Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 chaine de transmission des recits religieux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
amejade
Professeur
Professeur


Nombre de messages : 863
Age : 77
Localisation : paris
Date d'inscription : 04/08/2011

MessageSujet: chaine de transmission des recits religieux   Jeu 24 Avr 2014 - 7:17

bonjour je vois que l islam ne prend pas tout les recits de mohamed les classant en plus ou moins authentique et fiable. et dans les autres religions prend on tout a la lettr ou classe t on aussi les recits notamment la differenc entr les 4evangil et les apocryphe pourkoi les 4et pas les autre. et les recits hindous si nombreux les classe ton ou mange t on tout disant amen?
Revenir en haut Aller en bas
l'intondable
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6406
Age : 67
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: chaine de transmission des recits religieux   Ven 25 Avr 2014 - 21:09

les musulmans prennent tout le coran comme 100% vrai. Ca ne change pas des chrétiens qui croient que la bible est 100% vraie et complète. Parce que, ah oui! j'oubliais ce détail. La bible est l'équivalant du coran, pas de la sunnah. Comparons ce qui est comparable.


Et les récits hindous... De quoi tu parles, très précisément?
Revenir en haut Aller en bas
amejade
Professeur
Professeur


Nombre de messages : 863
Age : 77
Localisation : paris
Date d'inscription : 04/08/2011

MessageSujet: Re: chaine de transmission des recits religieux   Sam 26 Avr 2014 - 6:43

Surtout de la baghdava gita . Comment fut elle recence?
Et toute les recits sur divite ganesh .vishnou.shiva?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
amejade
Professeur
Professeur


Nombre de messages : 863
Age : 77
Localisation : paris
Date d'inscription : 04/08/2011

MessageSujet: Re: chaine de transmission des recits religieux   Lun 28 Avr 2014 - 0:40

Comme toute chose un texte sacrée peut etr victimes du téléphone arabe . etr change par copist ou ajouts invente. Comment éviter cela?
Chez les musulmans

spécialistes de la science du hadith (critique historique) ont mis en place plusieurs types de classifications. Parmi les plus connues la classification selon la fiabilité, la classification selon la référence d'une autorité particulière, la classification selon « l’étendu ».

Classification selon la référence :
Sacrés (Qudsî[6]). Ces hadiths sont considérés comme rapportant la parole divine par le biais du prophète de l'islam, Mahomet.
Élevés (Marfou'[7]). Ces hadiths sont les récits du prophète de l'islam, commençant par exemple par « J'ai entendu le prophète dire … ».
Arrêtés (Mawquouf[8]). Ces hadiths sont les récits de compagnons qui commencent par exemple par « On nous a ordonnés de … ».
Coupés (Maqtou'[9]). Ces hadiths émanent des successeurs directs des compagnons.
Classification selon la fiabilité :
Il s'agit d'une classification par le degré de recevabilité[10]. Certains auteurs, comme al-Bukharî, ont classé les hadiths comme « authentiques » ou « acceptables », d'autres étant simplement rejetés. Les hadiths authentiques sont rapportés avec les chaînes des témoins[11].
Recevables (Maqbûl[12])
Authentiques (Sahîh[13])
Bons (Hasan[14])
Irrecevables (Mardûd[15])
Faibles (Dha'îf[16]). Ces hadiths ont une chaîne de transmission fragile et sont souvent apocryphes.
Inventés, forgés ou fabriqués (Mawdû'[17]). Ces hadiths sont faux, leurs textes allant à l'encontre des normes établies pour les paroles du prophète de l'islam, ou la chaîne de transmission comprend au moins un menteur.
Classification selon « l’étendue »
Il s'agit d'une troisième classification promulguée dans l'école Hanafite (80 % des musulmans). Elle est encore plus sévère que celle des autres écoles de la « sunna ». Cette classification tient compte de « l’étendue » des Hadiths dans le monde : Mach'hur qui veut dire « connu de tous ».
Ce critère juge la recevabilité des hadiths selon le nombre de transmetteurs « fiables » existant dans un espace géographique distinct.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
amejade
Professeur
Professeur


Nombre de messages : 863
Age : 77
Localisation : paris
Date d'inscription : 04/08/2011

MessageSujet: Re: chaine de transmission des recits religieux   Lun 28 Avr 2014 - 10:51

Ca c un autre débat c un sujet mille fois aborde dont vous trouverez facilement réponse après jsais pas si vous serez satisfait.
En vous remerciant si pouvez demander dans rubrique islam.
La question du post était comment s organise les religions par rapport a cela? On sait pour l islam et les autres?
Revenir en haut Aller en bas
amejade
Professeur
Professeur


Nombre de messages : 863
Age : 77
Localisation : paris
Date d'inscription : 04/08/2011

MessageSujet: Re: chaine de transmission des recits religieux   Lun 28 Avr 2014 - 11:42

Par exemple le christianisme a choisi 4 évangile quel est le système de rapport de la transmission par rapport aux apocryphes?
Et les écrits hindous? Merci
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
amejade
Professeur
Professeur


Nombre de messages : 863
Age : 77
Localisation : paris
Date d'inscription : 04/08/2011

MessageSujet: Re: chaine de transmission des recits religieux   Lun 28 Avr 2014 - 12:27

Vous parlez de quel religion ? Cad le texte est change lui même?jvai ouvrir un post dans islam sur vote quest des hadith.
Revenir en haut Aller en bas
amejade
Professeur
Professeur


Nombre de messages : 863
Age : 77
Localisation : paris
Date d'inscription : 04/08/2011

MessageSujet: Re: chaine de transmission des recits religieux   Lun 28 Avr 2014 - 17:33

comparaison transmission Torah evangile Coran et sunnah
ce serait interessant de comprendre comment les ecrits hindous sont transmis?

Didier Hamoneau. Celui-ci écrit : "La Torah actuelle est le témoin d'un long martyr et d'une immense catastrophe spirituelle, ainsi que la preuve de l'héroïsme de croyants face au désastre. Ceux-ci sauvèrent grâce à Dieu l'essentiel de la Torah, mais elle avait définitivement perdu de sa pureté originelle." "Cette version actuelle de la Torah doit donc être regardée comme un écho d'une parole divine au milieu d'une œuvre certes humaine mais pathétique et héroïque, en raison du sang pur versé et surtout parce que nous savons qu'au milieu des paroles humaines siègent les Paroles de Dieu ; il est vrai qu'il n'est pas toujours aisé de les distinguer" (d'après La Torah, l'Evangile, le Coran, pp. 55-56).
Ce que l'on peut donc dire c'est que (sans encore parler de l'authenticité de ces éléments par rapport à ce qui avait été originellement dit et fait) les Ecritures qui sont nommées "Tanak" sont constituées actuellement d'un ensemble d'écrits où se retrouvent mélangés :
– les Paroles de Dieu dont Il a révélé le contenu et les mots à certains de Ses Messagers : ainsi en est-il du contenu originel des tablettes de pierre reçues par Moïse ;
– les Paroles de Dieu qu'Il a inspirées à Ses Prophètes et que ceux-ci ont retransmises à ceux au milieu de qui ils vivaient : relèvent de cette catégorie les passages des Ecritures où on lit, insérées au milieu de la relation des propos du prophète : "Ainsi parle Dieu : ..." (Jérémie 10/2) ; "Parole qui fut adressée à Jérémie de la part de Dieu : ..." (Jérémie 11/1) ;
– les propos (paroles ou jugements) et les actes de Messagers et de Prophètes de Dieu, de même que le récit du déroulement de leur mission : "Pashehur frappa le prophète Jérémie, puit le mit au carcan..." (Jérémie 20/2) ;
– les règlements prononcés par certains grands juristes parmi les Fils d'Israël ;
– des chroniques.

C'est comme si le musulman disposait d'un livre où on aurait complètement mélangé des données issues des ouvrages islamiques suivants :
a) le Coran (qui est constitué uniquement de la Parole de Dieu qu'Il a tranmise, sens comme mots, à Muhammad) ;
b) des Hadîths qudsî, ces paroles que le Prophète a reçues quant à leur sens mais non leurs mots de la part de Dieu, et qu'il a retransmises ; ces paroles sont relatées dans les recueils de Hadîths tels que Sahîh Al-Bukhârî, Sahîh Muslim, Sunan Abî Dâoûd, Sunan At-Tirmidhî, Sunan Ibn Mâja, etc. (qui sont des recueils de ces Hadîths, relatés par les témoins directs, avec une chaîne de transmission jusqu'à l'auteur du recueil) ;
c) des Hadîths nabawî (propos, actes et approbations du Prophète Muhammad), tels qu'ils sont relatés dans Sahîh Al-Bukhârî, Sahîh Muslim, Sunan Abî Dâoûd, Sunan At-Tirmidhî, Sunan Ibn Mâja, etc. ;
d) Sîrat Ibn Hishâm, Tabaqât Ibn Sa'd (qui sont des récits du déroulement de la vie du Prophète Muhammad) ;
e) des déductions juridiques et des jugements rendus par des juristes de haut renom (comme az-Zuhrî, etc.), tels que ceux que al-Bukhârî cite sans chaîne de transmission pour commenter certains Hadîths ;

Les quatre Evangiles canoniques, eux, correspondent à ce que sont chez les musulmans les textes nommés "Sîra" : des erreurs de relation existent dans les Evangiles, comme elles existent dans les ouvrages de Sîra (Al-Jawâb us-sahîh, 2/10-11, 15, 1/329), avec quand même deux grandes différences :
1) les savants musulmans ont de tous temps reconnu que des erreurs se sont glissées dans ce qui a été attribué comme actes et paroles au prophète Muhammad, et ce dans les ouvrages de Sîra comme dans les recueils de Hadîths ; et ils ont, depuis les premiers temps jusqu'aujourd'hui, fait des travaux afin, d'une part, de distinguer les paroles inventées ou involontairement erronées et, d'autre part, en cas de contradiction entre deux propos authentifiés, de donner préférence à l'un sur l'autre, n'hésitant pas à dire de l'un d'eux qu'il s'agit d'une erreur de compréhension (en arabe : "wahm") de la part du narrateur
Or ce n'est que depuis un temps relativement récent que les savants chrétiens se sont mis à reconnaître que des erreurs ont pu se glisser dans le texte des Evangiles ;
2) les musulmans exigent que soient mentionnées tous les maillons de la chaînes de transmission entre les témoins directs des Hadîths du Prophète et le rédacteur du recueil de Hadîths ; dans les ouvrages de Sîra, ces chaînes sont aussi mentionnées, même si elles y sont moins précises que celles des recueils de Hadîths. Les textes des Evangiles, eux, ne mentionnent pas la chaîne de transmission alors même que, comme on le sait désormais, ils n'ont pas été immédiatement rédigés.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
amejade
Professeur
Professeur


Nombre de messages : 863
Age : 77
Localisation : paris
Date d'inscription : 04/08/2011

MessageSujet: Re: chaine de transmission des recits religieux   Lun 28 Avr 2014 - 18:45

Oui en fait le post n a pas pour but de dire qu un mode est meilleur que l autres mais de voir le système de chaque religion de manière objectif juste pour info.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: chaine de transmission des recits religieux   Mer 30 Avr 2014 - 17:02

amejade a écrit:
Par exemple le christianisme a choisi 4 évangile quel est le système de rapport de la transmission par rapport aux apocryphes?
Et les écrits hindous? Merci

Les enseignements de l'hindouisme se transmettent par les "sampradayas", lignées, ou chaînes ininterrompues de maîtres à disciples dont l'origine se rattache à un maître, fondateur d'une lignée. Transmis oralement il y a très longtemps, puis mis par écrits dans les siècle avant notre ère. On n'en sait pas plus, de là des querelles de dates entre hindouistes et indianistes occidentaux. Mais, il n'y a qu'une Bhagavad Gita en sanskrit, les divergences naissent ensuite des nuances très riches de la langue sanskrite, qui donnent lieu à des interprétations dans les traductions et surtout dans les langues occidentales.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
amejade
Professeur
Professeur


Nombre de messages : 863
Age : 77
Localisation : paris
Date d'inscription : 04/08/2011

MessageSujet: Re: chaine de transmission des recits religieux   Jeu 1 Mai 2014 - 10:20

Les enseignements de l'hindouisme se transmettent par les "sampradayas", lignées, ou chaînes ininterrompues de maîtres à disciples dont l'origine se rattache à un maître, fondateur d'une lignée.

Donc ce sont des lignees de maitre ashram spirituel ou de brahmane?

Transmis oralement il y a très longtemps, puis mis par écrits dans les siècle avant notre ère. On n'en sait pas plus, de là des querelles de dates entre hindouistes et indianistes occidentaux.

Pouvez preciser querelle? De quel date?

Mais, il n'y a qu'une Bhagavad Gita en sanskrit, les divergences naissent ensuite des nuances très riches de la langue sanskrite, qui donnent lieu à des interprétations dans les traductions et surtout dans les langues occidentales.

Mais la baghdava a ete ecrite comment ?par exemple krishna vivant l ecrit t on?krishna vient de mourir commenc t on a ecrire?ou apres?
Et pourkoi ya des baghdava en tamoul avec rajout de l histoire du sacrific d un des guerier ? Avez vous un livre sur question transmission texte chez kes hindous? Merci bien des reponses
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26750
Age : 57
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: chaine de transmission des recits religieux   Jeu 1 Mai 2014 - 10:55

Qui décide quels textes sont sacrés et lesquels ne le sont pas ?
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: chaine de transmission des recits religieux   Jeu 1 Mai 2014 - 12:07

amejade a écrit:
Les enseignements de l'hindouisme se transmettent par les "sampradayas", lignées, ou chaînes ininterrompues de maîtres à disciples dont l'origine se rattache à un maître, fondateur d'une lignée.

Donc ce sont des lignees de maitre ashram spirituel ou de brahmane?

Transmis oralement il y a très longtemps, puis mis par écrits dans les siècle avant notre ère. On n'en sait pas plus, de là des querelles de dates entre hindouistes et indianistes occidentaux.

Pouvez preciser querelle? De quel date?

Mais, il n'y a qu'une Bhagavad Gita en sanskrit, les divergences naissent ensuite des nuances très riches de la langue sanskrite, qui donnent lieu à des interprétations dans les traductions et surtout dans les langues occidentales.

Mais la baghdava a ete ecrite comment ?par exemple krishna vivant l ecrit t on?krishna vient de mourir commenc t on a ecrire?ou apres?
Et pourkoi ya des baghdava en tamoul avec rajout de l histoire du sacrific d un des guerier ?  Avez vous un livre sur question transmission texte chez kes hindous? Merci bien des reponses

Désolé je ne sais pas répondre à ces questions.

Les textes originaux sont en sanskrit, personne ne peut dire à partir de quand et comment ils ont été transmis, tout ce qu'on sait c'est qu'ils n'ont pas changé depuis des siècles et sont parvenus sous cette forme jusqu'à nous. Si on en croit la tradition, c'est Vyasa qui en vue du kali yuga, a rassemblé et compilé tous les textes connus, il y a environ 5000 ans. C'est lui qui a rapporté le
Mahabharata. Mais il est impossible de savoir si Vyasa est un personnage historique ou mythique. Tout ce que l'on peut dire c'est que ces textes sont considéré comme sacrés depuis des temps immémoriaux, qu'ils appartiennent à la révélation ou à la tradition.

Les traductions et recensions dans des langues vernaculaires comme le tamoul, ne sont pas fiables, seul le sanskrit est considéré comme la langue des écritures.

Il apparaît régulièrement dans les lignées des maîtres inspirés, réalisés, des prophètes, pour confirmer l'authenticité des textes. Après, le problème est le même dans toutes les religions, on les croit ou on ne les croit pas. Dans l'hindouisme contemporain, c'est à ces prophètes ou réformateurs (la plupart médiévaux) qu'on se rattache.
Revenir en haut Aller en bas
amejade
Professeur
Professeur


Nombre de messages : 863
Age : 77
Localisation : paris
Date d'inscription : 04/08/2011

MessageSujet: Re: chaine de transmission des recits religieux   Jeu 1 Mai 2014 - 14:49

Ok merci

Les traductions et recensions dans des langues vernaculaires comme le tamoul, ne sont pas fiables, seul le sanskrit est considéré comme la langue des écritures.

Mais qui dans la langue tamoul change le texte. Donc le texte va dans un pays parlant tamoul qui le change? Les poetes?

Il apparaît régulièrement dans les lignées des maîtres inspirés, réalisés, des prophètes, pour confirmer l'authenticité des textes. Après, le problème est le même dans toutes les religions, on les croit ou on ne les croit pas. Dans l'hindouisme contemporain, c'est à ces prophètes ou réformateurs (la plupart médiévaux) qu'on se rattache.

Vous auriez des noms?
Revenir en haut Aller en bas
amejade
Professeur
Professeur


Nombre de messages : 863
Age : 77
Localisation : paris
Date d'inscription : 04/08/2011

MessageSujet: Re: chaine de transmission des recits religieux   Jeu 1 Mai 2014 - 15:29

l 'importance du moindre detail de la transmission par sri auribindo dans "le secret du veda"

Ne recherchant ni l'élé­gance, ni la richesse ni la beauté esthétiques, ces poètes mystiques s'en tiennent à la forme consacrée, qui était devenue pour eux une sorte d'algèbre divine, transmettant les formules éternelles de la Connaissance aux générations successives d'initiés......
Un texte reproduisant fidèlement la moindre syllabe, le moindre accent, était quelque chose de suprêmement important pour les ritualistes védiques; car de cette exactitude scrupuleuse dépendait l'efficacité du sacrifice. On raconte par exemple dans les Brahmanes l'histoire de Tvashtri qui, accomplissant un sacri­fice pour se procurer quelqu'un qui vengerait son fils tué par Indra, obtint, du fait d'une erreur d'accent, non pas un assassin d'Indra mais quelqu'un dont Indra devait être le meurtrier. La fidélité prodigieuse de la mémoire des Indiens d'autrefois est également légendaire. Et le caractère sacré du texte interdisait toutes ces interpolations, altérations, révisions, modernisations, comme celles qui, dénaturant l'ancien poème épique des Kurus, nous valent la forme actuelle du Mahabharata

donc veut il dire que l actuel mahabharata est modifiée?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: chaine de transmission des recits religieux   Jeu 1 Mai 2014 - 16:08

amejade a écrit:
Ok merci

Les traductions et recensions dans des langues vernaculaires comme le tamoul, ne sont pas fiables, seul le sanskrit est considéré comme la langue des écritures.

Mais qui dans la langue tamoul change le texte. Donc le texte va dans un pays parlant tamoul qui le change? Les poetes?

Il apparaît régulièrement dans les lignées des maîtres inspirés, réalisés, des prophètes, pour confirmer l'authenticité des textes. Après, le problème est le même dans toutes les religions, on les croit ou on ne les croit pas. Dans l'hindouisme contemporain, c'est à ces prophètes ou réformateurs (la plupart médiévaux) qu'on se rattache.

Vous auriez des noms?

Je ne sais pas, vraisemblablement la tradition orale dans les langues régionales, les traductions, qui finissent par donner des versions différentes dans les autres langues, par exemple il existe un Ramayana cambodgien, un Ramayana indonésien, etc... qui sont tirés de l'original en sanskrit, tout comme dans le monde il existe différentes versions du déluge dont celle de la bible.

Dans les traduction dans les langues régionales, des commentaires ont souvent été rajoutés, qu'ils ont fini par faire partie de l'oeuvre, ou d'une nouvelle oeuvre, comme le Ramayana de Tulsi Das.

Ramanuja, Madhva sont des réformateurs médiévaux les plus importants de l'hindouisme contemporain avec Shankara, qui ont commenté les textes canonniques, sutras, les upanishads ... donc on connait leurs oeuvres écrites.
Revenir en haut Aller en bas
amejade
Professeur
Professeur


Nombre de messages : 863
Age : 77
Localisation : paris
Date d'inscription : 04/08/2011

MessageSujet: Re: chaine de transmission des recits religieux   Jeu 1 Mai 2014 - 20:08

Donc pour sri auribindo la maharabhta actuelle est modifie?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: chaine de transmission des recits religieux   Jeu 1 Mai 2014 - 20:56

Je ne sais pas de quoi parle Shri Aurobindo, ce qui est sûr c'est qu'il tient la Bhagavad Gita pour révélée. D'ailleurs lui même dans des états de supra conscience a confirmé l'existence des divinités qui n'ont pas été inventées ou imaginées par l'homme mais perçues. (voir le yoga intégral)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: chaine de transmission des recits religieux   

Revenir en haut Aller en bas
 
chaine de transmission des recits religieux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» chaine de transmission des recits religieux
» Mécanique: confusions à éviter
» L'habit religieux
» Les paroles de Bouddha: les rituels religieux
» engrenage (rapport de transmission )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Religions abrahamiques :: Forum inter-religieux-
Sauter vers: