Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vivons-nous la fin des temps ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Vivons-nous la fin des temps ?   Mar 29 Juil 2014 - 16:07

Vivons-nous le début de la fin des temps ?  

Le conflit Palestine et Israël, la Libye, l'Irak et la fuite des Chrétiens, la Syrie, la Corée du Nord, les exactions en Afrique, le génocide du Rwanda, les conflits latents entre le Pakistan et l'Inde, entre la Chine et le Japon, la défiance historique entre les Russes et les Américains, l'Ukraine, la Crimée annexée, les Anglais qui ne peuvent pas supporter les Français, les enlèvements au Mexique, les exactions en Argentique et en Bolivie ; les avions qui disparaissent ; les avions de ligne qu'on abat ; les virus mortels qui menacent toujours d'apparaître, le flot inquiétant de réfugiés qui viennent en Europe ; l'Islamisme radical, les guerres de religions et de croyances, le mariage des gays, la pédophilie, les règlements de compte à Marseille, et ce qui nous dépasse complètement : les catastrophes météorologiques de plus en plus inquiétantes et fréquentes et j'en passe bien entendu....

Le monde est en feu et à sang !
Faut-il en conclure que l'homme est incapable de créer un monde meilleur ?

Ne devrait-il pas y avoir un contrôle des naissances afin de juguler l'inquiétante augmentation de la population sur Terre, augmentation qui crée de nombreux problèmes qui s'intensifieront dans l'avenir ?

La Terre peut-elle accueillir, nourrir et abriter autant d'êtres humains ?


Faut-il une « Troisième Guerre Mondiale » ? Car c'est bien connu que les guerres humaines sont régulatrices des naissances et donc de la population ? Ou attendre un virus ravageur comme une grippe espagnole généralisée ?

La pénurie d'eau et alimentaire nous guette dans les temps futurs et peu de solutions sont actuellement proposées car il est bien connu que l'homme a toujours eu une vision à court terme ou en d'autres termes « Après moi le déluge » ! ; en fait, l'homme ne se préoccupe pas des générations futures au-delà des enfants de sa progéniture... c'est tout dire !

Comment voyez-vous le monde dans le futur ?


Comment envisagez-vous l'avenir de vos enfants et surtout de vos petits enfants si vous en avez ?

Et nous sommes qu'au début du kali-yuga … peut-on et doit-on imaginer un monde encore pire que l'actuel ?

Doit-t-on continuer face à un tel carnage à jouer dans l'insouciance et à suivre des « Tours de France » ou un « Roland Garros » comme si de rien n'était ?

Sommes-nous en train de vivre ou sommes-nous en survie sans s'en rendre compte ?

En Inde, on donne une image très parlante en disant que l'homme continue à lire le journal au premier étage alors que le rez de chaussée est en feu.... C'est une parabole qui peut s'appliquer à deux niveaux : le premier est que la planète est un tel désastre qu'il faut être tombé dans une inconscience tenace pour l'ignorer ; la deuxième vision est que la situation d'être incarné dans un humain est tellement inconfortable et limitative qu'il faudrait mettre toutes ses forces pour comprendre toute cette mise en scène afin d'en sortir au plus vite (réaliser le SOI) car le temps est compté (feu au rez de chaussée..) sous risque de repartir en recyclage...

Qu'en pensez-vous et comment vivez-vous la Planète des Singes sur laquelle vos pieds reposent ?

VDC
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vivons-nous la fin des temps ?   Mar 29 Juil 2014 - 16:53

Fin des temps je ne sais pas. Assurément nous vivons la fin d'un cycle important, mais lequel ? de 2160 ans ? de 5125 ans ? de 25000 ans ? à l'intérieur du kali yuga, ça je ne sais pas. Car s'il y a toujours eu des guerres, la terre n'a jamais été aussi peuplée du moins dans l'histoire connue, et les moyens pour s'auto-détruire aussi importants.

Et je me dis que si les âmes incarnées sont aussi nombreuses, c'est pour assister au bouquet final. La cocotte est prête à exploser car il y a un faisceau de convergences à commencer par la surpopulation, et ce qu'elle entraîne, pollution, changements climatiques, migrations des populations, luttes pour l'eau, pour l'énergie, et les guerres qui vont avec.   

Est-ce que la survie de la planète n'est pas plus importante que celle de l'humanité ? Je pense que la planète pourra se régénérer sans l'homme et des créatures survivront même à un feu nucléaire, des poissons, des cafards, des scorpions, etc... alors s'il faut que l'homme disparaisse pour que la planète, les plantes, les animaux,  survivent, ce serait un bien à une échelle supérieure.

Comment stopper cet emballement ? je suis plutôt pessimiste, quand le train est lancée, on ne peut pas l'arrêter avant longtemps.
L'homme apprend hélas par la souffrance sinon il faudrait un élément étranger, une menace extra terrestre capable d'unifier l'humanité ? mais ça ne résoudrait pas le problème de surpopulation. Il me semble que même un avatar à l'heure actuelle ne serait pas entendu, et vraisemblablement qu'il viendra plutôt après le temps des récoltes, pour rassembler les survivants et recréer un nouveau monde.

Sur le plan spirituel, l'émergence d'une masse critique de la population qui s'éveillerait spontanément à une dimension supérieure ? oui mais cette fange de la population ne pourra pas cohabiter avec l'autre, ceux qui luttent pour la domination. Il y aura séparation des brebis et des boucs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vivons-nous la fin des temps ?   Mar 29 Juil 2014 - 19:35

JR a écrit:
Comment stopper cet emballement ? je suis plutôt pessimiste, quand le train est lancée, on ne peut pas l'arrêter avant longtemps.
L'homme apprend hélas par la souffrance sinon il faudrait un élément étranger, une menace extra terrestre capable d'unifier l'humanité ? mais ça ne résoudrait pas le problème de surpopulation. Il me semble que même un avatar à l'heure actuelle ne serait pas entendu, et vraisemblablement qu'il viendra plutôt après le temps des récoltes, pour rassembler les survivants et recréer un nouveau monde.

Sur le plan spirituel, l'émergence d'une masse critique de la population qui s'éveillerait spontanément à une dimension supérieure ? oui mais cette fange de la population ne pourra pas cohabiter avec l'autre, ceux qui luttent pour la domination. Il y aura séparation des brebis et des boucs.

c'est vrai qu'une menace extra-terrestre sur l'humanité unifierait les parties car c'est bien connu que les inimitiés s'estompent vite lorsque deux parties opposées ou rivales sont confrontées à un danger ! je dirais même que l'on se sent tout à coup très proche de l'autre, son frère, et que toute divergence paraît devenir stérile et ridicule ! comme quoi ....  

un avatar ? nous en avions eu un récemment (en principe) : Satya Saï baba mais son image fut entachée de scandales (sûrement véridiques selon moi) donc son action est restée finalement mineure... décidément les avatars du kali-yuga sont bien suspects et peu efficaces pour unifier le monde !

la surpopulation est un réel problème mais on n'en fait pas mention alors qu'elle va générer tous les problèmes de l'humanité future... on s'inquiète même de voir des pays vieillir comme l'Allemagne... alors qu'on devrait se réjouir   !

j'ai aussi l'impression qu'une large fange de la population s'enfonce dans la matérialité et le superficialisme de la vie et qu'une toute petite minorité cherche la "porte de sortie de ce merdier" ; j'imagine bien la création de petites communautés (çà existe déjà) de personnes en recherche d'éveil qui vivront ensemble en-dehors de la société de consommation idiote.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vivons-nous la fin des temps ?   Jeu 14 Aoû 2014 - 13:21

La Nasa prédit la fin de notre civilisation  

Notre civilisation serait condamnée à disparaître. Non, vous n'êtes pas dans un film de science-fiction, c'est la Nasa elle-même qui l'annonce, via une étude qu'elle a financée. Des chercheurs ont ainsi montré que plusieurs critères pourraient entraîner la disparition de notre civilisation d'ici une quinzaine d'années. Doit-on craindre ce scénario ? Décryptage de notre contributeur, passionné de sciences et d'histoire.

Édité par Rozenn Le Carboulec Auteur parrainé par Benoît Raphaël
Source : LE PLUS NOUVEL OBS

Les civilisations vont et viennent, l'histoire en est la preuve. L'empire romain, les Han de Chine, Sumer, Babylone, l'Égypte des pharaons et bien d'autres encore, ont disparu. Les causes en sont multiples, certes, mais il est peut-être possible d'en prévoir quelques-unes.

Celle que nous connaissons va-t-elle s'effondrer dans les toutes prochaines décennies? C'est ce qui ressortirait d'une étude menée par une équipe multidisciplinaire, basée sur des travaux de mathématiques appliquées aux sciences humaines, financée par la Nasa, et dont le contenu vient d'être révélé par le site du "Guardian ".

Plusieurs facteurs à l'origine du déclin des grandes civilisations


En étudiant les cas précédents, l'équipe menée par le mathématicien Safa Motesharrei a identifié les facteurs à l'origine du déclin des grandes civilisations : la population, le climat, l'eau, l'agriculture et l'énergie. La chute surviendrait lorsque ces facteurs convergent pour provoquer deux éléments cruciaux :

- la réduction des ressources due à la pression mise sur la capacité de charge écologique (la taille maximale de population qu'un milieu peut supporter). Traduction : trop de monde sur Terre par rapport aux ressources disponibles (nourriture, eau, matières premières nécessaires pour maintenir la civilisation...)

- la stratification de la société entre élites (riches) et masses (pauvres). Ce phénomène aurait joué un rôle central dans la chute dans tous les exemples étudiés sur les derniers 5000 ans. Traduction : un trop grand fossé entre ceux qui contrôlent les richesses et les autres. Cela désigne également le clivage entre pays riches et pays pauvres.

Distribution des ressources et consommation d'énergie

Les chercheurs ont modélisé différents scénarios, qui mettent en avant que les élites (qui ont le monopole des richesses) sont protégées plus longtemps que les gens du commun des désastres environnementaux, et qu'elles sont donc tentées de continuer à vivre comme si de rien était, en dépit des catastrophes prévisibles. Traduction : dans notre cas, cela pourrait signifier par exemple le refus d'admettre la réalité du changement climatique et de prendre les mesures nécessaires avant qu'il ne soit trop tard...

Même s'ils l'estiment "difficile à éviter", ils semblent penser que la catastrophe n'est pas totalement inévitable, à condition de prendre les mesures structurelles nécessaires pour cela...

Les deux solutions-clé étant d'assurer une distribution des ressources plus équitable, et de réduire drastiquement la consommation d'énergie en se basant sur des ressources renouvelables... en réduisant la croissance de la population. Tout cela nous mènerait alors peut-être à une civilisation plus stable.

Des sacrifices nécessaire à la survie de notre civilisation

Alors, on fait quoi ?

Ce n'est pas la première fois que les inégalités Nord-Sud, l'exploitation à outrance de ressources non renouvelables et la surpopulation sont pointées du doigt. La nouveauté, ici, c'est qu'un modèle mathématique les a décrites comme des causes très probables de la chute de la civilisation actuelle.

C'est un peu comme pour le changement climatique. Il y a ceux qui mettent en avant les chiffres et le temps, et d'autres qui expliquent par A plus B qu'il n'existe pas. Et ceux qui se foutent du résultat, et ne veulent tout simplement pas changer.

De plus, toute société a ses propres mécanismes de défense et son inertie : ceux qui bénéficient de la situation sont ceux qui ont le contrôle, et donc ceux qui pourraient éventuellement changer les choses de manière "souple".

La question que l'on pourrait tous se poser serait de savoir quels sacrifices nous serions individuellement et collectivement prêts à faire pour que ce changement survienne s'il s'avérait nécessaire à la survie de cette civilisation...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vivons-nous la fin des temps ?   Jeu 14 Aoû 2014 - 18:38

La fin de notre civilisation, c'est pas un problème, c'est même souhaitable pour le bien des autres règnes et de la Terre-Mère, et contrairement aux égyptiens, aux sumériens, aux précolombiens, on ne laissera pas beaucoup de traces pour les civilisations futures.
Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6096
Age : 58
Localisation : France
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: Vivons-nous la fin des temps ?   Jeu 14 Aoû 2014 - 19:45

Non , je ne crois pas à la fin des temps . Ou plutôt de l'humanité en qui j'ai confiance .
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
damien85
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 927
Age : 31
Localisation : France
Date d'inscription : 11/08/2014

MessageSujet: Re: Vivons-nous la fin des temps ?   Ven 15 Aoû 2014 - 10:30

Voilà un sujet intéressant et qui correspond à mes lectures et mes questionnements actuels  Wink 

Pour ma part je ressens depuis quelques temps un genre de chaos qui progresse lentement sur toute la planète et qui ne tardera pas à nous toucher directement, même si actuellement cela le fait aussi mais de façon plus indirecte.

Loganj a écrit:
Non , je ne crois pas à la fin des temps . Ou plutôt de l'humanité en qui j'ai confiance .

Dans ta phrase Loganj tu places tout d'abord une croyance ... sur quoi te bases-tu pour dire cela ? une conviction personnelle ? une spiritualité ?

Sur l'autre partie "Ou plutôt de l'humanité en qui j'ai confiance" ... La je dois dire que tu m'épates   ... rester optimiste à ce point au vu de tout ce qu'il se passe aujourd'hui c'est étonnant. Qu'il y ait des humains intéressants, certes c'est vrai, mais l'humanité prise en globalité est bien mal partie et je ne vois pas ce qui motive ton optimisme.

Autre remarque : tu parts du principe que "fin des temps" serait quelque chose de négatif, or si je me réfère aux spiritualités et à mes lectures actuelles, c'est plutôt quelque-chose de positif : quitter ce vieux monde et accéder à un nouvel état
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vivons-nous la fin des temps ?   Ven 15 Aoû 2014 - 10:51

je trouve intéressant le projet MARS ONE d’envoyer une colonie sur Mars, l'idée d'aller sur Mars sans retour... pour construire un monde meilleur ? ce sont d'après moi les prémisses d'une prise de conscience que l'avenir de l'homme n'est plus sur la Terre mais sur une planète vierge...

http://www.mars-one.com/



Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Loganj
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6096
Age : 58
Localisation : France
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: Vivons-nous la fin des temps ?   Sam 16 Aoû 2014 - 9:02

damien85 a écrit:
Voilà un sujet intéressant et qui correspond à mes lectures et mes questionnements actuels  Wink 

Pour ma part je ressens depuis quelques temps un genre de chaos qui progresse lentement sur toute la planète et qui ne tardera pas à nous toucher directement, même si actuellement cela le fait aussi mais de façon plus indirecte.

Loganj a écrit:
Non , je ne crois pas à la fin des temps . Ou plutôt de l'humanité en qui j'ai confiance .

Dans ta phrase Loganj tu places tout d'abord une croyance ... sur quoi te bases-tu pour dire cela ? une conviction personnelle ? une spiritualité ?

Sur l'autre partie "Ou plutôt de l'humanité en qui j'ai confiance" ... La je dois dire que tu m'épates    ... rester optimiste à ce point au vu de tout ce qu'il se passe aujourd'hui c'est étonnant. Qu'il y ait des humains intéressants, certes c'est vrai, mais l'humanité prise en globalité est bien mal partie et je ne vois pas ce qui motive ton optimisme.

Autre remarque : tu parts du principe que "fin des temps" serait quelque chose de négatif, or si je me réfère aux spiritualités et à mes lectures actuelles, c'est plutôt quelque-chose de positif : quitter ce vieux monde et accéder à un nouvel état

Je me base sur les trente glorieuse que j'ai vécues , là en ce temps où les homes et femmes savaient vivre , ils avaient rêvé de Mai 68 et on les a étouffé sous la coupe de la dictature bourgeoise .
Le résultat qu'ont obtenus ces bourgeois tu l'as sur les actus aujourd'hui .

Mais comme nous sommes toujours vivants nous le resterons malgré cette décadence des riches qui n'ont ni contrôlé la surpopulation ni la pollution .
Revenir en haut Aller en bas
damien85
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 927
Age : 31
Localisation : France
Date d'inscription : 11/08/2014

MessageSujet: Re: Vivons-nous la fin des temps ?   Sam 16 Aoû 2014 - 10:13

La Folie a écrit:
En fait, vous en prenez conscience doucement, à travers ce déluge d'informations provenant de tous lieux en même temps... le chaos que vous sentez progressé, il n'est rien en comparaison de voici seulement 1000 ans... les cavaliers de l'apocalypse ressente une fatigue réconfortante de nos jours, le pas de leur chevaux était autrement marquant au moment du départ, lorsque personne n'en avait conscience... ce pas est plus léger aujourd'hui.  
 

Je ne comprend rien à ce que vous avez dis là ... qu'est-ce qui se passait de pire il y a 1000 ans ?  Il faut dire que l'histoire n'est pas ma matière préférée, mais même en cherchant dans mes souvenirs de classe, rien ne me revient sur la période d'il y a 1000 ans : merci de m'éclairer   

La Folie a écrit:
Qu'est-ce qui vous ferait dire qu'elle est mal partie?   Un enfant qui commence à marcher et qui s'écrase tous les 2 pas est-il mieux parti qu'un bébé qui se traîne à 4 pattes...   Y'a du chemin de fait, et un chemin, encore il y a... c'est bon signe.  

Ah ! là encore je ne comprend pas trop ce que vous dites pourriez-vous donner un exemple que je comprenne ... En quoi l'humanité c'est améliorée ? Les seules améliorations visibles sont celles de ses capacités de nuisance envers la nature et de puissance militaire pour s'auto-détruire ... Sans parler de son individualisme égocentrique qui atteint aujourd'hui des sommets ... montrez-moi ce qui aujourd'hui est mieux qu'il y a a 100 ou 200 ans par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
damien85
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 927
Age : 31
Localisation : France
Date d'inscription : 11/08/2014

MessageSujet: Re: Vivons-nous la fin des temps ?   Dim 17 Aoû 2014 - 10:33

La Folie a écrit:
  Le fait même de poser la question... ce manque de connaissances... cela devrait être une bougie vous permettant d'y entrevoir quelques réponses...   

Donc en résumé vous n'avez aucun argument ...


La Folie a écrit:
Nuisance envers la nature...   Auto-destruction...    Vous avez peur dites?

Non je n'ai pas peur, car je m'en fout aujourd'hui (ce qui n'était pas le cas avant) ... je ne fais que des constats facile à réaliser

La Folie a écrit:
Je sais pas...    Allez puisez votre eau à la rivière pendant 60 jours... nous pourrons parler ensuite d'autres commodités.  

Ben au moins avant on pouvait la boire l'eau de la rivière sans mourir empoisonné ... aujourd'hui on ne peut même plus boire l'eau du robinet, il faut acheter des bouteilles ... c'est la magie du progrès  
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
damien85
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 927
Age : 31
Localisation : France
Date d'inscription : 11/08/2014

MessageSujet: Re: Vivons-nous la fin des temps ?   Dim 17 Aoû 2014 - 21:50

La Folie a écrit:
Vos lamentations sont celles de ceux qui se plaignent le ventre plein... rien de plus.  

Tout dépends ce que l'on cherche dans la vie madame la Folie ...

Si c'est manger, du confort matériel, et regarder la télé ... oui dans ce cas aujourd'hui la vie est belle

Si c'est l'harmonie avec la nature, entre les humains, la solidarité, la spiritualité ... alors là non l'époque actuelle est plutôt un enfer ..

Chacun ses goûts   
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
damien85
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 927
Age : 31
Localisation : France
Date d'inscription : 11/08/2014

MessageSujet: Re: Vivons-nous la fin des temps ?   Lun 18 Aoû 2014 - 10:52

La Folie a écrit:
Vous croyez...   Vous reprochez aux autres de ne voir qu'un côté de la médaille... auriez-vous perdu de vue cette médaille...   

Je ne reproche rien ... je dis juste que "chacun ses goûts" si pour vous ce monde actuel vous convient parfait    Mais moi NON c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vivons-nous la fin des temps ?   Lun 18 Aoû 2014 - 11:47

alors quitte-le ou change-le et si tu ne peux pas, sinon tu es bien obliger de l'accepter tel qu'il est, la situation actuelle, c'est aussi la volonté de Dieu non ? accepte-la. Soit tu joues ta partie dans le jeu soit tu dis "pouce" je ne veux plus jouer.
Revenir en haut Aller en bas
damien85
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 927
Age : 31
Localisation : France
Date d'inscription : 11/08/2014

MessageSujet: Re: Vivons-nous la fin des temps ?   Lun 18 Aoû 2014 - 11:57

JR a écrit:
alors quitte-le ou change-le et si tu ne peux pas, sinon tu es bien obliger de l'accepter tel qu'il est, la situation actuelle, c'est aussi la volonté de Dieu non ? accepte-la. Soit tu joues ta partie dans le jeu soit tu dis "pouce" je ne veux plus jouer.

C'est exactement ce que je fais en participant entre autre à ce forum : j'essaye d'apporter ma modeste contribution pour améliorer les choses :

- travailler à rapprocher les humains et non les diviser
- essayer de trouver avec les personnes de bonne foi le moyen d'apporter la paix
- alerter sur les éléments en ma possession pour éclairer certaines situations
- etc ...

  
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
damien85
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 927
Age : 31
Localisation : France
Date d'inscription : 11/08/2014

MessageSujet: Re: Vivons-nous la fin des temps ?   Mar 19 Aoû 2014 - 23:03

La Folie a écrit:
Pour les améliorer... encore vous faudra-t-il commencer par les accepter telles qu'elles sont.   

Ce que vous dites est un non-sens manifeste : pourquoi vouloir changer quelque chose que l'on accepte ?   
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
damien85
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 927
Age : 31
Localisation : France
Date d'inscription : 11/08/2014

MessageSujet: Re: Vivons-nous la fin des temps ?   Mer 20 Aoû 2014 - 23:08

La Folie a écrit:
Je n'implore pas Dieu de nous venir en aide... je ne suis pas faible, l'homme s'est élevé depuis la poussière jusqu'à maintenant, et il s'élèvera jusqu'aux étoiles, même si chacun de nous tombe en poussière pour qu'il y arrive. L'homme parfait, il se lèvera un jour. 

Pour s'élever vers les étoiles il faut arrêter de creuser dans les ténêbres ...   
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vivons-nous la fin des temps ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vivons-nous la fin des temps ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vivons nous les derniers jours ???
» Vivons-nous la fin des temps ?
» Pourquoi vivons-nous ?
» Mais dans quel siècle vivons nous ?
» Marie nous conduit à Jésus. Nous sommes en un temps de grâces: le temps pascal, et le mois de Marie !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: FORUMS DIVERS :: Questions-réponses-
Sauter vers: