Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La psychogénéalogie

Aller en bas 
AuteurMessage
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31659
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: La psychogénéalogie   Mar 6 Mar 2007 - 14:29

La psychogénéalogie est une approche psychothérapeutique qui s'aide de données généalogiques. Elle part de la constatation (maintes fois répétée) que des désordres psychiques (et physiques liés aux premiers) semblent se produire à des moments particuliers (syndrome de l'anniversaire, par ex.).

En creusant ces phénomènes, toute une école de psychothérapeutes (dont Anne Ancelin Schützenberger est une spécialiste "reconnue") est parvenue à élaborer des traitements qui reposent sur le rappel de faits douloureux qui ne concernent pas (ou rarement) le "malade" (comme c'est le cas dans les psychothérapies courantes) mais l'un de ses ancêtres.

Ainsi, il paraîtrait que certains de nos troubles seraient dus à des facteurs familiaux liés à des non-dits, tel les "secrets de famille".

Dans toutes les familles, il existe des histoires pas très claires, cachées… Elles se transmettent de génération en génération et peuvent influencer nos existences individuelles.

http://www.medecines-douces.com/impatient/280juil01/psychog.htm
Revenir en haut Aller en bas
Jonathan l
Etudiant
Etudiant


Nombre de messages : 262
Age : 44
Localisation : Quebec
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: La psychogénéalogie   Mar 6 Mar 2007 - 17:41

En tant que travailleur dans ce domaine, j'ai des reserves quand au cause exacte de la transmissions. Oui des facteurs Génétiques sont transmis aux enfants, par les gênes, l'environnement, mais de la à affirmé que des sentiments puissent ce transmettrent d'une génération à l'autre par l'inconscient collectif...
Comme pour l'exemple sité, son arrière, arrière grand-oncle(ou quelque chose du genre) décédé poupon, lui aurait transmis un sentiment d'abandon... J'ai de la misère avec ce genre de théorie. beaucoup de misère. C'est pour moi un diagnostique trop facile. AU lieu de regardez elle ce qu'elle a vraiment, ou du moin les vrai cause, elle en rejete la responsabilité sur quelque mort un siecle avant...
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11502
Age : 91
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: La psychogénéalogie   Mar 6 Mar 2007 - 19:02

J'ai personnellemnt eu l'occasion de participer à une session de "psychothérapie transgénérationnelle". Je ne suis pas un naïf ; j'y étais allé sans abandonner mon sens critique mais déterminé à "jouer le jeu" ; j'avoue avoir été favorablement impressionné : ma fille aussi suit ce genre de thérapie. Pourquoi n'y aurait-il pas une sorte de "perméabilité" entre les individus des générations successives ?
La thérapie à laquelle nous avons participé, ma fille et moi, est basée sur la philosophie chinoise, qui ne fait pas, contrairement à la "science" occidentale, une coupure entre le "psycho" et le "somatique".
La science occidentale a sa valeur, mais d'autres cultures, (et la chinoise est plus que millénaire) ont aussi à nous apprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Jonathan l
Etudiant
Etudiant


Nombre de messages : 262
Age : 44
Localisation : Quebec
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: La psychogénéalogie   Mer 7 Mar 2007 - 11:27

cela reviendrait a accepter certaine croyance impossible à prouvé. En fait en lisant ta reponse cela me rapelle les demons familliaux chinois et japonais. (Bruce Lee et sa peur du démon familliale dans le film dont j'ai oublier le titre est un exemple). Je dit pas non plus que cette forme de thérapie n'est pas bonne, elle l'est certainement pour CERTAINES personnes. Le problème que j'y vois, c'est le danger de se reposé sur cela pour plein de gens. Je vois cela comme mettre un pansement sur une fracture. Trouvé une cause extérieur à soi pour un problème que l'on a est extrèmement dangereux. Il faut se rapellé que l'on fait aussi parti du problème. Sinon il est facile de dire c'est pas ma faute c'est a cause de mon arrière arrière grand-oncle du cousin de mon arrière-filleul qui a fait ceci. Le danger est que des gens se servent de cette excuse pour se dé-responsabilisé face à leur problème. Cela peut leur donner une excuse pour ne pas changer. J'ai plusieur cas comme cela chaque année dans mon bureau. Des jeunes qui disent je consomme car ma mère consomme. Donc ce n'est pas de ma fautes. Je suis née comme cela. J'y peut rien.

Le psychosomatique n'est pas rejeté par la communauté scientifique occidental. Les preuves sont la pour le stress et les effet négatifs sur la santé par exemple. Mais parfois les deux peuvent être dissocié. Par exemple, pas parceque quelqu'un est stressé qu'il développera nescéssairement une maladie, ni non plus que quelqu'un qui a une maladie c'est parcequ'il est stressé. Un exemple (plutot comique et boiteux je l'avoue) est le TV show Docteur Welby. Ce docteur regarde toujours les cause psychosomatique, les facteurs environementaux (psycho-sociaux) de ses patients avant de les traités.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31659
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: La psychogénéalogie   Mer 7 Mar 2007 - 12:12

je crois à l'effet toxique des non-dit dans une famille, car l'enfant qui est très réceptif, sent la gène lié au mensonge, le language corporel est parfois aussi parlant que les mots que l'on ne dit pas.
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11502
Age : 91
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: La psychogénéalogie   Mer 7 Mar 2007 - 22:23

Jonathan l a écrit:
Le problème que j'y vois, c'est le danger de se reposé sur cela pour plein de gens. Je vois cela comme mettre un pansement sur une fracture. Trouvé une cause extérieur à soi pour un problème que l'on a est extrèmement dangereux. Il faut se rapellé que l'on fait aussi parti du problème. Sinon il est facile de dire c'est pas ma faute c'est a cause de mon arrière arrière grand-oncle du cousin de mon arrière-filleul qui a fait ceci. Le danger est que des gens se servent de cette excuse pour se dé-responsabilisé face à leur problème. Cela peut leur donner une excuse pour ne pas changer. J'ai plusieur cas comme cela chaque année dans mon bureau. Des jeunes qui disent je consomme car ma mère consomme. Donc ce n'est pas de ma fautes. Je suis née comme cela. J'y peut rien.


Dans cette thérapie, il n’est pas question de se décharger sur d’autres de nos problèmes et de nos responsabilités ; c’est de repérer les causes de ces problèmes ; ces problèmes peuvent s’enraciner dans notre passé familial, comme le fait remarquer Florence, il s’agit alors d’assumer cet héritage, de le vivre au mieux ; et pour cela, de l’avoir « conscientisé » aide beaucoup.

Je sais aussi que la science occidentale n’ignore pas le « psycho-somatique » ; c’est le point de départ qui est différent dans la philosophie chinoise : la science occidentale part du concept selon lequel nous sommes composés de deux éléments distincts : le « physique » et le « psychique », le « psychique » pouvant interférer sur le « physique » ; pour la philosophie chinoise, il n’y a pas, au départ, cette distinction.
Revenir en haut Aller en bas
Jonathan l
Etudiant
Etudiant


Nombre de messages : 262
Age : 44
Localisation : Quebec
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: La psychogénéalogie   Jeu 8 Mar 2007 - 8:57

Oui il y a un effet toxique dans les familles. Mais la famille immédiate. Il faut un contact direct avec. Pas les histoires s'étant passé un siècle auparavant. Par exemple un femme qui subit de l'inceste peu transmettre une mauvaise opinion de sa famille a ces enfants sans jamis dire ce qui c'est réelement passé. Par contre les enfants n'auront pas les syptome de personne victime d'inceste. Et les enfants des enfants des enfantseu n'en subiront pas les effets.

"Dans cette thérapie, il n’est pas question de se décharger sur d’autres de nos problèmes et de nos responsabilités ; c’est de repérer les causes de ces problèmes ; ces problèmes peuvent s’enraciner dans notre passé familial, comme le fait remarquer Florence, il s’agit alors d’assumer cet héritage, de le vivre au mieux ; et pour cela, de l’avoir « conscientisé » aide beaucoup."

C'est exactement ce que je dit. Recherchez une causalité extérieur à ses problèmes est quelque chose de dangereux et a ne pas utilisé avec tout le monde. Car plusieurs personne, même si on leur dit de ne pas le faire, remettront la fautes sur les autres sans cherchez plus loin. Oui il est bien de concientiser nos problemes, par contre cela n'est pas suffisant pour le rêglé.
Trois chose influence qui nous sommes du point de vue pshycologique.
1- La génétique. Pas seulement au sens héréditaire, mais aussi au sens aléatoire que le melange des chromosomes provoque sur le developpement.
2- L'environnement. Dans quel genre de milleiu on a été élevé, notre entourage ect.
3- Le libre arbirtre. On choisi plein de chose de façon délibéré qui influence notre psychisme.

Le genre de thérapie dont il est question ici se repose uniquement sur l'approche environnemental. qu'elle étire et déforme beaucoup d'ailleur. Un bon thérapeute à le devoir de travaillez les trois aspect. C'est certain que certaine cause sont plus génétique que d'autres mais il ne faut pas négligé les causes environementales et de libre arbitre pour autant. Ou vice-versa.
Revenir en haut Aller en bas
gab.riel
Curieux
Curieux


Masculin Nombre de messages : 1
Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/02/2012

MessageSujet: Re: La psychogénéalogie   Mer 22 Fév 2012 - 21:33

Bonjour à tous, je fais quelques recherches sur la psychogénéalogie, mais j'ai l'impression que c'est un sujet qui n'intéresse plus tant de monde que ça (pour preuve, la plupart des fils de discussion datent d'il y a plusieurs années). Il y avait pourtant pas mal d'engouement au début ... Alors maintenant, quel est le bilan? Y aurait-il de nouveaux témoignages? Merci.
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11502
Age : 91
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: La psychogénéalogie   Jeu 23 Fév 2012 - 13:14

Comme tu peux voir, on en a parlé ; si tu souhaites apporter les informations dont tu disposes, elles sont les bienvenues.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31659
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: La psychogénéalogie   Jeu 23 Fév 2012 - 13:20

gab.riel a écrit:
Bonjour à tous, je fais quelques recherches sur la psychogénéalogie, mais j'ai l'impression que c'est un sujet qui n'intéresse plus tant de monde que ça (pour preuve, la plupart des fils de discussion datent d'il y a plusieurs années). Il y avait pourtant pas mal d'engouement au début ... Alors maintenant, quel est le bilan? Y aurait-il de nouveaux témoignages? Merci.

Tu veux parler de l'étude du retentissement des secrets de famille ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La psychogénéalogie   

Revenir en haut Aller en bas
 
La psychogénéalogie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La psychogénéalogie
» La psychogénéalogie
» Psychogénéalogie (Gérard Athias)
» psychogénéalogie
» Qu'est-ce que la Psychogénéalogie ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: SCIENCES :: Sciences humaines :: Psychologie-
Sauter vers: