Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quand le mot "Dieu"devient insupportable, ou en est-on ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand le mot "Dieu"devient insupportable, ou en est-on ?   Mer 26 Nov 2014 - 20:09

Agnostyxxx a écrit:
oui faut filer car y'a la serpente de feu et son pitit caractère qui va revenir et qui va pas être contente de voir qu'on s'égare sur son sujet et ça va tourner à l'apocalypse. Fuyons, fuyons tant qu'il en est encore temps!!!
un pitit smiley pour tenter d'apaiser son courroux :

Rires !
T'inquiètes pas, chacun a la liberté d'apprécier qui il le veut.
Et moi je revendique le droit de ne me trouver aucunes affinités avec Chribou.
Merci pour mon smiley favori, oui ça détend :)
Revenir en haut Aller en bas
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 9153
Age : 57
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Quand le mot "Dieu"devient insupportable, ou en est-on ?   Mer 26 Nov 2014 - 20:14

jayrâm a écrit:
Chribou a écrit:
Juliah a écrit:

BLA BLA BLA pourquoi t'évertues-tu encore à me répondre ? C'est vain.

Je le fais pour la Gloire de Dieu,afin que tu modifies le titre de ton sujet:

quand-le-mot-Chribou-devient-insupportable-ou-en-est-on


On en est où ? l'heure de la crucifixion approche  

Ne me dis pas qu'il y a eu 13 intervenants sur ce fil!

Aussi je profite de cette occasion pour vous inviter à réfléchir sur cette question:

Qu'est-ce qui était ignoble au juste?La crucifixion de Jésus ou la crucifixion tout court?

Moi je pense qu'il faudrait y couper court mais si vous n'êtes pas de mon avis soyez conséquents, ne coupez pas court et attendez au moins jusqu'en avril svp.
Revenir en haut Aller en bas
spamoi
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2557
Age : 40
Localisation : Val d'Europe
Date d'inscription : 30/10/2014

MessageSujet: Re: Quand le mot "Dieu"devient insupportable, ou en est-on ?   Mer 26 Nov 2014 - 20:14

jayrâm a écrit:
Juliah a écrit:
spamoi a écrit:


Ta recherche m'a immédiatement évoqué Krishnamurti. Tu devrais essayer de le lire si tu ne le connais pas dejà.

J'ai tenté de regarder ses conférences sur youtube, malheureusement c'est presque inaudible.
Il a écrit des ouvrages ???

Oui, il a écrit plusieurs livres qu'on trouve facilement en petit format. Moi j'avoue que j'ai du mal avec Krishnamurti, parce que même sans religion, je ne suis pas athée pour autant. Avec lui c'est le dépouillement.Very Happy  


@Julia: En fait il a peu "ecrit", mais il existe de très nombreux recueils qui sont des retranscriptions de ses innombrables conférences ou de ses dialogues avec certaines éminences grises, notamment le physicien David Bohm.

@Jayram: Krishnamurti ne m'a jamais paru "athée". En revanche il est évident qu'il met de coté la question de Dieu car
c'est une question piège qui d'une part se perd dans les méandres de la pensée humaine et d'autre part est trop biaisée par les représentations traditionnelles de la divinité. Cela dit, la parole de Krishnamurti est tout à fait dans la lignée de l'Advaita hindouiste et semble plutôt se réferer à un Dieu-Tout impersonnel.
Revenir en haut Aller en bas
mister be
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4883
Age : 58
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Re: Quand le mot "Dieu"devient insupportable, ou en est-on ?   Mer 26 Nov 2014 - 20:49

Juliah a écrit:
mister be a écrit:
Juliah a écrit:


Arf MB, peut-être suis-je foutue, que sais-je ?
Ta question me touche, nous ne sommes pas des inconnus l'un pour l'autre.

Foutue? en quoi?
Tu as toujours mon amitié et je ne supporterai pas de te sentir malheureuse....pas toi!

Ma foi est mise à l'épreuve c'est tout et je ne pense pas en revenir indemne ou en revenir tout court.
Je me sens appelée vers d'autres horizons MB, je ne trouve plus ni réponses ni satisfactions au travers de la bible.

Et alors....tu pourras revenir quand tu voudras...je suis certain que ce que tu cherches ailleurs tu le trouveras dans la Bible mais bon,il te faut connaître d'autres cieux comme Arouna Lipschitz

Je ferais un bout de chemin avec toi si tu veux
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand le mot "Dieu"devient insupportable, ou en est-on ?   Mer 26 Nov 2014 - 21:09

mister be a écrit:


Et alors....tu pourras revenir quand tu voudras...je suis certain que ce que tu cherches ailleurs tu le trouveras dans la Bible mais bon,il te faut connaître d'autres cieux comme Arouna Lipschitz

Je ferais un bout de chemin avec toi si tu veux

Oui ben non,la bible a été falsifiée de bout en bout, ça ne me dit plus rien...Et ça prend trop d'énergie et de temps de défricher tout ça et le temps c'est de l'Amour.Plus le temps pour ces conneries.
Si un dieu ou des dieux existe(nt) pour moi, il(s) se manifestera(ont) d'une manière douce,réconfortante et + intelligente et intelligible.
Oui, fais un bout de chemin avec moi si tu veux, tu es le bienvenu même si nous prenons des chemins différents c'est sûr.
Revenir en haut Aller en bas
spamoi
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2557
Age : 40
Localisation : Val d'Europe
Date d'inscription : 30/10/2014

MessageSujet: Re: Quand le mot "Dieu"devient insupportable, ou en est-on ?   Mer 26 Nov 2014 - 21:35

Si c'est pas indiscret, Juliah, les réponses que tu cherches sont d'ordres personnelles ou metaphysiques ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand le mot "Dieu"devient insupportable, ou en est-on ?   Mer 26 Nov 2014 - 22:08

spamoi a écrit:
Si c'est pas indiscret, Juliah, les réponses que tu cherches sont d'ordres personnelles ou metaphysiques ?

Ben les deux en fait, j'aspire à prendre un chemin qui me réconfortera humainement et métaphysiquement.
Toutes réflexions de bon sens livresques ou humaines, qui éclaircissent mes doutes ou me donnent des leçons de vie auxquelles je n'aurais sans doute pas pensé, sont bonnes à prendre.
Réfléchir en toute sérénité et éviter de cogiter : c'est le besoin du moment à vrai dire.
Après sur le moyen terme, il est davantage question de me constituer une ligne de conduite polymorphe qui me convient.
Revenir en haut Aller en bas
Cré20diou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4230
Age : 61
Localisation : Marais poitevin
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: Re: Quand le mot "Dieu"devient insupportable, ou en est-on ?   Jeu 27 Nov 2014 - 4:17

Juliah a écrit:


Quelles religions ? En ce qui me concerne,je parle de spiritualité et d'attirance pour davantage de concret.
C'est différent.

Oui,la plupart des religions sont liberticides en effet.

excuses moi, mais concret et spiritualité me semble contraire
pour du concret j'aurais put te proposer des livres sur les sciences de la nature, sans rien d'idéologique ni invocation de dieu ni religion mais il me semble que ce n'est pas cela que tu recherches
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand le mot "Dieu"devient insupportable, ou en est-on ?   Jeu 27 Nov 2014 - 6:16

Chribou a écrit:
vous me jugez parce que je succombe à un vice tel que la masturbation

Que n'y ai-je pensé plus tôt ! tu es la réincarnation d' Onan ! cheers

Mais ces millions de vies potentielles que tu noies, c'est une hécatombe, un véritable spermicide, c'est pire que de tuer un boeuf !
y as-tu songé ?
Fais quand même attention à ne pas attraper la tendinite du poignet
lol!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand le mot "Dieu"devient insupportable, ou en est-on ?   Jeu 27 Nov 2014 - 6:30

spamoi a écrit:
@Jayram: Krishnamurti ne m'a jamais paru "athée". En revanche il est évident qu'il met de coté la question de Dieu car
c'est une question piège qui d'une part se perd dans les méandres de la pensée humaine et d'autre part est trop biaisée par les représentations traditionnelles de la divinité. Cela dit, la parole de Krishnamurti est tout à fait dans la lignée de l'Advaita hindouiste et semble plutôt se réferer à un Dieu-Tout impersonnel

Je ne sais pas, je n'arrive pas à le situer   en tout cas il ne fait aucune référence à l'advaita en tant que philosophie religieuse. L'advaita n'est pas contre la religion, il l'utilise même comme un moyen, un outil, alors qu'il m'a semblé que Krishnmurti lui est vraiment opposé à toute référence religieuse. C'est vrai qu'il y a longtemps que je lai lu, mais à l'époque, je n'avais pas accroché.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand le mot "Dieu"devient insupportable, ou en est-on ?   Jeu 27 Nov 2014 - 7:11

Cré20diou a écrit:

excuses moi, mais concret et spiritualité me semble contraire

L'un empêche pas l'autre Cré20diou, on peut devenir + ancré(e) dans la réalité, être attiré(e) par les trésors de la science et cultiver dans le même temps une spiritualité ( qui n'est pas = aux dogmes religieux ni aux religions soit dit en passant)
Pourquoi toujours tout dissocier ? Ne sois pas si manichéen.

Si on ne se comprend pas, je trouverai un autre mot que spiritualité, voilà.
Parce que la définition du Larousse ne me convient pas, ça n'est pas ce à quoi je pense.
Spiritualité : Ce qui concerne la doctrine ou la vie centrée sur Dieu et les choses spirituelles.
Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6318
Age : 59
Localisation : France
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: Quand le mot "Dieu"devient insupportable, ou en est-on ?   Jeu 27 Nov 2014 - 7:40

Juliah :

Sois toi-même et ça sera parfait Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand le mot "Dieu"devient insupportable, ou en est-on ?   Jeu 27 Nov 2014 - 7:44

Loganj a écrit:
Juliah :

Sois toi-même et ça sera parfait Very Happy

Qu'est-ce que cette remarque Pascal ? Hum, curieux.
Je ne suis pas une ennemie invétérée de l'athéisme moi.
La sagesse et le bon sens ne sont pas l'apanage des croyants.
Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6318
Age : 59
Localisation : France
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: Quand le mot "Dieu"devient insupportable, ou en est-on ?   Jeu 27 Nov 2014 - 8:10

Ce n'est pas une critique au contraire , car lorsque la voie a été longuement cheminée apparaît enfin la vraie nature , celle que dame nature a placée en chacun . La loi de la nature détermine la qualité de notre corps , si bien qu'un manuel peut devenir un magicien de ses mains , un intellectuel , grand penseur parmi les savants , ou une tendance plus prononcée chez d'autres pour l'abnégation la compassion le don de soi , la troisième grande qualité , l'être spirituel .

Je ne suis pas ennemi de l'athéisme non plus , sauf si ce dernier se fait mon ennemi hélas . CQFD .

La sagesse est l'apanage de celui qui sait qu'il sait . Celui qui ne sait pas qu'il ne sait pas est un sot . Celui qui sait qu'il ne sait pas trop bien enseigne lui .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand le mot "Dieu"devient insupportable, ou en est-on ?   Jeu 27 Nov 2014 - 8:16

Il y a des enragés des deux côtés, chez les croyants comme chez les athées.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand le mot "Dieu"devient insupportable, ou en est-on ?   Jeu 27 Nov 2014 - 8:20

Loganj a écrit:

La sagesse est l'apanage de celui qui sait qu'il sait . Celui qui ne sait pas qu'il ne sait pas est un sot . Celui qui sait qu'il ne sait pas trop bien enseigne lui .

Phrase confuse et amplement discutable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand le mot "Dieu"devient insupportable, ou en est-on ?   Jeu 27 Nov 2014 - 8:27

mdrrr je n'ai rien compris

celui qui sait qu'il sait est un orgueilleux
celui qui sait qu'il ne sait pas est un sage.
celui qui ne sait pas qu'il ne sait pas est un ignorant
et celui qui ne sait pas qu'il sait ?
Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6318
Age : 59
Localisation : France
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: Quand le mot "Dieu"devient insupportable, ou en est-on ?   Jeu 27 Nov 2014 - 8:34

La sagesse et l'intuition apparaissent après avoir arpenté la voie n'est ce pas . Ou alors c'est que l'on se trompe de voie , ça c'est possible aussi vu que certains nous induisent en erreur , mais dans ce cas il vaut mieux s'adresser à un vrai maître tel que notre bon vieux Jayram ou bien Attila et d'autres bien sûr sinon on ne serait pas ici . A moins bien entendu qu'ici on aurait peut-être pas le droit d'enseigner ? Donc dans ce cas nous verserions du néant dans du vide n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand le mot "Dieu"devient insupportable, ou en est-on ?   Jeu 27 Nov 2014 - 8:42

Moi je n'enseigne rien, je me contente de croire en ce que je crois être vrai et qui est peut être faux pour les autres. Nous en sommes tous là non ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
mister be
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4883
Age : 58
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Re: Quand le mot "Dieu"devient insupportable, ou en est-on ?   Jeu 27 Nov 2014 - 8:45

la foi sans du concret est du rêve,de l'illusion,de l'utopie....
le concret sans la foi est un monde sans espoir et sans espérance....
L'Homme est un animale de foi(adéquation entre le réel et le spirituel
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand le mot "Dieu"devient insupportable, ou en est-on ?   Jeu 27 Nov 2014 - 8:49

jayrâm a écrit:

celui qui sait qu'il sait est un orgueilleux
celui qui sait qu'il ne sait pas est un sage.
celui qui ne sait pas qu'il ne sait pas est un ignorant
 

Oui suis d'accord avec cette définition.
Celui qui ne sait pas qu'il sait : c'est un être protégé et au devenir mystérieux :)
Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6318
Age : 59
Localisation : France
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: Quand le mot "Dieu"devient insupportable, ou en est-on ?   Jeu 27 Nov 2014 - 9:03

jayrâm a écrit:
Moi je n'enseigne rien, je me contente de croire en ce que je crois être vrai et qui est peut être faux pour les autres. Nous en sommes tous là non ? Very Happy  

Ok , cependant chacun s'enrichit de cela et cela ne nous nuit point , perso j'ai appris beaucoup ici parce que l'air de rien ce qu'on fait c'est de l'enseignement à tous les niveaux non ? Ou est-ce simplement un jeu . Parce que Jayram permets moi de te dire que si ce n'est qu'un jeu , cela risque de tourner en tournoi de celui qui sera le plus ridiculisé hi hi ...
Revenir en haut Aller en bas
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 9153
Age : 57
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Quand le mot "Dieu"devient insupportable, ou en est-on ?   Jeu 27 Nov 2014 - 17:30

jayrâm a écrit:


Que n'y ai-je pensé plus tôt ! tu es la réincarnation d' Onan ! cheers

Mais ces millions de vies potentielles que tu noies, c'est une hécatombe, un véritable spermicide, c'est pire que de tuer un boeuf !
y as-tu songé ?  
Fais quand même attention à ne pas attraper la tendinite du poignet
lol!

Non mais à toi c'est incroyable tout ce qu'il faut expliquer!

Bien tu sauras que c'est un exercice auquel doivent se soumettre tous les grands hommes afin de se renforcer de ce côté et ainsi être plus en mesure de protéger tous ceux qui viendront s'abriter à leur droite.

Ensuite pour ce qui est de l'argument de la tendinite ça ne tient pas puisque celle qui vous prête main forte en me persécutant présentement se trouve en mon coude du bras gauche.

Autre chose aussi qui explique ma prise de position est le fait d'avoir rencontré Diogène lors de ma période sombre mais avant j'avais été contemporain de Platon durant mes 9 premières années d'existence alexandrienne ce qui explique la phase ''fleur bleue''de mes 16 et 17 ans où je rêvais d'un mariage chaste et platonique avec l'élue de mon coeur avec laquelle je prévoyais avoir des enfants en toute pureté tel que Jésus fut enfanté mais le Ciel qui fut Créé par ce même Pervers qui Fit les abeilles et les lapins n'a pas cru bon m'aider à m'enfoncer davantage dans ce joli mensonge alors me voilà maintenant à vivre dans un tonneau à dire à Alexandre ''tasse-toi tu me caches le Soleil''.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand le mot "Dieu"devient insupportable, ou en est-on ?   Jeu 27 Nov 2014 - 17:51

Je te souhaite de trouver la gloire, la source, le buisson ardent, car tu es en train de te damner tout seul, il ne suffit pas de se branler pour ne plus avoir faim, comme l'a dit Diogène.
Revenir en haut Aller en bas
Cré20diou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4230
Age : 61
Localisation : Marais poitevin
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: Re: Quand le mot "Dieu"devient insupportable, ou en est-on ?   Jeu 27 Nov 2014 - 19:00

Juliah a écrit:
Cré20diou a écrit:

excuses moi, mais concret et spiritualité me semble contraire

L'un empêche pas l'autre Cré20diou, on peut devenir + ancré(e) dans la réalité, être attiré(e) par les trésors de la science et cultiver dans le même temps une spiritualité ( qui n'est pas = aux dogmes religieux ni aux religions soit dit en passant)
Pourquoi toujours tout dissocier ? Ne sois pas si manichéen.

Si on ne se comprend pas, je trouverai un autre mot que spiritualité, voilà.
Parce que la définition du Larousse ne me convient pas, ça n'est pas ce à quoi je pense.
Spiritualité : Ce qui concerne la doctrine ou la vie centrée sur Dieu et les choses spirituelles.

je ne suis ma manichéen , tout du moins des milliers de fois moins que la plupart des intervenants faisant de la dualité de tout. mais la spiritualité telle que les gens en parlent ici , j'insiste en disant de réalité ou concret sont en opposition a la spiritualité

peut être que tu es en recherche de philosophie de vie, là c'est autre chose. Une chose qui, a mon avis n'est pas entaché des leurres menant tout droit aux illusion , ésotérisme ... voire jusqu'au sectarisme

la philosophie bien que argumenté ou appuyé d'exemple reste dans le domaines de choix de vie totalement indépendant et totalement personnel, et (jusqu’à preuve du contraire) ne connait pas le probléme des dérives sectaires
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand le mot "Dieu"devient insupportable, ou en est-on ?   Jeu 27 Nov 2014 - 21:13

Cré20diou a écrit:

je ne suis ma manichéen , tout du moins des milliers de fois moins que la plupart  des intervenants faisant de la dualité de tout. mais la spiritualité telle que les gens en parlent ici , j'insiste en disant de réalité ou concret sont en opposition a la spiritualité

peut être que tu es en recherche de philosophie de vie, là c'est autre chose. Une chose qui, a mon avis n'est pas entaché des leurres menant tout droit aux illusion , ésotérisme ... voire jusqu'au sectarisme

la philosophie bien que argumenté ou appuyé d'exemple  reste dans le domaines de choix de vie totalement indépendant et totalement personnel, et (jusqu’à preuve du contraire) ne connait pas le probléme des dérives sectaires

Tu as raison : tu ne peux pas m'aider.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand le mot "Dieu"devient insupportable, ou en est-on ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand le mot "Dieu"devient insupportable, ou en est-on ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quand le mot "Dieu"devient insupportable, ou en est-on ?
» Quand accumuler des choses devient pathologique
» Fête du Très Saint Corps du Christ (FÊTE-DIEU 2010]
» La Grâce de Dieu dans Le Tenack (Premier Testament)
» Jésus dit: "Quand viendra le Défenseur, l'Esprit de Vérité, le Paraclet..."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Croire ou ne pas croire :: La foi en questions-
Sauter vers: