Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 la Foi = Ne pas croire ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Klysco
Curieux
Curieux


Masculin Nombre de messages : 44
Localisation : Rhone Alpes
Date d'inscription : 19/05/2013

MessageSujet: la Foi = Ne pas croire ?   Sam 5 Juil 2014 - 9:46

On dit qu'être athée c'est ne pas croire, et qu'à l'inverse être théiste c'est croire.

Je part de la définition de la croyance dans le domaine de l'opinion et du raisonnement comme penser, estimer, espérer, être sûr, supposer qu'il est plus probable que Dieu tel qu'il est défini dans ce périmètre existe.

Pour l'athéisme, je part du principe que "ne pas croire" est le fondement de tout questionnement existentiel, une attitude permanente qui ne peut pas envisager dans le domaine de l'opinion et du raisonnement, de prendre pour vraie l'affirmation d'un dieu puisque tout ça demeure inexpliqué, ineffable, indémontrable, invérifiable.

Nous ne faisons dans un cas comme dans l'autre que nous prononcer dans les limites de ce qu'on peut connaitre. S’il existe d’autres plans de réalité inaccessibles au raisonnement, nous ne pourrons jamais le savoir. En partant du principe de "ne pas croire" nous sommes donc cohérent avec ce que nous sommes.

Maintenant, pratiquement toutes les traditions qui sont dans une démarche ascétique, posent le non-savoir comme fondement de la foi. Pour Kierkegaard, la croyance rassemble les hommes dans leur représentations et permet la vie en communauté autour d'un culte, tandis que la foi isole. La croyance se soucie d'apporter des réponses, alors que la foi se soucie avec rigueur de poser des questions de plus en plus pointues et de complexifier celles qui existent pour au contraire invalider les réponses que la croyance apporte. La croyance ne permet pas le doute, alors que la foi en fait une composante essentielle de sa démarche.  

Chez un croyant qui s'inscrit dans une de ces traditions, tout va donc se jouer au niveau de la confusion entre ses croyances et la foi. Les fruits concrets et vérifiables du questionnement fondé sur le doute vont être pris pour confirmation du dogme qui lui est admis sur le mode de la croyance. Cela aura pour résultat de produire des fondamentalistes prêts à défendre leurs représentations qu'ils pensent confirmées.

Or, la démarche voudrait que l'on entre en relation avec ces représentations pour les questionner aussi bien de l'extérieur que de l'intérieur, afin d'être capable d'en tirer du sens. C'est la démarche symbolique où on est/devient soi-même à travers cet univers mythique, on s'autorise à jouer au jeu des masques et identifications, à faire du théâtre, à laisser sa sensibilité s'exprimer, sans pour autant être dans l'adhésion puisque c'est le jus de ce pressage qui nous intéresse.

Une nouvelle récupération est possible ici en fonction de ce qu'on entend par "sens". Si ce sens est une formulation dogmatique et prend des représentations pour vérité, il fabrique de la croyance et produit des "prophètes" qui confondent leur éventuelle source d'inspiration avec leur imagination. Mais si ce sens ne trouve pas d'expression et qu'il sert à trouver une dimension absolu dans tout ce que nous vivons. Qu'on s'amuse à le décliner, l'articuler, le triturer à souhait en faisant preuve de créativité et d'accomplissement dans toutes les situations de la vie courante, il n'y a toujours rien à croire dans les limites du raisonnement. On se retrouve avec la superposition de l'expérience du mystique/spirituel, artiste et acteur de sa vie, et du raisonnement de l'athée chez une même personne.

Je n'oublierai pas d'évoquer la dernière récupération, particulièrement vicieuse, le mystiscisme/spiritualisme, qui prend son expérience extatique, illuminatrice ou ses états émotionnels pour confirmation de ses représentations/dogmes.

On peut donc s'interroger sur la pertinence de l'attitude occidentale et sur ses simplismes. L'athéisme ne serait-il pas simplement ce que les religions ont refoulé du sein d'elles-mêmes, une démarche indispensable à leur survie, à une foi vivante, au déploiement et à la concrétisation de leurs idéaux ?
Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6308
Age : 59
Localisation : France
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: la Foi = Ne pas croire ?   Mar 8 Juil 2014 - 19:00

Je n'oublierai pas d'évoquer la dernière récupération, particulièrement vicieuse, le mystiscisme/spiritualisme, qui prend son expérience extatique, illuminatrice ou ses états émotionnels pour confirmation de ses représentations/dogmes. a écrit:





Non car si tel est le cas pour un adepte égaré , c'est que son expérience a ratée . Les délires mystiques sont issus d'un comportement non conforme à la voie du juste milieu et a l'élévation spirituelle . Ou veux-tu dire que tous les êtres éveillés qui affirment connaître Dieu ou l'éveil parfait sont des idiots ?

Non encore une fois , "celui qui sait n'a pas d'orgueil" , je cite la parole de Bouddha . On me taxe parfois d'orgueilleux ou autre ici-même mais dans ma pensée rien ne reflète l'arrogance et la bêtise crasse ...

?
Revenir en haut Aller en bas
Gab aux citrons
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3666
Age : 44
Localisation : Gers
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: la Foi = Ne pas croire ?   Mar 8 Juil 2014 - 23:25

L'athéisme n'est pas un principe de départ, mais la résultante d'un scepticisme face à une vérité proclamée. Toutes les croyances religieuses auront des croyants qui se mettront à douter et chercheront la véracité des dites "vérités". La vérification de la cohérence et la tentative rationnelle d'en prouver son existence aboutiront soit à l’agnosticisme, soit à l'athéisme.
Il n'est pas étonnant que bien souvent la foi repose sur la confiance, la dévotion, la soumission, à partir d'un dogme ou d'une écriture, et non sur des raisons profondes rationnelles avec notre univers.
Les croyant devraient méditer pourtant plus souvent cette maxime "Une foi sans raison ne donnera pas à ma raison la foi".
Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6308
Age : 59
Localisation : France
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: la Foi = Ne pas croire ?   Jeu 10 Juil 2014 - 9:54



"Une foi sans raison ne donnera pas à ma raison la foi". a écrit:

Et pas de réponse ; dommage .
Revenir en haut Aller en bas
Klysco
Curieux
Curieux


Masculin Nombre de messages : 44
Localisation : Rhone Alpes
Date d'inscription : 19/05/2013

MessageSujet: Re: la Foi = Ne pas croire ?   Lun 14 Juil 2014 - 9:21

Loganj a écrit:
Non car si tel est le cas pour un adepte égaré , c'est que son expérience a ratée . Les délires mystiques sont issus d'un comportement non conforme à la voie du juste milieu et a l'élévation spirituelle . Ou veux-tu dire que tous les êtres éveillés qui affirment connaître Dieu ou l'éveil parfait sont des idiots ?

Sans forcément qu'il soit question de délire, je suspecte une association confuse entre une doctrine qui a peut être été un déclencheur et l'éveil qui s'en suit qui serait pris pour une confirmation rationnelle de la croyance de départ.


Revenir en haut Aller en bas
Klysco
Curieux
Curieux


Masculin Nombre de messages : 44
Localisation : Rhone Alpes
Date d'inscription : 19/05/2013

MessageSujet: Re: la Foi = Ne pas croire ?   Lun 14 Juil 2014 - 9:34

Gab aux citrons a écrit:
Les croyant devraient méditer pourtant plus souvent cette maxime "Une foi sans raison ne donnera pas à ma raison la foi".

Le sujet est bien là pour ça. S'il n'est ni question d'avoir raison, ni de croire, il n'y a plus à remettre en question des "vérités" pour aboutir à l'athéisme. S'y trouve t'on déjà ?

Cela montrerait par ailleurs que c'est un paradigme construit par opposition à une ferveur populaire qui associe systématiquement : croyance, foi, vérité, nécessité de démontrer. Ce qui n'est pas en mesure de s'appliquer à des cas plus complexes et subtils qui ont une logique différente comme par exemple : doute, foi, absence de vérité objective, nécessité de ne s'appuyer sur rien.


Dernière édition par Klysco le Lun 14 Juil 2014 - 10:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6308
Age : 59
Localisation : France
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: la Foi = Ne pas croire ?   Lun 14 Juil 2014 - 10:06

Klysco a écrit:
Loganj a écrit:
Non car si tel est le cas pour un adepte égaré , c'est que son expérience a ratée . Les délires mystiques sont issus d'un comportement non conforme à la voie du juste milieu et a l'élévation spirituelle . Ou veux-tu dire que tous les êtres éveillés qui affirment connaître Dieu ou l'éveil parfait sont des idiots ?

Sans forcément qu'il soit question de délire, je suspecte une association confuse entre une doctrine qui a peut être été un déclencheur et l'éveil qui s'en suit qui serait pris pour une confirmation rationnelle de la croyance de départ.



Autrement dit les enseignements religieux d'accord avec toi , sont à revoir et corriger . C'est d'ailleurs ce que nous tentons de faire sur ce type de forum , tout en étant motivés par la recrudescence de spécialistes en la matière ; des nouveaux penseurs pour la spiritualité dans le 21ème siècle cela paraît absolument logique normal , correct .   

Revenir en haut Aller en bas
Klysco
Curieux
Curieux


Masculin Nombre de messages : 44
Localisation : Rhone Alpes
Date d'inscription : 19/05/2013

MessageSujet: Re: la Foi = Ne pas croire ?   Lun 14 Juil 2014 - 10:16

Loganj a écrit:
Autrement dit les enseignements religieux d'accord avec toi , sont à revoir et corriger . C'est d'ailleurs ce que nous tentons de faire sur ce type de forum , tout en étant motivés par la recrudescence de spécialistes en la matière ; des nouveaux penseurs pour la spiritualité dans le 21ème siècle cela paraît absolument logique normal , correct .   

A corriger dans la mesure où il faudrait cesser de présenter les doctrines comme étant des réponses et des vérités, mais c'est ce qui s'est toujours produit dans des cercles plus élitistes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la Foi = Ne pas croire ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
la Foi = Ne pas croire ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour Dan: notre cerveau est-il programmé pour croire?
» Faut-il croire aux extraterrestres ?
» Croire en l'esprit est une forme déguisée de matérialisme
» Ne pas croire, qu'est ce?
» Est-il possible de ne croire en RIEN ? Débat sur le scepticisme.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Croire ou ne pas croire-
Sauter vers: