Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 définition de l'amour ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: définition de l'amour ?   Mar 10 Mai 2011 - 11:04

Amada a écrit:
En fait, on pourrait aussi dire que l'amour est un des grands moteurs des actions des humains, parmi d'autres moteurs:
L'amour
La haine
La jalousie
L'argent
Le pouvoir
La vanité (orgueil)

Toutes ces choses font faire des folies aux hommes.

Bien, mais il n'est point d'amour , là où semble se dessiner les cinq autres agrégats que tu nous cites...
Pourtant; La haine ce peut-être une vindicte un mépris fondamental pour l'ennemi implacable et belliqueux.
La jalousie aussi , est un moteur qui va à l'encontre de l'amour; c'est l'inverse...mais bien dosée elle s'avère une protectrice du couple.
L'argent, intéressant, une énergie qui bien domestiquée n'est pas dangereuse et remplace avantageusement le manque de bonheur et d'équité.
Le pouvoir, est à celui qui le mérite par son autorité naturelle et mélée de sagesse, il est le chef idéal.
La vanité, ne siège pas dans le coeur de celui qui sait, car il a le devoir de d'enseigner son savoir,il n'a point d'orgueil en ce monde.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9757
Age : 66
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: définition de l'amour ?   Mar 10 Mai 2011 - 15:25

elmakoudi a écrit:


sais tu stana que Parmi les croyances absurdes, il faut citer la légende affirmant que les noms des filles qui avaient atteint l’âge du mariage étaient rédigés sur de petits rouleaux de papiers, qui étaient déposés dans un récipient sur une table. Ensuite, les jeunes gens qui désiraient le mariage étaient appelés pour faire un tirage au sort, puis chacun d’eux était mis au service de la fille dont le nom se trouvait écrit sur le rouleau de papier qu’il a tiré, et ceci pendant un an, au cours duquel ils se découvraient l’un l’autre et décidaient ensuite si le mariage allait être conclu. Sinon, ils reprenaient les mêmes procédures au cours de la fête de l’année suivante.
Very Happy Peux tu citer la source de ton information, il serait intéressant d'en connaître l'origine exacte, car véhiculée avec quelques variantes?
Ce que tu décris ne semble pas être pas être une croyance absurde ou une légende comme tu le dis mais s'apparente à une tradition rurale populaire

Cette fête était donc l'occasion pour les jeunes célibataires, dans les villages, de trouver leur moitié. On organisait des tirages au sort (les prénoms des jeunes filles non mariées étaient inscrits sur des bouts de papier, et tirés au sort par les jeunes gens "libres") ou des parties de cache-cache (chaque jeune fille à marier se cachait, et le jeune homme qui la trouvait devait, paraît-il, l'épouser...

Clic sur -->Lien
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: définition de l'amour ?   Mar 10 Mai 2011 - 16:13

Personne a écrit:
elmakoudi a écrit:


sais tu stana que Parmi les croyances absurdes, il faut citer la légende affirmant que les noms des filles qui avaient atteint l’âge du mariage étaient rédigés sur de petits rouleaux de papiers, qui étaient déposés dans un récipient sur une table. Ensuite, les jeunes gens qui désiraient le mariage étaient appelés pour faire un tirage au sort, puis chacun d’eux était mis au service de la fille dont le nom se trouvait écrit sur le rouleau de papier qu’il a tiré, et ceci pendant un an, au cours duquel ils se découvraient l’un l’autre et décidaient ensuite si le mariage allait être conclu. Sinon, ils reprenaient les mêmes procédures au cours de la fête de l’année suivante.
Very Happy Peux tu citer la source de ton information, il serait intéressant d'en connaître l'origine exacte, car véhiculée avec quelques variantes?
Ce que tu décris ne semble pas être pas être une croyance absurde ou une légende comme tu le dis mais s'apparente à une tradition rurale populaire

Cette fête était donc l'occasion pour les jeunes célibataires, dans les villages, de trouver leur moitié. On organisait des tirages au sort (les prénoms des jeunes filles non mariées étaient inscrits sur des bouts de papier, et tirés au sort par les jeunes gens "libres") ou des parties de cache-cache (chaque jeune fille à marier se cachait, et le jeune homme qui la trouvait devait, paraît-il, l'épouser...

Clic sur -->Lien

Je n'arrive pas à ouvrir ce lien, du moins à cet instant.
Mais je trouve que c'était une jolie tradition populaire, justement.
Et il y en avait plein d'autres.
Seul inconvénient des mariages entre jeunes gens et jeunes filles du même village, la consanguinité pernicieuse que cela pouvait engendrer et les problèmes de santé qui allaient avec.
Revenir en haut Aller en bas
Stana
Chercheur
Chercheur
avatar

Nombre de messages : 87
Age : 43
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 23/03/2011

MessageSujet: Re: définition de l'amour ?   Mar 10 Mai 2011 - 17:10

elmakoudi a écrit:
Stana a écrit:
Si Mansour:je trouve ce que tu as écrit vraiment trés beau,que ce soit pour la forme ou le fond.C'est à la fois poétique et juste.
Elmakoudi:oui,c'est vrai que les grecs connaissaient bien toutes les nuances des sentiments humains...j'ai un peu lu Platon,on ne peu que le constater.
merci stana
sais-tu « la fête des amoureux », étant donné que Saint-Valentin est considéré comme l’intercesseur et le saint patron des amoureux.

c'est que la tradition philosophique propose essentiellement deux réponses à cette question:de Platon et Spinoza
sais tu stana que Parmi les croyances absurdes, il faut citer la légende affirmant que les noms des filles qui avaient atteint l’âge du mariage étaient rédigés sur de petits rouleaux de papiers, qui étaient déposés dans un récipient sur une table. Ensuite, les jeunes gens qui désiraient le mariage étaient appelés pour faire un tirage au sort, puis chacun d’eux était mis au service de la fille dont le nom se trouvait écrit sur le rouleau de papier qu’il a tiré, et ceci pendant un an, au cours duquel ils se découvraient l’un l’autre et décidaient ensuite si le mariage allait être conclu. Sinon, ils reprenaient les mêmes procédures au cours de la fête de l’année suivante.
Merci^^C'est vraiment interressant,et ça ne m'étonne pas.Toutes nos traditions ont une origine plus ou moins païenne.Dans le cas présent,c'est vraiment pittoresque et trés joli.
Revenir en haut Aller en bas
Stana
Chercheur
Chercheur
avatar

Nombre de messages : 87
Age : 43
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 23/03/2011

MessageSujet: Re: définition de l'amour ?   Mar 10 Mai 2011 - 17:16

Si Mansour:mais je t'en prie,c'est sincère.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 10734
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: définition de l'amour ?   Mar 10 Mai 2011 - 22:18

Personne a écrit:


Clic sur -->Lien
Citation :

C'est à partir de la mi-février que les oiseaux commencent à s'accoupler. La Saint Valentin marque donc le début de la saison des amours chez de nombreux animaux,
Je ne pensais pas que la saison des amours commençait si tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Stana
Chercheur
Chercheur
avatar

Nombre de messages : 87
Age : 43
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 23/03/2011

MessageSujet: Re: définition de l'amour ?   Mer 11 Mai 2011 - 17:43

Oui,c'est vraiment bien^^
Revenir en haut Aller en bas
Inqualifiable
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 178
Age : 50
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 22/06/2011

MessageSujet: RE: Une définition de l'amour    Mer 22 Juin 2011 - 20:33

Citation :
Quel est pour vous la définition de l'amour ?
mettre quelqu'un au dessus de soi, lui accorder plus d'importance qu'à soi-même.

quel est pour vous la définition de l'amour maternel?
être prêt à tout pour préserver la vie, la santé et le bonheur de ses enfants

L'amour pour un homme ou une femme ?
être prêt à pardonner les fautes et les erreurs

l'amour pour un animal?
se donner pour mission de l'aimer et le protéger, mais sans aller aussi loin que pour ses enfants.

L'amour pour Dieu ?
la confiance, la sérénité, l'attente.

Et aussi l'amour de Dieu pour nous?
la confiance, la sérénité, l'attente.

Je sais c'est beaucoup de questions mais c'est l'amour.

Sarah

Le sujet est vaste mais cela provient en partie du fait qu'il s'agit d'un mot fourre-tout.
Comme cela a déjà été précisé, les grec avaient un vocabulaire plus riche.

Pour fixer les idées, j'ajouterais que l'on apprécie un plat, on aime une personne et on vénère un dieu.

Pour ce qui est de la définition, de manière générale, la meilleure que j'aie trouvée est celle de Scott Peck dans Le chemin le moins fréquenté:
L'amour, c'est la volonté de se dépasser dans le but de nourrir sa propre évolution spirituelle ou celle de quelqu'un d'autre. Scott Peck dit aussi que l'amour est un choix. Cela peut paraitre choquant à certains (surtout aux plus romantiques) mais il est intéressant de faire le rapprochement avec les célèbre paroles d'A. Crowley qui venait d'une toute autre sphère culturelle et philosophique:
"Love is the law,
Love under Will"
càd
"L'Amour est la loi,
L'Amour sous la Volonté"

Pour ce qui est du côté émotionel (je n'oublie pas les romantiques Wink) Ayn Rand dans La révolte d'Atlas nous le décrit comme une forte émotion que l'on donne en cadeau à quelqu'un en échange de ses vertus. Car c'est finalement bien une personne, une personnalité que l'on aime pour ce que nous estimons être des qualités. Evidemment, dans le jeu de la séduction qui est le prémice de toute relation (saine) de couple, le physique, le look et le sex-appeal vont jouer leur rôle. Mais nous sommes là dans un tout autre registre que ce que je mets dans le mot "amour".
Aussi, l'amour est aveugle quand nous sommes amoureux et à mes yeux aimer et être amoureux sont deux choses distinctes dont la dernière a pour cause sous-jacente notre instinct de reproduction.

Voilà pour ce qui est définitions, j'aimerais revenir en vrac sur qq posts:

Un pote m'a dit un jour, "La came c'est comme le chocolat: c'est bon!" à méditer...
Et quand on considère l'autre comme du chocolat on est soit dans le libertinage hédoniste (à deux) ou dans la perversion (seul)!

L'amour propre est bien inclus dans la définition de Mr Peck et c'est effectivement selon moi le fondement à partir duquel il est possible de "nourrir l'évolution spirituelle de quelqu'un d'autre."

Par contre je m'érige vigoureusement contre toute idée de sacrifice, cette morale sacrificielle de l'amour qui a perverti de trop nombreux esprit a été quand même bien démontée par Ayn Rand. C'est un mode de pensée qui nous viens en droite ligne de notre culture judéo-chrétienne.

Dieu est amour... et l'amour est une volonté. Ca a l'air de coller. Mais dieu est aussi ineffable, indicible et caché derrière un nuage d'inconnaissance vous diront tous les mystiques. Mais comment "aimer son prochain comme soi même" et comment "aimer ses ennemis"... ou pas si nous n'avons pas le choix? Car privé de notre libre arbitre, comment en serions nous tenus pour responsables?

A propos des grecs justement, j'aime aussi la conception socratique de l'amitié. Pour Socrate deux amis sont deux personnes qui discutent et échangent sur de grandes idées. N'est-ce pas ce que font tout le temps nos ados? Passer leur temps à refaire le monde? Notez bien que chemin faisant nos deux amis socratique, par leur échanges philosophique, nourrissent mutuellement leurs évolutions spirituelles respectives. Une forme d'amour donc. Un amour platonique Wink

Ce n'est pas l'amour qui fait faire des folies aux homme mais une conception idéalisée de l'amour. Ce sont toujours au nom de grands idéaux que les pires atrocité ont été commises...

Je terminerai sur une note poétique: "L'amour n'existe pas, il n'y a que des preuves d'amour".


I.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Stana
Chercheur
Chercheur
avatar

Nombre de messages : 87
Age : 43
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 23/03/2011

MessageSujet: Re: définition de l'amour ?   Mer 22 Juin 2011 - 21:34

C'est trés beau,ce que tu dis làSi Mansour,trés sincèrement.C'est émouvant.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 3854
Age : 55
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

MessageSujet: Re: définition de l'amour ?   Ven 14 Mar 2014 - 8:52

Aimer, c’est continuer à aimer même quand la personne n’est plus tout à fait la même qu’avant. On l’aime pour ce qu’elle est. C’est quand on sent que rien ne pourra venir détruire cet amour quoi qu’il arrive.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: définition de l'amour ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
définition de l'amour ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» définition de l'amour ?
» C'est quoi l'amour ? (Une définition de l'amour qui n'est pas sans humour)
» 17 enfants donnent leur définition de l'amour : c'est touchant de naiveté ! ! !
» Le sentiment de vide affectif
» Caritas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: FORUM LAÏQUE :: Parlez-nous de vous :: Tout ce que vous avez envie de dire-
Sauter vers: