Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 un livre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
christophe
Professeur
Professeur
avatar

Nombre de messages : 504
Date d'inscription : 10/05/2006

MessageSujet: un livre   Dim 4 Mar 2007 - 23:52

Les auteurs de ce livre sont David Johnson et Jeff Van Vonderen.

La préface du livre:

"Dédié à : Tous ceux et celles qui sont fatigués et chargés et profondément aimés de Dieu, mais qui, à cause de l'abus spirituel, ont réalisé que la « Bonne Nouvelle » est devenue pour eux une mauvaise nouvelle.

Les églises devraient être des endroits sécurisants où les dirigeants spirituels cherchent à aider et à outiller les gens pour qu'ils apprennent à servir leurs semblables. Il y a toutefois certaines églises où les dirigeants utilisent leur autorité spirituelle pour contrôler et dominer afin de combler leurs propres besoins d'importance, de pouvoir, d'intimité ou de gratification spirituelle.
En choisissant habilement les bons mots « spirituels », ils manipulent et humilient les membres de l'église et les poussent à adopter certains comportements et accomplir certaines oeuvres. Ils les prennent au piège du légalisme et de la culpabilité pour les forcer à agir à contre coeur.
L'abus spirituel produit des résultats désastreux. Profondément enracinée, l'emprise des règles écrites et sous-entendues contribue à contrôler et condamner les croyants à l'esprit blessé, privés de la grâce et de la joie du royaume de Dieu. Bientôt devenus esclaves d'un système, d'un dirigeant ou d'un code d'éthique, leur vie spirituelle sera aspirée dans un tourbillon."

J'ai bien apprécié ce livre. J'ai fait du copie coller car je crois que la préface exprime bien le contenu.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26752
Age : 57
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: un livre   Lun 5 Mar 2007 - 0:00

il a un titre ce livre ? :monlivre:

Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
christophe
Professeur
Professeur
avatar

Nombre de messages : 504
Date d'inscription : 10/05/2006

MessageSujet: Re: un livre   Mar 6 Mar 2007 - 16:53

le pouvoir subtil de l'abus spirituel

il est génial!
Revenir en haut Aller en bas
Anastasia
Sagittaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 602
Age : 66
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: un livre   Sam 17 Mai 2008 - 19:07

christophe a écrit:
le pouvoir subtil de l'abus spirituel

il est génial!

Christophe, merci pour le titre et les auteurs de ce livre. Connais tu l'éditeur ?

C'est bizarre, je suis vraiment dans le cas 'd'abus spirituels'. Ce que tu décris est ce que je vis. Je ne le vivrai plus longtemps car ma lettre de démission est cachetée et prête à poster lundi en urgence au doyenné.

d'avoir posté cela.
Revenir en haut Aller en bas
belle au bois
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2018
Age : 67
Localisation : paris
Date d'inscription : 08/04/2008

MessageSujet: Re: un livre   Sam 17 Mai 2008 - 19:11

Christophe. C'est bien sombre ce que tu dis là, où tout du moins ce que dit le livre.

Il ne faut pas oublier que nos hommes d'église sont aussi des pécheurs. Il nous appartient aussi, de les remettre à leur place, ou de les déplacer si ils abusent parfois. Bref ! leur indiquer qu'ils pèchent par orgueil sacerdotal.
Revenir en haut Aller en bas
Anastasia
Sagittaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 602
Age : 66
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: un livre   Sam 17 Mai 2008 - 19:30

belle au bois a écrit:
Christophe. C'est bien sombre ce que tu dis là, où tout du moins ce que dit le livre.

Il ne faut pas oublier que nos hommes d'église sont aussi des pécheurs. Il nous appartient aussi, de les remettre à leur place, ou de les déplacer si ils abusent parfois. Bref ! leur indiquer qu'ils pèchent par orgueil sacerdotal.

belle au bois je suis d'accord, mais ce n'est pas si facile de déplacer certains.
Dans le cas du curé dont je parle, plusieurs ont écrit au cardinal et il continue d'abuser.

Certains prêtres ont des protections très hautes du moins en Belgique. Et va indiquer à quelqu'un qu'il pèche par orgueil sacerdotal si il n'y a pas moyen d'avoir un dialogue et se comporte en gourou... dans ce cas dont je parle sa violence verbale peut être très forte et blessante au possible. Et jamais un mot d'excuse, si encore il reconnaissait ses torts, je comprends qu'on puisse avoir un caractère emporté.

Mais dans le cas de celui-là, je crois plutôt qu'il s'agit d'une exaltation, une sorte de maladie nerveuse. Jamais vu encore un cas comme celui-là ! en attendant plusieurs ont du se faire soigner les nerfs et sont partis c'est triste en tous les cas !
Je lui pardonne le mal qu'il m'a fait spirituellement et même j'irai jusqu'à me taire
Revenir en haut Aller en bas
crilange
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 119
Age : 53
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 25/05/2008

MessageSujet: Re: un livre   Mer 28 Mai 2008 - 0:03

Elise a écrit:
Je lui pardonne le mal qu'il m'a fait spirituellement
Bravo, le pardon est tellement nécessaire pour que notre humanité devienne plus humaine, plus fraternelle, plus humble.

Elise a écrit:
et même j'irai jusqu'à me taire
Par contre, là je ne vous comprend pas. Pardonner ne veut pas dire accepter et se taire.
Lorsque Jésus pardonne un pécheur, il lui dit immédiatement après : va, et ne pèche plus !
Il nous demande même expressément de nous corriger les uns les autres, sans jugement bien sûr, mais pour notre salut à tous :

Matthieu 18/15-17 :
Si ton frère vient à pécher, va le trouver et fais-lui tes reproches seul à seul. S'il t'écoute, tu auras gagné ton frère.
S'il ne t'écoute pas, prends encore avec toi une ou deux personnes pour que toute affaire soit décidée sur la parole de deux ou trois témoins.
S'il refuse de les écouter, dis-le à l'assemblée, et s'il refuse d'écouter même l'assemblée, qu'il soit pour toi comme le païen et le collecteur d'impôts.


Les prêtres sont des hommes comme tous les autres, ils doivent travailler leur pénitence comme n'importe quel fidèle. Mais l'on ne peut pas changer seul, il a besoin de l'assemblée, et vous êtes l'assemblée, Elise.
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9757
Age : 66
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: un livre   Mer 28 Mai 2008 - 10:23

belle au bois a écrit:
Christophe. C'est bien sombre ce que tu dis là, où tout du moins ce que dit le livre.

Il ne faut pas oublier que nos hommes d'église sont aussi des pécheurs. Il nous appartient aussi, de les remettre à leur place, ou de les déplacer si ils abusent parfois. Bref ! leur indiquer qu'ils pèchent par orgueil sacerdotal.

Very Happy Certaines vérités semble souvent obscure pour ceux qui refusent d'ouvrir les yeux pour la regarder franchement.
Il ne faut pas s'enfermer dans une religion, la connaissance ne peut se faire que dans une totale liberté.
Ce que j'appelle liberté, c'est être libéré de tout conditionnement, libéré des idées de ceux qui prétendent oeuvrer pour notre bien et qui finissent par nous embobiner.

Le livre de Christophe semble intéressant. (Je dis "semble" puisque ne le connaissant pas je ne puis réellement donner un avis)
Citation :
crilange à écrit:
Matthieu 18/15-17 :
Si ton frère vient à pécher, va le trouver et fais-lui tes reproches ...
S'il refuse de les écouter, dis-le à l'assemblée, et s'il refuse d'écouter même l'assemblée, qu'il soit pour toi comme le païen et le collecteur d'impôts.
C'est à dire?
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 10734
Age : 89
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: un livre   Mer 28 Mai 2008 - 11:48

jean a écrit:

Il ne faut pas s'enfermer dans une religion, la connaissance ne peut se faire que dans une totale liberté.
Ce que j'appelle liberté, c'est être libéré de tout conditionnement, libéré des idées de ceux qui prétendent oeuvrer pour notre bien et qui finissent par nous embobiner.


:0a6: :0a6: :0a6:
Revenir en haut Aller en bas
le serpent
Expert
Expert


Nombre de messages : 1188
Age : 50
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: un livre   Mer 28 Mai 2008 - 14:54

jean a écrit:
Citation :
crilange à écrit:
Matthieu 18/15-17 :
Si ton frère vient à pécher, va le trouver et fais-lui tes reproches ...
S'il refuse de les écouter, dis-le à l'assemblée, et s'il refuse d'écouter même l'assemblée, qu'il soit pour toi comme le païen et le collecteur d'impôts.
C'est à dire?

Je me sens profondément humilié d'être comparé à un vulgaire collecteur d'impôts.
Revenir en haut Aller en bas
toniov
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 1034
Age : 64
Localisation : haute garonne
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: un livre   Mer 28 Mai 2008 - 14:59

jean a écrit:


Ce que j'appelle liberté, c'est être libéré de tout conditionnement,

Impossible.
Revenir en haut Aller en bas
toniov
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 1034
Age : 64
Localisation : haute garonne
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: un livre   Mer 28 Mai 2008 - 15:01

jean a écrit:

, libéré des idées de ceux qui prétendent oeuvrer pour notre bien et qui finissent par nous embobiner.


Possible.
Revenir en haut Aller en bas
Anastasia
Sagittaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 602
Age : 66
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: un livre   Mer 28 Mai 2008 - 20:43

crilange a écrit:
Elise a écrit:
Je lui pardonne le mal qu'il m'a fait spirituellement
Bravo, le pardon est tellement nécessaire pour que notre humanité devienne plus humaine, plus fraternelle, plus humble.

Elise a écrit:
et même j'irai jusqu'à me taire
Par contre, là je ne vous comprend pas. Pardonner ne veut pas dire accepter et se taire.
Lorsque Jésus pardonne un pécheur, il lui dit immédiatement après : va, et ne pèche plus !
Il nous demande même expressément de nous corriger les uns les autres, sans jugement bien sûr, mais pour notre salut à tous :

Matthieu 18/15-17 :
Si ton frère vient à pécher, va le trouver et fais-lui tes reproches seul à seul. S'il t'écoute, tu auras gagné ton frère.
S'il ne t'écoute pas, prends encore avec toi une ou deux personnes pour que toute affaire soit décidée sur la parole de deux ou trois témoins.
S'il refuse de les écouter, dis-le à l'assemblée, et s'il refuse d'écouter même l'assemblée, qu'il soit pour toi comme le païen et le collecteur d'impôts.


Les prêtres sont des hommes comme tous les autres, ils doivent travailler leur pénitence comme n'importe quel fidèle. Mais l'on ne peut pas changer seul, il a besoin de l'assemblée, et vous êtes l'assemblée, Elise.

Eh bien Crilange je n'avais pas lu ton mail pourtant.

Comme il n'y a pas moyen de raisonner et qu'en toute conscience je me sens dans le cas que tu cites Mathieu 18/15-17, j'avais d'abord envoyer un mail à ce prêtre comme il ne répond pas. Je l'ai renvoyé avec copie au cardinal du diocèse. Et je précise bien que c'est dans un esprit de correction fraternelle.

Cela ne me fait pas plaisir d'agir ainsi, cela me fait mal.....

Et je ne sais l'Esprit m'y a poussée.....

Que celui qui veut me condamner me condamne.....

Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 6693
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: un livre   Mer 28 Mai 2008 - 22:11

J'ai connu l'abus du pouvoir spirituel dans le premier couvent que j'ai connu, la prieure était parano, ça fonctionnait comme une secte.
Dix-huit mois de thérapie.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
crilange
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 119
Age : 53
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 25/05/2008

MessageSujet: Re: un livre   Jeu 29 Mai 2008 - 0:30

Elise a écrit:
j'avais d'abord envoyer un mail à ce prêtre comme il ne répond pas. Je l'ai renvoyé avec copie au cardinal du diocèse. Et je précise bien que c'est dans un esprit de correction fraternelle.
Je ne sais pas si faire appel au "supérieur hiérarchique" de ce prêtre est une bonne chose. L'affaire risque de devenir "politique", c'est-à-dire que l'important va être de sauver la face de l'institution.
N'y a-t-il pas moyen de rencontrer cet homme face à face, et de parler de coeur à coeur avec lui.
Par contre, je ne te conseil pas de faire cette démarche seule, mais avec d'autres fidèles qui ont comme toi la conviction que ce prêtre doit corriger son attitude.

Elise a écrit:
Cela ne me fait pas plaisir d'agir ainsi, cela me fait mal.....
Si je te comprend bien, ce qui te fait mal, c'est de te forcer à agir tout en sachant que tu risques de bousculer l'autre. Mais dans notre état de pécheur, l'amour n'est pas toujours tendre, il doit parfois savoir être ferme. Les cajoleurs ne sèment que la faiblesse dit La Révélation d'Arès, nous devons apprendre à être responsables dans les assemblées de croyants.

Elise a écrit:
Et je ne sais l'Esprit m'y a poussée.....
Que celui qui veut me condamner me condamne.....
Tout dépend l'intention que tu as mis dans ta démarche. Si tu condamnes cet homme, ce n'est pas l'esprit qui t'y a poussé, et tu seras toi-même condamnée. Mais si ta démarche est conduite par un amour ferme, qui n'accepte pas la soumission, ni de toi à lui, ni de lui à toi, alors oui, c'est l'Esprit qui te pousse, et tu ne seras pas condamnée, tu seras même récompensée.
Revenir en haut Aller en bas
crilange
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 119
Age : 53
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 25/05/2008

MessageSujet: Re: un livre   Jeu 29 Mai 2008 - 0:37

Citation :
Matthieu 18/15-17 :
Si ton frère vient à pécher, va le trouver et fais-lui tes reproches ...
S'il refuse de les écouter, dis-le à l'assemblée, et s'il refuse d'écouter même l'assemblée, qu'il soit pour toi comme le païen et le collecteur d'impôts.
jean a écrit:
C'est à dire?
C'est-à-dire qu'il n'a plus part à la vie de l'assemblée des pénitents, de ceux qui s'efforcent d'accomplir la Parole de Dieu. Il peut vaquer à d'autres occupations bien sûr, mais il ne peut se prétendre chrétien d'un côté, et refuser de faire des efforts pour avancer dans la voie du Bien.
Les prophètes ont toujours éloigné les hypocrites.
Revenir en haut Aller en bas
Anastasia
Sagittaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 602
Age : 66
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: un livre   Jeu 29 Mai 2008 - 22:19

crilange a écrit:
Elise a écrit:
j'avais d'abord envoyer un mail à ce prêtre comme il ne répond pas. Je l'ai renvoyé avec copie au cardinal du diocèse. Et je précise bien que c'est dans un esprit de correction fraternelle.
Je ne sais pas si faire appel au "supérieur hiérarchique" de ce prêtre est une bonne chose. L'affaire risque de devenir "politique", c'est-à-dire que l'important va être de sauver la face de l'institution.
N'y a-t-il pas moyen de rencontrer cet homme face à face, et de parler de coeur à coeur avec lui.
Par contre, je ne te conseil pas de faire cette démarche seule, mais avec d'autres fidèles qui ont comme toi la conviction que ce prêtre doit corriger son attitude.

Elise a écrit:
Cela ne me fait pas plaisir d'agir ainsi, cela me fait mal.....
Si je te comprend bien, ce qui te fait mal, c'est de te forcer à agir tout en sachant que tu risques de bousculer l'autre. Mais dans notre état de pécheur, l'amour n'est pas toujours tendre, il doit parfois savoir être ferme. Les cajoleurs ne sèment que la faiblesse dit La Révélation d'Arès, nous devons apprendre à être responsables dans les assemblées de croyants.

Elise a écrit:
Et je ne sais l'Esprit m'y a poussée.....
Que celui qui veut me condamner me condamne.....
Tout dépend l'intention que tu as mis dans ta démarche. Si tu condamnes cet homme, ce n'est pas l'esprit qui t'y a poussé, et tu seras toi-même condamnée. Mais si ta démarche est conduite par un amour ferme, qui n'accepte pas la soumission, ni de toi à lui, ni de lui à toi, alors oui, c'est l'Esprit qui te pousse, et tu ne seras pas condamnée, tu seras même récompensée.

Bien sûr Crilange, ma démarche était conduite par un Amour fraternel et d'ailleurs je l'aime encore. Mais j'ai préféré mettre des barrières car il agit comme un gourou et est aussi un peu parano. Et il voulait même me voir aujourd'hui, j'avais peur de céder et de retomber sous sa coupe. Ceux qui n'acceptent pas ses idées sont partis. C'est tout simple.

Tu as raison je n'accepte pas la soumission. Bien sûr l'Eglise étouffera l'affaire très certainement mais plusieurs ont déjà écrit au cardinal donc nous verrons.... je ne lui souhaite pas de mal mais comment travailleur avec un tel dictateur ? il paraît qu'il est malade d'ailleurs et c'est pour cela qu'il veut absolument être obéi en tout, seul son avis compte. Il m'interdit de voir un prêtre de mes amis parce que il ne l'aime pas, il interdit ceci, il interdit cela.... à la fin tu te sens étouffé à en mourir et toujours en état de culpabilité... d'ailleurs je me soigne à présent les nerfs.

Comment faire partie d'un conseil où tu n'as absolument rien à dire, autant partir. Je me sens démolie et comme si je venais de sortir d'une secte !

Bien fraternellement,
Revenir en haut Aller en bas
belle au bois
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2018
Age : 67
Localisation : paris
Date d'inscription : 08/04/2008

MessageSujet: Re: un livre   Jeu 29 Mai 2008 - 22:40

Salut Elise. 'Que rien ne te trouble'. C'est de la grande Thérèse d'Avila. Crilange te donnes de bons conseils. Suis-les. Ecoutes ta conscience. Si tu veux, ensuite, on ira voir Benoît.... Courage.
Revenir en haut Aller en bas
belle au bois
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2018
Age : 67
Localisation : paris
Date d'inscription : 08/04/2008

MessageSujet: Re: un livre   Jeu 29 Mai 2008 - 22:59

La libération du conditionnement est le plus difficile. Et si l'on regarde, outre les religions qui conditionnent, il y a d'abord l'Etat. Viennent nos hommes politiques qui promettent et ne tiennent pas. Vient la politique synonyme de pouvoir, d'abus, de corruption. Je ne dis pas que nos pieux hommes d'église ne soient pas tentés (et même ont la volonté) du pouvoir, je ne dis pas. Jusqu'ici, j'ai eu le bonheur d'avoir des prêtres qui déléguaient leurs pouvoirs, qui étaient à l'écoute de leur brebis. Bref ! en cohérence avec leur sacerdoce. Et puis, comme le dit saint Paul : 'Il y a d'abord l'esprit psychique, et ensuite l'esprit spirituel'. Et tout abus est signe que l'esprit spirituel tarde à venir. Car le psychique s'oppose au spirituel (toujours Paul).
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9757
Age : 66
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: un livre   Ven 30 Mai 2008 - 0:18

Citation :
Elise a écrit:
Comme il n'y a pas moyen de raisonner et qu'en toute conscience je me sens dans le cas que tu cites Mathieu 18/15-17, j'avais d'abord envoyer un mail à ce prêtre comme il ne répond pas. Je l'ai renvoyé avec copie au cardinal du diocèse. Et je précise bien que c'est dans un esprit de correction fraternelle.

Cela ne me fait pas plaisir d'agir ainsi, cela me fait mal.....

Et je ne sais l'Esprit m'y a poussée.....

Que celui qui veut me condamner me condamne.....
Une question:
Pourquoi fréquenter une personne qui semble provoquer en toi un tourment?
T'es maso?
Il n'y a rien de condamnable.
Vouloir le bien des autres ne nous oblige pas à fréquenter des gens insupportables, on ne sacrifie pas la sérénité a l'hôtel de la bêtise et de la médiocrité.

Aucun esprit ne pousse à quoi que ce soit, et ce n'est qu'en reconnaissant sincèrement le pourquoi d'un comportement que l'on peut régler un problème. Nul ne peut le faire à la place de la personne qui vit le malaise.

Citation :
Crilange à écrit
Tout dépend l'intention que tu as mis dans ta démarche. Si tu condamnes cet homme, ce n'est pas l'esprit qui t'y a poussé, et tu seras toi-même condamnée. Mais si ta démarche est conduite par un amour ferme, qui n'accepte pas la soumission, ni de toi à lui, ni de lui à toi, alors oui, c'est l'Esprit qui te pousse, et tu ne seras pas condamnée, tu seras même récompensée.
On ne prend pas une décision par amour, et il n'est pas question de récompense.
On doit agir en connaissance de cause sans y ajouter une tierce personne imaginaire .
Il est nécessaire de prendre conscience du conditionnement subi, qui vise à culpabiliser celui qui veut se libérer.

Au nom de qui, au nom de quoi on peut se permettre d'écrire
Citation :
...et tu seras toi-même condamnée.
???
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
crilange
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 119
Age : 53
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 25/05/2008

MessageSujet: Re: un livre   Ven 30 Mai 2008 - 9:31

jean a écrit:
Au nom de qui, au nom de quoi on peut se permettre d'écrire
Citation :
...et tu seras toi-même condamnée.
Prenons l'hypothèse suivante :
J'ai un proche qui est fumeur, non seulement cette mauvaise habitude nuit à sa santé, mais elle nuit aussi à ses proches qui subissent les effluves nauséabondes de la fumée cancérigène qui sort de ses poumons.
Je lui dis : "tu devrais arrêter de fumer, c'est non seulement dangereux pour toi, mais aussi pour ceux qui sont près de toi".
Il me répond : "je n'ai pas envie d'arrêter, j'aime fumer".
Je lui dit : "cette habitude risque de te condamner".

Je peux donc me permettre, au nom de la raison, de lui dire : "tu seras condamné par tes actes".

Pour le cas d'Elise, c'est la même chose, si elle juge, elle sera elle-même jugée, si elle pardonne, elle sera elle-même pardonnée. Ce n'est pas moi qui le dit, c'est Jésus, sublime messager du Père Céleste.
La Révélation nous enseigne des lois spirituelles, qui témoignent d'une raison absolue que l'homme a délaissé au profit d'une raison relative dont nous sommes si fières mais qui au final nous condamne car elle ne nous conduit pas au progrès spirituel, donc à la vrai vie.
Revenir en haut Aller en bas
crilange
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 119
Age : 53
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 25/05/2008

MessageSujet: Re: un livre   Ven 30 Mai 2008 - 9:59

Elise a écrit:
Mais j'ai préféré mettre des barrières car il agit comme un gourou et est aussi un peu parano.
Ne met pas de barrières, car ce n'est jamais bon, mais met des distances. Eloigne toi physiquement et spirituellement de lui, rapproche toi de ceux en qui tu sens une vrai humilité, celle-ci est la base de la vie spirituelle, sans elle, rien n'est possible pour s'élever.

Elise a écrit:
il voulait même me voir aujourd'hui, j'avais peur de céder et de retomber sous sa coupe. Ceux qui n'acceptent pas ses idées sont partis. C'est tout simple.
Oui, c'est mieux ainsi. Mais ne reste pas seule, tu risquerais de t'appauvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Anastasia
Sagittaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 602
Age : 66
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: un livre   Ven 30 Mai 2008 - 10:45

jean a écrit:
Citation :
Elise a écrit:
Comme il n'y a pas moyen de raisonner et qu'en toute conscience je me sens dans le cas que tu cites Mathieu 18/15-17, j'avais d'abord envoyer un mail à ce prêtre comme il ne répond pas. Je l'ai renvoyé avec copie au cardinal du diocèse. Et je précise bien que c'est dans un esprit de correction fraternelle.

Cela ne me fait pas plaisir d'agir ainsi, cela me fait mal.....

Et je ne sais l'Esprit m'y a poussée.....

Que celui qui veut me condamner me condamne.....
Une question:
Pourquoi fréquenter une personne qui semble provoquer en toi un tourment?
T'es maso?
Il n'y a rien de condamnable.
Vouloir le bien des autres ne nous oblige pas à fréquenter des gens insupportables, on ne sacrifie pas la sérénité a l'hôtel de la bêtise et de la médiocrité.

Aucun esprit ne pousse à quoi que ce soit, et ce n'est qu'en reconnaissant sincèrement le pourquoi d'un comportement que l'on peut régler un problème. Nul ne peut le faire à la place de la personne qui vit le malaise.

Si je restais, c'est parce que je faisais partie du Conseil Paroissial depuis des années avec un autre curé qu'on a déplacé injustement (n'en déplaise aux autorités de l'Eglise !!!), il a tant souffert, maintenant il s'occupe des exclus, des sans-papiers et il a aussi une paroisse. L'autre est venu depuis deux ans, il a demandé que je reste, je me dis je vais essayer... malgré mon chagrin car l'autre prêtre était bon, doux, tout son être correspond aux béatitudes ! je me suis retrouvée avec un dicatateur, un curé autoritaire au possible qui m'empêchait même d'aller rendre visite chez l'ancien .... alors j'étouffais tant que je n'en pouvais plus;.... ce soir , je le vois nous allons en groupe avec d'autres qui ont quitté la paroisse, ce soir enfin je le revois depuis deux ans.
Citation :


Crilange à écrit
Tout dépend l'intention que tu as mis dans ta démarche. Si tu condamnes cet homme, ce n'est pas l'esprit qui t'y a poussé, et tu seras toi-même condamnée. Mais si ta démarche est conduite par un amour ferme, qui n'accepte pas la soumission, ni de toi à lui, ni de lui à toi, alors oui, c'est l'Esprit qui te pousse, et tu ne seras pas condamnée, tu seras même récompensée.
On ne prend pas une décision par amour, et il n'est pas question de récompense.
On doit agir en connaissance de cause sans y ajouter une tierce personne imaginaire .
Il est nécessaire de prendre conscience du conditionnement subi, qui vise à culpabiliser celui qui veut se libérer.

Crilange, je ne le condamne pas. C'est un malade pour moi et si je suis restée à tenir si longtemps c'est que malgré tout j'avais encore de la sympathie pour lui.
Mais il était tellement possessif, une conduite de gourou beaucoup me l'on dit... que ce n'était plus tenable. Je ne le hais pas, au contraire. et je dois mettre des distances sinon il va encore m'influencer et finalement je tourne comme une girouette et mon couple souffre de cela... nous avons failli nous séparer
...
Au nom de qui, au nom de quoi on peut se permettre d'écrire
Citation :
...et tu seras toi-même condamnée.
???

Il est le berger d'une communauté mais tout le monde n'apprécie pas la façon de prier de cette communauté, si tu n'y vas pas tu es mal noté....
Revenir en haut Aller en bas
Anastasia
Sagittaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 602
Age : 66
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: un livre   Ven 30 Mai 2008 - 10:48

crilange a écrit:
Elise a écrit:
Mais j'ai préféré mettre des barrières car il agit comme un gourou et est aussi un peu parano.
Ne met pas de barrières, car ce n'est jamais bon, mais met des distances. Eloigne toi physiquement et spirituellement de lui, rapproche toi de ceux en qui tu sens une vrai humilité, celle-ci est la base de la vie spirituelle, sans elle, rien n'est possible pour s'élever.

Elise a écrit:
il voulait même me voir aujourd'hui, j'avais peur de céder et de retomber sous sa coupe. Ceux qui n'acceptent pas ses idées sont partis. C'est tout simple.
Oui, c'est mieux ainsi. Mais ne reste pas seule, tu risquerais de t'appauvrir.

comme tu as lu dans l'autre mail Crilange je mets donc des 'distances' je m'éloigne de lui, même un autre ami prêtre me l'a conseillé. J'ai retrouvé mes amis qui sont partis comme tu liras dans l'autre post ! Merci infiniment de tes conseils

Prie pour moi, mon âme est comme ravagée je ne trouve pas d'autre expression ! Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Anastasia
Sagittaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 602
Age : 66
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: un livre   Ven 30 Mai 2008 - 10:51

belle au bois a écrit:
Salut Elise. 'Que rien ne te trouble'. C'est de la grande Thérèse d'Avila. Crilange te donnes de bons conseils. Suis-les. Ecoutes ta conscience. Si tu veux, ensuite, on ira voir Benoît.... Courage.

Salut belle au bois, oui Crilange me donne de bons conseils.

J'espère un jour voir Benoît mais je ne parlerai pas de cette affaire, je serai en contemplation
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: un livre   

Revenir en haut Aller en bas
 
un livre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Extrait du Livre de la Loi d'A. Crowley
» Quel est le livre qui vous a le plus marqué ?
» Le livre de Mireille Darc
» livre du Père François Brune
» "Sortir au jour" le livre des morts Egyptiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Croire ou ne pas croire :: La foi en questions-
Sauter vers: