Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dieu, cet éternel... absent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24  Suivant
AuteurMessage
Anaïs
Exégète
Exégète


Nombre de messages : 3854
Date d'inscription : 13/02/2014

MessageSujet: Re: Dieu, cet éternel... absent   Dim 8 Juin 2014 - 11:32

l'intondable a écrit:
Anaïs a écrit:
l'intondable a écrit:

!"

Anaïs a écrit:

../...
Autrement dit, selon toi, il ne faut pas apprendre plus que ce qu'il faut pour devenir boulanger ou facteur. Et qu'ensuite, les seules bonnes études sont par autodidactisme. Mais franchement, je me vois mal étudier un sujet très pointu, tel que le comportement d'une protéine dans le corps ou une transformée de je ne sais quoi en mathématique, en autodidacte. Certains le peuvent, mais vu ce que j'ai constaté rien que dans l'apprentissage d'une langue étrangère, beaucoup ont besoin d'un encadrement externe. D'où l'existence des écoles.

Décidément... quand je dis qu'il faut prendre de la distance, encore une fois, je parle d'information par de formation....! Si l'on doit apprendre la mécanique, il est évident que l'on doit être à l'écoute de la technique !! je ne parle pas de cela du tout, je dis que le pouvoir nous désinforme afin de garder le pouvoir et que toute la réalité ne nous est pas transmise.. A l'école et ailleurs..
Le nuage de tchernobyl est un bon exemple...
Il faut en avoir conscience.

Anaïs a écrit:
L'enseignement est fait pour apprendre les bases et donner des outils. OUI !
Mais à condition que l'on veuille bien nous transmettre les bons outils et les bonnes informations...

Un exemple qui vous apparaîtra au départ être hors sujet pourtant...
un sujet tabou : Le sida
http://www.dailymotion.com/video/x1ypsk8_les-traitements-efficaces-interdits_webcamhttp://www.dailymotion.com/video/x1ypsk8_les-traitements-efficaces-interdits_webcam
J'ai regardé un peu le début de la vidéo. Et comme disait lilith, il y a des passages du coq à l'âne. J'ai déjà rencontré ce genre de personne. Elles commencent par une base logique. Effectivement, le sida est un nom aussi générique que le rhume. Mais tout d'un coup, elles parlent plus vite et introduisent plusieurs affirmations non avérées, dont surtout le fameux "argent qui contrôle les médias". La fameuse théorie du complot. Et c'est là que sa crédibilité en moi s'évapore. Plus que le contenu de la vidéo, c'est la forme que je trouve intéressante, bien que ce soit du classique. Elle part d'abords sur des faits complètement neutres et évidents pour gagner en crédibilité. Et lorsqu'elle pense que le public est prêt, elle envoie la sauce et amène des affirmations de sorte qu'il est difficile d'y réfléchir, et encore moins de les contester. En gros, elle manipule son auditoire. Mais ceci ne fonctionne pas chez une personne qui a un fort sens de l'esprit critique. Car justement, l'esprit critique n'accepte pas les affirmations venant de sophismes et autres rhétoriques. Wikipedia, bien que n'étant pas sûr ni exhaustif, fournit un joli résumé:
Méthodes de l'esprit critique - wikipedia a écrit:
Reconnaître les artifices de l'imposture

  • L'argument d'autorité : prendre ou présenter quelque chose pour vrai parce que la source fait autorité
  • L'effet boule de neige ou syndrome Popeye : principe des rumeurs, des légendes urbaines, des lieux communs et du bouche-à-oreille, où l'on répète ce que l'on a entendu
  • L'effet petits ruisseaux : les petits oublis et les erreurs fines donnent les grandioses théories
  • L'effet cerceau : cercle vicieux consistant à admettre ou faire admettre au départ ce que l'on entend prouver
  • L'effet impact : utilisation de la connotation, le poids des mots est employé pour induire une idée différente de celle que les mots prétendent représenter
  • L'effet bi-standard : modification des règles en fonction des réponses
  • L'effet bipède (ou syndrome de Pangloss) : raisonnement à rebours vers une cause possible
  • L'effet puits : plus un discours est creux, plus les auditeurs peuvent s'y reconnaître
  • L'effet cigogne : confusion de corrélation et causalité
  • Le syndrome du poulpe : tendance à s'accrocher bec, ongles et tentacules à sa théorie
  • Le syndrome de Galilée : toute personne qui adhère à une pseudo-théorie la considère presque toujours comme révolutionnaire, et en outre s'estime persécutée

Principes critiques de base contre l'affirmation gratuite et superficielle

  • L'analogie n'est pas une preuve
  • La bonne foi n'est pas un argument
  • Accorder toute son importance à l'incertitude d'un résultat
  • Une analyse globale ou statistique est souvent concluante
  • Une théorie scientifique est vérifiable, vérifiée et réfutable
  • L'origine de l'information, des sources, est fondamentale
  • La force d'une croyance peut être incommensurable
  • Prudence dans l'interprétation
  • Distinguer ce qui nous paraît vrai de ce qui nous plairait qu'il soit vrai
  • Un scénario n'est pas un fait, ni une loi
  • Le mode de rejet des données est significatif

Oublis à ne pas commettre

  • Au travers du faisceau de preuves, la réunion de plusieurs arguments suspects n'est pas une preuve solide
  • Ne jamais dire jamais
  • Éviter le « j'y crois donc c'est vrai »

La personne de la vidéo utilise l'effet boule de neige accouplé aux petits ruisseaux.
Et petite note en parenthèse, JR avec qui je discutais sur les noms de gens qu'il accuse a utilisé l'effet cerceau en citant dan.

Et j'ai aussi constaté quelque chose d'amusant dans ce genre de discours. Si c'est une personne qui donne des cours, elle utilise allègrement des techniques de rhétorique comme dans la vidéo. Mais si c'est une personne qui a assisté à un cours et qui l'explique à une autre personne, tout d'un coup c'est nettement moins convaincant. La magie n'opère plus. Cela suggère fortement que la mise en forme du message est indispensable pour convaincre l'auditoire, ce qui est très suspect pour un message sensé être la vérité.

Anaïs, était-ce que tu voulais démontrer par cette vidéo? Un bel exemple que formation donné par un charlatant qui endort l'esprit critique?

Je pense que je me complique la vie en ayant choisi cet exemple là...
Pourtant, toi, tu vas un peu trop vite en besogne... essaie de voir que nous ne sommes pas libre de penser.
Regarde comment tu réagis...
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26750
Age : 56
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Dieu, cet éternel... absent   Dim 8 Juin 2014 - 13:34

Peut-être que Dieu est comme un père qui apprend à son enfant à faire du vélo ? maintenant il est temps d'enlever les petites roues pour voler de nos propres ailes.
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu, cet éternel... absent   Dim 8 Juin 2014 - 14:47

A mon sens, "Dieu" ne peut être masculin. Quand la vraie nature de la déité se révélera, alors nous pourrons voler de nos propres ailes...
Revenir en haut Aller en bas
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 9030
Age : 57
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Dieu, cet éternel... absent   Dim 8 Juin 2014 - 14:55

JR a écrit:
Mais il me semble qu toi même tu propages cette p...de pensée unique, qui est scientiste et matérialiste et en rejetant toute vision du monde qui ne sois pas rationaliste .

Tout pourrait bien être rationnel de toute façon et même encore plus rationnel que tout ce que la science nous a appris jusqu'à maintenant en matière de logique et de raison.


Et cela même si comme je le pense la matière devait être une forme d'esprit ce qui la rendrait très respectable voire sacrée puisqu'étant le résultat d'une Volonté Créatrice.

Ce qu'il faut combattre donc c'est le désordre et la désorganisation de la Matière et de la Pensée sans oublier qu'une pensée peut être une fleur aussi.

  
Revenir en haut Aller en bas
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 9030
Age : 57
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Dieu, cet éternel... absent   Dim 8 Juin 2014 - 16:09

Lilith a écrit:
A mon sens, "Dieu" ne peut être masculin. Quand la vraie nature de la déité se révélera, alors nous pourrons voler de nos propres ailes...

Si on arrive à se débarrasser des prétendus dieux patriarcaux je doute fort que nous nous laissions tenter par ''un'' dieu matriarcal tel qu'il le fut probablement dans un passé très reculé alors pourquoi ne pas accepter simplement et humblement que les principes masculin et féminin puissent être le résultat d'une Volonté Créatrice Unifiée ce qui expliquerait que nos pulsions sexuelles tendent à nous faire réaliser cette Union?

Car oui je suis bien conscient que ce sont les femmes qui accouchent des enfants mais comme on le sait elles ont toutes eu besoin d'avoir été fécondées par un mâle pour ce faire et même une jeune fille peut faire un enfant sans même savoir comment on s'y prend pour en faire alors c'est dire à quel point tout ce processus a été Conçu par un Etre bien au-dessus de nous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu, cet éternel... absent   Dim 8 Juin 2014 - 19:05

Parce que le principe masculin découle du féminin, et la fécondation n'est pas nécessaire chez toutes les espèces vivantes terrestres.

Après, je ne suis pas forcément contre un principe unifié, après tout, ça peut permettre à l'humanité de s'y retrouver...
Revenir en haut Aller en bas
Gab aux citrons
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3666
Age : 44
Localisation : Gers
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Dieu, cet éternel... absent   Lun 9 Juin 2014 - 1:44

La manière de procréer n'a rien de divin, car c'est lié à l'adaptation des espèces pour survivre selon leur environnement.
Chribou, je peux t'orienter vers un cours de collège si cela peut t'aider.

L'influence du milieu sur le mode de reproduction
http://www.assistancescolaire.com/eleve/4e/svt/reviser-une-notion/l-influence-du-milieu-sur-le-mode-de-reproduction-5sra02

ou un cours de lycée.
L'apparition de la reproduction sexuée il y a environ un milliard d'années
constitue une étape importante car elle permet, à cause du brassage
des gènes au cours de la méiose et de la fécondation, de créer une grande variabilité dans les espèces.
http://kordonnier.fr/IMG/pdf/TS_C21_sexe.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 9030
Age : 57
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Dieu, cet éternel... absent   Lun 9 Juin 2014 - 4:08

Lilith a écrit:
Parce que le principe masculin découle du féminin, et la fécondation n'est pas nécessaire chez toutes les espèces vivantes terrestres.


Lilith n'est-elle pas supposée avoir été créée en même temps qu'Adam?  Wink

Ce qui remarque pourrait être tout aussi possible à partir d'une divinité de sexe féminin. 

Revenir en haut Aller en bas
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 9030
Age : 57
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Dieu, cet éternel... absent   Lun 9 Juin 2014 - 5:24

Gab aux citrons a écrit:
La manière de procréer n'a rien de divin, car c'est lié à l'adaptation des espèces pour survivre selon leur environnement.
Chribou, je peux t'orienter vers un cours de collège si cela peut t'aider.

L'influence du milieu sur le mode de reproduction
http://www.assistancescolaire.com/eleve/4e/svt/reviser-une-notion/l-influence-du-milieu-sur-le-mode-de-reproduction-5sra02

ou un cours de lycée.
L'apparition de la reproduction sexuée il y a environ un milliard d'années
constitue une étape importante car elle permet, à cause du brassage
des gènes au cours de la méiose et de la fécondation, de créer une grande variabilité dans les espèces.
http://kordonnier.fr/IMG/pdf/TS_C21_sexe.pdf

La manière de procréer n'a peut-être pas grand chose à voir avec le créationnisme biblique mais de là à dire que ça n'a rien de divin simplement parce que la science en découvre un peu plus à tous les jours je trouve ça assez expéditif comme conclusion.

Existe t-il une une Source ou un Grand Tout là est la question à se poser car si oui dans ce cas là absolument tout est en rapport avec cette Divinité et la science ne ferait qu'essayer de comprendre comment cette Divinité s'y prend pour Créer la Vie depuis environ un milliard d'années me dis-tu.
Revenir en haut Aller en bas
l'intondable
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6406
Age : 67
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Dieu, cet éternel... absent   Lun 9 Juin 2014 - 7:27

Chribou a écrit:
Lilith a écrit:
Parce que le principe masculin découle du féminin, et la fécondation n'est pas nécessaire chez toutes les espèces vivantes terrestres.


Lilith n'est-elle pas supposée avoir été créée en même temps qu'Adam?  Wink
Si l'on croit que l'univers a été créé tel qu'il est aujourd'hui, la reproduction sexuée serait alors divine, en effet. La reproduction asexuée aussi, par ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu, cet éternel... absent   Lun 9 Juin 2014 - 8:17

Chribou a écrit:


Lilith n'est-elle pas supposée avoir été créée en même temps qu'Adam?  Wink


C'est ce qui se dit  Very Happy Mais elle a été bannie parce qu'Adam a été pleurnicher chez Yahvé. Et c'est là qu'on se rend compte de l'injustice et de la misogynie de ce dieu puisqu'il a ordonné à Lilith d'obéir à Adam... Ce qui est absolument absurde.
Revenir en haut Aller en bas
l'intondable
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6406
Age : 67
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Dieu, cet éternel... absent   Lun 9 Juin 2014 - 9:40

Ce serait bien si tu ne faisais pas n'importe quoi avec les quotes. J'ai perdu 5 minutes à corriger ton bordel.
Anaïs a écrit:
l'intondable a écrit:

Autrement dit, selon toi, il ne faut pas apprendre plus que ce qu'il faut pour devenir boulanger ou facteur. Et qu'ensuite, les seules bonnes études sont par autodidactisme. Mais franchement, je me vois mal étudier un sujet très pointu, tel que le comportement d'une protéine dans le corps ou une transformée de je ne sais quoi en mathématique, en autodidacte. Certains le peuvent, mais vu ce que j'ai constaté rien que dans l'apprentissage d'une langue étrangère, beaucoup ont besoin d'un encadrement externe. D'où l'existence des écoles.
Décidément... quand je dis qu'il faut prendre de la distance, encore une fois, je parle d'information par de formation....! Si l'on doit apprendre la mécanique, il est évident que l'on doit être à l'écoute de la technique !! je ne parle pas de cela du tout, je dis que le pouvoir nous désinforme afin de garder le pouvoir et que toute la réalité ne nous est pas transmise.. A l'école et ailleurs..
Le nuage de tchernobyl est un bon exemple...
Il faut en avoir conscience.
Tu parles pourtant d'études et d'écoles. C'est évidemment de la formation dont tu parlais. Parce qu'on peut suivre des études approfondies dans une école tout en pouvant s'informer à côté. Les écoles n'ont pas pour vocation de donner toute la connaissance, et certainement pas l'omniscience. Ce sont seulement des infrastructures spécialisées dans la transmission de connaissance, généralement des formations et études. Mais après, tout dépend de la volonté de l'étudiant à apprendre. Certaines personnes ont passé toute leur vie dans une université. Des seniors retournent à l'université pour recommencer à apprendre. Mais d'autres font juste une formation de base et ne remettent plus jamais leur nez dans un livre. Et la désinformation a plus de chance de toucher les derniers que les premiers. Simplement car ceux qui ne font qu'une formation rudimentaire ne désirent guère se renseigner plus et sont nettement plus crédules aux légendes urbaines, dont les théories du complot. Aux usa, on les appelle parfois des rednecks.
Anaïs a écrit:

l'intondable a écrit:

Anaïs a écrit:
L'enseignement est fait pour apprendre les bases et donner des outils. OUI !
Mais à condition que l'on veuille bien nous transmettre les bons outils et les bonnes informations...

Un exemple qui vous apparaîtra au départ être hors sujet pourtant...
un sujet tabou : Le sida
http://www.dailymotion.com/video/x1ypsk8_les-traitements-efficaces-interdits_webcamhttp://www.dailymotion.com/video/x1ypsk8_les-traitements-efficaces-interdits_webcam
J'ai regardé un peu le début de la vidéo. Et comme disait lilith, il y a des passages du coq à l'âne. J'ai déjà rencontré ce genre de personne. Elles commencent par une base logique. Effectivement, le sida est un nom aussi générique que le rhume. Mais tout d'un coup, elles parlent plus vite et introduisent plusieurs affirmations non avérées, dont surtout le fameux "argent qui contrôle les médias". La fameuse théorie du complot. Et c'est là que sa crédibilité en moi s'évapore. Plus que le contenu de la vidéo, c'est la forme que je trouve intéressante, bien que ce soit du classique. Elle part d'abords sur des faits complètement neutres et évidents pour gagner en crédibilité. Et lorsqu'elle pense que le public est prêt, elle envoie la sauce et amène des affirmations de sorte qu'il est difficile d'y réfléchir, et encore moins de les contester. En gros, elle manipule son auditoire. Mais ceci ne fonctionne pas chez une personne qui a un fort sens de l'esprit critique. Car justement, l'esprit critique n'accepte pas les affirmations venant de sophismes et autres rhétoriques. Wikipedia, bien que n'étant pas sûr ni exhaustif, fournit un joli résumé:
Méthodes de l'esprit critique - wikipedia a écrit:
Reconnaître les artifices de l'imposture

  • L'argument d'autorité : prendre ou présenter quelque chose pour vrai parce que la source fait autorité
  • L'effet boule de neige ou syndrome Popeye : principe des rumeurs, des légendes urbaines, des lieux communs et du bouche-à-oreille, où l'on répète ce que l'on a entendu
  • L'effet petits ruisseaux : les petits oublis et les erreurs fines donnent les grandioses théories
  • L'effet cerceau : cercle vicieux consistant à admettre ou faire admettre au départ ce que l'on entend prouver
  • L'effet impact : utilisation de la connotation, le poids des mots est employé pour induire une idée différente de celle que les mots prétendent représenter
  • L'effet bi-standard : modification des règles en fonction des réponses
  • L'effet bipède (ou syndrome de Pangloss) : raisonnement à rebours vers une cause possible
  • L'effet puits : plus un discours est creux, plus les auditeurs peuvent s'y reconnaître
  • L'effet cigogne : confusion de corrélation et causalité
  • Le syndrome du poulpe : tendance à s'accrocher bec, ongles et tentacules à sa théorie
  • Le syndrome de Galilée : toute personne qui adhère à une pseudo-théorie la considère presque toujours comme révolutionnaire, et en outre s'estime persécutée

Principes critiques de base contre l'affirmation gratuite et superficielle

  • L'analogie n'est pas une preuve
  • La bonne foi n'est pas un argument
  • Accorder toute son importance à l'incertitude d'un résultat
  • Une analyse globale ou statistique est souvent concluante
  • Une théorie scientifique est vérifiable, vérifiée et réfutable
  • L'origine de l'information, des sources, est fondamentale
  • La force d'une croyance peut être incommensurable
  • Prudence dans l'interprétation
  • Distinguer ce qui nous paraît vrai de ce qui nous plairait qu'il soit vrai
  • Un scénario n'est pas un fait, ni une loi
  • Le mode de rejet des données est significatif

Oublis à ne pas commettre

  • Au travers du faisceau de preuves, la réunion de plusieurs arguments suspects n'est pas une preuve solide
  • Ne jamais dire jamais
  • Éviter le « j'y crois donc c'est vrai »

La personne de la vidéo utilise l'effet boule de neige accouplé aux petits ruisseaux.
Et petite note en parenthèse, JR avec qui je discutais sur les noms de gens qu'il accuse a utilisé l'effet cerceau en citant dan.

Et j'ai aussi constaté quelque chose d'amusant dans ce genre de discours. Si c'est une personne qui donne des cours, elle utilise allègrement des techniques de rhétorique comme dans la vidéo. Mais si c'est une personne qui a assisté à un cours et qui l'explique à une autre personne, tout d'un coup c'est nettement moins convaincant. La magie n'opère plus. Cela suggère fortement que la mise en forme du message est indispensable pour convaincre l'auditoire, ce qui est très suspect pour un message sensé être la vérité.

Anaïs, était-ce que tu voulais démontrer par cette vidéo? Un bel exemple que formation donné par un charlatant qui endort l'esprit critique?

Je pense que je me complique la vie en ayant choisi cet exemple là...
Pourtant, toi, tu vas un peu trop vite en besogne... essaie de voir que nous ne sommes pas libre de penser.
Regarde comment tu réagis...
T'es marrant, toi. C'est toi qui prétends que nous ne sommes pas libre de penser, pas moi. La charge de la preuve te revient.
Pour ma part, j'ai déjà exposé quelques uns de mes arguments concernant la vidéo. La balle est donc dans ton camp.
Revenir en haut Aller en bas
levergero78
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 697
Age : 67
Localisation : yvelines & finistère
Date d'inscription : 04/03/2013

MessageSujet: Re: Dieu, cet éternel... absent   Lun 9 Juin 2014 - 15:12

Créer l'homme en premier à partir de la poussière (où il retournera) et la femme à partir d'une côte d'Adam pour en faire, de facto, un être inférieur, ce qui se vérifie dans presque toutes les religions, me parait tout à fait anormal, pour ne pas dire plus...
Revenir en haut Aller en bas
http://jean-paul.vefblog.net
l'intondable
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6406
Age : 67
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Dieu, cet éternel... absent   Lun 9 Juin 2014 - 15:34

levergero78 a écrit:
Créer l'homme en premier à partir de la poussière (où il retournera) et la femme à partir d'une côte d'Adam pour en faire, de facto,  un être inférieur, ce qui se vérifie dans presque toutes les religions, me parait tout à fait anormal, pour ne pas dire plus...
C'est probablement pour cela qu'il y a aussi eu Lilith.
Revenir en haut Aller en bas
levergero78
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 697
Age : 67
Localisation : yvelines & finistère
Date d'inscription : 04/03/2013

MessageSujet: Re: Dieu, cet éternel... absent   Lun 9 Juin 2014 - 17:09

Very Happy    Very Happy     Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://jean-paul.vefblog.net
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 9030
Age : 57
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Dieu, cet éternel... absent   Lun 9 Juin 2014 - 20:06

l'intondable a écrit:
levergero78 a écrit:
Créer l'homme en premier à partir de la poussière (où il retournera) et la femme à partir d'une côte d'Adam pour en faire, de facto,  un être inférieur, ce qui se vérifie dans presque toutes les religions, me parait tout à fait anormal, pour ne pas dire plus...
C'est probablement pour cela qu'il y a aussi eu Lilith.

Le problème c'est qu'avant qu'Eve ne fut Lilith était déjà.

Vous voyez c'est ''elle'' donc le problème.

Et il ne semble pas qu'elle soit réhabililithable!  

  

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu, cet éternel... absent   Lun 9 Juin 2014 - 20:10

Comment ça, c'est elle le problème?
Revenir en haut Aller en bas
l'intondable
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6406
Age : 67
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Dieu, cet éternel... absent   Lun 9 Juin 2014 - 21:14

Bien au contraire, ça démontre que c'est "lui" le problème. Et vu qu'il n'est toujours pas parti, le problème est encore actuel.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 9030
Age : 57
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Dieu, cet éternel... absent   Mer 11 Juin 2014 - 16:03

Lilith a écrit:
Comment ça, c'est elle le problème?

J'avais dit ça un peu à la blague puisque j'ai toujours été un peu plus pro-Lilith que pro-Adam mais en y réfléchissant bien il me semble assez évident que si toutes les femmes étaient des ''Lilith'' allant se faire enculer par le premier démon venu et laissant leurs âmes-soeur se masturber jusqu'à développer une déviance fétichiste envers leurs propres côtes cela ferait beaucoup d'hommes frustrés et possiblement encore plus de guerres et d'hommes avides de dominer sur tout ce qui bouge.

Je veux bien comprendre que Lilith ne voulait pas être dominée par Adam mais d'un autre côté il doit bien y avoir une raison si l'homme (ainsi que la plupart des mâles dans la nature) a été physiquement conçu plus grand et plus volumineux que la femme bien que celle-ci peut dominer l'homme sur d'autres plans et notamment par son immense pouvoir de séduction sans oublier son courage quand on pense que peu d'hommes accepteraient de souffrir autant pour mettre un enfant au monde.

Sauf que Lilith elle non seulement n'enfante pas mais en plus elle tue les enfants en bas âge selon la légende alors avouons que notre éternelle rebelle n'est pas si sympathique que ça.  
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26750
Age : 56
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Dieu, cet éternel... absent   Mer 11 Juin 2014 - 16:34

Lilith était la première féministe.
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 9030
Age : 57
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Dieu, cet éternel... absent   Mer 11 Juin 2014 - 20:52

florence_yvonne a écrit:
Lilith était la première féministe.

Elle est surtout une grande égoïste qui ne s'est préoccupée que de son seul bien-être sans jamais le trouver toutefois et tout cela sans aucune empathie pour l'homme qu'elle a quitté et qui n'était pas prêt à vivre cette séparation d'autant plus qu'il a continué à l'aimer encore longtemps par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu, cet éternel... absent   Mer 11 Juin 2014 - 21:07

Non mais je rêve!!! Et Adam, il n'a pas été égoïste? Il a été se plaindre à Yahvé du fait qu'elle refusait de se mettre sous lui!!! C'est quand même Adam qui a eu le privilège d'inventer la connerie! Bravo messieurs, vous méritez une Bouse d'or.

En plus, t'es d'une mauvaise foi Chribou dans ce que tu dis, tu calques ton histoire personnelle sur lui... Aller, on passe à autre chose...
Revenir en haut Aller en bas
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 9030
Age : 57
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Dieu, cet éternel... absent   Mer 11 Juin 2014 - 21:33

J'ai effectivement eu une histoire personnelle en rapport avec une certaine ''Lilith'' (soit la vraie ou une copie assez conforme) mais ça ne m'empêche absolument pas d'avoir sur ce personnage un point-de-vue aussi objectif que n'importe qui...me semble t-il ou du moins jusqu'à preuve du contraire je me crois capable de ce détachement et par ailleurs pour me faire mon opinion je me suis basé sur toute cette littérature la concernant en essayant de faire abstraction de mon expérience autant que possible.

En tous cas pour moi une chose est très claire c'est qu'Adam a ressenti beaucoup plus d'amour pour Lilith qu'elle pour lui et ça c'est un point en sa faveur mais s'ils ont été créés en même temps on peut s'attendre à ce qu'ils soient égaux en terme de vertu même s'ils sont très différents l'un de l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dieu, cet éternel... absent   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dieu, cet éternel... absent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 23 sur 24Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dieu, cet éternel... absent
» Le dieu absent
» Tu aimeras l'Eternel, ton Dieu...
» Seuls ceux qui ont le Sceau du Dieu Vivant seront protégés de la Marque de la Bête !
» Il ne peut rien y avoir de bon là où Dieu est absent, a affirmé Benoît XVI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Religions abrahamiques :: Forum inter-religieux-
Sauter vers: