Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dictionnaire des mécréants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9757
Age : 66
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Dictionnaire des mécréants   Ven 16 Mar 2007 - 10:44

Dictionnaire des mécréants

La religion vue de l'extérieur, pour aller directement en enfer,
sans passer par la case Baptême, sans toucher 20 000 deniers.
A vos risques et périls !


Exemples
:

Athée
: homme fatigué, car rien n'est plus dur que de combattre ce qui n'existe pas. La devise de l'athée militant et anticlérical : "Croassez et multipliez"

Autel : petite maison située au milieu de l'Eglise et dont l'une des chambres est louée à Dieu.

Crucifix: 1) totem portatif que les fétichistes chrétiens accrochent autour du cou ou au-dessus de leur lit.
2) arme redoutable utilisée dans des films d'épouvante pour faire fuir des démons plus efficacement qu'avec une mitraillette, un bazooka ou un lance-flammes.

Eucharistie : synonyme de théophagie. Rituel religieux très ancien consistant à dévorer une divinité ayant pris la forme de rondelles de pain. (voir à messe).
Nota : la forme liquide et alcoolisée (vin) est strictement réservée aux prêtres. L'utilisation de toute autre boisson que le vin est interdite (whisky, bière, coca-cola...)

Prière
: supplique, assimilable à un "cirage de pompe", adressée à une divinité dans l'espoir d'obtenir le détournement des lois de l'Univers en sa faveur. Les résultats de la prière confortent toujours le croyant dans sa foi. Exemple avec une prière pour obtenir un succès à un examen. Si je réussis : "Dieu m'a exaucé! Dieu est grand!", dans le cas contraire: "Dieu m'envoie un message pour me dire que je ne suis pas un bon croyant, je vais donc redoubler de ferveur. Dieu est grand!"

Théologie
: Etude du comportement et des intentions du grand invertébré de nature gazeuse, appelé Dieu.

Yahvé : petit dieu local qui refus de siéger à l'Olympe car les autres divinités en ont fait leur souffre-douleur en se moquant de son caractère vindicatif, impitoyable, mesquin, irascible, jaloux et imbu de lui-même. Il s'est retiré, pour bouder, sur son nuage du haut duquel il se contente de suivre le peuple Hébreu qu'il a choisi pour se faire adorer.

Pour d'autres définitions clic ->
http://atheisme.free.fr/Humour/Dictionnaire_mecreant.htm

Very Happy Bonne lecture!
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26787
Age : 57
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Dictionnaire des mécréants   Ven 16 Mar 2007 - 13:34

autres définitions :

ANGE : Fait bien en amour et en littérature.

ANTÉCHRIST : Voltaire, Renan…

ATHÉE : Un peuple d'athée ne saurait subsister.

BASILIQUE : Synonyme pompeux d'église. Est toujours imposante.

BIBLE : Le plus ancien livre du monde.

BOUDDHISME : « Fausse religion de l'Inde » (Définition du Dictionnaire Bouillet, 1 ère édition).

CARÊME : Au fond n'est qu'une mesure hygiénique.

CATHOLICISME : A eu une influence très favorable sur les arts.

CHARTREUX : Passent leur temps à faire de la chartreuse, à creuser leur tombe et à dire : « Frère, il faut mourir. »

CHRISTIANISME : A affranchi les esclaves.

COMMUNION : La première communion : le plus beau jour de la vie.

CONCUPISCENCE : Mot de curé pour exprimer les désirs charnels.

CONGRÉGANISTE : Chevalier d'Onan.

CROISADES : Ont été bienfaisantes pour le commerce de Venise.

CRUCIFIX : Fait bien dans une alcôve et à la guillotine.

DARWIN : Celui qui dit que nous descendons du singe.

DÉBAUCHE : Cause de toutes les maladies des célibataires.

DÉICIDE : S'indigner contre, bien que le crime ne soit pas fréquent.

DIEU : Voltaire lui-même l'a dit : « Si Dieu n'existait pas, il faudrait l'inventer. »

ÉVANGILES : Livres divins, sublimes, etc.

EXTIRPER : Ce verbe ne s'emploie que pour les hérésies et les cors aux pieds.

FÉLICITÉ : Toujours parfaite. Votre bonne se nomme Félicité, alors elle est parfaite.

FOSSILES : Preuve du déluge. Plaisanterie de bon goût, en parlant d'un académicien.

GLORIA : Un gloria ne marche jamais sans sa consolation .

GOTHIQUE : Style d'architecture portant plus à la religion que les autres.

HABIT NOIR : Il faut dire frac, excepté dans le proverbe « l'habit ne fait pas le moine », auquel cas il faut dire froc. En province, est le dernier terme de la cérémonie et du dérangement.

HARPE : Produit des harmonies céleste. Ne se joue, en gravure, que sur des ruines ou au bord d'un torrent. Fait valoir le bras et la main.

IDÉAL : Tout à fait inutile.

IDOLÂTRES : Sont cannibales.

INQUISITION : On a bien exagéré ses crimes.

INSTINCT : Supplée à l'intelligence.

JÉSUITES : Ont la main dans toutes les révolutions. On ne se doute pas du nombre qu'il y en a. Ne point parler de la « bataille des Jésuites ».

JOUISSANCE : Mot obscène.

JUIF : Fils d'Israël. Les Juifs sont tous des marchands de lorgnettes.

KORAN : Livre de Mahomet, où il n'est question que de femmes.

LATIN : Langue naturelle à l'homme. Gâte l'écriture. Est seulement utile pour lire les inscriptions des fontaines publiques. Se méfier des citations en latin : elles cachent toujours quelque chose de leste.

MALÉDICTION : Toujours donné par un père.

MARTYRS : Tous les premiers chrétiens l'ont été.

MISSIONNAIRES : Sont tous mangés ou crucifiés.

OBSCÉNITÉ : Tous les mots scientifiques dérivés du grec ou du latin cachent une obscénité.

ORGUE : Élève l'âme vers Dieu.

PANTHÉISME : Tonner contre, absurde.

PARRAIN : Toujours le père du filleul.

PRÊTRES : On devrait les châtrer. Couchent avec leurs bonnes et en ont des enfants qu'ils appellent leurs neveux. C'est égal, il y en a de bons tout de même.

PRIAPISME : Culte de l'antiquité.

PROVIDENCE : Que deviendrons-nous sans elle ?

PUCELLE : Ne s'emploie que pour Jeanne d'Arc, et avec « d'Orléans ».

PUDEUR : Le plus bel ornement de la femme.

RELIGION (la) : Fait partie des bases de la société. Est nécessaire pour le peuple, cependant pas trop n'en faut. « La religion de nos pères », doit se dire avec onction.

SACERDOCE : L'art, la médecine, etc., sont des sacerdoces.

SACRILÈGE : C'est un sacrilège d'abattre un arbre.

http://sami.is.free.fr/Oeuvres/flaubert_dictionnaire_des_idees_recues.htm

:mdr95:
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
 
Dictionnaire des mécréants
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dictionnaire des mécréants
» Le Dictionnaire de Spiritualité Oeuvre monumentale
» Dictionnaire des symbolismes, des Mythes et des légendes (Didier Colin)
» Le Mythe des Géants
» CILLART, auteur d'un dictionnaire breton.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: FORUM LAÏQUE :: Rions ensemble :: Humour :: Dictons et maximes-
Sauter vers: