Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Retraite des étrangers.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retraite des étrangers.   Ven 1 Nov 2013 - 11:50

J-P Mouvaux a écrit:
JR a écrit:
@ hiram83, alors il y a contradiction. Tu dis que la démocratie est une société qui se reconnait parcourue d'intérêts contradictoires, et tu dis par ailleurs que tu rentrerais dans la clandestinité parce que tu n'accepterais pas le verdict des urnes s'il penchait pour le FN qui, jusqu'à preuve du contraire est républicain.  
 
Comment un parti qui se reconnait "nazi" - "national-socialiste", et qui pratique le culte du chef (fascisme), peut-il être vraiment républicain ? Ou bien il a renié ses fondamentaux, ou bien il "fait patte de velours" pour attirer les gogos qui s'y laissent prendre.

Citation :
Je me répète mais si le FN n'est pas républicain interdisez-le pendant que vous êtes au pouvoir, c'est pourtant simple, alors ? manque de courage ?
Je me souviens que la question s'était posée, il y a déjà pas mal d'années de cela. Mais l'expérience montre qu'une organisation dissoute ressuscite sous d'autres noms. De plus, pour interdire une organisation, il faut pouvoir avancer des faits qui tombent sous le coup de la loi. Jusqu'à présent, ce ne sont que des groupuscules proches du FN qui commettent des exactions tombant sous le coup de la loi. Et le mal est trop profond pour que l'interdiction soit la solution.

Citation :
C'est facile de critiquer le FN sans apporter de réponse à ses électeurs qui selon les sondages arriverait en tête des intentions de vote aux européennes...à moins de considérer que les électeurs du FN sont immatures... drôle de conception de la démocratie. Moi aussi ça me fait gerber ce genre de raisonnement
La réponse aux frustrations qui alimentent l'adhésion d'un certains nombres de gens à la propagande FN, c'est la mise en cause du système économique qui écrase les petits. La question à se poser c'est pourquoi la mise en cause de ce système économique rencontre si peu d'écho.
Bien sûr, il y a les gogos d'un côté et ceux qui soutiennent le rouge Mélanchon, ils sont quoi alors ?

Il n'y a plus beaucoup de français aujourd'hui qui considèrent encore le FN comme un parti extrémiste, mais plutôt comme le parti patriotique, qui n'a pas honte comme les gauchistes d'afficher les couleurs du drapeau français. Il n'y a qu'en France qu'on voit ça, à force de reniement, c'est une honte. De toute façon, la victoire du FN est déjà acquise dans les idées, et l'UMP sera bien obligé d'en tenir compte et de mettre la barre à droite toute, s'il ne veut pas disparaître. Je suis prêt à parier que cela se fera et je suis pour une droite forte et décomplexée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retraite des étrangers.   Ven 1 Nov 2013 - 18:21

Qu'est-ce que c'est que ce délire de penser que le fait d'être "de gauche" rend automatiquement non-patriote et que la contemplation du drapeau tricolore donnerait des boutons?
Qu'est-ce que c'est la gauche et la droite?
Il y en a qui réclament un virage "a droite toute" vers le FN et qui refusent qu'on appelle ce parti l’extrême-droite. Là aussi il y a contradiction.
Qu'est ce que c'est que la "droite décomplexée"? Personne ne m'a répondu. C'est une droite "radicalisée"?
Alors il ne faut pas s'étonner qu'en face ça se "décomplexe" aussi hein?
Les électeurs FN ne sont pas immatures, ils manquent de connaissances.
Dans la définition de Paul Ricoeur de la démocratie, il y a "l'analyse des contradictions". Pour analyser, il faut avoir du "bagage" intellectuel.
Revenir en haut Aller en bas
Attila
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2778
Age : 66
Localisation : Ici et ailleurs
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Retraite des étrangers.   Ven 1 Nov 2013 - 18:30

Faut faire Science Po pour avoir une opinion politique maintenant...?!
Et que fait-on du bon sens paysan qui a modelé le pays ?!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retraite des étrangers.   Ven 1 Nov 2013 - 18:35

Au cas où tu n'aurais pas remarqué, la taille du champ a changé.
Les questions sociales sont complexes et exigent de la connaissance pour pourvoir les exprimer et les analyser.
Réagir "à l'instinct", ça réussit pas dans nos organisations humaines complexes.
Revenir en haut Aller en bas
Attila
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2778
Age : 66
Localisation : Ici et ailleurs
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Retraite des étrangers.   Ven 1 Nov 2013 - 18:47

T'en fait pas mon gars aujourd'hui nos paysan se servent du GPS pour cultiver leurs champs et n'ont pas besoin de se déguiser en larbin pour sentir d'où vient le vent .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retraite des étrangers.   Ven 1 Nov 2013 - 19:37

hiram83 a écrit:
Qu'est-ce que c'est que ce délire de penser que le fait d'être "de gauche" rend automatiquement non-patriote et que la contemplation du drapeau tricolore donnerait des boutons?
Qu'est-ce que c'est la gauche et la droite?
Il y en a qui réclament un virage "a droite toute" vers le FN et qui refusent qu'on appelle ce parti l’extrême-droite. Là aussi il y a contradiction.
Qu'est ce que c'est que la "droite décomplexée"? Personne ne m'a répondu. C'est une droite "radicalisée"?
Alors il ne faut pas s'étonner qu'en face ça se "décomplexe" aussi hein?
Les électeurs FN ne sont pas immatures, ils manquent de connaissances.
Dans la définition de Paul Ricoeur de la démocratie, il y a "l'analyse des contradictions". Pour analyser, il faut avoir du "bagage" intellectuel.
Si tu estimes que les français d'en bas sont trop cons pour voter, tu n'es pas si démocrate que tu le prétends ? mais voilà il faudra compter avec.

Une droite décomplexée c'est le contraire d'une gauche complexée. La gauche est synonyme de laxisme, d'angélisme, d'assistanat, d'insécurité. Ce gouvernement est en train de tout déconstruire, c'est une véritable entreprise de démolition de la France. Oui les gens de gauche ont honte du drapeaux, ils passent leur temps à se flageller sur l'histoire passée de notre pays, l'esclavage, la colonisation, et finissent par déconsidérer l'image de la France aux yeux des jeunes, et surtout émigrés. Aujourd'hui on enseigne la honte d'être français, la honte de son histoire. Dans aucun pays, on ne voit ça, c'est lamentable. Les  mondialistes bien pensants ont réussi à supprimé les grandes dates de l'Histoire de France, pour les remplacer par l'histoire de je ne sais quel royaume africain dont tout le monde se moque. Un pays qui perd ses racines n'a pas d'avenir.

On est devenu la risée des autres pays ! C'est même pas utile de mettre les vidéos des pays qui se foutent de nous à juste raison. Sur quoi ça va déboucher ? Si on veut sauver la démocratie qui est attaquée de toutes parts par les "anti France" de l'intérieur, il serait  justement temps de resserrer les boulons au moins provisoirement, mettre fin au laxisme, et à cette politique de culpabilité, et ce ne sont pas les idéologues de gauche qui vont le faire. Des politologues américains ont prévu que la France allait imploser d'ici 2025, je pense qu'ils ne se trompent pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retraite des étrangers.   Ven 1 Nov 2013 - 19:58

Bon bin moi qui suis issu d'une famille d'ouvriers pauvres dans les années 60 et qui a quand même réussie in-extrêmis de se sauver de la misère , je te dis merci pour nous qui avions espéré un monde humaniste . ( trop tard ) tant pis et comme Voltaire j'ajoute que le meilleur gagne on suivra s'il le faut même dans une nouvelle misère intellectuelle .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retraite des étrangers.   Sam 2 Nov 2013 - 5:29

JR a écrit:
Si tu estimes que les français d'en bas sont trop cons pour voter, tu n'es pas si démocrate que tu le prétends ? mais voilà il faudra compter avec.
Je n'estime pas une telle chose, je constate simplement qu'il existe dans ce pays un manque flagrant de culture politique. Le responsable de ce manque est une institution de l'état appelée éducation nationale. L'école est une machine à instruire et pas un organisme de formation professionnelle. Quand on est citoyen, on est responsable du bulletin de vote que l'on glisse dans l'urne. A force le citoyen joue à pile ou face et comme la société n'aime pas les jeux de hasard, elle se fout du résultat du vote. Déjà Coluche disait lorsqu'il s'est présenté aux élections "la dictature c'est ferme ta gueule, la démocratie c'est cause toujours".

JR a écrit:
La gauche est synonyme de laxisme, d'angélisme, d'assistanat, d'insécurité.
La gauche c'est l'encouragement aux projets collectifs, la droite c'est l'encouragement aux projets individuels. Tu en tire les conclusions qui s'imposent. Pour ma part la force individuelle doit s'inscrire dans une action collective. L'homme ne serait pas ce qu'il est si c'était un "solitaire".
JR a écrit:
Ce gouvernement est en train de tout déconstruire, c'est une véritable entreprise de démolition de la France.
Il y a effectivement des choses en France qu'il convient de démolir. Si la France c'est l'égoïsme élevé en vertu, alors je ne veux pas de cette France là
JR a écrit:
Oui les gens de gauche ont honte du drapeaux, ils passent leur temps à se flageller sur l'histoire passée de notre pays, l'esclavage, la colonisation, et finissent par déconsidérer l'image de la France aux yeux des jeunes, et surtout émigrés. Aujourd'hui on enseigne la honte d'être français, la honte de son histoire. Dans aucun pays, on ne voit ça, c'est lamentable. Les  mondialistes bien pensants ont réussi à supprimé les grandes dates de l'Histoire de France, pour les remplacer par l'histoire de je ne sais quel royaume africain dont tout le monde se moque. Un pays qui perd ses racines n'a pas d'avenir.
Je suis de gauche et je n'ai pas honte de mon drapeau, je n'ai pas honte du passé de la France qui a su porter à la face du monde ses valeurs d'égalité, de liberté et de fraternité quitte à retourner contre elle les plus grandes puissances du moment. Je suis fier des français qui ont su décapiter un roi quitte à s'attirer les foudres des plus grands empires de l'époque, je suis fier des français qui ont su résister contre l'envahisseur germain. Aujourd'hui c'est du jus de navet qui coule dans les veines de ceux qui appellent à la déconstruction de l'identité française au nom du patriotisme, qui confondent patriotisme et nationalisme. Ces hommes politiques qui n'ont pas honte de faire ce qu'ils font, de laisser filer l'autorité française d'abord sur l'appareil de production, laissant les capitaux et les volontés étrangère venir faire Loi sur le sol français. Pour qu'ils aient la paix, on secoue devant le patriote un épouvantail pour le distraire afin qu'il ne focalise pas son attention sur les véritables traitres pilleurs de la France. Avoir conscience de son histoire ce n'est pas en avoir honte mais analyser les faits pour éviter de reproduire les mêmes conneries. Il y a de la marge!

JR a écrit:
Des politologues américains ont prévu que la France allait imploser d'ici 2025, je pense qu'ils ne se trompent pas.
Ah ben si les américains le disent, ils doivent surement avoir raison puisque les choses véritablement sérieuses viennent de chez eux. Et puis comme ce sont les USA qui dirigent la France via les institutions de l'UE, ils savent de quoi ils parlent pas vrai?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retraite des étrangers.   Sam 2 Nov 2013 - 5:47

la gauche et la droite
Ah bien sur c'est plus simple comme instrument de contrôle social de montrer des voitures qui brûlent que des salariés licenciés massivement....pardon.....bénéficiant d'un plan de préservation de l'emploi, puisque c'est comme ça qu'on appelle un licenciement collectif maintenant.
Qui est plus délétère pour la cohésion sociale?
Kader qui brûle une bagnole et jette des cailloux sur une patrouille de condés parce qu'il ne sait pas s'exprimer autrement, on ne lui a même pas appris à s'exprimer correctement et on ne lui laisse pas la place, on refuse de l'écouter, on refuse d'être à l'écoute de sa détresse?
Le patron de Michelin qui vire 700 personnes d'un coup?

Marie-Cécile Pouilly-Choiseul de Poligny-Chapamcourt est major de promo à l'ENA et Karim ne dépasse pas la classe de réinsertion, c'est bien sur parce que Karim a gâché ses "chances". On l'a dit, ce pays c'est "l'égalité des chances". Si Marie-Cécile a de meilleures notes que Karim, c'est parce qu'elle a saisi ses chances quand lui les a laissé filer? Soyons sérieux une minute.
Les dirigeants politiques se foutent de votre gueule.
Le clampin qui fait de la politique, vraiment, on le fout en taule.


Dernière édition par hiram83 le Dim 3 Nov 2013 - 3:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11501
Age : 91
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Retraite des étrangers.   Sam 2 Nov 2013 - 10:10

JR a écrit:

et ceux qui soutiennent le rouge Mélanchon, ils sont quoi alors ?
 
Ils sont socialistes, tout simplement.

Il est un peu démago, Mélanchon, mais, rassure-toi, il n'est pas près d'arriver au pouvoir ; d'ailleurs, il n'est pas si rouge que ça ; c'est des paroles.

Citation :
et je suis pour une droite forte et décomplexée.
ça, on s'en est rendu compte ; et c'est tout à fait ton droit ; mais laisse le droit aux autres de se positionner autrement sans se faire insulter.

  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retraite des étrangers.   Sam 2 Nov 2013 - 10:17

Non ce sont des extrémistes de gauche, qui rêvent d'une révolution bolchevique ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retraite des étrangers.   Sam 2 Nov 2013 - 10:21

hiram83, un ancien militaire déguisé en croisé en jupette qui dit ne pas aimer le laxisme, et qui est de gauche ... y a pas une erreur de casting ?
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9814
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Retraite des étrangers.   Sam 2 Nov 2013 - 12:25

J-P Mouvaux a écrit:
JR a écrit:

et ceux qui soutiennent le rouge Mélanchon, ils sont quoi alors ?
 
Ils sont socialistes, tout simplement.
   
  Autrefois, c'était "National Socialistes"   Maintenant c'est "Mondiaux Socialistes"
La vision nébuleuse que l'on a de la période historique des deux guerres mondiales permet de reprocher n'importe quoi à n'importe qui.
La vérité  est principalement économiques, les peuples n'étant que les pions manipulables et insignifiants de la finance mondiale, un monde à part a su  imposer son histoire, une histoire tronquée  qui permet de nos jours de  rejeter sans y réfléchir les obstacles nationaliste.

Je n'ai pas eu la chance que le hasard de ma naissance me fasse naître à Monaco. Ainsi je ne me soucierais pas de la destination de mes impôts...
J'estime que la charité à laquelle je suis soumis doit avant tout servir à mes enfants s'ils ont besoin d'un toit et non à un profiteur qui ne fait aucun effort pour se sortir de la misère et se contente de vivre d'assistanat.

hiram83 a écrit:
Personne a écrit:
Peux-tu me communiquer le lien de l'information mise en citation au sujet de l'opposition "des français de papier" afin que l'on puisse  en avoir une idée dans son contexte ?
"il faut arrêter de transformer les préfectures en usine à fabriquer des français de papier"
Pour le Raymond Poulidor du FN, un "français de papier" est quelqu'un qui a une double nationalité
"français de papier".....il y a donc des "français d'autre chose que de papier".....
Il faut faire un choix.
Lorsque mon beau-frère à quitté la Tunisie pour venir en France, on à demandé à ses parents s'ils voulaient être français ou italien. Le choix étant "Français", il est  français.
Je ne sais si on leur avait proposé autre chose, mais s'il avait eu le choix et opté pour deux nationalités, alors il serait citoyen de papier.

On peut dire qu'il y a plusieurs orientations pour cette idée. Il est légitime qu'une personne ayant demandé une nationalité et qui ne respecte pas les "valeurs citoyennes" du pays qui l'accueille soit déchu de cette nationalité.
Les français de papier, c'est aussi ce qu"auraient pu être la famille De Léonarda, (un exemple parmi tant d'autres)...

Pour ce qui est de la double nationalité, il faudrait ouvrir un débat, car il est naturel que celui qui a la double nationalité pourra voter en faveur de ceux qui protègent cette autre nationalité et qui n'est pas forcément le vote qu'il ferait s'il n'avait qu'une nationalité.
Ce que je trouve anormal, c'est que ceux qui ont décidé de ne plus être Français à une époque  se rendent compte que dans le fond, ils n'étaient pas si mal que ça et jouent sur deux tableaux.
  Choix que je n'ai pas, car naturellement si je devait voter dans un pays du Maghreb, je voterais contre le pouvoir islamiste et cela ne plairait certainement pas à certains résidant. Ne vivant pas dans le pays quelle serait la légitimité de mon vote ?

Einstein lors d’un meeting sioniste en 1921 à Berlin, déclare: ..."il faut que nous, Juifs, retrouvions la conscience de notre nationalité, et que nous reconquérions le respect de nous-mêmes»

En France, avons-nous le droit de formuler ce genre d'exigence ?
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retraite des étrangers.   Sam 2 Nov 2013 - 15:31

J-P Mouvaux a écrit:
hiram83 a écrit:

"Est démocratique une société qui se reconnait divisée, c'est à dire parcourue d’intérêts contradictoires, et qui adopte comme fonctionnement d'associer à part égale chaque citoyen dans l'expression de ces contradictions, l'analyse de ces contradictions, et la mise en délibération de ces contradictions dans le but d'arriver à un arbitrage qui ne pourras pas être définitif".
Tes exposés sont souvent un peu long. J'ai extrai de celui-ci une définition de la démocratie qui me parait limpide.

Paul Ricoeur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retraite des étrangers.   Sam 2 Nov 2013 - 15:32

JR a écrit:
Non ce sont des extrémistes de gauche, qui rêvent d'une révolution bolchevique ...
Le front de gauche, c'est pas la LCR.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retraite des étrangers.   Sam 2 Nov 2013 - 15:40

JR a écrit:
hiram83, un ancien militaire déguisé en croisé en jupette qui dit ne pas aimer le laxisme, et qui est de gauche ... y a pas une erreur de casting ?
Pas vraiment. On peut être de gauche et droit dans ses bottes comme on peut être de droite et lâche.
On peut être ancien militaire et être devenu antimilitariste.
Le laxisme n'est pas un monopole de gauche. La droite a été au pouvoir bien plus longtemps que la soit-disant gauche et c'est bien cette droite qui est laxiste. C'est bien cette droite qui vend la France par petits bouts à des "investisseurs" étrangers. C'est bien cette droite qui démolit les acquis du peuple. C'est encore cette droite qui démolit l'identité nationale.
Quand les gens de droite parlent de laxisme, ça me fait penser à un touriste sur une terrasse d'un restaurant qui mange une soupe de poisson chauffée à même sa boite et qui croit avoir mangé quelque chose d'authentique.
Un gogo pur jus.
De la culture politique, c'est vraiment ce qui manque...
Et puis merci de ne pas parler de moi, ce n'est pas le sujet. Devrais-je comprendre qu'à cours d'arguments tu tenterais de discréditer ton interlocuteur?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retraite des étrangers.   Sam 2 Nov 2013 - 15:44

Personne a écrit:
Il est légitime qu'une personne ayant demandé une nationalité et qui ne respecte pas les "valeurs citoyennes" du pays  qui l'accueille soit déchu de cette nationalité.
Alors il y a de nombreux français nés en France de parents français qui sont aussi des "français de papier" et qui n’adhèrent pas aux "valeurs citoyennes" de leur propre pays. Doit on en faire des apatrides à l'image de l'Allemagne nazie avec les allemands juifs?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retraite des étrangers.   Sam 2 Nov 2013 - 20:33

hiram83 a écrit:
JR a écrit:
hiram83, un ancien militaire déguisé en croisé en jupette qui dit ne pas aimer le laxisme, et qui est de gauche ... y a pas une erreur de casting ?
Pas vraiment. On peut être de gauche et droit dans ses bottes comme on peut être de droite et lâche.
On peut être ancien militaire et être devenu antimilitariste.
Le laxisme n'est pas un monopole de gauche. La droite a été au pouvoir bien plus longtemps que la soit-disant gauche et c'est bien cette droite qui est laxiste. C'est bien cette droite qui vend la France par petits bouts à des "investisseurs" étrangers. C'est bien cette droite qui démolit les acquis du peuple. C'est encore cette droite qui démolit l'identité nationale.
Quand les gens de droite parlent de laxisme, ça me fait penser à un touriste sur une terrasse d'un restaurant qui mange une soupe de poisson chauffée à même sa boite et qui croit avoir mangé quelque chose d'authentique.
Un gogo pur jus.
De la culture politique, c'est vraiment ce qui manque...
Et puis merci de ne pas parler de moi, ce n'est pas le sujet. Devrais-je comprendre qu'à cours d'arguments tu tenterais de discréditer ton interlocuteur?
Désolé c'est toi qui a dit qu'en tant qu'ancien militaire tu n'aimais pas le laxisme. Bref, passons, le laxisme, tolérance excessive est bien une valeur de gauche, y a qu'à écouter Taubira ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retraite des étrangers.   Sam 2 Nov 2013 - 20:58

Si tu le dis...
Le laxisme n'est pas de la tolérance, fut-elle excessive.
tolérance et laxisme
En tant qu'ancien militaire je n'aime pas la lâcheté et le manque de discipline.....ce qui n'a rien à voir avec le laxisme.
Revenir en haut Aller en bas
Cré20diou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4230
Age : 62
Localisation : Marais poitevin
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: Re: Retraite des étrangers.   Dim 3 Nov 2013 - 0:54

hiram83
j'aime et je salue tes idées de gauche, républicaines et démocratiques énoncées dernièrement
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retraite des étrangers.   Dim 3 Nov 2013 - 3:26

Merci l'ami. J'ai aussi bien apprécié l'argument fallacieux que tu as su démolir en deux lignes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retraite des étrangers.   Dim 3 Nov 2013 - 3:43

Personne a écrit:
un profiteur qui ne fait aucun effort pour se sortir de la misère et se contente de vivre d'assistanat.
Quelqu'un qui perçoit les minimas sociaux ne vit pas, il survit. Son quotidien est une guerre, une guerre pour manger, se loger, rester digne. Avec ça quels efforts supplémentaires faut-il qu'il fasse? Il ne se sent pas assez humilié et culpabilisé d'une situation dont il n'est pas le responsable? Il faut l'humilier encore plus?
On ne le répétera jamais assez, l'assurance chômage, comme son nom l'indique est une assurance, c'est à dire un droit automatique, voté par un parlement, et ne nécessitant aucune contrepartie en terme de recherche d'emploi. (lequel emploi est inexistant car massivement délocalisé en Ukraine ou au Bangla Desh). Pour le dire simplement, je touche mon allocation chômage parce que c'est un droit et si je décide de en pas chercher d'emploi, cela ne regarde personne. Cette conception française du "wellfare state" (bien-être) a été moquée par les anglosaxons qui lui opposent le "workfare" : si tu veux avoir le droit de vivre, accepte n'importe quoi pourvu que tu ne restes pas oisif. D'où une palanquée de "contrats" tous plus ubuesques les uns que les autres, qui sont "proposés" aux "demandeur d'emploi" lesquels sont aujourd'hui rebaptisés "prospecteurs d'emploi". (SIC). La conception américaine s'est imposée, je te donne ton "droit" moyennant un engagement par lequel je peux suspendre ton droit à ma guise. Or si il y a une contrepartie il ne s'agit plus d'un droit. Un droit est sans contrepartie. La seule contrepartie au droit au chômage est le chômage. Mais le contrat n'a pas suffi. (Et pour cause, d'emploi il n'y en a pas) ! Il va faloir des mesure coercitive qui passent outre la logique de contrat. On a vu dernièrement apparaître cette perle : l'activation des chômeurs. "Activer" un inactif, c'est se donner le droit de lui retirer son droit. Le mot "activation" a deux sens ordinairement, dont l'un s'emploie en physique: augmentation de la réactivité d'un corps. Une nouvelle occurence s'applique désormais aux corps humains (à distinguer des sujets que sont aussi les humains), méthode dont les effets seront un jour analysés. synonymes : contrainte, niveau de contrainte élevé, coercition.
Exemple extrait des COMPTES RENDUS DE LA MISSION COMMUNE D'INFORMATION RELATIVE A POLE EMPLOI, commission de Sénat, mardi 31 mai 2011. :
- M. Jean-Paul Alduy, rapporteur. - "Le système britannique oblige-t-il les demandeurs d'emplois à accepter une offre d'emploi ?"
- Mme Véronique Hespel. - "Le point fort de ce système est l'activation. L'incitation à rechercher un emploi est plus forte au Royaume-Uni qu'en France car le lien entre indemnisation et recherche d'emploi est plus fort et contrôlé tous les quinze jours."

Contrairement à tradition révolutionnaire française pour laquelle l'individu est titulaire de DROITS inaliénables, dès sa naissance ou conquis par la lutte, dans la philosophie libérale anglo-saxonne les relations sociales sont supposées régies par une sorte de « contrat » volontaire dans lequel l'homme accepte une certaine aliénation en échange d'une certaine sécurité. La différence n'est pas mince. Ce pseudo « contrat » est une façon de faire accepter par la victime sa domination, son oppression ou son aliénation, en faisant croire à son adhésion libre et volontaire à cette agression. Ce « contrat » sert à éteindre sa révolte.
N'importe quel éducateur a usé jusqu’à la corde le vieux gag qui consiste à « passer un contrat avec les jeunes »… et le « contrat d'établissement » que l'école fait signer aujourd’hui aux élèves sous prétexte de citoyenneté n'est qu'une liste d'interdictions, un marché de dupes !
Comme le déclarait tel maire lors d'un colloque sur la banlieue : « j'ai passé un deal avec les jeunes…une promesse de pistes de skateboard contre une baisse sensible des incivilités pendant un an. ».
L'expression : « acheter de la paix sociale » prend ici tout son sens ! Il y a encore beaucoup de travail pour expliquer aux élus qu'ils ne sont pas là pour "dealer", mais pour donner à la souffrance sociale des jeunes une traduction politique dans l'espace public.
En droit français, un contrat suppose la liberté des contractants et une égalité de position. Il n'y a pas de « contrat » entre les ASSEDIC et un chômeur qui est obligé de signer le PARE pour avoir le droit de manger.
L'indemnisation de perte d'emploi n'est pas le fruit d'un « contrat » mais d’un DROIT, toujours à préserver et à défendre. En prenant les ASSEDIC au mot, la justice de Marseille qui rétablit les chômeurs dans leur DROIT rappelle que le contrat, en France, reste un dispositif juridique contraignant, même quand on veut l'utiliser comme une entourloupe idéologique à l'américaine. Aucun chômeur sain d'esprit ne signerait de sa propre volonté un engagement à une « recherche positive d'emploi, » telles que le PARE l’y oblige actuellement. Ce « contrat » honteux fait peser sur le chômeur la responsabilité de sa situation et fait oublier que si le chômeur en est là, c'est qu'un patron l’a licencié contre son gré.
« Contrat Emploi Solidarité », contrat d’emploi « consolidé », combien d’entorses au droit du travail nous réserve-t-on encore pour nous exploiter à moindre coût ? Grâce aux « contrats » il n'y a plus de patrons ni d'employés, d’exploiteurs ni d’exploités, de mairies donneuses d'ordre et d'associations exécutantes, il n'y a plus que des « partenaires »... La vie est belle !
Quand le recours au contrat brise le contrat social, le « plaider coupable » n’est pas loin. Dans cette autre histoire, Droit et Justice n’ont pas dit non plus leur dernier mot.
Revenir en haut Aller en bas
Attila
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2778
Age : 66
Localisation : Ici et ailleurs
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Retraite des étrangers.   Dim 3 Nov 2013 - 8:00

hiram83 a écrit:
Personne a écrit:
Il est légitime qu'une personne ayant demandé une nationalité et qui ne respecte pas les "valeurs citoyennes" du pays  qui l'accueille soit déchu de cette nationalité.
Alors il y a de nombreux français nés en France de parents français qui sont aussi des "français de papier" et qui n’adhèrent pas aux "valeurs citoyennes" de leur propre pays. Doit on en faire des apatrides à l'image de l'Allemagne nazie avec les allemands juifs?
Quand vous comprendrez la différence entre un étranger demandeur d'asile et l'habitant naturel d'un pays, vous serez apte à reconnaître à ce dernier le droit de contester de nouvelles normes sociales qui font potentiellement de lui...un étranger.
Revenir en haut Aller en bas
Attila
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2778
Age : 66
Localisation : Ici et ailleurs
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Retraite des étrangers.   Dim 3 Nov 2013 - 9:59

Citation :
Quelqu'un qui perçoit les minimas sociaux ne vit pas, il survit. Son quotidien est une guerre, une guerre pour manger, se loger, rester digne. Avec ça quels efforts supplémentaires faut-il qu'il fasse? Il ne se sent pas assez humilié et culpabilisé d'une situation dont il n'est pas le responsable? Il faut l'humilier encore plus?
En ces temps ou les divertissements sont roi, l'urbanisation galopante de la société tend à transformer l'homme naturel, (toujours en bute à une nature de qui il tire sa survie depuis la nuit des temps,) en un jouisseur doublé d'un parasite.

Ce nouveau type d'individu estime naturel de vivre aux crochets d'une société providence alors que la loi naturelle l'obligerait à gagner son pain à la sueur de son front.

Perte des repères ancestraux et décadence quand tu nous tiens  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retraite des étrangers.   Dim 3 Nov 2013 - 15:16

Le seul repère ancestral de l'homme le voilà: la coopération avec ses semblables pour l'accomplissement d'un objectif commun. Que ce soit à l'échelle d'une tribu où à celle d'une société largement organisée, le principe reste le même.
Revenir en haut Aller en bas
Attila
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2778
Age : 66
Localisation : Ici et ailleurs
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Retraite des étrangers.   Dim 3 Nov 2013 - 15:22

hiram83 a écrit:
Le seul repère ancestral de l'homme le voilà: la coopération avec ses semblables pour l'accomplissement d'un objectif commun. Que ce soit à l'échelle d'une tribu où à celle d'une société largement organisée, le principe reste le même.
 
L'objectif de la tribut en milieu hostile a toujours été la mise à l'abri du clan des vicissitudes extérieurs  par l'effort partagé.
 
Et non le parasitisme érigé en système comme le suggèrent vos propos.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retraite des étrangers.   Dim 3 Nov 2013 - 18:31

Attila a écrit:
le parasitisme érigé en système comme le suggèrent vos propos.
Interprétation erronée de mes écrits. Merci de ne pas projeter vos fantasmes sur mes écrits et ne pas les déformer pour leur faire dire ce qu'il vous arrange de penser.
Revenir en haut Aller en bas
Attila
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2778
Age : 66
Localisation : Ici et ailleurs
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Retraite des étrangers.   Dim 3 Nov 2013 - 18:51


hiram83 a écrit:
Attila a écrit:
le parasitisme érigé en système comme le suggèrent vos propos.
Interprétation erronée de mes écrits. Merci de ne pas projeter vos fantasmes sur mes écrits et ne pas les déformer pour leur faire dire ce qu'il vous arrange de penser.
Evitez vos réponses convenues et essayez au moins d'assumer ce que vous dites...

Vous mêlez les gens qui perçoivent les minimas sociaux avec ceux qui perçoivent des indemnités chômage en toute inconscience pour faire l'apologie de la flemme...qu'avez-vous fait de vos instruments de mesures ?

Hiram 83 a écrit:
Quelqu'un qui perçoit les minimas sociaux ne vit pas, il survit. Son quotidien est une guerre, une guerre pour manger, se loger, rester digne. Avec ça quels efforts supplémentaires faut-il qu'il fasse? Il ne se sent pas assez humilié et culpabilisé d'une situation dont il n'est pas le responsable? Il faut l'humilier encore plus?
{---]
On ne le répétera jamais assez, l'assurance chômage, comme son nom l'indique est une assurance, c'est à dire un droit automatique, voté par un parlement, et ne nécessitant aucune contrepartie en terme de recherche d'emploi. (lequel emploi est inexistant car massivement délocalisé en Ukraine ou au Bangla Desh). Pour le dire simplement, je touche mon allocation chômage parce que c'est un droit et si je décide de en pas chercher d'emploi, cela ne regarde personne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retraite des étrangers.   Dim 3 Nov 2013 - 18:59

Attila a écrit:
Evitez vos réponses convenues et essayez au moins d'assumer ce que vous dites...
J'assume ce que je dis, pas ce que vous interprétez. Si mes réponses vous dérangent, ne les lisez pas.
L'assurance chômage est une assurance, comme son nom l'indique.
Les minimas sociaux sont des dispositifs de salubrité publique afin d'éviter ce que l'on peut voir ailleurs, les personnes qui perçoivent ces minimas ne sont pas coupables de les percevoir, même si ça vous file la chiasse.
Que vous soyez confortablement installé dans la vie, tout comme moi, ne vous dispense pas de continuer à faire pression sur le "grand capital" afin qu'il continue à verser son obole aux pauvres faute de quoi vous devrez assumer cette pauvreté juste sur le pas de votre porte.
Revenir en haut Aller en bas
Attila
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2778
Age : 66
Localisation : Ici et ailleurs
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Retraite des étrangers.   Dim 3 Nov 2013 - 20:37

Cessez de tomber dans la démagogie de classe. La France dispose de 400 000 emplois non pourvus

http://lexpansion.lexpress.fr/economie/combien-y-a-t-il-vraiment-d-emplois-non-pourvus-en-france_404221.html

Incurie politique et gouvernementale ?!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retraite des étrangers.   Lun 4 Nov 2013 - 5:09

C'est encore un autre problème. Rapprocher 5000000 de chômeurs de 400000 postes disponibles, ça c'est de la démagogie pur jus rendue possible par une ignorance crasse de ce qu'on appelle le "marché du travail" et de celui de la "formation professionnelle".
Ces offres ne sont pas pourvues par:
-"inadéquations entre les compétences requises par le poste et les compétences des candidats". Je ne vois pas au nom de quoi on devrait forcer un informaticien au chômage à accepter un poste de bucheron-élagueur quand il n'est pas formé pour ça et qu'en plus il a le vertige.
- Des postes non-attractifs (principalement des salaires trop bas, des temps partiels imposés,....)
- Des recruteurs trop exigeants (qui croient qu'un ouvrier hautement qualifié expérimenté qui ne demande pas plus que le SMIC ça pullule à pôle-emploi)
L'article souligne quand même qu'il n'y a pas de corrélation entre les métiers en tension et ceux dont les conditions de travail sont difficiles. Heureusement qu'il le dit, on a failli en douter!
L'article souligne aussi un manque de formation.
Et bien que les entreprises forment selon leurs besoins et cessent de demander aux autres de former à leur place!
De plus 400000 postes non-pourvus pour 5 millions de chômeurs ça fait 12.5 chômeurs pour un poste, le problème reste entier sachant que les recruteurs de cadres n'hésitent pas à attendre d'avoir 25 candidatures pour effectuer un choix quand ceux d'emplois non-qualifiés n'hésitent pas à embaucher le premier venu.

L'article parle du secteur de la santé en tension, il manque d'infirmiers et d'aides-soignants. Je connais bien ce secteur puisque j'y travaille, je suis infirmier. Pour les aides-soignants, la formation dure un an et coûte 3000€ de la poche du candidat car aucun organisme ne finance ce genre de formation, à part quelques cas particuliers de gens qui ont ferraillé sec entre pôle-emploi, les conseils généraux et régionaux, les communes, pour réunir la somme. Ce "ferraillage" démontre la motivation du candidat à faire cette formation et lui apprend la base des valeurs du marché du travail: écraser la gueule des autres. Parce que ces genres de métiers, faut pouvoir "encaisser" et c'est pas donné à tout le monde.
Infirmier, c'est encore pire. La formation dure 3 ans et octroie un diplôme "bac+3", une licence donc. Tout le monde n'a pas les capacités intellectuelles.
Ces métiers exigent une bonne santé générale, un sang froid à toute épreuve, une endurance physique et morale, une disponibilité importante (on travaille la nuit, les jours fériés, Noël et jour de l'an,..). Ces métiers ne sont pas ouverts à tout le monde, il faut être animé d'une certaine volonté à la base.
Sur les 400000 chômeurs, combien réunissent ces qualités qu'aucune formation ne pourra leur apporter? Ces qualités sont des "compétences" et elles ne sont pas rémunérées. Un aide-soignant, c'est le SMIC. Avec le jeu des primes (salubrité, nuit, fériés et dimanches) c'est 1300€ net. Infirmier c'est encore pire. Une bourde et c'est la vie du patient qui est en jeu. La responsabilité y est importante. Le "droit à l'erreur" n'y est pas toléré. 3 ans d'études et tout ça pour 1500€ net en début de carrière, toutes primes comprises. Dans l'industrie un bac+3 est un technicien supérieur et sa grille salariale commence à 1800€ net. Cherchez l'erreur.
De plus cet article ne dit pas la vérité entière:
le chômage infirmier existe
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retraite des étrangers.   Lun 4 Nov 2013 - 9:48

Le vrai chemin politique ne peut être que central; c'est étonnant de voir de pseudo-spiritualistes revendiquer des positions radicales !! c'est là que le loup se dévoile...

Bouddha n'a-t-il pas proposé la Voie du Milieu loin des extrêmes en tout genre ?

En vérité choisir un "extrême" c'est vouloir un confort émotionnel intérieur, un positionnement qui apporte un semblant de sécurité, il n'y a qu’immaturité dans ceux qui prêchent ces voies.

Maintenant, ce n'est pas parce que le Milieu est la SEULE voie à suivre pour un spiritualiste que les actuels tenants du centrisme en France sont digne d'intérêts ! L'idée est juste mais les personnages sont quelconques...
Revenir en haut Aller en bas
Attila
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2778
Age : 66
Localisation : Ici et ailleurs
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Retraite des étrangers.   Lun 4 Nov 2013 - 9:52

Ok, Hiram, tu remontes dans mon estime :-) ce que tu dis est juste ( également corroboré par mon infirmière de femme ;-).
Maintenant on fait quoi, la révolution ?!
Les petits, les sans-grade, les gauchos ont mis aux commandes une sucrerie indigeste qui prétendait lutter contre la finance, où en sommes-nous aujourd'hui ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retraite des étrangers.   Lun 4 Nov 2013 - 12:58

Attila a écrit:
Maintenant on fait quoi, la révolution ?!
On commence par se comporter en citoyen ce qui, au risque de me répéter, n'est pas seulement se lever un dimanche matin de temps en temps pour aller voter. Ce que certains ne font même pas.

Je vais conclure ma participation à ce fil car il commence à partir dans tous les sens.
Ma conclusion la voici:
J'ai servis dans la Légion, 4ème escadron du Régiment Étranger de Cavalerie. Il y avait des "gaulois" comme moi qui se retrouvaient momentanément Suisses, Belges, Canadiens ou Sénégalais s'ils avaient la peau noire. Il y avait aussi des musulmans Bosniaques, des orthodoxes Bulgares ou Russes, des Réformés Hongrois, des Catholiques Sud-Américains, des Shintoïstes Japonais, des Bouddhistes Vietnamiens ou Chinois. Et tout ce beau monde animé par le désir de servir la gloire de la Légion et la France quitte à y laisser la vie. Certains d'entre eux ont été exhaussés. J'ai confié ma vie à des étrangers, je recommencerais sans hésiter alors que j'exprime de sérieuses réserves quand à certains français "bien de chez nous" confortablement installés dans leur salon qui regardent le monde du petit bout de leur intelligence limitée, des "crocodiles" (grandes gueules et petites pattes).
Non, l'étranger n'est pas une plaie. On ne demande pas à un étranger de "s'intégrer", on lui demande surtout de la fermer et de ne pas bousculer le bourgeois dans ses habitudes, de ne pas déranger, et de ne surtout pas revendiquer les mêmes droits. Même s'il est français, un étranger reste un étranger surtout s'il est bronzé et qu'il s'appelle Karim, il est facilement identifiable. Même s'il est français depuis plusieurs générations, il n'a pas le droit d'être musulman. Les musulmans, ça a une odeur particulière pas vrai? Il parait même que "ça pue". En vérité ça sent le couscous et la harissa.
Alors la réponse à l'exclusion c'est l'exclusion. En réponse au racisme ambiant, rampant, ça brûle des bagnoles parce que ça ne sait pas comment crier sa colère autrement. Jean-Pierre aura besoin d'envoyer 11 CV en moyenne avant d'obtenir un entretien d'embauche, Mohamed devra en envoyer 117 pour le même résultat.
"Ça va pas être possible monsieur"...

L'immigré, le pauvre, doit encore accepter "sportivement" sa condition et ne surtout pas faire de vagues.
Inch'Allah comme dirait l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9814
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Retraite des étrangers.   Mar 5 Nov 2013 - 9:50

hiram83 a écrit:
un étranger reste un étranger surtout s'il est bronzé et qu'il s'appelle Karim, il est facilement identifiable. Même s'il est français depuis plusieurs générations, il n'a pas le droit d'être musulman. Les musulmans, ça a une odeur particulière pas vrai? Il parait même que "ça pue". En vérité ça sent le couscous et la harissa.
C'est TON crédo !
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retraite des étrangers.   Mar 5 Nov 2013 - 11:24

hiram83 a écrit:
Spoiler:
 
"Légio patria nostra", les légionnaires sont des étrangers volontaires pour servir la légion et la France et ils méritent le respect et la considération. Ce ne sont pas eux qui vont se mutiner, comme on l'a vu dans des régiments de la régulière ou sur des bâtiments de la marine...

En vérité c'est un problème mathématique et tous les beaux discours et les idéologies n'y peuvent rien.
Dans toute société il y a une culture dominante. Cette culture peut intégrer jusqu'à un certain point des éléments allogènes sans qu'il y ait de problème. C'est seulement quand une minorité atteint un certain seuil, devient trop importante, que les derniers arrivants ne ressentent plus le besoin de faire l'effort de s'intégrer, et quand en plus, cette minorité se revendique d'autres valeurs, qu'il se produit en réaction un phénomène de rejet. C'est pourtant simple à comprendre. Je ne pense pas que les vietnamiens, les philippins, les tibétains etc... subissent du racisme en France, bien au contraire ils sont appréciés. On peut aussi constater que les africains chrétiens, rwandais, etc...s'intègrent mieux que les musulmans.  

S'il y a de l'islamophobie, il faut en chercher les vraies raisons sociologiques.

Les amérindiens ont bien accueillis les blancs jusqu'à ce qu'ils comprennent qu'ils avaient des valeurs incompatibles avec les leurs, et que leur culture était menacée, mais c'était trop tard.
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9814
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Retraite des étrangers.   Mer 6 Nov 2013 - 9:10

hiram83 a écrit:
Quelqu'un qui perçoit les minimas sociaux ne vit pas, il survit. Son quotidien est une guerre, une guerre
pour manger, se loger, rester digne. Avec ça quels efforts supplémentaires faut-il qu'il fasse? Il ne se sent pas assez humilié et culpabilisé d'une situation dont il n'est pas le responsable? Il faut l'humilier encore plus?
On ne le répétera jamais assez, l'assurance chômage, comme son nom l'indique est une assurance, c'est à dire un droit automatique, voté par un parlement, et ne nécessitant aucune contrepartie en terme de recherche d'emploi. (lequel emploi est inexistant car massivement délocalisé en Ukraine ou au Bangla Desh). Pour le dire simplement, je touche mon allocation chômage parce que c'est un droit et si je décide de en pas chercher d'emploi, cela ne regarde personne. Cette conception française du "wellfare state" (bien-être) a été moquée par les anglosaxons qui lui opposent le "workfare" : si tu veux avoir le droit de vivre, accepte n'importe quoi pourvu que tu ne restes pas oisif.
 
Nous n'avons certainement pas  la même conception ou le même vécu et  de cette "situation précaire".

JR a écrit:
Les amérindiens ont bien accueillis les blancs jusqu'à ce qu'ils comprennent qu'ils avaient des valeurs incompatibles avec les leurs, et que leur culture était menacée, mais c'était trop tard.
De plus, ce sont les indiens qui avaient la réputation d'être des sauvages Wink


Dernière édition par Personne le Mer 6 Nov 2013 - 9:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11501
Age : 91
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Retraite des étrangers.   Mer 6 Nov 2013 - 9:14

Personne a écrit:
Quelqu'un qui perçoit les minimas sociaux ne vit pas, il survit. Son quotidien est une guerre, une guerre
hiram83 a écrit:
 
Nous n'avons certainement pas  la même conception ou le même vécu et  de cette "situation précaire".
Evidemment !

Citation :
La paresse comme subversion politique
Face au point de vue qui consiste à considérer le travail comme une valeur, le culte de la paresse et de l'oisiveté apparaît comme une attitude réellement subversive : si chacun arrêtait d’occuper son emploi, ou du moins d'en faire le centre de son activité, les conséquences sociales, économiques et culturelles seraient considérables.
Ce point de vue consistant à faire l'éloge de la paresse trouve un écho chez de multiples auteurs, parmi lesquels Paul Lafargue dans Le Droit à la paresse, Bertrand Russell ou, de nos jours, quelqu'un comme Gébé. Il a été revendiqué, notamment, par les acteurs des courants contestataires occidentaux nés dans les années 1940 et 1950 (tel Bob Black), à commencer par les hippies ou les soixante-huitards.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Paresse
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9814
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Retraite des étrangers.   Mer 6 Nov 2013 - 9:20

Citation :
Quelqu'un qui perçoit les minimas sociaux ne vit pas, il survit. ...
J'avais mal "quoté" la citation, qui n'est pas de moi mais d'hiram83. (c'est corrigé)

Je suis d'accord sur ce début de la citation.

  Désolé J-P mais je préfère ceux qui font des efforts je n'ai pas les moyens de ma laisser aller à la paresse.
d'autre part comment être solidaires de nos jours s'il n'y a que des profiteurs ?
Il y a ceux qui font le pain et ceux qui le mangent, mais ce n'est pas sans contrepartie.
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retraite des étrangers.   Mer 6 Nov 2013 - 12:05

Qu'il n'y ait que des profiteurs, ça reste à prouver. La télé montre des gens qui se sentent bien avec les minimas sociaux, qui en abusent ou font de fausses déclarations pour percevoir des aides auxquelles ils n'auraient pas droit. Perso je n'en connait pas dans mon entourage. Il y en a, c'est indéniable. Il faut y faire la chasse comme il faudrait faire la chasse aux 130 milliards annuels de fraudes fiscales et sociales évalués par la cour des comptes. Les tricheurs ne constituent pas la majorité du genre et là encore les tricheurs ne sont pas égaux. Il semblerait que plus on triche, plus les sommes sont grandes, moins on risque de sanctions. La nana qui fait une fausse déclaration pour avoir l'allocation parent isolé pour payer son loyer risque la rue si le pot aux roses est découvert. Cahuzac, lui, mangera toujours à sa faim dans son appartement des beaux quartiers.
Revenir en haut Aller en bas
Attila
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2778
Age : 66
Localisation : Ici et ailleurs
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Retraite des étrangers.   Mer 6 Nov 2013 - 12:18

Je ne savais pas que se déclarer faussement seul ( donc forcément vivant en couple avec revenu ) équivalez à se voir privé des ressources non déclarées.
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11501
Age : 91
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Retraite des étrangers.   Jeu 7 Nov 2013 - 10:36

Personne a écrit:

  Désolé J-P mais je préfère ceux qui font des efforts je n'ai pas les moyens de ma laisser aller à la paresse.
d'autre part comment être solidaires de nos jours s'il n'y a que des profiteurs ?
Il y a ceux qui font le pain et ceux qui le mangent, mais ce n'est pas sans contrepartie.
Tu veux que je te dises quelle serait la société idéale à mon sens :

un revenu minimum d'existence égal assuré à tout le monde ; mais assorti d'un "service civil obligatoire" (comme l'ancien "service militaire") pour produire les biens nécessaires à l'existence.

C'est simple, non ?

Utopie, bien sûr ; mais, du coup, je n'arrive pas à en vouloir à ceux et celles qui "se la coulent douce" avec un petit revenu que leur accorde la société ; il y a tant de gaspillage mondialement organisé pour qu'on ne peut pas en vouloir à ces petits qui "tirent sur la ficelle" pour s'assurer un minimum de survie.

Mais j'admire aussi ceux qui aiment le travail.

 
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9814
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Retraite des étrangers.   Jeu 7 Nov 2013 - 14:51

Je n'ai rien contre ceux qui "se la coulent douce" c'est un droit comme un autre.
Certains méritent ces moments de détentes...

Là où je m'insurge, c'est contre certaines exigences qui font que l'on demande trop à ceux qui font continuellement des efforts pour s'octroyer un minimum de bien être.
Quoi que l'on puisse en dire, lors du gouvernement précédent, la défiscalisation des heures supplémentaires, était un plus pour les travailleurs.
J'ai lu sur ce forum la reprise des propos imbéciles qui disaient travaillez plus pour gagner moins...

Sombres crétins qui reprenais à l'unisson ce qu'ils n'avaient pas compris.
Naturellement, ce ne sont pas les syndicats qui se la coulent douce qui feraient des heures sup.

La dernière interdire le travail du dimanche...
Alors que c'est le seul moyen pour des étudiants pour pouvoir se loger et financer leurs études, plutôt que de demander un crédit qui les endettent avant d'entrer dans le monde du travail.
C'est un personnel supplémentaire qui était embauché et non le même personnel qui assurait les week-ends, d'où des cotisations supplémentaires...
A noter aussi que  pour les financiers qui spéculent sur  les crédits pour les jeunes, c'est une perte...

Qui manipule qui dans toutes ces démarches contestataires. D'autant que l'on apprends que lorsqu'une grande surface paye des pénalités une partie est reversée aux syndicats.
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retraite des étrangers.   Jeu 7 Nov 2013 - 15:49

On pensait avoir tout vu avec Sarko, mais avec Hollande, il sera difficile de descendre plus bas ... heuuu quelque part c'est rassurant  

Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9814
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Retraite des étrangers.   Ven 8 Nov 2013 - 8:54

Citation :
avec Hollande, il sera difficile de descendre plus bas
J'en doute.
Jusqu'à la fin il remplira le tonneau  des Danaïdes.

C'est beau la démocratie lorsque l'on doit se taper un candidat élu sur des promesses mensongères.
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
Attila
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2778
Age : 66
Localisation : Ici et ailleurs
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Retraite des étrangers.   Ven 8 Nov 2013 - 9:08

En plus du minimum vieillesse touché par des immigrés n'ayant jamais cotisés voici aussi l'AME ( Aide médical aux étrangers ) qui crève le plafond.
Et on dira après que la France est toujours bonne dernière  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retraite des étrangers.   Ven 8 Nov 2013 - 10:41

Attila a écrit:
voici aussi l'AME ( Aide médicale aux étrangers d'état
Coût annuel: 800 millions d'€
Rappel: Le montant des fraudes fiscales et sociales se montent à 130 milliards d'€ par an.
Conclusion: comment faire prendre des vessies pour des lanternes à l'électeur gogo, mal informé ou désinformé par la propagande politique principalement de droite.
"Travailler plus pour gagner plus" de Sarko = "travailler plus pour gagner moins", les sombres crétins ne sont pas ceux désignés.
Démonstration:
Ce qui est donné à la poche droite du travailleur est pris dans sa poche gauche en ponctionnant au passage 12.4 milliards d'€ de cotisations patronales exonérées et de diminutions d'attribution de points de retraite ou d'allocations calculées en fonction du salaire brut.
Selon l’étude annuelle sur « les salaires en France » publiée par l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) le surcroît de 11,6 % de productivité horaire du salarié français par rapport à la moyenne des Quinze déjà observé en 1996, est passé à 16,5 % en 2004...
Autrement dit, de 1996 à 2004, l’évolution de votre salaire horaire n’a pas suivi l’évolution des gains de productivité générés par votre travail.
Non seulement vous n’avez pas eu l’évolution du pouvoir d’achat à laquelle vous pouviez prétendre faute d’un partage équitable de ces gains de productivité entre les salariés et les actionnaires, mais vous "travaillez plus pour un salaire horaire moindre".
Pour vous en convaincre, il suffit de prendre une de vos fiches de paie assortie d’heures supplémentaires sous le gouvernement Jospin et de la comparer avec votre fiche de paie assortie d’heures supplémentaires après la mise en oeuvre de la loi TEPA en octobre 2007.
Vous constaterez que le taux horaire augmenté de 25 % existait sous le gouvernement Jospin et que vos heures supplémentaires ouvraient droit à retraite puisque votre employeur cotisait sur cette partie de votre rémunération.
La cotisation de l’entreprise pour votre retraite sur les heures supplémentaires s’analyse comme un "salaire différé".
Aujourd’hui le taux horaire bonifié d’une heure supplémentaire est revenu à + 25 %, après un passage à +10 % sous le gouvernement Raffarin, mais désormais, votre employeur ne cotise plus pour votre retraite sur les heures supplémentaires que vous exécutez à sa demande.
Vous ne toucherez plus - sous forme de points de retraite supplémentaires - le salaire différé constitué par les cotisations patronales sur les heures de travail supplémentaires effectuées au cours de votre carrière.
Il est donc extraordinaire de présenter comme une grande avancée la perte de ces droits à retraite.
Il est illusoire de penser cotiser volontairement à la retraite sur le montant des heures supplémentaires, motif pris qu’elles ne sont plus imposables, car il faudrait encore bénéficier d’une réduction d’impôts effective ce qui n’est pas le cas du chef de famille au Smic : rappelons qu’ouvriers et employés, les principaux concernés par le régime des heures supplémentaires, représentent 53 % de la population salariale active (cf. observatoire des inégalités 2007 page 73).
Ce dispositif mis en place par la loi TEPA permet de voir à quel point les réalités sociales échappent à nos gouvernants, mais il semblerait que l’on n’en reste pas là : pendant la trêve des confiseurs, un risque de régression sociale sans précédent est passé quelque peu inaperçu.
En effet, à ce jour, la première heure supplémentaire payée à salaire horaire bonifié est la 36e heure de travail hebdomadaire. Or le gouvernement envisage d’augmenter la durée légale hebdomadaire du travail qui est actuellement en France de 35 heures.
Il peut le faire en toute légalité jusqu’à la durée maximale du temps de travail définie par les normes européennes qui est de 48 heures hebdomadaires de travail pour un salaire à temps plein.
Si ceci advenait, vous travailleriez 13 heures en plus (48 heures-35 heures) pour un Smic (salaire minimal pour un temps plein) ce qui représente une baisse du salaire horaire de plus du tiers par rapport à ce qu’il est actuellement.
Imaginons que le gouvernement n’aille pas à cette extrémité et qu’il opte par exemple pour un retour à 42 heures hebdomadaires travaillées, la première heure supplémentaire payée à un salaire horaire bonifié de 25 % deviendrait la 43e heure de travail et non la 36e heure comme aujourd’hui.
Autant dire que le régime salarial bonifié des heures supplémentaires disparaîtrait. Nous sommes peu nombreux à faire plus de sept heures supplémentaires par semaine ce qui représente de l’ordre de 20 % de travail supplémentaire par mois. Il suffit pour s’en convaincre de voir ce que représentent les heures supplémentaires dans la rémunération totale pour les 900 salariés qui ont répondu au sondage que vous trouverez
Cette modification de la durée hebdomadaire du travail est demandée avec insistance par le patronat.
En effet celui-ci ne peut répondre à la commande gouvernementale du "travailler plus pour gagner plus" faute d’une réelle recrudescence des commandes. Le sondage précité indique que seuls 19 % des salariés ont bénéficié d’une augmentation du quota de leurs heures supplémentaires c’est insuffisant pour impacter le pouvoir d’achat de l’ensemble des salariés.
Le chef de l’Etat l’a parfaitement compris et, pour tenter d’amplifier le mouvement, permet aujourd’hui le rachat des jours RTT déposés sur les comptes épargne temps. Il y a peu de chance que cela change grandement la donne car, au vu du même sondage, seuls 2 % des salariés disposaient de jours RTT sur de tels comptes.
Cependant, cette nouvelle disposition contraindrait le patronat à renégocier les accords RTT qui, pour la plupart, bloquent la contre-valeur financière de ces jours sur de longues périodes.
Or, les jours de RTT ainsi déposés sont la contrepartie de la flexibilité qui a permis d’obtenir en France un des meilleurs taux mondiaux de productivité horaire. Le patronat, fort logiquement, ne souhaite pas revenir sur un tel acquis dont l’Insee a souligné tout l’intérêt dans sa dernière étude sur les salaires.
On ne toucherait donc pas dans l’immédiat aux accords RTT. Par contre, on négocierait entreprise par entreprise l’augmentation de la durée hebdomadaire du travail avec pour seule limite le plafond européen...
On aurait ainsi dans chaque bassin d’emploi, pour un salaire à temps plein égal au Smic et un même type d’activité, des durées hebdomadaires du travail différentes suivant l’établissement concerné.
On a vécu l’effet de dumping social entre pays émergents, ou pays de l’Est européen par rapport aux provinces françaises, le dumping social s’installerait désormais à l’échelle du bassin d’emploi par le biais d’un taux horaire de l’heure travaillée pouvant être réduit de plus du tiers de sa valeur...
On aurait ici un salaire guère supérieur au Smic pour 48 heures hebdomadaires travaillées, là, le Smic serait la contrepartie de 35 heures travaillées.
Ne pensez pas que cette situation soit improbable car elle existe déjà dans le commerce par l’intermédiaire des "heures dites d’équivalence" qui attribuent un Smic pour 42 heures de présence dans les magasins.
Cette disposition parfaitement légale participe d’ailleurs grandement au phénomène des "travailleurs pauvres" car les frais, notamment de garde d’enfants, demeurent à hauteur de 42 heures hebdomadaires d’absence du foyer.
A terme, le nivellement se ferait vers le bas pour tous les emplois courants où le salariat est interchangeable et dans les métiers qui ne connaissent aucune pénurie de main-d’oeuvre, c’est-à-dire la plupart des métiers communément exercés par les classes moyennes.
Il serait peut-être temps de rappeler que nous avons voté contre l’immobilisme, mais jamais délibéré et voté sur le contenu des réformes.
Nous pouvons donc légitimement nous interroger sur l’opportunité et la méthode d’une réforme visant la baisse du coût horaire du travail dont les réels effets ne sauraient être longtemps dissimulés par un slogan trompeur le désormais célèbre : "travailler plus pour gagner plus".
Revenir en haut Aller en bas
Attila
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2778
Age : 66
Localisation : Ici et ailleurs
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Retraite des étrangers.   Ven 8 Nov 2013 - 11:10

Citation :
voici aussi l'AME ( Aide médicale aux étrangers d'état)
AME/ Aide d'Etat aux Etrangers .

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/11/07/01016-20131107ARTFIG00633-l-inquietante-derive-des-frais-de-sante-des-etrangers.php
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retraite des étrangers.   Ven 8 Nov 2013 - 14:00

Attila a écrit:
Citation :
voici aussi l'AME ( Aide médicale aux étrangers d'état)
AME/ Aide d'Etat aux Etrangers .

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/11/07/01016-20131107ARTFIG00633-l-inquietante-derive-des-frais-de-sante-des-etrangers.php
Merci de prendre quelque chose de bien plus sérieux qu'un torchon en mal de vente de papier pour décoder l'intitulé d'un acronyme.
AME signifie Aide Médicale d’État et toutes vos gesticulations puantes de racismes n'y changeront rien.
c'est pas le figaro
En tant qu'être humain d'abord, en tant que professionnel de santé ensuite, il est hors de question que je laisse crever une personne à la porte des urgences. Toute personne qui tentera de s'opposer à mon action humanitaire à la porte de l'hôpital, y compris un représentant de l’État si haut placé soit-il, se verra vertement renvoyée dans les cordes, y compris s'il le faut par la contrainte physique. Sans hésitation, quelques soient les conséquences.
Comment quelqu'un qui a un cerveau et une mémoire en état de fonctionnement peut-il cautionner un système qui n’accorderait pas l'aide médicale sans conditions sur son propre sol?
Encore des relents nauséabonds d'une idéologie néfaste aux valeurs humaines.
Revenir en haut Aller en bas
Attila
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2778
Age : 66
Localisation : Ici et ailleurs
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Retraite des étrangers.   Ven 8 Nov 2013 - 15:38

Que les bien-pensant de tout bords se rassurent rien ni personne ne les empêchera de pratiquer leur humanisme à deux balles jusqu'à épuisement des ressources fiscales.

Après..?!

Ben ils prendront la file des nécessiteux ou bien ils iront voir sous d'autres latitudes si la réciprocité est vraie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retraite des étrangers.   Ven 8 Nov 2013 - 18:50

Si être "bien-pensant" c'est refuser de laisser crever comme un chien un être humain à la porte de chez moi alors oui je suis un bien-pensant et fier de l'être. Quand aux ressources fiscales, je crois que nous n'avons pas la même éducation. J'aimerais bien, par exemple, que l'on me disent ce que sont devenus les 10 points de PIB qui sont passés de la rémunération du travail à celle du capital ces 30 dernières années sans que ces 10% ne donnent lieu à aucune cotisation sociale. Merci aussi de ne pas oublier les 33 milliards d'€ annuels de "remises" diverses et variées consenties sur les "cotisations patronales" improprement désignées sous le vocable de "charges" histoire de faire passer la pilule aux gogos du "poids" de ces "charges" que les journaleux de droite ne manquent pas d'ajouter qu'elles "pèsent" sur les entreprises, et en omettant soigneusement de dire qu'avec les jeux des gains de productivité, elles "pesaient" déjà de moins en moins lourd! Merci aussi de ne pas oublier que l'assurance sociale voulue comme parapluie contre TOUS les accidents de la vie a été instaurée en 1945 dans un pays en ruine sans forces productives. Prenez en de la graine!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retraite des étrangers.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retraite des étrangers.
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Retraite des étrangers.
» retraite de guérison intérieure
» recherche lieu de retraite dans region autour de Paris
» RETRAITE D’UTTARATANTRA GUIDEE par DZOGCHEN RANYAK PATRUL RINPOCHE
» LA VACUITE - RETRAITE D’HIVER AVEC DZOGCHEN RANYAK PATRUL RINPOCHE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Mythes et légendes :: Révélations/Interprétations/Théories :: Médias Actualités :: Politique, économie et société.-
Sauter vers: