Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'euthanasie

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31469
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: L'euthanasie   Dim 19 Jan 2014 - 19:36

Pensez-vous qu'une personne en état de coma végétatif depuis huit ans, maintenue artificiellement en "vie" par des machines ne mérite t-elle pas de partir en paix vers son Dieu ?

L'acharnement thérapeutique, quand ce sera votre tour, cela vous tente ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'euthanasie   Dim 19 Jan 2014 - 19:50

Non, on l'a condamné à vivre contre sa volonté. En Suisse, il y a le suicide assisté, ça va plus loin que l'euthanasie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'euthanasie   Dim 19 Jan 2014 - 21:24

Je ne sais pas dans quelles conditions à vécu ce type pendant 8 ans et de quelles assistances il avait besoin aussi je ne peux pas me prononcer.
Toujours est-il qu'un cas est porté à l'attention médiatique en France.
http://www.infirmiers.com/actualites/actualites/fin-vie-entre-decision-medicale-et-justice.html
Revenir en haut Aller en bas
Brahim
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3435
Age : 75
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: L'euthanasie   Lun 20 Jan 2014 - 9:01

Je pense que les équipes soignantes connaissent mieux que quiconque l'état de santé de leurs patients et par conséquent la viabilité ou pas de ceux qui sont dans le coma ou dans un état végétatif. Les membres des équipes soignantes sont de véritables "combattants POUR la vie" ; ils ne baissent les bras que lorsqu'ils n'ont plus le choix. Lorsqu'ils disent qu'ils ne peuvent plus rien faire pour un patient, je pense qu'il faut les croire.

Personnellement, je ne souhaite pas qu'il y ait d'acharnement thérapeutique à mon égard. Lorsque je serai sur le "chemin du retour", je souhaiterais qu'on me laisse partir tranquillement.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-pelerin.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'euthanasie   Lun 20 Jan 2014 - 9:10

Il n'y a jamais "plus rien à faire pour un patient". Quelque soit le pronostic de la maladie, le rôle soignant se borne à accompagner en cherchant à soulager le malade.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'euthanasie   Lun 20 Jan 2014 - 9:14

Brahim a écrit:
Personnellement, je ne souhaite pas qu'il y ait d'acharnement thérapeutique à mon égard. Lorsque je serai sur le "chemin du retour", je souhaiterais qu'on me laisse partir tranquillement.
L'acharnement thérapeutique, désigné comme "obstination déraisonnable" dans les textes règlementaires et législatifs, est interdit en France. "Partir tranquillement" est le vœu de chacun, reste à définir ce que signifie "tranquillement" parce que je ne connais pas une maladie qui laisse le malade "tranquille". Seuls des médicaments, aux effets secondaires connus et potentiellement létaux chez un malade déjà sur la corde raide, peuvent assurer cette tranquillité......du moins en apparence.
Revenir en haut Aller en bas
Brahim
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3435
Age : 75
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: L'euthanasie   Lun 20 Jan 2014 - 9:42

hiram83 a écrit:
Il n'y a jamais "plus rien à faire pour un patient". Quelque soit le pronostic de la maladie, le rôle soignant se borne à accompagner en cherchant à soulager le malade.

On est bien d'accord.
Lorsque je disais "il n'y a plus rien à faire", dans mon esprit, cela voulait dire que, vu les connaissances et les possibilités de la médecine actuelle, il n'est plus possible à l'équipe soignante d'inverser le cours des choses. La seule alternative qu'il leur reste à faire serait de maintenir "en vie" leur patient d'une façon artificielle, sans aucun espoir qu'il reprenne un jour une vie spontanée et naturelle.

En dehors de cela, il est bien évident qu'il faut accompagner le mourant et faire en sorte qu'il ne souffre pas, ou le moins possible.  

Est-ce qu'une vie artificielle maintenue indéfiniment, sans aucun espoir de retour à une vie spontanée et naturelle, est une vraie vie ?
Dans l'état actuel de nos connaissances, on n'a pas de réponse sûre à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-pelerin.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'euthanasie   Lun 20 Jan 2014 - 15:12

On ne peut pas "maintenir en vie de façon artificielle". Quand un organisme est arrivé en bout de course, impossible d’arrêter le processus qui mènera à son décès même si on déploie tout le "matos". Qu'est-ce qu'une vie "naturelle"? Les comas végétatifs respirent de façon spontanée, certains sont même capables de manger ce qu'on leur met dans la bouche.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31469
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: L'euthanasie   Lun 20 Jan 2014 - 16:55

A quoi servent les respirateurs à ton avis ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'euthanasie   Lun 20 Jan 2014 - 18:50

L'usage du respirateur est transitoire. Certaines personnes, comme celles qui souffrent d'apnée du sommeil, peuvent bénéficier au long cours d'un appareillage de ventilation à pression positive, mais en aucun cas un respirateur qui est un appareil destiné à pallier une ventilation inexistante et surtout, sans reprise spontanée.
Dans la pratique on limite l'usage du respirateur à la sédation profonde induite par des médicaments. Une fois la sédation levée, si la personne ne ventile pas d'elle-même après 3 tentatives de sevrage, on commence à penser que les carottes sont cuites. En règle générale on fait un EEG et bien souvent le disque dur est grillé. C'est une personne qui sera "débranchée", si possible après un prélèvement d'organes.
Au delà de ces considérations purement techniques sur les différents appareils, mis à part les "morts cérébrales" confirmées, après avoir "accompagné" une bonne poignée de mourants dans ma carrière, j'ai quelques pistes à explorer pour le législateur.
Enfin, tout dépend de comment "on" veut mourir et quel prix "on" est prêt à mettre dedans.
Une personne qui demande à mourir ne veut pas mourir. Elle pense, à tord, que la mort serait une "solution" à ses problèmes. La mort n'est pas une solution, c'est l'aboutissement d'une vie, le terminus. Une fois ses détresses entendues, les réponses apportées, les corps soulagés, les mourants savent ce qu'il leur arrive et ils acceptent. Oui, vous avez bien lu, ils acceptent!
Ils ne demandent plus à mourir, ils attendent que ça arrive tout seul. Ils savent qu'on ne va pas les laisser souffrir, ils savent que lorsque le corps sera trop faible, l'esprit pourra partir quand il le voudra.
On ne parlerait pas d'euthanasie si les malades étaient écoutés et si leurs détresses étaient entendues.
C'est nous, les biens-portants qui ne sommes que des malades qui s'ignorent, de nous rappeler que ça peut nous tomber sur la gueule n'importe quand et de nous demander comment nous voudrions être traités.
Autoriser l'euthanasie active, je suis positivement contre. C'est la "solution du pauvre". Quelques ampoules de trucs pas trop chers et on en parle plus. Nous sommes dans l'ère de l'efficacité n'est-ce-pas? Je branche un pousse-seringue, mon hôpital facture mon acte. Je console un patient, une famille, mon hôpital ne facture rien là dedans, la "prestation" n'étant pas quantifiable.
Que les citoyens fassent pression sur les politiques pour qu'ils écoutent ce que les soignants et les malades ont à leur dire.
Mourir dignement, c'est mourir apaisé et entouré d'affection. Agoniser dans une chambre d'hôpital, seul, ce n'est pas une fin digne et je n'ose pas imaginer le niveau d'angoisse que cela peut engendrer.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31469
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: L'euthanasie   Lun 20 Jan 2014 - 19:14

Une personne qui demande à mourir car sa souffrance est intolérable et que rien ne peut la soulager est dans son droit.

Ma sœur a souffert le martyre pendant de nombreux mois, a cause d'un cancer du pancréas. Finalement elle a obtenu des médecins qu'ils augmentent la morphine inefficace jusqu’à arriver à la dose létale comme la loi l'autorise, elle est tombée dans le coma puis elle est partie et a enfin cessé de souffrir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'euthanasie   Mar 21 Jan 2014 - 3:31

Une personne dont la "souffrance intolérable" est calmée ne demande plus à mourir.
Étant particulièrement spécialisé dans l'algologie, je trouve inacceptable qu'une personne souffrante d'un cancer du pancréas stade terminal ne reçoive pas la dose nécessaire pour calmer ses douleurs, attendu que les produits utilisés ont de forte chances de la sédater.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31469
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: L'euthanasie   Mar 21 Jan 2014 - 11:51

hiram83 a écrit:
Une personne dont la "souffrance intolérable" est calmée ne demande plus à mourir.
Étant particulièrement spécialisé dans l'algologie, je trouve inacceptable qu'une personne souffrante d'un cancer du pancréas stade terminal ne reçoive pas la dose nécessaire pour calmer ses douleurs, attendu que les produits utilisés ont de forte chances de la sédater.

La dose nécessaire pour calmer la douleur de ma sœur l'a tué.
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11493
Age : 91
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: L'euthanasie   Mar 21 Jan 2014 - 17:58

hiram83 a écrit:
La mort ... c'est l'aboutissement d'une vie, le terminus.
Le repos mérité après une journée de travail.

Et "passer le relais" à la génération qui nous suit.

   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'euthanasie   Mer 22 Jan 2014 - 3:16

florence_yvonne a écrit:
hiram83 a écrit:
Une personne dont la "souffrance intolérable" est calmée ne demande plus à mourir.
Étant particulièrement spécialisé dans l'algologie, je trouve inacceptable qu'une personne souffrante d'un cancer du pancréas stade terminal ne reçoive pas la dose nécessaire pour calmer ses douleurs, attendu que les produits utilisés ont de forte chances de la sédater.

La dose nécessaire pour calmer la douleur de ma sœur l'a tué.
Surdosage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'euthanasie   Mer 22 Jan 2014 - 3:16

J-P Mouvaux a écrit:
hiram83 a écrit:
La mort ... c'est l'aboutissement d'une vie, le terminus.
Le repos mérité après une journée de travail.

Et "passer le relais" à la génération qui nous suit.

   
Oui, aussi.
Mais en aucun cas une solution à un problème.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31469
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: L'euthanasie   Mer 22 Jan 2014 - 13:53

hiram83 a écrit:
florence_yvonne a écrit:
hiram83 a écrit:
Une personne dont la "souffrance intolérable" est calmée ne demande plus à mourir.
Étant particulièrement spécialisé dans l'algologie, je trouve inacceptable qu'une personne souffrante d'un cancer du pancréas stade terminal ne reçoive pas la dose nécessaire pour calmer ses douleurs, attendu que les produits utilisés ont de forte chances de la sédater.

La dose nécessaire pour calmer la douleur de ma sœur l'a tué.
Surdosage.

Non, dosage savamment calculé pour mettre fin a plusieurs mois de douleurs intolérables qu'aucun traitement n'a jamais pu calmer.

Mais tu parles de ce que tu ne connais pas, quand tu auras subit des mois d'une douleurs intolérable que rien ne peux soulager, on en reparlera.

A sa mort, ma sœur pesait 38 kilos pour 1,68 m
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'euthanasie   Mer 22 Jan 2014 - 13:59

D'où l'intérêt pour voter pour une dépénalisation de l'euthanasie en France, comme l'ont fait les Belges !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'euthanasie   Mer 22 Jan 2014 - 21:54

d'accord avec juju, les gens doivent avoir le choix, s'ils désirent, de partir dignement...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'euthanasie   Jeu 23 Jan 2014 - 8:01

florence_yvonne a écrit:

Mais tu parles de ce que tu ne connais pas, quand tu auras subit des mois d'une douleurs intolérable que rien ne peux soulager, on en reparlera.
Bien sur que non je ne sais pas de quoi je parle. L'administration hospitalière me paye un salaire en échange duquel elle ne rémunère aucune compétence. Je me contente de m'asseoir sur une chaise pendant mon temps de travail et j'attends que le temps passe.
Trêve de plaisanteries.
Du haut de mon ignorance je sais qu'il n'existe pas de "douleurs intolérables que rien ne peut soulager" étant donné que jusqu'à maintenant j'ai pu soulager toutes les douleurs sans pour autant mettre un terme à l'existence de mes patients.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'euthanasie   Jeu 23 Jan 2014 - 8:04

florence_yvonne a écrit:

A sa mort, ma sœur pesait 38 kilos pour 1,68 m
Et cette cachexie fut bien sur d'apparition brutale.
Un amaigrissement s'installe progressivement et il existe un arsenal thérapeutique pour éviter que le malade lyse ses protéines.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31469
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: L'euthanasie   Jeu 23 Jan 2014 - 13:43

hiram83 a écrit:
florence_yvonne a écrit:

Mais tu parles de ce que tu ne connais pas, quand tu auras subit des mois d'une douleurs intolérable que rien ne peux soulager, on en reparlera.
Bien sur que non je ne sais pas de quoi je parle. L'administration hospitalière me paye un salaire en échange duquel elle ne rémunère aucune compétence. Je me contente de m'asseoir sur une chaise pendant mon temps de travail et j'attends que le temps passe.
Trêve de plaisanteries.
Du haut de mon ignorance je sais qu'il n'existe pas de "douleurs intolérables que rien ne peut soulager" étant donné que jusqu'à maintenant j'ai pu soulager toutes les douleurs sans pour autant mettre un terme à l'existence de mes patients.

Et bien moi, je te jure qu'il existe une douleur intolérable que rien ne peut soulager, j'ai vu ma soeur la subir pendant six mois, alors, je t'en pris, ne prétend pas le contraire, cela serait faire injure au martyre qu'a subit ma soeur.

Jusqu’à maintenant tu as eu la chance de ne pas avoir affaire à ce genre de douleur, mais tu ne sais pas de quoi demain sera fait et ne me fait pas l'injure de nier ce que j'ai vécu, car si pour que tu comprennes, il faut que tu soit confronté à ce type de douleur insensible à tout les médicaments, alors je souhaite que tu fasse cette expérience.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'euthanasie   Jeu 23 Jan 2014 - 14:03

C'est exact qu'il y a des douleurs qu'on ne peut faire disparaitre, atténuer sans doute, mais pas les supprimer.
J'ai connu dans ma famille une personne qui a eu un cancer des os, atroce souffrance pendant des mois, et les injections morphiniques n'ont rien changé réellement.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31469
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: L'euthanasie   Jeu 23 Jan 2014 - 14:05

Ma sœur était atteinte d'un cancer du pancréas, non seulement la douleur est inimaginable, mais en plus il n'existe aucun traitement à cette maladie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'euthanasie   Jeu 23 Jan 2014 - 14:06

Question peut-être indiscrète Florence-Yvonne, mais es-tu favorable à l'euthanasie ?
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31469
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: L'euthanasie   Jeu 23 Jan 2014 - 14:27

juju a écrit:
Question peut-être indiscrète Florence-Yvonne, mais es-tu favorable à l'euthanasie ?

Absolument, Ma sœur est partie vers un monde sans souffrance grâce à l'euthanasie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'euthanasie   Jeu 23 Jan 2014 - 14:31

Merci pour ta réponse   
Revenir en haut Aller en bas
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 10004
Age : 58
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: L'euthanasie   Jeu 23 Jan 2014 - 16:28

De toute façon même s'il existait une profusion de remèdes ou de traitements anti-douleur qu'est-ce que ça change pour la personne qui souffre si elle n'y a pas accès ou même s'il ne lui est pas donné de croire en leur efficacité?

Absolument rien ces personnes sont mortes ou mourront après avoir enduré d'atroces souffrances qui mériteraient beaucoup plus de compassion et devraient tous nous obliger à une sérieuse prise de conscience affranchie de toute forme d'hypocrisie.

Aussi très souvent dans l'histoire de l'humanité et même par le biais de religions ou de représentants de ces religions prétendant servir un dieu infiniment bon on a donné artificiellement la mort à des hommes ou des femmes après les avoir fait atrocement souffrir alors franchement c'est une très grande avancée morale que de vouloir permettre à des personnes qui ont de bonnes raisons de croire qu'elles sont condamnées par une maladie d'aller rejoindre la mort dans les conditions les plus douces qui soient.

Cela dit si réellement comme l'affirme Hiram des traitements capables de soulager n'importe quelle souffrance existent il faut évidemment les faire connaître mais ce le plus honnêtement possible et toujours laisser au malade la liberté de choisir s'il a la capacité de le faire sinon on a le devoir moral de chercher et de prendre la meilleure décision pour le plus grand bien-être de ce malade fut-il celui de mourir avec le minimum de souffrances.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'euthanasie   Jeu 23 Jan 2014 - 16:33

florence_yvonne a écrit:
hiram83 a écrit:
florence_yvonne a écrit:

Mais tu parles de ce que tu ne connais pas, quand tu auras subit des mois d'une douleurs intolérable que rien ne peux soulager, on en reparlera.
Bien sur que non je ne sais pas de quoi je parle. L'administration hospitalière me paye un salaire en échange duquel elle ne rémunère aucune compétence. Je me contente de m'asseoir sur une chaise pendant mon temps de travail et j'attends que le temps passe.
Trêve de plaisanteries.
Du haut de mon ignorance je sais qu'il n'existe pas de "douleurs intolérables que rien ne peut soulager" étant donné que jusqu'à maintenant j'ai pu soulager toutes les douleurs sans pour autant mettre un terme à l'existence de mes patients.

Et bien moi, je te jure qu'il existe une douleur intolérable que rien ne peut soulager, j'ai vu ma soeur la subir pendant six mois, alors, je t'en pris, ne prétend pas le contraire, cela serait faire injure au martyre qu'a subit ma soeur.

Jusqu’à maintenant tu as eu la chance de ne pas avoir affaire à ce genre de douleur, mais tu ne sais pas de quoi demain sera fait et ne me fait pas l'injure de nier ce que j'ai vécu, car si pour que tu comprennes, il faut que tu soit confronté à ce type de douleur insensible à tout les médicaments, alors je souhaite que tu fasse cette expérience.
Avec tout le respect que je dois à la mémoire de ta sœur, je ne nie pas ton vécu. N'ayant jamais eu affaire à une douleur que je n'aurais pas su soulager et compte tenu du nombre de gens qui ont bu bénéficier de mes compétences et de celles de mes collègues à travers le pays, je reste assez étonné de ton témoignage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'euthanasie   Jeu 23 Jan 2014 - 16:45

juju a écrit:

J'ai connu dans ma famille une personne qui a eu un cancer des os, atroce souffrance pendant des mois, et les injections morphiniques n'ont rien changé réellement.

Excuses moi juju de citer ton post, mais il me fallait un préambule et ça tombe bien puisque tu sembles considérer la morphine comme "arme suprême", entendre qu'il n'y a rien de mieux, contre la douleur.
La douleur, qu'est-ce que c'est?
Chez l'être humain, elle a plusieurs dimensions:
- Neurologique. C'est la stimulation nociceptive pure et brute. Elle se traite avec les antalgiques et les neuroleptiques.
- Cognitive. C'est l'intellectualisation de la douleur. Pas de traitement médicamenteux. Seule un apport intellectuel sur la douleur est à même d'en atténuer le retentissement sur la vie quotidienne. Ici rentre en jeu les aspects moraux et traditionnels du ressenti de la douleur (je souffre donc je suis).
- Psychologique. Ce sont les émotions qui sont associées à la douleur, le stress induit. Le traitement est essentiellement humain basé sur le temps passé avec le malade, parfois appuyé de quelques médicaments à visée anxiolytique où antidépressive.

Tout ça pour dire qu'il n'y a pas que la morphine pour calmer la douleur. Nous avons un arsenal thérapeutique contre la douleur, c'est même une spécialité médicale et paramédicale, et cet arsenal n'est pas un fusil qui n'aurait qu'une seule cartouche nommée "morphine".
J'arrive à de bons résultats sur de fortes douleurs sans morphine.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31469
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: L'euthanasie   Jeu 23 Jan 2014 - 17:09

hiram83 a écrit:
florence_yvonne a écrit:
hiram83 a écrit:
florence_yvonne a écrit:

Mais tu parles de ce que tu ne connais pas, quand tu auras subit des mois d'une douleurs intolérable que rien ne peux soulager, on en reparlera.
Bien sur que non je ne sais pas de quoi je parle. L'administration hospitalière me paye un salaire en échange duquel elle ne rémunère aucune compétence. Je me contente de m'asseoir sur une chaise pendant mon temps de travail et j'attends que le temps passe.
Trêve de plaisanteries.
Du haut de mon ignorance je sais qu'il n'existe pas de "douleurs intolérables que rien ne peut soulager" étant donné que jusqu'à maintenant j'ai pu soulager toutes les douleurs sans pour autant mettre un terme à l'existence de mes patients.

Et bien moi, je te jure qu'il existe une douleur intolérable que rien ne peut soulager, j'ai vu ma soeur la subir pendant six mois, alors, je t'en pris, ne prétend pas le contraire, cela serait faire injure au martyre qu'a subit ma soeur.

Jusqu’à maintenant tu as eu la chance de ne pas avoir affaire à ce genre de douleur, mais tu ne sais pas de quoi demain sera fait et ne me fait pas l'injure de nier ce que j'ai vécu, car si pour que tu comprennes, il faut que tu soit confronté à ce type de douleur insensible à tout les médicaments, alors je souhaite que tu fasse cette expérience.
Avec tout le respect que je dois à la mémoire de ta sœur, je ne nie pas ton vécu. N'ayant jamais eu affaire à une douleur que je n'aurais pas su soulager et compte tenu du nombre de gens qui ont bu bénéficier de mes compétences et de celles de mes collègues à travers le pays, je reste assez étonné de ton témoignage.

Que te dire sinon que tu m'as l'air de te prendre pour un faiseur de miracle, mais si effectivement tu détiens la panacée à toute les douleur, il est bien regrettable que ton chemin n'ai pas croisé celui de ma sœur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'euthanasie   Jeu 23 Jan 2014 - 17:35

Je fais juste ce pour quoi je suis payé, et pas si grassement que ça.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31469
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: L'euthanasie   Jeu 23 Jan 2014 - 18:10

hiram83 a écrit:
Je fais juste ce pour quoi je suis payé, et pas si grassement que ça.

Peux-tu me citer les noms des médicaments que tu utilises ?
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11493
Age : 91
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: L'euthanasie   Jeu 23 Jan 2014 - 19:25

A ce qu'il me semble, il y a une grosse différence de situation entre celle du malade qui est soigné "à domicile" et celui qui est soigné dans des établissements où existe ce qu'on appelle les "soins palliatifs", et qui disposent d'un arsenal de techniques et de personnel spécialisé dans le traitement de la douleur ; et à ce qu'il me semble, ces "soins palliatifs" sont encore trop peu développés.

Je ne sais pas dans quel gendre d'établissement travaille hiram, mais j'ai l'impression qu'il y a de ça dans l'établissement où il travaille.
Revenir en haut Aller en bas
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 10004
Age : 58
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: L'euthanasie   Jeu 23 Jan 2014 - 19:49

florence_yvonne a écrit:



Que te dire sinon que tu m'as l'air de te prendre pour un faiseur de miracle, mais si effectivement tu détiens la panacée à toute les douleur, il est bien regrettable que ton chemin n'ai pas croisé celui de ma sœur.

Regrettable parce qu'elle a beaucoup souffert avant de mourir?

Je te comprends mais maintenant que le mal est fait et que ses souffrances sont terminées ne te sens pas obligée d'adhérer à ma croyance mais selon moi autant elle a pu souffrir physiquement dans sa chair autant sinon plus elle s'est méritée de pouvoir un jour si ce n'est déjà fait de pouvoir jouir physiquement dans son corps avec une réceptivité qu'elle n'aurait pas obtenue sans ces souffrances et évidemment parce que je suis indécrottablement Chribou je pense à la jouissance sexuelle mais ça pourrait tout aussi bien être la jouissance que procure la Musique au corps et à l'esprit si elle se réincarne en grande musicienne ou autre.

Dans cette optique tu serais même justifiée d'essuyer tes larmes et commencer à te réjouir pour tous les bienfaits qui vont pleuvoir sur elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'euthanasie   Jeu 23 Jan 2014 - 21:55

florence_yvonne a écrit:
hiram83 a écrit:
Je fais juste ce pour quoi je suis payé, et pas si grassement que ça.

Peux-tu me citer les noms des médicaments que tu utilises ?
Paracétamol, codéine, chlorhydrate de tramadol, chlorhydrate de morphine, sulfate de morphine, toutes les classes de benzodiazépines, certains neuroleptiques, antidépresseurs, anxiolytiques, anti H1, MEOPA, .....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'euthanasie   Jeu 23 Jan 2014 - 21:56

J-P Mouvaux a écrit:
A ce qu'il me semble, il y a une grosse différence de situation entre celle du malade qui est soigné "à domicile" et celui qui est soigné dans des établissements où existe ce qu'on appelle les "soins palliatifs", et qui disposent d'un arsenal de techniques et de personnel spécialisé dans le traitement de la douleur ; et à ce qu'il me semble, ces "soins palliatifs" sont encore trop peu développés.

Je ne sais pas dans quel gendre d'établissement travaille hiram, mais j'ai l'impression qu'il y a de ça dans l'établissement où il travaille.
Bingo. Je suis dans le service public hospitalier.
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11493
Age : 91
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: L'euthanasie   Jeu 23 Jan 2014 - 22:13

Fonctionnaire !

  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'euthanasie   Ven 24 Jan 2014 - 8:37

Aux 35h.....sur le papier..... lol! 
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31469
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: L'euthanasie   Ven 24 Jan 2014 - 10:54

J-P Mouvaux a écrit:
A ce qu'il me semble, il y a une grosse différence de situation entre celle du malade qui est soigné "à domicile" et celui qui est soigné dans des établissements où existe ce qu'on appelle les "soins palliatifs", et qui disposent d'un arsenal de techniques et de personnel spécialisé dans le traitement de la douleur ; et à ce qu'il me semble, ces "soins palliatifs" sont encore trop peu développés.

Je ne sais pas dans quel gendre d'établissement travaille hiram, mais j'ai l'impression qu'il y a de ça dans l'établissement où il travaille.

Ma sœur est décédé dans un centre de soins palliatif, elle était prise en charge par le centre anti-douleur de l'hôpital saint Eloi à Montpellier, mais jamais sa douleur n'a été soulagé. Le médecin l'a informé que la dose de morphine pouvait être augmenter jusqu'au dosage létal, que la loi le permettait.

Elle a accepté.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31469
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: L'euthanasie   Ven 24 Jan 2014 - 10:58

Chribou a écrit:
florence_yvonne a écrit:



Que te dire sinon que tu m'as l'air de te prendre pour un faiseur de miracle, mais si effectivement tu détiens la panacée à toute les douleur, il est bien regrettable que ton chemin n'ai pas croisé celui de ma sœur.

Regrettable parce qu'elle a beaucoup souffert avant de mourir?

Je te comprends mais maintenant que le mal est fait et que ses souffrances sont terminées ne te sens pas obligée d'adhérer à ma croyance mais selon moi autant elle a pu souffrir physiquement dans sa chair  autant sinon plus elle s'est méritée de pouvoir un jour si ce n'est déjà fait de pouvoir jouir physiquement dans son corps avec une réceptivité qu'elle n'aurait pas obtenue sans ces souffrances et évidemment parce que je suis indécrottablement Chribou je pense à la jouissance sexuelle mais ça pourrait tout aussi bien  être la jouissance que procure la Musique au corps et à l'esprit si elle se réincarne en grande musicienne ou autre.

Dans cette optique tu serais même justifiée d'essuyer tes larmes et commencer à te réjouir pour tous les bienfaits qui vont pleuvoir sur elle.

La douleur incessante qu'a supporté ma sœur les 6 derniers mois de sa vie était insupportable, je me demande comment elle a réussi à tenir si longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'euthanasie   Ven 24 Jan 2014 - 11:22

Chaque douleur est individuelle et c'est un piège que de la penser insupportable à la place du malade qui la vit. Lui seul sait ce qui est insupportable pour lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31469
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: L'euthanasie   Ven 24 Jan 2014 - 12:56

hiram83 a écrit:
Chaque douleur est individuelle et c'est un piège que de la penser insupportable à la place du malade qui la vit. Lui seul sait ce qui est insupportable pour lui-même.

oui et quand sur la tablette de la douleur, il situe la sienne à 10 sur 10, tout est dit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'euthanasie   Sam 25 Jan 2014 - 12:50

florence_yvonne a écrit:
hiram83 a écrit:
Chaque douleur est individuelle et c'est un piège que de la penser insupportable à la place du malade qui la vit. Lui seul sait ce qui est insupportable pour lui-même.

oui et quand sur la tablette de la douleur, il situe la sienne à 10 sur 10, tout est dit.
Dans un cas comme ça je me donne 5mn pour la faire descendre à moins de 4, où à 0/5 dans le cas d'une évaluation par algo+.
Revenir en haut Aller en bas
Lorie
Etudiant
Etudiant
avatar

Féminin Nombre de messages : 360
Age : 103
Localisation : France
Date d'inscription : 15/01/2014

MessageSujet: Re: L'euthanasie   Sam 25 Jan 2014 - 13:00

florence_yvonne a écrit:


Ma sœur est décédé dans un centre de soins palliatif, elle était prise en charge par le centre anti-douleur de l'hôpital saint Eloi à Montpellier, mais jamais sa douleur n'a été soulagé. Le médecin l'a informé que la dose de morphine pouvait être augmenter jusqu'au dosage létal, que la loi le permettait.

Elle a accepté.

Paix à son âme .. elle a bien fait

Parfois il vaux mieux partir dans la dignité et quand on le décide que de rester une horreur de douleur épouvantable à supporter pour les autres .. j'ai vécu aussi cela avec ma mère et je suis tout à fait d'accord pour que l'on laisse à la dignité du malade de décider

Il arrive que la douleur est tellement forte qu'elle en devient épouvantable
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-religions.bbactif.com/
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31469
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: L'euthanasie   Sam 25 Jan 2014 - 15:45

hiram83 a écrit:
florence_yvonne a écrit:
hiram83 a écrit:
Chaque douleur est individuelle et c'est un piège que de la penser insupportable à la place du malade qui la vit. Lui seul sait ce qui est insupportable pour lui-même.

oui et quand sur la tablette de la douleur, il situe la sienne à 10 sur 10, tout est dit.
Dans un cas comme ça je me donne 5mn pour la faire descendre à moins de 4, où à 0/5 dans le cas d'une évaluation par algo+.

Je crois que tu te surestimes, tu crois que le centre anti-douleur de l’hôpital saint Eloi de Montpellier réputé pour ses résultat est moins compétant que toi ? sinon tu possèdes un secret et tu devrais le partager avec les médecins des autres soins palliatifs.

http://www.chu-montpellier.fr/fr/pdf/infos_sante/livret_cetdouleur_08.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Lorie
Etudiant
Etudiant
avatar

Féminin Nombre de messages : 360
Age : 103
Localisation : France
Date d'inscription : 15/01/2014

MessageSujet: Re: L'euthanasie   Sam 25 Jan 2014 - 16:10

florence_yvonne a écrit:
hiram83 a écrit:
florence_yvonne a écrit:


oui et quand sur la tablette de la douleur, il situe la sienne à 10 sur 10, tout est dit.
Dans un cas comme ça je me donne 5mn pour la faire descendre à moins de 4, où à 0/5 dans le cas d'une évaluation par algo+.

Je crois que tu te surestimes, tu crois que le centre anti-douleur de l’hôpital saint Eloi de Montpellier réputé pour ses résultat est moins compétant que toi ? sinon tu possèdes un secret et tu devrais le partager avec les médecins des autres soins palliatifs.

http://www.chu-montpellier.fr/fr/pdf/infos_sante/livret_cetdouleur_08.pdf

Florence .. hiram est de ce genre de personne qui pense que la douleur c'est une épreuve divine .. et que nous humains devrions tout supporter

Il ne sait pas que la douleur est terrible surtout quand elle n'a aucune issue positive .. douleur partagée par la famille qui est impuissante

Je te le redis .. ta soeur a pris la bonne décision que je prendrais pour moi si je devais être dans son cas ..

Et en plus l'Hôpital de MPL est à la pointe dans tous les domaines .. cancer mais aussi traitement de la douleur
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-religions.bbactif.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'euthanasie   Sam 25 Jan 2014 - 17:28

Lorie a écrit:
hiram est de ce genre de personne qui pense que la douleur c'est une épreuve divine
Merci de ne pas penser à ma place, merci de ne pas me faire dire ce que je ne dis pas, merci de ne pas me prêter d'intentions erronées, merci de ne pas faire de projections mentales et de fantasmes sur ma personne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'euthanasie   Sam 25 Jan 2014 - 17:34

florence_yvonne a écrit:

Je crois que tu te surestimes, tu crois que le centre anti-douleur de l’hôpital saint Eloi de Montpellier réputé pour ses résultat est moins compétant que toi ? sinon tu possèdes un secret et tu devrais le partager avec les médecins des autres soins palliatifs.
Je répète: je fais juste ce pour quoi je suis payé.
Je ne suis pas payé pour juger de la compétence des autres, mais laisser s'installer une douleur que le malade évalue à 10/10 par EVS où EVA c'est juste une faute professionnelle quand on revendique le titre de soignant, CHU où pas.
Quand au partage de savoirs avec les équipes de soins palliatifs et les équipes de soins qui ont affaire à des douleurs récalcitrantes, je ne t'ai pas attendu puisque le poste que j'occupe est en lien direct avec la gestion de la douleur.
Je ne suis pas un sorcier, je n'ai pas de secrets, je fais juste mon boulot.
Il faudrait peut-être que d'autres fassent le leur.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31469
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: L'euthanasie   Sam 25 Jan 2014 - 18:16

hiram83 a écrit:
florence_yvonne a écrit:

Je crois que tu te surestimes, tu crois que le centre anti-douleur de l’hôpital saint Eloi de Montpellier réputé pour ses résultat est moins compétant que toi ? sinon tu possèdes un secret et tu devrais le partager avec les médecins des autres soins palliatifs.
Je répète: je fais juste ce pour quoi je suis payé.
Je ne suis pas payé pour juger de la compétence des autres, mais laisser s'installer une douleur que le malade évalue à 10/10 par EVS où EVA c'est juste une faute professionnelle quand on revendique le titre de soignant, CHU où pas.
Quand au partage de savoirs avec les équipes de soins palliatifs et les équipes de soins qui ont affaire à des douleurs récalcitrantes, je ne t'ai pas attendu puisque le poste que j'occupe est en lien direct avec la gestion de la douleur.
Je ne suis pas un sorcier, je n'ai pas de secrets, je fais juste mon boulot.
Il faudrait peut-être que d'autres fassent le leur.

Ne juges pas ce que tu ne connais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'euthanasie   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'euthanasie
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Demande d'euthanasie
» Un Suisse enlève son chien condamné à l'euthanasie
» VIDÉO sur euthanasie et refuge
» Le vrai visage de l'euthanasie.
» LA FIN DE LA VIE = SOINS PALLIATIFS ???...EUTHANASIE ? ? ?..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: SCIENCES :: Sciences humaines :: Sociologie-
Sauter vers: