Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Briser le tabou de l'auto-sexualité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Briser le tabou de l'auto-sexualité   Dim 1 Fév 2015 - 8:53

Tu t'es jamais caressée le manou ?

Seule c'est vrai c'est assez triste, comme tout ce que l'on fait pour soi, sans partager, mais il doit exister des clubs de masturbation collective, comme des clubs de gymnastique ou de fitness
Revenir en haut Aller en bas
l'intondable
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6406
Age : 67
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Briser le tabou de l'auto-sexualité   Dim 1 Fév 2015 - 9:32

manou a écrit:
l'intondable a écrit:
Ne dites pas masturbation. Ce mot a par étymologie une connotation négative. Le terme le plus proche n'est pas un péché mais un acte de sexualité seul.
Et ce tabou, qui a tant été construit et renforcé par les religions abrahamiques, n'a eu que 2 résultats concrets: développer une frustration sexuelle et contrôler les gens. Je me fiche bien que dieu ait dit ceci ou cela à ce sujet, le seul fait que l'interdit crée une frustration, voir un complexe, est en soi un problème évident.
Combien de viols ont été commis rien qu'à cause de ce tabou? Un tabou qui, comme je le disais, n'a eu comme seul usage que de contrôler le peuple. La perversion, les fantasmes les plus bizarres, de même que la zoophilie et la pédophilie, tout cela n'est dû au fait qu'on a interdit aux gens de libérer leurs pulsions sexuelles. Brisons ce tabou pour retrouver la paix.

tu le sais déjà en islam dieu interdit l'auto sexualité, on est pas censé vivre pour le plaisir, on a une mission sur terre, nous ne sommes pas des égoïstes on doit pouvoir fonder une société stable, et saine.

après cette interdiction dieu nous donne une solution, marier les jeunes, cela pour se protéger de toutes perversité.

le mariage allonge la vie.
le mariage rend heureux et responsable.
le mariage permet d'avoir de la compagnie.
le mariage permet d'avoir des enfants jeunes il est plus facile de les élever quand on est jeune.
le mariage est une protection morale et physique

je trouve très très triste les gens qui en arrive a s 'auto donner du plaisir tandis qu'il y a des femmes qui attendent le prince charmant en secret.
c'est pour moi, une preuve de solitude de pauvreté sociale d'insatisfaction.

c'est un long sujet dont je me passe de commenter il y a plein d'autre raisons a cette interdiction, mais je laisser faire les hommes du forum.

intondable, juste une question, je croyait que les hommes occidentaux n'étaient pas des obsédés sexuels, en fait je comprends maintenant qu'ils soient aussi froids et que les femmes n'avaient aucun effet sur eux ? Wink

décoincez vous, mariez vous, divorcez, procréer, jouez, sortez en famille, disputez vous, aimez vous, faites la fête (halal bien sûr ) vivez quoi, mettez du piment dans vos plats....................

ouf, voilà j'ai vidé mon sac.

pourquoi ne vous mariez vous pas ?


Avec toi, c'est vraiment tout ou rien. Soit on est marié avec des enfants et avec tous les clichés habituels d'une vie "idéale", soit on est le pervers solitaire triste, coincé et irresponsable. Un gros paquet de préjugés, en somme. Avant de répondre à ta question, il me faudrait déjà éclaircir des tas de points. Mais j'ai pas envie, ce serait un hors sujet beaucoup trop long.
Je peux juste dire que je ne rentre dans aucune des petites cases de ta vision du monde. Je suis une catégorie à moi tout seul. Comme tout le monde, d'ailleurs. Et je ne te permets pas de dire que ton chemin est mieux que le mien, alors que tu ignores tout de moi.

Mais revenons au sujet, l'autosexualité. Je sais bien que pour toi la vie est une épreuve de dieu, qu'on est là pour lui obéir, qu'on n'a pas le droit de s'amuser, etc. (triste vie, je trouve). Tu as tout de même fait une erreur dans ton raisonnement. Tu dis qu'on n'est pas censé vivre pour le plaisir. Mais il n'a jamais été dit que ceux qui se masturbent ne vivent que pour ça. Ils font bien d'autres choses en dehors de ça.  C'est quoi cette vision tellement étriquée? Où a disparu ta fameuse "compréhension des autres"?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Briser le tabou de l'auto-sexualité   Dim 1 Fév 2015 - 9:41

l'intondable a écrit:
jayrâm a écrit:
Pas condamnable mais l'acte solitaire est plutôt triste en vérité, le café du pauvre.  
Hah! Voilà les restes de cette discrimination instillée par les religieux. Ca a touché même les non-croyants, qui croient aussi que c'est mal.

Non, je dis simplement que c'est triste, ça évoque la solitude, la misère sexuelle, après je comprends qu'il y ait des personnes qui n'ont que ce moyen pour  soulager leur pulsion sexuelle, c'est hygiénique. Dans la masturbation il n'y a aucune échange d'énergie, c'est comme se soulager d'une envie de pisser ou d'une démangeaison.

Un jour, j'ai fait cette expérience, je suis parti en voyage seul à l'autre bout du monde, et, devant des paysages magnifiques, je me suis dit qu'un plaisir qu'on ne pouvait pas partager sur le moment était gâché, et que j'aurais du inviter n'importe qui pour partager ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
l'intondable
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6406
Age : 67
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Briser le tabou de l'auto-sexualité   Dim 1 Fév 2015 - 13:45

jayrâm a écrit:
l'intondable a écrit:
jayrâm a écrit:
Pas condamnable mais l'acte solitaire est plutôt triste en vérité, le café du pauvre.  
Hah! Voilà les restes de cette discrimination instillée par les religieux. Ca a touché même les non-croyants, qui croient aussi que c'est mal.

Non, je dis simplement que c'est triste, ça évoque la solitude, la misère sexuelle, après je comprends qu'il y ait des personnes qui n'ont que ce moyen pour  soulager leur pulsion sexuelle, c'est hygiénique. Dans la masturbation il n'y a aucune échange d'énergie, c'est comme se soulager d'une envie de pisser ou d'une démangeaison.

Un jour, j'ai fait cette expérience, je suis parti en voyage seul à l'autre bout du monde, et, devant des paysages magnifiques, je me suis dit qu'un plaisir qu'on ne pouvait pas partager sur le moment était gâché, et que j'aurais du inviter n'importe qui pour partager ce moment.
Ne crois-tu pas que c'est très subjectif de penser qu'un moment de joie passé seul soit gâché? As-tu seulement essayé de décortiquer la raison de cette joie? Qu'est-ce qui fait qu'avoir vu un paysage agréable à l'oeil t'a procuré du plaisir? Et qu'est-ce qui fait que quelqu'un d'autre qu'on connait le voie aussi aurait augmenté ton moment de joie?
Maintenant, réfléchis à quelqu'un préfère la tranquillité d'être seul et qui considère la présence d'autrui comme un gêne (oui, je sais que c'est pas ton cas, mais il y en a des comme ça). Ne crois-tu pas que cette personne préférerait voir ce beau paysage seul? Que ce concept de "partager le moment" n'est pas partagé par cette personne?
La raison qui fait que tu as du plaisir à voir un beau paysage n'est pas forcément la même que pour un autre. Peut-être en fait ce qui te fait plaisir, c'est de discuter de ce paysage avec un autre. Peut-être est-ce de lui faire découvrir le paysage qui te fait plaisir. Peut-être qu'en fait le paysage lui-même te laisse indifférent. Peut-être ne cherches-tu que l'interaction sociale.
Alors que pour un autre, c'est peut-être au contraire de se rapprocher de la nature. De faire une sorte de méditation, de contemplation. Peut-être est-ce pour se reposer du tumulte de la civilisation qu'il apprécie ce paysage seul, seul avec lui-même.
Croire qu'on est plus heureux en groupe n'est pas une généralité.
Revenir en haut Aller en bas
spamoi
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2557
Age : 40
Localisation : Val d'Europe
Date d'inscription : 30/10/2014

MessageSujet: Re: Briser le tabou de l'auto-sexualité   Dim 1 Fév 2015 - 14:04

l'intondable a écrit:
.  Tu dis qu'on n'est pas censé vivre pour le plaisir. Mais il n'a jamais été dit que ceux qui se masturbent ne vivent que pour ça. Ils font bien d'autres choses en dehors de ça.  


Je crois d ailleurs que le plaisir n est pas du tout proscrit en Islam. Au contraire la sexualité et le plaisir y sont même encouragés pour fortifier et vivifier le couple mais bien sur uniquement dans le cadre de lu mariage. Il y a d'ailleurs une littérature assez abondante sur le sujet. C'est un domaine où je trouve l'Islam plus ouvert que le Christianisme dans lequel, même au sein du couple, la sexualité est trop souvent decrite comme comme une sorte de "mal" nécessaire à la procréation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Briser le tabou de l'auto-sexualité   Dim 1 Fév 2015 - 15:00

l'intondable a écrit:
jayrâm a écrit:
l'intondable a écrit:

Hah! Voilà les restes de cette discrimination instillée par les religieux. Ca a touché même les non-croyants, qui croient aussi que c'est mal.

Non, je dis simplement que c'est triste, ça évoque la solitude, la misère sexuelle, après je comprends qu'il y ait des personnes qui n'ont que ce moyen pour  soulager leur pulsion sexuelle, c'est hygiénique. Dans la masturbation il n'y a aucune échange d'énergie, c'est comme se soulager d'une envie de pisser ou d'une démangeaison.

Un jour, j'ai fait cette expérience, je suis parti en voyage seul à l'autre bout du monde, et, devant des paysages magnifiques, je me suis dit qu'un plaisir qu'on ne pouvait pas partager sur le moment était gâché, et que j'aurais du inviter n'importe qui pour partager ce moment.
Ne crois-tu pas que c'est très subjectif de penser qu'un moment de joie passé seul soit gâché? As-tu seulement essayé de décortiquer la raison de cette joie? Qu'est-ce qui fait qu'avoir vu un paysage agréable à l'oeil t'a procuré du plaisir? Et qu'est-ce qui fait que quelqu'un d'autre qu'on connait le voie aussi aurait augmenté ton moment de joie?
Maintenant, réfléchis à quelqu'un préfère la tranquillité d'être seul et qui considère la présence d'autrui comme un gêne (oui, je sais que c'est pas ton cas, mais il y en a des comme ça). Ne crois-tu pas que cette personne préférerait voir ce beau paysage seul? Que ce concept de "partager le moment" n'est pas partagé par cette personne?
La raison qui fait que tu as du plaisir à voir un beau paysage n'est pas forcément la même que pour un autre. Peut-être en fait ce qui te fait plaisir, c'est de discuter de ce paysage avec un autre. Peut-être est-ce de lui faire découvrir le paysage qui te fait plaisir. Peut-être qu'en fait le paysage lui-même te laisse indifférent. Peut-être ne cherches-tu que l'interaction sociale.
Alors que pour un autre, c'est peut-être au contraire de se rapprocher de la nature. De faire une sorte de méditation, de contemplation. Peut-être est-ce pour se reposer du tumulte de la civilisation qu'il apprécie ce paysage seul, seul avec lui-même.
Croire qu'on est plus heureux en groupe n'est pas une généralité.

Non franchement, je ne vois pas l'intérêt de ne vivre que pour l'Ego. C'est bien suisse ça ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
l'intondable
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6406
Age : 67
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Briser le tabou de l'auto-sexualité   Dim 1 Fév 2015 - 15:06

jayrâm a écrit:
l'intondable a écrit:
jayrâm a écrit:


Non, je dis simplement que c'est triste, ça évoque la solitude, la misère sexuelle, après je comprends qu'il y ait des personnes qui n'ont que ce moyen pour  soulager leur pulsion sexuelle, c'est hygiénique. Dans la masturbation il n'y a aucune échange d'énergie, c'est comme se soulager d'une envie de pisser ou d'une démangeaison.

Un jour, j'ai fait cette expérience, je suis parti en voyage seul à l'autre bout du monde, et, devant des paysages magnifiques, je me suis dit qu'un plaisir qu'on ne pouvait pas partager sur le moment était gâché, et que j'aurais du inviter n'importe qui pour partager ce moment.
Ne crois-tu pas que c'est très subjectif de penser qu'un moment de joie passé seul soit gâché? As-tu seulement essayé de décortiquer la raison de cette joie? Qu'est-ce qui fait qu'avoir vu un paysage agréable à l'oeil t'a procuré du plaisir? Et qu'est-ce qui fait que quelqu'un d'autre qu'on connait le voie aussi aurait augmenté ton moment de joie?
Maintenant, réfléchis à quelqu'un préfère la tranquillité d'être seul et qui considère la présence d'autrui comme un gêne (oui, je sais que c'est pas ton cas, mais il y en a des comme ça). Ne crois-tu pas que cette personne préférerait voir ce beau paysage seul? Que ce concept de "partager le moment" n'est pas partagé par cette personne?
La raison qui fait que tu as du plaisir à voir un beau paysage n'est pas forcément la même que pour un autre. Peut-être en fait ce qui te fait plaisir, c'est de discuter de ce paysage avec un autre. Peut-être est-ce de lui faire découvrir le paysage qui te fait plaisir. Peut-être qu'en fait le paysage lui-même te laisse indifférent. Peut-être ne cherches-tu que l'interaction sociale.
Alors que pour un autre, c'est peut-être au contraire de se rapprocher de la nature. De faire une sorte de méditation, de contemplation. Peut-être est-ce pour se reposer du tumulte de la civilisation qu'il apprécie ce paysage seul, seul avec lui-même.
Croire qu'on est plus heureux en groupe n'est pas une généralité.

Non franchement, je ne vois pas l'intérêt de ne vivre que pour l'Ego. C'est bien suisse ça ! lol!
Apparemment manou est pas la seule à avoir une vision avec des petites cases.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Briser le tabou de l'auto-sexualité   Dim 1 Fév 2015 - 16:35

Mais non, cela n'a rien à voir avec une petite vision ou un quelconque tabou religieux, je te donne mon avis, pour que la sexualité soit bénéfique, épanouissante, il faut qu'il y ait échange d'énergies sinon c'est un pis aller ou un simple soulagement.

Dans un rapport sexuel parfait, à l'unisson (pas dans un viol, ni dans le fait de tirer un coup) il y a un échange d'énergies, c'est pas seulement un orgasme localisé, mais le corps tout entier jusqu'à la pointe des cheveux, toutes les cellules du cerveau, une expérience proche du tantrisme. Je crois bien que tous les hommes ne connaissent pas cette expérience. En principe les femmes ont un orgasme bien plus intense que les hommes qui se contentent trop souvent du seul plaisir localisé au niveau du pénis comme dans la masturbation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Briser le tabou de l'auto-sexualité   Dim 1 Fév 2015 - 21:09

Dans la sharia musulmane, il n y a rien d'explicite concernant l'interdiction de la masturbation. Plusieurs grands savant ont rejeté le fait qu'elle soit interdite ou peché, et d'autres sont meme allé jusqu'a la recommander dans certaine situation..
Revenir en haut Aller en bas
l'intondable
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6406
Age : 67
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Briser le tabou de l'auto-sexualité   Dim 1 Fév 2015 - 21:26

UmpluggedReboot a écrit:
Dans la sharia musulmane, il n y a rien d'explicite concernant l'interdiction de la masturbation. Plusieurs grands savant ont rejeté le fait qu'elle soit interdite ou peché, et d'autres sont meme allé jusqu'a la recommander dans certaine situation..
C'est surprenant que ces grands savants ne sont jamais écoutés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Briser le tabou de l'auto-sexualité   Dim 1 Fév 2015 - 21:39

Oui, malgré qu'ils soient connus de tous, ces temps ci on semble privilegier un certain courant qui prend toute la place. Ce sont les salafis qui construisent la plupart des mosqués en occident et c'est eux qu'on va le plus entendre. A la tele satellite c'est la meme chose, et leurs imams propagandiste sont les mieux payés, ils innondent ainsi tous les medias...
Revenir en haut Aller en bas
Cré20diou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4230
Age : 61
Localisation : Marais poitevin
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: Re: Briser le tabou de l'auto-sexualité   Lun 2 Fév 2015 - 3:16

UmpluggedReboot a écrit:
Oui, malgré qu'ils soient connus de tous, ces temps ci on semble privilegier un certain courant qui prend toute la place. Ce sont les salafis qui construisent la plupart des mosqués en occident et c'est eux qu'on va le plus entendre. A la tele satellite c'est la meme chose, et leurs imams propagandiste sont les mieux payés, ils innondent ainsi tous les medias...

c'est bien le probléme que je tente d'expliquer à certaine personnes, mais il bien évident que les gens formés a cette école se prennent pour les "vrais" musulmans

Je sais qu'il n'y a pas que des imams qui sont payés pour inonder le net de leur message Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Briser le tabou de l'auto-sexualité   Lun 2 Fév 2015 - 3:27

Cré20diou a écrit:
UmpluggedReboot a écrit:
Oui, malgré qu'ils soient connus de tous, ces temps ci on semble privilegier un certain courant qui prend toute la place. Ce sont les salafis qui construisent la plupart des mosqués en occident et c'est eux qu'on va le plus entendre. A la tele satellite c'est la meme chose, et leurs imams propagandiste sont les mieux payés, ils innondent ainsi tous les medias...

c'est bien le probléme que je tente d'expliquer à certaine personnes, mais il bien évident que les gens formés a cette école se prennent pour les "vrais" musulmans

Je sais qu'il n'y a pas que des imams qui sont payés pour inonder le net de leur message Very Happy

Oui, il y a aussi les pseudo-imam et les imam autproclamé ainsi que les proselyte de tout genre, mais encore là ils se ravitaillent tous des memes sources qui elles sont bel et bien fondé avec des moyens bien materiels.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Briser le tabou de l'auto-sexualité   Lun 2 Fév 2015 - 8:53

L'asexualité est aussi un choix revendiqué par un nombre croissant de personnes. Certains ne manqueront pas de penser que ne pas avoir de besoins sexuels est une tare mais pas plus que l'hétéro sexualité, l'homosexualité, ou l'auto sexualité ... on peut vivre très bien sans sexe, ce n'est pas une fonction vitale, par contre on ne vit pas longtemps sans manger et sans boire.
Revenir en haut Aller en bas
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 9030
Age : 57
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Briser le tabou de l'auto-sexualité   Lun 2 Fév 2015 - 14:14

Jayram a écrit:
L'asexualité est aussi un choix revendiqué par un nombre croissant de personnes.

C'était prévisible car si la population augmente il est normal de voir un nombre croissant d'adeptes dans tous les domaines mais ce qui serait significatif ce serait de voir le nombre d'asexués augmenter en proportion mais est-ce bien le cas,je me permets d'en douter.

Ensuite je serais curieux de connaître leurs motivations.Moi par exemple si la preuve m'était faite que l'abstinence permet d'accroître les aptitudes musicales ou intellectuelles de façon significative je songerais alors très sérieusement à me faire apôtre de l'asexualité mais il faudrait aussi que l'on m'explique en quoi l'idée de jouir en donnant de la jouissance physique à l'autre est mal ou du moins en quoi cette forme de jouissance serait plus primaire qu'une autre sachant que la sexualité aussi peut être une forme d'expression qui peut évoluer et peut-être même se raffiner à l'infini aussi.

Une question aux musulmans:quelle punition votre Allah inflige t-il à l'arbre qui projette sa semence tout autour de lui sachant qu'une infime partie de celle-ci aura la chance de devenir un arbrisseau?

Revenir en haut Aller en bas
manou
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4084
Age : 36
Localisation : suisse
Date d'inscription : 24/06/2012

MessageSujet: Re: Briser le tabou de l'auto-sexualité   Lun 2 Fév 2015 - 15:26

Chribou a écrit:
Jayram a écrit:
L'asexualité est aussi un choix revendiqué par un nombre croissant de personnes.

C'était prévisible car si la population augmente il est normal de voir un nombre croissant d'adeptes dans tous les domaines mais ce qui serait significatif ce serait de voir le nombre d'asexués augmenter en proportion mais est-ce bien le cas,je me permets d'en douter.

Ensuite je serais curieux de connaître leurs motivations.Moi par exemple si la preuve m'était faite que l'abstinence permet d'accroître les aptitudes musicales ou intellectuelles de façon significative je songerais alors très sérieusement à me faire apôtre de l'asexualité mais il faudrait aussi que l'on m'explique en quoi l'idée de jouir en donnant de la jouissance physique à l'autre est mal ou du moins en quoi cette forme de jouissance serait plus primaire qu'une autre sachant que la sexualité aussi peut être une forme d'expression qui peut évoluer et peut-être même se raffiner à l'infini aussi.

Une question aux musulmans:quelle punition votre Allah inflige t-il à l'arbre qui projette sa semence tout autour de lui sachant qu'une infime partie de celle-ci aura la chance de devenir un arbrisseau?


oueh si les choses ne t'apportent pas d'intérêts ça t'intéresse pas quoi....
en gros t'es un matérialiste.
la spiritualité n'est pas un truc pour toi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Briser le tabou de l'auto-sexualité   Lun 2 Fév 2015 - 15:28

Il y a des personnes qui ont une aversion pour le sexe, la vue, les odeurs, les sécrétions ... c'est en vérité peu ragoutant, même si on ne veut pas le reconnaître. Si ton dieu bricoleur avait été plus avisé, il aurait trouvé une autre méthode de procréation plus éloigné des excréments. C'est du bricolage, de la mauvaise plomberie et en général c'est ce qui nous retient à l'animalité, c'est peut être pour cela que les organes sexuels sont situés dans cette partie du corps.

sinon les asuxels n'ont pas de besoin tout simplement et en général ce sont des personnes plus spirituelles et plus pures.

Par contre l'abstinence forcée, c'est une source de frustrations.  

Citation :
Phénomène en hausse, l'asexualité gagne du terrain face à une société du tout-sexuel. Sites militants, ouvrages de sociologues, mouvement "non libidoïste"... Cette absence de désir sexuel ne fait plus figure de cas exceptionnel. Et oui, certains le crient haut et fort : ils n'aiment pas faire l'amour. Décryptage d'une nouvelle forme d'abstinence.
ui sont les asexuels ?
Les asexuels sont des abstinents sexuels volontaires. Des hommes ou des femmes, qui ne sont ni des marginaux ni des fanatiques, mais qui tout simplement n'éprouvent jamais aucune attirance sexuelle pour personne. Et qui l'assument plus ou moins.

Parmi les asexuels, on distingue deux catégories de personnes : celles qui n'ont réellement ni désir ni besoin, et celles qui refoulent leurs envies. Si les premières peuvent être heureuses, les secondes restent frustrées.

Les origines du phénomène
Surexposition du porno, années 1990 trop freudiennes (tout est sexuel), refus la dictature du plaisir ou désacralisation du sexe qui est passé du secret à l’exhibition : tous ces facteurs ont sans doute amorcé la naissance du mouvement asexuel.

Ainsi, l'abstinence n'est plus une honte mais une fierté, un droit qu'on revendique. Aux Etats-Unis, un jeune homme de 24 ans a même monté un mouvement : la A-pride attitude (l’attitude de la fierté assexuelle). Et son site, Aven, reçoit de plus en plus de visites.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Briser le tabou de l'auto-sexualité   Lun 2 Fév 2015 - 15:34

manou a écrit:
Chribou a écrit:
Jayram a écrit:
L'asexualité est aussi un choix revendiqué par un nombre croissant de personnes.

C'était prévisible car si la population augmente il est normal de voir un nombre croissant d'adeptes dans tous les domaines mais ce qui serait significatif ce serait de voir le nombre d'asexués augmenter en proportion mais est-ce bien le cas,je me permets d'en douter.

Ensuite je serais curieux de connaître leurs motivations.Moi par exemple si la preuve m'était faite que l'abstinence permet d'accroître les aptitudes musicales ou intellectuelles de façon significative je songerais alors très sérieusement à me faire apôtre de l'asexualité mais il faudrait aussi que l'on m'explique en quoi l'idée de jouir en donnant de la jouissance physique à l'autre est mal ou du moins en quoi cette forme de jouissance serait plus primaire qu'une autre sachant que la sexualité aussi peut être une forme d'expression qui peut évoluer et peut-être même se raffiner à l'infini aussi.

Une question aux musulmans:quelle punition votre Allah inflige t-il à l'arbre qui projette sa semence tout autour de lui sachant qu'une infime partie de celle-ci aura la chance de devenir un arbrisseau?


oueh si les choses ne t'apportent pas d'intérêts ça t'intéresse pas quoi....
en gros t'es un matérialiste.
la spiritualité n'est pas un truc pour toi.

Parmi tous les sens le sexe est le plus difficile à maîtriser, mais pour celui qui se tourne vers Dieu, dont les choses spirituelles deviennent la principale préoccupation, la sexualité perd tout attrait naturellement. Quand tu pries ou tu médites sur Dieu, tu ne penses pas au sexe.
Revenir en haut Aller en bas
manou
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4084
Age : 36
Localisation : suisse
Date d'inscription : 24/06/2012

MessageSujet: Re: Briser le tabou de l'auto-sexualité   Lun 2 Fév 2015 - 15:43

dieu a bien fait les choses.

les hommes ne sont pas comme les femmes.

les hommes sont fait pour s'unir aux femmes.

les jeunes n'attendent que ça.
ils cherchent l'âme soeur depuis leur tendre jeunesse.
et c'est l'occasion pour les adultes de les aider a bien choisir et a s'épanouir en couple pour affronter la vie ensemble.
il faut les aider à se projeter dans l'avenir et positiver et éviter de tomber dans les vices et la dépression, les aider a avoir du caractère et de la personnalité, pour qu'ils gagne en assurance.

quand je vous lit ça me déprime, je ressent une sorte d'agressivité, de déprime, la paranoya, de désespoir, de pessimisme à vos âges c'est dommage d'en arriver là.


Revenir en haut Aller en bas
manou
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4084
Age : 36
Localisation : suisse
Date d'inscription : 24/06/2012

MessageSujet: Re: Briser le tabou de l'auto-sexualité   Lun 2 Fév 2015 - 15:46

jayrâm a écrit:
manou a écrit:
Chribou a écrit:


C'était prévisible car si la population augmente il est normal de voir un nombre croissant d'adeptes dans tous les domaines mais ce qui serait significatif ce serait de voir le nombre d'asexués augmenter en proportion mais est-ce bien le cas,je me permets d'en douter.

Ensuite je serais curieux de connaître leurs motivations.Moi par exemple si la preuve m'était faite que l'abstinence permet d'accroître les aptitudes musicales ou intellectuelles de façon significative je songerais alors très sérieusement à me faire apôtre de l'asexualité mais il faudrait aussi que l'on m'explique en quoi l'idée de jouir en donnant de la jouissance physique à l'autre est mal ou du moins en quoi cette forme de jouissance serait plus primaire qu'une autre sachant que la sexualité aussi peut être une forme d'expression qui peut évoluer et peut-être même se raffiner à l'infini aussi.

Une question aux musulmans:quelle punition votre Allah inflige t-il à l'arbre qui projette sa semence tout autour de lui sachant qu'une infime partie de celle-ci aura la chance de devenir un arbrisseau?


oueh si les choses ne t'apportent pas d'intérêts ça t'intéresse pas quoi....
en gros t'es un matérialiste.
la spiritualité n'est pas un truc pour toi.

Parmi tous les sens le sexe est le plus difficile à maîtriser, mais pour celui qui se tourne vers Dieu, dont les choses spirituelles deviennent la principale préoccupation, la sexualité perd tout attrait naturellement. Quand tu pries ou tu médites sur Dieu, tu ne penses pas au sexe.

pas forcément, le sexe fait partie de la vie c'est un besoin comme un autre surtout pour les hommes.Very Happy
le mariage est un cadre idéal pour cet épanouissement à mon avis.
tout le reste ne mène qu'à la frustration.
la prière n'est pas un moyen d'oublier le sexe, par contre le jeûne est conseillé pour atténuer les pulsions.
la prière peut aider dans le cas ou l'on demande à dieu de nous aider et nous guider.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Briser le tabou de l'auto-sexualité   Lun 2 Fév 2015 - 16:01

Non en ce qui me concerne simplement une envie de pureté qui va de paire avec la quête spirituelle.

Ok, dans un couple qui s'aime le côté bestial du sexe est transcendé car comme je l'ai dit il y a un échange positif, mais par contre se masturber n'est pas très valorisant pour l'image de soi et beaucoup en ressentent du dégoût après l'acte. Ce qui s'explique : Celui qui pratique la masturbation, perd son énergie et finit par détériorer son corps subtil en attirant toutes sortes d'entités malsaines, succubes, etc... et pour les clairvoyants, cette perte d'énergie est très visible et cela peut conduire à un état dépressif. Idem pour les drogués, les alcooliques et toutes les dépendances qui détériorent le corps subtil. Alors après il ne faudra pas se plaindre si vous rester coincé dans le monde inférieur entouré d'entités vampiriques.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Briser le tabou de l'auto-sexualité   Lun 2 Fév 2015 - 16:03

manou a écrit:
jayrâm a écrit:
manou a écrit:


oueh si les choses ne t'apportent pas d'intérêts ça t'intéresse pas quoi....
en gros t'es un matérialiste.
la spiritualité n'est pas un truc pour toi.

Parmi tous les sens le sexe est le plus difficile à maîtriser, mais pour celui qui se tourne vers Dieu, dont les choses spirituelles deviennent la principale préoccupation, la sexualité perd tout attrait naturellement. Quand tu pries ou tu médites sur Dieu, tu ne penses pas au sexe.

pas forcément, le sexe fait partie de la vie c'est un besoin comme un autre surtout pour les hommes.Very Happy
le mariage est un cadre idéal pour cet épanouissement à mon avis.
tout le reste ne mène qu'à la frustration.
la prière n'est pas un moyen d'oublier le sexe, par contre le jeûne est conseillé pour atténuer les pulsions.
la prière peut aider dans le cas ou l'on demande à dieu de nous aider et nous guider.

Tu penses au sexe quand tu pries ? je n'ai pas dit que c'est un moyen, c'est une conséquence comme le jeûne.
Revenir en haut Aller en bas
Arlitto
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/09/2012

MessageSujet: Re: Briser le tabou de l'auto-sexualité   Lun 2 Fév 2015 - 16:35

Le sexe et la religion n'ont jamais fait bon ménage.
Revenir en haut Aller en bas
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 9030
Age : 57
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Briser le tabou de l'auto-sexualité   Lun 2 Fév 2015 - 17:41

jayrâm a écrit:
Il y a des personnes qui ont une aversion pour le sexe, la vue, les odeurs, les sécrétions ... c'est en vérité peu ragoutant, même si on ne veut pas le reconnaître. Si ton dieu bricoleur avait été plus avisé, il aurait trouvé une autre méthode de procréation plus éloigné des excréments. C'est du bricolage, de la mauvaise plomberie et en général c'est ce qui nous retient à l'animalité, c'est peut être pour cela que les organes sexuels sont situés dans cette partie du corps.



Hé ben je dois être dans le mensonge dans ce cas là ou avoir un côté animal très développé puisque tout ce qui ressort du corps féminin dont la voix et même très souvent l'aspect de la pensée n'est que merveille à mes sens. Very Happy

Ou à moins que je sois réellement le Fils de ce Dieu bricoleur et racoleur pour apprécier à ce point ses créatures.Et puis non à bien y penser je ne peux être son fils unique puisque toi tu es son fils eunuque Razz

Mais plus sérieusement JR ton cas me préoccupe et justement je devrais peut-être m'occuper plus de toi et veiller à t'aider à sauver ton âme puisqu'il se pourrait que tes propos soient perçus tout en haut comme étant blasphématoires et en plus de ça je dois faire de toi un parfait végétarien alors ça représente beaucoup de bouleau tout ça mon garçon.

Citation :
en gros t'es un matérialiste.
la spiritualité n'est pas un truc pour toi.
Oui je dois bien t'avouer que je n'ai jamais été capable de comprendre les fondements de ta religion soient la flagellation,la décapitation et la lapidation.

Complètement dépassé par tout ça je suis.
Revenir en haut Aller en bas
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 9030
Age : 57
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Briser le tabou de l'auto-sexualité   Lun 2 Fév 2015 - 18:57

Arlitto a écrit:
Le sexe et la religion n'ont jamais fait bon ménage.

N'as-tu jamais lu le cantique des cantiques?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Briser le tabou de l'auto-sexualité   Lun 2 Fév 2015 - 19:10

Ou as-tu vu qu'il est question de sexe dans le cantique des cantiques ? Il s'agit de la relation de l'âme humaine avec son Seigneur, cela dépeint avec le langage de l'amour humain, tu n'as pas compris cela ? On retrouve les mêmes poèmes en orient, tu ne comprends donc rien au symbolisme ?

Tu ramènes tout à ton sexe impudique, quelle misère ! disciple d'Onan !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Briser le tabou de l'auto-sexualité   

Revenir en haut Aller en bas
 
Briser le tabou de l'auto-sexualité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Habitude d'endormissement, la briser?
» TABOU de Oshima ce soir sur Arte
» La pilosité féminine: histoire, tabou, féminisme
» Casser le cercle, briser les chaînes
» Tabou coranique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Forum inter-religieux-
Sauter vers: