Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les rapports de force entre bien et mal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Gilbert_gmg
Professeur
Professeur


Nombre de messages : 909
Date d'inscription : 25/01/2013

MessageSujet: Re: Les rapports de force entre bien et mal   Jeu 17 Avr 2014 - 15:36

Brahim a écrit:
Gilbert_gmg a écrit:

"C’est toi qui as appelé le bien et le mal.
Choisis le bien et le mal disparaît,
Car il n’y a personne pour le créer."

Cette façon de voir les choses est valable lorsqu'il s'agit d'un "mal" qui m'arrive à moi. On peut dire que c'est moi qui l'ai appelé et qui l'ai créé et qu'il suffit que je change d'attitude pour qu'il disparaisse. Je suis d'accord.

Mais qu'un est-il d'un mal qui arrive à l'autre ?
Prenons un cas concret : je constate que mon voisin maltraite son enfant (ce que je considère comme étant du mal),
Peut-on dire que c'est moi qui ai appelé ce mal ?  Pourtant, je ne me sens pas responsable du mal que fait mon voisin à l'égard de son enfant.
Peut-on dire que c'est moi qui l'ai créé ?  Je ne pense pas.

Vous avez "créé" (rendu "nécessaire" pour vous) tout ce qui vous "environne" ...!
Il y a ce qui vous touche directement et personnellement ; il y a ce qui ne fait que "vous effleurer", ce qui ne vous touche pas directement mais qui "entre dans votre univers" (famille, voisins etc.) ; et ce qui ne vous atteint que "symboliquement", voire, pas du tout : on sème ...on récolte .

C'est là que les Paroles ci-dessus trouvent leur application: les "mauvaises herbes" que l'on a semé, mais que l'on a cessé "d'arroser" , vont se desséchées .
Si, de plus, en parallèle, nous avons semé encore et encore de bonnes graines (si nous affirmons en actes notre profession de foi) , ces bonnes graines vont lever et finir par "étouffer" toutes les mauvaises herbes que nous aurions dû récolter sans cela.

En d'autres termes, nos mauvaises actions nous serons pardonnées et nous n'aurons pas à en subir les conséquences: ceci est clairement illustré par le larron aux cotés de Jésus : " Luc 23:43 Jésus lui répondit : Je te le dis en vérité, aujourd'hui tu seras avec moi dans le paradis. ".
Revenir en haut Aller en bas
Brahim
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3434
Age : 74
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Les rapports de force entre bien et mal   Jeu 17 Avr 2014 - 16:52

Encore une fois, je suis d'accord avec ce principe selon lequel chacun récolte ce qu'il a semé ou encore chacun est responsable de ses actes.

Mais dans ce cas, quelles sont les "mauvaises herbes" qu'a semées un petit enfant pour récolter la maltraitance, ou la maladie ?

Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-pelerin.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les rapports de force entre bien et mal   Jeu 17 Avr 2014 - 16:53

JR a écrit:
Dans l'absolu oui, mais dans le monde il y a bien deux forces qui s'opposent, on peut les appeler comme on veut mais les mythes et les religions en parlent comme du bien et du mal, des forces de lumière et de ténèbres, des dieux et des démons. Force de cohésion qui assemble, et force de dispersion qui détruit.
Elles s'opposent, mais se complètent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les rapports de force entre bien et mal   Jeu 17 Avr 2014 - 16:56

Brahim a écrit:
hiram83 a écrit:
Le "bien" et le "mal" n'existent pas.

Oui, dans l'absolu, le bien et le mal n'existent pas.
Mais, à l'échelle humaine, ils existent bel et bien.
A l'échelle de ce qu'il est capable de concevoir et de penser. L'échelle humaine sera toujours incomplète et il manquera toujours à l'homme des éléments pour parfaire son jugement des évènements de la vie. C'est un catalogage arbitraire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les rapports de force entre bien et mal   Jeu 17 Avr 2014 - 16:57

florence_yvonne a écrit:
Ce n'est pas pour rien que l'on dit que l'enfer est pavé de bonnes intentions.
Très vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert_gmg
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 909
Age : 68
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 25/01/2013

MessageSujet: Re: Les rapports de force entre bien et mal   Jeu 17 Avr 2014 - 17:04

Brahim a écrit:
Encore une fois, je suis d'accord avec ce principe selon lequel chacun récolte ce qu'il a semé ou encore chacun est responsable de ses actes.

Mais dans ce cas, quelles sont les "mauvaises herbes" qu'a semées un petit enfant pour récolter la maltraitance, ou la maladie ?


Il ne faut pas tout "ranger dans le même sac" : chacun a son propre itinéraire et son propre chemin.
Comme il est dit :
"Ne juge pas la voie karmique parcourue par un autre .
N'envie pas le succès, ne plains pas l'échec car tu ne sais pas ce qu'est le succès ou l'échec aux yeux de "l'âme" .
N'appelle une chose ni calamité, ni événement heureux, avant d'avoir décidé, ou été témoins, de la façon dont elle est utilisée ."
.

Pour illustrer et pour mémoire (parmi d'autres) :

http://www.annaelle.com/
Revenir en haut Aller en bas
Brahim
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3434
Age : 74
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Les rapports de force entre bien et mal   Jeu 17 Avr 2014 - 17:29

Si l'on accepte le principe du karma et de la réincarnation ... alors tout devient clair et tout s'explique.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-pelerin.com
Gilbert_gmg
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 909
Age : 68
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 25/01/2013

MessageSujet: Re: Les rapports de force entre bien et mal   Jeu 17 Avr 2014 - 18:05

Brahim a écrit:
Si l'on accepte le principe du karma et de la réincarnation ... alors tout devient clair et tout s'explique.

On est bien d'accord !

Même un athée a dit que le fait d'intégrer la réincarnation  permettait "d'ouvrir des portes" qui, sans cette hypothèse, restaient à tout jamais fermées .

André Comte-Sponville, reconnait que " l'idée de réincarnation permettrait de résoudre bien des questions qui, si on la réfute, restent à tout jamais sans réponses ! "
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les rapports de force entre bien et mal   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les rapports de force entre bien et mal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» nietzsche- bien et mal
» La personne de l'Antéchrist
» Rapports sociaux entre musulmans et mécréants
» bien etre entre anneau et sleeve?
» Bien mastiquer.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Religions abrahamiques :: Forum inter-religieux-
Sauter vers: