Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic

Aller en bas 
AuteurMessage
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4376
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic Empty
MessageSujet: QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic   QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic EmptyJeu 1 Mai 2014 - 13:37

LES MÉDECINS DOUTENT DE LEUR PROPRE MÉDECINE… QUAND ILS DEVIENNENT PATIENTS !
Il y a une quinzaine d’années, une étude britannique révélait que les médecins recevant un diagnostic de maladie « grave » consultaient, en moyenne, sept confrères différents avant de croire au diagnostic et de décider de la stratégie à mettre en œuvre pour combattre le mal dont ils souffraient !

Sept confrères différents avant de croire au diagnostic ! En soi, je ne peux qu’applaudir cette attitude de doute à l’égard d’une pratique qui n’a rien d’une science exacte. Par contre, ce qui m’interpelle et me choque, c’est que ces mêmes médecins tolèrent difficilement qu’on remette en question leur propre diagnostic lorsqu’ils sont assis de l’autre côté du bureau de consultation, dans la position du praticien. À ce moment, ils n’hésitent pas à énoncer leur analyse comme s’il s’agissait d’une vérité évangélique ! Et gare aux patients qui oseraient mettre en doute, questionner ou critiquer leur position. Dans cette perspective, tout à coup, le recul nécessaire et la réflexion n’ont plus aucune place quand c’est le pouvoir du médecin ou la défense de la Vérité avec un grand V qui deviennent les enjeux de la relation thérapeutique…

LES ERREURS DE DIAGNOSTIC
La question qui se pose donc est la suivante : « avons-nous des raisons objectives de douter des diagnostics que les médecins posent sur notre réalité ? » Pour répondre à cette question centrale, examinons différents cas de figure pour éprouver dans leurs fondements la fiabilité des diagnostics.

Premier cas de figure : la lecture erronée. Supposons que les mesures effectuées par différents moyens (interrogatoire, observation, palpation, biopsie, analyse de sang, scanner, IRM, échographie, radiographie, scintigraphie, etc.) soient « exactes ». Il est malgré tout possible que le praticien, parce qu’il est humain et faillible, en fasse une lecture erronée ou incomplète. Il n’est pas rare, par exemple, qu’un radiologue croie voir quelque chose qui n’existe pas ou ne voie pas quelque chose qui existe sur des radios… Une première raison de douter d’un diagnostic !

Deuxième cas de figure : l’interprétation erronée. Les mesures sont exactes, la lecture est correcte et complète, par contre, le praticien en fait une interprétation erronée. Soit parce qu’il a oublié ce qu’il a appris au cours de sa formation (initiale ou continue), soit parce que ses connaissances ne sont pas à jour, soit parce que la recherche médicale propose une interprétation complètement erronée du phénomène ou encore parce que la littérature scientifique propose différentes interprétations contradictoires du même phénomène. Une deuxième raison de douter fortement des diagnostics qui nous sont proposés…

Troisième cas de figure : les inférences hasardeuses. Les mesures sont exactes, mais à partir de celles-ci, on fait des inférences pour supposer l’état d’une activité physiologique non directement observable. C’est ce qu’on appelle en médecine des indicateurs indirects… C’est ainsi que, par exemple, un taux de PSA élevé est interprété systématiquement comme une activité cancéreuse au niveau de la prostate, alors que cette corrélation est de plus en plus remise en question par les chercheurs eux-mêmes. Pourtant, de nombreux hommes se font encore mutiler aujourd’hui, sur la simple base d’un paramètre physiologique qui semble ne rien avoir à faire avec le cancer de la prostate ! Malheureusement, beaucoup de médecins semblent avoir oublié qu’une corrélation ne garantit pas nécessairement une relation de cause à effet… Depuis que les femmes portent des bas nylon, l’incidence des cancers du sein a explosé. Cela veut-il dire pour autant que les bas nylon provoquent le cancer du sein ? Poser la question, c’est y répondre.

Quatrième cas de figure : les mesures erronées. Je n’ai pas encore abordé le cas où les mesures effectuées étaient fausses, mais ça arrive beaucoup plus souvent qu’on ne l’imagine. Soit parce que les conditions dans lesquelles les mesures ont été effectuées n’étaient pas conformes (contamination des éprouvettes, défectuosité de l’appareillage, patient n’ayant pas respecté les recommandations avant le test, etc.), soit parce que certains laboratoires débordés « inventent » les résultats en mettant des chiffres aléatoires sur les rapports d’analyse (plusieurs magazines de protection des consommateurs ont dénoncé l’extrême variabilité des résultats d’un laboratoire à l’autre !). Récemment, un scandale a éclaté en Amérique du Nord en révélant que trente pourcent des mastectomies des dix dernières années avaient été complètement inutiles, parce que basées sur des diagnostics totalement faux… Autrement dit, des dizaines de milliers de femmes ont été mutilées pour rien, parce qu’elles n’ont pas remis en question le diagnostic qui leur avait été présenté ! Une raison de plus d’opérer des contre-vérifications avant de prendre une décision d’intervention chirurgicale…

Cinquième cas de figure : la dictature de la normalité. Ici, ce ne sont pas les mesures qui sont à mettre en doute, mais plutôt les « indicateurs de normalité » définis par les chercheurs ou par l’industrie pharmaceutique… Ce sont ces indicateurs qui permettent au médecin de dire si vous êtes malade ou non, parce que vos résultats entrent ou pas à l’intérieur d’une fourchette définie par la « science médicale ». Le problème, c’est que souvent, ces fourchettes de normalité sont fondées sur des hypothèses non vérifiées, comme la corrélation non démontrée entre taux de cholestérol et attaques cardiaques par exemple. Pire, ces fourchettes peuvent être redéfinies arbitrairement pour que, du jour au lendemain, des personnes saines soient considérées comme hors normes et donc, à risque et malades ! Ce fut le cas lorsque les fabricants de statines ont abaissé le seuil à partir duquel un taux de cholestérol devenait problématique. Conséquence : en un an, ces fabricants doublaient leur chiffre d’affaires en faisant croire à des millions de nouvelles personnes saines qu’elles avaient un problème de santé ! Là aussi, le doute est non seulement permis, mais absolument indispensable !

Sixième cas de figure : les fraudes et les nécessités économiques. L’appât du gain et le cynisme sont présents dans toutes les professions, y compris dans le monde médical. Saviez-vous, par exemple, que vous avez beaucoup plus de « chances » de vous faire proposer un traitement ou une intervention chirurgicale complètement inutiles si vous rencontrez le professionnel de santé dans les dix derniers jours de chaque mois ? Pourquoi ? Parce que, comme dans toute activité commerciale, l’angoisse de ne pas atteindre ses objectifs mensuels de chiffre d’affaires augmente lorsque la fin du mois approche ! C’est par dizaines de milliers qu’on découvre chaque année des chirurgies inutiles dont les premières victimes sont majoritairement des femmes (mastectomies inutiles, hystérectomies injustifiées, etc.). La prochaine fois qu’on vous présente un diagnostic défavorable nécessitant une intervention immédiate, jetez peut-être un coup d’œil sur le calendrier avant de prendre votre décision !

Septième cas de figure : les erreurs administratives. Inutile de s’étendre sur ce dernier point. Vous avez tous entendu parler de ces dossiers qu’on échange ou qu’on confond entre deux patients, annonçant parfois à la personne malade qu’elle va très bien et vice versa !
nformez-vous, tant que vous êtes en bonne santé ! » Car quand le diagnostic tombe comme un couperet, nous sommes parfois trop pris au dépourvu pour encore exercer le moindre discernement…
Source : JJ Crèvecoeur
Revenir en haut Aller en bas
HorizonB
Expert
Expert
HorizonB

Masculin Nombre de messages : 2824
Age : 69
Localisation : France
Date d'inscription : 14/02/2014

QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic Empty
MessageSujet: Re: QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic   QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic EmptyVen 2 Mai 2014 - 11:21

Les diagnostics pour les maladies les plus graves se font à plusieurs médecins, par exemple, oncologues et cancérologues.

Ton pavé n'est là que pour affoler les personnes, c'est une forme de désinformation une fois de plus!

Tu devrais aussi, par honnêteté, mettre toutes les bévues des pseudo-médecins dans les disciplines new âges et charlatanesques, ce serait des pages à copier/coller!
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert_gmg
Professeur
Professeur
Gilbert_gmg

Masculin Nombre de messages : 919
Age : 70
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 25/01/2013

QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic Empty
MessageSujet: Re: QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic   QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic EmptyVen 2 Mai 2014 - 11:39

J'ai passé plus de 20 ans au contact des professions médicales, donc des médecins que je recevais en tant que "clients" (assurances).
Un médecin cancérologue devenu proche, m'a confié : " si j'apprends que j'ai un cancer, moi je ne me fais pas soigner" ...!
Ce qui ne l’empêchait pas de soigner ses patients .

D'un autre coté, autant je me sentais compétent et professionnel dans mes fonctions d'assureur, autant je devenais "stupide" quand il s'agissait de mes propres intérêts en matière d'assurance !

Il en va ainsi, c'est, sans doute, dans l'ordre des choses: les cordonniers sont les plus mal chaussés.
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert_gmg
Professeur
Professeur
Gilbert_gmg

Masculin Nombre de messages : 919
Age : 70
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 25/01/2013

QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic Empty
MessageSujet: Re: QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic   QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic EmptyVen 2 Mai 2014 - 11:43

Voir ce rapport :

http://www.risque-medical.fr/img/rapport_2011.pdf

A partir de la page 6 pour les fautes et erreurs médicales déclarées.

"Ces 1 945 déclarations d’accidents corporels concernant
des médecins ont fait l’objet, de la part des malades ou
de leur entourage, de 78 plaintes pénales, 182 plaintes
ordinales, 401 assignations en référé (civil ou administratif),
706 réclamations (orales, écrites ou par mandataire)
et de 578 saisines d’une Commission de Conciliation et
d’Indemnisation (CCI)."
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4376
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic Empty
MessageSujet: Re: QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic   QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic EmptyVen 2 Mai 2014 - 11:57

HorizonB a écrit:
Les diagnostics pour les maladies les plus graves se font à plusieurs médecins, par exemple, oncologues et cancérologues.

Ton pavé n'est là que pour affoler les personnes, c'est une forme de désinformation une fois de plus!

Tu devrais aussi, par honnêteté, mettre toutes les bévues des pseudo-médecins dans les disciplines new âges et charlatanesques, ce serait des pages à copier/coller!

Tu essaies à tout prix de venir au secours de cette médecine quoi que l'on dise, tu es un fidèle serviteur...exemplaire...
Tu n'as donc pas trouvé d'autres moyens que d'essayer encore une fois de noyer le poisson en tentant de faire entrer les charlatans dans ce sujet qui n'a rien à voir. Pour provoquer la confusion... mais pourtant tu vois bien que tu es hors sujet.
Respire..... tu es bizarre quand même...

Revenir en haut Aller en bas
HorizonB
Expert
Expert
HorizonB

Masculin Nombre de messages : 2824
Age : 69
Localisation : France
Date d'inscription : 14/02/2014

QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic Empty
MessageSujet: Re: QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic   QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic EmptyVen 2 Mai 2014 - 11:57

Ce sont les plaintes qui ensuite aboutissent à des condamnations qui faut voir, et si elles sont jugées fautives, tant mieux s'il y a condamnation!

Voir aussi les plaintes contre les charlatans si on veut être correcte :

http://www.europe1.fr/France/Sante-attention-aux-charlatans-1478285/
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4376
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic Empty
MessageSujet: Re: QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic   QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic EmptyVen 2 Mai 2014 - 12:00

HorizonB a écrit:
Ce sont les plaintes qui ensuite aboutissent à des condamnations qui faut voir, et si elles sont jugées fautives, tant mieux s'il y a condamnation!

Voir aussi les plaintes contre les charlatans si on veut être correcte :

http://www.europe1.fr/France/Sante-attention-aux-charlatans-1478285/

Hors sujet
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert_gmg
Professeur
Professeur
Gilbert_gmg

Masculin Nombre de messages : 919
Age : 70
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 25/01/2013

QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic Empty
MessageSujet: Re: QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic   QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic EmptyVen 2 Mai 2014 - 12:07

HorizonB a écrit:
Ce sont les plaintes qui ensuite aboutissent à des condamnations qui faut voir, et si elles sont jugées fautives, tant mieux s'il y a condamnation!

Voir aussi les plaintes contre les charlatans si on veut être correcte :

http://www.europe1.fr/France/Sante-attention-aux-charlatans-1478285/

Mauvais exemple !

En effet, vous oubliez un paramètre de taille: l'obligation de résultat par rapport à l'obligation de moyen !

Un médecin n'est soumis qu'à une obligation - légale et "de fait" - de moyen.

Mais, déjà, un chirurgien esthétique (ou tout médecin ou autre qui pratique de l'esthétique) entre dans une quasi obligation de résultat .
Autrement dit, là où une évidente tolérance existe pour un médecin, cette tolérance s'amenuise quand le résultat constitue la base du "contrat" entre le patient et le médecin .

Ainsi, bien évidemment, la justice sera plus souvent du coté du patient en cas de contestation d'un acte relevant de l'esthétique et toujours(!) du coté du plaignant quand il va s'agir d'un praticien hors cadre médical (que vous appelez un peu rapidement "charlatans" !) .

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic Empty
MessageSujet: Re: QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic   QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic EmptyVen 2 Mai 2014 - 12:14

Gilbert_gmg a écrit:

Un médecin cancérologue devenu proche, m'a confié : " si j'apprends que j'ai un cancer, moi je ne me fais pas soigner" ...!
Ce qui ne l’empêchait pas de soigner ses malades.
Quand on constate de visu le combat, parfois victorieux au prix de longues épreuves et d'angoisses, que mènent les malades je suis aussi de son avis tant ce prix me parait démesuré par rapport aux gains. Je préfère le panache!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic Empty
MessageSujet: Re: QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic   QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic EmptyVen 2 Mai 2014 - 23:45

Des condamnations il y en a. Les médecins en exercice légal de la médecine sont autant condamnés que les "zouzous" qui s'improvisent thérapeutes mis à part qu'ils ne risquent pas de se faire condamner pour exercice illégal de la médecine contrairement aux "zouzous" qui, par contre, n'ont pas un Ordre professionnel qui surveille leurs faits et gestes. N'oublions pas que certaines disciplines médicales sont désertées parce que les prime d'assurance de responsabilité civile professionnelle sont purement et simplement astronomiques tant les malades ont de plus en plus recours aux juges quand ils ne sont pas contents. En 2012 c'est 12523 plaintes qui ont abouti au versement de 89 millions d'euros d'indemnités et la mise en examen de 5 médecins.
Revenir en haut Aller en bas
Attila
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2778
Age : 67
Localisation : Ici et ailleurs
Date d'inscription : 02/12/2011

QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic Empty
MessageSujet: Re: QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic   QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic EmptySam 3 Mai 2014 - 19:14

Vous savez sans doute qu'aujourd'hui la médecine guérit un cancer sur deux ?!

Je dis bien, guérit !
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4376
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic Empty
MessageSujet: Re: QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic   QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic EmptySam 3 Mai 2014 - 19:31

Attila a écrit:
Vous savez sans doute qu'aujourd'hui la médecine guérit un cancer sur deux ?!

Je dis bien, guérit !
C'est gentil de vouloir nous donner le moral mais il en faudrait plus pour nous convaincre...
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert_gmg
Professeur
Professeur
Gilbert_gmg

Masculin Nombre de messages : 919
Age : 70
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 25/01/2013

QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic Empty
MessageSujet: Re: QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic   QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic EmptySam 3 Mai 2014 - 22:31

Attila a écrit:
Vous savez sans doute qu'aujourd'hui la médecine guérit un cancer sur deux ?!

Je dis bien, guérit !

Comme toujours on oublie de prendre en compte tous les paramètres !

On en "guérit" plus parce qu'on en identifie plus, quitte à en "identifier" qui n'en sont pas comme ce fut le cas de mon ex !

Alors,bien sûr, les "pseudo-cancers" liés à une mauvaise interprétation ça se guérit mieux et plus souvent !

Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4376
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic Empty
MessageSujet: Re: QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic   QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic EmptySam 3 Mai 2014 - 23:13

Quand on prend en compte ce septième cas ci dessous, on pourrait aussi comptabiliser le nombre de cancers qui sont guéris parce que suite à une erreur de diagnostic, le malade ne l'était finalement pas... ce qui fait augmenter injustement les cas de guérisons...pas bête...

Septième cas de figure : les erreurs administratives. Inutile de s’étendre sur ce dernier point. Vous avez tous entendu parler de ces dossiers qu’on échange ou qu’on confond entre deux patients, annonçant parfois à la personne malade qu’elle va très bien et vice versa !
nformez-vous, tant que vous êtes en bonne santé ! » Car quand le diagnostic tombe comme un couperet, nous sommes parfois trop pris au dépourvu pour encore exercer le moindre discernement…



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic Empty
MessageSujet: Re: QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic   QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic EmptyDim 4 Mai 2014 - 1:26

Anaïs a écrit:
Quand on prend en compte ce septième cas ci dessous, on pourrait aussi comptabiliser le nombre de cancers qui sont guéris parce que suite à une erreur de diagnostic, le malade ne l'était finalement pas... ce qui fait augmenter injustement les cas de guérisons...pas bête...

Septième cas de figure : les erreurs administratives. Inutile de s’étendre sur ce dernier point. Vous avez tous entendu parler de ces dossiers qu’on échange ou qu’on confond entre deux patients, annonçant parfois à la personne malade qu’elle va très bien et vice versa !
nformez-vous, tant que vous êtes en bonne santé ! » Car quand le diagnostic tombe comme un couperet, nous sommes parfois trop pris au dépourvu pour encore exercer le moindre discernement…



http://www.sante.gouv.fr/fichiers/bo/2013/13-08/ste_20130008_0000_0161.pdf
http://www.fhpmco.fr/2013/10/23/identito-vigilance-un-enjeu-pour-les-etablissements-de-soins/
Encore un château de cartes qui s'écroule sans bruit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic Empty
MessageSujet: Re: QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic   QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic EmptyDim 4 Mai 2014 - 1:28

Attila a écrit:
Vous savez sans doute qu'aujourd'hui la médecine guérit un cancer sur deux ?!

Je dis bien, guérit !
La guérison n'existe pas en oncologie (et ailleurs non plus d'ailleurs. La guérison étant un retour à l'état identique d'avant la maladie, ce retour est impossible puisque toutes les maladies laissent des traces).
On parle de "rémission" qui peut être "partielle" ou "complète" et après un protocole de suivi peut être déclarée "définitive".
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert_gmg
Professeur
Professeur
Gilbert_gmg

Masculin Nombre de messages : 919
Age : 70
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 25/01/2013

QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic Empty
MessageSujet: Re: QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic   QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic EmptyDim 4 Mai 2014 - 9:08

Parlons aussi du "SIDA" ... cette "supercherie" qui rapporte tant aux uns et fait si peur aux autres !

http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/article-dossier-sida-enorme-mensonge-du-21eme-siecle-117933594.html

Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4376
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic Empty
MessageSujet: Re: QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic   QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic EmptyDim 4 Mai 2014 - 9:48

Pour être soigné dans notre société, on doit donner son corps à La médecine allopathique et lui faire entièrement confiance. Aucun moyen de vérifier quoi que ce soit....c'est un monde complètement fermé où le malade n'a pas accès et n'a pas son mot à dire. Le croire est bien naïf. On le voit particulièrement en cas d'erreur... les médecins ont toujours le dernier mot...et quand ça se passe mal avec un malade, on passe au suivant sans problème. Attaquer la médecine est impossible... on a tous des cas à faire partager... c'est assez monstrueux.
Revenir en haut Aller en bas
Attila
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2778
Age : 67
Localisation : Ici et ailleurs
Date d'inscription : 02/12/2011

QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic Empty
MessageSujet: Re: QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic   QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic EmptyDim 4 Mai 2014 - 11:05

Gilbert_gmg a écrit:
Attila a écrit:
Vous savez sans doute qu'aujourd'hui la médecine guérit un cancer sur deux ?!

Je dis bien, guérit !

Comme toujours on oublie de prendre en compte tous les paramètres !

On en "guérit" plus parce qu'on en identifie plus,  quitte à en "identifier" qui n'en sont pas comme ce fut le cas de mon ex !

Alors,bien sûr, les "pseudo-cancers" liés à une mauvaise interprétation ça se guérit mieux et plus souvent !


Des cellules cancéreuses restent des cellules cancéreuses parfaitement identifiables et propres à établir un diagnostique fiable. Les suites à donner seront définies par un collège de praticiens pluridisciplinaires.

Je ne vois pas comment l'on peut parler de pseudo-cancer sinon dans le cas d'un examen superficiel pratiqué dans une officine par un médecin douteux.
Revenir en haut Aller en bas
Attila
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2778
Age : 67
Localisation : Ici et ailleurs
Date d'inscription : 02/12/2011

QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic Empty
MessageSujet: Re: QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic   QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic EmptyDim 4 Mai 2014 - 11:14

Hiram83 a écrit:
On parle de "rémission" qui peut être "partielle" ou "complète" et après un protocole de suivi peut être déclarée "définitive".

Désolé mais même avec certaines lésions irrémédiables dues aux traitements, un malade du cancer peut guérir de ce qui constituait sa maladie càd une invasion néoplasique.

Parler de rémission définitive revient à employer un mot et son contraire car une rémission signifie un renvoi ( partiel ou complet) à plus tard...et un renvoi ne peut être que provisoire sinon à créer un abus de language.
Revenir en haut Aller en bas
HorizonB
Expert
Expert
HorizonB

Masculin Nombre de messages : 2824
Age : 69
Localisation : France
Date d'inscription : 14/02/2014

QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic Empty
MessageSujet: Re: QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic   QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic EmptyDim 4 Mai 2014 - 11:32

Gilbert_gmg a écrit:
Parlons aussi du "SIDA" ... cette "supercherie" qui rapporte tant aux uns et fait si peur aux autres !

http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/article-dossier-sida-enorme-mensonge-du-21eme-siecle-117933594.html

Parles-toi devant la glace, et surveille ton langage florence_yvonne
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic Empty
MessageSujet: Re: QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic   QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic EmptyDim 4 Mai 2014 - 23:33

Attila a écrit:
Hiram83 a écrit:
On parle de "rémission" qui peut être "partielle" ou "complète" et après un protocole de suivi peut être déclarée "définitive".

Désolé mais même avec certaines lésions irrémédiables dues aux traitements, un malade du cancer peut guérir de ce qui constituait sa maladie càd une invasion néoplasique.

Parler de rémission définitive revient à employer un mot et son contraire car une rémission signifie un renvoi ( partiel ou complet) à plus tard...et un renvoi ne peut être que provisoire sinon à créer un abus de language.
C'est pourtant ce langage qui est utilisé, abusé ou pas. La guérison n'existe pas en oncologie, c'est ainsi. Sur les centaines de milliards de cellules que constituent notre corps, qui peut garantir qu'il n'y a pas quelques cellules cancéreuses en phase de latence coincées quelque part? Il faudrait être bien malhonnête pour garantir une totale disparition de cellules cancéreuses dans un organisme......d'autant qu'il en "apparait" environ 6 par 24h en moyenne.....mais les LTNK veillent....


Dernière édition par hiram83 le Dim 4 Mai 2014 - 23:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic Empty
MessageSujet: Re: QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic   QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic EmptyDim 4 Mai 2014 - 23:37

Anaïs a écrit:
Pour être soigné dans notre société, on doit donner son corps à La médecine allopathique et lui faire entièrement confiance. Aucun moyen de vérifier quoi que ce soit....c'est un monde complètement fermé où le malade n'a pas accès et n'a pas son mot à dire. Le croire est bien naïf. On le voit particulièrement en cas d'erreur... les médecins ont toujours le dernier mot...et quand ça se passe mal avec un malade, on passe au suivant sans problème. Attaquer la médecine est impossible... on a tous des cas à faire partager... c'est assez monstrueux.
Vous pouvez appuyer vos dire de preuves afin que l'on évite de les qualifier de délires et de demander à la modération de sévir à votre encontre tant votre discours est faux?
Vous voulez que je vous balance la totalité des textes de Loi? Loi "Koushner" de 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé, Loi "léonetti" relative aux droits des malades en fin de vie, code de déontologie médicale, code de la santé publique......les malades n'ont que des droits et les soignants des devoirs et obligations. Allez vous instruire et cessez de raconter des conneries.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic Empty
MessageSujet: Re: QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic   QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic EmptyDim 4 Mai 2014 - 23:49

HorizonB a écrit:
Gilbert_gmg a écrit:
Parlons aussi du "SIDA" ... cette "supercherie" qui rapporte tant aux uns et fait si peur aux autres !

http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/article-dossier-sida-enorme-mensonge-du-21eme-siecle-117933594.html

Qu'est-ce qui ne faut pas lire comme co*****ies ! QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic 717651 
Répondre serait perdre du temps, et je ne consacre plus mon temps à des abrutis!  QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic J_11se7e
J'ai lu. Un ramassis de conneries. Juste un exemple: la séropositivité. Est séropositif au VIH une personne qui développe des anticorps spécifiques au VIH. Une recherche d'anticorps VIH coûte environ 30€ HT (Elisa-WB). A ne pas confondre avec la charge virale qui est une électrophorèse d'une quantité déterminée de sang à la recherche du patrimoine génétique du VIH afin de dénombrer le nombre de virus dans cette quantité. Le coût de cette analyse est de 1865€ HT, transport de l'échantillon compris. Voilà pourquoi dans le dépistage on utilise la séropositivité. La mesure de la charge virale est réservée aux malades car leur état clinique dépend directement de cette charge.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic Empty
MessageSujet: Re: QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic   QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic EmptyLun 5 Mai 2014 - 16:31

Les théories fumeuses basées sur rien à l'intellectualisme creux et sans l'ombre d'une construction logique ne méritent qu'un coup de balais, y compris grossier étant donné que les esprits étanches à la connaissance sont des émotifs, et donc sensibles aux mots crus. Quand les données épidémiologiques deviennent dans quelques esprits pauvres et profondément dérangés, des supercheries ou des complots de l'industrie pharmaceutique; Quand les études qualitatives et quantitatives d'évaluation de pratiques professionnelles ou de produits pharmaceutiques deviennent des fables à dormir debout pour des gens qui n'ont aucune culture médicale et scientifique et ne souhaitent pas en avoir; Quand la Loi n'a pas de sens aux personnes qui l'ignorent et ne désirent pas la connaître; Il ne reste que les mots choisis pour leur faire comprendre que ce qu'ils pensent c'est de la foutaise à destination de gogos empressés d'engraisser le compte en banque de quelques avides charlatans, de véritables escrocs qui profitent des faiblesses des pauvres gens qui ne comprennent pas que les médecins ne sont pas des Dieux, que la guérison n'existe pas, que la mort finira toujours par gagner.
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert_gmg
Professeur
Professeur
Gilbert_gmg

Masculin Nombre de messages : 919
Age : 70
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 25/01/2013

QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic Empty
MessageSujet: Re: QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic   QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic EmptyLun 5 Mai 2014 - 16:35

hiram83 a écrit:
Les théories fumeuses basées sur rien à l'intellectualisme creux et sans l'ombre d'une construction logique ne méritent qu'un coup de balais, y compris grossier étant donné que les esprits étanches à la connaissance sont des émotifs, et donc sensibles aux mots crus. Quand les données épidémiologiques deviennent dans quelques esprits pauvres et profondément dérangés, des supercheries ou des complots de l'industrie pharmaceutique; Quand les études qualitatives et quantitatives d'évaluation de pratiques professionnelles ou de produits pharmaceutiques deviennent des fables à dormir debout pour des gens qui n'ont aucune culture médicale et scientifique et ne souhaitent pas en avoir; Quand la Loi n'a pas de sens aux personnes qui l'ignorent et ne désirent pas la connaître; Il ne reste que les mots choisis pour leur faire comprendre que ce qu'ils pensent c'est de la foutaise à destination de gogos empressés d'engraisser le compte en banque de quelques avides charlatans, de véritables escrocs qui profitent des faiblesses des pauvres gens qui ne comprennent pas que les médecins ne sont pas des Dieux, que la guérison n'existe pas, que la mort finira toujours par gagner.

Curieux que quand on s'adresse à HorizonB  ce soit son clone  qui réponde et prenne sa défense !?

Ce que c'est que de manipuler plusieurs pseudos ...

De quoi encore jeter le discrédit sur des francs-maçons honnêtes, eux, ceux qui, au-delà des théories, démontrent ce qu'est un esprit fraternel dans leur attitude envers tous et non envers ceux qui peuvent servir leurs intérêts seulement ...!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic Empty
MessageSujet: Re: QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic   QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic EmptyLun 5 Mai 2014 - 17:40

Je ne suis pas horizonB et il n'y a bien que quelques fantasmeurs partisans de je ne sais quel complot d'une structure dont ils ne connaissent par ailleurs rien pour imaginer des trucs pareils. Des fous de ce genre soit ils travaillent chez Lucas soit ils se reposent en institution psychiatrique. Il y a des médicaments contre les délires, il faudrait peut-être penser à en demander à un psychiatre.
Il se trouve qu'horizonB et moi, sur ce point particulier, sommes en convergence de point de vue.


Dernière édition par hiram83 le Lun 5 Mai 2014 - 18:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Attila
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2778
Age : 67
Localisation : Ici et ailleurs
Date d'inscription : 02/12/2011

QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic Empty
MessageSujet: Re: QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic   QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic EmptyLun 5 Mai 2014 - 18:22

hiram83 a écrit:
Attila a écrit:
Hiram83 a écrit:
On parle de "rémission" qui peut être "partielle" ou "complète" et après un protocole de suivi peut être déclarée "définitive".

Désolé mais même avec certaines lésions irrémédiables dues aux traitements, un malade du cancer peut guérir de ce qui constituait sa maladie càd une invasion néoplasique.

Parler de rémission définitive revient à employer un mot et son contraire car une rémission signifie un renvoi ( partiel ou complet) à plus tard...et un renvoi ne peut être que provisoire sinon à créer un abus de language.
C'est pourtant ce langage qui est utilisé, abusé ou pas. La guérison n'existe pas en oncologie, c'est ainsi. Sur les centaines de milliards de cellules que constituent notre corps, qui peut garantir qu'il n'y a pas quelques cellules cancéreuses en phase de latence coincées quelque part? Il faudrait être bien malhonnête pour garantir une totale disparition de cellules cancéreuses dans un organisme......d'autant qu'il en "apparait" environ 6 par 24h en moyenne.....mais les LTNK veillent....

Quelque part ça rassure... Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic Empty
MessageSujet: Re: QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic   QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic EmptyLun 5 Mai 2014 - 18:44

Attila a écrit:
Quelque part ça rassure... Wink 
Oui hein?
Quand on étudie la physiologie de près, on se rend compte de la formidable machine qu'est un corps humain.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic Empty
MessageSujet: Re: QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic   QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» QUELQUES PETITES PRECAUTIONS ! Diagnostic
» Quelques petites questions pour la PCSI et l'internat
» Quelques petites énigmes ...
» Reportage sur les petites combines de la grande distribution
» Lotion pour les petites fesses?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: Débat de société :: Ouvrons le débat-
Sauter vers: