Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LE DOUTE : UN "MAL" NÉCESSAIRE !?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gilbert_gmg
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 913
Age : 68
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 25/01/2013

MessageSujet: LE DOUTE : UN "MAL" NÉCESSAIRE !?   Mar 20 Mai 2014 - 9:42

Pour certains, à l’appuie de Textes , "il ne faut pas douter" :

- Par exemple dans le Coran :
- Qur'an 2:147 Or, la vérité vient de ton Seigneur. Ne te laisse donc pas gagner par le doute !

-  Qur'an 49:15 Les vrais croyants sont ceux qui ont foi en Dieu et en Son Prophète, sans plus jamais connaître de doute, et qui mettent leurs biens et leurs personnes au service de Dieu. Tels sont les croyants sincères.


- Par exemple dans la Bible :
-  Matthew 21:21 Jésus leur dit alors: «Je vous le dis en vérité, si vous avez de la foi et que vous ne doutez pas, non seulement vous ferez ce qui a été fait à ce figuier, mais même si vous dites à cette montagne: ‘Retire-toi de là et jette-toi dans la mer’, cela arrivera.

- Jacques 1:6 Mais quʼil la demande avec foi, sans douter, car celui qui doute ressemble aux vagues de la mer que le vent soulève et agite de tous côtés.



Par contre d'autres Sources, dont "Dialogues avec l'Ange" insistent sur le doute nécessaire et salvateur:


- "Remercie-LE de cette incertitude qui est en toi.
L'incertitude est l'UNIQUE certitude.
Ce qui semble certain n'est que mort.
Le Nouveau est toujours incertain."

- " J' AI ENCORE BEAUCOUP DE DOUTES. "
- " EN AVAIS-TU AUTANT L’ANNÉE DERNIÈRE ? "
- - - " PAS AUTANT."
- " DONC TU ES SUR LA BONNE VOIE. "
- " LA VOIE QUI MÈNE A LA PERDITION EST LARGE.
- ÉTROITE EST LA VRAIE ,
- ÉTROITE,
- CAR L'HOMME NE PEUT Y PASSER QUE SEUL.
- ET C'EST LUI-MÊME QUI FRAIE LE CHEMIN. "
- " MARCHE SUR TON PROPRE CHEMIN !


La contradiction n'est-elle qu'apparente !?

En effet, en poursuivant avec "Dialogues avec l'Ange", on trouve vers la fin de l’Enseignement:

- " Qu’il n’y ait donc pas de doute en ton âme !
LE PLUS SACRÉ, C’EST L’IVRESSE."
- " Ne demeure pas dans le désespoir, dans la dualité.
Quitte l’ancien et tu n’auras plus de doute ! "
- " -Tu ne mets pas en doute le Nouveau, mais l’ancien. "
- " Au-dessus du doute –
LA POSSIBILITÉ D’ÊTRE, "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LE DOUTE : UN "MAL" NÉCESSAIRE !?   Mar 20 Mai 2014 - 10:31

Depuis quand "dialogue avec l'ange" est une écriture sainte ? ou une source fiable ? on peut la classer parmi les innombrables messages chanellisés de l'au-delà...et on peut douter de l'origine de ces messages, de leur réelle portée, étant donné leur confusion. Je connais des gens qui se servent de ce livre pour avoir des réponses à des questions quotidiennes, en ouvrant le livre au hasard, ils pensent obtenir une réponse, bon courage.
Revenir en haut Aller en bas
rose33
Curieux
Curieux


Féminin Nombre de messages : 8
Age : 53
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 20/05/2014

MessageSujet: Re: LE DOUTE : UN "MAL" NÉCESSAIRE !?   Mar 20 Mai 2014 - 12:37

bonjour

le doute n est pas un mal , il est synonyme de bonne santé mentale , au même titre que la remise en question.
Revenir en haut Aller en bas
Endy
Chercheur
Chercheur
avatar

Masculin Nombre de messages : 77
Age : 103
Localisation : Sun
Date d'inscription : 21/03/2013

MessageSujet: Re: LE DOUTE : UN "MAL" NÉCESSAIRE !?   Mar 20 Mai 2014 - 13:05

Oui le doute est sain jusqu'à une certaine limite...
Un discernement équilibré fait entrer une part de doute en son sein, mais le pb c'est que le doute trop présent est souvent le fruit d'une forme de petite névrose.
On doute de tout alors et on n'est plus capable de faire le moindre pas.
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert_gmg
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 913
Age : 68
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 25/01/2013

MessageSujet: Re: LE DOUTE : UN "MAL" NÉCESSAIRE !?   Mar 20 Mai 2014 - 13:33

Ce sujet , en fait, traite de ces personnes qui, fonctionnent selon leurs circuits "pré-imprimés" , qui jugent de tout, sans même se donner la peine de savoir de quoi on parle, de peur de devoir remettre en question leur petit confort douillet qu'ils doivent à un dogmatisme prémâché , à un "prêt à porter" de le foi !

Selon leurs habitudes, tel qu'ils agissent vis à vis de leur propre doctrine, ils agissent envers l'inconnu: ils refusent tout doute, et réfutent d'emblée tout ce qui pourrait induire des doutes et souligner ainsi une "brèche" dans leur Credo .

Et ...parfois, une seule "brique" suffit à ce que toute l'édification s'écroule ...!


Revenir en haut Aller en bas
Endy
Chercheur
Chercheur
avatar

Masculin Nombre de messages : 77
Age : 103
Localisation : Sun
Date d'inscription : 21/03/2013

MessageSujet: Re: LE DOUTE : UN "MAL" NÉCESSAIRE !?   Mar 20 Mai 2014 - 15:08

De telles personnes sont rares Gilbert, sauf à se fier aux apparences qui sont bien frêles.

Les êtres les plus assurés (en apparence) ont souvent bcp de doutes, mais ce n'est évidemment pas ce qu'ils avancent dans les interactions avec leurs semblables.

Il y a ce que les gens montrent en guise de masque: l'assurance pour se prémunir de la lapidation verbale, car oui, la société nous apprend à bien marquer notre territoire, à bien nous imposer, pour ne pas nous faire phagocyter... C'est comme ça ici: on vit dans un monde de prédation et de survie, et tant qu'on reste au niveau de l'humain basique, on réagit en société comme un mammifère, et puis il y a ce qu'ils vivent dans l'intimité, sans témoins.

Les "croyants" qui affirment dogmatiquement, doutent aussi bcp mais ne viendront pas te le dire !
J'ai connu un cas de prêtre qui proche de la mort a dit à sa soeur: "mais tu sais au fond, tout au fond, je n'ai jamais eu la certitude absolu que Dieu existe vraiment"
Citation :
ils refusent tout doute, et réfutent d'emblée tout ce qui pourrait induire des doutes et souligner ainsi une "brèche" dans leur Credo .
Ils réfutent devant témoins par orgueil identitaire intellectuel, mais réfléchissent peut-être bcp ensuite.

Toute personne qui croit fermement à qq chose sait au fond d'elle que cette certitude peut voler en éclat un jour proche ou moins proche.

De même que toute personne qui tombe amoureuse un jour sait au fond qu'il y a une chance qu'un jour elle ne le soit plus.
Car on le sait tous pour l'avoir éprouvés un jour ou l'autre, la seule évidence de ce monde est son impermanence.... Tout autant en emporte le vent.
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert_gmg
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 913
Age : 68
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 25/01/2013

MessageSujet: Re: LE DOUTE : UN "MAL" NÉCESSAIRE !?   Mar 20 Mai 2014 - 17:02

Juste analyse !

En effet, Maguy Lebrun ("Médecins du ciel, médecins de la terre")  l'une de mes "référence à connotation biblique" fidèle à l'Enseignement de Jésus,   rapporte aussi un témoignage concernant un prêtre qu'elle a trouvé en larme et en plein doute .

Pour revenir à ces personnes "rares", ils font malheureusement preuve d'un tel aveuglement qu'ils ne reconnaissent même pas leurs propres enseignements dès lors qu'ils émanent d'une autre "source" !

Ainsi ce qui figure ci-dessus et extrait de "Dialogues avec l'Ange", se trouve déjà dans la Bible:

- Matthieu 7.13. Entrez par la porte étroite. Car large est la porte, spacieux est le chemin qui mènent à la perdition, et il y en a beaucoup qui entrent par là.
14 Mais étroite est la porte, resserré le chemin qui mènent à la vie, et il y en a peu qui les trouvent.


Cette parole ne souligne-t-elle pas que cette "étroite porte" et ce "chemin resserré" ne se trouvent que dans le doute :  "il y en a peu qui les trouvent"  !?

Revenir en haut Aller en bas
Endy
Chercheur
Chercheur
avatar

Masculin Nombre de messages : 77
Age : 103
Localisation : Sun
Date d'inscription : 21/03/2013

MessageSujet: Re: LE DOUTE : UN "MAL" NÉCESSAIRE !?   Mar 20 Mai 2014 - 18:07

On parle aussi du chemin "sur le fil du rasoir", mais je n'ai pas les références.

La porte étroite, c'est la voie verticale croisant en son milieu la voie horizontale....
C'est là le symbolisme de la croix.
La voie horizontale est le développement de la vie dans la dualité matérielle et la voie verticale l'accès au divin par c'est le très juste milieu.

Un peu comme une balance, une fois qu'elle a arrêté de pencher d'un côté ou de l'autre, elle se stabilise.
Une fois atteint dans le mental agité, l'état d'équanimité, la voie verticale s'ouvre.
pour ramener cela au doute: le doute constitue une polarité et la croyance aveugle l'autre extrême.
Pour atteindre au juste milieu il faut que le doute soit l'éperon et non la névrose de la survie en ce monde un peu malade.
Si le doute fait partie de la stratégie de survie il est excessif, mal "placé" et la voie verticale (la porte étroite) ne s'ouvrira pas.
Trop de doute ou trop de croyance laisse l'individu dans la manifestation de la dualité. La porte étroite à mon sens, s'ouvre avec l'intégration parfaite de la dualité dans l'équilibre des forces.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LE DOUTE : UN "MAL" NÉCESSAIRE !?   Mar 20 Mai 2014 - 18:14

@ Gilbert_gmg
J'ai du mal de comprendre ce besoin d'utilisez des écrits d'autrui (donc de la pensée pré-imprimée, du prémâché) pour être dans le jugement, de ceux qui ont une foi sans faille en d'autres écrits, seraient-ils du passé, où est le problème ? Les écrits sont une aide, ok. Si tu as besoin de te référer aux écrits d'autrui, et d'utiliser des citations comme tu le fais, c'est que tu n'es pas différent des autres.

C'est le mental qui doute. Ce que je crois avoir compris, c'est que le doute est utile à un certain moment, quand on cherche, quand on n'a pas encore trouver son chemin, on a besoin du mental, pour comparer, mais une fois qu'on croit avoir trouvé le chemin qui nous convient, le doute n'est pas bon, car il nous empêcherait d'avancer. Pourquoi s'occuper du chemin des autres, quand on doit se concentrer sur son propre chemin, si on ne veut pas tomber, sachant qu'ils convergent. Il ne sert à rien de brûler les étapes. Chacun est là où il doit être. Je parle uniquement des chercheurs de Vérité.

Ce que les spiritualistes et les chercheurs ont en commun peut s'imager comme une montagne à gravir. Celui qui pratique la montagne, sait qu'il y a plusieurs chemins plus ou moins raides et aussi plus ou moins dangereux pour arriver au sommet. Il a besoin d'une carte pour suivre son sentier. Il lui arrive au détour du sentier d'apercevoir sur un autre versant, d'autres randonneurs qui ont pris un chemin différent, mais il doit se concentrer sur son seul sentier s'il ne veut pas tomber. L'important est de monter, pas de juger du chemin d'autrui, et même si certains ont besoin de s'accrocher à des garde-fous, ce n'est pas un problème du moment qu'ils ont entamée l'ascension, ils sont sur la bonne voie. Quant on arrive en vue du sommet, on n'a plus besoin de lire sa carte. Chacun selon son aptitude, ses moyens, son rythme, il y a des chemins de grandes randonnée, plus longs, et il y a des voies pour alpinistes, plus dangereuses.

Ceux que je ne comprends pas, sont ceux qui affirment que seul leur chemin est valable, et ceux qui nient la possibilité d'une montagne.
Revenir en haut Aller en bas
rose33
Curieux
Curieux


Féminin Nombre de messages : 8
Age : 53
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 20/05/2014

MessageSujet: Re: LE DOUTE : UN "MAL" NÉCESSAIRE !?   Mar 20 Mai 2014 - 19:35

bonsoir

vos interventions me font douter sur mes capacités à suivre le fil , j ai l impression d être la dernière de la classe , mais par l exercice je ne doutes plus de pouvoir un jour disserter de la sorte   

La peur peut elle engendrer le doute ? le doute peut il engendrer la peur ?
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert_gmg
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 913
Age : 68
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 25/01/2013

MessageSujet: Re: LE DOUTE : UN "MAL" NÉCESSAIRE !?   Mar 20 Mai 2014 - 20:23

rose33 a écrit:
bonsoir

vos interventions me font douter sur mes capacités à suivre le fil , j ai l impression d être la dernière de la classe , mais par l exercice je ne doutes plus de pouvoir un jour disserter de la sorte   

La peur peut elle engendrer le doute ? le doute peut il engendrer la peur ?

La peur est un état émotionnel .

La graduation des état émotionnels à été établi ainsi (non exhaustif) :

- Apathie
- Peur
- Haine/Colère
- Hostilité/Antagonisme
- Ennui/désintérêt
- Intérêt/Contentement
- Gaieté
- Enthousiasme

La "solution" à la peur c'est de passer au "cran" suivant : la colère ; c'est ce que l'on connait chez ces peuples qui se révoltent afin d'échapper à l'emprise de ces dictateurs qui font régner la peur .

Chaque individu, chaque pays, chaque parti politique , etc ., se situe lui-même dans l'un ou l'autre de ces état émotionnel (mais il en existe d'autres plus négatifs et d'autres plus positifs encore ) .

Le doute, quant-à lui n'est pas un état émotionnel, mais une attitude, un "moteur" , un élan vital, pour certains , ou, au contraire, pour d'autres, un frein qui paralyse dans l'inaction.
Revenir en haut Aller en bas
rose33
Curieux
Curieux


Féminin Nombre de messages : 8
Age : 53
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 20/05/2014

MessageSujet: Re: LE DOUTE : UN "MAL" NÉCESSAIRE !?   Mer 21 Mai 2014 - 11:32

@gilbert
Merci pour ta reponse
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert_gmg
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 913
Age : 68
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 25/01/2013

MessageSujet: Re: LE DOUTE : UN "MAL" NÉCESSAIRE !?   Mer 21 Mai 2014 - 11:42

  
rose33 a écrit:
@gilbert
Merci pour ta reponse
Revenir en haut Aller en bas
levergero78
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 697
Age : 67
Localisation : yvelines & finistère
Date d'inscription : 04/03/2013

MessageSujet: Re: LE DOUTE : UN "MAL" NÉCESSAIRE !?   Sam 24 Mai 2014 - 17:29

rose33 a écrit:
bonsoir
 

La peur peut elle engendrer le doute ? le doute peut il engendrer la peur ?

Bien sûr ! Chez les personnes qui manquent de confiance en elles...
Revenir en haut Aller en bas
http://jean-paul.vefblog.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LE DOUTE : UN "MAL" NÉCESSAIRE !?   Dim 25 Mai 2014 - 3:15

Je vais me permettre une petite analogie:

Je pense que le doute pour l'esprit humain est comme le liquide d'une boussole. Il est primordiale pour permettre à l'aiguille de l'esprit de nous orienter quand un changement de direction s'impose. Quelqu'un qui ne doute pas s'en ira toujours dans la meme direction car l'aiguille de sa boussole ne flotte pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LE DOUTE : UN "MAL" NÉCESSAIRE !?   Dim 25 Mai 2014 - 10:00

Doutes-tu de l'existence d'Allah?  Wink (oui c'est de la provoc   )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LE DOUTE : UN "MAL" NÉCESSAIRE !?   Dim 25 Mai 2014 - 17:58

Au fond, Non pas du tout!
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 3854
Age : 55
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

MessageSujet: Re: LE DOUTE : UN "MAL" NÉCESSAIRE !?   Dim 25 Mai 2014 - 19:23

Peut être que le sens du mot "doute" est très mal compris. Je pense que le doute est lié à soi. C'est à dire que nous ne sommes pas tourné vers l'extérieur mais tourné vers nous-même.. Si nous ne doutons pas de notre intuition, nous avançons sans nous laisser influencer par l'extérieur alors nous avons une force exceptionnelle. Nous ne nous embarrassons pas des croyances mais seulement de ce qu'il se passe en nous. Dans ce cas là, on peut d'ailleurs en faire l'expérience, et l'on constate que nous ne pouvons que réussir ce que nous entreprenons.

Ne dit-on pas "c'est la première impression qui compte" puis souvent aussi on entend dire "je n'ai pas suivi ma première impression, j'aurais dû, je ne me suis pas fait assez confiance..." Le doute prend sa source dans la peur et l'on sait bien que la peur nous fait rater bien des occasions.. "nous fait louper le coche"

Il y a souvent une mauvaise interprétation, ce qui entraîne la confusion.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LE DOUTE : UN "MAL" NÉCESSAIRE !?   Dim 25 Mai 2014 - 20:55

UmpluggedReboot a écrit:
Au fond, Non pas du tout!

Ben tu devrais  Razz (provoc n°2  lol! )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LE DOUTE : UN "MAL" NÉCESSAIRE !?   Dim 25 Mai 2014 - 21:01

Lilith a écrit:
UmpluggedReboot a écrit:
Au fond, Non pas du tout!

Ben tu devrais  Razz (provoc n°2  lol! )

Tu es drole toi!
Mais non, tu ne me provoques pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LE DOUTE : UN "MAL" NÉCESSAIRE !?   Lun 26 Mai 2014 - 10:58

Douter de quoi d'abord ?
Douter peut être salvateur.
Douter n'aboutit pas forcément à une remise en cause mais se trouve être un simple signal qu'il y a un hic eso ou exo dans notre cheminement.
En matière d'amour ou de foi, le doute est un passage obligé.
Le Christ nous a dit "Je serai avec vous, tous les jours, jusqu'à la fin des temps".
Pourquoi aurais-je peur de mes doutes qui ne font au final et inexorablement que renforcer ma foi ?
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 3854
Age : 55
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

MessageSujet: Re: LE DOUTE : UN "MAL" NÉCESSAIRE !?   Lun 26 Mai 2014 - 14:29

Je pense que lorsqu'il y a doute, il y a un "loup"... je pense que, lorsque nous ressentons le doute, c'est que quelque chose en nous ne va pas, il faut rebrousser chemin, chercher autre chose, essayer autrement, chercher un autre point de vue..
Revenir en haut Aller en bas
levergero78
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 697
Age : 67
Localisation : yvelines & finistère
Date d'inscription : 04/03/2013

MessageSujet: Re: LE DOUTE : UN "MAL" NÉCESSAIRE !?   Lun 9 Juin 2014 - 17:06

Rares sont ceux qui n'ont jamais douté ! même Mère Thérésa et Soeur Emannuelle ont reconnu avoir douté plusieurs fois pendant leur vie religieuse.

Ceux qui le nient ne sont pas sincères.
Revenir en haut Aller en bas
http://jean-paul.vefblog.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LE DOUTE : UN "MAL" NÉCESSAIRE !?   Lun 9 Juin 2014 - 18:16

levergero78 a écrit:
Rares sont ceux qui n'ont jamais douté ! même Mère Thérésa et Soeur Emannuelle ont reconnu avoir douté plusieurs fois pendant leur vie religieuse.

Ceux qui le nient ne sont pas sincères.

  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LE DOUTE : UN "MAL" NÉCESSAIRE !?   

Revenir en haut Aller en bas
 
LE DOUTE : UN "MAL" NÉCESSAIRE !?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Calcul du nombre de sujet nécessaire
» Doute point de vue Ruban Moucheté URGENT
» Doute orthographe
» Demi-Foi ou demi doute ?
» Doute grammatical (version 2)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Religions abrahamiques :: Forum oecuménique-
Sauter vers: