Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 Un Maréchal de France à titre posthume

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mossie
Etudiant
Etudiant


Masculin Nombre de messages : 327
Age : 68
Localisation : Mantes la jolie
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Un Maréchal de France à titre posthume   Jeu 15 Mar 2007 - 1:26

Philippe de Hauteclocque qui, en son temps, a fortement marqué les français et qui aujourd'hui est hélas un peu (trop) oublié !
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26750
Age : 56
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Un Maréchal de France à titre posthume   Jeu 15 Mar 2007 - 10:35

tu pourrais nous en dire un mot?
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
mossie
Etudiant
Etudiant


Masculin Nombre de messages : 327
Age : 68
Localisation : Mantes la jolie
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Un Maréchal de France à titre posthume   Jeu 15 Mar 2007 - 12:53

florence_yvonne a écrit:
tu pourrais nous en dire un mot?

Fils d’une famille aristocrate terrienne de Picardie, Philippe de Hauteclocque sort de St Cyr avec le grade de Sous-Lieutenant. Capitaine en 1940, il assiste à l’effondrement de l’armée Française. Après avoir traversé la France, puis l’Espagne à bicyclette, dans une Europe clouée sous la botte nazie, Philippe de Hauteclocque rallie les forces Françaises libres de De Gaulle à Londres. De Gaulle le nomme Commandant et l’envoie en Afrique avec pour mission de rejoindre la France Combattante. Entouré d’une poignée d’hommes sous-équipés, mais d’un courage admirable, celui qui est devenu Leclerc ne tarde pas à faire des miracles. Après un premier raid sur Mourzouck avec les SAS Britanniques en janvier 1941 il tente de prendre Koufra tenu par une garnison Italienne de 1200 hommes. Face à cette grosse unité il ne dispose que de 400 hommes, quelques dizaines de véhicules et un canon de 75 mm. Là encore, la foi renverse les montagnes et Koufra capitule. C’est à cet endroit que sera prononcé le légendaire serment. Replacé dans son contexte, celui-ci n’en a que plus d’envergure: vouloir reprendre Metz et Strasbourg, alors que la France n’a plus d’armée ou presque et que l’on se trouve en plein désert Sud-Libyen…Qui oserait se fixer un but aussi démesuré,sinon Leclerc et ses Français Libres? Sur leur lancée les « frenchies » conquièrent le Fezzan puis Tripoli. En 1943 la force L (Leclerc) devient la 2ème D B. Leclerc est promu au grade de Général, à la tête d’une vraie unité constituée de 16000 hommes, 4000 véhicules flambant neufs dont 160 chars sherman. Il arrive sur le sol de France avec son unité à Utah Beach le 1er août 1944.

24 août 1944
Après avoir neutralisé les batteries de 88 mm à la Croix de Berny vers 19 heures, Leclerc charge le Capitaine Dronne ( un combattant de la première heure) de gagner Paris le plus rapidement possible à la tête d’un détachement de 18 véhicules (trois chars-Le Champaubert, Le Romilly et Le Montmirail du 501e RCC- deux sections portées sur 11 half-track et une section du génie). En tête du convoi dans sa jeep de commandement (baptisée « Mort aux cons »), Dronne franchit la Porte d’Italie, puis arrive à l’Hotel de Ville, où le conseil national de la résistance et une foule ivre de joie l’accueillent.

25 août 1944
La 2ème D B entre dans Paris. Après des combats le plus souvent brefs mais très violents, le Général Von Choltitz Commandant Paris, se voit contraint par Leclerc et Rol-Tanguy de signer une reddition sans conditions.


Ses troupes libèrent Strasbourg en décembre 44 avant de finir la guerre par la prise du nid d’aigle d‘Hitler à Berchtesgaden en Bavière en avril 1945. Le 2 septembre 1945 il signe au nom de la France l’acte de capitulation du Japon à bord du cuirassé Missouri.


Leclerc meurt dans un accident d’avion en afrique du nord près de Colomb-Béchar, le 28 novembre 1947.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un Maréchal de France à titre posthume   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un Maréchal de France à titre posthume
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PERIGNON Dominique Catherine - Maréchal d'Empire
» PELISSIER - Maréchal
» Aide de camp du maréchal NEY
» Gouvion Saint-Cyr, maréchal de l'Empire
» EXELMANS - Maréchal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: FORUM LAÏQUE :: Forum culturel :: Les personnalités qui ont marqué l'histoire-
Sauter vers: