Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le secret de la Genèse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
J-P Mouvaux
Admin
Admin


Nombre de messages : 10734
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Le secret de la Genèse   Ven 3 Avr 2015 - 17:58

mister be a écrit:
Oui ça m'intéresse et comment...
Oui je connais un peu l'hébreu et en toute modestie si je peux t'apporter mon aide...
je pense qu'il y a une mauvaise conceptualisation  par l'emploi de certains termes mal traduits
Ainsi je ne parlerai pas de la chute,c'est trop culpabilisant

C’est bien aussi mon avis. Plus je lis et relis, plus il m’apparaît clairement qu’il n’y a rien de « culpabilisant » dans ces textes.

Citation :
mais de l'exil ni de la mort mais de mutation dans le contexte de cet exil. Cette mutation repose sur le principe de l'inaccompli-accompli La traduction de mort dans le verset de la genèse implique que l'Homme est immortel au départ et s'il est immortel,l'Eternel ne pourrait déroger à ses propres lois en le faisant mortel.
l'arbre de la Connaissance de ce qui est accompli,(de toi), et de ce qui est pas encore accompli(en toi), tu ne dois pas manger, car dans le jour ou tu en mangeras, parce que tu es un mutant tu muteras.9(Gn;16,17)

Je ne te suis qu’en partie dans cette lecture de ce passage du livre de la Genèse.

Je note qu’il y a un problème de numérotation : moi, j’ai Genèse Ch 3 versets 3 à 5 ; mais ce n’est pas grave.

Pour ce qui est de la lecture du texte, d’accord pour une lecture dans le cadre de « inaccompli-accompli » mais je n’ai pas la même interprétation que toi de ce texte.

Voilà donc le texte que j’ai :

Gen 3.3 Quant au fruit de l’arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit : n’en mangez pas, n’y touchez pas, vous pourriez en mourir. 4 Le serpent dit à la femme : nous n’en mourrez pas 5 Mais Dieu sait qu’aussitôt que vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront, vous serez comme des Dieu, connaissant le bien et le mal.
3 oumiperiy ha'éts ashèr bethokhe-haggan amar élohiym lo thokhelou mimmènnou velo thigge'ou bo pèn-tthemouthoun  4 vayyomèr hannah'ash èl-haishah lo-moth tthemouthoun  5 kiy yodé'a élohiym kiy beyom akhalekhèm mimmènnou venipheqeh'ou 'éynéykhèm viheyiythèm kélohiym yode'éy tov vara'

Il s’agit donc de la mutation qui s’opère entre « avant » et « après » avoir mangé le fruit de l’arbre « qui est au milieu du jardin » ; là-dessus, le serpent contredit  élohiym :
d’après élohiym le résultat sera : « vous mourrez » - « tthemouthoun »; tandis que, d’après le serpent, le résultat sera : « vous serez comme des Dieu, connaissant le bien et le mal » - « viheyiythèm kélohiym yode'éy tov vara' ».

Reste à savoir le sens exact de ce « tov » - « vara ».

J’espère que tu as bien accompli ton « séder de pessa'h »
Revenir en haut Aller en bas
Tiersi
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 621
Age : 72
Localisation : France
Date d'inscription : 25/03/2015

MessageSujet: Re: Le secret de la Genèse   Sam 4 Avr 2015 - 16:13

mister be a écrit:

Il y a une théologie qui dit que l'Eternel a créé l'homme d'abord comme un ange mais souillé par le péché,l'Eternel le couvre de peaux comme un animal
seul le sacrifice expiatoire par le sang semble calmer la fureur de D.ieu et l'alliance fait patienter l'Eternel
Du sacrifice humain,on passe par le sacrifice animalier(voir le Lévitique)pour enfin arriver au sacrifice des Sacrifices,celui de la passion
René Girard a très bien compris le sens psychologique de l'agneau sacrifié qui est aussi le bouc émissaire

La Conscience Initiale est «complète»: ni masculine, ni féminine. Ou à la fois masculine et féminine. Les créatures d’origine furent créées comme Elle. D’antiques récits mythiques parlent d’êtres féroces et destructeurs, à la force démesurée, causant d’effroyables catastrophes, qu’il fallut sectionner. De ces créatures sortirent chaque humain avec son «complément» demi-dieu ou demi-déesse. Tous sexués.
Le Un ne peut qu’être un. Quand plusieurs uns coexistent, ils ne savent que s’affronter.  Les uns ne sont pas faits pour vivre à plusieurs. Le Un le comprit, c’est pourquoi Il transforma les «uns» en deux.
Revenir en haut Aller en bas
mister be
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4882
Age : 58
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Re: Le secret de la Genèse   Sam 4 Avr 2015 - 19:09

Les Eglises chrétiennes et notamment catholique font une distinction entre le péché des origines et le péché originel
L'expression « péché originel » ne figure nulle part dans la Bible, mais la doctrine du péché originel s'appuie sur plusieurs passages de l'Écriture : les chapitres 2 (versets 16 et 17) et 3 du Livre de la Genèse, les épîtres de Paul aux Romains (5:12-21) et aux Corinthiens (1 Co 15:22), ainsi qu'un passage du Psaume 51. Le premier exposé systématique qui en a été proposé, et à partir de l'interprétation duquel les controverses se sont déployées, est celui d'Augustin d'Hippone au IVe siècle
Ces conceptions différentes du péché originel induisent des différences notables dans la théologie du salut, notamment en ce qui concerne le libre arbitre et la grâce
Revenir en haut Aller en bas
mister be
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4882
Age : 58
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Re: Le secret de la Genèse   Sam 4 Avr 2015 - 19:19

J-P Mouvaux a écrit:
Reste à savoir le sens exact de ce « tov » - « vara ».

le mot ra' רע veut dire le mal, le prochain, l'autre. Peut-être que ce qui est interdit c'est "de manger l'autre",
de l'assimiler, d'en faire du même et de croire que l'on peux le connaitre totalement, de le réduire à des étiquettes?


Un autre niveau d'interprétation peut nous faire comprendre ceci : etz hada'at tov vara', arbre de la connaissance bonne et mauvaise
"tov" est employé après chaque "création" : וירא אלוהים את-האור, כי-טוב (gen 1,4), vayare Elohim et haor citov,
et Dieu vit la lumière comme bonne, comme étant (adéquate).

Il s'agirait donc de ce qui se manifeste, de ce qui s'est transformé en matière appréhendable et conceptualisable dans l'espace-temps, du aleph en yod.

Et "ra'" serait ce qui n'est pas manifesté, de l'énergie en potentiel, invisible, intemporelle
L'arbre serait l'arbre du manifesté et du non-manifesté : mais pourquoi alors est-il interdit à la consommation?
On en revient à l'accompli -inaccompli



Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 10734
Age : 89
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Le secret de la Genèse   Sam 4 Avr 2015 - 22:29

mister be a écrit:
Les Eglises chrétiennes et notamment catholique font une distinction entre le péché des origines et le péché originel
L'expression « péché originel » ne figure nulle part dans la Bible, mais la doctrine du péché originel s'appuie sur plusieurs passages de l'Écriture : les chapitres 2 (versets 16 et 17) et 3 du Livre de la Genèse, les épîtres de Paul aux Romains (5:12-21) et aux Corinthiens (1 Co 15:22), ainsi qu'un passage du Psaume 51.

A ma connaissance, c’est bien Paul l’auteur de la théologie de la « faute originelle ».

Le passage que tu évoques du Psaume 51 est, je suppose, celui où David avoue sa faute d’avoir envoyé à la mort l’époux de Bethsabé ; il dit alors (verset 7) :
Citation :
« Dans l'iniquité je suis né, et dans le péché ma mère m'a conçu ».
On peut y voir l’expression d’un sentiment d’une faute héréditaire.

Mais on ne peut dire que « la doctrine du péché originel s'appuie sur les chapitres 2 (versets 16 et 17) et 3 du Livre de la Genèse » qu’au prix d’une faute de traduction tout à fait flagrante.

Citation :
Gen 2.16 YHVH elohyim ordonna à l’homme : de chaque arbre du jardin tu peux manger. 17 Mais tu ne mangeras pas de celui de la connaissance du « tov vara » ; car dès que tu en mangeras, tu mourras.

Cette référence à « la connaissance du tov vara » revient dans le ch 3.

Chaque fois qu’on rencontre ce mot « tov », il a toujours le sens de « bon » et non pas le sens moral de « bien »

Citation :
Ch 2 9 YHVH élohiym fit sortir de la terre tout arbre agréable à la vue et bon à manger vayyatsemah' YHVH élohiym min-haadamah kol-'éts nèh'emad lemareèh vetov lemaakha

Citation :
18 YHVH élohiym dit aussi : il n’est pas bon à l’homme d’être seul, vayyomèr YHVH élohiym lo-tov héyoth haadam levaddo

Citation :
Ch 3 6 La femme vit que l’arbre était bon à manger, qu’il était agréable aux yeux et propre à rendre intelligent, vatthérè haishah kiy tov ha'éts lemaakhal vekhiy thaavah-hou la'éynayim venèh'emad
Et on peut continuer à donner des exemples. « tov » a toujours le sens de « bon » et jamais le sens « moral » de « bien ».

Je ne comprends comment on a pu entretenir une telle fausse traduction.
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 10734
Age : 89
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Le secret de la Genèse   Sam 4 Avr 2015 - 22:43

mister be a écrit:
pourquoi alors est-il interdit à la consommation?

Je ne vois aucune notion "d'interdit" dans ce texte du livre de la Genèse?

YHVH élohiym signale simplement au couple humain qui vient de manger du fruit de la connaissance du "tov-vara" la conséquence qui s'ensuivra : "tu mourras".

L'auteur du livre de la Genèse aurait-il cru que la mort n'était pas dans l'ordre naturel des choses ?

L'interprétation, dans le cadre du passage de "l'inaccompli" à l'"accompli", serait alors la suivante :

L'être "pré-humain", "inaccompli", n'ayant pas encore la capacité de déterminer par lui-même ce qui est bon ou pas bon pour lui, n'a pas conscience de sa condition mortelle.

L'être humain "accompli" a conscience de sa condition mortelle.

Revenir en haut Aller en bas
mister be
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4882
Age : 58
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Re: Le secret de la Genèse   Sam 4 Avr 2015 - 23:54

ume'etz hada'at tov vara mimenu lo Tochal »,

mais vous ne devez pas manger de l'Arbre de la Connaissance bonne -mauvaise," est une allusion à ne pas manger le tissu d'un animal vivant. La leçon tirée des paroles de ce verset est, "à partir d'un certain objet, vous ne devez pas manger une partie de celui-ci."

C'est la traduction de ra' dans vaRa' par l'autre

mais de l'arbre de la connaissance de ce qui est bien et du mal tu ne mangeras pas, car le jour où tu en mangeras, tu mourras.

Les mots dans ce verset ne signifie pas que Adam, ou quelqu'un d'autre, mourraient immédiatement le jour même où il mangerait de l'arbre; plutôt le sens est que dès qu'il mangerait de cet homme d'arbre(sephirot selon la kabbale),il allait devenir mortel, perdrait son droit à vivre sur la terre indéfiniment.

Selon Chazal dans Shabbat 55, l'homme avait été destiné à vivre éternellement comme les anges.
D'où la rebellion de Lucifer qui deviendra par la suite Azazel et Satan qui refusa de se mettre au service à un être inférieure à lui...

Je ne dirais pas pré-humain puisqu'il devient humain quand l'Eternel lui insufle la vie par son esprit dans les narines

L'Eternel (YHWH)-D.ieu (ELOHIM) façonna (VAYYITSER) l'homme, poussière extraite de la terre, il fit pénétrer dans ses narines un souffle (NECHAMA) de vie, et l'homme devint un(e) animal/individualité/âme vivant(e) (NEFESH HAYA)



Revenir en haut Aller en bas
mister be
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4882
Age : 58
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Re: Le secret de la Genèse   Dim 5 Avr 2015 - 0:12


J-P Mouvaux a écrit:
Je ne vois aucune notion "d'interdit" dans ce texte du livre de la Genèse?

Oui,C’est plutôt un avertissement, une prévention, un conseil ; nulle menace dans cette adresse, comme l’ont cru, et le croient encore, tant d’interprètes et de commentateurs. La figure grotesque d’un Père fouettard menaçant et punissant ses créatures n’est qu’une grossière erreur d’interprétation.

Le Dieu qui parle ainsi à l’homme, au lieu de l’infantiliser, le responsabilise ; à charge pour l’homme, ensuite, et en vertu de son libre-arbitre, de choisir comment il se positionne vis-à-vis de cette parole, comment il la reçoit et ce qu’il en fait. C’est ce choix qui l’entraîne dans l’infantilisme ou vers la responsabilité. L’infantilisme, c’est facile à constater, n’étant qu’une traduction de l’ignorance de soi, tandis que la responsabilité découle de la connaissance de soi.
Revenir en haut Aller en bas
Tiersi
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 621
Age : 72
Localisation : France
Date d'inscription : 25/03/2015

MessageSujet: Re: Le secret de la Genèse   Dim 5 Avr 2015 - 10:22

mister be a écrit:
J-P Mouvaux a écrit:
Chribou a écrit:
si le rachat doit se faire obligatoirement par le prix d'une grande souffrance je préfère grandement que ce soit le fautif lui-même qui en vienne à vouloir s'en acquitter plutôt qu'un innocent de toute éternité auquel cas si l'Univers commence à faire payer les innocents pour racheter les fauteurs de troubles il y aura des âmes qui resteront éternellement souillées par leurs péchés

ça, c’est ta vision des choses, et tu as tout à fait le droit de penser ainsi, mais ce n’est pas du tout la vision de la révélation judéo-chrétienne.
Ce que dit la révélation judéo-chrétienne, c’est que c’est l’innocent qui porte sur lui la faute des coupables, et qui paie pour cette faute. Ainsi fait, les coupables sont lavés de la souillure de leur faute ; un autre a payé pour eux.
C’est de qui ressort des « chants du Serviteur » du prophète Isaïe, et qui est repris par les disciples de Jésus.
Le coupable se trouve alors devant le choix de reconnaître, et d’accepter ce cadeau qui lui est fait ; ou alors refuser le « par-don » et s’enfoncer dans la souillure de sa faute.
Que dites-vous, mister be, de cette interprétation ?

J'y adhère pleinement


Le «générateur pouvant tout créer» s’occupe aussi du «service après-vente». Doué d’une précision d’ordinateur, il n’intervertit jamais les feuilles de présence.
Depuis le début de l’humanité, l’enchaînement des événements, que les hommes nomment histoire, est ouvert. Concernant l’essentiel, les hommes déterminent leur destin librement, au niveau individuel ou collectif. La Conscience Initiale, avec le concours de Lucifer, veille seulement à éviter des errements irréversibles, sur une grande échelle, qui compromettraient l’évolution d’innombrables personnes. Jamais plus de mal déchaîné que l’humanité en progression ne pourrait résorber. Pas plus, mais pas moins: à l’heure du «solde de bilan» d’une époque. Les proportions justes doivent être respectées. Ainsi le veut la règle divine. Peu ou prou, nul humain n’est en état d’échapper aux effets désastreux des causes perverses. Règle à jamais inchangée. Ni la Conscience Initiale ni Lucifer ne s’autorisent une dérogation.
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 10734
Age : 89
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Le secret de la Genèse   Dim 5 Avr 2015 - 12:00

mister be a écrit:
ume'etz hada'at tov vara mimenu lo Tochal »,

mais vous ne devez pas manger de l'Arbre de la Connaissance bonne -mauvaise," est une allusion à ne pas manger le tissu d'un animal vivant.  La leçon tirée des paroles de ce verset est, "à partir d'un certain objet, vous ne devez pas manger une partie de celui-ci."

C'est la traduction de ra' dans vaRa' par l'autre

Il faut que nous fassions bien la distinction entre ce que nous lisons dans le texte et l’interprétation que nous en faisons. Mon interprétation sera certainement différente de la tienne et nous pourrons nous en expliquer mais il faut d’abord que nous nous mettions d’accord sur la lecture, et une lecture littérale du texte.
Or, je vois dans le texte plusieurs mots hébreux, mais jamais « ra' » qu’on peut traduire par « l’autre »
Citation :
Gen 3.7 Les yeux de l’un et de l’autre s’ouvrirent ; vatthipaqah'enah 'éynéy shenéyhèm vayyéde'ou
Gen 4.19 Lemech prit deux femmes : le nom de l’une fut ‘Ada, et le nom de l’autre Tzila vayyiqqah'-lo lèmèkhe shetthéy nashiym shém haah'ath 'adah veshém hashéniyth tsillah
Gen 11.3 Ils se dirent l’un à l’autre : voyons, faisons des briques vayyomerou iysh èl-ré'éhou havah nilebenah levéniym
Gen 13.11 Lote choisit le circuit de Iardène et se dirigea vers l’orient, ils se séparèrent l’un de l’autre. vayyiveh'ar-lo lot éth kol-kikar hayyareddén vayyissssa' lot miqqèdèm vayyiparedou iysh mé'al ah'iyv
Gen 15.10 Abram prit ces animaux, les coupa par le milieu, plaça les morceaux l’un vis-à-vis de l’autre vayyiqqah'-lo èth-kol-éllèh vayevatthér otham batthavèkhe vayyitthén iysh-bithero liqerath ré'éhou
Gen 26.31 Ils se levèrent de bon matin, s’engagèrent l’un à l’autre par serment vayyashekiymou vaboqèr vayyishave'ou iysh leah'iyv

Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 10734
Age : 89
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Le secret de la Genèse   Dim 5 Avr 2015 - 12:04

mister be a écrit:

J-P Mouvaux a écrit:
Je ne vois aucune notion "d'interdit" dans ce texte du livre de la Genèse?

Oui,C’est plutôt un avertissement, une prévention, un conseil ; nulle menace dans cette adresse, comme l’ont cru, et le croient encore, tant d’interprètes et de commentateurs. La figure grotesque d’un Père fouettard menaçant et punissant ses créatures n’est qu’une grossière erreur d’interprétation.

Le Dieu qui parle ainsi à l’homme, au lieu de l’infantiliser, le responsabilise ; à charge pour l’homme, ensuite, et en vertu de son libre-arbitre, de choisir comment il se positionne vis-à-vis de cette parole, comment il la reçoit et ce qu’il en fait. C’est ce choix qui l’entraîne dans l’infantilisme ou vers la responsabilité. L’infantilisme, c’est facile à constater, n’étant qu’une traduction de l’ignorance de soi, tandis que la responsabilité découle de la connaissance de soi.
Là dessus, nous sommes entièrement d'accord, mister be.
Aujourd'hui, pour nous, c'est le dimanche de Pâques ; je te souhaite donc une bonne fête de Pâques.
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 10734
Age : 89
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Le secret de la Genèse   Dim 5 Avr 2015 - 12:08

Tiersi a écrit:
Peu ou prou, nul humain n’est en état d’échapper aux effets désastreux des causes perverses. [/i]
D'accord.

Mais la question reste : ces "effets désastreux", qui sont bien une réalité, sont-ils "réparables" ou non ?
Revenir en haut Aller en bas
mister be
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4882
Age : 58
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Re: Le secret de la Genèse   Dim 5 Avr 2015 - 12:44

J-P Mouvaux a écrit:
mister be a écrit:

J-P Mouvaux a écrit:
Je ne vois aucune notion "d'interdit" dans ce texte du livre de la Genèse?

Oui,C’est plutôt un avertissement, une prévention, un conseil ; nulle menace dans cette adresse, comme l’ont cru, et le croient encore, tant d’interprètes et de commentateurs. La figure grotesque d’un Père fouettard menaçant et punissant ses créatures n’est qu’une grossière erreur d’interprétation.

Le Dieu qui parle ainsi à l’homme, au lieu de l’infantiliser, le responsabilise ; à charge pour l’homme, ensuite, et en vertu de son libre-arbitre, de choisir comment il se positionne vis-à-vis de cette parole, comment il la reçoit et ce qu’il en fait. C’est ce choix qui l’entraîne dans l’infantilisme ou vers la responsabilité. L’infantilisme, c’est facile à constater, n’étant qu’une traduction de l’ignorance de soi, tandis que la responsabilité découle de la connaissance de soi.
Là dessus, nous sommes entièrement d'accord, mister be.
Aujourd'hui, pour nous, c'est le dimanche de Pâques ; je te souhaite donc une bonne fête de Pâques.

Merci Yeshoua Chai!

Revenir en haut Aller en bas
Tiersi
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 621
Age : 72
Localisation : France
Date d'inscription : 25/03/2015

MessageSujet: Re: Le secret de la Genèse   Dim 5 Avr 2015 - 16:24

mister be a écrit:
Et le péché contre l'Esprit.
Pourquoi vouloir envoyer un messie dans ce cas...
Il y a l'expérience sur laquelle on doit se bâtir mais allez vous laisser votre enfant se brûler parce qu'il doit apprendre que le feu ça brûle?
N'allez-vous pas l'avertir des conséquences et lui donner un tube d'inflamazine?
Et s'il se brûle,n'allez-vous pas donner votre peau pour une greffe et faire en sorte que ça n'arrive plus à personne?


Impossible de «blasphémer» Dieu, qui se trouve hors d’atteinte des gamineries. En réalité, celui qui s’estime offensé pense à lui avant Lui. De l’orgueil mal placé. Orgueil démesuré, toujours méprisable. Que serait la Conscience Initiale si Elle se souciait de telles peccadilles? Il n’y a que les fétichistes et les idolâtres pour réagir de la sorte. Il n’est pas possible de noircir le soleil. Rien ni personne ne peut salir la Conscience Initiale, excepté le religieux assassin qui prend, s’arroge plutôt, Sa «défense» en tuant.
Imaginons une fourmi capable de parler. Un homme passe près d’elle. L’insecte l’injurie. Que devrait faire le promeneur? Trépigner de rage? Demander réparation devant un juge? Assener des coups de marteau sur le sol, comme un hystérique? De tels débordements seraient aussi puérils que risibles. L’invective de la fourmi ne mérite même pas un haussement d’épaule. Vétille. D’autant plus si l’on songe que l’écart hiérarchique des consciences entre l’insecte et l’humain est dérisoire comparé à celui séparant l’homme de la Conscience Initiale. Il faut beaucoup douter de la grandeur divine pour penser qu’elle puisse être entamée par une facétie d’amuseur ou un dénigrement d’invectiveur. La Conscience Initiale n’a pas la susceptibilité morbide d’un tyran sanguinaire.

Les messies conviennent aux époques reculées de l’évolution humaine.

Quel parent peut surveiller son enfant 24 heures sur 24? Après s’être brûlé, l’enfant ne laisse plus sa main dans le feu. Les leçons cuisantes protègent tout un chacun.
Revenir en haut Aller en bas
Pandore
Exégète
Exégète
avatar

Féminin Nombre de messages : 5587
Age : 52
Localisation : Vaisseau mère
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Le secret de la Genèse   Dim 5 Avr 2015 - 16:40

Le péché contre l'esprit saint est le seul péché irrémissible, non pardonnable.
Revenir en haut Aller en bas
l'intondable
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6406
Age : 67
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Le secret de la Genèse   Dim 5 Avr 2015 - 17:24

Pandore a écrit:
Le péché contre l'esprit saint est le seul péché irrémissible, non pardonnable.
...sauf si on se repent avant de mourir. Là, c'est pardonné. C'est ce que j'ai appris sur ce forum en lançant une discussion exactement à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
mister be
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4882
Age : 58
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Re: Le secret de la Genèse   Dim 5 Avr 2015 - 20:21

J-P Mouvaux a écrit:
Il faut que nous fassions bien la distinction entre ce que nous lisons dans le texte et l’interprétation que nous en faisons. Mon interprétation sera certainement différente de la tienne et nous pourrons nous en expliquer mais il faut d’abord que nous nous mettions d’accord sur la lecture, et une lecture littérale du texte.
Or, je vois dans le texte plusieurs mots hébreux, mais jamais « ra' » qu’on peut traduire par « l’autre »

ce n’est pas la connaissance qui permet de distinguer le bien du mal. Enormément de gens se trompent et se posent de fausses questions à partir de cette erreur de lecture-traduction.
C’est Ets hada'at tov vara' arbre de la connaissance de ce qui est « tov vara' » : bien et mal à la fois, du bien et du mal mélangés.

La fausse lecture croit lire que Adam a accédé à la connaissance morale : comment comprendre alors qu’il soit puni pour cela ?
Mais nous avons compris qu'il s'agit plutôt d'un avertissement,un conseil...

C’est une certaine nourriture dont le résultat est de mélanger dans la conscience humaine le bien et le mal.
Quelle est la raison pour laquelle la conscience humaine, plus ou moins consciemment, cherche cette expérience ?

Cela provient d’une espèce de désir d’éprouver cela : le mélange du bien et du mal ? De ne plus être soumis à cette loi de la séparation des valeurs.

Sur ce sujet énormément d’études ont été faites mais faut-il aborder le problème uniquement du point de vue moral et spirituel?

Ce qui est recherché c’est d’être au-delà du bien et du mal. C’est à dire au-delà de la séparation entre le bien et le mal. Le bonheur d’être au-delà du bien et du mal. Un monde où les valeurs se mélangent et où on n’est plus soumis à cette contrainte de la séparation du bien et du mal.

Finalement, la faute du 1er homme va se retrouver avec Noa’h. Ce qui est arrivé à Noa’h, et la Torah le dit très clairement : il s’est ennivré et il est arrivé à la faute. La 1ère chose qu’il a faite en refondant l’humanité c’est de planter une vigne et de boire le jus de la vigne, puis il s’est dénudé...

Qu’y a t’il derrière cette histoire ? C’est un fait important : l’échec de la conscience morale ! Une tentative de court-circuiter la distinction entre le bien et le mal. Ce qui est recherché c’est une expérience de bonheur qui ne peut être qu’artificielle dans sa tentative de dépasser le problème moral.

C’est là le rite fondamental de Pourim par rapport à l’épreuve du vin.

C’est une Mitsvah de boire pour commémorer l’événement de la défense de la Golah du peuple juif de l’époque. Cette communauté de la diaspora allait être détruite. Le fait d’avoir été vainqueur des Amalécites est un événement extrêmement important. Derrière, il y a un rite dont la signification religieuse est plus profonde que la simple commémoration historique de cet événement. C’est le fait que, en fin de compte, malgré toutes les catastrophes qui auraient pu s’abattre nous avons été vainqueurs dans cette épreuve du vin. C’est-à-dire de la relation à la connaissance, à la sagesse des Goyim. Finalement, le judaïsme a survécu à cette tentation de la sagesse perse, comme il a survécu à cette tentation de la sagesse égyptienne précédemment. Cela a été très difficile mais finalement on a survécu...

Quant à Ra' c'est le sens de mauvais méchant...


1.Mauvais: désagréable, malin
2.Méchant, déplaisant, mal (donnant peine, tristesse, misère)
3.Mauvais (d'une terre, de l'eau, etc)
4.Mauvais (en valeur)
5.Pire que, pis (comparaison)
6.Triste, non heureux
7.Mauvais, (méchant en disposition)
8.Mauvais, méchant (moralement)

2.Le mal, la détresse, la souffrance, la misère, la calamité 1.Adversité
2.Tort




Généralement traduit par :

Mal, méchanceté, mauvais, méchant, désastre, déplaire, féroce, méchamment, laide, douleur, affliction, malheureux, malheur, sinistre, inique, irritation, . . .

Origine du mot "Ra`"

Vient de Ra`a` (7489)

http://www.enseignemoi.com/bible/strong-biblique-hebreu-ra-7451.html

Tu vois encore autre chose sur ce verset et à la lumière de ce qu'on sait on peut tenter une traduction

Revenir en haut Aller en bas
mister be
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4882
Age : 58
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Re: Le secret de la Genèse   Dim 5 Avr 2015 - 20:26

l'intondable a écrit:
Pandore a écrit:
Le péché contre l'esprit saint est le seul péché irrémissible, non pardonnable.
...sauf si on se repent avant de mourir. Là, c'est pardonné. C'est ce que j'ai appris sur ce forum en lançant une discussion exactement à ce sujet.

Ceux qui commettent ce péché ne se repentent jamais et non même pas de remords et encore moins de regrets....
Revenir en haut Aller en bas
l'intondable
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6406
Age : 67
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Le secret de la Genèse   Dim 5 Avr 2015 - 20:35

Donc tu veux dire que le péché est impardonnable parce qu'en fait c'est le fauteur qui est inrepentissable? Il faut avouer que la tournure de phrase "péché impardonnable" prête beaucoup à confusion et aurait pu facilement être évité. Mais je ne crois pas que c'est une tournure maladroite. Je crois qu'il s'agit bien d'un péché qui ne peut être pardonné, pas d'un pécheur qui ne peut se repentir. Car sinon des millions de croyants auraient déjà pointé du doigt cette erreur de traduction.
Revenir en haut Aller en bas
mister be
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4882
Age : 58
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Re: Le secret de la Genèse   Dim 5 Avr 2015 - 20:44

Non pas qu'il ne peut mais qu'il ne veut pas se repentir...C'est le cas de celui qui a la connaissance de D. et qui prétend qu'il n'existe pas....tout en sachant qu'il existe
Ces gens là ont repoussés de la main la Rouah Hakkoddesh
Revenir en haut Aller en bas
l'intondable
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6406
Age : 67
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Le secret de la Genèse   Dim 5 Avr 2015 - 20:47

détail syntaxique. Celui qui ne veut jamais faire quelque chose de précis ne peut simplement pas le faire. Mais ça ne change rien dans le sens de ma réponse.
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 10734
Age : 89
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Le secret de la Genèse   Dim 5 Avr 2015 - 21:44

mister be a écrit:
Ets hada'at tov vara'  arbre de la connaissance de ce qui est « tov vara' » : bien et mal à la fois, du bien et du mal mélangés.
D'accord sur cette précision.

Citation :
Quant à Ra' c'est le sens de mauvais méchant...

1.Mauvais: désagréable, malin
2.Méchant, déplaisant, mal (donnant peine, tristesse, misère)
3.Mauvais (d'une terre, de l'eau, etc)
4.Mauvais (en valeur)
5.Pire que, pis (comparaison)
6.Triste, non heureux
7.Mauvais, (méchant en disposition)
8.Mauvais, méchant (moralement)

2.Le mal, la détresse, la souffrance, la misère, la calamité 1.Adversité
2.Tort

Généralement traduit par :

Mal, méchanceté, mauvais, méchant, désastre, déplaire, féroce, méchamment, laide, douleur, affliction, malheureux, malheur, sinistre, inique, irritation, . . .

Il y a tout de même une grosse différence entre

Mal, méchanceté, Mauvais, méchant (moralement)
et
Mal, douleur, affliction, malheur, Mauvais (d'une terre, de l'eau, etc)

Pourrais-tu me donner des citations où "ra" aurait le sens de Mal, méchanceté, Mauvais, méchant (moralement) ?

Et je pense revenir sur ce que tu dis par rapport à l’épreuve du vin.
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 10734
Age : 89
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Le secret de la Genèse   Dim 5 Avr 2015 - 21:50

l'intondable a écrit:
des millions de croyants auraient déjà pointé du doigt cette erreur de traduction.
Il y a bien des millions de croyants qui n'ont toujours pas pointé l'erreur de traduction qui donne au "ra-tov" un sens moral : "bien-mal moral" alors qu'à une lecture sérieuse du texte il est clair qu'il s'agit d'un "bon-mauvais" au sens du goût, de l'intérêt que celà a ou non pour nous, comme un bon ou un mauvais médicament, une bonne ou mauvaise nourriture.
Revenir en haut Aller en bas
mister be
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4882
Age : 58
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Re: Le secret de la Genèse   Dim 5 Avr 2015 - 22:54

Fais ton choix dans les 622 versets ici

http://www.enseignemoi.com/bible/strong-biblique-hebreu-ra-7451.html

Et il me dit : "Prends et dévore-le,
et il fera-amer ton ventre,
mais pour ta bouche
il sera doux comme miel !"
Et je pris le tout-petit-livre
de la main de l'ange,
et je le dévorai, et il était dans ma bouche,
comme miel, doux, et quand je le mangeai,
il fut-amer, mon ventre...apocalypse de jean

Sur le plateau de Pessa'h,il y a le Maror, des herbes amères, pour rappeler l'amertume de la vie en Égypte (romaine, laitue, endives, raifort...) ;


LES EAUX DE MARA.

Exode 15/22-27 : Moïse fit partir Israël de la mer Rouge. Ils prirent la direction du désert de Schur ; et, après trois journées de marche dans le désert, ils ne trouvèrent point d'eau.

Ils arrivèrent à Mara ; mais ils ne purent pas boire l'eau de Mara parce qu'elle était amère. C'est pourquoi ce lieu fut appelé Mara. Le peuple murmura contre Moïse, en disant : que boirons-nous ? Moïse cria à l'Eternel; et l'Eternel lui indiqua un bois, qu'il jeta dans l'eau. Et l'eau devint douce.

Ce fut là que l'Eternel donna au peuple des lois et des ordonnances, et ce fut là qu'il le mit à l'épreuve. Il dit : si tu écoutes attentivement la voix de l'Eternel, ton Dieu, si tu fais ce qui est droit à ses yeux, si tu prêtes l'oreille à ses commandements, et si tu observes toutes ses lois, je ne te frapperai d'aucune des maladies dont j'ai frappé les Egyptiens; car je suis l'Eternel, qui te guérit. Ils arrivèrent à Elim, où il y avait douze sources d'eau et soixante-dix palmiers. Ils campèrent là, près de l'eau.

A Pourim il est autorisé de se saouler jusqu'à ne plus discerner ce qui est bien et mal....

L'amer et le sucré sont hautement prophétique et sont rappelés tout au long de la Bible
Il y a une coreespondance avec le vin fruit de la vigne et l'arbre qui donne de l'alcool se retrouve dans le verset Tov-vara

Revenir en haut Aller en bas
Tiersi
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 621
Age : 72
Localisation : France
Date d'inscription : 25/03/2015

MessageSujet: Re: Le secret de la Genèse   Lun 6 Avr 2015 - 15:59

J-P Mouvaux a écrit:
Il est très humain "Dieu" ; c'est un bon père de famille, qui se soucie du bien-être de ses enfants, qui peut "entrer en fureur" quand il voit le mal qu'on leur fait, qui sait les corriger aussi, au besoin, ses enfants.


Il est même trop humain. Trop proche du mental de ses concepteurs, quand l’Etat n’existait pas et qu’on codifiait l’ordre social à la schlague.
Revenir en haut Aller en bas
Tiersi
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 621
Age : 72
Localisation : France
Date d'inscription : 25/03/2015

MessageSujet: Re: Le secret de la Genèse   Lun 6 Avr 2015 - 17:15

jayrâm a écrit:
Est-ce si difficile de comprendre que les dieux de la Genèse sont des extra terrestres que les humains primitifs ont pris pour Dieu ? Si ça reste irrationnel pour certains athées, c'est en tout cas beaucoup plus raisonnable et surtout plus universel que le Dieu unique qui vient se balader dans le jardin d'Eden. Toutes les mythologies nous parlent de ces dieux venus de l'espace, mais toutes n'en ont pas fait un Dieu unique.

Admettons! Auquel cas, on ne fait que déplacer la question des origines: comment furent créés ces extraterrestres?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le secret de la Genèse   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le secret de la Genèse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le secret de la Genèse
» Le secret de la Genèse
» (2013) "1942-1954 La genèse d'un secret d'Etat" Greslé, Jean-Gabriel
» OVNIs : Jean Gabriel Greslé, 1942-1954 - La Genèse d'un Secret d'Etat
» Ovni militaire, base, secret défense, sécurité nationale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Forum inter-religieux-
Sauter vers: