Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 science et moralité

Aller en bas 
AuteurMessage
l'intondable
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6408
Age : 68
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: science et moralité   Dim 8 Déc 2013 - 10:04

Il y a dernièrement une nouvelle qui a défrayé les chroniques, au sujet de l’allergie des poils de chat. L'idée est de "vacciner" les chats pour qu'ils produisent moins de molécules allergènes. Autrement dit, on modifie le corps des chats pour que les humains soient moins inconfortés. Il est dit que l'absence de cette molécule ne met pas la santé du chat en danger, mais sur quelle durée a été fait le test? Certainement pas la durée totale de la vie d'un chat. Religieusement parlant, sachant que dieu a créé les animaux, est-ce moral de modifier ceux-ci à notre convenance?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: science et moralité   Dim 8 Déc 2013 - 10:23

Non ce n'est pas moral quand c'est fait uniquement pour le bon plaisir ou le confort des humains, mais ça se fait déjà pour améliorer les animaux d'élevage ou des races de chats de chiens...
Revenir en haut Aller en bas
Brahim
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3435
Age : 75
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: science et moralité   Dim 8 Déc 2013 - 12:02

Non, ce n'est pas juste de modifier la nature d'un animal bien portant et qui n'a rien demandé, uniquement pour le confort de certains humains.

Ceux qui sont allergiques aux poils de chats n'ont qu'à se soigner ou ne pas approcher les chats.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-pelerin.com
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: science et moralité   Dim 8 Déc 2013 - 16:34

Depuis la préhistoire, au moment où l'homme s'est sédentarisé, les espèces végétales et animales ont été sélectionnées par l'homme pour qu'elles développent certains caractères. Le blé dont on fait notre pain, la vache qui nous donne son lait et sa viande, tout cela est issu de millénaires d'interventions humaines.
Un peu plus ou un peu moins, je ne vois pas le problème.
Revenir en haut Aller en bas
l'intondable
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6408
Age : 68
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: science et moralité   Dim 8 Déc 2013 - 21:47

mister be a écrit:
Sciences sans conscience n'est que ruine de l'âme...
Connaissez-vous l'eugénisme?
Je doute que quelqu'un ici ignore encore ce qu'est l'eugénisme. Manou, peut-être.

Mais il y a une différence entre eugénisme et cette histoire. L'eugénisme est une sélection à la naissance. Or ici, on manipule des animaux déjà nés, voir déjà adultes.
Revenir en haut Aller en bas
manou
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4084
Age : 37
Localisation : suisse
Date d'inscription : 24/06/2012

MessageSujet: Re: science et moralité   Lun 9 Déc 2013 - 11:51

l'intondable a écrit:
mister be a écrit:
Sciences sans conscience n'est que ruine de l'âme...
Connaissez-vous l'eugénisme?
Je doute que quelqu'un ici ignore encore ce qu'est l'eugénisme. Manou, peut-être.

Mais il y a une différence entre eugénisme et cette histoire. L'eugénisme est une sélection à la naissance. Or ici, on manipule des animaux déjà nés, voir déjà adultes.

t'as raison je connaissais pas ce mot.
tu me connais bien.

en fait, pour répondre concernant la religion, tu sais déjà ce qu'on en pense, donc la corruption est un péché, un grand péché.
mais tout est corrompu pourquoi le chat ferait exception ?

moi je dis, que si on a un problème avec les chats, il faut simplement s'en éloigner, pourquoi gaspiller des millions pour avoir un résultat qui sera peut être pire.
bein oui, cela mettra en colère notre seigneur, et on pourra s'attendre au pire avec les chats.

mais j'ai l'impréssion que c'est une gâterie bourgeoise, madame aime les chats qui valent des fortunes mais elle est allergique a son poi que faire pour changer tout ça, je ne peux pas me passer des chats.ou du fric qu'ils me rapportent ?.......
en tout cas je suis contre c'est claire tu supporte pas les chats éloigne toi en point.
Revenir en haut Aller en bas
l'intondable
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6408
Age : 68
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: science et moralité   Ven 13 Déc 2013 - 22:25

ce n'est pas toujours si simple.
L'allergie de ce genre peut apparaitre en peu de temps. Et j'ai connu quelqu'un qui a eu ça, et qui avait un chat à ce moment. Déjà, ça devait lui briser le coeur de se séparer du chat, mais celui qui a le plus souffert était le chat lui-même. Comment peut-on dire à tout le monde de s'éloigner des chats juste à cause d'une intolérance du corps, sans tenir compte de ce que ressentent les gens et les animaux? C'est simplement injuste.
Revenir en haut Aller en bas
manou
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4084
Age : 37
Localisation : suisse
Date d'inscription : 24/06/2012

MessageSujet: Re: science et moralité   Mar 17 Déc 2013 - 16:29

l'intondable a écrit:
ce n'est pas toujours si simple.
L'allergie de ce genre peut apparaitre en peu de temps. Et j'ai connu quelqu'un qui a eu ça, et qui avait un chat à ce moment. Déjà, ça devait lui briser le coeur de se séparer du chat, mais celui qui a le plus souffert était le chat lui-même. Comment peut-on dire à tout le monde de s'éloigner des chats juste à cause d'une intolérance du corps, sans tenir compte de ce que ressentent les gens et les animaux? C'est simplement injuste.

c'est comme le mariage on a beau être attaché à une personne que parfois il est mieux de s'en séparer, c'est pour un intérêt général.

s'en éloigner c'est pas le tuer, il peut trouver des solutions pour son chat, comme le donner au voisin, ou le vendre ect....

on s'attache aux animaux, mais on peut aussi les oublier, il peut changer d'animal de compagnie tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: science et moralité   Mar 17 Déc 2013 - 16:46

Quand on devient allergique aux poils de son conjoint, il vaut mieux s'en séparer.
Revenir en haut Aller en bas
l'intondable
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6408
Age : 68
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: science et moralité   Mar 17 Déc 2013 - 18:37

manou a écrit:
l'intondable a écrit:
ce n'est pas toujours si simple.
L'allergie de ce genre peut apparaitre en peu de temps. Et j'ai connu quelqu'un qui a eu ça, et qui avait un chat à ce moment. Déjà, ça devait lui briser le coeur de se séparer du chat, mais celui qui a le plus souffert était le chat lui-même. Comment peut-on dire à tout le monde de s'éloigner des chats juste à cause d'une intolérance du corps, sans tenir compte de ce que ressentent les gens et les animaux? C'est simplement injuste.

c'est comme le mariage on a beau être attaché à une personne que parfois il est mieux de s'en séparer, c'est pour un intérêt général.

s'en éloigner c'est pas le tuer, il peut trouver des solutions pour son chat, comme le donner au voisin, ou  le vendre ect....

on s'attache aux animaux, mais on peut aussi les oublier, il peut changer d'animal de compagnie tout simplement.
Ma préoccupation n'est pas pour l'humain, mais pour le chat. Vous préoccupez vous de ce que ressentent les chats à qui on les sépare de force de leur maitre (quoique le terme exact est esclave)? J'ai déjà vu un chat souffrir d'un déménagement. J'ai aussi entendu des histoires de chats abandonnés qui retrouvent leur maitre (oui, c'est pas que les chiens qui font ca). Pourquoi ne parler que des sentiments humains lorsque ça concerne aussi les animaux?
Revenir en haut Aller en bas
manou
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4084
Age : 37
Localisation : suisse
Date d'inscription : 24/06/2012

MessageSujet: Re: science et moralité   Mer 18 Déc 2013 - 14:06

JR a écrit:
Quand on devient allergique aux poils de son conjoint, il vaut mieux s'en séparer.

   
Revenir en haut Aller en bas
manou
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4084
Age : 37
Localisation : suisse
Date d'inscription : 24/06/2012

MessageSujet: Re: science et moralité   Mer 18 Déc 2013 - 14:08

l'intondable a écrit:
manou a écrit:
l'intondable a écrit:
ce n'est pas toujours si simple.
L'allergie de ce genre peut apparaitre en peu de temps. Et j'ai connu quelqu'un qui a eu ça, et qui avait un chat à ce moment. Déjà, ça devait lui briser le coeur de se séparer du chat, mais celui qui a le plus souffert était le chat lui-même. Comment peut-on dire à tout le monde de s'éloigner des chats juste à cause d'une intolérance du corps, sans tenir compte de ce que ressentent les gens et les animaux? C'est simplement injuste.

c'est comme le mariage on a beau être attaché à une personne que parfois il est mieux de s'en séparer, c'est pour un intérêt général.

s'en éloigner c'est pas le tuer, il peut trouver des solutions pour son chat, comme le donner au voisin, ou  le vendre ect....

on s'attache aux animaux, mais on peut aussi les oublier, il peut changer d'animal de compagnie tout simplement.
Ma préoccupation n'est pas pour l'humain, mais pour le chat. Vous préoccupez vous de ce que ressentent les chats à qui on les sépare de force de leur maitre (quoique le terme exact est esclave)? J'ai déjà vu un chat souffrir d'un déménagement. J'ai aussi entendu des histoires de chats abandonnés qui retrouvent leur maitre (oui, c'est pas que les chiens qui font ca). Pourquoi ne parler que des sentiments humains lorsque ça concerne aussi les animaux?

oui je sais que les animaux ressentent de l'attachement à leur maître, mais parfois on a pas le choix.
il y a même des animaux qui déprime après une séparation.
tu connais les inséparables ? quand l'un meurt l'autre se laisse mourir.

mais c'est la vie, c'est comme ça.
je pense que l'animal peut aussi très vite s'habituer à un autre maître.donc si on y va doucement, on peut le replacer sans casse.
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4376
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

MessageSujet: Re: science et moralité   Dim 18 Jan 2015 - 12:33

Invité a écrit:
Depuis la préhistoire, au moment où l'homme s'est sédentarisé, les espèces végétales et animales ont été sélectionnées par l'homme pour qu'elles développent certains caractères. Le blé dont on fait notre pain, la vache qui nous donne son lait et sa viande, tout cela est issu de millénaires d'interventions humaines.
Un peu plus ou un peu moins, je ne vois pas le problème.
La science ce n'est pas la connaissance mais des "pas à pas dans l'inconnu".. Il n'y a pas si longtemps, on opérait les nouveaux nés sans anesthésie, les scientifiques pensaient qu'ils "savaient tout"   Ils prenaient donc leur croyance au sérieux en pensant à tort que les nouveaux nés ne pouvaient pas ressentir la douleur.. La science est obligée aujourd'hui de se remettre sans arrêt en question. Il y a une grosse part de l'intime du scientifique qui est en jeu bien que beaucoup trop de gens pensent que ce sont des données purement mathématiques et définitives...




"la science d’aujourd’hui est le paranormal d’hier"
Revenir en haut Aller en bas
Cré20diou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4230
Age : 62
Localisation : Marais poitevin
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: Re: science et moralité   Dim 18 Jan 2015 - 22:45

l'intondable a écrit:
Il y a dernièrement une nouvelle qui a défrayé les chroniques, au sujet de l’allergie des poils de chat. L'idée est de "vacciner" les chats pour qu'ils produisent moins de molécules allergènes. Autrement dit, on modifie le corps des chats pour que les humains soient moins inconfortés. Il est dit que l'absence de cette molécule ne met pas la santé du chat en danger, mais sur quelle durée a été fait le test? Certainement pas la durée totale de la vie d'un chat. Religieusement parlant, sachant que dieu a créé les animaux, est-ce moral de modifier ceux-ci à notre convenance?



On parle bien du chat domestique ? Pas du chat sauvage (s'il en reste vraiment)!

Depuis quand est ce qu'on à interdit la sélection dans les croisements pour obtenir des chats aux convenances purement humaines ?
On ne m'avait pas averti

j'ai toujours trouvé ces discussions un peut bizarre , partant d'apriori totalement inexistant

on les sélectionne, on les toilette, on les habille,  on les stérilise ou on les insémine .... pis tout un coup ! patatrac, faudrait pas les rendre inoffensifs envers leur propriétaire

le chat domestique est devenu un jouet depuis longtemps !

En plus je n'en fiche des chats  a un point vous ne pouvez pas savoir
j'ai des voisins qui les voient tuer les musaraignes, les oiseaux mais ils disent que c'est naturel

les humains sont stupides, même pour les sujets les plus anodins
Revenir en haut Aller en bas
manou
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4084
Age : 37
Localisation : suisse
Date d'inscription : 24/06/2012

MessageSujet: Re: science et moralité   Lun 19 Jan 2015 - 11:56

moi je trouve que les animaux n'ont rien a faire dans une maison tout simplement.
surtout dans un appartement.
à la campagne c'est autre chose mais en ville je suis contre.
Revenir en haut Aller en bas
l'intondable
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6408
Age : 68
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: science et moralité   Lun 19 Jan 2015 - 20:10

Si les animaux n'ont rien à faire dans une maison, les humains devraient être les premiers à sortir.
Revenir en haut Aller en bas
l'intondable
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6408
Age : 68
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: science et moralité   Lun 19 Jan 2015 - 20:20

Cré20diou a écrit:
l'intondable a écrit:
Il y a dernièrement une nouvelle qui a défrayé les chroniques, au sujet de l’allergie des poils de chat. L'idée est de "vacciner" les chats pour qu'ils produisent moins de molécules allergènes. Autrement dit, on modifie le corps des chats pour que les humains soient moins inconfortés. Il est dit que l'absence de cette molécule ne met pas la santé du chat en danger, mais sur quelle durée a été fait le test? Certainement pas la durée totale de la vie d'un chat. Religieusement parlant, sachant que dieu a créé les animaux, est-ce moral de modifier ceux-ci à notre convenance?



On parle bien du chat domestique ? Pas du chat sauvage (s'il en reste vraiment)!

Depuis quand est ce qu'on à interdit la sélection dans les croisements pour obtenir des chats aux convenances purement humaines ?
On ne m'avait pas averti

j'ai toujours trouvé ces discussions un peut bizarre , partant d'apriori totalement inexistant

on les sélectionne, on les toilette, on les habille,  on les stérilise ou on les insémine .... pis tout un coup ! patatrac, faudrait pas les rendre inoffensifs envers leur propriétaire

le chat domestique est devenu un jouet depuis longtemps !

En plus je n'en fiche des chats  a un point vous ne pouvez pas savoir
j'ai des voisins qui les voient tuer les musaraignes, les oiseaux mais ils disent que c'est naturel

les humains sont stupides, même pour les sujets les plus anodins
Je vois bien que tu ne t'intéresses pas aux chats mais aux relations entre humains et chats. En tous cas, dire qu'ils sont devenu des jouets est un peu fort. Essaie donc de donner des ordres à un chat. Ce sont les chiens qui sont les plus proches du jouet vivant.
Par contre, je ne te contredirais pas que bon nombre de propriétaires torturent leurs chat à leur convenance. Oui, les stériliser est aussi horrible que de les transformer en une version non allergène. C'est aussi horrible que de sectionner le prépuce des enfants.

Par contre, c'est quoi le problème avec les chats qui chassent les oiseaux?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: science et moralité   

Revenir en haut Aller en bas
 
science et moralité
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» moralité du conte Alice
» La vertu de moralité
» Soyons d’une moralité irréprochable
» Visite Médicale et Enquête de Moralité
» Test de moralité de Robin des bois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Religions abrahamiques :: Forum inter-religieux-
Sauter vers: