Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Question de la Réincarnation pour un " Catho"

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Loganj
Exégète
Exégète


Nombre de messages : 7127
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: Question de la Réincarnation pour un " Catho"    Ven 25 Juil 2014 - 20:17

Tiens , tu me persécutes parce que j'ai fais trois ou quatre allusion à cela ... sur 5 ans et sans me vanter ni développer quoi que ce soit sur ce sujet ou alors passe nous les posts en question .

Mais à Chribou t'oses pas lui faire le coup t'as trop peur de te faire rabattre en une seule fois .

Tu m'as ridiculisé une dizaine de fois , en disant que je suis débile ignare clown j'en passe ... Et je n'ai pas riposté mais calmé le jeu avec coercition . Dernièrement dans Astral Travel tu m'en a reclaqué une sans que la vois arriver , et là t'as qu'à relire mes messages pour voir se qui s'est encore passé , je voulais simplement donner mon avis .
Revenir en haut Aller en bas
Klysco
Curieux
Curieux


Masculin Nombre de messages : 44
Localisation : Rhone Alpes
Date d'inscription : 19/05/2013

MessageSujet: Re: Question de la Réincarnation pour un " Catho"    Sam 26 Juil 2014 - 9:10

Citation :
Il y avait donc deux clans. Mais est-ce important ?

En définitive, l' Hindouisme et le Bouddhisme ( surtout dans le Véhicule de Diamant ) ont pour OBJECTIF de justement SORTIR de la roue de la SAMSARA, donc évité la Réincarnation.


René Guénon, référence incontournable de l'ésotérisme qui a formulé un certain nombre d'idées que nous reprenons souvent, n'admet pas la réincarnation :

"Les anciens, en réalité, n’ont jamais envisagé une telle transmigration (dans des animaux), pas plus que celle de l’homme dans d’autres hommes, comme on pourrait définir la réincarnation ; sans doute, il y a des expressions plus ou moins symboliques qui peuvent donner lieu à des malentendus, mais seulement quand on ne sait pas ce qu’elles veulent dire véritablement, et qui est ceci : il y a dans l’homme des éléments psychiques qui se dissocient après la mort, et qui peuvent alors passer dans d’autres êtres vivants, hommes ou animaux, sans que cela ait beaucoup plus d’importance, au fond, que le fait que, après la dissolution du corps de ce même homme, les éléments qui le composaient peuvent servir à former d’autres corps ; dans les deux cas, il s’agit des éléments mortels de l’homme, et non point de la partie impérissable qui est son être réel, et qui n’est nullement affectée par ces mutations posthumes."

"Il n'est pas de doctrine traditionnelle, en dépit des assertions des néo-spiritualistes, qui ait jamais enseigné quelque chose qui ressemble de près ou de loin à la réincarnation."

"La réincarnation qui est une impossibilité métaphysique, doit être distinguée de la métempsycose et de la transmigration : la première n'est autre chose que le prolongement de l'individualité humaine après la mort dans les modalités subtiles de ce même état d'être (de là l'importance accordée aux rites funéraires dans les civilisations traditionnelles dont le catholicisme romain); tandis que la deuxième implique le passage de la totalité de l'être à d'autres états d'existence qui sont définis par des conditions différentes de celles auxquelles est soumise l'individualité humaine."

Olivier Clément, théologien et historien chrétien orthodoxe, spécialiste des pères de l'église, qui aimait beaucoup Origène, et était proche de l'Alchimie avant de devenir chrétien, abondait dans ce sens là dans son interview à "Clés" :

"Je pense qu'à l'origine, même en Inde, le mot réincarnation ne voulait pas dire ce qu'il signifie maintenant. Pour une raison simple : dans l'Inde ancienne, on estimait que la condition humaine assumait toute la réalité cosmique sensible et que par conséquent on ne risquait pas de se réincarner dans un crapaud ou dans une étoile, puisque l'homme est déjà crapaud et étoile. Donc l'Inde ancienne pensait que le Soi pouvait, après la mort, pour un homme n'ayant pas atteint l'absolu, glisser dans d'autres états de l'existence universelle. Des états démoniaques ou angéliques, pouvant se refléter sur la terre dans telle ou telle créature hideuse ou sublime. De là, il y a eu déformation et matérialisation de cette notion de réincarnation. Au lieu de penser que l'âme de ce mort est entrée dans ce domaine de l'existence universelle qui est un domaine angélique et qui se symbolise par exemple dans la beauté du col d'un cygne, on dira qu'il est devenu un cygne. Je crois qu'il y a eu ce glissement de sens."

Clés poursuit en lui demandant : "Pourtant il est parfois dit que certains anciens chrétiens enseignaient la réincarnation ?"

Réponse : "Non, il enseignaient la métempsycose, le fait que l'âme passe après la mort par des états spirituels multiples. Ce qui rejoint la vision de l'Inde ancienne. Pour plusieurs Pères de l'Église, c'est très net : il y a un exode de l'âme à travers des états angéliques ou infernaux. On trouve à ce propos des histoires très jolies, un peu ridicules dans leur expression mais significatives. Elles racontent que chaque fois que l'on passe d'un état à un autre dans l'invisible, on rencontre une frontière gardée par des douaniers-démons, qui se jettent sur la malheureuse âme et lui arrachent tout ce qui les concerne. On pourrait croire qu'ils vont l'anéantir, en fait ils la purifient. Elle continue donc son chemin. Elle traverse des lignes de douanes et finalement, totalement purifiée, elle peut entrer dans la lumière éternelle."

Par ailleurs la réincarnation demande au préalable de s'identifier à son corps, à son âme, à son existence, ce qui est incompatible avec un certain nombre d'enseignements relatifs à la non-dualité dans le bouddhisme/hindouisme où rien de tout cela n'existe vraiment.

A titre d'exemple, Ramana Maharshi a été clair :

"- Mais, alors, la réincarnation ?
- La réincarnation n'existe que dans les limites de votre ignorance. Il n'y a pas de réincarnation, il n'y en a jamais eu et il n'y en aura jamais. Voilà la vérité.
-  Mais que devient alors l’ego?
- L’ego apparaît, disparaît. Il est éphémère, transitoire, tandis que le Soi demeure permanent. Bien qu’en vérité vous soyez effectivement le Soi, vous persistez à identifier le Soi réel avec le faux Soi, l’ego."

Je crains donc que ces croyances soient là pour gagner de l'argent sur le dos de l'égo des occidentaux. Un maître authentique n'ira pas enseigner en entretient individuel que de telles lois existent mécaniquement. Au pire ça sera pour commencer à faire s'interroger et cheminer celui qui aborde timidement la spiritualité pour ensuite les faire évoluer vers une compréhension plus subtile.

Pour les chrétiens, il y'a possibilité de se délier des schémas vaticanesques, pour se référer à la mystique de l'église d'Orient. Ou bien il faut faire un tri énorme. Maître Eckhart et Jean de la Croix ne sont pas mal nonplus.
Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 7127
Age : 59
Localisation : France
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: Question de la Réincarnation pour un " Catho"    Sam 26 Juil 2014 - 10:03

Salut Klysco :

Il faut donc croire d'autres penseurs et ne pas trop y penser , ok , la réincarnation c'est trop dérangeant pour les élites de l'ésotérisme . Donc tu es né aujourd'hui selon ce raisonnement et tu n'as pas vécu hier dans une autre vie , pour moi cela veut dire que tu n'as aucune expérience de la vie terrestre .
Par conséquent nous naissons vierges , purs , n'ayant qu'une seule petite chance d'élever notre âme distincte au paradis et y vivre éternellement . Moi je veux bien lol c'est toujours mieux que la philo de l'athéisme qui consiste à dire nous n'avons aucune âme et que la vie sur terre n'est au fond qu'un aller sans retour une route qui s'arrête brusquement Amen ...
Revenir en haut Aller en bas
Klysco
Curieux
Curieux


Masculin Nombre de messages : 44
Localisation : Rhone Alpes
Date d'inscription : 19/05/2013

MessageSujet: Re: Question de la Réincarnation pour un " Catho"    Sam 26 Juil 2014 - 11:45

Loganj a écrit:
Il faut donc croire d'autres penseurs et ne pas trop y penser , ok , la réincarnation c'est trop dérangeant pour les élites de l'ésotérisme . Donc tu es né aujourd'hui selon ce raisonnement et tu n'as pas vécu hier dans une autre vie , pour moi cela veut dire que tu n'as aucune expérience de la vie terrestre .
Par conséquent nous naissons vierges , purs , n'ayant qu'une seule petite chance d'élever notre âme distincte au paradis et y vivre éternellement . Moi je veux bien lol c'est toujours mieux que la philo de l'athéisme qui consiste à dire nous n'avons aucune âme et que la vie sur terre n'est au fond qu'un aller sans retour une route qui s'arrête brusquement Amen ...

Ce qui est dérangeant c'est qu'on cherche à imposer la réincarnation d'une façon binaire, en prônant des raisonnements simplificateurs et en ne présentant pas réellement les alternatives.

Les penseurs que je cite ne nient pas la réincarnation mais la remettent à sa place. Ce qu'ils disent ne corrobore pas nonplus l'idée qu'on se fait d'élever une âme distincte au paradis. Ce que je trouve intéressant c'est qu'on peut parvenir à une conciliation.

Même la vision de l'athéisme présente des choses à prendre en compte. On enseigne bien en cours de biologie que la matière se décompose et se recycle. Guénon dit que ce n'est pas intéressant dans le fond, car plutôt que d'envisager de sortir d'un cycle, on envisage le Soi tout simplement d'une manière radicale et intégrale qui oblige à refuser la réincarnation car il n'y a que le Soi qui existe. On trouve dans les évangiles, ce même caractère impératif et urgent qui passe avant le reste.

Là où il y'a opposition c'est dans la pédagogie entre ceux qui encouragent un long cheminement de maturation sur plusieurs vies, et d'autres qui prêchent que peu importent les circonstances l'éveil spontané est possible et qu'il faut être prêt à le recevoir. Ces derniers qui se basent plutôt sur une logique de grâce, vont donc se montrer très froids vis à vis de la réincarnation.
Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 7127
Age : 59
Localisation : France
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: Question de la Réincarnation pour un " Catho"    Sam 26 Juil 2014 - 15:55

Je dis que si on décrète que la réincarnation n'existe pas , l'âme naît dans un foetus et a une petite chance d'aller au nirvana-paradis éternellement . Mais comme la majorité des âmes ne font pas de devoir spirituels c'est la mort définitive . Un raisonnement honteux de la part des ésotéristes qui croit ça .

A l'autre extrême Allan Kardec dit que la réincarnation est éternelle , pourquoi pas , perso je n'ai pas perdu ma mémoire , celle de mes vies antérieures , comme JR par exemple (    ) .

Entre les deux options on peut parler d'apprentissage à très long terme de la vie et du développement de l'âme distincte , ensuite la chrysalide meurt comme le samsara et la possibilité d'être libéré des liens terrestres devient le couronnement de nos actions pour le bien de l'humanité .

Merci Klysco .
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4376
Age : 55
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

MessageSujet: Re: Question de la Réincarnation pour un " Catho"    Lun 25 Mai 2015 - 13:29

levergero78 a écrit:
Vous feriez pas mal de lire ou de relire plus attentivement le Nouveau testament, d'un bout à l'autre....

Nouveaux passages de l'Ancien Testament, tels que Matthieu 11: 12-15, Matthieu 16: 13-17 et Matthieu 17: 10-13, Marc 6: 14-15, Luc 9: 7-9 et Jean 3: 1-12 sont cités par spiritualistes et beaucoup d'autres spirituelle comme preuve que Jésus aurait explicitement annoncé la réincarnation.
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert_gmg
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 917
Age : 69
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 25/01/2013

MessageSujet: Re: Question de la Réincarnation pour un " Catho"    Lun 25 Mai 2015 - 17:27

On peut toujours spéculer sur le fait que Jésus - tout comme Mohammed d'ailleurs - "aurait pu" enseigner la réincarnation.

Certains "exhument" de La Bible ou du Coran, certains versets qui pourraient le confirmer .

Or il se trouve que La Source la plus à même de le confirmer évoque que ni l'Un ni l'autre ne l'ont fait.

Jésus n'en a pas eu le temps.
Mohammed voulait le faire quand il lui a été signifié par sa Guidance, qu'il était prématuré de le faire avec un Peuple aussi immature du point de vue spirituel. Il renonça donc.

Car, il faut bien admettre que la Loi de réincarnation ne s'inscrit pas dans les priorités, et qu'elle ne s'enseigne pas "de but en blanc".

Pour revenir à la question-titre, dans la mesure où environ 25% des catholiques intègrent cette Loi de réincarnation tout en restant chrétiens, c'est qu'une conviction personnelle prime toujours sur les dogmes .

On est dans le même ordre de "conviction" qui était celle des scientifiques et médecins qui, autrefois, déclaraient, lors de la naissance du chemin-de-fer, que , lancé à plus de 50 km/h, un train entraînerait la mort des passagers ...!

Aujourd'hui on envoie des gens dans l'espace et ils reviennent en vie...et, couramment, chacun de nous circule à plus de 100 km/h.

Même "certitude" encore qui fut la cause de nombreux décès de femmes pour cause de "fièvres puerpérales", alors qu'un médecin, à contre-courant des "autorités" médicales et scientifiques en avait trouvé la cause (les médecins passaient de l'autopsie des morts, entre autres, à la salle d'accouchement sans se laver les mains et encore moins donc, les stériliser !) mais le "monde scientifique" s'en teint à ses certitudes, considérant que c'était "une fatalité", et laissa mourir les femmes encore pendant des décennies !

Rien n'est plus dangereux que les certitudes !
Revenir en haut Aller en bas
Pandore
Exégète
Exégète
avatar

Féminin Nombre de messages : 5971
Age : 53
Localisation : Vaisseau mère
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Question de la Réincarnation pour un " Catho"    Lun 25 Mai 2015 - 17:40

réincarnation et résurrection n'est pas la même chose

réincarnation c'est le retour dans la chair,vie karma
résurrection c'est la renaissance dans la chair de l'âme divinement élevé en ange détâché du sexe et en tant que fils ou fille dieu,paradis

Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4376
Age : 55
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

MessageSujet: Re: Question de la Réincarnation pour un " Catho"    Lun 25 Mai 2015 - 17:42

Les certitudes sont dangereuses, le bon sens et la curiosité peuvent les remplacer avantageusement.
Heureusement, la science moderne nous apporte de nouvelles révélations suite aux résultats de nouvelles recherches qui nous prouvent aujourd'hui que nous sommes bien énergie et que nous mourrons au moment de la re-naissance et renaissons au moment de la mort...
Revenir en haut Aller en bas
levergero78
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1076
Age : 89
Localisation : yvelines & finistère
Date d'inscription : 04/03/2013

MessageSujet: Re: Question de la Réincarnation pour un " Catho"    Lun 25 Mai 2015 - 18:30

Pandore a écrit:

résurrection c'est la renaissance dans la chair de l'âme divinement élevé en ange détaché du sexe et en tant que fils ou fille dieu,paradis


L'âme n'a pas de chair contrairement au corps. C'est un être "immatériel" invisible.

La résurrection c'est celle des corps qui deviennent glorieux et qui vont retrouver l'âme partie au moment de la mort...
Revenir en haut Aller en bas
http://jean-paul.vefblog.net
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4376
Age : 55
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

MessageSujet: Re: Question de la Réincarnation pour un " Catho"    Lun 25 Mai 2015 - 18:53

levergero78 a écrit:
Pandore a écrit:

résurrection c'est la renaissance dans la chair de l'âme divinement élevé en ange détaché du sexe et en tant que fils ou fille dieu,paradis


L'âme n'a pas de chair contrairement au corps. C'est un être "immatériel" invisible.

La résurrection c'est celle des corps qui deviennent glorieux et qui vont retrouver l'âme partie au moment de la mort...
Aujourd'hui, contrairement à hier, nous avons la science qui nous soutient dans notre recherche du spirituel et de l'invisible...
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 30994
Age : 57
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Question de la Réincarnation pour un " Catho"    Lun 25 Mai 2015 - 19:03

Les catholique ne croient pas à la réincarnation, ils croient à la résurrection.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Question de la Réincarnation pour un " Catho"    Lun 25 Mai 2015 - 19:32

florence_yvonne a écrit:
Les catholique ne croient pas à la réincarnation, ils croient à la résurrection.
Il y en a qui adhèrent à la réincarnation en se disant qu'après leur dernière vie, ce sera la résurrection. Ils font un mixte entre des pensées spirituelles pourtant contradictoires, leur petite salade.
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4376
Age : 55
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

MessageSujet: Re: Question de la Réincarnation pour un " Catho"    Lun 25 Mai 2015 - 19:44

samamuz a écrit:
florence_yvonne a écrit:
Les catholique ne croient pas à la réincarnation, ils croient à la résurrection.
Il y en a qui adhèrent à la réincarnation en se disant qu'après leur dernière vie, ce sera la résurrection. Ils font un mixte entre des pensées spirituelles pourtant contradictoires, leur petite salade.
Il n'y a pas de résurrection, vu que la mort n'existe pas...
Revenir en haut Aller en bas
Pandore
Exégète
Exégète
avatar

Féminin Nombre de messages : 5971
Age : 53
Localisation : Vaisseau mère
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Question de la Réincarnation pour un " Catho"    Lun 25 Mai 2015 - 19:53

levergero
Code:

L'âme n'a pas de chair contrairement au corps. C'est un être "immatériel" invisible.

La résurrection c'est celle des corps qui deviennent glorieux et qui vont retrouver l'âme partie au moment de la mort...

très bien dit
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4376
Age : 55
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

MessageSujet: Re: Question de la Réincarnation pour un " Catho"    Lun 25 Mai 2015 - 19:57

Un corps n'est qu'une enveloppe, un gant, un moyen de pouvoir vivre sur le plan matériel et en faire l'expérience... Un être de lumière n'a pas de corps...
Revenir en haut Aller en bas
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 10004
Age : 58
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Question de la Réincarnation pour un " Catho"    Lun 25 Mai 2015 - 20:52

florence_yvonne a écrit:
Les catholique ne croient pas à la réincarnation, ils croient à la résurrection.

Un catholique c'est quelqu'un qui croit ce que l'autorité lui dicte de croire.

Il suffit donc de l'obliger à croire en la réincarnation et il y croira. Wink
Revenir en haut Aller en bas
levergero78
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1076
Age : 89
Localisation : yvelines & finistère
Date d'inscription : 04/03/2013

MessageSujet: Re: Question de la Réincarnation pour un " Catho"    Mar 26 Mai 2015 - 9:37

Bien sûr que non ! Ne prends les catholiques pour de grands bétas.
Revenir en haut Aller en bas
http://jean-paul.vefblog.net
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 30994
Age : 57
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Question de la Réincarnation pour un " Catho"    Mar 26 Mai 2015 - 13:53

La plus part des catholiques n'ont jamais lu la Bibles, les seul texte auquel ils ont accès, c'est le catéchisme et leur missel.

Mais je ne peux parler que pour ma génération et celles d'avant.
Revenir en haut Aller en bas
levergero78
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1076
Age : 89
Localisation : yvelines & finistère
Date d'inscription : 04/03/2013

MessageSujet: Re: Question de la Réincarnation pour un " Catho"    Mar 26 Mai 2015 - 14:29

Sans doute les cathos d autrefois ou les tradis. De nos jours, ils ont beaucoup évolué sur tous les plans
, ils lisent et réfléchissent, ils voyagent et entretiennent de bonnes relations avec les autres religions.
Revenir en haut Aller en bas
http://jean-paul.vefblog.net
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 30994
Age : 57
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Question de la Réincarnation pour un " Catho"    Mar 26 Mai 2015 - 15:49

levergero78 a écrit:
Sans doute les cathos d autrefois ou les tradis. De nos jours, ils ont beaucoup évolué sur tous les plans
, ils lisent et réfléchissent, ils voyagent et entretiennent de bonnes relations avec les autres religions.


A quel âge e tu tenu la Bible pour la première fois entre tes mains ?
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert_gmg
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 917
Age : 69
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 25/01/2013

MessageSujet: Re: Question de la Réincarnation pour un " Catho"    Mar 26 Mai 2015 - 16:52

Anaïs a écrit:
Un corps n'est qu'une enveloppe, un gant, un moyen de pouvoir vivre sur le plan matériel et en faire l'expérience... Un être de lumière n'a pas de corps...

Je partage votre approche - comme bien souvent ! - .

Sur chaque Plan de la Création, où nous sommes amenés à nous trouver, nous sommes "enveloppés" d'une "substance" de même nature (densité) que le milieu environnant.

Sans quoi nous "traverserions les mûrs" et ne pourrions tirer aucun profit de notre séjour sur ce Plan, faute de pouvoir "expérimenter".

Comme vouloir puiser de l'eau avec un tamis...

Et, en effet, le "pur spirituel" n'est pas "matière" .

C'est aussi le "pourquoi" de notre incapacité à "voir Dieu" car notre origine spirituelle est totalement incapable de ne pas se "désintégrer" (un peu comme être "réintégré en Dieu", mais sans conscience ni identité ou individualité - comme avant "le Big-bang"), déjà dans "la proximité du Divin", alors pour ce qui serait "d'approcher" Dieu ...!





Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 30994
Age : 57
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Question de la Réincarnation pour un " Catho"    Mar 26 Mai 2015 - 16:55

Pour me déplacer, je prends ma voiture, est-ce que je suis ma voiture ?
Revenir en haut Aller en bas
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 10004
Age : 58
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Question de la Réincarnation pour un " Catho"    Sam 3 Sep 2016 - 21:58

Un article intéressant à ce sujet
Citation :
La réincarnation dans la Bible

La réincarnation dans la Bible (extrait des "cahiers de Théosophie")



Nous ne nous proposons pas de faire une étude complète de ce sujet dans cet article, mais un simple aperçu montrera que la doctrine de la Réincarnation est incluse dans la Bible. Naturellement, ceux qui s'en tiennent uniquement à ce que l'Eglise enseigne actuellement au sujet ce l'homme, de sa nature et de sa destinée, n'accepteront pas aisément une interprétation différente de la conception théologique, mais beaucoup d'hommes, sans être restés dans l'Eglise, ont conservé un certain attachement pour les Ecritures qui servirent à leur éducation.

En premier lieu, il faut se rappeler que les auteurs des livres bibliques étaient, à quelques exceptions près, des Juifs, et que le fondateur du Christianisme, Jésus, était lui-même un Juif. En examinant ses propres paroles, on voit qu'il avait la conviction intime que sa mission s'adressait uniquement aux Juifs, et nullement aux Gentils. Il dit : « Je ne suis envoyé qu'aux brebis perdues de la maison d'Israël » . Ceci s'adressait nettement aux Juifs et excluait aussi nettement les Gentils. El, une fois, il se refusa pendant un moment à venir en aide à une femme Gentille, jusqu'à ce que son insistance l'obligeât d'agir; mais, même dans ce cas il fit allusion à sa mission envers les Juifs. Aussi, pour comprendre Jésus, devons-nous considérer quelles étaient les croyances juives à cette époque. Les Juifs croyaient alors sans aucun doute à la réincarnation. Cette doctrine était en ce temps, aussi communément acceptée par eux qu'elle l'est maintenant dans l'Hindoustan, et Jésus devait la connaître. Nous sommes amenés à le croire

Pour deux raisons : d'abord parce que les Chrétiens prétendent qu'il est le Fils de Dieu rempli de sagesse ; et ensuite, parce qu'il avait reçu une éducation qui lui avait permis de discuter avec les docteurs en théologie. La théorie de la Réincarnation était déjà très ancienne en ce temps, et les livres de l'Ancien Testament le prouvent.

Cette doctrine apparait dans les « Proverbes » où Salomon dit qu'il était auprès du Créateur depuis le commencement et que sa joie consistait à se trouver avec les fils des hommes dans les parties habitables de la terre. On explique habituellement ce passage par l'existence de Salomon dans la prescience du Créateur mais le fait que Salomon parle de sa vie sur terre avec les hommes nous fait rejeter cette explication. Il est dit qu'Elie et beaucoup d'autres hommes célèbres devaient vraiment revenir sur terre, et périodiquement le peuple les attendait. On prétendait qu'Adam s'était réincarné pour poursuivre le travail qu'il avait si mal commencé, et que Seth, Moïse et d'autres se réincarnèrent et furent les grands personnages à différentes époques. La terre des Juifs est orientale, et les Orientaux professèrent toujours la croyance à la renaissance des mortels sur terre. On n'en parlait pas souvent au sujet de l'homme ordinaire qui mourait, mais cette doctrine s'affirmait lorsqu'on parlait de grands prophètes, de voyants et de législateurs. Si nos lecteurs veulent questionner un Juif instruit qui n'est pas « réformé », ils obtiendront de nombreux renseignements sur la doctrine de ce peuple.

Plaçons-nous maintenant à l'époque où vivait Jésus et considérons ses paroles à la lumière de ce qui vient d'être dit. Et naturellement si son enseignement ne concorde pas avec l'interprétation de l'Eglise, c'est cette interprétation qui doit être rejetée à moins de mettre en doute la sagesse de l'instructeur et son aptitude à guider un grand mouvement. Or, en fait, l'Eglise a promulgué des dogmes et condamné entièrement des doctrines, sans aucune autorité, et jeté l'anathème sur certaines idées que Jésus acceptait.

Saint Paul, lui aussi, présente la théorie de la réincarnation dans ses Epîtres où il fait allusion aux cas de Jacob et d'Esaü lorsqu'il dit que le Seigneur aimait l'un et haïssait l'autre avant qu'ils ne fussent nés. II semble évident que le Seigneur ne pouvait aimer ou haïr un être non existant et que Saint Paul signifiait par là que Jacob et Esaü avaient été, dans leur vie passée, respectivement bon et méchant, de sorte que le Seigneur – ou Karma – aimait l'un et haïssait l'autre avant qu'ils ne naissent sous la forme de Jacob et d'Esaü. Et Paul parlait ici du même événement que celui narré par l'ancien prophète Malachie, d'accord avec l'idée de réincarnation qui était communément répandue. Après Paul et les disciples, vinrent les premiers Pères de l'Eglise, et beaucoup donnaient le même enseignement. Origène fut le plus grand parmi eux. Il présenta la doctrine d'une façon précise et c'est par suite de l'influence de ses idées, que le Concile de Constantinople, 500 ans après J.-C., crut bien faire en condamnant l'ensemble de l'origénisme, jugé pernicieux. Cet anathème fut lancé parce que les Pères de l'Eglise étaient des hommes ignorants, pour la plupart des Gentils, qui ne s'intéressaient pas aux anciennes doctrines, et même les détestaient. C'est ainsi que la doctrine de la réincarnation disparut des enseignements exotériques et fut perdue pour le monde occidental. Mais elle revivra, car c'est une croyance du fondateur du Christianisme lui-même, et comme elle offre une base solide et durable pour l'éthique, elle est effectivement la plus importante de toutes les doctrines théosophiques.

William BREHON.

EXTRAITS DE LA BIBLE

Avant que je t'eusse formé dans le ventre de ta mère, je te connaissais ; et avant que tu fusses sorti de son sein, je t'avais consacré, je t'avais établi prophète des nations. (Jérémie, 1, 5).

Réponse de Jésus à la femme cananéenne : « Je n'ai été envoyé qu'aux brebis perdues de la maison d'Israël …. I1 n'est pas bien de prendre le pain des enfants et de le jeter aux petits chiens ». (Matthieu, 15, 24, 26).

Tels sont les douze que Jésus envoya, après leur avoir donné les instructions suivantes : N'allez pas vers les païens, et n'entrez pas dans les villes des Samaritains ; allez plutôt vers les brebis perdues de la maison d'Israël. (Matthieu, 10, 5-6).

Tous les prophètes et la loi ont prophétisé jusqu'à Jean, et, si vous voulez le comprendre, c'est lui qui est l'Elie qui devait venir. Que celui qui a des oreilles pour entendre entende. (Matthieu, 11, 13-15).

Jésus, étant arrivé dans le territoire de Césarée de Philippe, demanda à ses disciples : Qui dit-on que je suis, moi, le Fils de l'Homme. Ils répondirent : Les uns disent que tu es Jean-Baptiste; les autres Elie; les autres, Jérémie, ou l'un des prophètes.(Matthieu, 16, 13-15).

Les disciples lui firent cette question : Pourquoi donc les scribes disent-ils qu'Elie doit venir premierement ? Il répondit : Il est vrai qu'Elie doit venir, et rétablir toutes choses. Mais je vous dis qu'Elie est déjà venu, qu'ils ne l'ont pas reconnu et qu'ils l'ont traité comme ils ont voulu. De même le Fils de l'Homme souffrira de leur part. Les disciples comprirent alors qu'il leur parlait de Jean. (Matthieu, 17, 10-13).

Jésus vit, en passant, un homme aveugle de naissance. Ses disciples lui firent cette question : Rabbi, qui a péché, cet homme ou ses parents, pour qu'il soit né aveugle. (Jean, 9, 1-3).

Celui qui vaincra, je ferai de lui une colonne dans le temple de mon Dieu, et il n'en sortira plus. (Apocalypse, 3, 12).

http://www.matiere-esprit-science.com/articles-et-etudes/religions/la-reincarnation-dans-la-bible/

''Après Paul et les disciples, vinrent les premiers Pères de l'Eglise, et beaucoup donnaient le même enseignement. Origène fut le plus grand parmi eux. Il présenta la doctrine d'une façon précise et c'est par suite de l'influence de ses idées, que le Concile de Constantinople, 500 ans après J.-C., crut bien faire en condamnant l'ensemble de l'origénisme, jugé pernicieux. Cet anathème fut lancé parce que les Pères de l'Eglise étaient des hommes ignorants, pour la plupart des Gentils, qui ne s'intéressaient pas aux anciennes doctrines, et même les détestaient. C'est ainsi que la doctrine de la réincarnation disparut des enseignements exotériques et fut perdue pour le monde occidental. Mais elle revivra, car c'est une croyance du fondateur du Christianisme lui-même, et comme elle offre une base solide et durable pour l'éthique, elle est effectivement la plus importante de toutes les doctrines théosophiques. ''
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Question de la Réincarnation pour un " Catho"    

Revenir en haut Aller en bas
 
Question de la Réincarnation pour un " Catho"
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Question pour les filles ^^
» problème pour une question de cours
» Pour les TL : Revue Europe sur Pascal Quignard
» La question des stages pour le CRPE 2008
» Question en vrac sur le bts dietetique avec le cned !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Religions abrahamiques :: Forum chrétien catholique apostolique romain-
Sauter vers: