Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mariage et sexualité : les pratiques arabes antiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Mariage et sexualité : les pratiques arabes antiques   Ven 28 Fév 2014 - 16:31

... ou comment peut-on arriver à qualifier la femme de "champ de labour"...

apparemment, il existait divers types d'unions dans l'Arabie pré-islamique :


http://fr.wikipedia.org/wiki/Mariage_arabe_pr%C3%A9islamique a écrit:
   1 Nikah tahlil : Cela consistait à demander la fille chez ses parents, le mari donnait une dot en échange du mariage à sa future femme. Cela autorisait les rapports sexuels avec celle-ci appelé tahlil.

   2 Nikah istibza : Le terme arabe istibda’ signifie la recherche d’une progéniture et se faisait comme suit : dans le but d'avoir une progéniture noble, le mari envoyait sa femme chez une personne considérée comme noble et évitait toute relation sexuelle avec elle jusqu'à ce qu'elle tombait enceinte de l'autre.
L’enfant né de ses relations était rattaché à son mari. L’initiative venait parfois de la femme. On peut comparer ce mariage à l’insémination artificielle où la femme recourt au sperme d’un autre homme que le sien pour des raisons de stérilité.

   3 Nikah badal : Le terme arabe Nikah al-badal signifie mariage par échange d’épouse : Deux hommes échangent les femmes en les divorçant préalablement.

   4 Nikah hidn : Le nikah hidn, consistait à ce qu'une femme disposait un drapeau devant sa porte et accueillait des hommes (sexuellement). Lorsqu'elle tombait enceinte et accouchait, tous les hommes qui ont eu un rapport avec elle se rassemblaient, et un kaif (à partir des formes des pieds des mâles et ceux du nourrisson) déterminait qui était le père.

   5 Nikah tarjih : Le nikah tarjih se faisait ainsi, jusqu'à dix mâles avaient des rapports avec une même femme, lorsque celle-ci tombait enceinte, elle choisissait comme père celui qu'elle désirait; l'homme ne devait pas refuser.

   6 Nikah shighar : Le nikah shigar se faisait de cette façon : Un homme donne en mariage sa fille ou sa sœur, contre la fille ou la sœur d'un autre, sans payer de dot

   7 Nikah mut'a : Pour un nikah mut'a l'homme convenait avec une femme d'une durée pour un mariage, toujours une esclave, jamais une femme libre.

   8 Nikah mudamadah : Le terme mudamadah signifie avoir des rapports avec un autre homme que le mari. En période de famine, des tribus pauvres poussaient leurs femmes à se rattacher à des hommes riches lors des marchés publics. Par la suite, elles revenaient vers leurs maris avec ce qu’elles avaient acquis comme nourriture et biens.

   9 Nikah mukhadanah : Le terme mukhadanah signifie l’amitié. Ce genre de rapports se passe entre une femme et plusieurs hommes, au maximum dix. Lorsqu’elle tombe enceinte et enfante d’un fils, elle les convoque et désigne celui qu’elle considère comme étant le père sans que ce dernier ne puisse s’y opposer. Si elle met au monde une fille, elle la garde pour elle de peur de la voir enterrée vivante.

   10 Nikah dhawaq : Le terme dhawaq signifie dégustation. Cette coutume aurait été largement répandue parmi les arabes préislamiques. Ils n’aimaient pas être liés par des mariages permanents et préféraient le mariage dhawaq, ce terme provenant du nom d’une femme appelée Dhawaqah. Cette dernière se mariait avec les hommes les uns après les autres pour les déguster. La littérature rapporte de nombreux cas de femmes agissant de la sorte. L’une d’elle, appelée Um Kharijah, avait épousé une quarantaine d’hommes provenant de vingt tribus.

   11 Nikah al-maqt Mariage par héritage : En Arabie préislamique, lorsqu’un homme mourait et laissait une femme et des enfants d’une autre femme, le plus âgé de ces enfants héritait la veuve en mariage. S’il la refusait ou y renonçait ultérieurement, elle "passait" à un autre enfant. Ce mariage se faisait sans contrat et sans dot. En l’absence d’enfants, elle passait aux plus proches. La femme ne pouvait s’en libérer que si elle parvenait à payer son acquéreur

plus j'en apprends, plus j'ai de l'admiration pour les arabes pré-islamiques. aucune société au monde de l'époque n'avait autant de liberté dans ses pratiques...

en gros, quasi tous les types d'union ont été interdits.

question : laquelle a été gardée?  Wink

je crois que je m'a trompée!!! qui peut déplacer mon message dans la bonne section please?
Revenir en haut Aller en bas
Lorie
Etudiant
Etudiant
avatar

Féminin Nombre de messages : 360
Age : 102
Localisation : France
Date d'inscription : 15/01/2014

MessageSujet: Re: Mariage et sexualité : les pratiques arabes antiques   Ven 28 Fév 2014 - 18:43

Ma chérie .. tout cela pour dire que nous sommes traitées au gré des générations et des us et coutumes
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-religions.bbactif.com/
Brahim
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3435
Age : 74
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Mariage et sexualité : les pratiques arabes antiques   Ven 28 Fév 2014 - 21:02

Lilith a écrit:

je crois que je m'a trompée!!! qui peut déplacer mon message dans la bonne section please?

C'est fait, vers la section "sociologie"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-pelerin.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mariage et sexualité : les pratiques arabes antiques   Sam 1 Mar 2014 - 11:08

merci Brahim  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Brahim
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3435
Age : 74
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Mariage et sexualité : les pratiques arabes antiques   Sam 1 Mar 2014 - 22:28

Les arabes pré-islamiques semblent avoir été très tolérants sur le plan sexuel ; c'est le moins que l'on puisse dire.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-pelerin.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mariage et sexualité : les pratiques arabes antiques   Dim 2 Mar 2014 - 9:12

c'est ce qui semble en sortir d'après ce texte.

donc, il est clair que Mahommed et son idéologie ont confiné la femme à un rôle de sous-humain. et cette imposture fonctionne encore aujourd'hui. dixit mon post sur le fonctionnement religieux qui traite de la manipulation des masses. on ne cherche même plus à revenir aux origines, la loi prévaut sur la raison et l'intelligence.
Revenir en haut Aller en bas
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 9225
Age : 57
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Mariage et sexualité : les pratiques arabes antiques   Dim 2 Mar 2014 - 15:59

_ _ _


Dernière édition par Chribou le Dim 2 Mar 2014 - 22:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 27141
Age : 57
Localisation : Sur ma chaise
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Mariage et sexualité : les pratiques arabes antiques   Dim 2 Mar 2014 - 17:17

Et si le bon musulman ressemblait à cela ?

Revenir en haut Aller en bas
Linatama
Curieux
Curieux
avatar

Féminin Nombre de messages : 47
Age : 19
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 25/08/2012

MessageSujet: Re: Mariage et sexualité : les pratiques arabes antiques   Sam 12 Avr 2014 - 15:10

c'était du n'importe quoi oui!!!

On voit clairement le statut de la femme, la sœur, la fille tout des objets sexuelle prête a être vendu, tuer, donner....

Il n'y a rien d'admiratif la dedans.....  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mariage et sexualité : les pratiques arabes antiques   Dim 13 Avr 2014 - 8:56

Peux-tu étayer tes dires? Parce que je ne vois pas en quoi les méthodes pré-islamiques aient pu être pires que ce que l'islam recommande.
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert_gmg
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 917
Age : 69
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 25/01/2013

MessageSujet: Re: Mariage et sexualité : les pratiques arabes antiques   Dim 13 Avr 2014 - 9:02

Lilith a écrit:
c'est ce qui semble en sortir d'après ce texte.

donc, il est clair que Mahommed et son idéologie ont confiné la femme à un rôle de sous-humain. et cette imposture fonctionne encore aujourd'hui. dixit mon post sur le fonctionnement religieux qui traite de la manipulation  des masses. on ne cherche même plus à revenir aux origines, la loi prévaut sur la raison et l'intelligence.

Il ne faut pas prendre l'ombre pour la proie ...!

Ce que Mohammed a vraiment (!) enseigné à propos de la femme, est aux antipodes de ce qu'en ont fait ses "héritiers" !

Comme on le sait tous, les héritiers ne sont jamais les garants de l'héritage ...!
Revenir en haut Aller en bas
Linatama
Curieux
Curieux
avatar

Féminin Nombre de messages : 47
Age : 19
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 25/08/2012

MessageSujet: Re: Mariage et sexualité : les pratiques arabes antiques   Dim 13 Avr 2014 - 22:05

Gilbert_gmg a écrit:
Lilith a écrit:
c'est ce qui semble en sortir d'après ce texte.

donc, il est clair que Mahommed et son idéologie ont confiné la femme à un rôle de sous-humain. et cette imposture fonctionne encore aujourd'hui. dixit mon post sur le fonctionnement religieux qui traite de la manipulation  des masses. on ne cherche même plus à revenir aux origines, la loi prévaut sur la raison et l'intelligence.

Il ne faut pas prendre l'ombre pour la proie ...!

Ce que Mohammed a vraiment (!) enseigné à propos de la femme, est aux antipodes de ce qu'en ont fait ses "héritiers" !

Comme on le sait tous, les héritiers ne sont jamais les garants de l'héritage ...!


Il ne faut pas non plus exagérer l'islam n'est pas une religion qui avantage la femme ou la rend égale à l'homme mais au moins elle condamne le fait d'entérer vivant un bébé de sexe féminin.
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert_gmg
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 917
Age : 69
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 25/01/2013

MessageSujet: Re: Mariage et sexualité : les pratiques arabes antiques   Lun 14 Avr 2014 - 8:17

Linatama a écrit:
Gilbert_gmg a écrit:
Lilith a écrit:
c'est ce qui semble en sortir d'après ce texte.

donc, il est clair que Mahommed et son idéologie ont confiné la femme à un rôle de sous-humain. et cette imposture fonctionne encore aujourd'hui. dixit mon post sur le fonctionnement religieux qui traite de la manipulation  des masses. on ne cherche même plus à revenir aux origines, la loi prévaut sur la raison et l'intelligence.

Il ne faut pas prendre l'ombre pour la proie ...!

Ce que Mohammed a vraiment (!) enseigné à propos de la femme, est aux antipodes de ce qu'en ont fait ses "héritiers" !

Comme on le sait tous, les héritiers ne sont jamais les garants de l'héritage ...!


Il ne faut pas non plus exagérer l'islam n'est pas une religion qui avantage la femme ou la rend égale à l'homme mais au moins elle condamne le fait d'entérer vivant un bébé de sexe féminin.

Je ne parle pas de ce qu'il en reste .

Chaque religion est à l'image de ... l'artichaut: on n'en voit qu'un "bouquet" de feuilles qui apparaît comme un tout, mais, au centre, il y a le cœur et, à chaque feuille reste attachée une petite partie du cœur; bien sûr, il y a aussi les feuilles flétries, abîmées, dont il faut se débarrasser ...et c'est variable selon les religions.

Ainsi voici la véritable volonté de Mohammed vis à vis de sa jeune épouse et des femmes qui se rangent parmi les femmes pures:

" Au cours de cette vie en commun, fleurit dans le cœur de Mohammed un sentiment qu'il n'avait encore jamais éprouvé: LE PUR AMOUR POUR LA FEMME PURE. IL LA PROTÉGEAIT COMME UNE PERLE RARE AFIN QU'AUCUNE SOUILLURE NE L'EFFLEURÂT" .


Les protéger comme une perle rare et les tenir à distance de toute souillure .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mariage et sexualité : les pratiques arabes antiques   Lun 14 Avr 2014 - 19:54

Linatama a écrit:
Il ne faut pas non plus exagérer l'islam n'est pas une religion qui avantage la femme ou la rend égale à l'homme mais au moins elle condamne le fait d'entérer vivant un bébé de sexe féminin.

Où sont les preuves de ce genre de pratique?

Gilbert_gmg a écrit:
Ainsi voici la véritable volonté de Mohammed vis à vis de sa jeune épouse et des femmes qui se rangent parmi les femmes pures:

" Au cours de cette vie en commun, fleurit dans le cœur de Mohammed un sentiment qu'il n'avait encore jamais éprouvé: LE PUR AMOUR POUR LA FEMME PURE. IL LA PROTÉGEAIT COMME UNE PERLE RARE AFIN QU'AUCUNE SOUILLURE NE L'EFFLEURÂT" .


Les protéger comme une perle rare et les tenir à distance de toute souillure .

Ce n'est que du blabla. Ça ne veut rien dire "de protéger les femmes de toute souillure". En plus, considérer la femme comme une perle, c'est en faire un objet : une perle ne parle pas, ne bouge et se contente d'être belle aux yeux de son possesseur...

Donc, non merci, je ne suis ni un joyau, ni un trésor, mais un être humain libre!
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert_gmg
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 917
Age : 69
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 25/01/2013

MessageSujet: Re: Mariage et sexualité : les pratiques arabes antiques   Lun 14 Avr 2014 - 22:17

Lilith a écrit:
Linatama a écrit:
Il ne faut pas non plus exagérer l'islam n'est pas une religion qui avantage la femme ou la rend égale à l'homme mais au moins elle condamne le fait d'entérer vivant un bébé de sexe féminin.

Où sont les preuves de ce genre de pratique?

Gilbert_gmg a écrit:
Ainsi voici la véritable volonté de Mohammed vis à vis de sa jeune épouse et des femmes qui se rangent parmi les femmes pures:

" Au cours de cette vie en commun, fleurit dans le cœur de Mohammed un sentiment qu'il n'avait encore jamais éprouvé: LE PUR AMOUR POUR LA FEMME PURE. IL LA PROTÉGEAIT COMME UNE PERLE RARE AFIN QU'AUCUNE SOUILLURE NE L'EFFLEURÂT" .


Les protéger comme une perle rare et les tenir à distance de toute souillure .

Ce n'est que du blabla. Ça ne veut rien dire "de protéger les femmes de toute souillure". En plus, considérer la femme comme une perle, c'est en faire un objet : une perle ne parle pas, ne bouge et se contente d'être belle aux yeux de son possesseur...

Donc, non merci, je ne suis ni un joyau, ni un trésor, mais un être humain libre!

C'est ce qu'on appelle une réaction épidermique déconnectée des réalités: dramatisation de quoi !? A vous de trouver...

Lire ou relire un peu de poésie pourrait être bénéfique ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mariage et sexualité : les pratiques arabes antiques   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mariage et sexualité : les pratiques arabes antiques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nullité de mariage
» Demande de prières pour un mariage heureux et uni en Christ.
» HELP! Mariage en mer, capitaine de navire
» et après le mariage spirituel?
» Fiançailles très bientôt et mon mariage 5 juillet 2008...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: SCIENCES :: Sciences humaines :: Sociologie-
Sauter vers: