Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dieu a-t-il des besoins ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Dieu a-t-il des besoins ?    Mar 8 Avr 2014 - 10:21

Dieu n'a pas créé le monde par hasard, arbitrairement ou par caprice, alors Dieu obéit-il à un besoin en
créant le monde ? cela impliquerait qu'il n'est pas absolu, complet ?
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26750
Age : 56
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Dieu a-t-il des besoins ?    Mar 8 Avr 2014 - 10:56

Non, Dieu n'a besoin de rien puisqu'il a tout, puisqu'il est tout.
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu a-t-il des besoins ?    Mar 8 Avr 2014 - 11:14

florence_yvonne a écrit:
Non, Dieu n'a besoin de rien puisqu'il a tout, puisqu'il est tout.

Ok je suis d'accord, mais si ce n'est pas un besoin, une nécessité, un caprice, une décision arbitraire, ni le hasard, quelle est l'intention qui motive la création ?
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26750
Age : 56
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Dieu a-t-il des besoins ?    Mar 8 Avr 2014 - 11:34

JR a écrit:
florence_yvonne a écrit:
Non, Dieu n'a besoin de rien puisqu'il a tout, puisqu'il est tout.

Ok je suis d'accord, mais si ce n'est pas un besoin, une nécessité, un caprice, une décision arbitraire, ni le hasard, quelle est l'intention qui motive la création ?

Nul ne peut dire quelles sont les motivations de Dieu, elles nous passent largement au dessus de la tête.
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu a-t-il des besoins ?    Mar 8 Avr 2014 - 11:53

les voies du Seigneur son impénétrables   

mais il est possible que le dieu de notre univers, en tant que macrocosme, à qui nous appartenons directement et donc que nous devons servir, soit lui même ignorant de son origine et ainsi de suite ...

Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26750
Age : 56
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Dieu a-t-il des besoins ?    Mar 8 Avr 2014 - 12:04

JR a écrit:
les voies du Seigneur son impénétrables   

mais il est possible que le dieu de notre univers, en tant que macrocosme, à qui nous appartenons directement et donc que nous devons servir, soit lui même ignorant de son origine et ainsi de suite ...


Tu penses que Dieu t'a créé pour que tu le serves ? il te rémunère au moins ?
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu a-t-il des besoins ?    Mar 8 Avr 2014 - 12:22

Ben, si on considère que l'homme appartient à l'ensemble qu'on appelle Dieu, c'est une évidence, soit tu te mets au service de Dieu et tu vis en harmonie, soit tu ne conçois que ton ego, et là tu récupères la souffrance ...

une image. Si les cellules de ton estomac ne te servent plus, et n'en font qu'à leur tête, ça finit un jour par un cancer, il faut les éradiquer. C'est pareil si on voit l'univers comme un ensemble, un organisme, nous sommes interdépendants, mais nous devons servir le tout sinon par les lois, l'humanité disparaîtra comme une tumeur maligne.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26750
Age : 56
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Dieu a-t-il des besoins ?    Mar 8 Avr 2014 - 12:24

JR a écrit:
Ben, si on considère que l'homme appartient à l'ensemble qu'on appelle Dieu, c'est une évidence, soit tu te mets au service de Dieu et tu vis en harmonie, soit tu ne conçois que ton ego, et là tu récupères la souffrance ...

une image. Si les cellules de ton estomac ne te servent plus, et n'en font qu'à leur tête, ça finit un jour par un cancer, il faut les éradiquer. C'est pareil si on voit l'univers comme un ensemble, un organisme, nous sommes interdépendants, mais nous devons servir le tout sinon par les lois, l'humanité disparaîtra comme une tumeur maligne.  

Tu es donc le cancer de Dieu ?
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu a-t-il des besoins ?    Mar 8 Avr 2014 - 12:52

Moi, je ne sais pas, mais la société matérialiste sans aucun doute, si elle ne se reforme pas, elle sera détruite par le karma qu'elle a engendré, et ce sera pour le bien du plus grand, de la planète pour commencer, et au delà.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26750
Age : 56
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Dieu a-t-il des besoins ?    Mar 8 Avr 2014 - 12:57

Je vais te dire ce que j'en pense, Dieu se moque de tout cela comme de la première chaussette dont il n'a jamais eu besoin.
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu a-t-il des besoins ?    Mar 8 Avr 2014 - 12:59

Je ne partage pas ton avis, mais pourquoi pas. Seulement je pense qu'avec cette idée de Dieu avec qui tu n'as aucune relation, tu n'es pas loin de l'athéisme.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26750
Age : 56
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Dieu a-t-il des besoins ?    Mar 8 Avr 2014 - 13:07

JR a écrit:
Je ne partage pas ton avis, mais pourquoi pas. Seulement je pense qu'avec cette idée de Dieu avec qui tu n'as aucune relation, tu n'es pas loin de l'athéisme.

Absolument pas, je crois en un Dieu sans qui l'univers s'écroulerait sur lui même, Nous ne sommes rien sans lui, il est tout sans ou avec nous, nous sommes le grain de sable dans le désert qu'est Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 3854
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

MessageSujet: Re: Dieu a-t-il des besoins ?    Mar 8 Avr 2014 - 13:32

Il a peut être besoin que nous accédions à la perfection ? Puisque c'est le but de sa création...
Il est un peu nous, nous sommes un peu lui... puisque nous sommes toujours ce que nous créons...
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu a-t-il des besoins ?    Mar 8 Avr 2014 - 14:38

florence_yvonne a écrit:
JR a écrit:
Je ne partage pas ton avis, mais pourquoi pas. Seulement je pense qu'avec cette idée de Dieu avec qui tu n'as aucune relation, tu n'es pas loin de l'athéisme.

Absolument pas, je crois en un Dieu sans qui l'univers s'écroulerait sur lui même, Nous ne sommes rien sans lui, il est tout sans ou avec nous, nous sommes le grain de sable dans le désert qu'est Dieu.

L'homme biologique en tant que produit de l'évolution n'est peut être qu'un grain de sable insignifiant dans l'univers, mais sur le plan spirituel, l'homme en tant qu'âme pure, étincelle d'Esprit, est une émanation de Dieu, un miroir dans lequel il se contemple, aussi Il est tout pour nous et nous sommes tout pour Lui. N'est-ce pas le seul but de l'homme et par là, le jeu de la création, de devenir un pur miroir ?
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26750
Age : 56
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Dieu a-t-il des besoins ?    Mar 8 Avr 2014 - 15:19

JR a écrit:
florence_yvonne a écrit:
JR a écrit:
Je ne partage pas ton avis, mais pourquoi pas. Seulement je pense qu'avec cette idée de Dieu avec qui tu n'as aucune relation, tu n'es pas loin de l'athéisme.

Absolument pas, je crois en un Dieu sans qui l'univers s'écroulerait sur lui même, Nous ne sommes rien sans lui, il est tout sans ou avec nous, nous sommes le grain de sable dans le désert qu'est Dieu.

L'homme biologique en tant que produit de l'évolution n'est peut être qu'un grain de sable insignifiant dans l'univers, mais sur le plan spirituel, l'homme en tant qu'âme pure, étincelle d'Esprit, est une émanation de Dieu, un miroir dans lequel il se contemple, aussi Il est tout pour nous et nous sommes tout pour Lui. N'est-ce pas le seul but de l'homme et par là, le jeu de la création, de devenir un pur miroir ?  

Non, l'homme n'est qu'un animal parmi tous les animaux de la création.
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu a-t-il des besoins ?    Mar 8 Avr 2014 - 15:52

florence_yvonne a écrit:
JR a écrit:
florence_yvonne a écrit:


Absolument pas, je crois en un Dieu sans qui l'univers s'écroulerait sur lui même, Nous ne sommes rien sans lui, il est tout sans ou avec nous, nous sommes le grain de sable dans le désert qu'est Dieu.

L'homme biologique en tant que produit de l'évolution n'est peut être qu'un grain de sable insignifiant dans l'univers, mais sur le plan spirituel, l'homme en tant qu'âme pure, étincelle d'Esprit, est une émanation de Dieu, un miroir dans lequel il se contemple, aussi Il est tout pour nous et nous sommes tout pour Lui. N'est-ce pas le seul but de l'homme et par là, le jeu de la création, de devenir un pur miroir ?  

Non, l'homme n'est qu'un animal parmi tous les animaux de la création.

Est animal celui qui le veut bien, qui se laisse dominer par ses instincts animaux, alors oui dans ce cas il est même moins qu'un animal car il commet une grave erreur, il rejette, il gaspille un cadeau que Dieu lui a fait, l'opportunité de s'élever spirituellement, de recouvrer sa vraie nature. Je parlais de l'homme spirituel.
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 3854
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

MessageSujet: Re: Dieu a-t-il des besoins ?    Mar 8 Avr 2014 - 15:55

Ghislaine LANCTOT (dit GHIS) nous parle ce l'animalité dans plusieurs vidéos sur internet : quitter notre animalité pour aller vers :

La Diessité

La diessité désigne la prochaine espèce vers laquelle évolue l’humanité. Elle se manifestera lorsque le gouvernement de l’intelligence sera remplacé par la souveraineté individuelle de l’âme. Les ateliers de diessité font référence à la Conscience Diessique Appliquée (CDA) au quotidien, telle que Personocratia l’applique dans toutes ses activités.

CONSCIENCE veut dire état d’éveil à la réalité.
Quelle réalité? -La réalité de qui je suis, mon Ëtre.
Qui suis-je? - L’unique esprit créateur de tout l’univers.

DIESSIQUE veut dire l’autorité suprême, la souveraineté.
La diessité créatrice est inhérente à toute chose.
Non pas une étincelle diessique ou un membre de Diesse,
mais bien les trois éléments de la trinité :
l’esprit créateur, la matière créée, l’illimité.

APPLIQUÉE veut dire penser, parler, agir en être diessique,
dans tous les domaines de ma vie quotidienne.
Sans cette étape, ma vie est stérile et je meurs.
C’est l’infusion de l’esprit dans la matière qui
assure l’évolution de conscience et
conduit à l’immortalité physique.

Voici quelques exemples de diessité appliquée au quotidien :
• Diesse obéit à sa loi à elle. Je fais ce que me dicte ma conscience et non ce que m'imposent les autorités extérieures.
• Diesse fait la paix. Je ne participe pas aux impôts et taxes, car ils servent à financer la guerre. Je contribue au bien public à ma façon.
• Diesse s'assume. Je crée mon boulot moi-même. Je ne me vends pas comme esclave à un employeur. Je suis créatrice, responsable, garante de tout ce qui m'arrive et ne fais pas payer l'autre à ma place. Je ne me fais pas entretenir par les autorités. Je n'ai pas d'assurances.
• Diesse est jeunesse éternelle. Je ne mets pas d'argent de côté pour mes vieux jours. Je ne cotise pas à des fonds de pension et ne touche pas de pension de vieillesse.
• Diesse est toute-puissante. Je n'ai besoin ni de sécurité ni de protection et encore moins de prévention. Je décline toute assurance, en commençant par l’assurance-maladie.
• Diesse est une personne souveraine, l'autorité suprême. Je n'ai pas besoin de gouvernement. Et encore moins d’élections, de politique, d’impôts...
• Diesse est illimitée. Je n'appartiens à aucun pays limité, aucune compagnie (société) limitée, aucune ROSSSSS (religion, ordre, secte, société secrète, science, spiritualité). Mon allégeance est envers ma diessité intérieure.
• Diesse est juste. Je n'investis pas à la bourse. Je n'emprunte ni ne prête avec intérêts. Je ne fais pas affaire avec les banques, car elles prêtent du vent. Je crée et utilise ma propre monnaie. J'échange sans intérêts, sans taxes, de façon juste. Je paye le prix juste.
• Diesse est en parfaite santé. Je ne vais pas chez le médecin, spécialiste de la maladie.
• Diesse est immortelle. Je fais circuler l'argent au lieu de l'accumuler. Je ne fais pas de testament et ne laisse pas d’héritage.
• Diesse est riche. J'achète beau, bon et cher, des produits locaux chez des marchands locaux. Je recherche la durabilité... immortalité oblige!
• Diesse est amour infini, la seule réalité. Je me vois dans les autres et les traite comme moi-même. Je n’ai besoin ni d’armée ni de police.
• Diesse est tout. Je suis unifiée et ne connais pas d'ennemi extérieur, car il n'y en a pas. Je n'ai peur ni des gens, ni des microbes, ni du futur.
• Diesse est créatrice. Je me crée moi-même. Je suis un original et non une reproduction. Je ne crois plus à la procréation. Les parents reproducteurs d’enfants, c'est une histoire de photocopie, une légende aussi périmée que celle du Père Noël. Je mets fin à mon attachement aux rôles, aux coutumes et aux traditions familiales, ainsi qu'à l'institution elle-même, la famille.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26750
Age : 56
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Dieu a-t-il des besoins ?    Mar 8 Avr 2014 - 17:47

JR a écrit:
florence_yvonne a écrit:
JR a écrit:
florence_yvonne a écrit:


Absolument pas, je crois en un Dieu sans qui l'univers s'écroulerait sur lui même, Nous ne sommes rien sans lui, il est tout sans ou avec nous, nous sommes le grain de sable dans le désert qu'est Dieu.

L'homme biologique en tant que produit de l'évolution n'est peut être qu'un grain de sable insignifiant dans l'univers, mais sur le plan spirituel, l'homme en tant qu'âme pure, étincelle d'Esprit, est une émanation de Dieu, un miroir dans lequel il se contemple, aussi Il est tout pour nous et nous sommes tout pour Lui. N'est-ce pas le seul but de l'homme et par là, le jeu de la création, de devenir un pur miroir ?  

Non, l'homme n'est qu'un animal parmi tous les animaux de la création.

Est animal celui qui le veut bien, qui se laisse dominer par ses instincts animaux, alors oui dans ce cas il est même moins qu'un animal car il commet une grave erreur, il rejette, il gaspille un cadeau que Dieu lui a fait, l'opportunité de s'élever spirituellement, de recouvrer sa vraie nature. Je parlais de l'homme spirituel.

Moi, je suis un animal qui cherche à recouvrer ses instincts tel l'empathie, la télépathie, voire la télékinésie, talents que le premier cabot venu possède.
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu a-t-il des besoins ?    Mar 8 Avr 2014 - 18:10

Si Mansour a écrit:
JR a écrit:
Dieu n'a pas créé le monde par hasard, arbitrairement ou par caprice, alors Dieu obéit-il à un besoin en
créant le monde ? cela impliquerait qu'il n'est pas absolu, complet ?
Cher Jayram,
Il n'y a nul besoin de chercher à prouver l’existence de l’Amour qui existe déjà entre l’homme et Dieu, mais nous convenons que si l’Amour comme dans le sens humain implique nécessairement l’inclination vers un objet, ce qui fait défaut à l’amoureux, la question se pose donc : est-il possible de dire que Dieu puisse aimer l’homme? Nous en comprenons effectivement que si Dieu sent ce mouvement de l’amour tel que compris par les hommes pour tout être autre que Lui-même, Il serait de ce fait lui également une simple créature nécessiteuse, aspirant à surmonter certaines insuffisances dans Sa propre nature.

Seulement en Islam dans un hadith demeuré célèbre, Dieu dit : « J’ai aimé à être connu, alors J’ai créé le monde ». Ainsi, l’amour est présenté comme étant l’acte initial de Dieu dans Son approche de la création. Vous comprenez pourquoi nous autres musulmans n'avons aucune patience en ce sens c'est la vision de l’Être suprême que nous revendiquons. «Vivre dans l’intime compagnie de Dieu » c'est d'ailleurs cela le but de tout croyant, et l’aboutissement du cheminant devrait toujours être cette station. L’attitude de certains ascètes qui se retranchent dans les endroits les plus discrets et qui ont décidé d’arriver à cette station au prix de tous les sacrifices avait pour but de se faire envahir par cette présence divine.

Il nous faut cependant saisir que le Mouvement d'amour de Dieu est éternel et immuable donc, comme essaient de nous l'expliquer les connaissants ésotériques, Dieu l'a pour lui-même dans son éternité. Quand l’amour est attribué à Dieu, celui-ci a besoin d’être expliqué d’une manière qui n’est pas en contradiction avec les enseignements religieux qui mettent d'une manière définitive de coté tout besoin a la Divinité créatrice. L’amour de Dieu reste par contre la raison qui sous-tend la création de l’univers. C'est dans cette vision des choses que la religion croise l’amour et l'adoration sous toutes ses formes, amour de Dieu et amour des hommes et des créatures. Leur carrefour féconde la spiritualité éprise d’absolu et de don de soi. N'eût été l'amour aucune chose ne serait désirée et rien par conséquent n'existerait. Nous comprenons donc qu'a la vue de l'Islam et des hadiths sur l'Amour, l'univers, connu de Dieu de toute éternité mais qui s'ignore lui-même, est tiré du néant par la seule vertu de l'amour que Dieu se porte.

Alors que nos amis athées nous laisse dans notre profonde ivresse dans l'Amour majestueux et éternel du tout puissant et de récolter le Don De Soi de la divinité et surtout ne pas nous entraîner dans leur vision charnelle des choses ou de leurs simple pensée discursive.

Je tombe par hasard sur la présentation d'un texte chrétien qui n'est pas si mal...comme quoi les voies mystiques qu'ils soient du soufisme, du christianisme, ou de la bhakti se rejoignent parfaitement.

" Aimer, c'est le tout de l'homme, comme, c'est la raison de Dieu... Un Dieu qui ne serait pas amour est incompréhensible : Il lui manquerait, quelque chose : la faculté de se donner comme il aime, c'est-à-dire sans mesure. Or, tout est à lui, tout émane de lui, et il n'est rien sans lui. L'Amour explique donc le Créateur prodigue de lui-même, comme il explique l'a créature qui ne serait pas sans le don de Dieu : En Lui nous vivons, nous agissons et nous sommes.

De là, la nécessité absolue pour l'homme de rester inséparablement uni à Dieu, et de trouver ses délices dans son amour, s'il veut vivre éternellement, comme Dieu lui-même se plaît parmi les enfants des hommes : Je trouve mes délices dans la compagnie des fils des hommes. S'écarter de lui c'est s'éloigner de la Vie, et tomber dans la Mort, qui n'est autre que la séparation d'avec Dieu : Éloignez-vous de moi, maudits de mon Père !

Mais, peut-on ne pas aimer l'Amour ? Tout converge vers lui, dans le ciel et sur la terre, parce que tout aspire au bonheur, et que le bonheur n'est pas en dehors de l'Amour. La haine engendre la malédiction et creuse les abîmes. Ne pas aimer l'Amour, c'est donc se séparer de la Vie, et se vouer à la Mort éternelle.

Eh ! qui donc est l'Amour ? L'Amour c'est l'Entre parfait qui, se suffisant à lui-même, attire à lui ce qui vient de lui et ne peut vivre sans lui. Il se répand hors de lui, parce qu'il est bon et veut faire profiter sa créature de la surabondance de ses dons. Et il se donne, dans la mesure de sa bonté, qui est sans mesure. De là, la nécessité de le connaître. Mais le connaître et le voir, c'est l'aimer, car l'amour attire l'amour. Et c'est de lui qu'émanent la joie et le bonheur, comme de leur source ; et il les communique à ceux qui venus de lui, se sentent attirés vers lui, le recherchent parce qu'ils ont soif de lui, et que cette soif qui n'est autre que l'appétit de l'amour, leur procure le bonheur initial, bien qu'elle ne soit et ne puisse être pleinement étanchée et satisfaite dans cette vie.

Et, quand ils ont goûté de cette eau vive qui jaillit jusqu'à la vie éternelle, c'est alors le désir insatiable de la possession, qui donne à l'âme éprise d'amour divin, quelque chose du bonheur séraphique, en attendant que, par la vision béatifique, elle puisse jouir pleinement de Celui qui est l'Amour et la joie essentielle.

Chercher Dieu, le connaître ; et quand on l'a trouvé, se complaire dans sa vision ineffable et lui rendre amour pour amour... Voilà l'objet de la Contemplation.

C'est la possession anticipée et partielle de Celui qui remplit l'univers de sa gloire, nous vivifie de sa propre vie, nous fait participants de son être, nous illumine de sa lumière, nous réchauffe de sa flamme, et nous entraîne, à travers l'espace et le temps, au-dessus et au-delà des mondes et des cieux, jusqu'à ces régions suprêmes, où Dieu un et trois réside éternellement dans sa gloire.

Voir Dieu sur la terre à travers les voiles du mystère, comme dans un miroir où se reflète sa face, avant de le contempler à découvert dans les demeures éternelles, se nourrir de sa chair divine, afin de vivifier sa faiblesse et de résister aux illusions du monde, entretenir par la prière, le sacrifice, le désir et l'amour, l'union indissoluble avec Celui dont la possession est inséparable de la béatitude : c'est là le but de l'homme sur la terre.

Les Saints l'ont compris, et ils se sont élevés si haut dans la Contemplation, que le passage du temps à l'éternité n'a été pour eux que la déchirure du voile à travers lequel ils voyaient déjà Dieu. Un éblouissement de lumière a succédé à cette demi-clarté, et leurs soupirs, leurs élans d'amour, leurs extases mêmes, ont fait place à des transports d'allégresse infinie... dans la pleine possession de Dieu. "
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 3854
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

MessageSujet: Re: Dieu a-t-il des besoins ?    Mar 8 Avr 2014 - 19:49

[quote="florence_yvonne"][quote="JR"][quote="florence_yvonne"][quote="JR"]

Ghis te dirait que tu es alors bien partie sur le chemin de la Diessité.

elle te précise ce que veut dire abandonner notre "animalité".

Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète


Masculin Nombre de messages : 6091
Age : 58
Localisation : France
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: Dieu a-t-il des besoins ?    Mar 8 Avr 2014 - 20:15

JR a écrit:
Dieu n'a pas créé le monde par hasard, arbitrairement ou par caprice, alors Dieu obéit-il à un besoin en
créant le monde ? cela impliquerait qu'il n'est pas absolu, complet ?

Tous les éléments se complètent , l'absolu en est le centre , qui n'est pas un centre dans l'infini , ce n'est pas un besoin mais une triple réalité : absolu , cosmogonique et empirique , une source des éléments chimico-éthérique ( la matière ) et les dieux vivants , puis le monde de l'incarnation . Dans l'éternité et qui n'a ni commencement ni fin .

















Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26750
Age : 56
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Dieu a-t-il des besoins ?    Mer 9 Avr 2014 - 10:41

Est-ce que Dieu dort ? est-ce qu'il va aux toilettes ? Est-ce qu'il mange ?
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 3854
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

MessageSujet: Re: Dieu a-t-il des besoins ?    Mer 9 Avr 2014 - 10:52

florence_yvonne a écrit:
Est-ce que Dieu dort ? est-ce qu'il va aux toilettes ? Est-ce qu'il mange ?
Il y a un peu de dieu dans chacun de nous....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dieu a-t-il des besoins ?    

Revenir en haut Aller en bas
 
Dieu a-t-il des besoins ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dieu répond à tous nos besoins
» Dieu connaît nos réels besoins
» La nature humaine est malade et a besoin de Dieu pour guérir...
» MES DEUX ALLERGIES: L'ALCOOL ET DIEU
» Prière au Père ! Que Dieu te bénisse toi qui lit cette prière !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Religions abrahamiques :: Forum inter-religieux-
Sauter vers: