Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 de la nécessité du guru

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: de la nécessité du guru   Sam 18 Jan 2014 - 14:56

Pour les occidentaux, l'idée d'un maître est difficile à accepter, l'Ego se rebelle et pourtant dans toutes les disciplines il faut un maître, un professeur, un enseignant, un guide. Étymologiquement, guru signifie "celui qui pèse" (un homme de poids qui fait autorité, "Celui qui dissipe (l'ignorance, l'obscurité) "Celui qui éclaire". 

Je défends l'idée que l'idéal pour le chercheur spirituel, est de rencontrer un maître vivant et qu'on ne peut pas aller loin sans un maître. Bien sûr on peut s'inspirer des maîtres du passé, (Jésus, Bouddha etc...) et des livres, mais dans l'idéal, ce n'est pas suffisant. Jésus, Bouddha et d'autres furent des gurus, et en tant que tels, une grâce pour ceux qui ont pu les côtoyer, mais aujourd'hui avec le temps, on en a fait des idoles, il reste leur paroles inspirantes mais c'est tout. Ils ne sont pas là pour nous rectifier si en leur nom, nous nous glorifions l'ego.

Certains croient que le guru n'est pas nécessairement incarné sur le plan physique ? Possible...  je suis méfiant, il ne faudrait pas suivre son imagination, c'est pourquoi je pense que rien de vaut la présence physique d'un maître incarné, que l'on peut voir, écouter, toucher et ressentir l'influence immédiate.   

On peut rétorquer que le guru est intérieur, c'est vrai à un certain niveau, mais sans la présence d'un maître extérieur, comment nous qui sommes dans l'ego pourrions-nous avoir assez de recul pour s'observer soi-même ?  On a toutes les chances de s'égarer et de s'illusionner.  

Voici ce que dit un maître (que je ne nommerai pas) : 

Citation :
"Il y a danger par la confusion qui se produit dans le mental quand on pratique avec des livres. Il faut apprendre de quelqu'un de vraiment qualifié. Si vous étudiez auprès d'un bon guide, vous marcherez avec sécurité et s'il arrive quelques incidents, votre maître redressera les choses. Déjà dans les yoga sutras, Patanjali signale les dangers qui guettent ceux qui ne pratiquent pas dans les conditions prescrites."

et plus généralement sur la nécessité du guru : 
 
Citation :
"Tout comme l'étude des sciences, des arts, requiert un professeur et que vous devenez professeurs vous-même quand vous avez acquis la maîtrise d'une discipline, ainsi pour étudier la science spirituelle il faut une personnalité spirituellement illuminée qui vous instruira et vous aidera à parvenir jusqu'à son niveau."

Comment reconnaître le bon guru, du moins celui qui nous est destiné ? On dit en Inde, qu'il se présente quand l'élève est prêt. Il faut déjà avoir le désir de rencontrer un maître spirituel. Cette quête peut nous amener en présence de différents enseignants spirituels, de différents niveaux, voire même parfois de pseudo gourous, qui auront aussi leur utilité. Par les livres, nous aurons peut être déjà développé un discernement pour éviter les pièges, mais ce n'est pas toujours évident et il faut parfois passer par des déceptions et des expériences douloureuses.  

Citation :
"Si au moyen de notre intelligence nous essayons de trouver le guru, notre conclusion risque bien d'être faussée. Si nous essayons de mesurer un saint avec notre propre mesure, nous pouvons confondre un grand maître avec un incapable, et vice versa. Le seul moyen de découvrir le guru est de fréquenter des sages qui sont honorés comme tels, de nous asseoir à leurs pieds, et d'attendre les bienfaits de leur influence. Si en la présence d'un tel sage, nous baignons dans une paix dépassant l'entendement, alors nous seront sûr d'avoir trouver notre guru. Nous ne pouvons pas juger un sage ou un saint d'après son aspect extérieur et ses manières, mais nous découvrirons en lui de grandes qualités de compréhension et de compassion pour les êtres en détresse, d'entière liberté à l'égard des passions. Nous le verrons rayonner sa paix et sa lumière sur tous ceux qui l'approchent. Son influence nous conduit de l'éphémère à l'éternel. Ce que donne le guru n'est pas cette richesse après laquelle court la majorité des humains, la richesse qu'il vous assure est impérissable, c'est celle de l'esprit, de la paix et de la félicité. "

Si telle est notre désir sincère, nous serons guidé vers des livres, puis des êtres éveillés. Il ne faut pas désespérer, nous sommes là où nous devons être et pas ailleurs. En l'absence du guru, c'est la vie qui se chargera de nous enseigner.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: de la nécessité du guru   Dim 19 Jan 2014 - 10:27

JR
"de la nécessité du guru"

.
- De la nécessité, ou de l'absolue nécessité.?
- Le maître ne peut enseigner que par rapport à son propre cheminement spirituel, celui de l'autre peut s'avérer très différent... (nécessiter d'être différent)
- L'unité n'est pas l'uniformité.
- Ceci dit, nombre de gens partagent ton avis... Mais de la loi du nombre, faut-il en faire unique et absolue vérité.?
- Il semblerait que le silence, l'écoute, l'ouverture d'esprit, la réflexion et la sensibilité, nous apprennent beaucoup aussi.
Le sens du discernement, pareillement...
.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: de la nécessité du guru   Dim 19 Jan 2014 - 12:11

Il n'y a pas d'absolue nécessité, il y a avantage à écouter celui qui a déjà parcouru le chemin et qui naturellement se propose de nous guider, mais seulement si on veut s'éviter des souffrances, et si ce chemin nous convient car il y a plusieurs chemins. 

On peut dire que chaque cheminement est différent, néanmoins on peut dire qu'il y a des grandes voies plus sures parce que reconnues et balisées, car fréquentées par de nombreux pélerins depuis des siècles. Mais rien n'empêche de prendre des chemins de traverse pour celui qui est aventurier. D'ailleurs peut-on toujours parler de chemin  et de but ? car cela sous entend quelque chose de futur... 

En l'absence de guide, ce sera tout simplement celui du long et douloureux apprentissage de la vie, dans le temps, par la nature, la dualité, le parti pris entre le bien et le mal, le conflit, les passions, la guerre, la causalité.  

Jamais je ne ferai de prosélytisme pour un maître sur un forum. Mais dans la vie, si je sens que la personne est de telle tendance spirituelle, et qu'elle cherche un maître, alors peut être que je pourrais lui suggérer un livre, lui faire connaitre tel maître, c'est tout ce que je peux faire. Mais même là, je serai très prudent car nous sommes tous différents et la connexion avec un maître est quelque chose de très personnel.

C'est dans le chemin qu'il y a de la diversité, mais à mon avis le but, si c'est l'unité il doit être le même pour tous ?
Du but je ne peux pas préjuger. Les maîtres qui sont parvenus ont employé des mots différents pour tenter de décrire,
si toutefois c'est possible de décrire l'Indescriptible ? d'autres ont choisi le silence. Je pense que tant qu'on est dans la description, 
on est encore dans le chemin. Bien qu'à un moment, le chemin et le but se confondent.

Tu noteras qu'on ne peut éviter les contradictions quand on parle et donc qu'on mélange forcément de deux plans différents. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: de la nécessité du guru   Lun 20 Jan 2014 - 12:15

Bonjour JR,

- Celui qui a parcouru un "certain chemin"... De là à en faire un "chemin certain", il y a une nuance...
- La réflexion sur les causes de la souffrance, la cause des souffrances, me semble faire partie d'un cheminent.
S'agit-il d'éviter la souffrance, les conflits, ou de les rencontrer pour les comprendre et ne plus y tomber.?
- Il y a effectivement plusieurs chemins... autant d'obliques convergeant peut-être vers le même point...
- A suivre les voies déjà tracées, les sentiers balisés, que connaît-on vraiment de la forêt.?
- Qui du bonheur, de la sagesse, de la sérénité en fait un "but", risque fort de buter, et de se rebuter...
- Le chemin se fait aussi en marchant...
- N'est-ce pas l'ego qui "ambitionne" la quête spirituelle.?

JR a écrit:
En l'absence de guide, ce sera tout simplement celui du long et douloureux apprentissage de la vie, dans le temps, par la nature, la dualité, le parti pris entre le bien et le mal, le conflit, les passions, la guerre, la causalité.
.
Les prédispositions à l'objectivité et à la lucidité varient selon les individus.
Il s'avère nécessaire de faire appel à la "psychologie des profondeurs " pour tendre vers un ultime pourquoi, et être à son écoute pour essayer d'y répondre...

JR a écrit:
Jamais je ne ferai de prosélytisme pour un maître sur un forum. Mais dans la vie, si je sens que la personne est de telle tendance spirituelle, et qu'elle cherche un maître, alors peut être que je pourrais lui suggérer un livre, lui faire connaitre tel maître, c'est tout ce que je peux faire. Mais même là, je serai très prudent car nous sommes tous différents et la connexion avec un maître est quelque chose de très personnel.
.
- Je comprends...
- Oui, il faut rester très prudent...

JR a écrit:
C'est dans le chemin qu'il y a de la diversité, mais à mon avis le but, si c'est l'unité il doit être le même pour tous ?
Du but je ne peux pas préjuger. Les maîtres qui sont parvenus ont employé des mots différents pour tenter de décrire,
si toutefois c'est possible de décrire l'Indescriptible ? d'autres ont choisi le silence. Je pense que tant qu'on est dans la description,
on est encore dans le chemin. Bien qu'à un moment, le chemin et le but se confondent.
.
- Il semblerait, en effet, qu'il y ait certaines étapes indispensables, les mêmes pour chacune ou chacun... En ce sens, nous tendons bien vers une certaine unité...
- Nous répondons à un appel, une aspiration, une inspiration. Et l'exprimons par des mots, des symboles, des images, sans apposer pour autant d'étiquettes... Cela est.
- A un moment, contenu et contenant sont Un. (Dont le chemin/destination...)

JR a écrit:
Tu noteras qu'on ne peut éviter les contradictions quand on parle et donc qu'on mélange forcément de deux plans différents.  Very Happy 
.
  La géométrie dans l'espace comprend, dans les deux sens du verbe, la géométrie plane; mais celle-ci ne comprend pas celle-là.
Il y a, effectivement, plusieurs plans. Quant au regard que l'on y pose, ne peut-il être unité, ou pour le moins non duel.?
Alors, il n'y a plus contradictions...
(mais peut-être t'ai-je mal compris...)  Very Happy 
.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: de la nécessité du guru   Lun 20 Jan 2014 - 14:53

Oui, c'est ça, effectivement quand on est dans la dualité, toute parole est faussée. Ainsi on parle de chemin, de but à atteindre dans un futur, de réincarnations, alors que l'Être est toujours au présent, partout et depuis toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: de la nécessité du guru   Lun 20 Jan 2014 - 15:21

"L'Être est toujours au présent, partout et depuis toujours."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: de la nécessité du guru   Lun 20 Jan 2014 - 15:22

Avoir un maître obligera à le tuer, symboliquement, c'est à dire à le dépasser.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: de la nécessité du guru   Lun 20 Jan 2014 - 15:43

Ou se désidentifier à la pensée du maître.
Revenir en haut Aller en bas
Brahim
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3435
Age : 75
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: de la nécessité du guru   Lun 20 Jan 2014 - 15:44

Moi je dirais : avoir un Maître est souvent nécessaire et utile au début.
Mais, à un moment où un autre, il faudra savoir "couper le cordon" afin de suivre NOTRE propre chemin qui est unique.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-pelerin.com
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31445
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: de la nécessité du guru   Mar 21 Jan 2014 - 12:02

Si vous voulez un gourou, je fais acte de candidature, j'ai besoin de sous en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: de la nécessité du guru   Mar 21 Jan 2014 - 17:46

Si Mansour
.
memento : "Chacun sa route, chacun son chemin" Very Happy
.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: de la nécessité du guru   Mar 21 Jan 2014 - 17:52

Brahim a écrit:
... savoir "couper le cordon" afin de suivre NOTRE propre chemin qui est unique.
.
- Oui.
- Y compris avec Dieu le Père.?
.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31445
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: de la nécessité du guru   Mar 21 Jan 2014 - 18:09

schtroumpf-max a écrit:
Brahim a écrit:
... savoir "couper le cordon" afin de suivre NOTRE propre chemin qui est unique.
.
- Oui.
- Y compris avec Dieu le Père.?
.

Oui et surtout à sens unique, on ne peut pas revenir en arrière, ce qui est fait est fait.
Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 7164
Age : 60
Localisation : France
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: de la nécessité du guru   Mar 21 Jan 2014 - 18:35

schtroumpf-max a écrit:
Si Mansour
.
memento : "Chacun sa route, chacun son chemin" Very Happy
.

Pas sûr puisqu'on est sur le même chemin   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: de la nécessité du guru   Mer 22 Jan 2014 - 8:00

Loganj a écrit:
schtroumpf-max a écrit:
Si Mansour
.
memento : "Chacun sa route, chacun son chemin" Very Happy
.
Pas sûr puisqu'on est sur le même chemin   
.
.
- En lisant tes divers commentaires, je n'en suis pas certain...
- Je répondais à Si Mansour.
- Ne confondons pas les mots "chemin" et "direction".
- Pourquoi ce smiley.?
.
Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 7164
Age : 60
Localisation : France
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: de la nécessité du guru   Mer 22 Jan 2014 - 8:19

Le smiley , c'est pour détendre ... Je me prendrai au sérieux sur un forum que quand tous le seront pour l'instant c'est le jeu du moi je sais toi tu sais pas comme des gamins donc voilà , et je ne sais vraiment plus si on doit arrêter ou continuer . J'étais venu pour rencontrer des gens maintenant je suis une cible .............................
Revenir en haut Aller en bas
Brahim
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3435
Age : 75
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: de la nécessité du guru   Mer 22 Jan 2014 - 8:54

schtroumpf-max a écrit:
Brahim a écrit:
... savoir "couper le cordon" afin de suivre NOTRE propre chemin qui est unique.
.
- Oui.
- Y compris avec Dieu le Père.?
.

Dieu "le Père" est une notion chrétienne. Moi je dirais plutôt Dieu la "Source".
Il n'est ni conseillé ni judicieux de vouloir couper le cordon avec la Source de Tout, sinon on cesserait d'exister. Imagine un téléviseur qui se débrancherait du courant électrique, il cesserait de fonctionner instantanément.
Heureusement que Dieu, dans Sa grande sagesse, ne coupe le cordon avec personne, même envers ceux qui ne Le reconnaissent pas et nient Son existence.

Par contre, on peut couper le cordon avec un Maitre, car il n'est rien d'autre qu'un être humain comme nous.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-pelerin.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: de la nécessité du guru   Mer 22 Jan 2014 - 9:06

Le vrai guru, est un miroir de notre âme, il nous révèle et il se révèle par la suite comme le maître intérieur, mais seulement à ce moment là, nous n'aurons plus besoin de guides, de dieux extérieurs à prier, de prophètes, de miroirs.

Guru est typiquement hindou, mais dans les religions sémitiques, c'est Jésus, les prophètes, le livre, etc...donc quelque
part une extériorisation de soi, sacralisée, qui font office de guru.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: de la nécessité du guru   Mer 22 Jan 2014 - 9:28

Loganj a écrit:
Le smiley , c'est pour détendre ... Je me prendrai au sérieux sur un forum que quand tous le seront pour l'instant c'est le jeu du moi je sais toi tu sais pas comme des gamins donc voilà , et je ne sais vraiment plus si on doit arrêter ou continuer . J'étais venu pour rencontrer des gens maintenant je suis une cible .............................

- On peut parler sérieusement sans "se prendre au sérieux" pour autant... Non.? Wink
- Quant au jeu du "moi je sais, toi tu sais pas"...
Comprendre pourquoi (pas seulement comment) il s'instaure permet de le relativiser, et de ne pas le provoquer ou d'y entrer...
Les participants font le jeu du jeu...
.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: de la nécessité du guru   Mer 22 Jan 2014 - 9:38

Brahim a écrit:

Dieu "le Père" est une notion chrétienne. Moi je dirais plutôt Dieu la "Source".

.
La "Source", je comprends...
Mais pourquoi la diviniser.?
.
Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 7164
Age : 60
Localisation : France
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: de la nécessité du guru   Mer 22 Jan 2014 - 10:15

On peut parler sérieusement sans "se prendre au sérieux" pour autant... Non.? a écrit:

Max ;

Exactement c'est ce que j'écris parfois pour dire qu'il vaut mieux être raisonnable que sérieux .

Revenir en haut Aller en bas
Brahim
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3435
Age : 75
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: de la nécessité du guru   Mer 22 Jan 2014 - 10:41

schtroumpf-max a écrit:
Brahim a écrit:

Dieu "le Père" est une notion chrétienne. Moi je dirais plutôt Dieu la "Source".

.
La "Source", je comprends...
Mais pourquoi la diviniser.?
.

Parce cette "Source" est vivante et intelligente.
L'intelligence humaine n'est d'ailleurs rien d'autre qu'un reflet très pale de l'intelligence de cette "Source".
Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-pelerin.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: de la nécessité du guru   Mer 22 Jan 2014 - 10:57

.
Et pourquoi "diviniser" cette intelligence.? Aussi vivante, élevée, lumineuse, soit-elle...
.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: de la nécessité du guru   Mer 22 Jan 2014 - 11:10

peut être que nous divinisons tant que nous nous sentons séparés, inférieurs ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: de la nécessité du guru   Mer 22 Jan 2014 - 11:41

JR
.
Déjà en divinisant, ne séparons-nous pas.?
.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: de la nécessité du guru   Mer 22 Jan 2014 - 11:47

Si, de fait. le dieu des religions ne peut exister que dans la séparation, le créateur que par rapport à sa création.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: de la nécessité du guru   Mer 22 Jan 2014 - 12:25

Loganj a écrit:

Max ;

Exactement c'est ce que j'écris parfois pour dire qu'il vaut mieux être raisonnable que sérieux .


Quelle différence fais-tu entre "être raisonnable" et "être sérieux".?
.
Revenir en haut Aller en bas
Brahim
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3435
Age : 75
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: de la nécessité du guru   Mer 22 Jan 2014 - 12:26

schtroumpf-max a écrit:
.
Et pourquoi "diviniser" cette intelligence.? Aussi vivante, élevée, lumineuse, soit-elle...
.

Parce que, selon ma compréhension, rien ne pourrait exister sans cette Source.
En d'autres termes, cette Source peut exister (et existe) sans moi, alors que moi (simple être humain, mortel et limité dans le temps et l'espace) je ne peux pas exister sans Elle.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-pelerin.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: de la nécessité du guru   Mer 22 Jan 2014 - 12:51

Brahim
.
Je te rejoins sur certains points, qui me paraissent fondamentaux, mais ne les sacralise pas.

Merci d'avoir répondu... Very Happy 
.


Dernière édition par schtroumpf-max le Mer 22 Jan 2014 - 13:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Brahim
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3435
Age : 75
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: de la nécessité du guru   Mer 22 Jan 2014 - 12:59

Chacun a sa façon de percevoir les choses.
La sacralisation n'est pas indispensable pour certains, mais elle peut l'être pour d'autres.
Amicalement
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-pelerin.com
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31445
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: de la nécessité du guru   Mer 22 Jan 2014 - 14:10

schtroumpf-max a écrit:
Loganj a écrit:

Max ;

Exactement c'est ce que j'écris parfois pour dire qu'il vaut mieux être raisonnable que sérieux .


Quelle différence fais-tu entre "être raisonnable" et "être sérieux".?
.

Etre raisonnable c'est avoir la capacité de comprendre, être sérieux c'est être ennuyeux a en mourir.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: de la nécessité du guru   Mer 22 Jan 2014 - 16:20

Si Mansour a écrit:

Cher max,
Il y a autant de chemin vers dieu qu'il n'y a de fils d'Adam...


Cher fils d'Adam,
.
Et les filles... on en fait quoi.? (des houris)
---
Alors, respectons le chemin de l'autre... en ne "prônant" pas obstinément le nôtre.
S'il peut être sain d'exprimer nos idées, nos croyances, nos convictions, ça l'est beaucoup moins de chercher à les imposer.
(Et il y a des formes subtiles d'imposition...)
La question se pose quant au pourquoi de ce comportement. (Psy)
.


Dernière édition par schtroumpf-max le Jeu 23 Jan 2014 - 9:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: de la nécessité du guru   Mer 22 Jan 2014 - 17:07

Si Mansour a écrit:

... la quintessence finale de notre individualité est justement la pure Conscience de l’Être ...

.
Voilà, je retiens juste ces mots...
.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: de la nécessité du guru   Jeu 23 Jan 2014 - 11:48

Si Mansour a écrit:

Cher max,
Attention, l'illusion de l'image a tant de force dans nos âmes et sur nos chairs mais heureusement que la présence divine se dresse totalement sur le chemin de toute autre manifestation..

La présence du Soi, pareillement... Elle ne s'impose pas, elle se présente.

Si Mansour a écrit:

L'homme, mon cher ami, aussi subtil soit-il ne puise largement son appréhension dans ce domaine, que des réalités du monde qui l'environnent, c'est pour cela que c'est à partir de sa personne qu'il forge son anthropomorphisme.

- Seriez-vous différent.?
- Les religions monothéistes (entre autres) nous montrent une image anthropomorphique de leur(s) dieu(x).
- Le "personnel" ne peut concevoir l"impersonnel", qui nécessite l'abstraction de l'ego.
En cela, je rejoins, pour une part, vos propos.

Si Mansour a écrit:

L'unicité c'est bien autre chose...Pour y accéder il nous faut toujours encore plus nous dépouiller de nous-mêmes et de nos simples constructions mentales egotiques..

Oui...
Ce "dépouillement" ne risque-t-il pas d'engendrer une crise identitaire.?
Comme tout ce qui tend vers l'impersonnel...(ci-dessus)

Si Mansour a écrit:

La compagnie des connaissant parfume les disciples et les pare de toute la noblesse, leur offre la beauté d’un cœur qui rayonne.

C'est... joli.
Mais, peut-être un tit chouïa égotique ce que vous écrivez là, non.?

Si Mansour a écrit:

C'est ainsi qu'ils se débarrassent, petit à petit, des vices de la pensée et des passions du coeur.

- Reste à déterminer ce qu'est une pensée viciée... En fonction de quels critères.?
- L'Être est Passion, et l'affect... passionné.
.
De la nécessité du guru.?
Peut-être... ou n'être pas...
.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: de la nécessité du guru   Jeu 23 Jan 2014 - 12:21

Si mansour a écrit:
L'unicité c'est bien autre chose...Pour y accéder il nous faut toujours encore plus nous dépouiller de nous-mêmes et de nos simples constructions mentales egotiques..

L'unicité est en tout cas bien au delà de vos fausses croyances, de vos pensées viciées, de vos tentatives de récupérations qui sont de pures construction mentales, dans le seul but de prouver que votre religion coranique est l'ultime.

Quelqu'un qui prétend se faire le champion de l'unicité ne parlerait pas de cette façon sectaire qui est la vôtre. Dépouillez vous, dépouillez-vous...de votre coran et de votre prophète. J'ai du mal de trouver de la cohérence chez vous, mais plutôt un double langage, et en cela vous me faites penser à certains intellectuels musulmans.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: de la nécessité du guru   Jeu 23 Jan 2014 - 13:32

.
Il y a un "parfum" dont certains semblent avoir un impérieux besoin...
De là à en asperger voisines et voisins...
.
Nombre d'âmes se ravissent de l'essence divine.
Émotionnel/sensuel, quand tu nous tiens...
.
L'informe, l'indolore, l'incolore, l'inodore sont-ils des singularités de l'Un.?
Désapprendre semble aussi s'apparenter à désaromatiser.
.
Peut-être certains gurus enseignent-ils aussi cela.? Je n'en sais rien...
.
Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 7164
Age : 60
Localisation : France
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: de la nécessité du guru   Jeu 23 Jan 2014 - 17:09

florence_yvonne a écrit:
schtroumpf-max a écrit:
Loganj a écrit:

Max ;

Exactement c'est ce que j'écris parfois pour dire qu'il vaut mieux être raisonnable que sérieux .


Quelle différence fais-tu entre "être raisonnable" et "être sérieux".?
.

Etre raisonnable c'est avoir la capacité de comprendre, être sérieux c'est être ennuyeux a en mourir.


La raison c'est l'intelligence logique , et le sérieux c'est une conduite , comme la conscience professionnelle c'est aussi un mot qui a plusieurs sens .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: de la nécessité du guru   Jeu 23 Jan 2014 - 17:20

Loganj a écrit:

La raison c'est l'intelligence logique , et le sérieux c'est une conduite , comme la conscience professionnelle c'est aussi un mot qui a plusieurs sens .

.
Ok... Merci d'avoir donné tes définitions.
.
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11469
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: de la nécessité du guru   Jeu 23 Jan 2014 - 22:51

schtroumpf-max a écrit:

- Les religions monothéistes (entre autres) nous montrent une image anthropomorphique de leur(s) dieu(x).
Et c'est bien ça le "hic".

J'aime bien l'idée de "source".

C'est une évidence que nous sommes "issus de...", que nous "découlons de...", comme la rivière découle de sa source ; nous sommes un "produit" de l'Univers, à la suite d'une évolution qui a fait surgir de la matière des êtres vivants, puis capables de penser, d'éprouver des sentiments, dont le plus haut : l'amour.

Mais vouloir imposer à cette source un nom que nous avons inventé : "théos-deus-dieu" ou "el-allah", c'est vouloir la "domestiquer", cette source.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31445
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: de la nécessité du guru   Ven 24 Jan 2014 - 10:41

Au fond, un guru c'est quoi ? une personne qui prétend en savoir plus que toi sur un sujet où tu penses déjà tout savoir toi même ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: de la nécessité du guru   Ven 24 Jan 2014 - 11:16

Le vrai "guru" n'est pas quelqu'un qui a plus de connaissances pratiques ou intellectuelles, qui sait plus que toi, c'est quelqu'un qui est plein de compassion pour tous les êtres, qui a retrouvé la source qui est une liberté infinie en soi, et qui veut aider ceux qui souhaitent réellement cet état. En ce sens, Bouddha et Jésus furent des gurus qui nous ont invité à nous libérer des conditionnements, des préjugés, des croyances, mais c'est quelque chose de tellement spontané, qu'à chaque fois, leur parole est vouée à être dévié en dogmes, en religions, alors qu'ils n'étaient pas au départ des faiseurs de religions. C'est ainsi  

après il y a les faux gourous que j'appelle "kangourous" qui sont tout le contraire, qui cherchent le pouvoir sur les esprits, qui ne visent qu'à manipuler, à asservir les gens dans la dépendance, et dans des systèmes de croyances. 

donc il faut être méfiant, c'est vrai. 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: de la nécessité du guru   Ven 24 Jan 2014 - 11:40

florence_yvonne a écrit:

Au fond, un guru c'est quoi ? une personne qui prétend en savoir plus que toi sur un sujet où tu penses déjà tout savoir toi même ?
.
.
- Si tel est, c'est l'ego du guru qui "prétend".
- On peut comprendre beaucoup, mais on ne sait jamais tout... (de même pour le guru)
L'aventure vers l'inconnu traverse des étapes, mais l'horizon de l'inconnu continue...
Il n'en est pas moins que nous pouvons aller assez loin... (assez.?)
.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: de la nécessité du guru   Ven 24 Jan 2014 - 12:49

J-P Mouvaux a écrit:

Et c'est bien ça le "hic".

J'aime bien l'idée de "source".

C'est une évidence que nous sommes "issus de...", que nous "découlons de...", comme la rivière découle de sa source ; nous sommes un "produit" de l'Univers, à la suite d'une évolution qui a fait surgir de la matière des êtres vivants, puis capables de penser, d'éprouver des sentiments, dont le plus haut : l'amour.

Mais vouloir imposer à cette source un nom que nous avons inventé : "théos-deus-dieu" ou "el-allah", c'est vouloir la "domestiquer", cette source.

.
Anthropomorph... hic !

En divinisant cette source nous en altérons notre perception, et rendons un culte à Bacchus. Élixir dit-vin.
(Bon, c'est vrai qu'il y aurait eu quelqu'un se permettant de transmuter l'eau en vin...)

La Source, par elle-même, semble intarissable, inaltérable, inédulcorable, impérissable...
.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31445
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: de la nécessité du guru   Sam 25 Jan 2014 - 10:12

D'amour supérieure ? parce que tu crois qu'un dieu qui a créé les hommes dans le seul but de s'en faire adorer est capable de les aimer ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: de la nécessité du guru   Sam 25 Jan 2014 - 10:24

.
M'est avis que "Narcisse" était une réincarnation de "Dieu"...  
.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: de la nécessité du guru   

Revenir en haut Aller en bas
 
de la nécessité du guru
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» de la nécessité du guru
» Mantra de Padmasambhava (Guru Rinpoche)
» Maîtres Eveillés : Qui était Guru Rinpoché ?
» Nécessité de la foi pour connaitre la Vérité.
» La nécessité de la mission canonique.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Religions orientales :: Hindouisme-
Sauter vers: