Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le retour des conservatismes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 6694
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Le retour des conservatismes   Jeu 6 Mar 2014 - 11:16

Oui, j'ai mis le pluriel parce qu'on le voit revenir partout et ce n'est pas nouveau. Grosso modo, les conservatismes ont refait surface dans les années 80.

A la fin des années 70, Koalakomeni  Very Happy  instaure la république islamique dans un Iran qui avait été jusque là, teinté de laïcisme. Il donne le ton à une émulation malsaine qui va voir le foulard refaire surface, lentement et sûrement, là où il avait disparu. Dernièrement, la Turquie prend ses distances avec le laïcisme de Mustafa Kemal en autorisant des femmes enfoulardées au parlement.

Mais balayons devant notre porte. En Europe, le catholicisme suit parfois le même mouvement. En soi conservateur, il redresse vite la barre après le souffle de la nouveauté des quinze années post-conciliaires. Avec Jean-Paul II, on voit le christocentrisme céder du terrain aux dévotions accessoires, le calendrier épuré se charger à nouveau de fêtes dévotionnelles, le nombres de canonisation se multiplier. Benoît XV tendra une main complice envers les schismatiques lefebvristes. Et dans la vie religieuse, il y a le mouvement de restauration qui a ses accointances avec le renouveau charismatique : on fonde de nouvelles congrégations qui font fi de Perfectae caritate et de sa recommandation d'adapter les habits religieux. Le retour du grand carnaval.

Du côté protestant, on voit l'émergence d'églises évangéliques à la mode américaine, ou même néo-protestantes qui flirtent avec la dérive sectaire.

Le conservatisme, repli frileux face à un monde qui fait peur ?

Tel est le débat que j'ai déjà lancé sur une autre plateforme. Mister Be y faisait la comparaison avec les oignons d'Egypte, quand les Hébreux regrettaient la captivité où ils ne connaissaient pas la faim plutôt que de se réjouir de leur liberté.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le retour des conservatismes   Jeu 6 Mar 2014 - 15:58

Certainement la peur et le doute qui nous assaille devant un monde ou tous les repères volent en éclats. Pareil en politique. C'est inévitable quand on n'a aucun contrôle, aucune visibilité du monde de ce que sera demain. La société actuelle est un peu comme un radeau entraîné de plus en plus vite dans des rapides, on sait qu'on y va mais on ne sait pas où.   

Certains extrémistes religieux souhaitent même accélérer la venue de ce qu'ils appellent Armagueddon, la guerre finale, car pour eux ce sera mieux que le doute insupportable.
Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6309
Age : 59
Localisation : France
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: Le retour des conservatismes   Ven 7 Mar 2014 - 7:47

Koalakomeni a écrit:

Satan-Komeni plutôt .
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 6694
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Le retour des conservatismes   Ven 7 Mar 2014 - 12:25

C'est une boutade inspirée par un vieux sketch de Roland Magdane, du temps où il n'avait pas de cheveux blancs. Il l'appelait Cocacolakomeini.
Il y a des plateformes où les cathos tradis tiennent le haut du pavé. C'est tout juste si le concile Vatican II n'est pas hérétique. La messe de Paul VI serait une mauvaise messe et patati, et patata ...
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le retour des conservatismes   Ven 7 Mar 2014 - 12:42

bah on vit l'époque du dernier pape, faut être indulgent  Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
imed
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 832
Age : 32
Localisation : Ici et Maintenant
Date d'inscription : 04/04/2013

MessageSujet: Re: Le retour des conservatismes   Ven 7 Mar 2014 - 18:58

lhirondelle a écrit:
Oui, j'ai mis le pluriel parce qu'on le voit revenir partout et ce n'est pas nouveau. Grosso modo, les conservatismes ont refait surface dans les années 80.

A la fin des années 70, Koalakomeni  Very Happy  instaure la république islamique dans un Iran qui avait été jusque là, teinté de laïcisme. Il donne le ton à une émulation malsaine qui va voir le foulard refaire surface, lentement et sûrement, là où il avait disparu. Dernièrement, la Turquie prend ses distances avec le laïcisme de Mustafa Kemal en autorisant des femmes enfoulardées au parlement.

Mais balayons devant notre porte. En Europe, le catholicisme suit parfois le même mouvement. En soi conservateur, il redresse vite la barre après le souffle de la nouveauté des quinze années post-conciliaires. Avec Jean-Paul II, on voit le christocentrisme céder du terrain aux dévotions accessoires, le calendrier épuré se charger à nouveau de fêtes dévotionnelles, le nombres de canonisation se multiplier. Benoît XV tendra une main complice envers les schismatiques lefebvristes. Et dans la vie religieuse, il y a le mouvement de restauration qui a ses accointances avec le renouveau charismatique : on fonde de nouvelles congrégations qui font fi de Perfectae caritate et de sa recommandation d'adapter les habits religieux. Le retour du grand carnaval.

Du côté protestant, on voit l'émergence d'églises évangéliques à la mode américaine, ou même néo-protestantes qui flirtent avec la dérive sectaire.

Le conservatisme, repli frileux face à un monde qui fait peur ?

Tel est le débat que j'ai déjà lancé sur une autre plateforme. Mister Be y faisait la comparaison avec les oignons d'Egypte, quand les Hébreux regrettaient la captivité où ils ne connaissaient pas la faim plutôt que de se réjouir de leur liberté.

Bonjour l'hirondelle.
Ce que je pense, c'est que le conservatisme n'a refait surface que depuis la création de ce débat.
Et ce n'est que de la relativité appliquée, nécessaire pour mieux appréhender ce thème de discussion.

Tu commence par parler de l'iran et de l'islam de manière bien trop péjorative, puis tu continue au paragraphe suivant en faisant presque les éloges de l'Eglise et du catholicisme. Benoit XVI, c'est qui ? Un personnage biblique ?
Jesus priait-il dans une église ? Jesus, accordait-il autant d'importance à une tenue religieuse ?

Mais le conservatisme, c'est quoi exactement ?
Pourrait-tu m'expliquer l'hirondelle ?

Protestants, catholiques, évangélistes, chrétiens; pourquoi ce scindement ?
Sont-ils conservateurs eux aussi ?
J'aimerais beaucoup connaitre ta réponse concernant la définition du conservatisme...

Merci.
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 6694
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Le retour des conservatismes   Ven 7 Mar 2014 - 21:46

Citation :
Tu commence par parler de l'iran et de l'islam de manière bien trop péjorative
Je te laisse la paternité de cet amalgame.  
Citation :
puis tu continue au paragraphe suivant en faisant presque les éloges de l'Eglise et du catholicisme
Dans quel film ?  
Citation :
Benoit XVI, c'est qui ? Un personnage biblique ?
C'est l'amant de la mère du bon larron.  
Citation :
Jesus priait-il dans une église ?
Mais bien sûr, agenouillé, devant un crucifix.  
Citation :
Jesus, accordait-il autant d'importance à une tenue religieuse ?
Il a même contacté Karl Lagerfeld à ce sujet.  
Citation :
Mais le conservatisme, c'est quoi exactement ?
Une manière de conserver les légumes en les portant à ébullition dans des bocaux en verre hermétiques.

Ben quoi ?
Si tu tournes en ridicule ce que j'écris, je ne vais pas me gêner pour te rendre la pareille/l'appareil.   
Lis ce que j'ai écrit et pas ce que tu as pensé que j'aurais pu vouloir dire  
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
imed
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 832
Age : 32
Localisation : Ici et Maintenant
Date d'inscription : 04/04/2013

MessageSujet: Re: Le retour des conservatismes   Ven 7 Mar 2014 - 22:58

lhirondelle a écrit:
Citation :
Tu commence par parler de l'iran et de l'islam de manière bien trop péjorative
Je te laisse la paternité de cet amalgame.  
Citation :
puis tu continue au paragraphe suivant en faisant presque les éloges de l'Eglise et du catholicisme
Dans quel film ?  
Citation :
Benoit XVI, c'est qui ? Un personnage biblique ?
C'est l'amant de la mère du bon larron.  
Citation :
Jesus priait-il dans une église ?
Mais bien sûr, agenouillé, devant un crucifix.  
Citation :
Jesus, accordait-il autant d'importance à une tenue religieuse ?
Il a même contacté Karl Lagerfeld à ce sujet.  
Citation :
Mais le conservatisme, c'est quoi exactement ?
Une manière de conserver les légumes en les portant à ébullition dans des bocaux en verre hermétiques.

Ben quoi ?
Si tu tournes en ridicule ce que j'écris, je ne vais pas me gêner pour te rendre la pareille/l'appareil.   
Lis ce que j'ai écrit et pas ce que tu as pensé que j'aurais pu vouloir dire  

Moi je suis sérieux, et toi l'hirondelle ?
Tu ne sais pas répondre à mes questions ? (savoir = pouvoir)
Ben quoi ? Je parle belge en plus !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le retour des conservatismes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le retour des conservatismes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le retour des conservatismes
» Liens retour et partenariat
» Retour en arrière
» Le retour d'Élie.
» Saint Nicolas de Tolentino et commentaire du jour "Faîtes du bien et prêtez sans rien en retour"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Croire ou ne pas croire :: La foi en questions-
Sauter vers: