Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quand le mot "Dieu"devient insupportable, ou en est-on ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Quand le mot "Dieu"devient insupportable, ou en est-on ?   Dim 23 Nov 2014 - 17:20

-_-

Sans prétention, je voudrais apporter un témoignage.

Ce qui m'arrive en ce moment est plutôt étrange mais je m'en accommode et sens que je suis en train de passer un cap.

Voilà, le mot "Dieu" me devient insupportable et notamment le concept monothéiste et anthropomorphique qui l'entoure.

Ce Dieu-là je n'en veux plus : le mot déjà est trop galvaudé, foulé aux pieds et réducteur, ça n'est plus ainsi que je conçois l'infinité ou tout simplement ce que je me permets d'appeler la lumière ou la beauté dans son sens absolu.

Et d'autre part, je ne peux plus prononcer le mot "Dieu" sans penser au dieu torahique qui m'écoeure-soyons claire- et qui me fait du coup repenser le mot "Foi".
Même le dieu de Jésus est un dieu absent qui laisse mourir son plus fidèle dévoué dans d'atroces circonstances.Bien que là c'est un tout autre sujet dont subsiste encore une théorie dans mon esprit mais quand même ! Si l'on considère le dieu de la Torah comme le dieu de Jésus : rien d'étonnant.

Je ne peux plus accepter l'idée d'un dieu unique qui aurait tout crée de par son bon vouloir ou sa bonté et ce, pour qu'on l'adore ?

Cette idée-là est finalement un mépris de l'humanité, supposée créée parce qu'un jour "Dieu" a eu un élan de grâce.Non,non,non  
J'en suis à un point de rupture et je m'autorise à mettre en balance le mot "Dieu" et le mot "Foi" en m'attendant à ne plus les considérer comme j'ai pu les considérer par le passé.
ils deviennent vides de sens.

J'ai besoin d'une cure de logique, de saines et intelligibles explications, de sérénité , tout ce que ce "Dieu" biblique ou bien mal connoté ne peut plus m'apporter.

Finalement, si des divinités supérieures existent et nous veulent du bien, elles sont insultées en permanence par ce "Dieu" jaloux, guerrier, meurtrier à souhait, laveur de cerveaux,qui leur vole la vedette et s'attribue la paternité de l'humanité.Là non plus,je ne suis plus d'accord.

A votre avis, ou en suis-je dans mon cheminement, moi qui ai tellement défendu ici et ailleurs ce "Dieu" que j'avoue à présent, n'avoir jamais pu adoré vu que je ne comprenais absolument pas ses desseins.

Tout doit être logique maintenant dans mon monde sinon j'y deviens allergique.
En gros, c'est ça l'idée.
Hé oui, j'ai besoin de comprendre ce(ux) que j'aime,d'avoir des raisons concrètes d'aimer.

Il me faut désormais des choses plus palpables pour répondre à mes attentes spirituelles ou simplement humaines.
J'en ai marre de souffrir et si on lit attentivement la bible ( ou autres) : c'est normal de souffrir, c'est la garantie d'un au-delà meilleur.Là encore, je ne suis plus d'accord.

Comme le chantait Jim Morrison : "We want the world and we want it now!"

Je vous remercie de m'avoir lue et vous remercie également de vos réponses à venir.

Juliah.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand le mot "Dieu"devient insupportable, ou en est-on ?   Dim 23 Nov 2014 - 18:13

Perso le mot "Dieu" m'était insupportable tant que je l'assimilais au dieu biblique, puis j'ai découvert qu'il dépassait largement ce concept anthropomorphique, et que les mystiques de différentes traditions l'utilisaient alors faute de mieux, pour se faire comprendre ... mais c'est vrai qu'il entraîne souvent des confusions.

Alors il y a d'autres termes plus impersonnels ou plus intimes, le "divin" l'"Âme du monde" l'énergie primordiale, le Grand Esprit, le Soi, la Conscience universelle, la Mère divine, le Cosmique, etc... et d'autres noms selon la tradition que l'on suit, mais là c'est trop personnel à chacun.

Si tu veux rester dans la tradition chrétienne, parce que tu es attachée à l'enseignement du Christ, il n'y a pas que les églises, il y a des courants plus ésotériques, gnostiques, théosophiques, rosicruciens, néo esséniens, (c'est pas ce qui manque) qui offrent une autre vision plus large, plus universaliste. Le tout est de trouver la voie qui nous convient tout en gardant un esprit critique, enfin du discernement, car il ne s'agit pas de quitter une église pour tomber dans un mouvement sectaire.

C'est mon humble avis, je ne peux pas te conseiller au delà, c'est trop personnel, et c'est "Dieu en toi" qui te guidera, par des synchronicités, des signes, il mettra des livres, des conférences, des rencontres, sur ta route, il suffit de le vouloir profondément, de demander.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand le mot "Dieu"devient insupportable, ou en est-on ?   Dim 23 Nov 2014 - 18:44

jayrâm a écrit:

Si tu veux rester dans la tradition chrétienne


Oui mais pas que...Son message est bien cacheté et la découverte de celui-ci prend du temps et je souhaite m'ouvrir davantage en parallèle, toucher à d'autres spiritualités, voir du pays, être un peu + cartésienne aussi, être libre en définitive de me (re)construire comme je le ressens.

Les voyages de tous bords sont formateurs et mon appétit d'apprendre et de vivre ne peut plus être exclusivement monothéiste et monotone.
En tous les cas, concevoir un dieu unique tel qu'on me l'a enseigné/imposé n'est plus possible pour l'instant.
Je suis en total rejet et je pense que c'est justifié même si inattendu.
Merci de ta bienveillance JR et de ta réponse  
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
mister be
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4883
Age : 58
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Re: Quand le mot "Dieu"devient insupportable, ou en est-on ?   Dim 23 Nov 2014 - 19:01

Ce que tu vis est tout à fait normal!
Comment exprimer,appréhender,saisir le sens,expliquer,comprendre,se rapprocher de ce qui est ineffable?
Souvent nous nous faisons une image et comment ne pas se la faire de ce je ne sais quoi d'ineffable que l'on a traduit par Dieu?
Le commandement de ne pas faire d'image du divin ne concerne pas uniquement l'association aux idoles mais à l'imperfection même de la représentation sous les formes quelles qu'elle soit de YHWH
J'ai choisi de l'écrire D.ieu avec ce point entre le D et le i pour justement ne pas l'enfermer dans le cadre étriqué de ma vision limitée de ce qui est illimitée...
J'ai employé des attributs divins sous lesquels Il s'est révélé à moi mais rien ne peut Le décrire avec exactitudes...

Le Juif a une foi-ça semble paradoxale et pourtant....-que je qualifierais de pragmatique...
Ce que les Chrétiens n'ont pas!
Les Chrétiens ont une spiritualité qui dissocie trop le matériel et le spirituel
C'est peut être dû au dualisme manichéen dont ils sont impreignés...Je pense au dogme et culte à la Vierge par exemple
Le juif qui écrit Yéroushalaim ne pense pas au pluriel de majesté comme le fait le Chrétien mais voit la Ville bâtie sur deux collines d'où le pluriel....un autre exemple

Donc il est normal que notre foi doit être supportée par du concret et l'Eternel dans sa conception aussi!
Le logos a donné le mot logique et ce n'est pas sans raison
Si l'amour est de l'ordre du ressenti...un amour platonique sans baiser ni caresse ni rapport sexuel n'a aucun sens car c'est ça le concret de l'amour et si on va plus loin,un enfant est la concrétisation de cet amour

Non si tu lis la Bible,il n'est pas normal de souffrir et je me battrai toujours contre la souffrance et la douleur
Voilà je t'ai comprise même si je m'exprime assez mal....
Sois sereine,c'est tout à fait normal!
Revenir en haut Aller en bas
mister be
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4883
Age : 58
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Re: Quand le mot "Dieu"devient insupportable, ou en est-on ?   Dim 23 Nov 2014 - 19:12

Juliah a écrit:
jayrâm a écrit:

Si tu veux rester dans la tradition chrétienne


Oui mais pas que...Son message est bien cacheté et la découverte de celui-ci prend du temps et je souhaite m'ouvrir davantage en parallèle, toucher à d'autres spiritualités, voir du pays, être un peu + cartésienne aussi, être libre en définitive de me (re)construire comme je le ressens.

Les voyages de tous bords sont formateurs et mon appétit d'apprendre et de vivre ne peut plus être exclusivement monothéiste et monotone.
En tous les cas, concevoir un dieu unique tel qu'on me l'a enseigné/imposé n'est plus possible pour l'instant.
Je suis en total rejet et je pense que c'est justifié même si inattendu.
Merci de ta bienveillance JR et de ta réponse  

Nous rêvons tous de voyages et qu'allons-nous découvrir à la fin de ces voyages?
C'est Soi qu'on y découvre
Les grecs l'avaient bien compris et c'est ce que veut dire l'inscription sur le fronton du temple de Delphe

νῶθι σεαυτόν

Connais-toi toi-même et tu connaîtras l’univers et les dieux
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand le mot "Dieu"devient insupportable, ou en est-on ?   Dim 23 Nov 2014 - 19:46

Oui mais à chacun convient un chemin pour arriver à Soi. Les monothéismes issus de la bible ne conviennent pas à tous, il est bon parfois de s'éloigner pour mieux se retrouver.
Revenir en haut Aller en bas
mister be
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4883
Age : 58
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Re: Quand le mot "Dieu"devient insupportable, ou en est-on ?   Dim 23 Nov 2014 - 19:52

Tout à fait!
Sans parler des nuits de la foi....qui doivent être terribles!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand le mot "Dieu"devient insupportable, ou en est-on ?   Dim 23 Nov 2014 - 20:28

jayrâm a écrit:
Oui mais à chacun convient un chemin pour arriver à Soi. Les monothéismes issus de la bible ne conviennent pas à tous, il est bon parfois de s'éloigner pour mieux se retrouver.

Oui, c'est ce que je pressens aussi.

@Mister Be
Ca n'est pas une nuit de la foi, au contraire, j'ai plutôt l'impression de vivre un éveil.
J'ai le besoin viscéral de me libérer des carcans bibliques, de désapprendre, d'oublier pour réapprendre l'essentiel par des chemins nouveaux et inexplorés ( la simplification,l'épuration et la simplicité en font partie)
Je tiens quelque chose, je le sens.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand le mot "Dieu"devient insupportable, ou en est-on ?   Dim 23 Nov 2014 - 20:29

La Folie a écrit:
Bonne chance sur votre route... je vous souhaite pleins d'embûches avant de lui passer sur le corps.  

Merci ! Mais qu'est-ce que cette dernière phrase signifie en clair ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand le mot "Dieu"devient insupportable, ou en est-on ?   Dim 23 Nov 2014 - 20:36

mister be a écrit:

Voilà je t'ai comprise même si je m'exprime assez mal....
Sois sereine,c'est tout à fait normal!

Je ne suis pas certaine que tu m'ais comprise MB.
Je rejette ton dieu donc comment pourrais-tu me comprendre ?
Même avec un point entre le D et le ieu c'est pas possible, avec le tétragramme encore moins !
Pas assez pure comme approche, c'est mon sentiment.
Et ça sent l'arnaque à plein nez, je n'en veux plus.
Revenir en haut Aller en bas
Tournesol
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 157
Age : 78
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 30/10/2014

MessageSujet: Re: Quand le mot "Dieu"devient insupportable, ou en est-on ?   Dim 23 Nov 2014 - 20:37

Je constate que des personnes prennent des distances vis-à-vis du christianisme ,par exemple,mais ne renoncent pas ,pour autant , à une spiritualité .
Je les vois souvent s'intéresser au bouddhisme ,à un bouddhisme occidental assez proche d'un humanisme : découverte de Soi ,comme indique mister  be ,  particulièrement  la  pleine conscience de l'instant présent . Les "enseignements" de Matthieu Ricard , proche collaborateur du dalaï-lama sont intéressants . ( tapez Matthieu Ricard  sur Google)

A titre indicatif petite ( longue) citation  qui permet de voir si ça accroche ....

Citation :

25 leçons de vie à apprendre de Bouddha  


1. L’amour guérit tout.
« Jamais la haine ne cesse par la haine ; c’est la bienveillance qui réconcilie. »

2. Ce n’est pas ce que vous dites mais ce que vous faites qui définit qui vous êtes.
« Ce n’est pas un homme sage parce qu’il parle beaucoup ; mais celui qui est calme, affectueux et courageux est appelé sage. »
« Un chien n’est pas considéré comme un bon chien parce qu’il est bon aboyeur. Un homme n’est pas considéré comme un homme bien parce que c’est un bon orateur. »

3. Le secret d’une bonne santé est de vivre pleinement l’instant présent.
« Ne vous attardez pas sur le passé, ne rêvez pas de l’avenir, concentrez votre esprit sur le moment présent. »
« Le secret de la santé, autant pour le corps que pour l’esprit, c’est de ne pas pleurer sur le passé, ne pas s’inquiéter du futur, ni anticiper les problèmes… mais de vivre dans le moment présent, sagement et sincèrement. »

4. Qui regarde à l’intérieur s’éveille
« Le chemin n’est pas dans le ciel. Le chemin est dans le cœur. »

5. Les mots ont le pouvoir à la fois de blesser et de guérir.
« Les mots ont le pouvoir de détruire ou de guérir ; lorsqu’ ils sont justes et généreux, ils peuvent changer le monde. »

6. Lâchez prise et les choses vous reviendront éternellement.
« Vous ne perdez que ce à quoi vous vous accrochez. »

7. Personne ne peut marcher sur votre chemin pour vous.
« Personne ne peut nous sauver à part nous-mêmes. Personne ne le peut et personne ne le fera pour nous. Nous devons marcher nous-mêmes dans notre propre voie. »

8. Le bonheur ne diminue jamais en étant partagé.
«Des milliers de bougies peuvent être allumées d’une seule bougie, et la vie de la bougie ne sera pas raccourcie. Le bonheur ne diminue jamais en étant partagé. »

9. Soyez gentil avec tout le monde.
«Soyez tendre avec les jeunes, ayez de la compassion pour les personnes âgées, soyez sympathique avec ceux qui ont des difficultés et soyez tolérant avec les faibles et les méchants. A un moment dans votre vie vous aurez été tout cela.»
« Ayez de la compassion pour tous les êtres, riches et pauvres ; chacun a ses souffrances. Certains souffrent trop, d’autres trop peu. »
« Enseignez cette triple vérité à tous : Un cœur généreux, un discours aimable, une vie de service et de compassion sont les choses qui renouvelle l’humanité.

10. Ne croyez pas tout ce qu’on vous dit de croire.
« Ne croyez pas en quelque chose simplement parce que vous l’avez entendu. Ne croyez pas en quelque chose tout simplement parce des gens le disent et que c’est répété par de nombreuses personnes. Ne croyez pas en quelque chose simplement parce c’est écrit dans vos livres religieux. Ne croyez pas en quelque chose sur la seule autorité de vos professeurs et des anciens. Ne croyez pas aux traditions parce qu’elles ont été prononcées pour de nombreuses générations. Mais après observation et analyse, lorsque vous trouverez que tout est en accord avec la raison et est propice au bien et au profit de tous et chacun, alors acceptez-le et vivez pour cela. »

11. Vous êtes ce que vous pensez.
« Tout ce que nous sommes est le résultat de ce que nous avons pensé : c’est fondé sur nos pensées et fait de nos pensées. »

12. Laissez vos peurs derrière vous.
Tout le secret de l’existence est de ne pas avoir peur. N’ayez pas peur de qui vous deviendrez, ne dépendez de personne. Vous ne serez libéré qu’au moment où vous rejetterez toute aide.

13. La vérité s’échappe toujours d’une manière ou d’une autre.
« Trois choses ne peuvent pas être cachées longtemps : le soleil, la lune et la vérité. »

14. Contrôlez votre esprit ou c’est lui qui vous contrôlera.
« Pour jouir d’une bonne santé, pour apporter le vrai bonheur à sa famille, pour apporter la paix à tous, il faut d’abord discipliner et contrôler son esprit. Si un homme peut contrôler son esprit, il peut trouver la voie de l’Eveil, et toute la sagesse et la vertu viendront naturellement à lui. »
«C’est l’esprit d’un homme, non son ennemi ou son adversaire, qui l’attire dans les mauvaises voies. »

15. Le doute sépare. La confiance réunit.
« Il n’y a rien de plus terrible que l’habitude de douter. Le doute sépare les gens. C’est un poison qui désintègre les amitiés et rompt les relations agréables. C’est une épine qui irrite et blesse, c’est une épée qui tue. »

16. Personne n’est plus digne de votre amour que vous.
« Vous pouvez chercher à travers l’univers tout entier quelqu’un qui sera plus digne de votre amour et de votre affection que vous ne l’êtes vous-même, et cette personne ne doit pas être trouvée n’importe où. Vous, autant que n’importe qui dans l’univers tout entier, méritez votre amour et votre affection. »

17. Connaître les autres est de la sagesse, la connaissance de soi est de l’illumination.
« Mieux vaut se vaincre soi-même que de gagner un millier de batailles. Ensuite, la victoire vous appartient. On ne peut pas vous la reprendre, ni par les anges ni par les démons, ni par le paradis et ni par l’enfer. »

18. La spiritualité n’est pas un luxe, c’est une nécessité.
« Tout comme une bougie ne peut brûler sans feu, les hommes ne peuvent vivre sans vie spirituelle. »

19. Remplacez la jalousie par l’admiration.
« Ne soyez pas jaloux des qualités des autres, mais adoptez-les par admiration. »

20. Recherchez la paix intérieure.
« La paix vient de l’intérieur. Ne la cherchez pas à l’extérieur. »

21. Détachez-vous.
« Pour vivre une vie pure et désintéressée, il ne faut compter que sur soi-même dans le milieu de l’abondance. »

22. Choisissez judicieusement vos amis.
« Un ami qui n’est pas sincère et méchant est beaucoup plus à craindre qu’une bête sauvage. Une bête sauvage peut blesser votre corps, mais un mauvais ami blessera votre esprit.

23. Il n’existe pas de chemin vers le bonheur. Le bonheur est le chemin.
« Il n’y a pas de chemin vers le bonheur. Le bonheur est le chemin. »

24. Renoncez aux étiquettes
« Dans le ciel, il n’y a pas de différence entre l’est et l’ouest; les gens créent des distinctions dans leur esprit puis croient qu’elles sont réelles. »

25. Aimez. Vivez. Laissez-vous aller.
« Au final ce sont ces choses qui comptent le plus : A quel point avez-vous aimé ? A quel point avez-vous vécu? A quel point vous êtes-vous laissé aller .


Revenir en haut Aller en bas
mister be
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4883
Age : 58
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Re: Quand le mot "Dieu"devient insupportable, ou en est-on ?   Dim 23 Nov 2014 - 20:58

Juliah a écrit:
jayrâm a écrit:
Oui mais à chacun convient un chemin pour arriver à Soi. Les monothéismes issus de la bible ne conviennent pas à tous, il est bon parfois de s'éloigner pour mieux se retrouver.

Oui, c'est ce que je pressens aussi.

@Mister Be
Ca n'est pas une nuit de la foi, au contraire, j'ai plutôt l'impression de vivre un éveil.
J'ai le besoin viscéral de me libérer des carcans bibliques, de désapprendre, d'oublier pour réapprendre l'essentiel par des chemins nouveaux et inexplorés ( la simplification,l'épuration et la simplicité en font partie)
Je tiens quelque chose, je le sens.

Tout le monde passe par là et j'y suis passé aussi...Je connais bien ce rejet viscérale et pour finir je suis retourné à mes origines
Tiens voici un bon livre qui parle de ça:

http://www.souffledor.fr/boutique/produits_l-un-n-empeche-pas-l-autre-arouna-lipschitz_12_2452.html
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand le mot "Dieu"devient insupportable, ou en est-on ?   Dim 23 Nov 2014 - 20:59

Merci Tournesol, oui ça accroche mais nombreuses sont les spiritualités qui m'attirent et que j'ai envie de (re) découvrir et que j'avais laissé à l'abandon.
Je pense que je ne me refuserai plus rien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand le mot "Dieu"devient insupportable, ou en est-on ?   Dim 23 Nov 2014 - 21:09

mister be a écrit:


Tout le monde passe par là et j'y suis passé aussi...Je connais bien ce rejet viscérale et pour finir je suis retourné à mes origines
Tiens voici un bon livre qui parle de ça:

http://www.souffledor.fr/boutique/produits_l-un-n-empeche-pas-l-autre-arouna-lipschitz_12_2452.html

Merci MB,j'irai jeter un oeil à ton lien mais je suis quasi-certaine que je ne croirai plus en un dieu unique désormais.
Y'a comme un hic avec ce dieu unique et je ne souhaite même pas en savoir plus, me fatiguer à démêler le vrai du faux.
Je perds mon temps.
Ca ne me parle plus, je suis attirée vers une spiritualité plus lumineuse et qui parle directement au coeur
Revenir en haut Aller en bas
Tournesol
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 157
Age : 78
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 30/10/2014

MessageSujet: Re: Quand le mot "Dieu"devient insupportable, ou en est-on ?   Lun 24 Nov 2014 - 14:32

Juliah a écrit:
, je suis attirée vers une spiritualité plus lumineuse et qui parle directement au coeur

Voir ,à titre indicatif ,dans ce cas les chakras et particulièrement le 4 e chakra ,celui du cœur ouvrant à l'amour inconditionnel !


Citation :
4 - Chakra du coeur

Le chakra de coeur concerne l'amour, la bonté et l'affection. Quand il est ouvert, vous êtes compatissant et amical, et vous travaillez à avoir des rapports harmonieux.

Quand votre chakra de coeur est sous-actif, vous êtes froid et distant.

Si ce chakra est sur-actif, vous étouffez les personnes avec votre amour et votre amour a probablement des raisons égoïstes.



http://www.eclecticenergies.com/francais/chakras/introduction.php
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand le mot "Dieu"devient insupportable, ou en est-on ?   Lun 24 Nov 2014 - 14:45

une religion en chasse une autre, toutes dises qu'elles ont la vérité, toutes veulent l'imposer aux autres, comment prendre les religions au sérieux ? C'est l'homme qui s'est fabriqué dieu à son image, image qui à évolue aux fils des siècles. Si dieu existe il ne me dérange pas, si les hommes veulent par la force imposé leur dieu, là ça me dérange. Toutes les religions sont liberticides par principe. Qu'on me foute la paix avec les croyances du moyen age, je veux vivre comme j'ai envie de vivre, et j'emm*** les gens qui veulent m'imposer dans un état leur religion, je ne vois pas pourquoi je devrais m'y plier et ça vaut partout sur la planète, ils nous emme**** avec leurs religions.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand le mot "Dieu"devient insupportable, ou en est-on ?   Lun 24 Nov 2014 - 16:08

samamuz a écrit:
une religion en chasse une autre, toutes dises qu'elles ont la vérité, toutes veulent l'imposer aux autres, comment prendre les religions au sérieux ? C'est l'homme qui s'est fabriqué dieu à son image, image qui à évolue aux fils des siècles. Si dieu existe il ne me dérange pas, si les hommes veulent par la force imposé leur dieu, là ça me dérange. Toutes les religions sont liberticides par principe. Qu'on me foute la paix avec les croyances du moyen age, je veux vivre comme j'ai envie de vivre, et j'emm*** les gens qui veulent m'imposer dans un état leur religion, je ne vois pas pourquoi je devrais m'y plier et ça vaut partout sur la planète, ils nous emme**** avec leurs religions.

Quelles religions ? En ce qui me concerne,je parle de spiritualité et d'attirance pour davantage de concret.
C'est différent.

Oui,la plupart des religions sont liberticides en effet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand le mot "Dieu"devient insupportable, ou en est-on ?   Lun 24 Nov 2014 - 16:46

samamuz a écrit:
une religion en chasse une autre, toutes dises qu'elles ont la vérité, toutes veulent l'imposer aux autres, comment prendre les religions au sérieux ? C'est l'homme qui s'est fabriqué dieu à son image, image qui à évolue aux fils des siècles. Si dieu existe il ne me dérange pas, si les hommes veulent par la force imposé leur dieu, là ça me dérange. Toutes les religions sont liberticides par principe. Qu'on me foute la paix avec les croyances du moyen age, je veux vivre comme j'ai envie de vivre, et j'emm*** les gens qui veulent m'imposer dans un état leur religion, je ne vois pas pourquoi je devrais m'y plier et ça vaut partout sur la planète, ils nous emme**** avec leurs religions.

mais tu as raison, qui veut t'imposer quoi que ce soit ici ? On n'a pas parlé d'une religion particulière ici, mais de spiritualité. Nous aussi on a envie de discuter comme on en a envie sans avoir à subir des remarques athées désobligeantes ... à moins que tu veuilles faire à autrui ce que tu n'aimes pas qu'on te fasse, imposer ta vision du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 9153
Age : 57
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Quand le mot "Dieu"devient insupportable, ou en est-on ?   Lun 24 Nov 2014 - 17:06

Il n'y a pourtant pas que les religions qui peuvent emmerder il y a aussi le lisier de porc,les OGM's,la musique Rap etc.etc. mais moi personnellement je vous avouerai j'ai fini par en avoir marre de ce genre de discours athée anti-religieux si bien que j'en suis presque venu à souhaiter qu'il n'y ait effectivement rien qui attende les athées à leur mort et que ça en soit simplement fini pour eux si c'est ce qu'ils souhaitent sinon ils n'ont qu'à jouer franc-jeu et manifester leur espérance comme le font humblement les chrétiens ou autres adeptes de religions de bonne foi tel que le zoroastrisme pour ne citer que celle-là et Vive la Vie Eternelle et dehors les rabat-joie et les crottés d'athées!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand le mot "Dieu"devient insupportable, ou en est-on ?   Lun 24 Nov 2014 - 18:01

jayrâm a écrit:
samamuz a écrit:
une religion en chasse une autre, toutes dises qu'elles ont la vérité, toutes veulent l'imposer aux autres, comment prendre les religions au sérieux ? C'est l'homme qui s'est fabriqué dieu à son image, image qui à évolue aux fils des siècles. Si dieu existe il ne me dérange pas, si les hommes veulent par la force imposé leur dieu, là ça me dérange. Toutes les religions sont liberticides par principe. Qu'on me foute la paix avec les croyances du moyen age, je veux vivre comme j'ai envie de vivre, et j'emm*** les gens qui veulent m'imposer dans un état leur religion, je ne vois pas pourquoi je devrais m'y plier et ça vaut partout sur la planète, ils nous emme**** avec leurs religions.

mais tu as raison, qui veut t'imposer quoi que ce soit ici ? On n'a pas parlé d'une religion particulière ici, mais de spiritualité. Nous aussi on a envie de discuter comme on en a envie sans avoir à subir des remarques athées désobligeantes ... à moins que tu veuilles faire à autrui ce que tu n'aimes pas qu'on te fasse, imposer ta vision du monde.
Le forum n'est pas la vie réelle, dans l'espace publique la religion c'est du privé c'est pour ça que je disais que dans l’espace publique je ne veux pas qu'on m'impose des idées religieuses dont je me fous éperdument. ici on parle de religion c'est autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
mister be
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4883
Age : 58
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Re: Quand le mot "Dieu"devient insupportable, ou en est-on ?   Lun 24 Nov 2014 - 18:15

Juliah a écrit:
samamuz a écrit:
une religion en chasse une autre, toutes dises qu'elles ont la vérité, toutes veulent l'imposer aux autres, comment prendre les religions au sérieux ? C'est l'homme qui s'est fabriqué dieu à son image, image qui à évolue aux fils des siècles. Si dieu existe il ne me dérange pas, si les hommes veulent par la force imposé leur dieu, là ça me dérange. Toutes les religions sont liberticides par principe. Qu'on me foute la paix avec les croyances du moyen age, je veux vivre comme j'ai envie de vivre, et j'emm*** les gens qui veulent m'imposer dans un état leur religion, je ne vois pas pourquoi je devrais m'y plier et ça vaut partout sur la planète, ils nous emme**** avec leurs religions.

Quelles religions ? En ce qui me concerne,je parle de spiritualité et d'attirance pour davantage de concret.
C'est différent.

Oui,la plupart des religions sont liberticides en effet.

Liberticides...pour celui qui est faible et qui n'a pas d'autres moyens que de s'asservir mais pour celui qui a l'esprit critique...Il n'y a pas de soucis!
Elles seraient plutôt libertigènes!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand le mot "Dieu"devient insupportable, ou en est-on ?   Lun 24 Nov 2014 - 18:22

mister be a écrit:


Liberticides...pour celui qui est faible et qui n'a pas d'autres moyens que de s'asservir mais pour celui qui a l'esprit critique...Il n'y a pas de soucis!
Elles seraient plutôt libertigènes!

Ah oui et elle est ou ta liberté lorsque tu adores quelqu'un sans broncher, quelqu'un qui ne te parle jamais qui plus est mais à qui tu as fait allégeance ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand le mot "Dieu"devient insupportable, ou en est-on ?   Lun 24 Nov 2014 - 18:28

Quand on menace de mort un type qui quitte sa religion oui c'est liberticide. Quand on puni de mort des pratiques sexuelles jugées non conforme immoral et j'en passe, oui c'est liberticide. Quand on te fous la pression pour que t'as vis soit en adéquation avec les dogmes religieux avec un peur permanente de l'enfer oui c'est liberticide. Quand on interdit les droits fondamentaux, liberté de pensée, de conscience oui c'est liberticide. Quand on parle des non croyants comme des mécréants avec un air suffisant oui c'est liberticide.
Les religions passent leur temps à être liberticides et aliénants.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand le mot "Dieu"devient insupportable, ou en est-on ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand le mot "Dieu"devient insupportable, ou en est-on ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quand le mot "Dieu"devient insupportable, ou en est-on ?
» Quand accumuler des choses devient pathologique
» Fête du Très Saint Corps du Christ (FÊTE-DIEU 2010]
» La Grâce de Dieu dans Le Tenack (Premier Testament)
» Jésus dit: "Quand viendra le Défenseur, l'Esprit de Vérité, le Paraclet..."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Croire ou ne pas croire :: La foi en questions-
Sauter vers: