Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La révolution chrétienne

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Dédé 95
Exégète
Exégète


Nombre de messages : 4959
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: La révolution chrétienne   Dim 28 Déc 2014 - 12:54

Personne a écrit:
par Dédé95/Hegel a écrit:
La critique de la religion est donc dans son germe, la critique de la vallée des larmes, dont l’auréole est la religion.
La critique de la religion détruit les illusions de l’homme pour qu’il pense, agisse et façonne sa réalité comme un homme sans illusions parvenu à l’âge de raison, pour qu’il gravite autour de lui-même, c’est à dire autour de son soleil réel.
La religion n’est que le soleil illusoire qui gravite autour de l’homme tant que l’homme ne gravite pas autour de lui-même
Un style de lecture assez barbant qui n'apporte rien.
Beaucoup de mots pour dire simplement que  religion rime avec illusions.
Qui n'apporte peut-ètre rien à "Personne", mais qui a apporté et apporte encore beaucoup à des millions de personnes dans le monde!
Si il n'y avait pas eu tout ces écrits et ces analyses j'en serais encore à croire à la Genèse...et à l'enseigner aux enfants du cathéchisme après avoir transformé un morceau de pain en "corps vivant".
"Personne" n'est pas seul sur terre!
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11472
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: La révolution chrétienne   Dim 28 Déc 2014 - 19:31

Personne a écrit:

J.P. Mouvaux a écrit:
J'ai un doute que l'Islam en arrive à conquérir le monde comme l'a fait le christianisme au début de notre ère.
Razz  au début de notre ère, le christianisme n'a pas conquis le monde.
Bien sûr !

Si on reprend les indications fournies par http://fr.wikipedia.org/wiki/Christianisme_dans_le_monde_romain sur la situation en 312

Citation :
Certains points semblent établis. L’inégalité de la christianisation selon les régions et le retard de la Gaule en particulier sont admis par tous. À un moindre degré, la situation est la même en Espagne et en Italie, mais avec en plus de fortes différences régionales. On pense qu’à Rome, la ville la plus christianisée d’Italie, peut-être un peu moins de 10 % des habitants sont chrétiens en 312. L’étude des papyrus égyptiens permet le chiffre de 20 % de chrétiens en 312 en Égypte6. En Asie Mineure, une proportion d’1/3 de chrétiens est envisageable, 10 à 20 % en Afrique. En 312, les chrétiens ne sont donc qu’une minorité dans l’Empire7.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Christianisme_dans_le_monde_romain

on se rend compte déjà du temps qu'il lui a fallu pour s'étendre au delà du bassin méditerranéen.

En comparaison, l'expansion de l'Islam après la mort de Mohammed, a été beaucoup plus rapide.

En ce n'est finalement qu'avec la colonisation de "l'Amérique" et de l'Afrique que le christianisme a pris une dimension véritablement mondiale.

Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9814
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: La révolution chrétienne   Lun 29 Déc 2014 - 10:04

J.-P. Mouvaux a écrit:
Tu es dur de comprenure !
Very Happy Toi aussi !


Dédé 95 a écrit:
.
"Personne" n'est pas seul sur terre!

Il n'est même pas lui même, alors comment serait'il avec d'autres? lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
Bouriquette
Etudiant
Etudiant
avatar

Féminin Nombre de messages : 141
Age : 73
Localisation : Entre terre et ciel
Date d'inscription : 17/12/2014

MessageSujet: Re: La révolution chrétienne   Lun 29 Déc 2014 - 11:25

Citation :


Dédé 95 a écrit:
.
"Personne" n'est pas seul sur terre!

Il n'est même pas lui même, alors comment serait'il avec d'autres? lol!
Ok personne n'est personne , donc son cerveau est légèrement ramollit c'est pas bien grave donné lui , de la postion magique de Obélix et en une , deux , trois il sera lui même
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11472
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: La révolution chrétienne   Lun 29 Déc 2014 - 14:12

J-P Mouvaux a écrit:
ce n'est finalement qu'avec la colonisation de "l'Amérique" et de l'Afrique que le christianisme a pris une dimension véritablement mondiale.

Je poursuis mon parcours historique :

Nous voici donc au XVIe.

Le protestantisme - ou plutôt les protestantismes - sont venus rompre la domination idéologique de l'église catholique romaine sur l'Europe occidentale.

Citation :
Les débuts du protestantisme sont généralement datés du 31 octobre 1517, le moine augustin allemand et docteur en théologie Martin Luther publie les 95 Thèses dénonçant les travers de l’Église catholique romaine comme la vente des indulgences, et affirme que la Bible doit être la seule autorité sur laquelle repose la foi.

Les nations catholiques : Espagne et Portugal, vont coloniser "l'Amérique" du Sud ; et le principal colonisateur de "l'Amérique" du Nord, ce sera les protestants anglais.

Et commence l'exploitation du continent africain.

Mais un ver a déjà commencé à ronger de l'intérieur l'idéologie chrétienne. Ce qu'on appelle les "libertins" s'affranchissent de l'emprise de cette idéologie.

Voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Libertin

A suivre.

Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9814
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: La révolution chrétienne   Lun 29 Déc 2014 - 14:33

Elle est où ta "révolution chrétienne" que tu fais évoluer comme un filet limpide à travers les siècles en faisant abstraction des courants plus ou moins hostiles qu'elle rencontre et tous les événements historiques qui n'ont rien à voir avec ce culte

Tes raccourcis ne veulent rien dire.

J_P Mouvaux a écrit:
ce n'est finalement qu'avec la colonisation de "l'Amérique" et de l'Afrique que le christianisme a pris une dimension véritablement mondiale.
Pareil pour le communisme
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
Dédé 95
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4959
Age : 75
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: La révolution chrétienne   Lun 29 Déc 2014 - 15:53

Tiens première nouvelle! le communisme à existé?
Je serais curieux de savoir quand! (*)
L'eternelle manipulation des définitions pour justifier une idée contraire!

(*) Oui il a existé mais pas à l'époque que vous pensez!

Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9814
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: La révolution chrétienne   Lun 29 Déc 2014 - 16:42

Dédé, il faut suivre, ce n'est pas moi qui fait évoluer l'histoire chrétienne à travers les siècles, c'est JP Mouvaux.

Personnellement, je m'intéresse à la prétendue révolution chrétienne des premiers siècles.

Razz Je constate que le dialogue est inutile et peu constructif... comme d'hab...
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
Bouriquette
Etudiant
Etudiant
avatar

Féminin Nombre de messages : 141
Age : 73
Localisation : Entre terre et ciel
Date d'inscription : 17/12/2014

MessageSujet: Re: La révolution chrétienne   Lun 29 Déc 2014 - 16:57

Personne a écrit:
Dédé, il faut suivre, ce n'est pas moi qui fait évoluer l'histoire chrétienne à travers les siècles, c'est JP Mouvaux.

Personnellement, je m'intéresse à la prétendue révolution chrétienne des premiers siècles.

Razz Je constate que le dialogue est inutile et peu constructif... comme d'hab...
Coucou à vous tous , Personne vous avez dit je vous cite , je constate que le dialogue est inutile et peu constructif ... comme d'hab et vous avez raison , je souhaite poser une petite question la révolution chrétienne est-elle spirituel , moral ou humaine ?
Revenir en haut Aller en bas
Dédé 95
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4959
Age : 75
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: La révolution chrétienne   Lun 29 Déc 2014 - 17:31

Pour moi elle est purement humaine, dans la mesure où les religions n'ont qu'un but, orienter la pensée humaine vers le maintien de leur servitude, servitude qui est nécessaire à une partie de la "classe" politique et économique,  il suffit d'étudier l'environnement géographique et historique à chaque moment de la création d'une religion pour en comprendre les raisons!
Que ce soit la juive et la montée de la "démocratie" en Grèce (vers l'an -600)
La Chrétienne et la lutte du pouvoir entre le moyen-orient et le monde Romain ( vers l'an 300)
La Musulmane et la décadence de l'Europe politique, et les visées commerciales au moyen-orient! (*)
Aujourd'hui la mondialisation économique et son corollaire le politique n'ouvre la voix qu'à une multitude de sectes et à des luttes fratricides entretenues par le pouvoir politique centrale!

(*) Mahomet était un bédouin marié à une riche commerçante (le pouvoir de la caste économique de l'époque), ce qui contredit du reste la fable d'un individu illétré!
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11472
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: La révolution chrétienne   Lun 29 Déc 2014 - 17:37

Dédé 95 a écrit:
Tiens première nouvelle! le communisme à existé?
Je serais curieux de savoir quand! (*)
L'eternelle manipulation des définitions pour justifier une idée contraire!

(*) Oui il a existé mais pas à l'époque que vous pensez!

Il y aurait beaucoup à dire sur le "communisme".

Rappelons que, même si la révolution d'octobre en Russie s'inspirait d'une certaine idée du communisme, par la suite, et surtout avec Staline, le système qui s'est établi en Russie n'avait plus rien de communiste : c'était un Etat nationaliste totalitaire (alors que le communisme c'est l'internationale et la fin de l'Etat) et un système économique qui était un capitalisme d'Etat (ce qui est peut-être encore pire qu'un capitalisme "libéral").
Revenir en haut Aller en bas
Dédé 95
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4959
Age : 75
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: La révolution chrétienne   Lun 29 Déc 2014 - 17:46

Tout à fait, JP, en pensant tout même que le communisme est une fin en soi, Lénine et la Russie c'était le Socialisme. Du reste il a créé la République Socialiste Soviétique pas communiste, et pour cause!
Staline lui a institué le Capitalisme d'Etat, ce n'était même pas du nationalisme (la théorie du socialisme dans un seul pays), mais comme tu dis il y aurait beaucoup à dire sur le communisme, encore que c'est plutot sur le marxisme et son aspect politique le Socialisme!
Revenir en haut Aller en bas
Bouriquette
Etudiant
Etudiant
avatar

Féminin Nombre de messages : 141
Age : 73
Localisation : Entre terre et ciel
Date d'inscription : 17/12/2014

MessageSujet: Re: La révolution chrétienne   Lun 29 Déc 2014 - 17:48

Citation :




Il y aurait beaucoup à dire sur le "communisme".

Rappelons que, même si la révolution d'octobre en Russie s'inspirait d'une certaine idée du communisme .

Désolé même si vous êtes administrateur , le titre du sujet est la révolution chrétienne dont quelque part il y a hors sujet
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11472
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: La révolution chrétienne   Lun 29 Déc 2014 - 17:56

Bouriquette a écrit:
je souhaite poser une petite question la révolution chrétienne est-elle spirituel , moral ou humaine ? [/color]
Elle est évidemment humaine, comme le rappelle Dédé 95, que voulez-vous qu'elle soit d'autre ? Elle est faite par des hommes.

Du point de vue de la morale, le message chrétien garde le précepte "tu aimeras ton prochain" mais le prolonge par le précepte : tu aimeras non seulement ton "prochain" mais aussi ton "lointain" : celui qui est le plus loin de toi à tous points de vue : race, situation sociale .... et même ton ennemi.

Je ne dirai pas que tous les chrétiens ont appliqué et appliquent ce précepte.

Du point de vue "spirituel", tel que je comprends la question, la "révolution chrétienne" tient essentiellement au fait d'avoir pris un homme quelconque et d'avoir déclaré qu'il était "fils de Dieu" et "vrai Dieu". Mais si un homme quelconque est Dieu, tous les hommes sont Dieu, et il n'y a donc plus de Dieu.

La théologie chrétienne n'a pas été jusqu'à pousser cette logique à son terme ; le mouvement de "l'humanisme athée" l'a fait, ce qui, à mon sens, fait que l'humanisme athée est la suite logique du christianisme et est appelé, dans un avenir plus ou moins lointain, à supplanter toute religion quelle qu'elle soit.
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11472
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: La révolution chrétienne   Lun 29 Déc 2014 - 18:03

Bouriquette a écrit:
Citation :




Il y aurait beaucoup à dire sur le "communisme".

Rappelons que, même si la révolution d'octobre en Russie s'inspirait d'une certaine idée du communisme .

Désolé même si vous êtes administrateur , le titre du sujet est la révolution chrétienne dont quelque part il y a hors sujet
Mais si on prend ces versets des Actes des Apôtres :

Citation :
2:44 Tous ceux qui croyaient étaient dans le même lieu, et ils avaient tout en commun.
2:45 Ils vendaient leurs propriétés et leurs biens, et ils en partageaient le produit entre tous, selon les besoins de chacun.

4:32 La multitude de ceux qui avaient cru n'était qu'un coeur et qu'une âme. Nul ne disait que ses biens lui appartinssent en propre, mais tout était commun entre eux.

on y trouve la définition exacte du communisme.


Revenir en haut Aller en bas
Bouriquette
Etudiant
Etudiant
avatar

Féminin Nombre de messages : 141
Age : 73
Localisation : Entre terre et ciel
Date d'inscription : 17/12/2014

MessageSujet: Re: La révolution chrétienne   Lun 29 Déc 2014 - 18:50

Citation :

on y trouve la définition exacte du communisme.

 
OK cher maître , vous avez entièrement raison recevez mes plates excuces
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9814
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: La révolution chrétienne   Mar 30 Déc 2014 - 2:03

J.P. Mouvaux a écrit:
l'humanisme athée est la suite logique du christianisme

A mon avis, c'est le contraire

A te lire, on croirait qu'il n'y avait point d'homme de bien avant le christianisme.

Citation :

A Rome, sous l'empire, un censeur était chargé de donner du pain gratuitement (jusqu'à parfois en distribuer des centaines de milliers par jour!) pour accroître la popularité de l'empereur et pour éviter que la plèbe ne soit en colère.

Les communautés d'amour et de charité pratiquent le principe du: Charité ordonnée commence par soi-même
Les paroles écrites ne sont que des mots. Pour ce qui est de la pratique, pourquoi les couvent et les églises n'ouvrent pas leurs portes aux sans abris ou ne leur offre pas une soupe chaude ?
______________
Message édité pour remettre la citation de J.P. mouvaux que j'avais supprimé.


Dernière édition par Personne le Mar 30 Déc 2014 - 3:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11472
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: La révolution chrétienne   Mar 30 Déc 2014 - 2:53

Personne a écrit:
J.P. Mouvaux a écrit:
l'humanisme athée est la suite logique du christianisme

A mon avis, c'est le contraire

A te lire, on croirait qu'il n'y avait point d'homme de bien avant le christianisme.

Citation :

A Rome, sous l'empire, un censeur était chargé de donner du pain gratuitement (jusqu'à parfois en distribuer des centaines de milliers par jour!) pour accroître la popularité de l'empereur et pour éviter que la plèbe ne soit en colère.
Tiens, tu ne dors pas non plus !

Je viens de me relever parce que je ne trouve pas le sommeil.

Citation :
l'humanisme athée est la suite logique du christianisme

A mon avis, c'est le contraire

Si nous étions toujours tous du même avis, il n’y aurait pas de discussion.

Citation :
A te lire, on croirait qu'il n'y avait point d'homme de bien avant le christianisme.
Loin de moi une telle pensée !
Citation :
Les communautés d'amour et de charité pratiquent le principe du: Charité ordonnée commence par soi-même
Les paroles écrites ne sont que des mots. Pour ce qui est de la pratique, pourquoi les couvent et les églises n'ouvrent pas leurs portes aux sans abris ou ne leur offre pas une soupe chaude ?
C’est vrai qu’on dit qu’on juge l’arbre à ses fruits. Mais on constate souvent aussi que ceux qui disent les plus belles choses, souvent ne les mettent pas en pratique eux-mêmes.
En tous cas, tel que je vois les choses (je pense l’avoir déjà dit, mais, dans ce cas, je le répète) je pense que le message chrétien est porteur d’un idéal extrêmement élevé mais que ceux qui le transmettent ne le mettent pas forcément en pratique, loin de là.
Ici, nous parlons du message chrétien et non de la pratique de ceux qui se disent chrétiens.

Revenons donc à ce message chrétien dont le contenu fondamental est, à mon avis, véritablement révolutionnaire.
Dans mon insomnie, je ruminais l’idée que, la plupart du temps, quand on parle des textes fondateurs du christianisme on pense surtout aux évangiles ; mais il y a un livre qui est très instructif pour indiquer comment est née « l’idée chrétienne » : les Actes des Apôtres.
Dans ce livre, on voit comment cette « idée chrétienne » est née d’un rêve :
Les Apôtres sont réunis dans une grande salle où ils se sont retrouvés après avoir été dispersés à la suite de la mort tragique de leur maître
Citation :
2:1 Le jour de la Pentecôte, ils étaient tous ensemble dans le même lieu. 2:2 Tout à coup il vint du ciel un bruit comme celui d'un vent impétueux, et il remplit toute la maison où ils étaient assis. 2:3 Des langues, semblables à des langues de feu, leur apparurent, séparées les unes des autres, et se posèrent sur chacun d'eux. 2:4 Et ils furent tous remplis du Saint Esprit, et se mirent à parler en d'autres langues, selon que l'Esprit leur donnait de s'exprimer.
Je réponds tout de suite à l’objection : je ne dis pas que ça s’est passé comme ça, je dis que c’est comme ça que c’est raconté.
Et les voilà qui sortent, pleins d’enthousiasme, et se mettent à « prêcher la bonne parole », comme on dit. Tellement excités que
Citation :
2:13 Certains se moquaient, et disaient: Ils sont pleins de vin doux.
Et qu’est-ce qu’ils prêchent ? Leur message est simple :
Citation :
2:22 Hommes Israélites, Jésus de Nazareth, cet homme que vous avez fait mourir par la main des impies
(là, c’est clair qu’il « arrangent » l’histoire et c’est la première manifestation de « l’antisémitisme chrétien »)
Citation :
Dieu l'a ressuscité 2:32 nous en sommes témoins.
La suite :
Citation :
2:42 les disciples persévéraient dans l'enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain, et dans les prières. 2:43 Il se faisait beaucoup de prodiges et de miracles par les apôtres. 2:44 Tous ceux qui croyaient étaient dans le même lieu, et ils avaient tout en commun. 2:45 Ils vendaient leurs propriétés et leurs biens, et ils en partageaient le produit entre tous, selon les besoins de chacun.
Ils rêvaient, bien sûr ! Un mort qui ressuscite ! La réalisation du communisme !
Qu’y avait-il donc dans ce rêve pour qu’il ait été au point de départ d’une des plus grandes révolutions « spirituelle et morale » (pour reprendre les termes de bouriquette) de l’Histoire ?
A +
Revenir en haut Aller en bas
Cré20diou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4230
Age : 62
Localisation : Marais poitevin
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: Re: La révolution chrétienne   Mar 30 Déc 2014 - 3:14

Dédé 95 a écrit:
Tiens première nouvelle! le communisme à existé?
Je serais curieux de savoir quand! (*)
L'eternelle manipulation des définitions pour justifier une idée contraire!

(*) Oui il a existé mais pas à l'époque que vous pensez!

il n'y a pas longtemps dans ce forum un type m'expliquait que la chine était communiste
et quand je lui demandais les critères qu'il retenait
il m'as répondu des entreprises d'état

je ne vois pas bien de quelle époque tu parles (années 30 en Espagne, localement et fugacement)

je cherche, je cherche
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9814
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: La révolution chrétienne   Mar 30 Déc 2014 - 3:22

Citation :
Tiens, tu ne dors pas non plus !
Very Happy Cré20diou non plus, tu crois qu'il est retraité aussi ?
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
Cré20diou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4230
Age : 62
Localisation : Marais poitevin
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: Re: La révolution chrétienne   Mar 30 Déc 2014 - 3:24

Personne a écrit:
J.P. Mouvaux a écrit:
l'humanisme athée est la suite logique du christianisme

A mon avis, c'est le contraire

A te lire, on croirait qu'il n'y avait point d'homme de bien avant le christianisme.

Citation :

A Rome, sous l'empire, un censeur était chargé de donner du pain gratuitement (jusqu'à parfois en distribuer des centaines de milliers par jour!) pour accroître la popularité de l'empereur et pour éviter que la plèbe ne soit en colère.

le christianisme a inventé la charité :on donne ce qu'on a volé aux plus pauvres  

les idéalistes croyant mais surtout incroyants ont abolit le principe du sang bleu (principe raciste). Ont apporté les principe de solidarité, associatif, mutualiste, coopératif  ..... sans parler des droits fondamentaux et tout ceci a l'encontre du clergé catholique et de ses ouailles fidéles


Dernière édition par Cré20diou le Mar 30 Déc 2014 - 3:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dédé 95
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4959
Age : 75
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: La révolution chrétienne   Mar 30 Déc 2014 - 9:31

Cré20diou a écrit:
Dédé 95 a écrit:
Tiens première nouvelle! le communisme à existé?
Je serais curieux de savoir quand! (*)
L'eternelle manipulation des définitions pour justifier une idée contraire!

(*) Oui il a existé mais pas à l'époque que vous pensez!

il n'y a pas longtemps dans ce forum un type m'expliquait que la chine était communiste
et quand je lui demandais les critères qu'il retenait
il m'as répondu des entreprises d'état

je ne vois pas bien de quelle époque tu parles (années 30 en Espagne, localement et fugacement)

je cherche, je cherche
Bien évidemment pas dans le communisme achevé comme il est présenté chez les marxistes mais dans ce qu'on appelle le communisme primitif, hors de notre environnement moderne dû à l'industrialisation!

1 - Dans la préhistoire, considérée comme la période du communisme primitif, le travail se fait en commun, ce qui conduit à la propriété commune des moyens de production et des fruits de la production. Il n'y a donc pas de classes sociales.
L'idéologie allemandeMarx-Engels

2 - Les Iroquois avaient développé une économie très différente du système occidental aujourd'hui dominant. Elle se caractérisait notamment par la propriété collective du sol, la division du travail selon le sexe et un mode d'échange fondé principalement sur l'économie de don.
Economie des Iroquois Wiki

D'ou l'absurdité de la réponse de celui qui pense au communisme de la chine à travers les entreprises d'état, puisque si il y a communisme il n'y a plus d'état! Mais il y a des entreprises Very Happy

Ne sommes nous pas HS, bien que beaucoup voient en ce personnage de Jésus et l'enseignement du christianisme une forme de "communisme", moi je vois cette image très, très caricaturale, il suffit de lire Divini Redemptoris (19 mars 1937) de Pie XI
http://w2.vatican.va/content/pius-xi/fr/encyclicals/documents/hf_p-xi_enc_19031937_divini-redemptoris.html
Ne croyez pas que ce soit dépassée, la papauté est toute puissante à travers sont infaillibilitée reconnue comme dogme!
Depuis elle n'a pas changée, elle est pas prète de faire sa révolution, en tout cas pour la catholique!
Revenir en haut Aller en bas
Bouriquette
Etudiant
Etudiant
avatar

Féminin Nombre de messages : 141
Age : 73
Localisation : Entre terre et ciel
Date d'inscription : 17/12/2014

MessageSujet: Re: La révolution chrétienne   Mar 30 Déc 2014 - 9:33

Citation :
Les communautés d'amour et de charité pratiquent le principe du: Charité ordonnée commence par soi-même
Sa au moins c'est une vérité dite de la bonne manière et avec les juste's mots lol!
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11472
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: La révolution chrétienne   Mar 30 Déc 2014 - 12:38

Personne a écrit:
Citation :
Tiens, tu ne dors pas non plus !
Very Happy Cré20diou non plus, tu crois qu'il est retraité aussi ?
A 58 ans ?
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11472
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: La révolution chrétienne   Mar 30 Déc 2014 - 13:37

Cré20diou a écrit:
Personne a écrit:
J.P. Mouvaux a écrit:
l'humanisme athée est la suite logique du christianisme

A mon avis, c'est le contraire

A te lire, on croirait qu'il n'y avait point d'homme de bien avant le christianisme.

Citation :

A Rome, sous l'empire, un censeur était chargé de donner du pain gratuitement (jusqu'à parfois en distribuer des centaines de milliers par jour!) pour accroître la popularité de l'empereur et pour éviter que la plèbe ne soit en colère.

le christianisme a inventé la charité :on donne ce qu'on a volé aux plus pauvres  
Es-tu bien sûr que ça n'existait pas avant le christianisme ?

Notre ami Personne faisait remarquer qu'il y avait des
Citation :
hommes de bien avant le christianisme.
Tout cela n'est jamais désintéressé ; l'aliénation des peuples est de tous les temps : à Rome, c'était du pain et des jeux, aujourd'hui, c'est les grandes surfaces et la télé.


Citation :
les idéalistes croyant mais surtout incroyants ont abolit le principe du sang bleu (principe raciste). Ont apporté les principe de solidarité, associatif, mutualiste, coopératif ..... sans parler des droits fondamentaux et tout ceci a l'encontre du clergé catholique et de ses ouailles fidéles:cheers:
C'est vrai. Et c'est là que je fais toujours la distinction entre le message fondateur et l'institution ecclésiastique qui l'a pris à son compte, avec des pratiques en contradiction évidente avec ce message. Et ce que je soutiens, c'est que, finalement, ces
Citation :
idéalistes croyant mais surtout incroyants
en opposition à l'institution ecclésiastique catholique, ont mis en oeuvre le message primitif bien mieux que ne le faisait l'institution ecclésiastique.
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11472
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: La révolution chrétienne   Mar 30 Déc 2014 - 13:42

Dédé 95 a écrit:
bien que beaucoup voient en ce personnage de Jésus et l'enseignement du christianisme une forme de "communisme", moi je vois cette image très, très caricaturale, il suffit de lire Divini Redemptoris (19 mars 1937)  de Pie XI
http://w2.vatican.va/content/pius-xi/fr/encyclicals/documents/hf_p-xi_enc_19031937_divini-redemptoris.html
Ne croyez pas que ce soit dépassée, la papauté est toute puissante à travers sont infaillibilitée reconnue comme dogme!
Depuis elle n'a pas changée, elle est pas prète de faire sa révolution, en tout cas pour la catholique!
D'accord, Dédé, avec l'ensemble de ton message sur le communisme. Mais je vois que, toi non plus, tu ne fais pas la distinction entre le message fondateur du christianisme et l'institution ecclésiastique qui l'a détourné à son profit.
Revenir en haut Aller en bas
Cré20diou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4230
Age : 62
Localisation : Marais poitevin
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: Re: La révolution chrétienne   Mar 30 Déc 2014 - 19:42

Dédé 95 a écrit:
Cré20diou a écrit:
Dédé 95 a écrit:
Tiens première nouvelle! le communisme à existé?
Je serais curieux de savoir quand! (*)
L'eternelle manipulation des définitions pour justifier une idée contraire!

(*) Oui il a existé mais pas à l'époque que vous pensez!

il n'y a pas longtemps dans ce forum un type m'expliquait que la chine était communiste
et quand je lui demandais les critères qu'il retenait
il m'as répondu des entreprises d'état

je ne vois pas bien de quelle époque tu parles (années 30 en Espagne, localement et fugacement)

je cherche, je cherche
Bien évidemment pas dans le communisme achevé comme il est présenté chez les marxistes mais dans ce qu'on appelle le communisme primitif, hors de notre environnement moderne dû à l'industrialisation!

1 - Dans la préhistoire, considérée comme la période du communisme primitif, le travail se fait en commun, ce qui conduit à la propriété commune des moyens de production et des fruits de la production. Il n'y a donc pas de classes sociales.
L'idéologie allemandeMarx-Engels

2 - Les Iroquois avaient développé une économie très différente du système occidental aujourd'hui dominant. Elle se caractérisait notamment par la propriété collective du sol, la division du travail selon le sexe et un mode d'échange fondé principalement sur l'économie de don.
Economie des Iroquois Wiki

D'ou l'absurdité de la réponse de celui qui pense au communisme de la chine à travers les entreprises d'état, puisque si il y a communisme il n'y a plus d'état! Mais il y a des entreprises Very Happy

Ne sommes nous pas HS, bien que beaucoup voient en ce personnage de Jésus et l'enseignement du christianisme une forme de "communisme", moi je vois cette image très, très caricaturale, il suffit de lire Divini Redemptoris (19 mars 1937)  de Pie XI
http://w2.vatican.va/content/pius-xi/fr/encyclicals/documents/hf_p-xi_enc_19031937_divini-redemptoris.html
Ne croyez pas que ce soit dépassée, la papauté est toute puissante à travers sont infaillibilitée reconnue comme dogme!
Depuis elle n'a pas changée, elle est pas prète de faire sa révolution, en tout cas pour la catholique!

je pensais que tu voulais parler de bref épisodes locaux dans les années 30 en Espagne

Pour moi, les épopées sauvages ne m'inspirent pas trop, c'est un peut trop remplis de fantasme. (p.e. l’absence d'autorité, faux principe d'égalité, faux principe de pacifisme,  principe de propriété commune acquise par le force ... ) Puis on ne compare pas une économie villageoise à une société industrielle ou post industrielle comme tu le dis

ce que tu dis n'est pas faux , mais ne convainc pas plus que Engels

Bien que j'ai aimé des passages de Rodinson, je ne suis pas d'accord avec lui sur le caractère neutre de l'islam . Pour le message du soit disant Jésus, j'ai peine a y voir de la politique ou économie au sens moderne du terme ,mais ce n'est pas totalement neutre puisque conforme au système de l'époque .
La conformité avec les idées de l'époque est d’ailleurs le trait principal des religions Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11472
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: La révolution chrétienne   Mar 30 Déc 2014 - 21:34

Cré20diou a écrit:
on ne compare pas une économie villageoise à une société industrielle ou post industrielle
Evidemment !

Pour évoquer un cas qui n'est pas encore tellement éloigné de nous il faudrait parler de la Commune de Paris en 1870-71 ; je pense que c'est bien le communisme que les communards tentaient d'établir, à l'échelon local où ils étaient, avec tous les problèmes qu'ils ont rencontré.

Je citerais aussi, par exemple, la Sécurité Sociale comme une réalisation communiste : mise en commun des ressources et distribution à chacun selon ses besoins.

Citation :
Pour le message du soit disant Jésus, j'ai peine a y voir de la politique ou économie au sens moderne du terme ,mais ce n'est pas totalement neutre puisque conforme au système de l'époque .
La conformité avec les idées de l'époque est d’ailleurs le trait principal des religions Very Happy
La révolution chrétienne (je fais toujours bien attention de ne pas dire "le message de Jésus") si on peut parler de "révolution" ne se situe pas sur le plan économique et social mais, selon les termes proposés par bouriquette, sur le plan spirituel et moral.

A propos du terme "révolution", il me revient une remarque de Personne qui trouvait que j'exagérais l'aspect novateur de cet avènement du christianisme. Les hommes qui ont élaboré ce "message chrétien" étaient, bien sûr, tout imprégnés de la culture gréco-romaine de leur temps. On pourrait dire que le christianisme est né d'un père gréco-romain et d'une mère juive. Il y a d'ailleurs une légende selon laquelle Jésus serait né suite au viol de Marie par un centurion romain. Légende de ce viol ou légende des récits de l'enfance de Jésus dans les évangiles, les légendes sont à prendre pour ce qu'elles sont ; elles veulent toujours dire quelqu chose.

Et pour ce qui est de "la conformité aux idées de l'époque", crois-tu que ce soit le cas pour les religions naissantes ? La caractéristique de ces religions nouvelles n'est-elle pas, au contraire, d'apporter une idée, une "petite idée", qui va germer et produire quelque chose de nouveau sur le plan idéologique ?






Revenir en haut Aller en bas
Cré20diou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4230
Age : 62
Localisation : Marais poitevin
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: Re: La révolution chrétienne   Mer 31 Déc 2014 - 0:54

J-P Mouvaux a écrit:
Cré20diou a écrit:
on ne compare pas une économie villageoise à une société industrielle ou post industrielle
Evidemment !

Pour évoquer un cas qui n'est pas encore tellement éloigné de nous il faudrait parler de la Commune de Paris en 1870-71 ; je pense que c'est bien le communisme que les communards tentaient d'établir, à l'échelon local où ils étaient, avec tous les problèmes qu'ils ont rencontré.

Je citerais aussi, par exemple, la Sécurité Sociale comme une réalisation communiste : mise en commun des ressources et distribution à chacun selon ses besoins.

Citation :
Pour le message du soit disant Jésus, j'ai peine a y voir de la politique ou économie au sens moderne du terme ,mais ce n'est pas totalement neutre puisque conforme au système de l'époque .
La conformité avec les idées de l'époque est d’ailleurs le trait principal des religions Very Happy
La révolution chrétienne (je fais toujours bien attention de ne pas dire "le message de Jésus") si on peut parler de "révolution" ne se situe pas sur le plan économique et social mais, selon les termes proposés par bouriquette, sur le plan spirituel et moral.

A propos du terme "révolution", il me revient une remarque de Personne qui trouvait que j'exagérais l'aspect novateur de cet avènement du christianisme. Les hommes qui ont élaboré ce "message chrétien" étaient, bien sûr, tout imprégnés de la culture gréco-romaine de leur temps. On pourrait dire que le christianisme est né d'un père gréco-romain et d'une mère juive. Il y a d'ailleurs une légende selon laquelle Jésus serait né suite au viol de Marie par un centurion romain. Légende de ce viol ou légende des récits de l'enfance de Jésus dans les évangiles, les légendes sont à prendre pour ce qu'elles sont ; elles veulent toujours dire quelqu chose.

Et pour ce qui est de "la conformité aux idées de l'époque", crois-tu que ce soit le cas pour les religions naissantes ? La caractéristique de ces religions nouvelles n'est-elle pas, au contraire, d'apporter une idée, une "petite idée", qui va germer et produire quelque chose de nouveau sur le plan idéologique ?

   





je te suis .

dans la religion chrétienne ce qui est révolutionnaire est
_ de ne pas tuer pour des affaires de moeurs ( mais ce message semble bien tardif et franchement,  j'aimerais bien connaitre le fin mot de ses versets baladeurs )

_Il y a aussi le principe qu'un jour j'ai entendu de la bouche d'un musulman : " ce qui est grave, c'est ce qui sort de ta bouche pas ce qui y entre"

ces deux principes issus du christianisme sont quand même a l'adresse du moyen orient de l'époque, ailleurs cela ne se posait pas de manière aussi ardue . Une mini révolution locale, si je ne me trompe.
(ailleurs, la lapidation était surtout un acte spontané  de foule en colère, des soulèvement populaires ... et encore je pense a la Gréce trés ancienne )


Dernière édition par Cré20diou le Mer 31 Déc 2014 - 2:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9814
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: La révolution chrétienne   Mer 31 Déc 2014 - 1:05

Citation :
tu ne fais pas la distinction entre le message fondateur du christianisme et l'institution ecclésiastique qui l'a détourné à son profit.

Le message Fondateur selon ta croyance Jésuite.

Le message fondateur est une instruction ecclésiastique et c'est toi qui reste dans l'illusion de ce que l'on t'a enseigné ou que tu crois savoir.

L'institution n'a rien détourné, puisque depuis toujours les peuples étaient instruits dans la charité et l'asservissement pour entretenir le clergé.
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11472
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: La révolution chrétienne   Mer 31 Déc 2014 - 14:06

Cré20diou a écrit:


dans la religion chrétienne ce qui est révolutionnaire est
_ de ne pas tuer pour des affaires de moeurs ( mais ce message semble bien tardif et franchement,  j'aimerais bien connaitre le fin mot de ses versets baladeurs )
Je ne vois pas à quel passage du "Nouveau Testament" tu teréfères.

Citation :
_Il y a aussi le principe qu'un jour j'ai entendu de la bouche d'un musulman : " ce qui est grave, c'est ce qui sort de ta bouche pas ce qui y entre"

ces deux principes issus du christianisme sont quand même a l'adresse du moyen orient de l'époque, ailleurs cela ne se posait pas de manière aussi ardue . Une mini révolution locale, si je ne me trompe.
(ailleurs, la lapidation était surtout un acte spontané de foule en colère, des soulèvement populaires ... et encore je pense a la Gréce trés ancienne )

Citation :
Matthieu 15:11 Ce n'est pas ce qui entre dans la bouche qui souille l'homme ; mais ce qui sort de la bouche, c'est ce qui souille l'homme.
Je suis d'accord avec toi au sujet de ces deux passages.

Mais, selon ma "croyance jésuite" comme dit Personne, ce n'est pas là que je situe ce qu'il y a de révolutionnaire dans le "message chrétien". Je pense l'avoir dit clairement ; faut-il le rappeler ?
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11472
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: La révolution chrétienne   Mer 31 Déc 2014 - 14:17

Personne a écrit:
Citation :
tu ne fais pas la distinction entre le message fondateur du christianisme et l'institution ecclésiastique qui l'a détourné à son profit.

Le message Fondateur selon ta croyance Jésuite.

Le message fondateur est une instruction ecclésiastique  et c'est toi qui reste dans l'illusion de ce que l'on t'a enseigné ou que tu crois savoir.

L'institution n'a rien détourné, puisque depuis toujours les peuples étaient instruits dans la charité et l'asservissement pour entretenir le clergé.
Merci de m'alerter sur mes "illusions" !

Tu me crois donc incapable de réfléchir par moi-même ?

Je ne prétends pas que mon interprétation des textes qui constituent le "message chrétien" soit indiscutable ; c'est une interprétation que je propose à la discussion et j'attends des arguments qui contredisent mon interprétation.

Et je maintiens ma distinction entre un "message fondateur" et "l'institution" qui le prend à son compte.

Pour "message fondateur" j'ai trouvé un définition pour "récit fondateur" :

Citation :
"Un récit fondateur est un texte qui fonde l’identité d’un peuple, qui l’enracine dans un passé, dans un univers culturel de référence que tous les membres de la communauté partagent."
http://www.neoprofs.org/t11539-quelle-definition-du-texte-fondateur

Qu'est-ce que tu en penses ?
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9814
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: La révolution chrétienne   Mer 31 Déc 2014 - 17:52

J-P Mouvaux a écrit:
Et je maintiens ma distinction entre un "message fondateur" et "l'institution" qui le prend à son compte.

Mais dans la mesure où c'est cette institution a créé le message fondateur, pourquoi veux-tu les dissocier l'un de l'autre ?
Tu refuses d'imaginer que dans le fond le christianisme comme le communisme est une grosse arnaque.

Il faut reconnaître que cela rassemblait des personnes ayant un idéal de vie et de solidarité qui n'a certainement pas commencé avec le christianisme, et ce comportement ne répondait pas aux décisions d'un texte fondateur.
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
Dédé 95
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4959
Age : 75
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: La révolution chrétienne   Mer 31 Déc 2014 - 18:18

Je t'adore Personne, mais en quoi le communisme est une arnaque?
Pour le Christianisme les écrits le prouve, ainsi que les suites données à ces écrits; mais le communisme?
Quelles suites aux écrits qui fondent le communisme tu considère comme une arnaque?
Mais peut ètre que, mais oui mais c'est bien sur!

Citation :
C'est un mot piégé ?
C'est un mot que l'on a associé à un courant de pensée ou à un mouvement politique, en raison de l'usage habituel et fortement connoté qu'ils en font, mais qui est capté par un courant hostile pour être retourné contre eux, à la faveur d'un glissement de sens, d'un déplacement contextuel ou d'une altération de la connotation.
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11472
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: La révolution chrétienne   Mer 31 Déc 2014 - 20:02

Personne a écrit:
J-P Mouvaux a écrit:
Et je maintiens ma distinction entre un "message fondateur" et "l'institution" qui le prend à son compte.

Mais dans la mesure où c'est cette institution a créé le message fondateur, pourquoi veux-tu les dissocier l'un de l'autre ?
Il y a plusieurs hypothèses sur l'origine du christianisme mais je pense qu'il est acquis qu'au départ, c'était un mouvement, une secte juive ? qui ne s'est institutionnalisé qu'au fil des siècles suivant le Ier siècle.
On peut trouver des articles instructifs à ce sujet sur le "net".
Historiquement, ce n'est donc pas l'institution ecclésiastique qui est à l'origine des idées qui animaient, au départ, le mouvement, la secte en question.

C'est cet ensemble d'idées, plus ou moins confuses et disparates, qu'on appelle le "message fondateur"


Citation :
Tu refuses d'imaginer que dans le fond le christianisme comme le communisme est une grosse arnaque.
Pourquoi devrais-je adhérer à ce qui n'est que ton opinion, que je respecte, mais que je ne suis pas obligé de partager.
A mon avis, les choses sont bien plus complexes.
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9814
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: La révolution chrétienne   Jeu 1 Jan 2015 - 3:30

Citation :
C'est cet ensemble d'idées, plus ou moins confuses et disparates, qu'on appelle le "message fondateur"
Et je maintiens que ce message fondateur n'est pas né en Palestine, d'où le proverbe: "Nul n'est prophète en son pays".
Le prétendu message fondateur n'est que l'exploitation des bons sentiments utilisés pour répandre une doctrine inventée.

Citation :
Il y a plusieurs hypothèses sur l'origine du christianisme mais je pense qu'il est acquis qu'au départ, c'était un mouvement, une secte juive ? qui ne s'est institutionnalisé qu'au fil des siècles suivant le Ier siècle.
Pourquoi un mot grec pour définir une secte juive ?

J-P Mouvaux a écrit:
Personne a écrit:

Tu refuses d'imaginer que dans le fond le christianisme comme le communisme est une grosse arnaque.
Pourquoi devrais-je adhérer à ce qui n'est que ton opinion, que je respecte, mais que je ne suis pas obligé de partager.
A mon avis, les choses sont bien plus complexes.
Very Happy Point besoin de respect, on échange, on est d'accord ou pas, c'est tout.
Effectivement, les chose sont complexes.  Je n'en suis pas resté à ce constat et c'est pour cela que j'ai voulu savoir...

Je donne mon avis et je ne te demanderais jamais de le partager. Pour cela il faudrait que nous ayons le même savoir de l'histoire.
Il ne suffit pas de glaner en surface des informations pour pouvoir échanger il faut avoir la curiosité d'aller au-delà du bourrage de crâne subit.
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11472
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: La révolution chrétienne   Jeu 1 Jan 2015 - 11:59

Personne a écrit:
Citation :
C'est cet ensemble d'idées, plus ou moins confuses et disparates, qu'on appelle le "message fondateur"
Et je maintiens que ce message fondateur n'est pas né en Palestine, d'où le proverbe: "Nul n'est prophète en son pays".
Le prétendu message fondateur n'est que l'exploitation des bons sentiments utilisés pour répandre une doctrine inventée.
De quels éléments disposes-tu pour dire que ce "message fondateur", qui est, bien sûr, une "doctrine inventée", n'est pas né en Palestine ?


Citation :
Il y a plusieurs hypothèses sur l'origine du christianisme mais je pense qu'il est acquis qu'au départ, c'était un mouvement, une secte juive ? qui ne s'est institutionnalisé qu'au fil des siècles suivant le Ier siècle.
Citation :
Pourquoi un mot grec pour définir une secte juive ?
Tu veux sans doute parler du mot "Christos" ? Le grec était la langue "commune" au Moyen-Orient à cette époque.
Le problème, dans tout ça, c'est qu'on n'a rien, dans l'histoire officielle de cette époque, concernant la naissance de ce mouvement qui a donné naissance au "christianisme". On est donc obligé de se contenter des textes chrétiens, quitte à les soumettre à la "critique interne".


[quote="J-P Mouvaux"][quote="Personne"]

Citation :
Effectivement, les chose sont complexes. Je n'en suis pas resté à ce constat et c'est pour cela que j'ai voulu savoir...

Je donne mon avis et je ne te demanderais jamais de le partager. Pour cela il faudrait que nous ayons le même savoir de l'histoire.
Il ne suffit pas de glaner en surface des informations pour pouvoir échanger il faut avoir la curiosité d'aller au-delà du bourrage de crâne subit.
C'est moi que tu soupçonnes de continuer à subir un bourrage de crâne ?
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9814
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: La révolution chrétienne   Sam 3 Jan 2015 - 20:45

Dédé 95 a écrit:
Je t'adore Personne, mais en quoi le communisme est une arnaque?
Quels ont été les moyens pour Lénine, Staline,  Mao et d'autres pour instaurer ce régime.
Pour rendre heureuse une partie du peuple, une autre partie à été sacrifiée.
Lénine à été l'instigateur des camps de travail  bien avant Hitler.

La population russe (famine de 1922, plus de 5 millions de morts) dans la joie après la victoire
de la “grande révolution d'octobre” qui a éliminé les odieux capitalistes et les nobles dégénérés qui exploitaient le peuple.

Lorsque des camarades français étaient invités, il ne voyaient pas la face cachée de l'iceberg. Ils revenaient tout heureux après avoir constaté la dolce vita; comme Georges Marchais qui lisait des B.D. allongé au bord de la Mer Noire. Razz

Wikipédia a écrit:
Avec l'éclatement de la Seconde Guerre mondiale, en 1939, et l'invasion de la Pologne orientale par l'Union soviétique, de nouvelles ressources de main-d'œuvre forcée furent trouvées pour les besoins économiques de l'empire stalinien. Environ deux millions de Polonais furent arrachés de leurs maisons par la police soviétique et déportés
http://fr.wikipedia.org/wiki/Kolyma#L.27origine_des_prisonniers
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
Dédé 95
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4959
Age : 75
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: La révolution chrétienne   Sam 3 Jan 2015 - 21:32

Tout à fait, le Goulag a été institué en...1934, Lénine était mort depuis longtemps et Trotsky, allait l'ètre par Staline!

Effectivement c'est Trotsky (*) et non Lénine qui à ordonné la construction de camp d'internement:
Wiki a écrit:
Le premier camp de concentration soviétique est voulu par Léon Trotski, alors commissaire du peuple à la Guerre, ordonnant le 4 juin 1918 l'internement de prisonniers de guerre tchèques dans un camp sous tutelle de la Tchéka3. Peu de temps après, il reprend l'idée en pensant placer en camp les ressortissant de la bourgeoisie « pour accomplir des tâches subalternes ». Au cours de l'été 1918, les camps de prisonniers de la Première Guerre mondiale, vidés suite à la paix de Brest-Litovsk, passent sous le contrôle de la Tchéka4. Le 9 août 1918, Lénine ordonne par télégramme au comité bolchévique de la province de Penza d’enfermer dans un « camp de concentration les koulaks, les prêtres, les Gardes blancs et autres éléments douteux. »5. L’organisation de ces camps, qui existent sans assise juridique en été 1918, est règlementée en avril 1919 par un décret du Commissariat à l’Intérieur qui les différencie des « camps de travail coercitif » pour condamnés de droit commun. Cependant, la distinction entre « camp de concentration » et « camp de travail coercitif » reste alors purement théorique. En effet, une instruction de 17 mai 1919 ordonne d’emprisonner, toutes catégories confondues, dans le même type de camp les soldats prisonniers, les déserteurs, les condamnés pour « parasitisme, proxénétisme et prostitution », tout comme les « otages issus de la haute bourgeoisie », les « fonctionnaires de l’ancien régime » etc., ces derniers groupes arrêtés à titre de « mesure prophylactique » par la Tchéka et enfermés sans jugement6.

Les bolcheviks ne cachent pas l'utilisation de cet ensemble de mesures effectuées dans le cadre de la « terreur rouge » et du « communisme de guerre », qu'ils justifient comme une réponse nécessaire à la « Terreur blanche » monarchiste et à l'invasion de la Russie par de nombreuses armées étrangères. Le contexte historique de la guerre civile ne permet pas alors, selon certains historiens, d'assimiler les camps de concentration ouverts à partir de 1918 au futur Goulag stalinien. Ceux-ci seraient à considérer comme les instruments d'un combat à mort, « sorte d'abcès de la guerre civile qui ne devaient servir aucun dessein économique » à la différence du Goulag.
Les photos d'enfants décharnés, je pourrais t'en mettre des pages entières! mais à quoi bon, celles d'aujourd'hui qui sont le produit de l'exploitation de la main d'oeuvre enfantine te feraient frèmir!
Oui Staline à été un assassin qui a saigné son peuple, et il n'y a que des gens comme moi qui le reconnaissait en 44, au moment ou Roosevelt, Churchill et Staline sablaient le champagne à Yalta !

(*) Politiquement je suis "trotskiste". Mais si tu veux ouvrir un sujet  sur ce thème, je suis prèt aux contradictions! Eventuellement t'indiquer le CERMTRI si tu habites en région parisienne, avant la discussion!
Ps: Evite aussi la concordance avec les camps d'extermination, ça n'est pas la même finalité!

Mais ne sommes nous pas HS ?
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11472
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: La révolution chrétienne   Sam 3 Jan 2015 - 21:55

Alors, revenons au sujet.

Revenir en haut Aller en bas
Cré20diou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4230
Age : 62
Localisation : Marais poitevin
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: Re: La révolution chrétienne   Dim 4 Jan 2015 - 0:21

Dédé 95 a écrit:


(*) Politiquement je suis "trotskiste". Mais si tu veux ouvrir un sujet  sur ce thème, je suis prèt aux contradictions!

Salut camarade,
je ne suis pas troskiste (des amis le sont pour moi  Very Happy ). Un sujet serait en effet intéressant sur le thème du communisme, tout d’abord son aspect idéologique.

excusez le HS
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9814
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: La révolution chrétienne   Dim 4 Jan 2015 - 0:37

Citation :
Evite aussi la concordance avec les camps d'extermination, ça n'est pas la même finalité!
La main d'oeuvre corvéable à volonté à la même finalité.
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11472
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: La révolution chrétienne   Dim 4 Jan 2015 - 2:50

Cré20diou a écrit:
Dédé 95 a écrit:


(*) Politiquement je suis "trotskiste". Mais si tu veux ouvrir un sujet  sur ce thème, je suis prèt aux contradictions!

Salut camarade,
je ne suis pas troskiste (des amis le sont pour moi  Very Happy ). Un sujet serait en effet intéressant sur le thème du communisme, tout d’abord son aspect idéologique.

excusez le HS
Allons-y

Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11472
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: La révolution chrétienne   Dim 4 Jan 2015 - 15:55

Cré20diou a écrit:
Un sujet serait intéressant sur le thème du communisme, tout d’abord son aspect idéologique.
J'ai ouvert le sujet ; j'attends avec beaucoup d'intérêt la participation que tu y apporteras.

Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 7164
Age : 60
Localisation : France
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: La révolution chrétienne   Mar 6 Jan 2015 - 13:42

Ce n'est pas un seul homme qui sauvera tous les hommes , car on a vu que des hommes
ce sont mis contre celui qui voulait sauver le monde tout seul , mais heureusement les écrits
restent .
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11472
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: La révolution chrétienne   Mar 6 Jan 2015 - 15:18

Loganj a écrit:
Ce n'est pas un seul homme qui sauvera tous les hommes , car on a vu que des hommes
ce sont mis contre celui qui voulait sauver le monde tout seul , mais heureusement les écrits
restent .
Tu parles de qui, là ?

Explique-toi un peu plus.

Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 7164
Age : 60
Localisation : France
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: La révolution chrétienne   Mar 6 Jan 2015 - 17:18

Des hommes En-Christés .
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11472
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: La révolution chrétienne   Mar 6 Jan 2015 - 17:36

C'est un peu court comme explication.
Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 7164
Age : 60
Localisation : France
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: La révolution chrétienne   Mar 6 Jan 2015 - 18:07

Je croyais avoir déjà tout expliqué à ce sujet , mais bon , sans être pro quoique ce soit , je réfute la stance de Jésus qui affirme mais sans conviction que dans le nouveau monde il y aura des hommes qui se croiront sauveurs de l'humanité et qu'il ne faudra pas les écouter . Alors les Bouddhas les Ghandis venus longtemps après sont-ils des imposteurs dans ce cas ? Il dit qu'il reviendra lui-même expliquer en détail ce qu'il avait dit en parabole . Et il n'est pas seul semble t-il dans la révélation de St Jean de plus .
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11472
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: La révolution chrétienne   Mar 6 Jan 2015 - 19:10

C'est pas lui qui a dit ça ; c'est ceux qui ont dit qu'il avait dit ; faut se méfier des "on dit" ; et c'est qui ont dit ça, de c'temps-là, i n'savaient pas qu'y avait des Gandhis et les Bouddhas.

Chacun fait sa cuisine comme il l'entend.

Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 7164
Age : 60
Localisation : France
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: La révolution chrétienne   Mar 6 Jan 2015 - 19:59

La voix de la raison , JP bien vu .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La révolution chrétienne   

Revenir en haut Aller en bas
 
La révolution chrétienne
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Que font les TJ, dans la section chrétienne?
» Le culte des images dans la religion chrétienne
» Foi chrétienne, fondamentalisme et islamophobie
» Mythologie chrétienne
» Une chrétienne antisémite hystérique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: SCIENCES :: Sciences Naturelles-
Sauter vers: