelque chose d'évident pour tout ceux qui parlent arabe.
2- Que Mouhamed soit prononce "Mouhamadine" dans la langue qui s'approche plus de l'hebreux a l'poqu m'tonne pas. Même si on retrouve les mêmes mots en arabe comme en hebreux, il y a generalement des suffixes qu'on trouvera en hebreu et pas en arabe. Et les les exemples sont inombrables. Elohim/Ilah. Ishoua/Issa; Maim/maa(pour l'eau); etc.
Donc tes arguments pour affirmer que ca n'est pas forcement Mohamed ne tiennent pas du tout la route. C'est une hypothses serieuse Certains ont le droit d'y croire, d'autres pas. Mais il faut avouer que c'est quant même pas mal comme info.
Par contre, personnellement, la question que je tenais a poser par rapport a ton post, c'est suivante :
- Puisque ces manuscrits se trouvent et se sont retrouves depuis le debut en Israel, pourquoi les Israeliens n'ont-ils pas tout divulgue tous les manuscrits juste après. Surtout si on croit ce que tu dis, et qu'il y a autant de concordisme avec le judaisme ou le messianisme.
En tout cas, dans cette affaire, on ne pourra pas pointer du doigt les musulmans puisqu'il y a tous les autres confessions monotheistes qui sont mouilles sauf les musulmans.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les manuscrits de la mer morte   

Revenir en haut Aller en bas
 
les manuscrits de la mer morte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» LE SECRET DES "MANUSCRITS DE LA MER MORTE"...
» L’ORIGINE DES MANUSCRITS DE LA MER MORTE
» Les manuscrits de la mer morte et l'antéchrist
» Les révélations des manuscrits de la mer Morte
» La Genèse dans les Manuscrits de la Mer Morte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Religions abrahamiques :: Forum inter-religieux-
Sauter vers: