Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LA SOCIETE EST MALADE....

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 11 ... 22  Suivant
AuteurMessage
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4376
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

MessageSujet: LA SOCIETE EST MALADE....   Ven 28 Mar 2014 - 19:46

Très instructif - vidéo :
"Les vendeurs de maladies" présenté par Elise Lucet  
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4376
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

MessageSujet: Re: LA SOCIETE EST MALADE....   Dim 30 Nov 2014 - 12:17

DES PHRASES ASSASSINES

« Il n’y a plus rien à faire pour vous… » « Vous finirez un jour dans une chaise roulante, c’est inéluctable… » « Votre maladie est incurable… » « Les chances de survie pour un cancer de l’œsophage sont nulles ! » « Au mieux, on pourra stabiliser votre diabète, mais jamais le guérir… » « La sclérose en plaques est une maladie neurodégénérative. Ça ira en empirant, vous verrez… » « Vous ne remarcherez plus jamais.

Faites-vous à cette idée ! » « Si vous refusez la chimio, vous allez mourir, c’est certain ! » « Comme vous êtes séropositif, vous risquez de développer le SIDA » « La ménopause entraîne nécessairement une perte de masse osseuse, c’est fatal… » « Une femme sur trois aura le cancer du sein avant l’âge de 55 ans. Sera-ce vous ? » « Vous en avez tout au plus pour trois mois à vivre !
»
Lequel d’entre nous n’a jamais entendu ce genre de phrases ?

Dans l’immense majorité des cas, ces énoncés sont reçus comme une sentence, comme une véritable condamnation à vie (ou à mort, c’est selon) ? J’aurais pu en écrire toute une page.

Si vous relisez chacune de ces phrases attentivement, vous remarquerez qu’elles ont toutes un point en commun. Elles présentent un caractère définitif et absolu. Autrement dit, le doute n’a aucune place dans l’esprit du spécialiste qui les prononce.

D’ailleurs, qui penserait à remettre en question ces pronostics ? Certainement pas les spécialistes, convaincus qu’ils sont de détenir la Vérité avec un grand V… Et encore moins les pauvres patients, déjà terrassés par l’annonce du diagnostic. Mais peut-on vraiment croire aveuglément aux pronostics qui nous sont présentés comme des vérités infaillibles ?

Examinons cela de plus près…
LES NOMBREUSES FAILLES DE LA PRATIQUE DU PRONOSTIC
Un bref coup d’œil dans le Petit Robert nous indique qu’un pronostic est « le jugement que porte un médecin sur la durée, le déroulement et l’issue d’une maladie. »

Ainsi, quand un médecin spécialiste formule un pronostic, non seulement il annonce au patient à quoi ressemblera son avenir en matière de santé et de maladie, mais il lui précise même la date de sa mort !

En termes épistémologiques, on pourrait dire qu’à partir de la connaissance d’un état présent «A», il fait une inférence, une prédiction sur l’état futur «B» du patient. Dans la majorité des cas, cette prédiction est linéaire et univoque.

État présent «A» —————> État futur «B»

Si votre état est «A», alors nécessairement il évoluera de manière prédictible vers un état «B». C’est mathématique. C’est scientifique… Fin de la démonstration ! Est-ce si simple que cela ? Est-ce si vrai ?
Ne pourrait-on pas imaginer d’autres scénarios ?
Par exemple, que l’évolution future de la maladie rétroagisse sur la cause qui l’a créée ?

Avec du coup, une flèche qui n’est plus linéaire du tout, mais en boucle ? Ne pourrait-on pas imaginer qu’à partir d’un état «A», certains patients évoluent vers un état «B», d’autres vers un état «C», d’autres vers un état «D», et cœtera ?

Tout le monde doit-il connaître le même déroulement et la même issue ? Rien n’est moins sûr… D’après moi, nous devrions douter des pronostics que nous recevons pour au moins cinq raisons.

Première faille des pronostics : la qualité des diagnostics ! Vous le savez, tous les pronostics sont basés sur des diagnostics. Or, nous avons vu le mois dernier que ces derniers étaient, dans un certain nombre de cas, sujets à caution, je ne reviens pas là-dessus. Donc, si un diagnostic est faux, comment peut-on faire confiance en un pronostic basé sur lui ? Impossible !

Le cas de Sam P. Londe est très célèbre dans la littérature médicale. Cet Américain de 72 ans s’était fait dire par son médecin, le docteur Clifton Meador (St Thomas Hospital de Nashville), qu’il était atteint d’un cancer incurable de l’œsophage. Quelques semaines plus tard, Sam Londe décéda, conformément aux attentes de tous. La surprise fut grande lorsque l’autopsie révéla que Monsieur Londe n’avait aucune trace de cancer à l’œsophage !

Voilà un exemple où le pronostic était fondé sur un diagnostic complètement faux. Mais voilà aussi une illustration de la puissance nocive du même pronostic, lorsqu’on y croit dur comme fer ! Quand je parlais de phrases assassines, le mot n’était pas trop fort. Si Sam Londe avait mis en doute le pronostic de son médecin (en qui il avait confiance), probablement n’aurait-il jamais connu une mort aussi rapide.

Deuxième faille des pronostics : l’imprédictibilité des systèmes complexes. Quand vous attachez ensemble trois pendules oscillants, non seulement, il n’est plus possible d’écrire l’équation de leur mouvement combiné, mais il est même impossible d’en prédire le comportement.

Il y a Prigogine, professeur à l’Université Libre de Bruxelles, un des prix Nobel dont la Belgique est fière, a démontré que les systèmes complexes loin de l’équilibre ont tendance à s’auto-organiser, mais de manière totalement imprévisible et imprédictible.
Si déjà trois simples pendules sont trop complexes pour qu’on puisse faire un pronostic, qu’en est-il de l’être humain, infiniment plus complexe ?

Troisième faille des pronostics : la non prise en compte de l’histoire du patient. Les pronostics sont établis sur l’hypothèse que le patient ne prendra aucune initiative personnelle, qu’il n’essayera aucune autre thérapie et qu’il suivra religieusement le protocole prévu par la médecine officielle.

Ils supposent aussi que les patients n’ont aucune connaissance médicale sur les processus de santé et de maladie et que le psychisme de ceux-ci n’est, en aucun cas, en mesure d’influencer le déroulement naturel d’une maladie… Or, nous connaissons tous des individus qui ont refusé la fatalité du pronostic, qui se sont pris en main, qui ont fait un travail sur eux et qui se sont guéris, contre toute attente du monde médical ! À cet égard, la guérison de Guy Corneau est exemplaire !

Quatrième faille des pronostics : l’influence du traitement. Cette faille est assez aisée à comprendre. Dès qu’on pose un diagnostic (qu’il soit vrai ou faux), on détermine également un traitement, basé souvent sur la prise de médicaments.

Or, dès qu’ils sont administrés au patient, on sait que ceux-ci vont influencer les symptômes, l’évolution et le déroulement de la maladie, et pas toujours dans le sens d’une guérison. Par ailleurs, lorsqu’un patient refuse de suivre le protocole officiel, il arrive parfois que l’évolution de son état suive une trajectoire tout à fait différente. Autrement dit, les pronostics officiels se vérifient quand les patients suivent le protocole officiel, et ils ne se vérifient pas dans le cas inverse.

Devant un tel constat, on est en droit de se demander si, finalement, les pronostics ne reflètent pas tout simplement la dégradation de l’état du patient provoqué par les médicaments. Dit autrement, les pronostics seraient plus l’explicitation des effets secondaires des traitements que la description de l’évolution naturelle d’une maladie donnée. Une raison de plus de douter de l’infaillibilité des pronostics !

Cinquième faille des pronostics : les postulats des théories médicales. Cette faille est peut-être la plus fondamentale et en même temps, la plus invisible. En effet, ce qui permet aux spécialistes de formuler des pronostics, ce sont les théories médicales construites et validées par les pratiques et la recherche biopharmaceutique.

Ces théories sont fondées elles-mêmes sur ce qu’on appelle des postulats, c’est-à-dire des énoncés de base indiscutables. Le problème, c’est que ces postulats reflètent une vision très déformée de la santé, de la maladie et de l’être humain - Néosanté
Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 7155
Age : 60
Localisation : France
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: LA SOCIETE EST MALADE....   Dim 30 Nov 2014 - 17:42

Ce n'est pas la société qui est malade mais ceux qui la déséquilibre .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA SOCIETE EST MALADE....   Dim 30 Nov 2014 - 18:29

Quand un médecin parle de pronostic, il se sert de statistiques. Aussi "qui d'entre vous n'a jamais entendu ces phrases", je peux dire "moi je n'ai jamais entendu ces inepties dans la bouche d'un médecin en 20 ans de pratique soignante".
Un médecin ne dira pas "les chances de survie d'un cancer de l’œsophage sont nulles" mais dira "avec une réponse positive au traitement de première intention du cancer de l’œsophage, 70% des patients seront vivants dans 5 ans".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA SOCIETE EST MALADE....   Dim 30 Nov 2014 - 19:32

Que la médecine est perfectible dans son approche, ce sera toujours, c'est une machine complexe un organisme vivant. Et l'hôpital ne peut pas prendre en compte la folie du malade. C'est à lui seul de se guérir. La médecine n'est qu'une béquille, elle ne peut pas aller à l'encontre du psychisme défaillant d'un patient. A chacun de respecter son corps, de l'écouter. Que le monde soit remplis de malade mentale, ce n'est pas nouveau. Qui à chaque nouvelle an prenne de merveilleuses résolutions, car ils savent pertinemment ce qui est bon pour eux ou pas. Et le lendemain ils recommencent leurs travers.

Pourtant y a deux chose facile à comprendre.

Le travail c'est la santé. Uniquement si il est bien fait et avec plaisir, bougez ça ne peut que faire du bien, surtout bien bouger, mais faut savoir donner le coup rein comme il se doit.

Et ne rien faire c'est la conserver. Uniquement si c'est bien fait aussi, ce qui est encore plus dur de ne rien faire et de bien le faire.

Anaïs a écrit:

Or, nous connaissons tous des individus qui ont refusé la fatalité du pronostic, qui se sont pris en main, qui ont fait un travail sur eux et qui se sont guéris, contre toute attente du monde médical !

Voilà le travail c'est la santé.

Et oui, il n'y a pas de meilleurs médecin que soit même, mais non on ne peut pas dire contre toute attente médicale, les médecins savent pertinemment que le premier vecteur d'une guérison c'est la volonté du patient. Le souci c'est qu'ils sont trop gentilles, ils ne disent pas vous allez souffrir, vous allez mourir. Ils vous disent vous inquiétez pas, on s'occupe de tout. Alors qu'un petit coup de fouet bien placé, ça peut être efficace pour faire détaler un mourant. Mais si on lui chante, pas de souci tout va bien se passer. Vous avez cinq pour cent de chance ( et bien comme beaucoup, il joue au loto et continue à se laisser vivre dans son petit cocon d'insouciance ou à mourir devrai je dire). Mais qu'elle médecin peut dire à son patient, c'est de votre faute, vous êtes mauvais, prenez soin de vous, vous êtes vraiment une grosse limace et vous polluez nos services. Ce qui pourrait avoir une efficacité certaine. En même temps, ils le font fréquemment, prenez la pilule Anesthésie plus et allez dormir, ça ira mieux. C'est faux mais cela la laisse souffler un peu de la masse qui ne sait pas se prendre en main. On ne peut pas guérir quelqu'un qui ne veut pas.

Et ils ne peuvent pas dire non plus. C'est normal vous allez mourir, faut bien mourir un jour vous savez, c'est pas dramatique, c'est qu'un mauvais moment à passer, tout le monde y passe, n'y pensez plus.

C'est pas facile comme profession. Bouché c'est plus tranquille, le patient est moins contraignant.

Et oui la société est malade. Mais le monde médicale fait ce qu'il peut, c'est pas son rôle de soigner les maladies mentales du monde. Et la demande des gens qui rêvent de pilule miracle qui leur donnera longue vie, sans rien faire, en buvant, en mangeant n'importe quoi, et bien elle existe. Ah ces hommes que des grands rêveurs, c'est beau. Alors le jour où les gens arrêterons de se rendre malade, peut être que la médecine aura le temps de soigner les vrais malades. Mais là ce n'est pas un problème médical, c'est bien un problème de civilisation.

On est pas sauvé, priez, priez, c'est la fin du monde, la fin des temps est venue.

Revenir en haut Aller en bas
Cré20diou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4230
Age : 62
Localisation : Marais poitevin
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: Re: LA SOCIETE EST MALADE....   Dim 30 Nov 2014 - 19:43

d'accord avec hiram
de plus

_un postulat avant de devenir une théorie, il doit etre prouvé par une étude statistique et/ou des expériences reproductibles ......) ne pas inverser le sens du process scientifique

il ne faut pas non plus prendre des cas isolé, car il n'y a pas une maladie mais des malades qui ne réagissent- pas tous pareillement (par exemple en symptôme ou aux maladies)
ma mère a été victime deux fois d'empoisonnement médicamenteuse , et pourtant ce n'est pas moi qui vais pondre un article ollé ollé

le point " Troisième faille des pronostics " on fait quoi ? on passe les patients à l'interrogatoire par la baignoire ?

le point "Quatrième faille des pronostics"
on vent de la poudre de perlimpinpin  comme l’homéopathie, comme cela, aucun risque  que la mort soit dut au médicament sauf .... le probléme que c'est inefficace et on tue plus de gens par manque de soin  Very Happy

Est ce que les gens ont oublié que, ce qui est efficace à obligatoirement une action sur l’organisme et que, par conséquent, cela peut aussi avoir aussi des conséquence induites (aux particularité ( pas toujours facilement décelables) du malade,
Revenir en haut Aller en bas
Cré20diou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4230
Age : 62
Localisation : Marais poitevin
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: Re: LA SOCIETE EST MALADE....   Dim 30 Nov 2014 - 19:47

un blague du millieu sur ce sujet

_ docteur, dite moi combien il me reste a vivre
_ si votre organisme réagit bien au traitement, plus de 5 ans
_...


le type sort du cabinet tout bouleversé, traverse la route et se fait écraser par un gros camion

conclusion : la médecine n'est pas une science exacte ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA SOCIETE EST MALADE....   Dim 30 Nov 2014 - 20:02

J'en ai une bonne aussi.

Il vous reste deux mois à vivre.

Non!

Si!

Aucune solution? Non! Mais...

Quoi dite...

Et bien les deux prochains mois, vous vous mettez dans une pièce obscure, sans fenêtre, épuré de toute distraction, une chaise, une table, des pates tous les jours, que de l'eau. Et surtout ne faites rien.

Ca paraît difficile. Je vais vivre combien de temps en plus?

A toujours deux mois, mais ça va vous paraître bien plus long.
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4376
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

MessageSujet: Re: LA SOCIETE EST MALADE....   Dim 30 Nov 2014 - 21:23

Ce responsabiliser ? Nous ne sommes pas libres de nous soigner correctement a notre convenance..
Les médecines alternatives ne sont pas mises en place et à la connaissance des patients qui sont d'office dirigés vers les hôpitaux... Ils ne connaissent pas toutes les possibilités à côté.

Les médicaments bloquent les reins par exemple et les dialyses tuent a coup d'antibiotiques et produits en tout genres et bloquent encore plus les reins (médicaments inadaptés à l'ensemble du corps) alors qu'il y a des moyens alternatifs qui marchent respectant le fonctionnement du corps. C'est un abus de pouvoir et du mensonge. Vous avez mal au petit doigt ? On s'occupe de votre petit doigt en vous détruisant les reins mais vous êtes content, vous n'avez plus mal au petit doigt...
C'est débile cette médecine ! Nous ne sommes pas des pièces détachées.. il faudrait que la médecine classique le réalise !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA SOCIETE EST MALADE....   Dim 30 Nov 2014 - 21:24

- Monsieur, j'ai une mauvaise nouvelle. Il vous reste 2 mois à vivre.
- Ah? Je peux avoir Juillet et Aout?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA SOCIETE EST MALADE....   Dim 30 Nov 2014 - 21:26

Anaïs a écrit:

Les médicaments bloquent les reins par exemple et les dialyses tuent a coup d'antibiotiques et produits en tout genres et bloquent encore plus les reins (médicaments inadaptés à l'ensemble du corps) alors qu'il y a des moyens alternatifs qui marchent respectant le fonctionnement du corps.
Donnez moi un seul exemple d'un malade souffrant d’insuffisance rénale terminale ayant survécu en se passant de machine d'hémodialyse.
PS: pas un protocole d'hémodialyse ne contient d'antibiotiques. Seuls des anticoagulants sont utilisés pour ne pas que le sang coagule dans la machine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA SOCIETE EST MALADE....   Dim 30 Nov 2014 - 21:29

Cré20diou a écrit:

conclusion : la médecine n'est pas une science exacte ! Very Happy
La médecine n'est pas une science, c'est un art.....
La biologie, la chimie, la physiologie épitoussa c'est des sciences......mais pas la médecine.
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4376
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

MessageSujet: Re: LA SOCIETE EST MALADE....   Dim 30 Nov 2014 - 22:01

Que de bêtises et que de raccourcis ! Un peu de distance !! La médecine détruit le corps comme pas possible avec des traitements qui détruisent et non reconstruisent et l'on demande ensuite à la médecine alternative de remédier à ça ! Mais l'on laissait faire la médecine alternative faire le nécessaire en premier, on n'en arriverait pas à des état de dégradations pareilles !!!
Ce sont les conséquences des erreurs commises qui font qu'on en arrive à des états déplorables.
Il faut réfléchir un petit peu. Du bon sens !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA SOCIETE EST MALADE....   Dim 30 Nov 2014 - 22:10

Que d'inculture physiologique et de contresens! Ca frise non pas la xxxxxx mais la pure et véritable xxxxx appellation d'origine contrôlée.
Dis-moi madame XXXX, une paire de reins détruits par une maladie auto-immune, c'est à dire une portion du système immunitaire qui se retourne contre des organes de son propre organisme, ou par une infection urinaire non soignée par des classiques antibiotiques, tu évites ça comment?
Avec des tisanes, tremper le cul dans l'eau froide et des séances de méditation?
Et les diabétiques de type 1, qui eux aussi sont victimes de leur propre système immunitaire, tu proposes quoi pour éviter ça?
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4376
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

MessageSujet: Re: LA SOCIETE EST MALADE....   Dim 30 Nov 2014 - 22:22

Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 7155
Age : 60
Localisation : France
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: LA SOCIETE EST MALADE....   Dim 30 Nov 2014 - 22:32

http://droguesdependances.wordpress.com/

Un petit cadeau pour les défenseurs de la chimie ô thérapie ,
les plus grands voleurs de tous les temps Wink
Revenir en haut Aller en bas
Cré20diou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4230
Age : 62
Localisation : Marais poitevin
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: Re: LA SOCIETE EST MALADE....   Dim 30 Nov 2014 - 23:42

hiram83 a écrit:
Cré20diou a écrit:

conclusion : la médecine n'est pas une science exacte ! Very Happy
La médecine n'est pas une science, c'est un art.....
La biologie, la chimie, la physiologie épitoussa c'est des sciences......mais pas la médecine.

contemporainement parlant, c'est plus une pratique de la connaissance scientifique

Tu as le sens de l'humour ?
Très bien, tu es donc chargé de corriger les fautes d'orthographe  dans les histoires drôles


Dernière édition par Cré20diou le Dim 30 Nov 2014 - 23:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cré20diou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4230
Age : 62
Localisation : Marais poitevin
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: Re: LA SOCIETE EST MALADE....   Dim 30 Nov 2014 - 23:47

je conseil de lire (ou voir) la petite pièce de théâtre "Docteur Knock"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA SOCIETE EST MALADE....   Lun 1 Déc 2014 - 11:41

Cré20diou a écrit:
hiram83 a écrit:
Cré20diou a écrit:

conclusion : la médecine n'est pas une science exacte ! Very Happy
La médecine n'est pas une science, c'est un art.....
La biologie, la chimie, la physiologie épitoussa c'est des sciences......mais pas la médecine.

contemporainement parlant, c'est plus une pratique de la connaissance scientifique

Tu as le sens de l'humour ?
Très bien, tu es donc chargé de corriger les fautes d'orthographe  dans les histoires drôles
C'est une nuance que je tenais à souligner, la pratique d'un art laisse la porte ouverte à l'erreur, pas la pratique d'une science. Si on ajoute le comportement des malades qui tend vers celui de "consommateur" doté d'un "pouvoir d'achat à satisfaire", les gens ont tendance à confondre "soigner" et "guérir". Le consommateur veut être satisfait or la médecine ne peut pas donner ce qu'elle n'a pas.....ni le vendre d'ailleurs. "guérir parfois, soulager souvent, écouter toujours", la médecine n'ambitionne pas d'autres objectifs, merci de ne pas l'habiller d'un costume qu'elle ne réclame pas.
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4376
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

MessageSujet: Re: LA SOCIETE EST MALADE....   Lun 1 Déc 2014 - 15:03

Si elle ne sait pas guérir, qu'elle laisse la place à d'autres qui savent ! bon sang !
Quand un savant trouve, on l'éjecte en le faisant passer pour un charlatan ! Non mais !
Il y a des tas de moyens de guérir et la médecine ne fait que supprimer les symptômes !
Revenir en haut Aller en bas
Cré20diou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4230
Age : 62
Localisation : Marais poitevin
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: Re: LA SOCIETE EST MALADE....   Lun 1 Déc 2014 - 15:22

Anaïs a écrit:
Si elle ne sait pas guérir, qu'elle laisse la place à d'autres qui savent ! bon sang !
Quand un savant trouve, on l'éjecte en le faisant passer pour un charlatan ! Non mais !
Il y a des tas de moyens de guérir et la médecine ne fait que supprimer les symptômes !

donnes moi deux exemples sur les deux point en gras, ma mémoire est infidèle
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4376
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

MessageSujet: Re: LA SOCIETE EST MALADE....   Lun 1 Déc 2014 - 15:27

Revenir en haut Aller en bas
Cré20diou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4230
Age : 62
Localisation : Marais poitevin
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: Re: LA SOCIETE EST MALADE....   Lun 1 Déc 2014 - 18:31

Anaïs a écrit:


donnes moi deux exemples sur les deux point en gras, ma mémoire est infidèle

http://openyoureyes.over-blog.ch/pierre-lance-savants-maudits-chercheurs-exclus-pdf

http://openyoureyes.over-blog.ch/pierre-lance-savants-maudits-chercheurs-exclus-pdf[/quote]

je demande un exemple tu me donnes une liste, on reconnais ton bon coeur
Anaïs, je ne t'attaque pas ci dessus, j'essaye d'expliquer comment fonctionne le milieu scientifique, c'est bien de contester cela mais encore faut il savoir de quoi il est question pour ne pas se faire avoir par de la propaguande
Paul Kammerer n'as pas été écouté parce qu'il défendait son point de vue sans en apporter la preuve
je ne sais pas si tu es au courant, mais en science, il ne suffit pas d'avoir une idée, il faut la justifier et il faut que cette justification soit testable
bien sur , le fait de frauder pour faire valoir son point de vue ne constitue pas un bon point dans la communauté scientifique

tu contestes cela ?
au cas où, je devance. Dans wiki, il est question de d'épigénétique pour essayer de rattraper un peu le bonhomme par les cheveux
Je ne suis pas d'accord avec le principe : Autrefois,  n'importe qui pouvait dire que la terre tourne autour du soleil, cela ne veut pas dire qu'il dise vrai, le probléme est de le démontrer. N'importe qui pourrait se faire valoir d'une invention alors qu'il n'a fait que balancer une parole en l'air et rien fait pour démontrer les bases de cette affirmation (alors devine pour celui qui triche sur des résultat pour faire valoir son opinion
personne ne retiendra Benveniste pour la mémoire de l'eau, même si quelqu'un prouve cela par quelque moyen, parce qu'il a triché pour faire valoir son idée. et que personne ne trouvera ses résultat en refaisant ses expérience

c'est le principe fondateur de la science, s'il n'y avait pas de contrainte, on serait comme au moyen age avec le n'importe quoi
facile pour Kammerer de crier a l'injustice et de n’être pas maître des protocoles d'étude qui existaient a l'époque
c'est en parfaite image de l'histoire du grand savant qu'était pourtant benvéniste
Losqu'on fait des expériences sans respect des protocoles, pourquoi se plaindre ensuite des accusation de fraude
la science c'est pas du bricolage dans le fond de son garage, une expérience se doit d’être reproductible


Mirko Beljanski

il a guéri ? sacre bleu !
il y a plein de gens qui guérissent et encore d'autres qui disent guérir les autres

comment sait on si une chose guérit ou pas  ?explique moi
je pense que cela pourrait intéresser pas mal de gens ici
ou bien veux tu que je l'explique sommairement ?
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4376
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

MessageSujet: Re: LA SOCIETE EST MALADE....   Lun 1 Déc 2014 - 18:58

.

Aujourd'hui, on ne peut plus dire qu'on ne savait pas. Quelqu'un qui est mal informé, c'est quelqu'un qui s'en fout.
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4376
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

MessageSujet: Re: LA SOCIETE EST MALADE....   Lun 1 Déc 2014 - 20:39

Cré20diou a écrit:



Mirko Beljanski

comment sait on si une chose guérit ou pas  ?explique moi
je pense que cela pourrait intéresser pas mal de gens ici
ou bien veux tu que je l'explique sommairement ?

Tu es à l'évidence complètement désinformé alors informe toi ! Il y a des milliers de personnes qui actuellement guérissent grâce à ces chercheurs..
Tu as un métro de retard ! Les gens n'ont pas attendu ta permission !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LA SOCIETE EST MALADE....   

Revenir en haut Aller en bas
 
LA SOCIETE EST MALADE....
Revenir en haut 
Page 1 sur 22Aller à la page : 1, 2, 3 ... 11 ... 22  Suivant
 Sujets similaires
-
» LA SOCIETE EST MALADE....
» Mon copain est malade
» Euphorbe malade
» problème: malade pour une formation
» Le droit du malade à la vérité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Mythes et légendes :: Révélations/Interprétations/Théories :: Médias Actualités :: Politique, économie et société.-
Sauter vers: